forum-religions: la maison d'Inès
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche ...
Voir le deal
24.70 €
Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

Pérégrinations.

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Mer 6 Jan - 14:08


Le chant.

"Tatonga, pourquoi l’homme chante-t-il ?
-Parce qu’il est malheureux, Tictoc.
-Malheureux, mais ce qu’il chante n’est pas toujours triste.
-Triste ou gai, l’homme chante parce qu’il est malheureux, Tictoc.
-Je ne comprends pas, Tatonga.
-Je ne sais pas expliquer, c'est très difficile Tictoc.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Amandine le Mer 6 Jan - 18:52

Quand l'homme est triste, il peut chanter des chansons tristes. Ou bien il peut chanter des chansons gaies car il refuse de laisser la tristesse gagner.
Mais la tristesse n'est pas ennemi de l'homme, elle est son partenaire. C'est de la tristesse que nait la joie, le courage, tout. Celui qui vivrait sans jamais connaitre la tristesse ne pourrait pas connaitre d'empathie, ni d'amour. Il ne pourrait pas même connaitre la joie car elle est la victoire sur la tristesse.

Amandine
Amandine
Admin

Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 05/06/2020
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Jeu 7 Jan - 13:30

Amandine a écrit:Quand l'homme est triste, il peut chanter des chansons tristes. Ou bien il peut chanter des chansons gaies car il refuse de laisser la tristesse gagner.
Oui, c'est pour oublier son triste sort.
Mais la tristesse n'est pas ennemi de l'homme, elle est son partenaire. C'est de la tristesse que nait la joie, le courage, tout. Celui qui vivrait sans jamais connaitre la tristesse ne pourrait pas connaitre d'empathie, ni d'amour. Il ne pourrait pas même connaitre la joie car elle est la victoire sur la tristesse.
Une victoire sur la tristesse ? Non, pas une victoire ; la tristesse et les malheurs ne quittent jamais l'homme, il ne fait qu'essayer de les oublier un instant. Cela a commencé le jour où Dieu avait coupé l'être unique en deux pour en faire un homme et une femme et beaucoup de choses en paires opposées... ou complémentaires, qui s'affrontent ou peinent à se rencontrer ou craignent d'être séparés ou souffrent d'être séparés...
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Brahim le Jeu 7 Jan - 14:21

Le chant est essentiellement une vibration.
Comme tout est vibratoire, le chant est d'une part, une mode d'expression et de communication avec ce et ceux qui nous entourent et d'autre part, un moyen de communication avec notre Moi intérieur et d'exploration de notre Conscience supérieure.
Le chant a une place majeure dans la pratique spirituelle.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 519
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 78
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Jeu 7 Jan - 15:15

Oui, Brahim, il y a de ça.
Le chant est comme ces messages que l’homme envoie dans le cosmos, et restés à ce jour sans réponse.
Ou un message que l’homme envoie au fin fond de ses tréfonds, sans obtenir de réponse.
Des appels et partout le silence.
Cet enfant n’est pas venu de lui-même, c’est un enfant abandonné ; quelqu’un l’a bien déposé là et s’en est allé sans plus se retourner. Alors, il chante, il chante, avant de s’éteindre.
Et ses chants font vibrer le monde, c'est ce qui marquera l'univers, même si personne ne l'entend.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par gaston21 le Jeu 7 Jan - 17:26

Amandine a écrit:Quand l'homme est triste, il peut chanter des chansons tristes. Ou bien il peut chanter des chansons gaies car il refuse de laisser la tristesse gagner.
Mais la tristesse n'est pas ennemi de l'homme, elle est son partenaire. C'est de la tristesse que nait la joie, le courage, tout. Celui qui vivrait sans jamais connaitre la tristesse ne pourrait pas connaitre d'empathie, ni d'amour. Il ne pourrait pas même connaitre la joie car elle est la victoire sur la tristesse.


Amandine, pas tellement d'accord. La tristesse peut amener aux pires drames ou du moins ruiner une vie . La joie ne naît pas de la tristesse. Bien sûr que tout le monde a ses moments de tristesse mais moins on en a mieux on se porte! Regardé hier soir Charlot sur France 3 ; plus efficace que les meilleurs psy(s)...Il faut accepter la vie telle qu'elle est et essayer de la prendre comme une plaisanterie, un caprice de Dieu qui jouit ... comme on jouissait d'arracher les ailes à un hanneton quand on était gamin! Sourire!
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 2349
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 88

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Amandine le Jeu 7 Jan - 23:42

Bonsoir Gaston,
peut-être que tu as raison. Je ne sais pas. On apprécie jamais autant une amitié que quand on en a manqué, idem pour tant d'autre choses. Charlot et tant d'autres, évidement, c'est important, je n'ai pas la culte de la tristesse. Loin de là.
Ce qui est remarquable dans la tristesse, c'est le talent que l'homme déploit pour lui faire face.
Amandine
Amandine
Admin

Féminin Messages : 185
Date d'inscription : 05/06/2020
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Mar 12 Jan - 7:43

L’Eveil.

"Tatonga, pourquoi les Anciens étaient-ils superstitieux ?
-Superstitieux, je ne crois pas, Tictoc. Je ne pense pas du tout qu’ils étaient moins intelligents, je crois même que nous n’avons rien trouvé après et qu’au contraire nous ne faisons que répéter ce qu’ils avaient compris et dit avant nous.

-Mais, Tatonga, toutes ces histoires de fantômes, de divination, de voyances, les prophéties, etc.
-Tout ce que tu peux dire, Tictoc, c’est que tu ne vois pas, n’entends pas, ne perçois pas, ne ressens pas les mêmes choses qu’eux. Or, tu ne vis pas dans le même milieu, dans le même monde. Tu es plongé depuis quelques siècles dans un monde différent, tumultueux, bruyant, préoccupant, dans un parasitage permanent et des nuisances de toutes sortes. A cela, il faut ajouter que tes antennes se sont forcément émoussées, se sont rouillées avec le temps. Va en bord de mer et tends l’oreille, rien ne te parviendra des fonds marins. Il y a trop de bruits, Tictoc, trop de bruits dehors et trop de bruits dans ta tête, tu es devenu sourd à la symphonie du monde.

-Mais nous disposons d’appareils très sensibles qui…
-Je vois ce que tu veux dire. Pour te répondre et te montrer ton erreur, Tictoc, on va prendre l’exemple simple d’un appareil photo. Si ton appareil photo ne montre pas un fantôme, cela ne prouve pas du tout qu’il n’y en a pas. Pour fabriquer un appareil photo qui prenne en photo des fantômes, il faudrait d’abord connaitre, Tictoc, les signaux par lesquels se manifestent les fantômes, et je ne pense pas, Tictoc, que tous ces signaux soient uniquement visuels. En invoquant tes appareils sophistiqués et très sensibles, tu sous-estimes grandement les infinies ressources de la nature et ses inimaginables possibilités de communiquer.

-Les fameux devins, voyants, etc. se trompaient souvent, Tatonga.
-Oui, il leur arrivait souvent de se tromper, Tictoc, cela ne doit pas t’étonner, ce n’étaient pas des enregistreurs infaillibles  et ce n’est pas cela qui est important. Ils étaient si nombreux et si souvent connectés qu’il m’étonnerait fort qu’il s’agisse de simples menteurs et de mystificateurs.

-Tu m’étonnes, Tatonga, tu veux réhabiliter ces charlatans et redonner crédit à ces croyances d’un autre temps.
-Tu es libre de croire ce que tu veux, Tictoc, ce n’est pas important. Ce qu’il faut surtout retenir de cet entretien, c’est que nous sommes à l’exemple des taupes. Elles sont convaincues que toute la réalité se limite à leur trou et sont à des années-lumière d’imaginer le monde, ses cieux, ses océans, ses hommes, ses volcans, ses planètes et ses galaxies. Malgré ce que nous appelons notre intelligence et notre science, nous ne sommes que des taupes. Tout comme elles, nous sommes abrutis, nous somnolons dans une profonde inconscience, nous peinons à sortir de notre coma, à ouvrir les yeux, à nous réveiller. En un mot, Tictoc, il nous manque l’éveil. Ce n’est pas notre intelligence ou la science qui nous révèlerait la réalité, c’est l’éveil, c’est de sortir de notre abrutissement, d’ouvrir les yeux, mais c’est là chose impossible pour la taupe que nous sommes et que nous serons toujours.

-Tu veux dire que nous rêvons.
-Non, Tictoc, ce que nous voyons est bien réel, mais il est aussi insignifiant que ce que voit la taupe et aussi flou que ce que voit le comateux qui peine à soulever ses paupières. Voilà, ce que je voulais surtout que tu comprennes, Tictoc. Nous sommes des bêtes aussi étourdies que les bœufs, trop sonnés, trop assommés pour distinguer ce qui est faux de ce qui ne l’est pas, ce qui est superstition de ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas par la science et la connaissance que nous comprendrons le monde, c’est par l’éveil qu’on pourrait le voir, mais notre animal somnole. Nous sommes une petite conscience, une petite ampoule de 2 watts, là où il en faut une de 2 000.

-Et quand aurons-nous cet éveil ?
-Peut-être en passant de l’autre côté, Tictoc. Probablement oui, car il faut bien que tout ce micmac ait un sens, que le rideau se lève et qu’apparaisse enfin la réalité dans toute sa splendeur."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Jeu 14 Jan - 1:09

Le théâtre.

"Tatonga, sais-tu que j’étais à 8h au bureau et à midi au resto.
-Non, Tictoc, il n’y a ni 8h, ni midi, ni bureau, ni resto ; tout cela est faux.
-Comment cela, tout est faux !
-Il n’y a ni espace, ni temps, ni mouvement, Tictoc, c’est faux.
-Comment sais-tu que c’est faux ?
-C’est faux parce que c’est faux.
-Ma montre a bien indiqué l’heure, et il y a bien le soleil, la Terre qui tourne,  le jour, la nuit obscure qui succède au jour, moi qui vieillis, tu ne peux pas nier tout cela, Tatonga.
-Tout cela est faux, Tictoc.

-Tu veux dire que nous rêvons ? Que c’est un mirage ?
-Je dis ce que je dis, Tictoc. Tu me jettes ces mots dans les pattes et tu voudrais que je m’escrime avec, que je fasse des comparaisons, etc. Eh bien, non, Tictoc, ces mecs-là, je les connais pas.
-Mais, Tatonga, même la science dit…
-La science étudie ce qu’elle peut étudier, Tictoc, elle étudie le faux.

-Mais enfin explique-toi, je ne te comprends vraiment pas.
-Tictoc, si tu crois que la réalité, c’est toutes ces choses que tu connais et vois, c’est que tu es vraiment naïf ; si tu crois que la réalité, ce sont ces amas de rocailles qu’on appelle montagnes, c’est que tu es vraiment endormi. Il est évident que tout cela est éminemment saugrenu, fantomatique. Tu ne sens donc pas cette forte odeur de canular, la farce ?

-Mais c’est quoi alors toutes ces choses qui nous entourent ?
-Tout cela est un édifice théâtral artificiel et artificieux, Tictoc, où tu es à la fois acteur et spectateur d’une tragi-comédie. Pour que la pièce se joue, il a fallu créer ce théâtre, la scène, les acteurs, les spectateurs, le temps, l’espace, le mouvement et les formes, Tictoc. Mais tout cela est faux ; il n’est là que pour que se joue la pièce.

-Mais alors, c’est quoi la réalité ?
-La vraie réalité, Tictoc, tu ne peux pas la voir ; n’oublie pas que tu n’es qu’un acteur-spectateur à l’intérieur d’un faux théâtre et que la vraie réalité est à l’extérieur. Comment pourrais-tu la voir ou la connaitre ? Cette vraie réalité, Tictoc, est Dieu -- à moins que Dieu ne soit derrière, cela je ne saurais te  le dire -- et c’est cette vraie réalité qui a construit le faux théâtre.

-Tatonga, tu racontes n’importe quoi pour faire l’intéressant, peux-tu prouver ce que tu dis ?
-Pauvre, Tictoc, tu es donc un fan de la preuve. La preuve, Tictoc, n’est possible et n’a de sens que pour ce qui  a trait au faux théâtre ; et même là, ne t’ai-je pas déjà dit et démontré que ce qu’on appelle pompeusement preuve n’est rien d’autre qu’une évidence, c’est-à-dire une profonde conviction, quelque chose qui s’impose avec force à l’esprit. Eh bien sache, Tictoc, que j’ai cette profonde conviction.

-Oui, Tatonga, mais le problème, c’est que tu es le seul à  voir cette évidence, à avoir cette profonde conviction.
-Non, Tictoc, je ne suis pas le seul, et je me demande d’ailleurs pourquoi je me suis donné la peine de  tous ces développements alors qu’il m’aurait suffi de citer les livres saints, ces livres qui m’étonneront toujours. N’annoncent-ils pas la fin du monde, Tictoc, et qu’est-ce que cela signifie d’après toi, si ce n’est la disparition, la destruction de ce faux théâtre, pour que ne subsiste plus que la vraie réalité et/ou Dieu ?

-C’est vrai, Tatonga, que d’une certaine façon tu as raconté à ta manière ce qu’avaient dit avant toi les religions. Et moi dans tout cela, Tatonga, je disparais avec le faux théâtre ?
-Sache d’abord, Tictoc - et c’est intéressant - qu’au début de cet entretien, je n’avais nullement en tête ce qu’avaient dit les religions ; c’est à la suite de ta dernière remarque que cela m’est revenu. Sans m’en rendre compte, je viens  donc d'arriver à la même révélation faite il y a longtemps par les livres saints, et cette redécouverte est très significative, Tictoc. Quant à toi, Tictoc, ce que je puis te dire, c’est que tu tiens un rôle différent, prépondérant, essentiel dans ce faux théâtre, celui d’acteur, comme si tout ce théâtre avait été construit pour toi ; il est bien  évident que c’est pour toi qu’il a été construit, et ce n’est certainement pas pour que tu disparaisses avec."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Sam 16 Jan - 7:48

Le paradis.

"Tatonga, c’est quoi le paradis ?
-Il ne peut pas y avoir de paradis, Tictoc, c’est impossible. Il y a eu trop de souffrances que rien ne pourrait faire oublier, que rien ne pourrait compenser. La petite justice des hommes a bien prévu des dédommagements pour réparer les préjudices, mais un dédommagement n’efface pas la souffrance, Tictoc.

-Et si ceux qui ont souffert oublient…
-Non, Tictoc, l’oubli n’efface pas la souffrance ; une souffrance reste une souffrance, elle ne concerne pas uniquement ceux qui l’ont subie, elle est Souffrance. Que serait un paradis après tant de souffrances, comment serait-il, quel parfum et quel sens aurait-il ? Triste paradis que l’on construirait après tant de souffrances. Après tant de souffrances, c’est fini, Tictoc, aucun paradis n’est possible.

-Et si ceux qui ont souffert ont mérité de souffrir.
-Non, Tictoc, ça ne change rien. Personne ne mérite de souffrir, personne ne l’a accepté et personne ne l’aurait accepté, et quand même certains l’auraient mérité, toute souffrance est un opprobre. Un opprobre indépendamment de ce qui l’a infligé et de ce qui l’a subi, qui  entacherait à jamais le paradis, interdit et condamne d’avance tout projet de paradis. Toute souffrance, méritée ou pas, est une souillure indélébile sur tout paradis éventuel.

-Pourquoi l’homme souffre-t-il ?
-Parce qu’il est passé de l’état de pierre au statut d’homme et, contrairement à ce qu’il croit, y a tout perdu et rien, rien gagné. La souffrance est liée à la conscience, Tictoc ; plus tu es conscient, plus tu souffres. Et c’est pour cela que plus tu es conscient, mieux tu sais t’exprimer, par le geste, par l’émotion,  par la pensée, par la parole, par l’écrit, par les arts… pour exprimer ta souffrance. Plus et mieux tu t’exprimes, plus tu souffres… et plus tu es conscient. Un cercle vicieux. Sans conscience, Tictoc, l’homme n’aurait jamais souffert ; il aurait tout gagné en restant pierre, car rien, rien, absolument rien, ne peut compenser la souffrance. Il n’y a eu que souffrance, le reste n’est que diversions.

-Et que va faire Dieu ?
-Il brûlera la Terre, Tictoc, pour faire disparaitre toute trace de l’insondable détresse humaine, afin que nul ne découvre la vérité sur les insoutenables déchirures des cœurs."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Brahim le Sam 16 Jan - 15:26

Tatonga a écrit:Le théâtre.

Tatonga, je suis du même avis que toi à ce sujet.
Moi aussi, il m'arrive parfois de percevoir ce monde comme si c'était une pièce de théâtre où nous sommes à la fois acteurs et spectateurs.
Le décor que nous percevons autour de nous est fait pour nous et fait partie de la pièce de théâtre.
je suis sûr que les abeilles par exemple perçoivent ce monde autrement.

Il m'arrive aussi parfois de percevoir ce monde comme une illusion, comme un rêve qui finira le jour de la fin de notre vie actuelle.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 519
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 78
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Dim 17 Jan - 5:40

lol lol  Oui, Brahim, il m’arrive de me demander parfois comment m’apparaitrait ce monde-ci si un jour je reprenais conscience pour le regarder à partir d’un autre monde, et c’est alors que je comprends, c’est alors que j’ai  la certitude que je ne verrais qu’un brouillard ou un air qui vibre et non toutes ces choses que je vois aujourd’hui.

Tu crois que je verrais des bœufs qui tirent des charrues, des ânes qui braient ? Impossible ! Le bon Dieu pousse le bouchon un peu trop loin, ils nous prend vraiment pour des caves Pérégrinations. - Page 11 569146778
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga le Lun 18 Jan - 5:13

Inimaginable.

"Tatonga, il parait qu’il n’est pas possible de définir Dieu.
-Mais si, c’est possible, c’est même ce qu’il y a de plus facile.
-Je ne parle pas du Dieu des religions, que les uns et les autres conçoivent à leur manière.
-J’ai bien compris, Tictoc, tu veux la définition du vrai Dieu, indiscutable et indéniable, et non de celui que chacun s’imagine. Celui des religions, des monothéismes par exemple, ne pose pas problème ; il est déjà défini et même décrit par la pensée même qui le conçoit.

-Il existe donc vraiment un vrai Dieu, indépendamment des représentations humaines et tu peux le définir ?
-Oui, Tictoc, c’est bien ce que je dis et il est très facile à définir : c’est un pouvoir.

-Un pouvoir ? Je ne comprends pas.
-Tu ne comprends pas parce que c’est Lapalisse. Les choses les plus simples sont les plus difficiles à comprendre, Tictoc. Eh bien c’est très simple. Il y a quelque chose, des choses existent, des choses apparaissent, d’autres disparaissent, se transforment, se meuvent, évoluent, etc., il y a donc un pouvoir.
-Et si tout cela se faisait tout seul, si toutes ces choses font tout cela toutes seules ?
-Tu fais très bien de poser cette question, Tictoc. Elle est essentielle pour que tu comprennes. Eh bien, c’est un pouvoir ; même dans ce cas, et c’est d’ailleurs bien le cas, c’est un pouvoir.

-Un pouvoir sans personne détenant ce pouvoir ?
-Ha ha ha ! Si tu as un pouvoir, s’il y a un pouvoir, que te faut-il de plus, pourquoi chercher ailleurs et pourquoi chercher autre chose ? Un pouvoir, c’est ce qu’il faut et il suffit. Or ce pouvoir, comme je te l’ai expliqué, existe bel et bien, il est indéniable, indiscutable, et il est Dieu, le vrai. Qu’est-ce qui te prend donc d’aller chercher un maitre à ce pouvoir ? Pourquoi veux-tu qu’il y ait un détenteur et il servirait à quoi, du moment qu’il y a un pouvoir et que tout résulte de ce pouvoir ?

-J’ai bien compris, Tatonga, et ce pouvoir est effectivement indiscutable. Est-ce que tu peux m’en dire un peu plus ?
-Tictoc, j’ai dit que je pouvais définir Dieu, je n’ai pas dit davantage et encore moins le décrire. D’ailleurs un pouvoir ne se décrit pas, ne se voit pas, n’a pas de consistance et pas de couleur, mais on peut constater son action, car un pouvoir agit, et ça, on peut en parler.

-En parler pour dire quoi ?
-Parler de ce qu’il a réalisé, de toutes les choses qu’il a réalisées (il serait plus juste pour ne pas personnifier ce pouvoir de dire : parler de toutes les choses qui en ont résulté), mais toute ces choses qui en ont résulté, tu les connais, du moins en partie. Il n’y a donc rien d’intéressant et rien de nouveau à se dire, sauf une seule chose.

-Et c’est quoi cette chose, Tatonga ?
-Ce qu’il a déjà réalisé est inimaginable, inconcevable, impensable, Tictoc, tellement inattendu qu’on peut dire que rien ne lui est impossible et qu’il pourrait réaliser encore et encore l’inimaginable, l’inconcevable, l’impensable, l’inattendu. Rien ne doit être exclu.

-Il pourrait donc par exemple…
-Stop, Tictoc ! J’ai dit inimaginable, c’est inimaginable et il faut s’attendre à l’inimaginable, c’est à ça que je voulais arriver ; essayer d’imaginer l’inimaginable ne servirait qu’à nous inventer une nouvelle  religion.

-Et qu’est-ce qui te dit que ce pouvoir est infini et peut tout réaliser ?
-Parce que c’est l’unique pouvoir, Tictoc. Maintenant, c’est à toi de comprendre pourquoi ma réponse répond à ta question, pourquoi à l’échelle universelle rien n’est impossible à un pouvoir unique."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga Hier à 14:44

Le cerveau.

"Tatonga, comment fonctionne mon cerveau ?
-Je n’en sais rien, Tictoc, je n’y connais rien, mais on va en parler ensemble, si tu veux. Tiens, je constate, par exemple que tu en parles comme d’une tierce personne, et c’est étrange.
-Comment ça, comme d’une tierce personne, c’est mon cerveau.
-Je sais bien. Mais si lui c’est ton cerveau, toi, tu es qui ?

-Moi, je suis Tictoc.
-Ha ha ha, Tictoc, Tictoc. Mais bon, si lui est ton cerveau et toi Tictoc, il pourrait te mentir, te tromper.
-Comment ça, me mentir, me tromper ?
-Mais bien sûr et tu le sais. Il t’arrive d’ailleurs souvent de vérifier si ce qu’il te dit est vrai et juste ; tu t’en méfie.
-Ça c’est vrai, Tatonga, je vérifie.
-Et tu vérifies comment Tictoc, avec quoi ?

-Mais avec mon cerveau !
-Ha ha ha ! Tu demandes à ton cerveau de demander à ton cerveau s’il ne ment pas à ton cerveau !
-Tu te moques de moi, Tatonga.
-Je ne pense pas, Tictoc, et tu n’es pas au bout de tes surprises." lol
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Tatonga Aujourd'hui à 2:56

L’autre versant.

"Tatonga, que crois-tu que nous pourrons savoir de l’univers ?
- Je crois que l’homme finira par tout savoir de l’univers, Tictoc, sauf en découvrir le secret.
-Qu’appelles-tu secret et pourquoi  ne peut-on pas le découvrir ?
-J’appelle secret, Tictoc, la recette qui a servi à le fabriquer. Il est impossible de la découvrir parce que notre pensée, la pensée humaine, la pensée discursive, rationnelle, est inadaptée.

-Elle n’est pas assez puissante ?
-Non, Tictoc, ce n’est pas une question de puissance, elle est inadaptée. Attends, je vais te donner un exemple : un pigeon qui  vole, qui se pose sur un toit, se pose sur un arbre,  pourrait croire que s’il était assez fort, il pourrait aller sur la lune. Il ne sait pas qu’au-delà d’une certaine hauteur, il n’y a plus d’air ; ses ailes ne peuvent plus opérer. C’est le cas de notre pensée, Tictoc, elle est faite pour un certain espace, mais comme nous n’avons jamais quitté cet espace, nous croyons qu’elle est absolue, pourrait voler très haut et tout comprendre si elle était suffisamment puissante.

-Et qu’elle est donc cet espace où notre pensée est opérationnelle ?
-Mais celui-là même où nous nous trouvons, Tictoc, celui que la science étudie, la terre, les planètes, les galaxies, la nature, l’atome… C’est simple, Tictoc, notre pensée est à l’exemple de nos  organes, l’œil, l’oreille, etc., grâce auxquels nous évoluons dans cet espace qui nous est dévolu. Nous sommes conçus pour cet espace, dont nous faisons partie. Hors de cet espace, plus rien ne marche, nos yeux ne verront rien, nos oreilles n’entendront rien, notre pensée ne comprendra rien.

-D’accord. Tu as expliqué en donnant  l’exemple du pigeon, mais ça reste un exemple, une analogie que rien ne justifie. Qui dit qu’il y a un autre espace semblable à l’espace sans atmosphère du pigeon, où notre pensée ne pourrait pas opérer ?
-Très bien, Tictoc. Prenons un exemple. Tu sais que nous ne saurons jamais ce qu’est la matière, pour la simple raison que nous aurons beau la fouiller et quoi que nous trouvions, nous nous demanderons toujours de quoi est fait ce à quoi nous aurons abouti. Cela montre bien, Tictoc, que l’essence de cette matière n’est pas dans notre espace mais dans un autre auquel nous n’avons pas accès. Ceci, d’une part, d’autre part, notre pensée a besoin pour comprendre  d’aboutir à ce  constituant initial, au premier grain en quelque sorte. Ou à une origine, un point de départ, comme c’est le cas quand nous nous interrogeons sur la naissance de l’univers. Or, il est  évident que ce grain initial ou ce point 0 n’existent pas et qu’il y a autre chose à la place  que notre pensée ne peut même pas imaginer, qui n’est pas de nature à être saisi par notre intelligence. Et cette chose insaisissable ne peut être que dans cet autre espace. On peut multiplier les exemples, Tictoc. La nature de ce secret et l’intelligence capable de comprendre ce secret sont dans un autre espace. Nous sommes comme face à une porte dont la clef se trouve de l’autre côté. Voilà, tu as les deux preuves que tu voulais, la preuve que l’essence des choses se trouve dans un autre espace et la preuve que notre pensée n’est valide que dans et pour notre milieu.

-Il y a donc deux espaces, un espace où notre intelligence est opérationnelle et un versant totalement différent où notre pensée ne peut pas voler, ne serait même pas une pensée si elle s’y trouvait. Mais, Tatonga, il me semble que les deux preuves que tu viens de me donner ne font qu’une seule.
-Ha ha ha, tu as donc remarqué ! Oui, Tictoc, il y a redondance,  il s’agit d’une seule preuve, d’un seul fait, qui prouve deux choses, qui ne sont en fait qu’une seule et même chose : l’essence des choses est de l’autre côté, hors de portée de notre pensée, et échappe à l’aperception de notre pensée parce que notre pensée est bloquée de ce côté-ci. Sais-tu ce que cette redondance prouve, Tictoc ? C’est la preuve que ce qu’il y a de l’autre côté est aussi une Pensée, différente de la nôtre, mais une pensée, qui plus est, est l’essence même des choses.

-Hou là là, tu commences à voler trop haut, Tatonga, tu vas te brûler les ailes ; et est-ce que je passerai un jour de l’autre côté ?
-Nul ne peut savoir, Tictoc, c’est possible, tout est possible, tant le secret est mystérieux, magique,  incompréhensible pour nous. Notre prétendue rationalité n’est pas plus efficace que les méthodes charlatanesques. Ceux qui fouillent dans la cellule et le cerveau, qui usent de raisonnements et invoquent le réalisme matérialiste pour nier par exemple ce que nous appelons l’âme immortelle, se fient à leurs ailes, ne comprennent pas que ni l’outil dit rationnel dont ils se servent, ni l’étude du champ naturel où nous avons pris pied ne permettent de connaitre la vérité ; la vérité est sur l’autre versant. Rejoindras-tu Dieu sur l’autre versant ou vas-tu continuer à te réincarner de ce côté-ci, aucun raisonnement ou étude ne peut le déterminer. Il faut attendre de vivre l’un ou l’autre, Tictoc."
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 6480
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Pérégrinations. - Page 11 Empty Re: Pérégrinations.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum