forum-religions: la maison d'Inès
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Pérégrinations 3.

3 participants

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Ven 11 Fév - 0:24


La grenaille.

"Tatonga, pourquoi le monde est-il fait comme ça ?
-Parce qu’il est fait comme ça, Tictoc, c’est parce qu’il est fait comme ça.
-Est-ce qu’il aurait pu être fait autrement ?
-Que veux-tu dire, Tictoc ?

-Autrement, c’est-à-dire sans les planètes, les galaxies, l’herbe, etc.
-Je sui sûr, Tictoc, que c’est le seul monde qui pouvait être, le seul possible. Il n’y a qu’une seule réalité et c’est celle-là.
-Pas sûr du tout, Tatonga, avant le big-bang, il n’y avait rien de tout cela et on ne sait pas ce qui se passera plus tard. Rien ne dit qu’un monde complètement différent ne succèdera pas à celui-ci.
-Tu as raison, Tictoc, ce qui est certain cependant, c’est qu’il y a eu et il y aura toujours quelque chose, et ça, c’est fascinant, Tictoc.

-Oui, c’est fascinant, c’est le moins que l’on puisse dire, et inexplicable.
-Impossible à dire pourquoi ; il y a comme une source qui est toujours là, éternelle, immuable, pendant que les mondes changent.
-C’est dieu, Tatonga ?
-Toi, tu es unique, Tictoc, tu as vite fait de trouver une réponse. Des milliers de savants et de philosophes de par le monde ont essayé de répondre à cette question dans toutes les langues parlées et écrites, mais aucun n’a pensé à ta réponse. C’est vrai que tu n’es ni savant ni philosophe. Oui, Tictoc, tu peux l’appeler dieu, mais ça ne change rien, tu n’expliques rien en mettant un nom dessus.

-Appelons-le quand même dieu, est-ce qu’il est là par hasard ?
-Non, Tictoc, le hasard est la résultante involontaire de plusieurs facteurs indépendants. Or, avant cette source, il n’y avait rien, ni un ni plusieurs facteurs. Cette source est première, unique, et même ce qui vient après, le monde ou les mondes, n’est pas dû au hasard, Tictoc.

-Pourquoi ce qui vient après n’est pas dû au hasard, Tatonga ?
-Comme je viens de te le dire, hasard signifie plusieurs facteurs, mais il signifie surtout que ces facteurs n’ont pas la même cause. Or, tout ce qui se produit après émane de la même source, d’une même cause, d’une source unique, comme la grenaille qui sort de ton fusil de chasse. Tu ne peux pas parler de hasard, Tictoc.

-Donc la vie et moi, on n’est pas là par hasard…
-Tu sais, Tictoc, il faut vraiment ne pas savoir, ne pas comprendre ce qu’est la vie pour oser l’imputer au hard. Quand j’entends savants et philosophes parler de hasard, j’ai l’impression de regarder des enfants se faire des grimaces pour rire. Il faut vraiment qu’ils n’aient aucune idée de la vie. Qui pourra jamais trouver les mots pour te dire ce qu’est la vie, Tictoc !"
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Dim 13 Fév - 0:17

Le pendule de la pendule.

"Tatonga, la vie est belle n’est-ce pas ?
-Oui, Tictoc, mais l’homme a tout gâché. Il a tout inventé pour gâcher la vie : la perfidie, la fourberie, le vol, l’escroquerie, la violence, la haine, les armes, la ruse, le crime, la guerre, la traitrise, l’intrigue, la trahison…

-Tu vois tout en noir, Tatonga.
-Il ne s’agit pas de voir en noir ou en blanc, Tictoc, mais de dire ce qui gâche la vie.
-Mais pourquoi l’homme est-il fait ainsi ?
-J’ai mis en cause l’homme, Tictoc, mais en vérité ce n’est pas sa faute. Il est placé dans des conditions telles qu’il est contraint d’être ce qu’il est et de faire ce qu’il fait. Vivre n’est pas facile, Tictoc, les moyens de subsistance sont rares et difficiles d’accès, le danger et les risques sont partout, la concurrence et la rivalité aussi, et il faut lutter de toutes ses forces pour se protéger de la nature, de l’adversité. Il n’est pas étonnant dans ces conditions de voir l’homme développer toutes sortes d’armes et de stratagèmes, jusqu’aux plus répréhensibles pour survivre au milieu de ce qu’il ne serait pas exagéré d’appeler une jungle. Je crois que tout cela était inévitable et peut-être voulu, Tictoc.

-C’était donc voulu, mais pourquoi ?
-Parce que sans ces contraintes dont a résulté la façon d’être de l’homme, il n’y aurait pas de vie, Tictoc, elles font partie de la vie. Sans les dangers et les incertitudes, il n’y aurait ni bienfait à espérer, ni malheur à craindre, il n’y aurait aucune attente, il n’y aurait pas de vie ; la vie serait invivable, intenable, Tictoc. Eh oui, tout se paie, Tictoc, les joies de la vie par les malheurs de la vie.

-Je comprends tout cela, Tatonga, tout cela est vrai, sauf au paradis.
-Non, Tictoc. Le paradis n’est que l’expression des attentes de l’homme vivant sur terre, le paradis fait partie des rêves de l’homme, de l’espoir d’une vie sans souffrances. Mais la vie, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs doit être faite de satisfactions et de déceptions, ou ne pas être. La vie doit être comme le pendule d’une pendule, balancer de droite à gauche, sans jamais s’arrêter. Si jamais le pendule se figeait dans une position, tout s’arrêterait, ce ne serait plus la vie, mais la mort. Heurs et malheurs sont les deux faces inséparables de la vie. Le paradis et l’enfer n’en sont que les représentations extrêmes, figuration et symbolisation du bonheur et du malheur extrêmes.

-Dieu ne pouvait donc pas avoir créé le paradis, Tatonga ?
-Dieu peut tout, Tictoc, il peut faire la vie, il peut faire la mort, mais il ne faut pas lui demander de créer une vie morte ou une mort vivante, Tictoc."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Brahim Dim 13 Fév - 11:44

Tatonga a écrit:
Des milliers de savants et de philosophes de par le monde ont essayé de répondre à cette question dans toutes les langues parlées et écrites, mais aucun n’a pensé à ta réponse. C’est vrai que tu n’es ni savant ni philosophe.

Les savants et les philosophes ne sont pas les seuls à essayer de comprendre la vie. Il y a aussi les mystiques qui s'intéressent à la même question depuis très longtemps ; ceux-ci peuvent être très perspicaces et aller très loin dans leurs recherches. La science, la philosophie et le mysticisme sont des voies d'abord différentes mais peuvent être complémentaires.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Lun 14 Fév - 0:02



Le concept de Dieu est ce qu’il y a de plus flou. Personne ne sait à quoi cela correspond au juste. Chacun se représente quelque chose, cette chose, sans en avoir une idée claire. Même ceux qui ont le sentiment qu’il y a plusieurs dieux, même ceux qui ne l’appellent pas Dieu, pensent tous à cette même chose, même ceux qui ignorent le mot Dieu n’ignorent pas ce concept.

Aucune conception, aucune représentation de ce concept n’est vraie, n’est juste, mais toutes désignent une même chose, sans savoir ce que c’est. C’est un concept unanimement partagé et des plus flous, que tout être questionne. Y compris ceux qu’on appelle athées, même si ces derniers disent qu’il n’y a rien, c’est bien à la même chose qu’ils pensent.

Les mystiques ont de tout temps existé, ils seraient en communion avec une réalité supérieure, transcendante, seraient éveillés à une réalité plus haute, insaisissable par le commun des hommes, vivraient des expériences exceptionnelles, mais de quoi s’agit-il au juste, sont-ils en contact avec quelque chose et quoi ? On ne sait pas, personne ne sait, eux-mêmes ne sauraient le dire, même s’ils ont le sentiment, la conviction d’accéder à la vraie réalité. D’où leur vient ce sentiment, est-ce eux-mêmes qui le provoquent en eux-mêmes, sont-ils inspirés et par qui, par quoi ? C’est toujours le même flou.

On privilégie la connaissance directe, instinctive, immédiate, qui ne passe pas par la réflexion comme la philosophie ou l’observation comme la science, mais connaissance de quoi ? C’est une connaissance qui ignore l’objet de sa connaissance, même si elle met le mot Dieu dessus. On est toujours dans le même flou. Tout est flou.

Devant un tel flou, il y a ceux qui croient qu’il y a quelque chose et ceux qui disent qu’il n’y a rien. Les deux visions se valent et sont aussi défendables l’une que l’autre, même si les premiers sont tout prêts à tordre le cou aux seconds. Haro sur les infidèles !
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mer 16 Fév - 0:43


Naissance et obsolescence.

"Tatonga, as-tu compris quelque chose au monde ?
-Tout est simple, Tictoc. Dès le jour où l’homme a commencé à faire de la physique et de la chimie, il avait déjà la clé en main. Plus tard, la physique quantique a apporté à son tour un nouvel éclairage.

-Ah bon, c’est donc simple ?
-Oui, Tictoc, facile à comprendre, à condition de te débarrasser de tes fantômes et autres êtres magiques, et c’est ça qui est difficile, Tictoc. Car on voit même des hommes de science de renom suggérer l’existence de ces êtres surnaturels. Remarque qu’il n’y a pas de raison qu’ils s’en émancipent plus que toi.

-Tu peux donc expliquer le monde, Tatonga ?
-Pour dire les choses simplement, Tictoc, le monde est fait d’une multitude d’éléments, de particules, de forces, etc., dont nous ne connaissons qu’une partie. Tout cela se croise dans l’univers, s’entrechoque, s’associe, se dissocie, s’influence de près et de loin aussi. Ces milliards de milliards d’interactions finissent par créer des choses, Tictoc, comme des molécules, par exemple, et ces choses entrent à leur tour dans la danse, ce qui multiplie encore les interactions, à l’infini, et dont tout peut résulter, Tictoc, y compris ce que tu serais incapable d’imaginer.

-Mais d’où viennent tous ces facteurs ?
-En voilà une question idiote. Ces facteurs, particules et forces, c’est ce qu’il y a. Il faut que tu comprennes ce que signifie c’est ce qu’il y a. Un monde existe, Tictoc, et il faut bien qu’il soit fait de quelque chose, il ne peut pas être fait de rien.

-Tatonga, parmi tous ces éléments, est-ce qu’il y a un élément esprit.
-Je t’ai dit qu’on ne connait pas tous les constituants du monde, juste quelques-uns, mais je ne pense pas, Tictoc. De toute façon, s’il y a un élément esprit, il ne faut pas lui accorder plus d’importance ou de valeur que les autres éléments et surtout pas le comparer à l’esprit humain ayant des intentions, ou dire qu’il est intelligent. Chaque élément se comporte, agit et subit selon sa nature, Tictoc, et non par intention et par intelligence. Il n’y a que toi qui, en regardant danser tout ce beau monde, crois y déceler des intentions et de l’intelligence.

-Et cela a donné la vie, l’homme, la pensée, les sentiments… ?
-Oui, Tictoc, les éléments en présence sont tellement nombreux, si divers et de natures différentes, et leurs interactions infinies que tout peut en résulter, tout, absolument tout.

-Si j’ai bien compris, la physique et la chimie permettront à l’homme de tout comprendre.
-Non, Tictoc. Comme je viens de te le dire, les interactions sont en si grand nombre qu’il est impossible de les prévoir et se multiplient à un rythme infernal. Aucun ordinateur aussi puissant soit-il ne peut suivre. C’est pour cette raison que l’on parle, à juste raison, de hasard, c’est-à-dire de l’imprévisible. De ces innombrables hasards, tout peut résulter, Tictoc, et c’est pourquoi tu vois le monde changer.

-Je suis donc le produit du hasard ?
-Parfaitement, Tictoc. Mais attention au mot hasard. Je t’ai dit que le monde est fait de choses et ne pouvait pas être fait de rien. Mais si tu mets ensemble une clé, une chaussure et une bouteille, tu ne peux pas dire qu’il y a des choses, ça ne ferait pas un monde et aucun hasard ne pourrait jouer. Dire que le monde est fait de choses implique que ces choses aient des caractéristiques, des propriétés, sinon ça n’aurait aucun sens, on ne pourrait même pas dire qu’il y a des choses. Le monde est fait de choses particulières susceptibles de s’associer, de se combiner, au gré du hasard. Ces éléments sont potentiellement créatifs, féconds. C’est dans ces conditions que le hasard peut jouer, et soit certain qu’il y a infiniment plus d’échecs, que tu ne vois pas, que de réussites. Tu es le produit du hasard, mais un hasard favorisé, aidé, par la nature, les propriétés, les caractéristiques, des éléments constitutifs du monde. Un monde qui serait fait d’objets stériles ne serait pas un monde, mais une déchèterie et le hasard ne pourrait rien y faire.

-Mais qui a voulu que ces choses soient potentiellement fécondes ?
-Voilà justement le genre de questions qui t’envoient directement te jeter dans les bras d’un être imaginaire. Le monde est fait ainsi, il est fait de choses et de choses fécondes. Il n’est pas vide, il n’est pas fait de rien et pas non plus de choses stériles. Et c’est pour cela qu’il y a un monde. Simple, non ?

-Bon, bon, et moi, je vais devenir quoi, Tatonga ?
-Tu veux donc te pérenniser, mais pour cela, il faudrait qu’il y ait cet être magique Dieu et qu’il ait des raisons de te faire perdurer. Or, toi-même, Tictoc, tu serais bien en peine de lui en fournir ne serait-ce qu’une seule qui soit un peu valable. Des faisceaux de facteurs t’ont fait, Tictoc, ensuite d’autres facteurs ont entrepris de te corrompre, de te corroder, sans le faire exprès. Tu deviendras obsolète et tu tomberas en ruine, sans que personne l’ait voulu, le sache ou s’en inquiète. Et on passera au suivant. C’est tellement simple, Tictoc."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Ven 18 Fév - 4:29

Les dés pipés.

"C’est donc comme ça, Tatonga, je suis le produit du hasard ?
-Non, Tictoc, je me suis trompé, c’est impossible.
-C’est toujours la même chose, Tatonga, avec toi, tout est simple, clair, évident, et le lendemain, c’est le contraire qui est sûr et cetain.
-Il faut bien commettre des erreurs, Tictoc, sinon comment veux-tu qu’on corrige ses erreurs ? C’est impossible, Tictoc, il y a à peine une semaine je te disais déjà qu’il faut être stupide et ne pas savoir ce qu’est la vie pour oser l’attribuer au hasard.

-Bon, mais explique-moi pourquoi c’est impossible.
-Il est vrai, Tictoc, que le hasard joue un grand rôle, mais c’est un jeu avec des dés pipés. Avec des dés pipés, ce n’est plus un hasard, ce n’est plus un vrai hasard, tu fausses le hasard, tu peux obtenir ce que tu veux obtenir avec des dés pipés. Quand Albert à qui on avait annoncé que les particules dansaient la Samba avait protesté en disant que Dieu ne jouait pas aux dés, il ne savait pas que les dés étaient pipés et que malgré ce hasard apparent tout était déterminé.

-C’est la science qui dit que c’est un faux hasard ?
-Non, Tictoc, c’est moi qui viens de le découvrir, plutôt de le comprendre, et de te l’annoncer.
-Il vaut mieux laisser tomber cette histoire de dés pipés, Tatonga, il n’y a pas de dés dans l’univers. Reviens à l’univers.
-Bien, Tictoc. Je te disais la dernière fois que le monde était fait de choses que j’ai appelées éléments, particules, facteurs, forces, etc. et j’avais bien précisé qu’il ne s’agissait pas de n’importe quoi, bien souligné que ces facteurs avaient des caractéristiques, des propriétés bien particulières qui les rendaient féconds et potentiellement créatifs. Eh bien, c’est ça les dés pipés, Tictoc. Si tu livres ces facteurs au hasard, tu peux être certain que tôt ou tard, ils finiront par former quelque chose, former ce que tu voulais justement, ce pour quoi tu les as programmés. Ils sont programmés, Tictoc, ce qu’ils produisent est prémédité, prévu. Ce hasard n’est hasard qu’en apparence.

-Tu crois ?
-Oui, Tictoc. Si tu livres au hasard, par exemple, des Na, des Cl, des H, des O, etc., tu peux être sûr, Tictoc qu’un jour ou l’autre tu auras du sel, de l’eau… et des Tictoc aussi.
-Bon, j’ai compris, j’ai donc été programmé, déterminé. Je reviens maintenant à la même question, qu’est-ce que je vais devenir ?
-Ce qui est certain, Tictoc, c’est que le monde est bien programmé et volontairement orienté pour arriver à quelque chose. Mais c’est tellement complexe, il y a tant de facteurs qui interagissent, tant d’interconnections, qu’il est impossible de prévoir ce qui va advenir dans ce monde et ce que toi, tu deviendras, mais sois sûr que ta venue était voulue et que tu n’es pas là pour rien. Je t’expliquerai mieux la prochaine fois le pourquoi de ta présence."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Dim 20 Fév - 0:48


Le roman instantané.

"Tatonga, tu disais que le monde est organisé, déterminé, programmé pour atteindre un but.
-Oui, Tictoc, mais ce point doit être clarifié. Croire que l’univers, poussé par ce faux hasard dont je t’ai parlé, avance lentement en titubant comme un clochard qui rentre chez lui est tout simplement risible. L’évolution et les transformations, par exemple, que décrivent les sciences est une illusion. Considère un peu la chose et tu comprendras que cette thèse d’un univers qui avance est un attrape-nigaud.

-Mais c’est toi qui disais qu’il s’acheminait vers un but…
-Oui, mais il n’est pas en train de se dérouler. Un monde qui se construit progressivement comme je te l’avais décrit est une idée naïve. Le monde, dès qu’il fut, était déjà dans son but. Il est bien passé par les étapes que toi et les sciences croient voir, on peut dire qu’il a cheminé, mais en vérité tout s’est fait simultanément, instantanément, hors du temps. En réalité, il n’y a même pas eu de début et pas de cheminement vers un but. Tout a été en même temps et depuis toujours, le début, le chemin et le but. Le monde a toujours été un monde accompli.

-Et pourtant, le monde que je connais a toujours changé.
-Parce que le chemin parcouru en un temps nul par le monde, toi, tu le vois s’étaler dans le temps. Tu comprendras mieux si je te dis que le monde est un roman. Oui, Tictoc, réfléchis un peu et tu comprendras que le monde ne peut être qu’un roman et qu’à part être un roman, il ne peut être rien d’autre. La seule possibilité pour lui d’avoir un quelconque intérêt est d’être un roman, Tictoc.

-Je comprends de moins en moins…
-C’est un roman, Tictoc, écrit de bout en bout instantanément, et un roman doit avoir un lecteur. Ce lecteur, c’est toi, Tictoc, et c’est pourquoi tu es là, conscient, intelligent et sensible. Tu vis intensément ce que tu lis et, surtout, tu l’interprètes, parfois bien, parfois mal, et c’est ce qui explique qu’il t’arrive de te tromper. Pour l’instant, tu es en train de lire une page, la 10 ou la 15, je ne sais pas. Cette page raconte un infime segment du chemin parcouru par l’univers. Mais tu lis lentement, les choses s’étalent pour toi dans le temps pour que tu puisses les voir, et c’est pour cela que tu vois les choses évoluer, le monde changer lentement, te donnant l’impression d’avancer.

-Je comprends, je vois le film au ralenti…
-Si tu veux, Tictoc, mais au cours de ta vie tu ne vois qu’une séquence, le segment dont je viens de parler, et quand la nuit tombera sur ta vie présente, c’est la page qui se tourne et tu iras lire la page suivante et ainsi de suite.

-C’est donc moi qui avance dans ma lecture, Tatonga, ce n’est pas le monde qui évolue.
-Très bien, Tictoc, c’est bien ça, mais c’est toujours la même page que tu lis aujourd’hui, tu ne peux lire qu’une seule page par vie, les autres pages, tu les liras l’une après l’autre dans d’autres vies.

-Et Dieu, il est où ?
-Ah, voilà ! Pour une fois, toi et moi on va le voir sans le voir, Tictoc, et comprendre pourquoi il est impossible de l’imaginer ou d’en parler. Dieu, Tictoc, c’est ce quelque chose d’insaisissable, d’invisible, d’immatériel et d’éternel, qui a fait s’écrire instantanément ce roman hors temps et qui le fait lire par un lecteur dans le temps."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mar 22 Fév - 0:50

Réaliser le réel.

"Ainsi donc, c’est un roman déjà écrit de bout en bout que je suis en train de lire ?
-Oui, Tictoc, et il faut bien comprendre que si le monde n’était pas un roman, il ne serait rien, il ne servirait à rien, il n’aurait aucune raison d’être et aucune valeur, et je te mets au défi, Tictoc, de lui trouver un autre but.

-Si j’en suis le lecteur, pourquoi toutes ces autres créatures, des serpents, des tortues… Tatonga ?
-Mais il faut bien des personnages et un décor, Tictoc, pour faire un roman. Des paysages, des tragédies, des drames, des histoires d’amour, des aventures. Voilà, tu comprends maintenant pourquoi il y a tant de souffrances dans le monde et toutes ces choses que tu n’arrives pas à t’expliquer.

-Ha ha ha, tu es marrant, Tatonga, tu compares le monde à une œuvre romanesque humaine, et le tour est joué, tu crois expliquer le monde…
-Mais non, Tictoc, c’est le contraire. Tu n’as donc pas compris que ce sont les œuvres romanesques humaines qui imitent le monde, preuve que le monde est bien un roman. C’est le monde qui inspire les romanciers, les dramaturges, les poètes. Tous ces créateurs d’œuvres ne font que plagier la création universelle. Les scientifiques, les peintres, les mathématiciens… aussi ne font qu’imiter le décor du roman universel, il n’y a pas une seule figure de la géométrie qui n’ait pas sa source dans ce roman, Tictoc. L’homme lit et raconte à son tour en plagiant.

-Mais, Tatonga, le monde a existé bien avant l’homme.
-Impossible, Tictoc. Il existerait pour qui ? On peut l’imaginer à l’état virtuel, mais sans une conscience, sans la puissance d’une conscience pour le lire et le révéler, il est impossible, Tictoc, que le monde émerge à la réalité. Pourquoi crois-tu donc qu’il y a une conscience ? La conscience ne se saisit pas d’un réel tout fait, elle serait dans ce cas de bien peu d’importance, voire d’aucune : la conscience réalise le réel.

-Et quand on aura fini de lire le roman, Tatonga, il se passera quoi ?
-Tu n’en viendras jamais à bout, Tictoc, tu n’auras jamais fini d’en tourner les pages ; les décors, les personnages, les paysages, les scènes, peuvent être variés à l’infini, et c’est pourquoi le monde est infini, Tictoc, il ne pouvait être infini qu’en étant roman."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Brahim Mar 22 Fév - 15:58

Oui Tatonga, la vie peut être comparée à un roman déjà écrit, que nous sommes en train de lire.
En gros, on peut dire que :
Le scientifique s'intéresse au cadre et au décor de ce roman.
Le philospohe s'intéresse aux personnages de ce roman et à leurs histoires.
Le mystique s'intéresse à l'auteur de ce roman.
Ces disciplines se complètent les unes les unes les autres.
Pour avoir une vue d'ensemble, l'idéal serait d'être à la fois scientifique, philosophe et mystique.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mer 23 Fév - 0:36

Le plus probable, le plus vraisemblable, Brahim, est que ce monde virtuel se trouve dans la conscience même. C'est elle qui en serait donc l'auteur, et serait donc dieu, un dieu qui de toute façon n'aurait rien à envier aux autres dieux, et je ne vois pas du tout pourquoi ce ne serait pas le cas.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Brahim Mer 23 Fév - 17:04

Peut-être oui, peut-être non.
Nul ne le sait.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 604
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 79
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Jeu 24 Fév - 0:48


La science et les DNS.

"Tatonga, crois-tu que l’homme expliquera un jour le monde ?
-Expliquer le monde, c’est découvrir dieu, Tictoc.
-tu crois ?
-Mais bien sûr, Tictoc, qu’est-ce que dieu si ce n’est l’explication du monde.
-Et tu penses que l’homme y arrivera ?

-Oui, l’homme, la science, Tictoc.
-La science, découvrir dieu, je croyais que c’était le domaine des disciplines non scientifiques, la métaphysique, la théologie, et je ne sais quoi encore…

-Oh non, Tictoc, ça c’est un préjugé. La science ne dédaigne aucun domaine, elle explore toutes les voies, la science c’est l’homme qui prospecte, c’est tout. Qu’elle sonde l’atome, la cellule ou le cosmos, c’est bien dieu qu’elle cherche.

-Ce n’est donc pas réservé aux DNS, aux disciplines non scientifiques ?
-Non, Tictoc. Ou on cherche sérieusement, méticuleusement, objectivement, et dans ce cas seule la méthode scientifique est appropriée. Les DNS construisent des édifices imaginaires, ce qu’elles font s’apparente davantage aux arts qu’à autre chose, elles imaginent des contes, des légendes, créent des Icare, des Ulysse, des cyclopes…

-Mais comment la science peut-elle étudier le surnaturel, Tatonga ?
-Toujours tes préjugés. Je crois t’avoir déjà dit que naturel et surnaturel est une invention de l’homme. Il n’y a aucune frontière entre les deux et la ligne de démarcation supposée n’a jamais cessé de se déplacer avec le temps. Les hommes de l’Antiquité auraient certainement trouvé surnaturels nos dessins animés, par exemple, ou la messagerie électronique, si banals pour nous. Il ne faut rien préjuger de la science, Tictoc, elle est capable de se métamorphoser comme toujours, de s’adapter et de s’investir dans les domaines les plus inattendus ; ce qu’elle fera demain ne ressemblera en rien à ce qu’elle fait aujourd’hui.

-Mais pas dieu quand même !
-Dieu est encore un mot inventé par les hommes, Tictoc, des hommes qui ne savent même pas ce que c’est, qui en parlent beaucoup tout en disant qu’il est inconnaissable. Quelque chose existe sans doute, qui explique qu’il y ait l’univers, la vie, les créatures, mais la question n’est pas de savoir qu’il y a quelque chose, la question est de savoir ce que c’est. Je crois, Tictoc, que la conscience, ta conscience, est tout, tout est dans la conscience, l’univers en est une émergence, de même la vie et les créatures. Il ne faut pas sous-estimer la conscience, Tictoc, elle est insurpassable. La conscience n’est pas un mot en l’air, on sait ce que c’est ; il n’y a d’ailleurs qu’elle, à part elle il n’y a rien, elle est l’alpha et l’oméga. Un jour, la science découvrira sa toute-puissance, comme elle a découvert la somme inouïe d’énergie que recèle un petit atome et qu’on était très loin de soupçonner. Elle découvrira tous les prodiges dont la conscience est capable, des prodiges tout aussi miraculeux que ceux attribués aujourd’hui à dieu, et elle expliquera le comment et le pourquoi."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Sam 26 Fév - 0:41


Des êtres dégradables.


"Tatonga, est-ce que je peux voir dieu ?
-Non, Tictoc, de toute façon, il ne te dirait rien d’autre que : c’est moi.
-C’est tout ?
-Oui, et c’est… tout.

-Mais est-ce que je peux le voir, Tatonga ?
-Pour quoi faire ? Tu conduis bien un véhicule, as-tu besoin de voir monsieur Benz ? Non, tu ne peux pas le voir, tu ne verrais que ce que tu vois tous les jours, des planètes, la vie et des créatures dégradables.

-Des créatures dégradables, mais pourquoi dégradables ?
-C’est comme ça et c’est pas fait exprès. Au contraire, dieu n’a cessé au fil du temps d’améliorer la qualité et les performances des créatures. Il fait ce qu’il peut. D’ailleurs, il n’y a pas que les créatures qui soient dégradables, tout se dégrade et se désagrège.

-Tu crois qu’un jour arrivera où il fera des êtres non dégradables ?
-Je ne sais pas s’il y arrivera, Tictoc, il avance, il s’efforce, il fait de son mieux, mais ce n’est apparemment pas chose facile.

-Mais est-ce seulement souhaitable, Tatonga, car si les créatures ne sont pas dégradables, rien ne changera, tout sera comme figé, il n’y aura même pas de vie du tout.
-C’est ce que tu crois parce que c’est à cela que tu es habitué, Tictoc, tu es habitué à voir la vie dans des êtres incarnés, mais il est possible d’avoir des êtres vivants non incarnés, des êtres purement spirituels. Je crois que c’est à cela que dieu veut arriver, mais il doit passer d’abord par l’incarnation, un passage obligé.

-Des anges ?
-Oui, si tu veux. Des êtres spirituels baignant dans le nirvana ou le paradis."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Dim 27 Fév - 0:32


L’Ukraine.

"Tatonga, que se passe-t-il en Ukraine ?
-C’est toujours la même chose, Tictoc, rien n’a changé.
-Le même conflit Est-Ouest ?
-Je dirais plutôt que c’est la même chose que lorsque tu étais enfant. Souviens-toi, Tictoc, des batailles entre bandes de quartiers. Ton clan était le plus fort, vous aviez toujours raison, vous étiez braves et beaux et les autres des vilains.

-Mais qu’est-ce que mon enfance a à voir, là-dedans, Tatonga ?
-C’est la même chose qui se passe en Occident, Tictoc, tous les politiques et leurs médias parlent d’une même voix, multipliant les propagandes et les mensonges, sans retenue et sans réserve. Haro sur la vilaine Russie, l’ennemie de toujours, et si jamais une voix diverge, sort des rangs, elle est aussitôt lapidée, traitée de traitre, de chien galeux.

-Tu exagères quand même, Tatonga, tu oublies le ballet diplomatique qu’il y a eu de la part de l’Occident pour éviter la guerre.
-Du cinéma, Tictoc. Personne, ni les Américains, ni les Allemands, ni les Anglais, ni les Français, n’avaient quoi que ce soit à proposer. Ils faisaient des va-et-vient diplomatiques soi-disant pour arriver à un accord, tout en multipliant les pressions et les menaces, pendant que Poutine les écoutait placide et amusé, mais personne n’avait rien à offrir. Chacun espérait faire plier Poutine avec son seul baratin et en tirer un bénéfice politique personnel. Ah, Tictoc, on dirait des voyous qui usent d’intimidations et de promesses pour faire céder une adolescente. C’est vraiment mal connaitre Poutine.

-Mais que veux-tu qu’ils proposent, Tatonga, l’Ukraine est un Etat souverain, il a le droit d’adhérer à des pactes et de signer des traités.
-Non, Tictoc, pas quand l’exercice de ce droit met en péril un Etat voisin. Je ne connais pas ce Zalensky, mais il ne m’étonnerait pas que ce soit un imbécile qui a mis son pays en danger. Il y a tant d’imbéciles, Tictoc, à la tête des Etats, ils sont proportionnellement plus nombreux que parmi les cordonniers et les marchands de fruits que tu côtoies tous les jours. Et là je ne vise aucune des parties au conflit, je parle de façon générale. Il y a plein d’imbéciles mégalomanes et corrompus parmi les chefs d’Etat, des jouhala que les courbettes de leurs courtisans bassement serviles et intéressés finissent par convaincre qu’ils sont des génies pluri-savants. Il n’y a pas pire qu’un jahl, Tictoc, il n’y a pas plus dangereux.

-C’est quoi un jahl ?
-J’aime bien ce mot, Tictoc, il est fort et intraduisible. Le jahl (prononce a très ouvert) est bête au sens premier du mot bête, bête et ignorant même s’il a été à l’école, un jahl a l’esprit pâteux comme celui de la bête, lourd, épais, cotonneux, pesant, bovin. Enfin, balourd et pataud, bref, un con fini.

-Bon, bon, je savais que tu n’aimais pas l’Occident et maintenant les hommes de pouvoir stupides ; dis-moi plutôt comment ça va se terminer cette histoire dramatique qui tourne à la catastrophe humanitaire.
-Personne ne peut savoir, Tictoc. Dans ce genre de situations, tout peut arriver, surtout l’imprévu, mais tu peux tenir pour certain que Poutine n’acceptera jamais que l’OTAN s’installe à sa porte. Tu vois, Tictoc, la solution était là et l’Occident aurait dû l’admettre pour éviter la guerre, et maintenant il va être bien obligé de s’y résoudre en camouflant son échec sous un prétexte ou un autre ou un traité bidon. Echec lamentable d’une stratégie pitoyable. Les politiques, Tictoc, ourdissent les pires coups bas, dignes des plus grands truands, en les appelant stratégies."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mar 1 Mar - 0:50

Raconte, raconte.

-Tatonga, sais-tu d’où vient l’homme ?
-Bah, Tictoc, d’où veux-tu qu’il vienne, franchement, d’où veux-tu qu’il vienne ? Dis-moi, d’où veux-tu qu’il vienne ? Tu vois bien qu’il vient de la terre comme tous les vers de terre, comme toutes les bébêtes, petites et grandes, les asticots, les mouches, les éléphants. Avais-tu vraiment besoin que je te le dise, Tictoc ?

-Sais-tu, Tatonga, ce qu’il est venu faire ?
-Il n’est pas venu faire, Tictoc. Il est sorti de terre, c’est tout, et il s’est trouvé obligé de ramper sur ses genoux et de gratter la terre de ses ongles pour se procurer sa subsistance, et d’écharpiller à l’occasion ses congénères pour les dévorer ou leur arracher leur pitance de la bouche. Ouvre donc les yeux, Tictoc, mais ouvre donc les yeux !

-Fouiller la terre ? Moi, je mange à table, Tatonga, sans même me salir les mains… sauf quand je mords à pleines dents dans un méchoui.
-Ça ne change rien à ce que j’ai dit, Tictoc. Tes diners aux chandelles, tes couverts en porcelaine, tes verres en cristal ne sont que babioles que tu t’inventes pour faire diversion. Cela ne change rien à ce que tu es, à ce que tu as été et seras toujours. Tu sors de terre, Tictoc, à l’exemple des vers de terre, ni plus ni moins. Tu es une exsudation de la Terre, et tous les malheurs qui frappent les bêtes et les hommes, les maladies, la faim, la soif, la peur, les guerres, la mort, c’est à cause de la Terre, Tictoc. Qu’elle soit maudite, mille fois maudite, maudite mille fois.

-Je sors de terre et je marche, parle, ris et pense ? C’est difficile à croire, Tatonga.
-Penser t’étonne Tictoc. Que cela t’épate et t’étonne, ne change rien aux faits. Il n’y a que toi qui t’étonnes, Tictoc, étonne-toi tant que tu veux, cela n’empêche pas que tu sois sorti de terre. Tout peut sortir de terre, des fraises sucrées et parfumées, des fleurs pimpantes, des roses gracieuses, des tulipes élancées… et des vers de terre qui pensent. Etonne-toi, Tictoc !

-La Terre a donc fait exprès de créer ces vers de terre, Tatonga ?
-Non, elle n’a pas fait exprès, elle ne le sait même pas. Le soleil, la lune, Jupiter, Mars, le ciel ne sont pas au courant, personne n’est au courant. C’est une histoire locale, Tictoc, qui se passe ici entre toi et la Terre, à l’insu du monde, à l’insu de l’univers. La Terre n’a pas fait exprès, elle n’est pas coupable, mais elle est responsable, Tictoc. Tous les drames, les malheurs, les tragédies, c’est à cause d’elle, Tictoc. Qu’elle soit maudite, maudit soit le jour où elle est apparue. C’est elle qui enlève les petits enfants à leurs mamans ; elle qui emporte les mamans des petits enfants.

-Non, ce n’est pas la Terre, Tatonga. Tu veux que je te dise ?
-Vas-y un peu.
-Il y a un dieu, il a créé l’univers, la Terre, ensuite les hommes qui iront à la fin le rejoindre et…  Tu m’écoutes, Tatonga ?
-Raconte, raconte
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Jeu 3 Mar - 0:29


La genèse.

"Tatonga, fais-moi la genèse de l’univers.
-Tictoc, je crois que je me suis toujours trompé. Je croyais que l’univers ne commençait pas avec le big bang, et ne se limitait pas à toutes ces galaxies, qu’il y avait autre chose de plus large, de plus vaste, qui ne disparaitrait jamais, comme je croyais que la vie existait indépendamment des créatures vivantes.

-Et tu te trompais ?
-Oui, Tictoc, je crois que je commettais la même erreur qu’un certain Platon qui croyait qu’il y avait pour tout ce qui existe des modèles théoriques parfaits immatériels, des modèles qui existeraient vraiment et éternellement. Les choses, les formes, que nous connaissons n’en seraient que des copies matérielles imparfaites et temporelles.

-Pour une fois que tu partages quelque chose avec un grand philosophe, c’est donc l’erreur, Tatonga. Bon, Donc, ce n’est pas ça ?
-Non, tictoc, cette façon de penser le monde est une lubie, une chimère. Ce qui existe, ce sont bien ces choses concrètes et il n’y a rien derrière ou au-dessus. L’univers a bien commencé avec le Big bang ou quelque chose d’analogue, il n’y a rien avant, il a bien eu un début et il se limite à ces galaxies et ce qui va avec. Si jamais ces dernières disparaissaient, il ne resterait rien, et il est peu probable qu’il se produise quelque chose après ou qu’apparaisse une autre forme d’univers.

-L’univers n’est donc pas infini ?
-Oh non, Tictoc, cette idée d’infini est totalement absurde. L’univers a bien eu un début, il est là depuis longtemps, sera-t-il toujours là, c’est possible, mais pas certain.

-Et tu disais quoi de la vie ?
-On dit souvent que la vie est apparue, cette façon de dire peut induire en erreur, Tictoc, on pourrait croire que la vie existe en soi, indépendamment des créatures vivantes. Or non, Tictoc, la vie, tout comme l’esprit, la pensée, etc., n’existe pas. Ce qui existe, ce sont les créatures vivantes, c’est tout. Il n’y a pas la vie, ou l’esprit, qui viendrait du dehors, de l’extérieur, comme un souffle pour s’établir en quelque sorte dans les créatures comme un locataire. Ce qui est apparue, Tictoc, ce n’est pas la vie, mais tout simplement des créatures.

-Et comment sont apparues les créatures, Tatonga ?
-De la nature, Tictoc, de la terre. A un moment donné de l’histoire de la planète Terre, les conditions géologiques et climatologiques, de température, d’humidité, etc., propices à l’apparition des créatures s’étaient trouvées réunies. C’est un fait historique unique, Tictoc, qui ne s’est plus reproduit et il est peu probable, pour ne pas dire impossible, qu’il se reproduise. Si les créatures sont toujours là, c’est parce qu’elles savent se reproduire. Il n’y a pas eu de nouvelles et si jamais elles disparaissent toutes, il n’y aura plus jamais de créatures vivantes.

-Et ce quelque chose appelé Big bang, c’est quoi Tatonga ?
-On ne le sait pas encore, Tictoc, on s’en est très rapproché, mais on ne l’a pas encore atteint. Le jour où on le verra, il sera très difficile de le comprendre, car notre pensée, notre logique, notre façon d’appréhender les choses, de les comprendre, a été formatée par ce qui est advenu après le Big bang, a été formatée par les choses de ce monde que nous connaissons, tandis que ce quelque chose qui a donné lieu au Big bang est d’une tout autre nature et il faudra une autre logique pour le saisir. Mais pas d’inquiétude à te faire, Tictoc, l’esprit humain sait s’adapter, sait changer de logique, sait adopter d’autres angles de vue pour saisir des choses nouvelles. En vérité, ce sont les choses, Tictoc, qui révèlent à l’homme comment il doit les regarder pour les comprendre. Contrairement à ce qu’on croit, ce sont les choses qui pénètrent l’esprit de l’homme, ce n’est pas l’esprit de l’homme qui pénètre les choses."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Dim 6 Mar - 0:29

Tout est fortuit.

Tatonga, j’ai médité tes deux dernières interventions et j’en ai déduit que tout est fortuit, l’univers et la vie, enfin, les créatures vivantes.
-Ecoute-moi bien, Tictoc, l’idée même que l’univers serait un objet fabriqué est absolument irrecevable, inconcevable. Je dirais même plus, Tictoc, cette idée est réductrice, elle réduirait vraiment l’univers à peu de chose. Non, Tictoc, non et non, l’univers ne peut pas être un simple et vulgaire objet fabriqué, l’œuvre d’une Intelligence ou d’une Volonté. Aussi paradoxal cela puisse-t-il te paraitre, et contrairement à une idée très répandue, c’est un univers fortuit qui est normal, pas un univers fabriqué.

-Il serait donc fortuit, dû au hasard ?
-Oui, Tictoc, et c’est cela qui le grandirait, qui serait à la mesure, à la hauteur de son immensité et de sa diversité. Seul le hasard est capable d’une telle réalisation où se conjuguent les contraires, les échecs, les réussites et mille imprévus. L’univers, Tictoc, est un grand chao où le hasard met un peu d’ordre, ce n’est pas une œuvre méthodiquement élaborée par une Intelligence. Ceci, en plus de ce que je viens de te dire : l’idée même qu’il soit un objet fabriqué est en soi une chimère.

-Le big bang, c’est donc un hasard ?
-Le jour où l’homme pourra voir ce qui est à l’origine de l’univers, ce qui a provoqué l’univers, il comprendra comment cette chose, cette cause cachée derrière le big bang, s’est formée, et il comprendra alors pourquoi l’univers n’a aucun sens, aucun but, pourquoi il est là à tourner dans le vide depuis des milliards d’années, tel un vagabond qui ne sait où aller. Cet univers, Tictoc, finira un jour par disparaitre car le même hasard qui fait apparaitre fait disparaitre. Si l’homme a longtemps pensé et pense encore qu’une Volonté a fabriqué l’univers, c’est tout simplement parce que c’est son vœu.

-Et l’apparition de la vie, des créatures vivantes ?
-C’est la même chose, Tictoc, les conditions climatologiques et géologiques nécessaires s’étaient trouvées réunies par hasard et cela a fait apparaitre des créatures vivantes. Ne va pas croire qu’une Volonté t’a façonné en te dotant en même temps d’un système immunitaire et d’organes dégradables, cœur, reins, etc., ça ne tient pas debout, Tictoc, c’est contradictoire, et puis elle te façonnerait pour quoi faire, tu sers à quoi, Tictoc ? Ne va pas croire que c’est une Volonté qui a décidé de fabriquer des moustiques et des escargots, qui a décidé que les animaux soient moins conscients que toi, ça n’a aucun sens, Tictoc. S’ils sont moins conscients ? c’est simplement parce qu’il leur manque un élément que tu possèdes, tout à fait par hasard. Et ne va pas croire que c’est une Volonté qui a voulu qu’un bovin soit plus gros qu’un ovin, ça ne tient pas, Tictoc, on voit bien que cela s’est fait au hasard de l’évolution.

-Donc aucune Volonté.
-Aucune, Tictoc, à part celle qu’inventent les hommes parce que c’est ce qu’ils souhaitent. S’il y en avait une, elle serait là, Tictoc, présente et visible ; elle ne t’abandonnerait pas dans la nature pour te laisser foutre la pagaille comme un animal sans maitre, elle ne resterait pas de marbre devant toutes les horreurs qui se commettent. Façonner et abandonner est injustifiable et irrecevable, Tictoc, quoi qu’on te dise. La hasard, Tictoc, tout est dû au hasard, l’univers et la vie, et c’est pour cela que rien n’a de sens. Non seulement, il n’y a pas de sens, mais il n’est même pas possible qu’il y en ait.

-Donc, moi, l’univers, la vie, ne servons à rien ?
-A rien, Tictoc. Non seulement vous ne servez à rien, mais quand même on voudrait que vous serviez à quelque chose, il est impossible de vous trouver un emploi, une utilité : ça n’existe pas."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mar 8 Mar - 0:17


L’avant et l’après.

"Tatonga, qu’y a-t-il au-delà du big bang ?
-Les scientifiques le cherchent, Tictoc, mais il n’y a rien. Il y avait quelque chose, mais il n’y a plus rien. Il s’est transformé en univers. L’après big bang, Tictoc, est dans la continuité de l’avant. Le big bang n’est qu’un grand bouleversement de ce qu’il y avait jusque-là, ce n’est pas quelque chose de totalement nouveau.

-Mais certains ne croient pas du tout au big bang…
-Peu importe, Tictoc, cela revient au même. S’il n’y a pas eu le big bang, il y a eu un grand bouleversement comparable, un évènement majeur, qui a donné naissance à notre univers.

-Bon, on va dire big bang, et qu’y avait-il avant le big bang, Tatonga ?
-Comment le savoir, Tictoc, il a disparu et personne ne l’a vu, ce qui est certain c’est qu’il ne ressemblait pas à notre univers. Tu peux imaginer une ombre, une vapeur ou un nuage voguant dans le vide, tu peux l’imaginer même si on suppose qu’il n’y avait pas d’espace. Une ombre, un nuage, puis quelque chose s’est produit provoquant une sorte de réaction chimique et ça a explosé en milliards de morceaux de matière bien matérielle donnant naissance à notre univers.

-Une réaction chimique ? Donc la cause est physique ?
-Mais bien sûr, Tictoc, tout est physique, il n’y a rien de métaphysique, ni avant, ni après.
-Et les lois et les forces qui régissent l’univers, elles viennent d’où ?
-Tictoc, l’univers est fait de matière, une matière particulière aux multiples formes et aux multiples propriétés que nous connaissons un peu, mais pas assez. Ces lois et ces forces, c’est la manière d’être et de réagir de cette matière, elles viennent de la matière même. Dans certaines conditions, la matière attire, gravite, prend feu, émet des radiations, de la chaleur, de la fumée. Il y a longtemps, tout cela nous étonnait, mais plus maintenant. Ce qui nous étonne encore aujourd’hui, est qu’elle génère pensée et conscience, nous sommes encore réticents à l’admettre.

-On ne saura donc pas ce qu’il y avait avant.
-Si, on le saura. Ce qui est venu après découle de ce qu’il y avait avant, et l’homme sait remonter des effets à la cause, on s’y fera et rien ne changera, mais il y aura toujours ceux qui croiront en une cause occulte. "
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Jeu 10 Mar - 1:05

Les requins.

"Tatonga, que va-t-il se passer en Ukraine ?
-On ne peut pas savoir, Tictoc, tout peut arriver, le pire est déjà atteint, dépassé, une guerre pour rien, et pendant ce temps, l’Occident et ses copains continuent de bombarder la Syrie, le Yemen, la Palestine, etc., après avoir bombardé une quarantaine d’autres peuples ces dernières années, Yougoslavie, Afghanistan, Somalie, Irak, Libye, partout en Asie, en Afrique… sans se soucier des lois internationales.

-Le nucléaire ?
-Le risque était très grand au début, mais avec toutes ces sanctions contre la Russie, ça peut encore déraper.
-Tu crois que la Russie s’est enlisée en Ukraine ?
-Je ne pense pas, elle ne va tout de même pas tout raser. Elle marque le pas, Tictoc, pour donner le temps à Zelensky de comprendre qu’il est cuit et n’a d’autre alternative que d’abdiquer. Tant que ce Zelensky et sa clique ne seront pas neutralisés ou écartés, on n’avancera pas, Tictoc, ce sont eux qui intriguent, eux qui violent les cessez-le-feu et les couloirs humanitaires et en accusent la Russie, eux qui lancent des attaques contre les centrales et les hôpitaux. Ils s’en foutent pas mal de la population, ils cherchent à dresser le monde entier contre la Russie, à provoquer une guerre mondiale dans l’espoir de garder le pouvoir. Mais ils ne vont pas tarder à craquer.

-On aurait pu éviter la guerre ?
-Oui, mais tout ce qu’on a entendu en Occident, c’est haro sur la Russie, serrons les rangs, étranglons l’ennemi, gare aux traitres, c’est à qui crier plus fort que l’autre. Dans tout cet Occident, il n’y a pas un seul grand homme politique, courageux et de bonne foi, qui dise soyons lucides, objectifs, équitables. Tu t’attends à voir des hommes responsables et ils sont là à magouiller et ils font pitié, Tictoc. Macron fait carrément rire, et c’est la France qui perd le peu de crédit qu’il lui restait encore. Il téléphone cinq fois par jour pour donner l’impression au petit peuple qu’il est important et qu’il agit. Suivent ensuite des communiqués officiels qui laissent entendre qu’il a tenu tête, qu’il a même sévèrement sermonné Poutine. Pitoyable, tout ça ! La mauvaise foi et l’agitation inutile et fébrile, ça n’échappe à personne, Tictoc, et ça te discrédite gravement tout un pays, et pour longtemps aux yeux du monde. Remarque que Macron n’est pas le seul dans son cas, des moulins à vent, y en a pas mal de par le monde, y en a de pires, y en a en Afrique Noire, en Afrique du Nord surtout où à chaque moulinet qu’ils font, c’est tout un pan de la maison qui s’écroule sur la tête des populations. Pas besoin de les bombarder.

-Il parait que le monde va changer après ça.
-Il changera sans changer, Tictoc, ce sera toujours le requin qui mangera le mérou, jamais le contraire. Si un requin s’assagit, il maigrit, devient mérou et les autres le mangeront, alors, tu vois, ça ne peut pas changer ou s’arrêter.

-Que penses-tu de Biden ?
-Il a l’air pacifique, mais il laisse rouler, il préfère ne toucher à rien, il ne cherche même pas à savoir où se trouve le gouvernail, ne semble pas savoir à quoi ça sert, ni vouloir s’en servir. Il me fait penser au pêcheur qui fait la sieste au fond de sa barque, bercé par les flots.

-La solution pour changer le monde ?
-Y en a pas, Tictoc, tu ne peux rien contre la nature. Tu peux changer les institutions et le droit, ça ne changera pas la nature. Je te l’avais dit, la première cellule était un monstre, un requin, qui, je ne sais par quel miracle, avait flairé qu’il y avait à manger sur terre, et c’est l’unique raison pour laquelle elle était apparue, et depuis, elle ne cesse de manger, c’est son unique raison d’être."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Sam 12 Mar - 1:28


Physique et non physique.

"Tatonga, revenons à notre sujet. Tu disais que ce qu’il y avait avant le big bang était de nature physique et qu’il a explosé donnant naissance à notre monde physique, que tout est physique, avant et après.
-Oui, Tictoc, tout est physique, matériel, si tu veux.

-De ce physique a résulté notre monde fantastique, avec ses végétaux, ses paysages, ses océans, ses créatures vivantes ?
-Oui, Tictoc, il faut bien te mettre en tête que ce physique est une matière particulière aux mille propriétés, capable de se combiner et de modeler des objets et des êtres surprenants.

-Notre conscience, notre pensée qui se conçoit et conçoit ce monde physique, seraient donc aussi physiques, fruits du physique et pensant le physique ?
-Bah, Tictoc, on a bien fabriqué des machines qui font la même chose ou presque, qui calculent, s’orientent, pensent, et rien qu’avec de la matière.

-Mais il y a une chose qui t’échappe, Tatonga. Il y a en l’homme quelque chose de profondément humain, quelque chose de sacré, de très profond, Tatonga, je ne sais pas comment l’appeler, je ne trouve aucun mot à mettre dessus, c’est peut-être cela que les hommes appellent leur âme, et ça, Tatonga, ça ne peut pas être physique, quelles que soient les prouesses dont serait capable ta matière.
-On ne peut pas le nier, Tictoc, mais aussi étonnant cela puisse-t-il être, ça ne peut être que d’origine physique, sinon je ne vois pas ce que ça pourrait être.

-C’est là que ton système cloche, Tatonga. S’il n’y avait pas l’homme, je ne dirais pas, mais il y a l’homme, ce qu’il y a en l’homme, cette dimension humaine, ce quelque chose de profondément humain, exactement le contraire de ton physique froid. Si cela découle de ton physique, alors ton physique n’est pas le physique que tu crois, Tatonga. Il ne peut pas être physique et l’opposé du physique. Si ce qui est dit noir s’avère blanc, peux-tu dire qu’il est noir ?
-Et c’est quoi ta thèse, Tictoc ?
-Les questions que se pose l’homme, Tatonga, reviennent justement à se demander s’il y a autre chose que ce que tu appelles physique, et la réponse est évidente, Tatonga. Ton approche par le physique et le non physique est inappropriée. La réalité n’est pas faite de physique ou de non physique, ni des deux associés. Il faut trouver d’autres notions, Tatonga, une autre démarche pour comprendre, et je doute que tu la trouves."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Lun 14 Mar - 0:44

Naissance.

"Tatonga, pourquoi y a-t-il naissance et mort ?
-C’est pourtant clair, Tictoc, tu ne vois pas ?
-Entrée et sortie de l’univers, c’est ça ?
-Non, Tictoc, l’univers est infini, sans bornes, sans limites, tu ne peux pas y entrer et en sortir.
-Ça veut dire quoi infini ?
-Je te l’ai dit, Tictoc, il n’a pas de bornes, pas de limites, mais quand même il en aurait, il serait quand même infini pour toi. C’est comme le bourdon enfermé dans une bouteille, on peut dire qu’elle est infinie pour lui, en ce sens que tout se passe dans la bouteille, l’extérieur ne concerne pas le bourdon.

-Si ce n’est pas entrer et sortir, c’est quoi alors naissance et mort ?
-C’est pourtant facile à comprendre, Tictoc, tu n’entres pas dans l’univers, tu entres dans un compartiment de l’univers, tu traverses une cloison pour y entrer et une autre pour en sortir et entrer dans un autre compartiment.

-J’entrerai dans un autre compartiment tout vieux que je serai ?
-Non, Tictoc, c’est ton corps qui sera vieux, pas toi. Il aura l’âge de ton séjour dans ce compartiment. En naissant, tu entres tout nu dans un compartiment où tu es aussitôt habillé d’un corps soumis au temps, compatible avec ce milieu, et quand tu en sors, tu en sors tout nu et sans âge pour aller dans un autre compartiment où tu porteras un nouvel habit capable d’évoluer dans ce nouveau microcosme. Tu n’as pas d’âge, Tictoc, ni l’apparence de ton corps, tu es sans âge, tu n’es pas soumis au temps. Le temps n’est qu’une dimension de ce compartiment où tu te trouves, et il n’est pas sûr qu’il se trouve également dans les autres compartiments où il y a certainement d’autres choses, inconnues de toi.

-Ce n’est pas réaliste du tout, Tatonga, ce que tu dis là.
-Bien sûr que je ne suis pas réaliste, Tictoc, mais sais-tu ce que veut dire réaliste ? C’est coller à la réalité de ton compartiment, or ce n’est pas de ton compartiment que nous parlons, mais de ce qu’il y a avant et après et pour ça, pour avoir cette vue d’ensemble, être réaliste est justement l’erreur à éviter. Il faut prendre du recul et de la hauteur pour avoir une vue d’ensemble. Sache, Tictoc, que si on n’a rien compris aux naissances et aux morts, c’est parce qu’on croit que tout s’arrête et se limite à la réalité de ton compartiment, alors que les compartiments sont différents. On se fait réaliste, et c’est ainsi qu’on se met des œillères et se condamne à ne pas comprendre.

-Mais alors pourquoi je ne me souviens pas du compartiment précédent ?
-Très bonne question, Tictoc. Il faut comprendre que tu es un être, Tictoc, un être n’a pas de corps, pas d’âge, pas d’apparence, pas de pensée, pas de conscience, pas d’imagination, pas de mémoire non plus. Contrairement à ce que tu crois, Tictoc, ce n’est pas l’être nu que tu es qui pense, mais le corps dont tu t’habilles, c’est ton corps qui pense, imagine, se souviens en se frottant à la réalité du compartiment où il se trouve. Comment pourrais-tu évoluer dans un nouveau compartiment si tu y entrais avec les idées que tu avais acquises dans le précédent, totalement différent ?

-Il n’y a donc rien d’étonnant que je cesse de penser si on me coupe la tête ; c’est seulement mon corps qui cesse de fonctionner, l’être que je suis n’est pas affecté.
-Exact, Tictoc, et ceux qui concluent à ta mort définitive parce que tu cesses de penser quand on te coupe la tête, n’ont rien compris, Tictoc. Ils confondent l’être et le corps."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mer 16 Mar - 1:14

L’Occident désemparé.

"Et maintenant que va-t-il se passer en Ukraine, Tatonga ?
-Que veux-tu qu’il se passe, Tictoc, l’issue est certaine. L’Occident est aveuglé par son anti-russisme viscéral et s’enivre à écouter les mensonges et l’intox qu’il se fait à travers ses propres médias. Il n’est question que du barbare qui envahit l’Ukraine et pas un mot sur les raisons géostratégiques qui ont contraint Poutine à agir, pas un mot non plus sur les nazis qui entourent Zelensky. L’Europe ment sur tout, oublie que c’est la Russie qui a été la première à battre le nazisme en y sacrifiant vingt millions d’hommes, que c’est la Russie qui l’a sauvée du nazisme. L’Occident travestit tout, Tictoc, en premier lieu la vérité et l’histoire. Ne va pas croire que Poutine va renoncer à ses objectifs et rentrer gentiment chez lui, ou qu’il s’est enlisé dans un bourbier. Pour l’instant, il se contente de mettre la pression après avoir tout encerclé et attend que la clique ukrainienne se rende à l’évidence, il fait preuve de patience pour ne pas tout dévaster. Cette guerre, Tictoc, aurait pu être évitée, et il serait trop dangereux qu’elle dure trop longtemps, la Chine pourrait y mettre son grain de sable et ça se compliquerait davantage.

-L’occident ne l’a pas compris ?
-L’Occident est dans la fuite en avant, cela fait trop longtemps qu’il emmerde le monde, Tictoc, il était trop confiant en lui-même, mais il est tombé sur un os dur, il ne s’attendait pas à être mis au pied du mur. Maintenant, il ne sait plus quoi faire, à part mentir, se mentir, se nourrir d’illusions, se mettre des œillères, il ne sait plus sur quel pied se tenir debout, il s’est ridiculisé et a perdu toute crédibilité aux yeux du monde entier, plus personne ne croit en ses mensonges. C’est quoi cette OTAN de merde, si ce n’est une association de malfaiteurs et un instrument au service de l’expansionnisme occidental ?

-Il s’est ridiculisé ?
-Oh oui, Tictoc, il fait rire le monde entier, il y a de la matière pour écrire une dizaine de sketches. Je n’ai jamais entendu autant de conneries et elles viennent des plus hauts responsables. Imagine un peu, ils disent craindre que le scénario syrien se répète, comme s’ils n’y étaient pour rien dans ce qui s’était passé en Syrie. Faut-il être un âne ! Une très haute responsable de l’Union européenne justifie la censure des médias pro-russes craignant, dit-elle, qu’ils provoquent des divisions dans les rangs de l’Occident. Tu te rends compte, les champions de la liberté d’expression et de ses bienfaits se déclarent immatures et vulnérables à un autre son de cloche ! Et le groupe Meta qui ouvre ses sites à tous ceux qui veulent insulter les Russes et lancer des appels à leur assassinat ! L’Occident a perdu la tête, Tictoc, personne ne piétine mieux ses propres principes que l’Occident lui-même. Et je te fais grâce de la saisie des biens des citoyens russes, etc. ! Du n’importe quoi ! C’est trop long, il y a trop à dire, Tictoc. Et les USA viennent d’accuser, oui d’accuser, l’Iran d’écouler en douce son pétrole malgré l’embargo qu’ils lui imposent. Tu vois, Tictoc, même quand on t’égorge, on t’interdit de te débattre, jamais vu autant d’arrogance, et puis c’est quoi cette histoire de cons de posséder des bombes et d’interdire aux autres d’en avoir ?

-L’Occident n’est plus crédible ?
-Plus du tout, Tictoc, même les gens lambda d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie, de partout, savent que ce donneur de leçons est un mystificateur, sans foi ni loi, que ses fameuses valeurs de liberté, d’humanisme, de justice, de démocratie, etc. ne sont que des leurres, de la poudre aux yeux, dont il se sert pour duper le monde. Personne n’oublie ses perpétuels mensonges et ses crimes, il n’y a que lui qui a oublié ses mensonges sur les armes de destruction massives de l’Iraq et sur Saddam, sur Kadhafi, sur Al Assad, sur les Palestiniens et tant et tant d’autres. Tout le monde sait que le terroriste, c’est lui. Jamais, Tictoc, il ne s’est ému du sort de tous ces peuples qu’il a écrasés, pourtant bien plus dramatique que ce qu’il semble déplorer aujourd’hui. C’est un lâche et un pleutre, Tictoc, qui n’est brave que face aux peuples désarmés, mais cette fois-ci, il est tombé sur un os dur disposant d’un potentiel nucléaire impressionnant qu’il n’hésiterait pas à utiliser."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Ven 18 Mar - 1:01

Sens et raison.

"Je me demande jusqu’où et jusqu’à quand ça va rouler comme ça.
-Mais de quoi parles-tu ?
-De l’univers, Tatonga.
-Ah encore l’univers ! Ecoute, Tictoc, le bon Dieu a fait l’univers et c’est tout. Maintenant, il est installé devant son écran et il regarde ce qui se passe. Il laisse aller, il ne va pas se coltiner l’univers tout le temps ou passer son temps à le piloter, je ne vois d’ailleurs pas pourquoi il le ferait ni où il pourrait l’emmener. Il a créé le monde et il le laisse aller, lui-même ne sait pas où l’univers ira trainer ses guêtres demain.

-Tu crois ?
-Oui, Tictoc, le bon Dieu n’a pas fait un univers pour le voir aller quelque part, il a fait un univers qui tourne sans jamais s’arrêter, jamais tomber en panne. Tout ce qu’il y a mis, objets ou êtres, est mû par une dynamique interne et va librement comme et où il veut et peut aller, à ses risques et périls. Que vienne qui peut et veut venir, que viennent les dinosaures, que viennent les primates, les vertébrés, les mammifères, les singes, les insectes, les hommes, et que disparaisse qui doit disparaitre, le bon Dieu s’en fout, Tictoc, il n’intervient jamais, il est là, il regarde son monde.

-Les hommes aussi, c’est pareil comme le reste ?
-Oui, Tictoc, comme les étoiles, comme les planètes. Les hommes peuvent apparaitre et disparaitre comme le reste. Pour l’instant, ils sont là, Tictoc, et ils sont libres, rien ne leur est interdit et rien ne leur est permis. Permis et interdit n’ont d’ailleurs pas de sens, les deux sont contraires à la liberté. Les hommes comme le reste sont totalement libres, Tictoc, de faire ce qu’ils veulent, la guerre, ou des enfants dans des éprouvettes, des couveuses, des utérus. Tu vois, ils peuvent même faire des Tictoc dans des éprouvettes, sans que Dieu les différencie de toi, preuve que toi aussi tu proviens du croisement d’une multitude de libertés, et non d’une décision délibérée de Dieu.

-Liberté totale, ça, c’est bien, Tatonga…
-C’est sans doute la meilleure solution, Tictoc, bien que les hommes auraient préféré que le bon Dieu dirige les choses de main de maitre. Il faut toutefois savoir, Tictoc, que quand tout et chacun est libre de faire et d’aller où il veut, ça fiche quand même une pagaille monstre. Les innombrables libertés se croisent, s’entrechoquent, se pulvérisent, se dévorent, s’entrelacent, formant un réseau de relations inextricable. C’est pour cette raison que tu ne comprends rien à ce qui se passe dans l’univers, Tictoc, même le bon Dieu d’ailleurs ne sait pas ce qui va se passer demain.

-En observant l’univers, on voit pourtant qu’il y a parfois des régularités…
-Non, Tictoc. C’est ton regard qui te trompe. En regardant à gauche, tu peux voir un enchevêtrement incompréhensible. En regardant à droite, tu pourrais voir une ligne droite, un chemin, qui pourrait te donner l’impression d’une régularité, mais qui n’est en fait qu’un infime segment d’un immense enchevêtrement, et c’est ce segment infinitésimal qui te fait croire qu’il y a une régularité, et n’oublie pas que ton regard ne suffit pas pour savoir ce qu’il en est, car il ne dure pas plus longtemps qu’un clignement d’yeux dans une éternité.

-Tout n’est pourtant pas dénué de sens et de logique, Tatonga.
-Il n’y a que toi à avoir une logique, c’est ta logique, Tictoc. La logique, comme la transpiration, est propre à l’animal, à l’homme. Mais il n’y a pas de Logique, la Logique absolue n’existe pas, Tictoc. La Logique, la raison, n’existe pas hors de toi, et l’univers n’en a aucune. C’est toi qui vois une certaine logique dans l’univers, un renne aussi pourrait voir dans les branches d’un arbre les mêmes bois qu’il porte sur la tête et penser qu’il y a là un renne comme lui. C’est là encore une autre raison, Tictoc, au fond la même que le tronçon droit dont je te parlais, qui explique pourquoi nous n’arrivons pas et n’arriverons jamais à comprendre l’univers, ou à lui trouver un sens : il ne suit aucune logique, Tictoc, tout résulte du croisement libre de milliards de libertés imprévisibles.

-Et que fait le bon Dieu, il ne pourrait pas mettre un peu d’ordre dans ce f…r ?
-La bon Dieu, Tictoc, c’était juste une façon de t’exposer les choses. Je t’ai dit qu’il ne touchait à rien, et même s’il voulait intervenir, je ne vois pas à quoi il pourrait toucher dans ce monde de libertés totales sans tout foutre par terre. Un bon Dieu est incompatible, inconciliable, avec un monde de libertés. C’est le jeu de toutes ces libertés et non le bon Dieu qui fait l’équilibre du monde, Tictoc, tout comme l’offre et la demande déterminent les prix du marché. Des équilibres toujours instables dans l’un comme dans l’autre cas, des équilibres qui se déséquilibrent et s’auto-rééquilibrent à chaque instant. Mais tu as un peu raison, derrière ce carrousel, il faut être bien myope pour ne pas voir la main invisible du bon Dieu. Je te montrerai ça la prochaine fois."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Dim 20 Mar - 1:06

Comment et comment.

"Tatonga, sais-tu comment s’est faite la vie ?
-Je crois à cette thèse de la soupe chimique qui, dans certaines conditions, etc. a fait apparaitre la vie, les créatures vivantes. Je te fais grâce des détails, Tictoc, je ne vais tout de même pas te recopier Wiki ici, mais il y a un mais.

-Un mais ?
-Oui, tictoc, un grand mais. Quand on me dit que Na et Cl, dans certaines proportions et certaines conditions, ça donne du sel ou que sucre et farine, ça fait une tarte, je comprends, Tictoc, je comprends comment tout cela se fait, mais…

-Mais ?
-Mais quand on me dit que le carbone, l’hydrogène, l’azote…, dans certaines conditions, etc. ça donne la vie, des êtres vivants et mouvants, ce comment qu’on m’explique ne me suffit pas.

-Pourquoi, ça ne te suffit pas, tu veux qu’on t’explique pourquoi il y a la vie ?
-Non, Tictoc, je ne veux pas savoir pourquoi. Mais la réponse à ce comment ne me suffit pas, ne me satisfait pas. Ça me suffit quand il s’agit de sel, mais s’agissant de la vie, ça ne me suffit pas, il y a comme un autre comment qui continue de se poser, qui revient sans cesse, qui se fait insistant, pressant. Impossible de s’en débarrasser, Tictoc, la vie ce n’est pas aussi simple que le sel de table ou une tarte. Je ne sais pas si tu as l’ouïe assez vite pour entendre ce deuxième comment qui frappe à la porte de ton crâne.

-Mais tu as dit que tu croyais à cette thèse du bouillon…
-Oui, Tictoc, mais dès qu’on a fini de t’expliquer cette thèse, tu sens que c’est insuffisant, que l’essentiel, le plus important a été éludé, occulté, et c’est là que tu comprends qu’un Dieu est nécessaire.

-Ah encore cette histoire de bon Dieu, mais où est-il ce bon Dieu, au ciel ?
-Non, Tictoc, pas au ciel, mais il est facile de comprendre où il se trouve.
-Facile, facile, mais où ça, sur les nuages ?
-Non plus, Tictoc. Tu sais, Tictoc, nous savons peu de choses de la matière, et si en mettant ensemble des atomes, il en résulte des choses et la vie, il n’est pas difficile de comprendre que le bon Dieu est tapi tout au fond, au fin fond de ces atomes. Que savons-nous de ces atomes, Tictoc, peu de choses, des noyaux, des électrons, des ions, des particules, des quartz et je ne sais quoi encore, mais savons-nous ce qu’il y a tout au fond ? A bien y réfléchir, Tictoc, c’est là et seulement là que le bon Dieu peut se trouver, c’est aussi clair et évident que la lumière du soleil, Tictoc. Au ciel, mais que veux-tu qu’il aille faire au ciel au nom du ciel ?

-Le bon Dieu au fond de la matière ?
-Réfléchis bien, Tictoc, c’est l’unique et la meilleure place pour le bon Dieu. C’est à partir de ce poste de commandement qu’il peut créer et faire évoluer. Voilà, Tictoc, voilà, on a maintenant la réponse au deuxième comment qui nous taraudait l’esprit. Les scientifiques, toutes disciplines confondues, répondent au premier comment en nous faisant croire qu’ils ont épuisé la question, alors que le plus important est justement ce deuxième comment, qu’ils se plaisent à ignorer superbement.

-Quand même pas au fond de la matière, Tatonga !
-Tu es bourré de préjugés, Tictoc, une certaine pensée a fait des ravages dans ton esprit. On t’a fait croire qu’il a y d’un côté la vile matière inerte et périssable et de l’autre côté l’esprit, alors qu’on ne sait pas grand-chose de la matière et personne n’a jamais vu non plus un esprit, un esprit seul, séparé de la matière. Evidemment, il ne faut pas imaginer un bon Dieu avec une barbe, des jambes et des bras, tapi au fond de l’atome, ce serait ridicule, Tictoc, mais comme un pouvoir, un Pouvoir, ce même grand pouvoir que les hommes ont toujours attaché au bon Dieu.

-Le bon Dieu au fond de la matière, et il va faire quoi de moi, Tatonga ?
-Encore toi, toi, toi, mais tu as raison, Tictoc, un bon Dieu qui n’est pas utile à Tictoc n’est utile à rien. J’espère que tu as quand même compris qu’étant au fond de l’atome, il sera également présent dans tes cendres. Il ne t’abandonnera donc jamais. Que fera-t-il de toi ? Comment savoir, Tictoc ? Il est toujours présent en toi, il peut tout faire, et tout lui est possible."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Tatonga Mar 22 Mar - 6:44

Un psychopathe mégalomane.

"Tatonga, où en est-on avec l’Ukraine ?
-Je crois que c’est fini, Tictoc. Une grossière intrigue de l’Occident pour étouffer la Russie, aux dépens du peuple ukrainien, avec la complicité de Zélensky et sa clique, mais qui s’est soldée par un fiasco.

-Avec leur complicité ?
-Oui, Tictoc, ce mec ne m’inspire pas confiance du tout, il est faux de bout en bout, les cibles civiles bombardées, les hôpitaux, théâtre, couloirs humanitaires etc., c’est lui, Tictoc. Tout cela fait partie du complot.

-Un complot ?
-Tu sais, Tictoc, depuis le début, tout a été fait, rien n’a été négligé, pour pousser Poutine à envahir l’Ukraine pour ensuite l’étrangler à coups de sanctions économiques et financières, le diaboliser pour liguer le monde entier contre lui, le mettre au ban des nations. Une guerre froide, sans armes.

-Et c’est un fiasco ?
-Un fiasco, Tictoc, la Russie n’est pas la Libye, l’Occident n’ose pas courir le risque d’une confrontation militaire qui lui coûterait très cher. C’est un fiaco, car c’est Poutine qui sort vainqueur et gagne en prestige. Une intervention militaire serait extrêmement dangereuse pour l’Occident, Tictoc, et je ne pense pas que dans ce cas la Chine resterait les bras croisés, car elle sait que si la Russie tombe, elle serait elle-même isolée et fragilisée, risquerait même d’être la prochaine cible.

-La Chine sait ?
-La Chine, et pas seulement la Chine, a très bien compris de quoi il retourne et n’a pas manqué de le dire. Elle a calmement et clairement affirmé que ces alliances militaires occidentales sont un danger pour la paix et la stabilité du monde et que toutes ces sanctions économiques dont il est fait abusivement usage sont des agressions injustes et illégales. Cela veut dire beaucoup de choses, Tictoc.

-Et c’est donc fini ?
-Oui, Tictoc, ça traine encore un peu, mais c’est bien fini. Zelensky va encore fanfaronner un peu, mais va être bien obligé d’abdiquer en essayant de trouver le moyen de sauver la face. Il serait cependant dommage, Tictoc, que ça se termine sans que soit éliminée, radicalement, cette bande de satrapes qui tient le pouvoir au Ukraine, ce serait dommage et les souffrances des Ukrainiens n’auraient servi à rien. Il serait infiniment injuste que des fripouilles de cette engeance, sans foi ni loi, causent le malheur de tout un pays, sauvent leurs têtes et reviennent aux affaires, comme si de rien n’était, mais peut-être Poutine y a-t-il déjà pensé et va-t-il faire le nettoyage. Ça servira de leçon à beaucoup de leurs semblables pour ne plus jouer avec le feu. De quel droit et jusqu’à quand des psychopathes de l’acabit de cet imbécile vont-ils disposer impunément de la vie des gens ?"
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 3. - Page 3 Empty Re: Pérégrinations 3.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum