Alep, mon amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alep, mon amour.

Message par Tatonga le Ven 23 Déc - 6:49

Alep a été enfin reprise aux groupes terroristes  après une bataille de quatre ans.
Elle était devenue le symbole de la résistance syrienne devant les hommes de Daesh qui l'avaient occupée avec la bénédiction occidentale, sous l'oeil bienveillant de l'OTAN et l'argent des pétrodollars.

C'est une grande défaite du terrorisme. Mais les médias-mensonges occidentaux sous contrat évoquent un massacre de populations civiles avec force détails et images chocs pour faire pleurer dans les chaumières, plantant le décor d'un géant génocide pour dénoncer "la barbarie" du régime syrien.

Echec donc au plan maléfique de l'Occident qui, après l'Iraq et le Yémen, voulait démembrer la Syrie pour en offrir une partie à Daesh et l'autre aux kurdes afin de mieux sécuriser les frontières d'Israel.

Mais les Syriens ont tenu bon et Alep a été libérée. Cela n'empêche pas un Occident sans gêne de pointer du doigt Al-Assad, Poutine et l'Iranien Rohani et d'exiger un couloir humanitaire pour faire sortir les rebelles et ses agents infiltrés et accessoirement les civils. L'urgence est d'exfiltrer les espions américains, turcs, saoudiens et israéliens, les espions de ces pays qui ont conclu une alliance contre nature avec Daesh, cette caricature de l'islam. La liste de ces espions est rendue publique, mais les médias-mensonges ne voient que "l'héroisme" des Casques blancs, et l'ambassadeur russe en Turquie a été assassiné dans le dos pour punir Moscou.

Le monde est aux mains d'une bande de truands domiciliés en Occident.
Qui jugera la France, l'Angleterre, le Qatar, l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis et Israèl  pour crimes de guerre et génocide ?
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3433
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 7:36

toutes les guerres et toutes les injustices et violences me révulsent.
La vérité est si difficile à connaître et en parler revient souvent à répandre des idées fausses (versions officielles ou conspirationisme: la vérité est sans doute encore ailleurs)...   Pour ce qui est de juger les coupables, je l'ai évoqué dans la deuxième partie de  ce post ci.

La seule question qui me reste est: que puis-je faire moi ?  Commencer par ne pas jouer le jeu de cette société de consommation effrénée...
Vous comprenez pourquoi j'ai ouvert ce fil sur l'envie de faire quelque chose d’extraordinaire ?  Face à ces horreurs, comment rester indifférent ?  Mais QUE faire ?  Rester là en se disant qu'il n'y a rien à faire ?  

Prier ?  Est-ce efficace ?  Peut-être, si la prière n'est pas une simple demande, mais un envoi d'énergie d'amour et de paix.  Je crois que la pensée est une force matérielle agissante.

Attendre que quelqu'un d'autre règle tout, Dieu ou autre ?  Ce n'est qu'une façon pour mettre sa tête dans le sable et se contenter de vivre sa petite vie de bourgeois...

Cette question me taraude depuis des décennies, c'est dans le bouddhisme que j'ai trouvé des réponses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Tatonga le Ven 23 Déc - 8:18

Double et grave erreur.
1/ tourner son regard ailleurs en se disant qu'on n'y peut rien faire et qu'on ne peut rien changer pendant que d'horribles crimes se commettent c'est cela justement faire l'autruche. Si, si, chacun peut faire quelque chose à son niveau pour lutter contre le mal, au minimum dénoncer. Car si personne ne dénoncer, les générations futures ne sauront même pas distinguer entre le mal et le bien. Dénoncer aussi, grandement, à empêcher les crimes. Si les peuples dénonçaient avec suffisemment de force les menées guerrières de leurs gouvernants, il y aurait moins de guerres. Cela dit, on peut dire effectivement que cette attitude que tu revendiques est apparentée au bouddisme, une doctrine individualiste, égoiste, irréaliste, indifférente à l'humanité, mortifère. Je sais l'usage que tu fais toi du bouddisme, tu n'es pas bouddhiste à proprement parler. Mais il faut vraiment manquer de discernement pour ne pas voir les pièges et la folie de cette doctrine préhistorique et parler de sagesse à son propos. Mais le sujet n'est pas le bouddhisme ici.

2/ Tu dis que tu n'y vois pas clair. Pourtant, c'est simple. Le fait même que le pays occidentaux soient là-bas à bombarder les populations, après avoir bombardé l'iraq et la Libye, et le reste est aveuglant.
Que dirais-tu si des pays arabo-musulmans envoyaient une armada pour pulvériser Bruxelles, Londres, Paris, etc. Est-ce que tu y verrais clair ou bien continuerais-tu à enfouir la tête dans les soutras de Bouddha ? mdr 2

avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3433
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 8:40

je suis tout à fait d'accord avec toi, ce que tu dis est connu de tous.
Et tu n'a pas bien vu mes points d'interrogation: seule la dernière phrase me concerne. Je n'ai pas développé, mais cette philosophie pousse justement à l'action, en essayant d'avoir une action juste et efficace.

Ayant fréquenté pendant plus de 10 ans un reporter de guerre, j'en sais un brin de plus que ce qu'on dit dans les média, et en effet l'information est capitale. Mais des centaines de journalistes et reporters sont tués chaque année sans que personne ne s'émeuve. Lui comme eux a risqué sa vie pour que la vérité se sache: elle est encore plus sordide que ce que tu mentionnes. Mais il n'est plus POSSIBLE d'être reporter indépendant: ils se font abattre systématiquement. L'Afghanistan avait prévenu, il y a quelques années. Les autres pas, mais ils le font.

Alors, tu t'engages quand, comme reporter, pour faire connaître la vérité ? Tu crois que simplement rouspéter sur un forum aura de l'effet ? Ça donne bonne conscience, c'est tout. Le problème est aussi que des fausses informations sont aussi diffusées, ce qui discrédite la source et on arrive au résultat contraire. Mais je comprends que tant que la presse est bridée, ce soit indispensable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 9:19

Coucou par ici, j'ai lu un article qui m'a laissé perplexe, en parlant de vérité et de l'influence des medias.

Dejà l'article était sur les enfants jouets en Afghanistan. Je ne sais pas si vous voyez ce que c'est, on en entend pas mal parler ces dernier mois. Ce sont des hommes qui kidnappent des enfants pauvres, les habillent en fille, les exhibent, les font danser et les prostituent. Désolée pour le glauque de cette histoire de bon matin.

Et l'article avait recueilli le témoignage d'une femme qui avait perdu un enfant de sa famille ainsi. D'abord, ce sont des policiers haut gradés qui possèdent ces enfants. (Premier truc qui me surprend) ensuite, ils les emmènent avec eux dans les marché et la population ne peut rien faire, pas protester. Au point qu'une mère à un jour croisé son fils sans avoir la possibilité même de lui parler. Ce qui est un déchirement encore plus grand.

MAIS le plus surprenant, c'est que l'article parle d'un danger supplémentaire : les talibans, qui font quoi? Qui armeraient ces enfants en douce pour qu'ils assassinent des policiers. Des quoi? Oui des policiers. Mais ces policiers auxquels les enfants ont accès grâce à leur statu de "jouet" ce sont pas juste des policiers, ce sont leur bourreaux et leur geôlier. Alors là, je me mets à la place de la population pauvre afghane, et à leur place, je dirai bravo les talibans...

Evidement, les talibans font régresser la société, la replonge dans l'obscurantisme religion. Ils contraignent la population avec des loi dures et ridicules. Ok. Ils ne sont pas doués en économie et ils affaiblissent leur pays. Mais malgré tout, ils incarnent aussi un retour de la justice, de l'abolition de l'ordre moral corrompu. Je ne suis pas certaine que l'opinion publique leur soit si défavorable que ça...

Je ne trouve plus l'article que j'avais lu mais en voici un autre qui va dans le même sens :

http://www.lalibre.be/actu/international/le-bacha-bazi-la-tradition-afghane-des-jeunes-esclaves-sexuels-5766391835708dcfedb26782


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 9:30

Pour Alep, afin de revenir au sujet, je ne peux pas avoir autant de certitude que toi Tatonga.
Oui, l'homme est égoïste et les occidentaux comme les autres, ils préfèrent un pays pas dangereux comme voisin, doivent-il être pauvre, instable, ruiné et anéanti. Donner la région aux kurdes, je vois bien l'intérêt, ce ne sont pas eux qui attaqueront Israël ni l'occident. Mais Daesh?

Aurae, tu me poses question.
versions officielles ou conspirationisme: la vérité est sans doute encore ailleurs
A quoi penses tu?

Enfin les luttes de pouvoir sont complexes, les alliance aléatoires. Deux forces luttent ensemble contre un ennemi commun, mais ils n'ont pas le même objectif, ni les même valeurs. Si les kurdes et Daesh font tomber Bachar, tu crois vraiment qu'ils vont de partager la Syrie gentiment? Avec l'ONU au milieu qui garde la frontière?
Bachar et Poutine, tu les voient tenir longtemps de pays d'une main de fer, dans la terreur? Tu les voies alliés sur du long terme?
Déjà avant la paix, on sait qu'elle ne tiendra pas... Quelque soit le vainqueur, et je ne sais même pas vers qui porter nos espoirs...
Si les syriens devaient voté librement, je parie qu'ils choisiraient Daesh.... en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 10:16

Amandine, j'aurais du mal à te répondre parce que je ne connais pas bien le sujet.  J'avais beaucoup appris avec mon ami, il connaissait bien la situation du Moyen Orient, couvrant pendant une trentaine d'années tous les conflits comme reporter indépendant, notamment pour la Cour Pénale internationale.  Il a arrêté au début de la dernière guerre d'Irak parce qu'il savait qu'il y aurait laissé sa peau, sauf s'il acceptait de se laisser couvrir par l'armée... qui lui aurait dicté ce qu'il devait filmer. Je ne le vois plus depuis un certain temps, donc pour la situation actuelle, je ne sais rien dire, sauf qu'elle me fend le cœur profondément, j'ai beaucoup de mal à vivre en pensant à tous ces gens qui souffrent.  Il avait prédit tout cela bien avant que les conflits actuels se déclenchent.   Je vois encore son regard éteint quand il disait à propos de l'Irak (où il a été 6 fois): "il va y avoir des millions de morts".  Il pleurait devant les images de destructions "c'était une magnifique rue... regardent, ils ne montrent que des ruines et le chaos pour faire croire qu'ils sont arriérés et barbares, alors qu'ils étaient mieux qu'ici".  
C'était un homme profondément traumatisé, notamment par les atrocités qu'il avait pu filmer. Ces journalistes sont des héros, pas assez reconnus. Jetez un coup d’œil ici pour avoir une idée: https://rsf.org/

Ce que dénonce Tatonga dans son premier post est vrai, mais très simpliste: beaucoup plus de gens sont impliqués, y compris le FMI et autres institutions.  Même les organisations humanitaires jouent parfois un sale rôle.

Tu comprendras que je n'ai pas envie de lancer des rumeurs dont je ne suis pas sûre qu'elles soient vraies, alors je reste dans les généralités.  L'ami en question n'était pas non plus 100% objectif, j'ai aussi pu m'en rendre compte.

Pour mieux comprendre le dessous des cartes, tu peux visionner la série de documentaires de ARTE où des anciens de la CIA témoignent.  Ce n'est que le sommet de l'iceberg.  C'est tellement sordide que si je m'y plonge, je risque de devenir suicidaire, et je suis sérieuse.  C'est pour cela que je préfère orienter mon regard ailleurs et agir à ma façon, avec mes moyens.  Ce que tu fais avec tes enfants est un exemple, je l'ai fait aussi, et maintenant je continue mon chemin dans ce sens.

Il y a aussi des courageux qui dénonçent la situation, par exemple Michel Collon http://www.michelcollon.info/
Va lire ses articles, il répondra là où je ne peux pas le faire...

Le premier des 3 docus ARTE:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 11:09

Merci Aurae,
Les deux pistes que tu me donnes : Reportaire sans frontière et Arte, sont déjà deux media que je compte dans ceux qui sont crédible. Je regarde beaucoup de reportage sur arte, ils sont très bien fait. J'ai trop peu le temps de lire alors que j'allume plus facilement l'ordi pour lancer un reportage, j'écoute tout en travaillant dans la maison.

Pour l'Irak, tous ceux qui l'ont connu en parle comme d'un pays très avancé et rafiné. C'est un gachi sans nom. Notre civilisation disparaitra un jour, comme tant d'autres ont disparu dernièrement ou bien avant dans le passé et les suivants diront de nous que nous étions des barbares, comme on l'a fait avec ceux qui nous ont précédés. L'homme n'apprend rien, et il est prétentieux, si certain d'être le fleur de l'humanité...

Bon, on ne va pas broyer du noir, ça nous aidera pas.

Merci Aurae de ton témoignage et d'avoir rapporté celui de ton ami.
Tu as encore beaucoup à faire dans les 20 ans qui viennent! Tes enfants vont avoir les leurs, tu devra jouer le difficile mais merveilleux rôle de mamie. Tu n'as pas encore purgé ta peine! hahahahaahha Elever des enfant c'est un sacerdoce lol
Et puis plus tu sera vieille plus tu seras apaisée et capable de transmette les valeur et tes expériences autour de toi, faire le bien, c'est un job en CDI lol

J'avais lu que tu t'essaies (ou que tu excelles? ) en art, c'est aussi un beau projet. Tant de bonheur à partager et à vivre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Ven 23 Déc - 11:13

l'art est une arme puissante, d'ailleurs il est fort employé dans les tactiques de guerre et le conditionnement des esprits: affiches, chants, films...

Il faut juste bien réfléchir pour l'utiliser pour le bien, et pas pour alimenter l'esprit commercial. Une arme peut être bien ou mal utilisée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par loli83 le Ven 23 Déc - 12:11

vous avez raison Amandine et Aurae , tout n'est pas si simple dans les guerres et en politique en général

ça arrive que ce soit simple mais c'est rare , en général quand c'est le cas , la majorité de la population crie au secours et demande de l'aide , ça a été le cas quand le nord du mali a été envahi et les populations oppressées , la france avait sans doute des intérêts économiques pour y intervenir , mais tant mieux ou tant pis , les populations ont été libérées avec bonheur ( sauf qu'il y a toujours des incursions , cette région étant stratégique )

dans le cas de la Syrie , c'est différent , comme Amandine je privilègie les reportages sérieux (pas ceux des infos classiques ) car cela permet de faire autre chose en même temps ,
et donc , des reportages faits dans la population syrienne , il ressort que au départ beaucoup de combattants étaient simplement des révoltés contre Bachar , ils n'avaient rien à voir avec l'occident , ils avaient pris les armes pour venger un frère , un père , un ami qui avait été torturé par le régime de Bachar pour être simplement un opposant pacifique ou soupçonné comme tel
après bien sûr , il y a toujours des pays qui profitent de la situation , soit pour laisser leurs marchands d'armes faire du profit , soit pour pouvoir implanter des infrastructures économiques et faire encore du profit ...

non ce n'est pas si simple
avatar
loli83

Féminin Messages : 726
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Tatonga le Ven 23 Déc - 13:01

Moi, je ne me laisse pas aveugler par tous ces blabla et ces ronds de jambes.
Je fais simple et simpliste
Il est évident que le peuple syrien a été massacré, qu'il ne s'est pas massacré tout seul, que Bachar n'est pas fou ou idiot pour massacrer son peuple et mettre en péril son trône.
Alors qui ? Réponse claire: ce sont les dirgeants kouffar de l'Occident, les mêmes qui ont mis en bouillis l'Irak et la Lybie, en enrôlant les pétromonarchies, des groupes extrêmistes terroristes qu'il a armé et entrainé et en mobilisant ses médias-mensonges pour brouiller les pistes.
Clair comme l'eau de roche, c'est l'Occident récidiviste. Point.
Mais ce n'est pas la CPI aux mains des dirigeants maléfiques de l'Occident qui décapiterait, comme ils le méritent, les Hollande, Sarkozy, Blair, Bush, Obama, etc.
Voilà, quant à vous, continuer à mastiquer des mots et à jouer à faire de fines analyses politiques.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3433
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par loli83 le Ven 23 Déc - 13:54

Voilà, quant à vous, continuer à mastiquer des mots et à jouer à faire de fines analyses politiques.

Rolling Eyes
avatar
loli83

Féminin Messages : 726
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Dede 95 le Dim 25 Déc - 15:24

Un témoignage, enfin un avis sur cette guerre en Syrie:
http://reseauinternational.net/un-membre-du-clan-kennedy-revele-la-vraie-cause-de-la-guerre-en-syrie/
On est loin de considérations philosophiques et religieuses!

Dede 95

Masculin Messages : 815
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Invité le Dim 25 Déc - 15:58

ça a été la même raison pour la destruction de l'Afghanistan

http://www.investigaction.net/Afghanistan-l-histoire-que-l-on-ne/

Bon, je sors parce que ce genre de sujet me met dans une rage noire. Comme dit Pierre Rhabi, l'homme est le pire prédateur de sa propre espèce, il n'y a aucun équivalent dans le règne animal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alep, mon amour.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum