forum-religions: la maison d'Inès
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

La réponse à la Question.

Aller en bas

La réponse à la Question. Empty La réponse à la Question.

Message par Tatonga Jeu 26 Déc - 12:20


Après avoir cherché longtemps, je crois avoir enfin la réponse à la Question.
Quelle question ? La Question, la mère de toutes les questions : pourquoi y a-t-il quelque chose ?
La réponse est simple, la plus simple de toutes les réponses.
Mais la comprendra-t-on ?
Il y a quelque chose parce qu'il y a quelque chose. siflotte siflotte
Mais qu'est-ce qu'il y a au juste ? Soyons concrets.
Je crois qu'il y a ce que nous appelons les éléments chimiques (peu nous importe qu'ils soient constitués de particules, etc) et il y a ce que vous appelez des forces ou des lois, essentiellement, et sans doute trois ou quatre autres choses que j'ignore. Mais contentons-nous de cela pour continuer.
Ces éléments et ces lois, c'est ce qui est, c'est ce qui existe.
Ils existent parce qu'ils existent et ils sont là, parce qu'ils n'ont pas où aller, pas où... se cacher.
Je crois que même un bon Dieu Tout-Puissant ne pourrait empêcher l'un d'eux (élément ou loi) d'exister, ni en créer un autre.
Ils sont la réalité.
Tout ce qui a suivi, l'univers et son contenu, n'est que le résultat d'un mixage, résultat de tous ces éléments qui s'agrègent et se désagrègent au hasard et de l'action des ces forces.
Cela a donné ce que nous avons... et ce n'est pas fini, personne ne peut imaginer ce qu'il en résultera au cours des millénaires à venir.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

La réponse à la Question. Empty Re: La réponse à la Question.

Message par Tatonga Ven 27 Déc - 22:36

Donc à la base, une base naturelle, c'est ce qu'il y a, c'est la base, à laquelle rien ne peut être ajouté et rien ne peut être retranché, car elle représente, regroupe tout ce qui peut exister, tout ce qui a vocation d'exister.
A la base donc, des éléments chimiques et des forces ou lois, physiques, et peut-être 3 ou 4 autres choses que j'ignore.
Tout cela forme le réel, la réalité, unique, la seule pouvant exister, la seule qui a de tout temps existé.
Ça n'a jamais commencé et ça ne finira jamais, car c'est la seule réalité, il n'y en a pas d'autre qui puisse la précéder ou lui succéder.
Cette réalité est livrée à elle-même, personne ne la commande, elle n'a nulle intention, aucun projet ou programme, et ne sait pas plus que moi ce qu'elle fait ni où elle va.
Concrètement, un élément Na se balade dans l'espace subissant, sans le savoir, l'influence involontaire de forces ou lois, jusqu'au jour où par pur hasard il entre en collision avec l'élement Cl qui se trouvait par hasard sur son chemin, et une molécule s'est formée.
Tout, absolument tout, s'est ainsi passé, et il en a résulté toutes les formes que nous connaissons, y compris nous-mêmes.
C'est que le nombre de combinaisons possibles, ajouté aux évolutions et transformations qui s'ensuivent, ouvre des perspectives de plus en plus nombreuses, qui vont croissantes, infinies.
Il en résultera l'inimaginable, l'impensable, mais jamais un Dieu aux commandes. Cela va de soi, la réalité est seule maître à bord, pardon, seule réalité, inconsciente et livrée au hasard.
Conscience et intelligence n'existent nulle part, c'est juste des taches de vin ou des grains de beauté sur la peau de l'animal/homme. Elles ne valent pas plus ou mieux, pas plus ou mieux que les zébrures du zèbre.
Je vous en parlerai dans la suite...
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

La réponse à la Question. Empty Re: La réponse à la Question.

Message par Tatonga Sam 28 Déc - 14:27


Je voudrais aujourd’hui parler de l’intelligence, de la fameuse Grande Intelligence qui serait aux commandes de la réalité. Cela est nécessaire, car des scientifiques, et non des moindres, ont essayé d’accréditer cette idée.
Je me propose dans ce qui suit, en prenant toujours des exemples simples et concrets, de montrer qu’une intelligence n’est pas nécessaire et qu’il y a donc erreur. Le hasard, à force d’être sollicité, est capable d’aboutir à des phénomènes d’une précision époustouflante.

Gardons l’exemple de l’élément Na. Au cours de ses balades dans l’univers, il fait des milliards de rencontres, toutes échouent, jusqu’au jour où il rencontre Cl ; ils forment alors, DE PAR LEUR NATURE PROPRE, un ensemble cohérent. Laissons maintenant Na Cl de côté pour énoncer une règle générale : il se forme dans l’univers des ensembles cohérents. Mais que signifie cohérent ? Cela signifie fructueux, et c’est ce qui est qualifié de mathématique et d’intelligent. Or, il n’en est rien ; il s’effectue tant d’essais, tant de rencontres, au cours du temps qu’un jackpot finit par être décroché à un moment donné.
Il n’est pas exclu dans ces conditions que certains aient l’illusion qu’une intelligence intervient dans la constitution d’une molécule.

En fait, dire que quelque chose est intelligemment conçu est une lapalissade et un truisme, cela revient à dire que ce quelque chose existe, rien de plus. En d’autres termes, il n’existe pas d’objet non-intelligent. Exister, c’est être intelligent, pourrait-on dire, mais le contraire est faux : l’intelligence ne fait pas exister, il n’existe pas d’intelligence capable de créer, c’est une lubie.

Pour prendre un autre exemple. Il est possible que, cherchant un objet très rare, je le trouve par le plus grand hasard chez un ami rencontré par hasard dans la rue. Une telle rencontre heureuse répondrait bien à une fonction mathématique d’une précision foudroyante si on s’amusait à la chercher ; le fait, un tel évènement, est de probabilité quasiment nulle, excluant a priori tout hasard et pouvant laisser croire à l’intervention d’une intelligence. Et pourtant, rien n’a été calculé, prévu ou organisé, par qui que ce soit.
Le moment est venu maintenant de te parler de toi… C'est très important. A demain.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

La réponse à la Question. Empty Re: La réponse à la Question.

Message par Tatonga Dim 29 Déc - 12:12


Il est temps maintenant que je te parle de toi.
Il faut bien savoir que ce qui va être dit dans la suite découle de ce qui a été affirmé précédemment, les chapitres qui se succèdent forment un ensemble uni, une même réflexion qui se déroule.

Sache d’abord que toi tu n’es pas toi. Tu n’es toi que pour toi-même, pour maman, pour papa et quelques autres. Le moi, c’est toi qui l’as inventé. Tout comme le hérisson a des piquants, tout comme la menthe sent la menthe, tu portes en toi le je, le moi, le toi, il, lui, mais tout cela vient de toi et de toi seulement, c’est ta création, ta sécrétion. C’est tes piquants, c’est ton odeur, et cela ne te rend ni supérieur, ni inférieur, ni pire, ni meilleur que le hérisson et la menthe anonymes.

La réalité, elle, ne te connait pas, ne se connait pas elle-même, ne se connait pas plus qu’un arbre ne sait qu’il est arbre avec des branches. Pour la réalité, tu n’es pas toi, tu n’es pas tu, pas même brindille ou feuille.
Pas même un inconnu non identifié ou unité statistique.
Tu es apparu par le plus grand des hasards, sans être toi. Chose parmi les choses, tu vas t’user comme toute chose et disparaitre dans l’indifférence cosmique.

As-tu eu une vie heureuse ? Malheureuse ? C’est un pur hasard, personne ne l’a voulu, personne n’en est responsable.
Demain, je te dirai ce qui se passera le jour où tu mourras.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

La réponse à la Question. Empty Re: La réponse à la Question.

Message par Tatonga Lun 30 Déc - 14:04


Le jour où tu mourras, le soleil ne cillera pas, le ciel ne s’assombrira pas, la lune ne pâlira pas, le vent ne suspendra pas son souffle, ni le temps son vol, le rossignol continuera de chanter, l’aigle de planer, les rivières à serpenter à travers les champs ; il ne se passera rien, toi seul passeras de l’autre côté, dans le non-côté, de face à pile où s’empilent depuis les temps immémoriaux les non-êtres, les non-je.

*Cette série de posts sinistres est inspirée des thèses matérialistes.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 7029
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

La réponse à la Question. Empty Re: La réponse à la Question.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum