Edito : Je suis avant tout un citoyen du Monde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edito : Je suis avant tout un citoyen du Monde !

Message par gillet guy le Mer 6 Déc - 16:57

TITRE : Je suis avant tout un citoyen du Monde, comment est-ce possible une telle identité ??!!...

Et oui, parce qu'à dire vrai, je suis né en Bretagne, dans le Morbihan et plus précisément à Vannes. Donc, me diront certains, tu es français et tu te dois d'être fier de l'être sans aller chercher plus loin... Ils me diront encore que mon identité française me revient de fait grâce "à ce fameux droit du sol et aussi à ce droit du sang". En effet, mes parents, grands-parents, etc... étant bretons de souche, je ne peux me considérer que comme un "français pur jus !!...". Seulement voilà, si je réfléchis un peu en relisant l'histoire de France, je me rends bien compte que c'est plus compliqué que cela et que notre pays s'est fait aussi grâce l'arrivée sur notre territoire d'être humains provenant du monde entier, et cela bien avant que je sois né.

Qu'ils soient noirs, arabes, juifs, musulmans, de Chine, d'Afrique, de Hongrie, d'Italie, du Portugal, de Pologne ou d'ailleurs..., nous avons eu besoin de ces êtres humains dans bien des circonstances de notre histoire mouvementée (pour faire la guerre, reconstruire le pays après bien des désolations, occuper des emplois jugés dégradants par de "bons français", etc...). S'étant mariés ou vivant en couple avec "des français pure souche !!!...", des enfants aux identités culturelles différentes sont nés au fil des générations. Ils ont dès lors du même coup donné à la France une identité que je qualifierais d'internationale, n'en déplaise aux nationalistes exacerbés qui agitent aujourd'hui le mouchoir rouge de la discrimination qui sent aussi un certain racisme détestable.

Et puis, au cours de ma vie, j'ai fait la connaissance de français d'origine étrangère, ou de ressortissants étrangers qui étaient de passage chez nous pour diverses raisons et même de "sans papiers" qui fuyaient la misère, la famine, la violence et même la guerre. Je me suis senti souvent plus proche d'eux que certains français pur jus, comme on dit, qui vous ignorent ou ne vous comprennent pas. Cela me fait dire ironiquement que l'on peut bien souvent plus facilement s'entendre avec un être humain venant du bout du monde, qu'avec son voisin ou un collègue de boulot qui semblent si éloignés de vous au niveau de la conception des idées, notamment sur le plan de la tolérance, du respect des différences. "C'est que, malgré "notre identité nationale commune", on en arriverait même à se taper sur la gueule, mon pauvre Monsieur, c'est dire le niveau de connerie !!..."

C'est pourquoi je me sens français, européen de coeur, mais avant tout citoyen du monde. Cela me donne le droit de revendiquer une identité internationale qui peut permettre de me rapprocher des individus, en abolissant les frontières, les clivages religieux, politiques ou autres, tout en reconnaissant les multiples cultures que je me dois de respecter à tout prix. Sur cette Terre, la seule identité qui nous caractérise, c'est que nous sommes, sans exception, avant tout des êtres humains qui nous mélangeons pour nous connaître et nous respecter davantage. On ne renie pas ses origines dont nous sommes fiers, mais nous traitons les autres, aux origines différentes, sur le même pied d'égalité pour respecter simplement la devise républicaine de la France : "Liberté, Egalité, Fraternité pour et entre tous et ceci de quelque endroit de la Terre dont nous arrivons !". Si nous ne respectons pas cette devise INCONTOURNABLE, nous crachons sur ce qui fait l'identité culturelle, politique de la France sur le plan international justement.

"L'idendité d'un individu, c'est sa capacité à devenir universellement humain, cela dépasse largement le cadre étriqué et dépassé du débat sur l'identité nationale !"
Guy GILLET - Site : http://citoyen3.chez-alice.fr - Texte que vous pouvez librement diffuser autour de vous !

gillet guy

Masculin Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2017
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edito : Je suis avant tout un citoyen du Monde !

Message par Dede 95 le Mer 6 Déc - 21:57

L'identité d'un individu ne se résume pas au lien géographique, il comporte une facette qui explique beaucoup de chose, son identité sociale!

L'identité nationale c'est un argument pour diviser les hommes!

Un allemand, un français ce sont deux êtres humains égaux!
Un soldat allemand et un soldat français dès qu'ils ont enfilé un uniforme, ils ne sont plus égaux!
En 1917, pourtant ils pactisaient, ils pactisaient car ils avaient compris qu'on créait une frontière entre eux alors qu'ils se sentaient égaux!
Et pourtant beaucoup ont été passés par les armes, d'un coté et de l'autre pour avoir revendiqué d'être des enfants du monde et non des agents d'intéret allemands d'un cotés opposés à des intérets français opposés de l'autre! Intérets qui ne les concernaient pas!
On les appelais les fusillés pour l'exemple!
Mais qui, qui nous divise?

Tiens c'est d'actualité: Jean Ferrat: Un Air de Liberté!

Les guerres du mensonge les guerres coloniales
C'est vous et vos pareils qui en êtes tuteurs
Quand vous les approuviez à longueur de journal
Votre plume signait trente années de malheur

La terre n'aime pas le sang ni les ordures
Agrippa d'Aubigné le disait en son temps
Votre cause déjà sentait la pourriture
Et c'est ce fumet-là que vous trouvez plaisant

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Allongés sur les rails nous arrêtions les trains
Pour vous et vos pareils nous étions la vermine
Sur qui vos policiers pouvaient taper sans frein
Mais les rues résonnaient de paix en Indochine

Nous disions que la guerre était perdue d'avance
Et cent mille Français allaient mourir en vain
Contre un peuple luttant pour son indépendance
Oui vous avez un peu de ce sang sur les mains

Ah monsieur d'Ormesson
Vous osez déclarer
Qu'un air de liberté
Flottait sur Saïgon
Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

Après trente ans de feu de souffrance et de larmes
Des millions d'hectares de terre défoliés
Un génocide vain perpétré au Viêt-Nam
Quand le canon se tait vous vous continuez

Mais regardez-vous donc un matin dans la glace
Patron du Figaro songez à Beaumarchais
Il saute de sa tombe en faisant la grimace
Les maîtres ont encore une âme de valet



avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum