forum-religions: la maison d'Inès
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Pérégrinations 2.

4 participants

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mar 7 Sep - 3:16

Un combat de Titans.

"Tatonga, comment se fait-il que je pense ?
-Tu ne penses pas, Tictoc. Personne ne peut penser. Tu crois penser mais tu ne peux pas avoir un tel pouvoir, c’est impossible !

-Pourtant, je pense, Tatonga.
-Tu crois penser depuis que tu as un corps, ce qui te fait croire que c’est ton corps qui crée la pensée. Dans ton esprit, corps et pensée sont liés, unis, et tu en as conclu que ton corps, ou ton cerveau,  produit la pensée. Tu commets là une grave erreur de raisonnement : tu établis un lien de cause à effet là où il n’y a que concomitance.

-Et pourtant, je pense.
-Tu ne penses pas, Tictoc ; tu captes des pensées qui te viennent de très loin, des profondeurs de l’univers. C’est évident. Tout comme ton corps se nourrit de substances de la nature, ton cerveau se nourrit de pensées qui lui viennent également de l’extérieur.

-De qui ?
-De dieu et du diable, Tictoc. Là-haut, se livre un combat de Titans, une guerre médiatique entre deux propagandistes ennemis, dieu et le diable, une terrible Guerre froide.

-Et qui l’emporte sur l’autre, Tatonga ?
-Le diable, c’est évident, ça se voit bien. Pendant qu’il mène sa campagne sans tambour ni trompette, sûr de son avantage, pendant qu’il nous formate à son image, dieu se contente de nous dire que c’est lui qu’il faut suivre, que l’autre et un menteur, et de nous adjurer de le croire. Pas très efficace sa méthode !

-Comment peux-tu croire une telle chose, Tatonga ?
-Mais c’est évident, Tictoc. Pourquoi un univers, pourquoi des hommes, ça sert à quoi, ça ne peut avoir un sens que si c’est un combat idéologique, pour la prédominance d’une pensée. Le monde, Tictoc, n’a aucun sens et ne peut être compris que s’il est une suite de ce qui a commencé et se passe ailleurs, tout en haut. Naïf que tu es, crois-tu donc que le monde a commencé avec toi ?

-On aurait donc raté quelque chose.
-C’est ça, Tictoc. L’univers est là depuis 13 milliards d’années, c’est long, mais ce n’est pas l’éternité. Des milliards d’années, il y en a eu beaucoup avant au cours desquels, il s’est passé bien des choses, et il y en aura encore beaucoup d’autres. C’est évident, tu ne vas tout de même pas croire que tout se limite à l’univers tel que tu le connais. Ce que nous vivons, Tictoc, n’est qu’un chapitre d’une très longue histoire. Pauvre de nous !"
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Brahim Mer 8 Sep - 14:57

Tatonga a écrit:Un combat de Titans.

Oui, il s'agit d'un "combat de Titans", mais ma version est plus nuancée.
Ce combat touche de plein fouet les humains sur Terre. Il ne touche pas les animaux et les plantes. Quant aux habitants du reste de l'univers, nous n'en savons strictement rien.
Ce combat ne se fait pas entre Dieu et Satan, mais entre les Anges, symboles des forces du bien et Satan, symbole des forces du mal. Dieu, c'est encore autre Chose ; Il est au-delà du bien et du mal.
Les forces du bien et les forces du mal ont chacune une antenne (une sorte d'ambassade) au sein de chaque être humain que nous sommes. C'est de là que nous viennent nos pensées. Nous sommes en permanence tiraillées entre ces deux catégories de pensées. Notre comportement dépend de l'influence qu'ont sur nous les unes ou les autres pensées. Tout se passe comme si les Anges et Satan se font une guerre totale à travers nous et par notre intermédiaire.

Tatonga a écrit: Ce que nous vivons, Tictoc, n’est qu’un (petit) chapitre d’une très longue histoire. Pauvre de nous !"
Très juste !
Mais lorsqu'on devient conscient de ce phénomène, il devient plus facile pour nous les humains de choisir la voie juste.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Jeu 9 Sep - 2:34

Personnellement, je n’écoute ni l’un ni les autres, mais comme il parait qu’ils ne s’annoncent pas, surtout Satan, on ne peut être sûr de rien. Après tout, les bonnes actions et les bonnes idées, ces inspirations soudaines, ces traits de lumières, si lumineux parfois qu’ils nous étonnent nous-mêmes, nous viennent peut-être  des anges. Pourquoi pas ?

J’ai vu aussi, surtout parmi les gouvernants, prendre des décisions que même un fou ou un âne ne prendrait pas. J’en ai vu aussi qui se sont ruinés, je dirais bêtement si je ne craignais d’outrager les bêtes, en se lançant dans des opérations sans la moindre chance d’aboutir. Combien de fois nous est-il arrivé de dire de quelqu’un : comment peut-il être aussi aveugle ?

Oui, il n’y a pas de doute, anges et Satan murmurent à nos oreilles, comme le disent les livres saints, surtout parlent à notre imagination. Il est vraiment difficile de ne pas se laisser tromper, car si les anges ne cachent pas qu’ils sont bien intentionnés, Satan fait de même, voire mieux : il nous présente les choses sous des attraits si alléchants, de faux attraits bien sûr, qu’il est souvent impossible de lui résister. Inutile bien entendu de demander aux uns et aux autres de décliner leur identité, avec un menteur dans la place capable de se déguiser, cela ne servirait à rien.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Brahim Jeu 9 Sep - 13:54

Oui, quand il n'arrive pas à nous allécher, Satan change de costume et se déguise en ange afin d'essayer de nous convaincre de la justesse de ses propos.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par gaston21 Jeu 9 Sep - 17:22

Eh ben, vous en voyez des choses!...Va falloir que je revoie mon ophtalmo! A-ton besoin de l'aide de Satan pour se faire programmer son cerveau? Quand j'étais jeune,j'étais plus sensible à la vue d'un bel ange...
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 2436
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 89

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Ven 10 Sep - 7:34

Sacré Gaston !  Pérégrinations 2. - Page 9 569146778

L’intelligence.

"Tatonga, suis-je intelligent ?
-Non, Tictoc, tu n’es pas intelligent, personne n’est intelligent.

-Personne ?
-Seule la nature est intelligente, Tictoc. Être intelligent, c’est être créatif et créateur. Toi, tu fais le troll, tu mimes la nature, tu fais semblant, tu fais comme si tu étais créatif et créateur, mais tu n’as jamais créé quoi que ce soit, ni toi ni un autre. Oui, Tictoc, il faut restituer leur sens aux mots : être intelligent, c’est être réellement créatif et créateur comme seule la nature  sait l’être.

-La nature intelligente ! Mais elle est matière, comment la matière peut-elle être intelligente ?
-Tictoc, il faut changer tes idées, il faut te débarrasser de ces préjugés qui voient en la nature une matière inerte, morte. La nature est intelligente, créative et créatrice, tout ce qui existe est de sa main. Si ça peut t’aider, dis-toi par exemple que tu as affaire à une matière spéciale, particulière, qui n’a rien à voir avec l’idée fausse de matière que tu as en tête.

-Je n’arrive pas à y croire, Tatonga, mais alors pourquoi n’est-elle pas consciente comme moi ?
-Tu n’en sais rien, Tictoc. Être  conscient, ça peut se décliner de plusieurs façons, elle est sûrement plus consciente que toi, mais à sa manière. Et puis, Tictoc, pourquoi dis-tu MOI ; tu n’es pas un être autonome, tu n’as rien en propre, et si tu es conscient c’est bien la nature qui l’est, la nature qui a mis en toi la conscience, comme elle t’a mis des dents dans la bouche. Tu ne possèdes rien en propre.

-Elle est donc consciente ?
-D’aucuns disent qu’elle sait s’organiser et que, le hasard aidant, elle peut modeler toutes sortes de choses, mais qu’elle n’est ni consciente ni intentionnée. Je veux bien, Tictoc, et crois-moi, je sais de quoi est capable le hasard, mais il y a quelque chose qui m’intrigue. Qu’elle fabrique des carrés égaux ou des triangles équilatéraux identiques, qu’elle superpose des pyramides, qu’elle dessine des étoiles à cinq ou six branches égales et équidistantes, je ne dis pas. Mais que des milliards de milliards de choses possibles qu’elle pourrait réaliser, elle entreprenne méthodiquement de te doter d’yeux quand tu en as justement grand besoin, là, désolé, je ne peux imputer cela à son seul pouvoir d’organisation même aidé par le hasard. Il s’agit là bel et bien d’une intention préméditée et délibérée, ou je ne connais pas le sens des mots.

-C’est peut-être dieu qui fait ça, Tatonga.
-Dieu, on ne sait pas ce que c’est, Tictoc. Les religions nous en ont donné de telles images qu’il est difficile d’y croire. Mais le vrai dieu, on n’en a aucune idée, on ne sait pas ce que c’est, et il est tout à fait possible qu’il y en ait un dont on ne sait rien. C’est donc dieu, Tictoc, et si ce n’est pas dieu, alors c’est la nature qui est dieu, ce qui revient strictement au même ; on peut donc dire dieu, mais évite de l’imaginer.

-Éviter de l’imaginer, soit, mais ne peux-tu pas m’en dire quand même quelque chose, Tatonga ?
-Je dirais qu’il n’a peut-être pas nos valeurs et nos canons, et c’est normal, mais le fait qu’il t’ait placé des yeux est de bon augure, Tictoc."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par gaston21 Ven 10 Sep - 17:23

Tatonga, souviens-toi d'Albert! Tout est dans sa formule! Et une formule tellement simple! La main de Dieu l'a écrite!
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 2436
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 89

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Dim 12 Sep - 7:10

Naitre.

"Tatonga, est-ce que j’aurais pu ne pas naitre ?
-Je ne sais pas, Tictoc, ça dépend. Si une cause, disons un Esprit par exemple, une raison, est à l’origine du monde, alors oui, ta naissance a été voulue ; si le monde est là sans cause et sans raison, alors ta naissance ne peut provenir que d’une conjonction de faits aléatoires, de hasards, et tu aurais pu ne pas naitre.

-Et toi, que penses-tu ?
-Tictoc, s’il n’y avait pas une cause ayant une raison d’agir, et donc consciente, qui contraindrait le monde à être, comment et pourquoi le monde serait-il ? La Raison voudrait, Tictoc, que pour sortir du non-être et venir à l’être, il y ait une cause motivée qui provoque ce passage.

-Mais si le monde a toujours été là, pourquoi chercher une cause.
-C’est la même chose, Tictoc, cela revient au même. S’il n’y a pas de cause, pourquoi le monde serait-il, pourquoi n’y aurait-il pas tout simplement le non-être ? Non, Tictoc, l’idée que le monde serait toujours là sans cause, ne tient pas, c’est une idée insensée. Que le monde soit apparu ou qu’il soit là  depuis toujours, il faut une cause et une raison.

-Donc une cause ayant un mobile, et donc consciente, et qu’elle est cette raison, ce but Tatonga, le bien ?
-Ce que tu appelles le bien, Tictoc, c’est ce qui est "bien" pour toi, pour l’homme. Je ne crois pas, je ne vois pas pourquoi seul ce qui est bon pour l’homme compterait. Mais, à part réaliser le bien, je ne vois pas quel autre but il pourrait y avoir et ce qui mériterait d’être poursuivi. Donc oui, Tictoc, le bien, pas le bien pour toi en particulier, pour ton mouton ou pour la planète, mais le bien suprême, le bien universel, le bien absolu. Un bien absolu dont on ne sait rien, dont personne ne peut rien dire, non pas parce qu’on nous le cache, mais parce que, non encore réalisé, il nous est inconnu.

-C’est fantastique !
-Oh, tu sais, Tictoc, il n’y a jamais eu que du fantastique, à commencer par ta présence en ce monde. Plus que toute autre chose, c’est plutôt ta présence en ce monde qui est incroyable, mais tu ne t’en étonnes pas, tu ne t’en es peut-être jamais étonné, et ça, c’est  surprenant."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mar 14 Sep - 5:04


Rien ne se perd, rien ne se crée.


"Tatonga, est-ce que l’univers est éternel ?
-Il n’y a pas que l’univers qui soit éternel, Tictoc, tout est éternel. Le mot éternel est un mot-lapalissade, un truisme, que les hommes ont inventé, mais qui ne sert à rien puisque tout éternel.

-Il y a pourtant le temps.
-Encore un mot inventé. Il n’y a pas de temps, Tictoc, il n’y a que des choses qui changent et vont plus ou moins vite selon leur nature et les conditions où elles se trouvent. Le temps en soi n’existe pas, c’est un mot que les hommes ont inventé pour dire ce que je viens de dire.

-Pourtant les dictionnaires définissent le temps.
-Ils ne définissent rien du tout, Tictoc. Ils disent ce que signifient pour les hommes les mots que les hommes ont inventés pour eux-mêmes.

-Et ce qui n’existe pas est-il éternel ?
-Ce qui n’existe pas n’existe pas, Tictoc. Il peut être potentiel, mais tu ne sauras qu’il était potentiel qu’après qu’il aura paru.

-Et moi, est-ce que je suis éternel, Tatonga ?
-Comme tout le reste, Tictoc. Tu viens de la combinaison cellule papa-cellule maman, papa et maman venant à leur tour de..., etc. Et tu ne disparaitras jamais, tu te transformeras ; Lavoisier l’avait dit en son temps.

-Et la pensée, Tatonga, est-ce que ça existe ?
-Non, Tictoc. Les hommes inventent des mots dans lesquels ils s’embourbent, comme ils inventaient des dragons qui leur lançaient des flammes. Pourquoi inventer un dragon qui vient t’embêter ? Ce qui existe, Tictoc, c’est le fait, l’action de penser, le verbe ; et penser c’est transformer de la matière en énergie. La matière se transforme en énergie et l’énergie en matière, si je ne me trompe. Bref, il n’y a qu’une seule substance qui se transforme, sans que rien ne disparaisse et sans que rien de nouveau n’apparaisse. C’est un cycle, un cercle fermé. R.A.S. donc.  

-Quand je pense, c’est de l’énergie ; l’énergie est matière et la matière énergie. Dis-moi, Tatonga, elle fait comment la pensée pour redevenir matière et ne pas se perdre ?
-Je n’en sais rien, Tictoc. Tes cellules s’usent en pensée-énergie et se régénèrent en puisant des nutriments dans la terre, mais comment la pensée-énergie fait-elle pour ne pas se perdre ? Elle reste peut-être toujours à l’état d’énergie sans se perdre, mais je n’en sais rien. Il faut demander aux philosophes et aux théologiens, aux physiciens ou aux astrophysiciens, c’est un truc qui doit sûrement se passer dans les hautes sphères."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Jeu 16 Sep - 9:02


Bonjour,
J’arrête ces pérégrinations pour rendre au forum sa vocation de lieu d’échanges.
Je m’inquiète, je ne vois plus notre ami Gaston, j’espère qu’il va bien.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Lun 4 Oct - 4:33

Il n’y a que dieu.

"Tatonga, penses-tu qu’il y a un dieu ?
-Je crois que oui, Tictoc. Si tu réfléchis un peu, tu comprendras qu’il ne peut y avoir que dieu.
-Je ne comprends pas.
-Ce n’est pas facile à expliquer, Tictoc. Disons qu’il ne peut pas y avoir tout le reste sans dieu.

-Tu veux dire qu’il faut un dieu pour créer tout le reste ?
-Non, ce n’est pas cela, Tictoc, c’est plus compliqué que ça. Disons que s’il y avait tout le reste sans dieu, ce serait comme s’il y avait des horloges dans un monde qui ignore le temps ou des mètres à ruban dans un monde où il n’y a d’espace ; ça n’aurait aucun sens, ça dépasserait l’absurde, ce serait proprement et littéralement impossible. Le reste ne peut pas être sans assise, sans fondement. Si tu n’as pas encore compris, tu comprendras mieux tout à l’heure.

-Le reste ne peut pas être sans assise, sans fondement, tu veux dire sans cause. Tu veux dire ne peut pas être sans cause ?
-Ce n’est pas tout à fait ça, Tictoc ; ce qui a une cause est un dérivé. Une chose peut être causée, sinon fondée ; seul dieu n’a besoin ni de l’un ni de l’autre.

-Première nouvelle. Bon, il y a donc un dieu.
-Dire qu’il y a un dieu, Tictoc, c’est laisser entendre que le reste existe en parallèle avec dieu, c’est donner de l’importance au reste. Mais qu’y a-t-il donc d’important dans le reste, Tictoc, pourquoi le reste serait-il important et qu’est-ce qui lui donnerait de l’importance ? Cite-moi une seule chose qui soit importante, Tictoc, qui soit essentielle, indispensable ? Il n’y en a pas, Tictoc, aucune chose ne peut avoir d’existence en soi. J’espère que tu me comprendras maintenant si je te dis qu’il n’y a pas un dieu, mais qu’il n’y a QUE dieu. Ce qui signifie qu’il n’y a que dieu qui peut avoir réellement la faculté d’exister, et que pour exister, il faut être dieu. Hors dieu, il ne peut rien y avoir.

-Mais la science dit…
-Je ne sais pas si la science a dit et ce qu’elle a dit, mais la science, je te dirai la prochaine fois ce que c’est, Tictoc ; en attendant laisse-la étudier les horloges et les mètres à ruban."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mer 6 Oct - 1:26

Les rais de lumière.

"Tatonga, tu devais me parler de science. Tiens, en parlant de science, il me souvient qu’Albert…
-Tictoc, Albert n’est pas la science et la science n’est pas Albert, qu’est-ce qu’il avait donc Albert ?
-Albert disait qu’avant de l’interroger sur dieu, il faut d’abord le lui définir ; tandis que toi, sans faire ni une ni deux, tu déclares que dieu existe.
-Sache d’abord, Tictoc, que l’avis d’Albert à ce propos ne vaut guère mieux que le tien, que, deuxio, Albert déconnait, car la définition, il aurait quand même pu la trouver tout seul, et que si j’avais été là…

-Si tu avais été là ?
-Oui, Tictoc, je lui aurais dit ce que c’est. Je lui aurais dit ceci : penses-tu Albert que ce monde est fortuit et gratuit.
-Ah bon, et il aurait répondu quoi ?
-Probablement, non, que tout cela ne peut pas être fortuit et gratuit, mais peu importe ce qu’il aurait répondu, Tictoc. Ce qui est certain, c’est qu’il aurait compris que c’est ça la définition de dieu, qui résume et transcende toutes les cosmogonies connues qui parlent de dieu.

-Ah, c’est donc ça dieu, un monde non fortuit et non gratuit ? Ce n’est pas ce que disent les religions !
-Ecoute, Tictoc, je crois bien qu’on a dénombré quelque 10.000 religions, sans compter les schismes. Depuis que l’homme est homme, à quelque époque ou  lieu où il se soit trouvé, en Chine, en Inde, au Japon, dans l’ancienne Egypte ou dans le Grèce Antique, en Mésopotamie, en Afrique, en Europe ou aux Amériques, l’homme a toujours essayé d’expliquer le monde. Il expliquait et il a expliqué à sa manière, selon la pensée du moment et les connaissances qu’il possédait, en prêtant aux dieux des ressorts humains, haine, amour, jalousie, héroïsme, vengeance, conquêtes, ambitions, générosité, vanité. Les dieux se battaient, se liaient et même enfantaient. Bah, Tictoc, le grand troubadour, le grand aède Homère, comme tant d’autres et tout comme les prophètes, expliquait aussi le monde à sa manière ; et il faut vraiment être un Tictoc gravement  tictoqué de la tête pour prendre ces textes,  qu’ils soient dogmatiques ou épiques, pour autre chose qu’une simple conception-réflexion humaine propre à une époque. La seule chose à retenir de  ces contes, c’est leur dénominateur commun, savoir que l’homme a toujours pensé que ce monde avait un sens, n’était pas fortuit et gratuit. Bon, tout cela nous éloigne quand même de la science dont on devait parler.

-Oui, Tatonga, je voulais justement te dire que la science n’affirme pas dieu, je dirais même qu’elle soutient le contraire.
-Tictoc, la science fait de la science, sans plus, elle n’appréhende pas la réalité dans son ensemble, cette dernière lui échappe. Elle glane dans la réalité les matériaux dont elle a besoin pour construire ses théories ; elle trie, fait des choix, c’est de cela qu’elle se nourrit, à l’instar de ton corps qui choisit quoi assimiler, prend dans ce que tu manges ce dont il a besoin pour se construire, et rejette le reste. Or la réalité est infiniment et profondément plus complexe. Si c’est bien commode de séparer la science des autres voies et moyens de connaissance, c’est une erreur de compartimenter ainsi la réflexion humaine, et la science est loin de représenter la pensée dans toute sa plénitude, elle n’est qu’un métier, une spécialisation professionnelle à des fins plutôt utilitaires.

-Mais, Tatonga, science, philosophie, métaphysique ou théologie, l’homme n’a encore rien compris au monde, il n’a pas avancé d’un iota dans cette hypothèse d’un monde non fortuit et non gratuit. Est-ce à dire que cette connaissance lui est sciemment cachée.
-Non, Tictoc, pourquoi veux-tu que cela lui soit sciemment caché, ce n’est là qu’une croyance, Tictoc, sans fondement. N’oublie pas, Tictoc, que l’homme n’est présent que depuis quelques centaines de millénaires, deux ou trois, autant dire depuis hier, et depuis combien de temps a-t-il vraiment commencé à penser ? Très peu. Regarde, Tictoc, rien qu’avec le quantique, qui révèle que la causalité n’est pas forcément respectée et où les choses peuvent flotter dans le même temps dans des états différents, c’est une véritable révolution dans l’aperception du monde par l'homme, chose que tu n’aurais jamais pu imaginer il y a seulement deux siècles. Il ne faut pas imaginer l’avenir de la pensée comme une simple extrapolation du mode de pensée actuel ; attends-toi à de grands bouleversements et à de grandes découvertes.

-Et alors ?
-Je suis certain, Tictoc, que, améliorant au fil du temps ses approches, ses méthodes, ses dogmes, sa pensée de façon générale, l’homme finira un jour par voir briller la lumière, tel un disque solaire à l’horizon et par comprendre enfin que rien n’est fortuit, rien n’est gratuit. Cela ne doit pas t’étonner, Tictoc, je suis sûr que la lumière finira par éclabousser le monde ; je le vois même comme la plus grande et la plus évidente des évidences, une évidence plus éclatante que le soleil. Le monde ne peut pas être un obscur objet voguant dans les ténèbres comme un fantôme somnambule ; tout ce qui y est déjà visible le dément, ne vois-tu pas déjà des rais de lumière qui filtrent de partout, sous ta porte et au travers de tes jalousies ? Ces rais de lumière sont des sourires de dieu, Tictoc, rappelle-toi les vers de Hugo : Homme ! ne crains rien ! la nature Sait le grand secret, et sourit.

-L’homme découvrirait dieu, tu te rends compte de ce que tu dis, Tatonga !
-Mais oui, Tictoc, c’est certain. Pas le dieu à la forme plus ou moins humaine qu’ont imaginé les hommes, mais le vrai dieu, tel que je l’ai défini, c’est-à-dire lumière et c’est de lumière que les hommes ont besoin et c’est cette lumière qu’ils ont toujours cherchée à travers leurs dieux.
-Encore un prêche !
-Non, Tictoc, je ne prêche jamais, je ne te demande pas de croire ; je te donne à voir."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Brahim Ven 8 Oct - 14:48

Oui Tatonga,
"Dieu est la Lumière des cieux et de la Terre".
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Lun 11 Oct - 12:20

Problème passager de connexion, à bientôt.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Dim 17 Oct - 8:46

La fusion.

"Tatonga, tu as dit que l’homme finirait par découvrir dieu.
-Tictoc, il faut te dire une chose : si l’homme a des sens et un cerveau, cela a un sens profond, ce n’est pas fortuit, crois-moi ; tout peut être fortuit sauf un tel prodige. Tu peux expliquer comme tu veux leur apparition, invoquer des processus physico-chimiques, l’évolution, le hasard, tout ce qui peux te passer par la tête tu veux, mais tu ne peux croire que tout cela s’est réalisé dans le seul but de te servir de guide et de boussole dans ta misérable vie de tous les jours.

-Dans un autre but ?
-Oui, Tictoc, tes sens et ton cerveau évoluent sans cesse, ont toujours évolué et continueront d’évoluer de façon imperceptible. Ton cerveau change de structure au fil du temps, et si l’homme comprend aujourd’hui ce qu’il ne comprenait pas avant, ce n’est pas parce qu’il a accumulé des connaissances, mais parce qu’il a changé. Albert ne comprenait pas que nous comprenions la nature, cela l’étonnait ; or il y a un échange permanent entre nous et le monde, la nature travaille sans cesse à nous forger, à nous préparer à la découvrir.

-La nature ?
-La nature, Tictoc, qu’il ne faut pas confondre avec la matière ou l’esprit. La philosophie, ou une certaine philosophie, nous a fait beaucoup de tort, Tictoc, en séparant matière et esprit. Nos raisonnements, notre quête de savoir, ont beaucoup souffert de ces dichotomies absurdes. Il y a un seul phénomène, Tictoc, qui n’est pas matière, n’est pas esprit… ou est tout cela à la fois, indistinctement, et bien plus que cela, et il est inanalysable. C’est cela dieu, et l’homme est appelé à le découvrir un jour comme un grand soleil.

-Et ce phénomène est dieu et on va le découvrir ; qu’entends-tu par le découvrir ?
-Le comprendre, Tictoc, pas seulement comme tu comprends une équation, mais vraiment l’assimiler ou nous assimiler à lui jusqu’à ne plus faire qu’un avec lui, dans une totale fusion."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Sam 23 Oct - 1:12

Le désert.

"Tatonga, qu’est-ce que le monde ?
-Le monde est comme le désert, Tictoc, du sable à perte de vue, un immense espace désertique, indifférent.

-C’est ça le monde, tu le compares à un désert ?
-Je ne le compare pas, Tictoc, ce n’est ni une image, ni une parabole, ni une métaphore, ni rien de tout cela. Ce n’est pas non plus une croyance, c’est ce qu’il est, c’est ainsi que je le sens, comme tu sentirais ce qui est dur sous ta semelle ou sous ta dent.

-Etrange, étrange, et il est indifférent ?
-Totalement, entièrement, complètement indifférent, Tictoc, plus qu’indifférent, mais il n’y a pas d’autre mot pour le dire…
-Et moi, je suis quoi, Tatonga ?
-Toi, tu es un nomade debout au milieu de cette immensité sablonneuse, sans limites, éternelle, indifférente, et tu vois des mirages se succéder. Un mirage terrifiant, puis un mirage rassurant, un mirage sucré, un mirage merveilleux, un mirage triste, un mirage dieu…

-La vie, c’est des mirages ?
-Oui et non. Ce qu’on appelle mirage est irréel, mais ce que tu vois est bien vrai et bien réel… pour toi. C’est un phénomène unique en son genre, qui a tout du mirage sans être un mirage. Dans le désert il n’y a rien de ce que tu vois. Dans le désert, il n’y a ni peur, ni joie, ni sucré, ni beau, ni douleur, ni justice, ni injustice, ni souffrances, ni hauteur, ni longueur, ni froid, ni chaleur, ni bonheur, ni malheur, ni dieu.

-Mais s’il n’y a rien de tout cela dans le sable, pourquoi est-ce que moi je le vois.
-Tout cela est en toi, Tictoc, vient de toi ; le sable, indifférent, insensible, imperturbable, l’ignore totalement.

-Il n’en reste pas moins, Tatonga, que c’est bien le sable qui m’inspire tout cela, comment l’expliques-tu ?
-Je ne sais pas, Tictoc, non seulement toutes ces choses émanent de toi, mais toi-même, tes dents, ton sang, tes yeux, tes cheveux, tu es entièrement fait de sable, par le sable ; c’est le sable qui, tissant un réseau d’échanges très dense, très complexe avec toi, t’a entièrement confectionné dans tes moindres détails au cours de très longs siècles, tel l’embryon dans le ventre de sa mère.

-Et il m’a confectionné pour que je voie tous ces mirages non-mirages ?
-Oui, Tictoc, c’est évident, mais je ne sais pas pourquoi. Les hommes ne savent pas pourquoi, alors ils sont là, ils regardent les mirages et ils attendent."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Lun 25 Oct - 7:32

L’alpha et l’oméga.

"Tatonga, j’ai entendu dire l’alpha et l’oméga, ça veut dire quoi ?
-Je n’en sais rien, Tictoc, il faut savoir comment, quand, où, pourquoi, par qui et à qui ça a été dit. Ça peut être une ânerie, comme ça peut être une figure de style pour dire qu’il n’y a... ni alpha ni oméga.

-Ça pourrait être une ânerie ?
-Oui, si ça veut dire commencement et fin, c’est une ânerie. Le commencement et la fin est une invention des hommes, Tictoc ; en vérité, il n’y en a pas.
-Il n’y en a pas ?
-Non, Tictoc, c’est une invention des hommes. Incapables d’appréhender le Tout dans son entièreté, les hommes ont entrepris de le découper en tranches, en portions, en segments, avec des extrémités, des débuts et des fins, des causes et des effets… Ils font comme toi quand tu entoures ta tête d’un cercle sur une photo de famille pour montrer Tictoc. Et les hommes ont fini par croire que le Tout était comme le reste avec un commencement et une fin, plutôt comme les tranches et les segments qu'ils découpent dans le tissu uni de la réalité.

-Et le Tout n’a pas d'extrémités ?
-Non, tictoc, ni le Tout ni autre chose ; commencement et fin, ça n’existe pas. Début et fin suppose, aussi paradoxal cela puisse-t-il te paraitre, un avant et un après, des avants et des après à l’infini, chose inconcevable, et c’est là la preuve irréfragable que les limites, ça n’existe pas ; et si tu ne comprends pas une démonstration aussi simple, il faut urgemment t’inquiéter du ramollissement de ton cerveau, Tictoc.

-Ah ça alors, et moi, je deviens quoi dans tout ça ?
-Tu es un mauvais élève ; en disant moi, tu te poses en entité ayant des bouts, un contour, etc., alors que je viens de te dire à l’instant que ces trucs-là, c’est une chimère, ça n’existe pas, personne n’en a, rien n’en a, pas même le Tout.

-Mais Tatonga, je suis là, c’est quand même quelque chose !
-Oui, c’est certain : tu n’es pas néant, sinon tout serait néant. Tu es quelque chose qui, en vertu de la vérité que je viens d’énoncer, a toujours été et sera toujours là, du moins tant qu’il ne prend pas l’envie au Tout de s’éclipser, mais aucune crainte de ce côté-là, c’est chose impossible. Donc tu es là et tu deviendras, Tictoc, mais te le dire ne t’avancera à rien, puisqu’on ne sait pas si tu seras poussière, vapeur, cochonnet ou mulet."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Sam 30 Oct - 4:28


Bonjour, demain encore une pérégrination de Tatonga (Tictoc).
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Dim 31 Oct - 2:28

Le robot.

"Tatonga, qui suis-je ?
-Tu es une machine super perfectionnée, un robot très sophistiqué ; tu peux t’assoir, te lever, marcher, courir, sauter, proférer des jurons, et même pester contre ton fabricant.

-Ah bon, un robot ?
-Oui, surtout autonome, tu peux faire tout cela sans même que quelqu’un t’en donne l’ordre. Il y a beaucoup de choses que tu peux faire, Tictoc, te souvenir du passé, penser l’avenir, rire et pleurer, éprouver des sensations, avoir des sentiments…

-Tout cela est magnifique, Tatonga.
-Tu captes tout ce qu'il y a à l’extérieur grâce à tes radars ultra sensibles, froid, chaleur, signaux visuels, sonores, gustatifs, olfactifs, hostiles, amicaux, mieux que le sous-marin le mieux équipé.

-Ça alors !
-Et tu réagis, Tictoc, tu frémis ou tu transpires pour te protéger, tu te défends contre les agressions, instinctivement, spontanément, sans même y faire attention. Tu es le roi dans ton milieu, Tictoc, comme le lion dans sa jungle et l’aigle dans son ciel.

-C’est ce que je suis, un robot ?
-C’est du moins ainsi que te décrivent ceux qui ne jurent que par les poids et les mesures, mais tu n’es pas un robot, Tictoc, tu n’es pas qu’une machine, pas qu’un robot, tu es plus que cela, il y a autre chose, Tictoc, dont je ne saurais te parler, que je ne saurais décrire, autre chose, autre chose…

-Autre chose ?
-Oui, Tictoc, autre chose qui n’a pas de nom, qui ne peut pas, ne devrait pas porter de nom, mais que nous allons appeler âme. Par-delà et par-dessus tout, tu es avant tout une âme.

-Mais c’est quoi une âme ?
-Une âme, c’est ce qui est, elle est l’unique être, elle est la seule à être, à pouvoir être, la seule chose qui existe vraiment, la seule autonome, la seule indépendante, qui ne dépend de rien d’autre ; elle est elle-même, par elle-même, pour elle-même, noyau des univers autour duquel tout gravite, tout va et vient et tout change.

-Est-ce qu’on peut la voir, Tatonga ?
-Non, Tictoc, elle échappe au temps, tout en étant tout le temps, elle échappe à l’espace, tout en étant partout, elle n’est nulle part et elle n’est rien, tout en étant tout."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mar 2 Nov - 0:59

Que du provisoire.

"Tatonga, est-ce qu’il y a des êtres malfaisants ?
-Je ne sais pas, Tictoc, je ne crois même pas que ça a un sens, est-ce que toi, tu es malfaisant, Tictoc ?
-Non, bien sûr !
-C’est ce que tu crois, Tictoc. Imagine que tu aies vécu à l’époque de l’Inquisition ou que tu sois né Taliban ou dans l’Inde qui brûlait ses veuves, que d’horreurs tu aurais commises, tout en étant le même ! Tu vois, Tictoc, que ça ne dépend pas de toi. Ça ne dépend de rien, ça ne dépend de personne.

-Ah ça, je n’y ai pas pensé…
-Rien n’a de sens dans l'absolu, Tictoc, même l’espèce humaine n’en a pas et ne va pas tarder à disparaitre ; ça chauffe tellement aujourd'hui sur Terre, et rien ne pourra arrêter cette fournaise, malgré les bonnes volontés. Nous serons bientôt… très bientôt, engloutis, assoiffés, grillés.

-L’espèce humaine, disparaitre ?!
-Comme ont disparu les dinosaures. Avec l’espèce humaine, disparaitront également les notions du bien, du mal, de justice, d’injustice, d’égalité, de paix, de dieu, tous ces radotages des hommes. Les mots père, mère, frère, sœur, ami, n’auront plus de sens pour personne. Tout cela disparaitra, Tictoc, comme si ça n’avait jamais existé, personne n’en parlera plus ni ne s’en souviendra. Tu vois, Tictoc, toutes ces choses, c’est du bidon, tout est bidon. Tout. Tout est provisoire, Tictoc, façonné artificiellement par l’homme ; il n’y a rien de solide, rien de durable. Tout est provisoire, dieu, les hommes et leurs bagages matériels et immatériels. Tout est fait pour ne durer qu’un temps et disparaitre à jamais. A jamais, pour ne plus revenir.

-Et le solide, le durable, le stable, le vrai, le définitif, il se trouve où, Tatonga ?
-Il n’y en a pas, Tictoc, il n’y en a pas parce qu’il n’a pas sur quoi s’établir. Mais tu peux, à l’instar des hommes, en inventer un, un monde stable, définitif, en rêvant d’un paradis sous la tutelle d’un dieu."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Sam 6 Nov - 4:09


Bonjour, demain une pérégrination extra-planétaire et intergalactique de Tatonga (Tictoc).
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Dim 7 Nov - 0:55

Le rationnel.

"Tatonga, c’est quoi le rationnel ?
-C’est la meilleure et la pire des choses, Tictoc.
-Comment ça, meilleure et pire ?
-C’est le meilleur, l’unique guide dans la vie, Tictoc ; il ne faut jamais t’en écarter si tu ne veux pas sombrer dans l’ignorance, la superstition, la bêtise, le fanatisme, la bestialité, l’obscurantisme. Mais…

-Mais ?
-Au nom du rationnel, au nom de la pensée discursive, sous couvert de rationalité, au nom de la raison érigée en dieu, des imbéciles, se disant grands philosophes ou savants de sciences, ont fait de nous des bourriques, et ils y sont parvenus parce que bourriques eux-mêmes, eux-mêmes dupes de leurs propres âneries.

-Explique, je n’ai rien compris.
-Tous ces crétins, Tictoc, prétendent expliquer le monde en décrivant le mouvement des particules de l’atome, le mouvement des corps célestes, en parlant de forces, du temps qui courrait dans le seul sens d’une flèche orientée vers le futur, d’un temps qui rétrécit ou s’étire, d’espace et d’espace qui se courbe, d’attractions, d’électromagnétisme, de causes et d’effets, de combinaisons physico-chimiques qui auraient donné la vie ou de la vie qui serait tombée sur terre avec un météorite, comme s’il suffisait de dire qu’elle est tombée pour l’expliquer.  Ah mon dieu, ce que les hommes peuvent être bêtes. Toute cette prétendue science n’est que futilités, Tictoc.

-Le monde ce n’est pas ça ?
-Mais bien sûr, Tictoc, que ce n’est pas ça. A les écouter, on croirait que le monde est une locomotive avec leviers, rotules, pignons, poulies et des chaudières exhalant vapeurs et fumées. Crois-tu, Tictoc, que le monde, c’est ça, que c’est ça qui a donné un Tictoc vivant, qui pense, sent, ressent, et qui a même des prémonitions.

-Des prémonitions, tu crois aux prémonitions maintenant !
-Prémonitions, pressentiments, précognition, re-vision du passé, connaissance de l’avenir… crois-tu que tout cela, c’est des blagues, Tictoc, crois-tu que ceux qui disent "voir", ne font que nous mentir, nous jouer la comédie leur vie durant, pendant des décennies et des décennies ? Bien sûr qu’ils se trompent parfois, que ce qu’ils voient n’est pas toujours clair, trompeur parfois. Aussi trompeur que le monde qui trompe les philosophes et les scientifiques qui nous trompent à leur tour. Ce n'est pas parce que ces derniers les brocardent et les raillent, toujours au nom de leur rationnel et de leur raison étroite et myope, qu'il faut croire qu'ils nous racontent des blagues.

-Mais alors où est la vérité, comment comprendre, comment expliquer tout cela, c’est quoi ce monde multiple, insaisissable, à mille facettes réversibles, est-ce cela dieu, faut-il l’appeler dieu ?
-Tu peux l'appeler Lumière, Merveille ou Esprit, un esprit sans commune mesure avec ton esprit, bien évidemment ; ou dire que c’est Dieu, mais un dieu infiniment plus indicible, plus ineffable et plus puissant que tous les dieux imaginés par l’homme, un dieu hors de l’imaginable, hors du temps, hors de l’espace, et qui a fait le temps et l’espace, la pensée et la parole."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mar 9 Nov - 1:31


A demain. (Tictoc).
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Mer 10 Nov - 0:49

Pour qu’il y ait ce qui est.

"Tatonga, que reproches-tu à la science ?
-Rien, Tictoc. La science, l’homme de science, c’est l’homme, l’homme qui essaie de comprendre et d’expliquer, mais il n’est question de plus en plus que de science, et on a fini par croire qu’elle expliquait tout, qu’elle répondait à tout, que la connaissance commençait et s’arrêtait là où commence et s’arrête la science.

-Et ce n’est pas le cas ?
-Loin s’en faut, comme on dit. En fait, la science n’aborde pas du tout les questions essentielles, les vraies questions, celles qui te taraudent l’esprit. Elle explique la procréation, par exemple, mais elle ne dit pas pourquoi il y a des hommes et des femmes, en proportions à peu près égales, et pourquoi cette attirance entre eux qui les fait se rencontrer pour faire naitre garçons et filles. C’est la vraie question, Tictoc, un mystère, mais aucune réponse.

-Est-ce que moi, j’aurais pu naitre fille, Tatonga ?
-Tu fais du coq-à-l’âne, Tictoc. Non, tu ne pouvais pas, puisque tu es un garçon. Mais peut-être que oui. Si d’autres cellules s’étaient rencontrées, ou si ton père ou ta mère avait rencontré quelqu’un d’autre, mais là ce ne serait plus toi… enfin je ne sais pas trop.

-Je serais qui alors si je ne suis pas moi ?
-Tu ne serais personne. Ou quelqu’un d’autre tout en étant toi avec un nez plus long, ou toi sans être toi, je ne sais pas, Tictoc. Comment savoir qui est toi et qui est l’autre, tu poses vraiment des questions bizarres.

-A t’entendre, je ne serais personne, ou toutes les personnes à la fois, mais qui sommes-nous donc, Tatonga ?
-C’est tout simple, nous sommes ce qui est, Tictoc. Et là, il faut bien me suivre. Il fallait que quelque chose soit, il fallait qu’il y ait l’être, et pour qu’il soit, ce n’est pas un univers d’un côté et un dieu de l’autre qu’il fallait. Nous sommes l’univers regardé et nous sommes ceux qui le regardent, et nous formons ensemble, l’univers et nous, un tout insécable, indivisible. Nous sommes à la fois l’objet regardé et l’agent regardant. Ensemble, l’univers et nous, formons l’être, nous sommes un. De notre rencontre, de notre fusion est né l’être, comme naissent les enfants de la rencontre des cellules mâle et femelle. En vérité, il n’y a même pas fusion, nous avons toujours été un. L’univers que tu observes, c’est toi, et c’est toi qui observes l’univers, tu t’observes dans l’univers, et c’est ça l’être, et c’est ainsi qu’il y a quelque chose au lieu de rien."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Tatonga Ven 12 Nov - 1:47

Le chat.

"Tatonga, c’est quoi une âme ?
-Je ne sais pas, Tictoc, certains disent âme, d’autres esprit, d’autres encore disent vie ou conscience. Pour moi, c’est une même chose et elle se trouve en toi, chez le chat, chez…

-Le chat ?
-Oui, le chat. Oui, je sais, Tictoc, que le chat ne sait pas qu’il est chat. Non, il ne le sait pas ; c’est nous qui disons que c’est un chat. Lui, il ne le sait pas et il ne sait pas que l’autre chat en face de lui est un chat et que la souris est souris. Non, il ne le sait pas, mais il sent qu’il existe, il sent qu’il est, sans se dire comme toi : voilà j’existe, voilà je suis. Et c’est ça l’âme, Tictoc.

-Et le chien ?
-C’est la même chose. Serais-tu stupide, Tictoc, pour croire qu’il y a pour chaque créature, pour le chat, pour le chien, la fourmi, le serpent, etc., une âme différente ? Pour le chien, tout se passe comme pour le chat, Tictoc ; il ne sait pas qu’il est chien, et quand il voit un chat, il voit un être animé comme lui, il ne se dit pas : tiens, le chat n’a pas le même corps que moi. Il voit, il ne voit en face de lui qu’une âme comme la sienne. Il n’y a que toi, doué de parole pour dire des conneries, qui dis : ça, c’est un chat, ça, c’est une vache, etc., alors qu’il n’y a que des âmes semblables.

-Tu ne vas pas me dire que le chat et moi avons la même âme, Tatonga ?
-Mais si, Tictoc, c’est exactement la même, elles sont même interchangeables. C’est parce que vous n’avez pas le même corps, pas eu le même parcours, la même expérience, la même vie, parce que vous n’avez pas développé les mêmes choses, que tu crois que ce qu’il y a en toi est différent.

-Si nous avons la même âme avec des corps différents, c’est que l’âme n’a rien à voir avec le corps, Tatonga ?
-Dire qu’elle n’a rien à voir n’est ni juste ni faux. Soyons clair. C’est l’âme qui se construit un véhicule, se tisse un corps pour pouvoir naviguer dans l’univers, c’est elle qui le construit puisque c’est elle qui l’anime, qui l’utilise après l’avoir équipé, entre autres, d’organes sensoriels ; ce n’est pas le corps qui se donne une âme.

-Pourtant, quand on détruit le corps, il ne reste plus aucune trace de l’âme, Tatonga.
-Ce n’est pas cela, Tictoc. Quand tu détruis le corps, l’âme ne peut plus naviguer, tu détruis ses antennes, tu détruis les moyens dont elle s’était équipée pour évoluer dans l’univers, qui lui permettaient d’avoir des sensations, des émotions, des sentiments, des pensées, et c’est parce qu’elle n’a plus rien de tout cela que tu crois qu’elle est détruite, qu’elle a disparu, qu’elle n’existe plus. Ce que toi, tu voudrais, Tictoc, est qu’elle demeure connectée au monde et qu’elle continue, sans corps, d’être ce qu’elle était avec un corps, ce qui prouve bien que tu es stupide, car si cela était possible pourquoi s’encombrerait-elle d’un corps ?

-Donc, l’âme ne disparait pas ?
-Non, Tictoc, elle ne disparait pas. Mais sans le corps et sans un univers où naviguer, elle ne peut plus rien percevoir, plus rien ressentir de positif ou de négatif : elle est désactivée. C’est pourquoi, elle développe des corps matériels pour naviguer dans un univers matériel. Sans le corps, elle se sépare du monde matériel, elle divorce d’avec l’univers matériel, et c’est ce divorce que les hommes appellent la mort. Mais la mort de l’âme est un non-sens, Tictoc, c’est quelque chose d’impossible, car l’être – et elle est l’être par excellence – est par nature et par définition ce qui existe de toute éternité, c’est ce qui subsisterait si tout devait disparaitre. Si l’être était de nature à disparaitre, Tictoc, il n’y aurait jamais rien eu, aucun monde."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 2. - Page 9 Empty Re: Pérégrinations 2.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum