forum-religions: la maison d'Inès
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-16%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® 10320 Icons – La Forteresse de l’Eldorado (avec bateau ...
179.99 € 214.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
139.99 €
Voir le deal

Pérégrinations 4.

2 participants

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mar 19 Déc - 1:23

S’immortaliser dans les mémoires.

« Tatonga, qu’as-tu compris aux religions ?
-Je ne comprends pas, Tictoc, que le bon Dieu, si grand, si puissant, omniscient, veuille qu’on lui fasse des courbettes et des génuflexions. Ce n’est quand même pas un petit mégalomane en mal de reconnaissance !

-Que n’as-tu pas compris encore ?
-Je ne comprends pas, Tictoc, qu’il parle si abondamment sans finalement apporter la moindre réponse aux grandes questions qui nous intriguent. Il peut te paraitre normal qu’il laisse planer le mystère, mais ce n’est pas normal.

-Aucune réponse ?
-Aucune, et je ne comprends pas qu’il tienne un discours aux uns et un autre aux autres.

-Et quoi encore ?
-Je ne comprends pas, Tictoc, que le bon Dieu dresse les hommes les uns contre les autres en son nom.

-C’est tout ?
-Je ne comprends pas, Tictoc, que chacun de ses messagers remette en cause ses prédécesseurs et mette en garde contre ceux qui vont lui succéder.

-Et qu’as-tu compris finalement ?
-Il me parait très clair, Tictoc, que chacun cherche à s’attacher le maximum d’adeptes pour s’immortaliser dans la mémoire des hommes. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Sam 23 Déc - 1:08

L’état normal.

« Tatonga, que sais-tu de l’univers ?
-J’ai tout compris, Tictoc, et j’ai des preuves.

-D’accord, mais tu as compris quoi ?
-J’ai compris pourquoi l’univers est là.

-Ça, c’est intéressant.
-J’ai compris pourquoi l’univers est spatialement infini.

-Tu sais pourquoi il est infini ?
-Oui, et j’ai compris pourquoi l’univers est éternel, le bigbang n’étant qu’un épisode.

-Tant mieux, on va s’instruire.
-J’ai compris pourquoi l’univers n’a pas besoin de créateur.

-Voilà qui va en étonner quelques-uns.
-J’ai compris pourquoi Leibniz s’était foutu le doigt dans l’œil avec sa question « pourquoi il y a quelque chose… »

-Il s’est foutu le doigt dans l’œil ?
-On ne peut pas le lui reprocher, Tictoc, la réponse à sa question est trop simple pour être vue.

-Et c’est quoi tes explications ?
-C’est une seule explication, une seule et même explication. La voici : c’est le fait qu’il y a quelque chose qui est normal, c’est ça l’état normal, et non le contraire. Tu comprends dès lors qu’un état normal n’a pas besoin d’être créé, puisque c’est l’état normal, et tu comprends qu’il ne peut qu’être là, s’étendre et se trouver partout dans le temps et dans l’espace. C’est le fait qu’il n’y ait rien qui devrait étonner.

-J’ai compris, Tatonga. C’est le fait que l’univers se trouve partout et dure éternellement qui prouve qu’il est l’état normal et qu’il n’a donc pas besoin de l’intervention d’un créateur.
-Voilà, tu as compris.

-Génial, Tatonga, mais pourquoi considérons-nous, comme Leibniz, que l’état normal serait qu’il n’y ait rien ?
-Ça, ça ne doit pas être compliqué, Tictoc, mais je n’en sais rien. Peut-être est-ce ton expérience de la vie sur terre qui t’a inculqué cette idée, peut-être ton cerveau est-il placé à l’envers, je n’en sais rien.

-En tout cas, c’est une magnifique démonstration, Tatonga.
-Donc, l’univers est l’état normal, et dès lors il n’y a pas lieu de s’interroger sur sa cause, son origine, sa raison d’être, son commencement et sa fin : il n’en a pas. Le seul évènement nouveau et remarquable qui doit retenir l’attention, c’est l’arrivée de la Vie dans cet univers infini et éternel. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mar 26 Déc - 1:26

Le rêve des gravats.

« Tatonga, quel est le rêve de l’univers ?
-L’univers n’a pas de rêve, pas d’idéal, rien. C’est un champ qui porte tout sur son dos, les fleuves, les monts, les arbres, les bêtes, les hommes, mais il n’a pas de rêve.

-Il n’a pas de rêve ?
-Ce sont les hommes qui ont un rêve, un idéal, un grand rêve, Tictoc, et c’est un grand drame, Tictoc. Ils refusent de n’être que des gravats trainant dans un champ.

-Mais d’où leur est venu ce rêve, Tatonga ?
-Je ne sais pas d’où leur est venue cette idée, Tictoc, je crois qu’ils sont comme ça, c’est tout, et c’est un grand drame, un grand tourment pour les hommes. Ils auraient voulu avoir un autre univers, mais c’est dans notre univers qu’ils se trouvent et il n’a pas de rêve.

-Une autre fois, peut-être, Tatonga…
-Il n’y aura pas d’autres fois, Tictoc, il n’y a qu’un univers et les hommes n’ont qu’une vie. C’est comme ça, c’est tout. Une mésentente éternelle et définitive entre l’homme et l’univers. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mer 27 Déc - 0:25

Le plus impressionnant.

« Tatonga, qu’est-ce que Dieu a créé de plus impressionnant ?
-De plus impressionnant ? Les créatures vivantes, bien entendu.

-C’est vrai, comment n’y ai-je pas pensé !
-Des milliards et des milliards de créatures qui, des plus microscopiques aux plus géantes, se dévorent, s’étripent à qui mieux mieux, avec une frénésie et une sauvagerie inqualifiables, faisant du monde une grande boucherie. Boucherie à ciel ouvert, boucherie sur terre, boucherie sous terre, boucherie dans les airs, boucherie au fond des mers. Partout des fleuves de sang, des carnages et des cris d’horreur, il n’est nul endroit, Tictoc, où tu puisses te réfugier, et si, par miracle, tu t’en sors vivant, il y a le bon Dieu qui t’attend à la sortie pour t’asséner le coup de grâce.

-Des créatures sanguinaires… même les hommes ?
-Pas moins que les autres créatures, voire plus que les autres. Du gourdin à la main ou sur l’épaule de l’ère préhistorique, l’homme est passé aux armes de destruction massive les plus sophistiquées pour massacrer le maximum de ses semblables. Pourquoi invente-t-il des armes ? Tuer, tuer, détruire, est une obsession innée, gravée en lui par le bon Dieu.

-L’homme n’est donc pas civilisé ?
-Si, si, il est civilisé. Mais le bon Dieu a voulu qu’il soit malheureux s’il ne fait pas la guerre. C’est vrai, Tictoc, que sans les guerres, que privé trop longtemps de guerre, l’homme devient très malheureux et la vie perd tout sens pour lui.

-Mon Dieu, mon Dieu, quel monde !
-C’est la volonté du bon Dieu, Tictoc, c’est lui qui a créé ce monde et ses monstres.

-Mon Dieu, mon Dieu, les hommes aiment la guerre !
-Oui, Tictoc, et même la guerre rien que pour la guerre. Les Anciens disaient qu’il faut du pain et des jeux au peuple. Ils ont oublié d’ajouter : et des guerres. »

Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Ven 29 Déc - 0:13

Au-dessus de l’univers.

« Tatonga, qu’y a-t-il au-dessus de l’univers ?
-En principe, il n’y a rien, ni au-dessus ni au-dessous, il n’y a pas d’au-delà du tout, l’univers est infini dans tous les sens du mot, il englobe tout.

-Mais pourquoi alors dis-tu en principe ?
-Parce qu’il y a une exception, Tictoc, ton imagination peut allez au-dessus.

-Et Dieu ?
-Dieu aussi, mais comme il réside dans les palais de ton imagination, on compte une seule exception.

-Et sais-tu pourquoi il y a la mort ?
-C’est très facile à comprendre, Tictoc, tu devrais trouver ça tout seul.
-Parce que les cellules…
-Arrête ! Tu ne sais qu’ânonner des lieux communs.

-Ce n’est pas ça ?
-Si, mais tu aurais pu trouver mieux. Il y a la mort parce qu’il n’y a pas Dieu pour l’empêcher, voilà la bonne réponse.

-Et pourquoi il y a…
-Arrête de me casser les pieds, Tictoc. Tout ce qui est absurde, c’est parce qu’il n’y a pas Dieu, c’est simple.

-Donc les bébés qui naissent handicapés ou cardiaques, qui sont écrasés sous les décombres d’un séisme, brûlés dans un incendie ou écrabouillés sous les bombes, les maladies, etc., c’est parce qu’il n’y a pas Dieu.
-Entre autres, oui.

-On ne peut pas dire que tu as une mauvaise opinion de Dieu, Tatonga.
-Une mauvaise opinion ? Non, moi, je respecte Dieu, je ne vais pas introniser un Dieu stupide, farfelu et absurde, même s’il réside dans les palais de ta folle du logis.

-Pourtant, tout le monde dit que Dieu fait exprès de mal former et de broyer les nourrissons et qu’il a ses bonnes raisons.
-Qui ça ? Qui dit ça ? Les soi-disant savants sachant tout de Dieu ? Ces savants ronflants, gros, gras et prétentieux, complices et lèche-bottes de leurs souverains ? Je les connais bien. Ils sont très forts, capables de te tisser un tapis volant persan rien qu’en tressant des sophismes pour te faire planer dans les nuages, de te faire de jolis colliers en enfilant des perles, d’induire et d’inférer pour te montrer l’enfer où ils finiraient tous s’il y en avait un. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Dim 31 Déc - 1:05

La folle du logis.

« Tatonga, je vois que tu te méfie de la folle du logis.
-Absolument, Tictoc, ne laisse jamais ton imagination s’égarer dans l’imaginaire et les superstitions.

-Pourtant, même la science imagine des hypothèses…
-Oui, mais en gardant les pieds sur terre. Elle peut supposer l’existence d’une planète quelque part, mais pas des dragons tapis dans les trous noirs de l’univers.

-Je vois.
-Cela dit, la science ne saura jamais tout de l’univers, quelque chose d’obscur restera toujours insaisissable, et garde-toi de mettre quoi que ce soit dans cet obscur. Personne n’en sait rien et aucune science n’en saura jamais rien.

-Ah bon ?
-Et je dirais la même chose de ton psychisme, Tictoc, aucune science, pas même les disciplines psy, n’en pénétrera la profondeur. Je ne crois pas à toutes ces histoires d’occultisme, de voyance, etc., mais je sais par expérience que tout n’y est pas faux et qu’elles révèlent surtout quelque chose de profondément mystérieux, impossible à saisir, qui ne sera jamais compris.

-Les charlatans t’ont eu ?
-Oh non, Tictoc, pas moi, mais ne va pas croire que l’univers et la vie reposent sur des socles comme des statuettes qu’il suffit d’observer, d’étudier, de peser et de mesurer. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mar 2 Jan - 0:39

L’univers et les êtres.

« Tatonga, il y a bien Dieu, n’est-ce pas ?
-Tu vas trop vite en besogne, Tictoc.

-Je vais trop vite ?
-Dieu est l’une des réponses à la Question. Pour d’autres, il y a plusieurs dieux, pour d’autres il n’y a que la matière, etc., et chacun détaille en long et en large sa réponse.

-La matière, c’est les matérialistes, n’est-ce pas. Qu’en pense-tu ?
-C’est la pire réponse, Tictoc. Ils mettent tout simplement une croix sur la question en arguant qu’elle est métaphysique et se cantonnent dans la physique. Sous prétexte qu’il faut être objectif et réaliste, ils s’en tiennent à ce qui est manifesté, ils observent ce qu’ils voient et ne veulent rien savoir d’autre. Pour eux, poser la question métaphysique est une erreur, or la question est bien métaphysique.

-Et que pense-tu des réponses Dieu, plusieurs Dieux, etc.
-C’est des réponses parmi d’autres, Tictoc. Les auteurs de ces réponses ont toutefois été obligés de prêter des intentions à ces dieux, car des dieux, cela suppose des intentions et un projet, et c’est à partir de ce moment que la thèse commence à chavirer et tombe en quenouille.

-Et toi, quelle est ta réponse à la question ?
-Pour moi, il y a des âmes qui voltigent, vont et viennent dans l’univers. Pour ça, c’est sûr, tu es bien là et tu n’es pas rien, tu es bien une créature vivante, sensible et pensante, c’est-à-dire un être.

-Mais d’où vient cet être ?
-Cette question ne te mènerait à rien, Tictoc, elle se poserait également pour les dieux et la matière, et ne te mènerait nulle part. Il y a ce qu’il y a, Tictoc, un univers et des âmes volantes, et c’est ça le monde. Il ne faut pas se demander pourquoi il y a le monde, ni d’où il vient.

-Mais c’est du matérialisme, tu mets toi aussi une croix sur la question métaphysique.
-La différence est que pour le matérialisme, il n’y a que matière périssable, le monde et les êtres sont voués à disparaitre, ils ne seraient que le résultat de conjonctions fortuites, qu’un capricieux incident qui aurait pu ne pas se produire, contingent. Les adeptes du « divin », tout comme les matérialistes, font également du monde une réalité provisoire. Une réalité qui dépendrait d’une volonté, d’une cause, provisoire donc, car une volonté peut changer et une cause peut cesser. Pour moi, il y a un monde, réalité première, unique, pérenne et impérissable qui ne dépend de rien.

-Bon, et ces êtres, est-ce qu’ils sont éternels ?
-En vérité, une telle question est un non-sens, car l’essence, le propre de l’être est d’être, Tictoc. Ils sont donc aussi éternels que le monde. Ils font partie du monde et le monde est éternel, il se transforme sous tes yeux, mais ne disparait jamais. C’est ce qu’il y a, il y a le monde. Il y a le monde et c’est ce qu’il y a. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Jeu 4 Jan - 0:47

Dieu d’amour.

« Tatonga, est-il vrai que l’Être suprême est un Dieu d’amour, un Dieu clément, etc. ?
-Sans aucun doute, Tictoc, puisque tout le monde sans exception le dit.

-Y en a qui ne le disent pas, Tatonga.
-Ceux-là ne comptent pas, Tictoc, ils ne sont pas concernés, puisqu’ils ne croient pas du tout en Dieu.

-Mais pourquoi alors laisse-t-il massacrer 80 millions d’êtres au cours des deux Guerres mondiales et laisse-t-il aujourd’hui des bébés, des nourrissons et des enfants exploser sous les bombes, sans bouger le petit doigt ?
-Je ne sais pas, Tictoc, de toute façon tout cela est la faute des hommes… ou le fait du diable.

-Et les nourrissons, les bébés et les enfants qu’emportent les séismes, les inondations, les incendies, les maladies, la famine, la sécheresse… ?
-Je ne sais pas, Tictoc, je ne suis pas savant.

-Mais enfin, la clémence de Dieu, elle va se manifester quand et où ?
-Je ne sais pas, Tictoc, peut-être après la mort.

-Après la mort ? Parce que avec tout ce que nous subissons, il va encore nous juger et nous torturer en se montrant clément ? Au lieu de nous découper en dés de 5 cm, il nous coupera en quatre morceaux seulement, c’est plus vite fait et c’est moins douloureux, c’est ça ? Clément, clément donc avec les criminels, alors qu’il ne fait rien ici pour les innocents ?
-Je te répète que je n’en sais rien, Tictoc, et arrête de blasphémer ! »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Sam 6 Jan - 0:16

Barbouiller le monde.

« Tatonga, explique-moi le monde.
-Il n’y a rien à expliquer, Tictoc, le monde est simple, c’est toi qui le compliques. Le monde est comme il est.

-Je n’ai rien compris.
-Regarde ce lion qui dépèce une gazelle, regarde ce vol de mouettes au-dessus de la mer, regarde ces nuages noirs qui obscurcissent le ciel et ces champs fleuris éclaboussés de lumière, ces bébés qui naissent et ces gens qui meurent.

-Et alors ?
-C’est ça le monde, Tictoc, le monde est comme ça, très simple, il n’a ni férocité, ni poésie, ni tristesse, ni joie. Il n’en a pas, il n’en a pas la moindre idée.

-Ah bon ?
-Oui, il est simple, il est tel qu’il est, il ignore la cruauté, la poésie, les peines et la joie, il ne fait aucune différence, tout pour lui est pour ainsi dire égal, c’est toi qui le couvres de tes graffitis, toi qui le colories de noir et de rose, c’est toi que le barbouilles et le compliques, c’est toi qui veux le faire parler, alors qu’il n’a rien à dire. Le monde, Tictoc, suit son petit bonhomme de chemin, sans penser à rien. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Dim 7 Jan - 0:30

La Grande Vérité.

« Tatonga, d’où vient le monde ?
-Le monde ne vient pas et ne s’en va pas, Tictoc, il est là pour l’éternité. Et toute chose vient du monde et repart dans le monde. Rien et personne ne peut venir d’ailleurs et rien et personne n’a où s’en aller. Toute chose est là pour l’éternité
Le Saint Coran dit : « Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons ».

-Veux-tu dire que le monde c’est Dieu, Tatonga ?
-Oui, Tictoc, mais cela ne veut pas dire que j’entérine tout ce que les hommes disent de Dieu.
Tout émerge du monde, Tictoc, et tout replonge dans le monde. La partie émergée, nous l’appelons création ; l’autre partie, nous n’en parlons pas ou très peu, nous ne savons pas en parler. Dieu, c’est le monde dans son entièreté.

-Mais alors, Tatonga, pourquoi dit-on  que Dieu est un être à part.
-Bah, Tictoc, c’est une façon simple et imagée de t’expliquer Dieu. Si on te dit que Dieu, c’est le monde, tu le confondras certainement avec la partie émergée du monde. Tout comme toi, les matérialistes ont mal compris, ils ont compris qu’il s’agit vraiment d’un être à part, et c’est pour cela qu’ils disent que Dieu est une chimère.

-Dieu, c’est donc le monde ?
-Mais oui, Tictoc, le monde dans son entièreté suffit, pourquoi veux-tu qu’il y ait un monde et un Dieu ? Tu n’as donc pas compris le sens profond du Dieu Un des Ecritures des monothéistes ?

-Et pourquoi tous ces malheurs qui…
-Ecoute-moi bien, Tictoc, ouvre bien tes oreilles. Rien, absolument rien ne peut peser devant cette Grande Vérité, et rien, absolument rien ne peut remettre en cause cette Grand Vérité : tout émerge du monde-Dieu, et tout replonge dans le monde-Dieu.
Une fois cette Grande Vérité bien comprise, tu peux te demande pourquoi, pourquoi ces malheurs et pourquoi et pourquoi.
Nul ne sait, Tictoc, nul ne sait pourquoi. Le Ciel garde jalousement son secret. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Lun 8 Jan - 0:17

Le néant.

« Tatonga, c’est quoi le néant ?
-Il n’y a pas de néant, Tictoc, le néant n’est qu’un fantôme qui hante ton esprit.

-Il n’y a pas de néant et tout le monde en parle ?
-Tout le monde en parle, mais tout le monde n’y croit pas. Seuls y croient ceux qui pensent qu’avant le monde, il y avait le néant ou que le monde est entouré d’un mur d’enceinte qui le sépare du néant.

-Il n’y a donc pas de néant ?
-Le monde, Tictoc, est infini dans le temps, il n’a même pas de temps du tout, sa longueur est infinie, sa largeur est infinie et il a aussi une profondeur, elle aussi infinie. C’est un volume qui occupe tout le volume, il ne laisse aucun espace inoccupé ou tu pourrais installer ne serait-ce qu’un petit tabouret pour faire asseoir le Dieu humanoïde que les hommes ont imaginé.

-Et Dieu alors, il est où ?
-Je te l’ai dit, Tictoc, Dieu, c’est le monde !

-Mais le monde est matière, Tatonga.
-C’est le monde émergé qui est matière, Tictoc, et je mets dans matière l’électricité, le magnétisme etc. que tu peux saisir sans même les voir. Toi-même, tu te trouves dans ce monde émergé et tu ne peux appréhender que ce qui est matière. Mais tu te doutes bien que la matière à elle seule ne suffit pas. Derrière, derrière ce concret et ce matériel, il y a autre chose de très abstrait, d’immatériel, de spirituel, dont l’accès t’est interdit et que tu ne peux donc décrire.

-C’est toi, Tatonga, qui dis que la matière ne suffit pas. Et si demain, aidé par l’I.A., l’homme créait des Tatonga et des Tictoc comme nous, que dirais-tu ?
-L’homme n’a pas besoin d’attendre l’I.A., il sait déjà féconder des cellules, mais il ne crée rien en vérité puisque les Tatonga et les Tictoc ont été déjà créés. L’homme n’a jamais rien créé, il ne fait que rapprocher des briques livrées au monde émergé et toutes prêtes à se reproduire, des cellules vivantes déjà imprégnées de divin. L’homme n’a jamais rien créé et il ne créera jamais rien, Tictoc, avec des cellules mortes, ou avec rien. Il ne transformera jamais une matière morte en matière vivante. Seul Dieu, Dieu seul… Coran, sourate Alif Lam Mim : Tu fais sortir le Vivant du Mort et fais sortir le Mort du Vivant (27)….. Il a fait descendre l’Ecriture avec la Vérité, déclarant véridiques les messages antérieurs. Il a fait descendre la Thora et l’Evangile (3).»
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mer 10 Jan - 0:26

Ce que Dieu veut.

« Tatonga, que veut Dieu ?
-Si la question est de savoir ce qu’il attend de nous, sache qu’il n’attend rien et ne veut rien pour lui.

-Il n’attend rien ?
-Il n’attend rien et ne veut rien puisqu’il n’y a que lui. Il est le seul à être, tout est lui, tout lui appartient, il n’y a rien et personne à part lui, rien et personne pour s’opposer à lui, pour lui désobéir ou pour le contrarier. Il fait ce qu’il veut.

-Mais alors pourquoi les gens disent…
-Tictoc, avant de s’intéresser à Dieu, les gens ont surtout connu toutes sortes de chefs, des chefs de groupe, des chefs de clan, des chefs de tribu, des monarques, etc., auxquels tout sujet devait faire allégeance, qui récompensaient les plus fidèles et infligeaient aux factieux les pires sévices et sanctions, pouvant aller jusqu’à la mise à mort ou le bannissement.

-Je comprends, Tatonga, les gens ne pouvaient voir en Dieu qu’un chef comme les autres, c’est ça ?
-Voilà, Tu as compris. Et tu trouveras même des historiographes, des apologistes et des poètes pour chanter sa gloire.

-Mais les gens n’ont pas tort, Tatonga, puisque Dieu nous a créés avec un cerveau.
-Tu as raison, Tictoc. Si nous avons un cerveau, nous sommes forcément autonomes et on ne peut plus dire que Dieu est vraiment seul à être et à penser.

-Alors que veut-il, être obéi ?
-Quand on est Dieu, Être unique, il ne peut y avoir de désobéissance ou d’opposition, Tictoc, on a de fait le pouvoir absolu sur toute chose et on n’a besoin ni d’être reconnu, ni d’être obéi. Si Dieu t’autonomise en te dotant d’un cerveau, il serait plus logique de dire qu’il veut être contesté, Tictoc. Mais ce n’est évidemment pas le cas non plus, c’est pour une tout autre raison, ce sont tes suppositions qui sont stupides. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Jeu 11 Jan - 0:14

Le projet de dieu.

« Tatonga, quel est le projet de dieu ?
-Dieu n’a aucun projet, Tictoc.
-Pas de projet, mais tu reconnais qu’il y a un dieu !
-Si tu vides ta tête de tous les dieux qu’on y a mis, je peux t’expliquer dieu, Tictoc.

-Voilà, j’ai fait le vide.
-Figure-toi, Tictoc, que s’il y a le monde, c’est parce qu’il y a nécessairement quelque chose qui fait que le monde soit. Cela ne veut pas dire que ce quelque chose a créé le monde à un moment donné. Ce quelque chose est dans le monde et ils ont toujours existé concomitamment. Figure-toi aussi que c’est ce quelque chose qui fait que le monde et les choses soient tels qu’ils sont et non différents. Figure-toi que c’est ce même quelque chose qui fait bouger et évoluer le monde.

-Et c’est ce quelque chose, cette dynamique intérieure, qui est dieu ?
-Ce quelque chose, Tictoc, est l’Explication, la Réponse à tous tes pourquoi. Tu peux donc coller ton étiquette dieu sur ce quelque chose, un quelque chose qui est peut-être un ou pluriel. Il n’a rien ou pas grand-chose à voir évidemment avec les mythes et les rêves humains, mais il n’est pas physique. Ressemble-t-il un tant soit peu au Dieu des hommes ? Je n’en sais rien.

-Et ce dieu n’a pas de projet ?
-Ni projet ni intention ni souci, mais on peut dire, façon de parler, que son seul souci est d’être. Rien de plus.

-Et moi, qu’est-ce que je fais là ?
-Toi, tu es embarqué dans ce monde, comme toute chose, c’est tout, et tu n’as pas d’autre choix que de te laisser emporter, de tourner avec le carrousel. Et ne va surtout pas croire que tu es exceptionnel à cause de ta prétendue intelligence ou conscience, tout cela n’est très probablement que chiure de mouche. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Sam 13 Jan - 0:13

Bonnet blanc et blanc bonnet.

« Tatonga, c’est quoi la vie ?
-Je ne peux pas te définir la vie, Tictoc, mais je peux te dire que c’est un échec, du moins que c’est un projet qui n’a pas encore abouti.

-Il n’a pas abouti ?
-Arme-toi d’un solide bon sens, Tictoc, et suis-moi. Une créature vivante doit rester toujours en vie, c’est l’évidence même, sinon c’est un échec. Or, toutes les créatures vivantes finissent par périr, et ce n’est pas normal.

-C’est vrai que ce n’est pas normal, Tatonga, je n’y avais pas pensé.
-Remarque que tout a été prévu pour pérenniser la vie : instinct de survie, anticorps, évolution permanente pour corriger les défauts et parfaire la créature, mais rien n’y a fait. Une créature humaine intelligente a même été conçue pour qu’elle participe par ses innovations et ses médications à la réussite du projet, mais sans résultat.

-C’est donc un échec, un échec de qui, de dieu ou de la nature ?
-Accroche-toi bien à ton solide bon sens, Tictoc. Il n’y a pas une nature ou un dieu différents l’un de l’autre. C’est une seule et même chose et tu peux l’appeler dieu potier ou nature pensante. C’est bonnet blanc et blanc bonnet. Il n’y a que les idéalistes et les matérialistes qui se chamaillent pour faire avancer chacun son bonnet, alors qu’il n’y a qu’un seul et même bonnet qui pétrit la même pâte.

-Et ce dieu, Tatonga, est-ce le Dieu dont parlent les hommes ?
-Le dieu dont parlent les hommes, est un rêve des hommes, Tictoc. Ils rêvent d’un potier ayant déjà réussi. C’est le même que celui dont je parle, mais qui aurait déjà réussi à réaliser la pérennité des créatures. Par je ne sais quel extraordinaire intuition, les hommes ont compris la finalité du projet et senti qu’ils avaient le devoir de pousser à la roue pour sa réalisation, en favorisant la vie et en évitant ce qui l’entrave. Et c’est pour cela qu’il est dit aimez-vous les uns les autres et, dans le saint Coran, que celui qui tue un homme, c'est comme s'il tuait tous les hommes et que celui qui sauve un seul homme, c'est comme s'il sauvait l'humanité entière.

-Tiens, c’est vrai.
-Oui, mais as-tu vraiment compris le pourquoi de ces injonctions et de ces mises en garde ?
-Il y a quelque chose à comprendre ?
-Les mots homme et humanité désignent ici le projet en cours de création de la créature immortelle. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Lun 15 Jan - 0:21

Une dynamique intérieure.

« Tatonga, pourquoi tous ces désastres, séismes, tsunamis, pandémies, inondations, sécheresse, est-ce à cause de la pollution ?
-Je ne pense pas, Tictoc, que cela suffise pour faire trembler la terre et provoquer des désastres de cette ampleur.

-C’est pourtant la science qui le dit.
-Les explications scientifiques, c’est bien, Tictoc, mais ne te laisse pas griser par la science. Je ne sais pas qui a ouvert cette brèche et les scientifiques s’y sont engouffrés en force pour corroborer la thèse de la pollution.

-Si ce n’est pas la pollution, c’est qui alors, Dieu, la nature ?
-Tictoc, je t’ai déjà dit qu’il faut abandonner cette approche par l’alternative Dieu ou la nature. Il y a une dynamique, une puissante intention soutenue par une forte volonté. Je crois que cette dynamique, intelligente et motivée, a décidé de mettre fin à l’espèce humaine et de passer à autre chose. Ce ne serait pas la première fois. Cette dynamique a déjà eu maintes fois à faire disparaitre des espèces au cours de sa très longue histoire.

-Une dynamique qui agit intentionnellement ?
-Mais oui, Tictoc, sans cette intention soutenue par une forte volonté, jamais tu n’aurais vu le jour. Tu ne crois tout de même pas à ces histoires ridicules de carbone, d’hydrogène, etc. que te racontent les scientifiques, c’est carrément infantile. Faute de mieux, la science s’accroche au perceptible, mais ne te laisse pas duper. Carbone ou pas, longue évolution ou pas, hasard ou pas, jamais, au grand jamais, tu n’aurais eu la moindre chance de voir le jour sans l’intention et la volonté de cette grande dynamique.

-Mais il y a bien beaucoup de pollution, Tatonga.
-Supposons, Tictoc, mais la pollution ne serait alors que la main de la dynamique qui te serre le kiki. C’est ainsi qu’agit la dynamique. Elle ne te fait pas évaporer d’un coup de baguette magique, elle te chope par le cou. La science ne voit que la main te serrant le cou ou la pâte minérale d’où tu as émergé, alors qu’il est indéniable que rien de tout cela ne peut se produire sans l’action de la dynamique agissant incognito.

-Et cette dynamique, c’est Dieu ?
-Je te répète, encore et encore, que c’est une dynamique ; certains l’appellent Dieu, d’autres l’appellent la nature, et je ne comprends pas cette manie que vous avez de vouloir l’attribuer à quelqu’un ou à quelque chose. Il y a une dynamique, ça suffit et ça explique tout. Il serait préférable peut-être de dire simplement que le monde est dynamique. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mar 16 Jan - 0:13

Le sens du monde.

« Tatonga, le monde a-t-il un sens ?
-Il y a un monde, Tictoc.
-Je sais bien, Tatonga, mais quel sens a-t-il ?
-Il y a un monde, Tictoc.

-Oh là là, et l’homme quel sens a-t-il ?
-Il y a l’homme, Tictoc.
-Oui, mais pour quoi faire ?
-Il y a l’homme, Tictoc.

-C’est bon, j’ai compris, ni le monde ni l’homme n’ont un sens. Mais pourquoi n’ont-ils pas de sens, Tatonga ?
-Parce que ce n’est pas la pensée de l’homme qui est le concepteur des êtres et des choses, Tictoc.

-Si le concepteur des choses avait été un homme, il aurait donc donné un sens au monde et à l’homme, c’est ça ?
-Oui, Tictoc, il aurait d’abord trouvé le sens, mais il n’en aurait trouvé aucun susceptible d’être un sens pour le monde et l’homme. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Jeu 18 Jan - 0:40

Ni infaillible ni interventionniste.

« Tatonga, tu disais qu’il y a une dynamique intérieure intelligente.
-Oui.

-Mais tous ces carnages, ces tueries et ces hécatombes, à n’en plus finir, ce n’est quand même pas très intelligent ?
-Cette dynamique, Tictoc, s’occupe de te concevoir intelligemment, de te munir de protections et d’organiser pour toi un cadre de vie où tu pourrais évoluer et trouver ce qu’il te faut pour subsister, air, eau, produits de première nécessité, dans la mesure de ses possibilités, car son pouvoir et son savoir sont limités.

-Et alors ?
-Son job s’arrête là, Tictoc. Une fois son œuvre réalisée, elle te fout dehors et ne s’intéresse plus à toi. Tu peux subir n’importe quoi et faire ce que tu veux, tu peux trucider ton voisin ou tomber dans un ravin, admirer, aimer ou haïr, ce n’est plus son affaire.

-Son pouvoir et son savoir sont limités ?
-Oui, elle n’est pas infaillible, tu connais bien ses erreurs et ses bévues, et elle n’a aucun projet, ni pour elle-même ni pour toi. Elle ne se préoccupe que de l’objet qu’elle façonne sur le moment et ne regarde pas plus loin.

-Et elle n’est pas interventionniste ?
-C’est ça, ni pendant ta vie, ni après. Ce n’est pas un sapeur-pompier, une mère ou un gendarme. Tu ne penses tout de même pas qu’elle va te tenir par la main pour te faire traverser la rue ou freiner ton véhicule si tu fonces droit sur la foule ou éteindre l’incendie qui embrase ta maison. Tu sais bien qu’elle ne fait rien de tout cela.

-Elle me laisse libre, c’est ça ?
-La liberté, elle ne sait pas ce que c’est, c’est son boulot qui prend fin dès qu’elle t’a forgé. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Ven 19 Jan - 0:08

Rien de rien.

« Tatonga, rien ne vient de rien, n’est-ce pas ?
-C’est ce qu’on dit.

-Une chose ne peut venir que d’une autre chose, c’est bien ça ?
-Le problème, Tictoc, c’est que si tu pousses un peu ta réflexion, tu verras que cette autre chose ne peut venir que de rien.

-On ne va pas en sortir comme ça, Tatonga. Alors on va dire que cette autre chose est là depuis toujours.
-Si tu y réfléchis bien, Tictoc, ce n’est là qu’une acrobatie verbale pour ne pas dire qu’elle vient de rien. Depuis que l’homme a appris à parler et à penser, il ne fait que ça, des acrobaties verbales.

-Rien ne vient de rien et tout vient de rien, je n’y comprends plus rien, Tatonga. Et maintenant, qu’est-ce qu’on va faire avec ça ?
-Ce qui fait la force de l’homme, Tictoc, c’est de savoir rire. Tu peux donc en rire ou faire comme le Persan Khayyâm, grand astronome, mathématicien, poète et philosophe du 11° siècle, et non moins musulman. N’ayant rien compris, il allait dans les tavernes pour se soûler et ne plus dessouler. Puisque des fleuves de miel et de vin coulent au paradis, autant en profiter tout de suite, disait-il en levant sa chope. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mer 24 Jan - 0:15

Une réalité, pas un problème.

« Tatonga, est-ce que Dieu…
-Lâche ce mot, Tictoc, il t’enfermerait dans une simple hypothèse d’explication du monde parmi tant d’autres. Il est d’ailleurs aussi incompréhensible que le monde dont il est censé être l’explication.

-C’est pourtant la thèse la plus séduisante, Tatonga.
-Ce n’est pas parce qu’une thèse te séduit qu’elle est bonne, Tictoc. Aucune thèse n’est la bonne. C’est simple, le monde ne s’explique pas. Tu ne peux pas expliquer le monde. Tu es doué de facultés pour comprendre les choses de ce monde, pas pour comprendre le monde, ni avec tes facultés, ni avec d’autres. Il y a un monde, Tictoc, c’est un grand mystère et un grand miracle. Il ne fait pas partie de la catégorie des problèmes que tu pourrais résoudre, il est unique en son genre. Ce n’est pas un problème à résoudre, ce n’est d’ailleurs même pas un problème. C’est un fait, une réalité, pas un problème. Et quand même il ne serait qu’un problème ordinaire, tu n’as pas en main un milliardième du milliardième de ses données pour l’expliquer.

-Et on fait quoi alors ?
-Laisse-toi aller, Tictoc, tu ne peux que suivre le mouvement du train qui t’emporte. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Ven 26 Jan - 0:04

La bonne question.

« Tatonga, la science peut expliquer l’apparition du vivant.
-La science, Tictoc, peut expliquer ce qu’elle veut, l’apparition du vivant, son développement, sa reproduction, son évolution. Si elle explique, c’est qu’elle attribue tout à la matière, à des causes matérielles. Ce n’est pas un problème, elle peut considérer que la matière est capable de façonner intelligemment des créatures vivantes et intelligentes. Mais là n’est pas la bonne question, ce n’est pas cela qui est important. Il y a une question qui se pose avant.

-C’est quoi alors la bonne question ?
-Comment de toutes les choses possibles qui peuvent être créées, des choses qui peuvent se compter en milliards de milliards, a-t-on justement songé à créer ce qui, d’évidence, est la chose la plus impensable, la plus improbable, la plus incroyable : des créatures vivantes ? Car la créature vivante, Tictoc, est tout ce que tu veux, mais pas chose anodine. Les mots me manquent, Tictoc, pour t’expliquer ce miracle. Qui a pu avoir cette idée préalable qui dépasse tout entendement, comment a-t-on pu envisager une telle création ? Voilà la vraie et bonne question, Tictoc.

-Tu as bien raison, Tatonga, alors on va dire que ce n’est pas une idée qui est à l’origine du vivant, mais qu’il est apparu par hasard.
-Non, Tictoc, contrairement à ce que tu pourrais croire, tu ne peux pas faire faire au hasard ce que tu veux. Le hasard ne peut pas faire ce qu’il veut, même un magicien ne le peut pas, ses choix et son champ d’action sont limités, le hasard se manifeste toujours dans un cadre déterminé. Même pour le hasard, créer le vivant par hasard est impossible, le vivant ce n’est pas quelque chose de banal qui peut émerger du hasard.

-Je comprends, Tatonga, mais qui alors a eu cette idée préalable ?
-Je ne sais pas, Tictoc, c’est un très grand mystère. Il faut dire aussi que l’homme, qui semble être le couronnement de la création, est l’unique fripouille de l’univers, pas une petite mais une grande crapule, ce qui n’est pas fait pour simplifier les choses. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Dim 28 Jan - 1:12

L’aventure humaine.

« Tatonga, je ne connais pas d’exemple comparable à l’aventure humaine.
-Il n’y en a pas, Tictoc. L’homme est la seule créature au monde à vivre une aventure fantastique. Il a développé les sciences, la médecine, la philosophie, remonté très loin dans le temps, domestiqué la nature, traversé les océans, conquis l’espace, même les guerres font partie de son aventure.

-Tatonga, je ne pense pas que cela s’est produit tout seul, un dieu l’a certainement voulu.
-Oui, Tictoc, je ne crois pas que cela s’est fait tout seul. Pour une raison qu’on ignore, une volonté très puissante a certainement voulu que ce soit ainsi, quant à l’appeler dieu, je ne sais pas, où alors un dieu totalement amoral.

-Une cause physique ?
-Non, Tictoc, une loi physique qui agit intentionnellement n’est pas une simple loi physique, c’est une absurdité. Le monde et tout ce qui s’y produit ne peuvent résulter d’un simple mécanisme aveugle et sourd. Si les sciences ne jurent que par les lois physiques, c’est parce qu’elles ne voient que les manifestations physiques d’une volonté et non la volonté elle-même.

-L’homme est donc si important ?
-Sans l’homme, le monde ne serait plus qu’un rocher balayé par les vents, Tictoc.

-Et que va-t-il advenir de cette grande odyssée, Tatonga ?
-Je ne sais pas, Tictoc, peut-être qu’il n’en restera rien, aucun vestige. En toute logique, non, mais on n’en sait rien. Peut-être cela fait-il partie d’un grand plan, probablement, oui, mais on n’en sait rien.

-Une si belle et si grande aventure, unique dans l’histoire universelle, risque donc de disparaitre, sans laisser de trace et sans que personne s’en souvienne. C’est difficile à croire, Tatonga.
-Très difficile de croire que cette prodigieuse épopée ne sert à rien, mais on ne sait pas, Tictoc, on ne sait pas. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Dim 4 Fév - 0:43

Un monde vivant.

« Tatonga, est-ce que le monde est là pour rien et va disparaitre comme il est apparu ?
-Tictoc, on va supposer qu’aucun être n’a créé ce monde, qu’il n’y a aucune intention, et raisonner, uniquement raisonner, sans faire intervenir aucun sentiment.

-Raisonner, mais peut-on faire confiance à sa raison ?
-Si tu fais fi de ta raison, Tictoc, il ne faut plus poser de questions.

-Tu as raison, Tatonga. Et si on raisonne ?
-Si tu raisonnes, disons plutôt si tu observes les choses objectivement et lucidement, si tu considères tout ce qu’il y a dans ce monde et que je suis incapable de t’énumérer, tant la liste serait longue : la vie, l’intelligence même dans les plus petites choses, la pensée en l’homme, les sentiments et les émotions chez le vivant…, enfin, bref, tu peux constater qu'on a un monde vivant et non un monde mort.

-Mais c’est parce que c’est la matière qui s’anime, Tatonga.
-Et qui veux-tu voir s’animer, ton chapeau ? Elle est animée justement parce que c’est un monde vivant. Quant à la pensée, tu ne peux jamais connaitre sa source, savoir d’où elle émane et par où elle transite, inutile donc de faire des expériences pour nous prouver des absurdités.

-Bon, et si l’on considère donc tout cela ?
-Il serait impossible, totalement et complètement absurde de dire que le monde est là pour rien. Remarque que je ne dis  pas qu’il est là pour l’homme, je n’en sais rien, bien que tout le laisse croire ; je suis très prudent, je dis  simplement que ce monde vivant ne peut pas être là pour rien.

-On peut donc dire qu’il y a un dieu.
-Oui, un dieu conscient mais n’en dis pas plus, n’essaie pas de le décrire. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Mer 7 Fév - 0:33

C’est le monde qui détermine la pensée.

« Tatonga, si les animaux parlaient diraient-ils la même chose que nous ?
-parler et penser vont ensemble, Tictoc. Pour parler, ils doivent penser et pour penser, ils doivent parler.

-Mais parleraient-ils comme nous ?
-Ils auraient certainement leur langue, ils ont déjà un langage, mais pas assez développé. Oui, ils parleraient comme nous.

-Ils parleraient comme nous ?
-Oui, ils se poseraient les mêmes questions, s’étonneraient des mêmes choses, feraient les mêmes hypothèses, car ce que nous pensons est déterminé par le monde, est suscité par le monde, c’est une réaction au monde.

-Mais, Tatonga, ils n’ont pas les mêmes organes que nous.
-Et c’est pour cela qu’ils ne parlent pas. Mais si jamais ils parlaient, ils auraient donc le cerveau qu’il faut, ils auraient peut-être des sens un peu différents des nôtres, percevraient les choses un peu différemment, mais ils parleraient comme nous, car ils sont confrontés au même monde, et c’est ce même monde qui déterminerait leur pensée.

-Un cerveau comme le nôtre ?
-Oui. Nous n'avons pas un cerveau quelconque, Tictoc, nous avons le cerveau qu'il faut pour appréhender le monde. Le monde s'est donné un cerveau pour être appréhendé, mystère des mystères ! »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Ven 9 Fév - 0:03

Vive Dieu ! Vive l’homme !

« Tatonga, qui a dit  Dieu est mort, vive l’homme ?
-Je crois que c’est un philosophe allemand, un certain Nietzche.

-Et il veut dire quoi ?
-Va savoir, Tictoc ! Avec ces philosophes plus ou moins givrés, tu n’es jamais sûr de savoir ce qu’ils  mijotent dans leur cocotte, mais je crois qu’il se gourait, le Friedrich.

-Il se gourait ?
-Eh oui. Avec l’homme, ça ne va pas mieux, c’est pire. Quand Dieu était partout, il imposait une certaine discipline, les gens se retenaient, ils craignaient Dieu.

-Et maintenant ?
-Et maintenant que Dieu est mort un peu partout, les hommes ont laissé voir leurs dents de vampires, ils sont devenus des monstres, et vois toi-même comme ils ont fait du monde un enfer.

-Ça, c’est vrai, Tatonga.
-Et tu sais ce qui se raconte ? Il parait qu’une main avait tracé sur le mur d’une université les mots Dieu est mort, signé Friedrich Nietzche. Quelques temps plus tard, quand Nietzche est mort, une autre main avait ajouté Nietzche est mort, signé Dieu.

-Ha ! Ha ! Ha !, c’est marrant !
-Il y a peut-être quelque chose à comprendre de cette blague, Tictoc, mais je ne sais pas quoi. Peut-être faut-il comprendre que c’est la nature qui a créé Dieu dans la tête des hommes pour mettre des entraves aux mains et aux pieds de ces salauds.»
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Tatonga Sam 17 Fév - 0:04

Une âme.

« Tatonga, est-ce que le monde a une âme.
-Nécessairement, Tictoc. Comment le monde pourrait-il se constituer s’il n’avait une âme ? Rien ne peut se constituer, Tictoc, sans avoir une âme qui s’anime.

-Les actions, réactions et interactions des lois physiques, ne suffisent donc pas ?
-Mais qu’est-ce qu’une loi physique, Tictoc ? Tout au plus, une illusion. Crois-tu qu’il suffit de lancer en l’air des lois physiques pour voir se créer et s’assembler des pièces pour réaliser un moteur qui tourne ? Ou peut-être crois-tu qu’il suffit d’avoir une matière pour la voir aussitôt générer des lois qui fabriquent et assemblent des pièces pour réaliser un moteur qui tourne. Non, Tictoc, lois physiques ou pas, aucun monde  cohérent  et fonctionnel ne peut  se constituer sans avoir une âme.

-Le monde a donc une âme ?
-Les phénomènes physiques ne sont que le superficiel perçu par l’homme. Derrière, Tictoc, derrière, il y a nécessairement une âme qui s’anime, impénétrable pour l’être humain. »
Tatonga
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 7358
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations 4. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations 4.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum