La nécessité.

Aller en bas

La nécessité.

Message par Tatonga le Jeu 4 Fév - 0:30

Mik a écrit:L'Humanité et d'une manière plus générale la Vie est un phénomène necessaire qui ne pouvait pas ne pas émerger. Le fait qu'elle existe en est la preuve indubitable. Pourquoi l'Humanité existe t elle ? Parce que la nature même du Cosmos fait qu'elle devait exister vu que , de fait, elle existe. On est pas obligé d'aller jusqu'à evoquer un "projet", une "intention", mais il est indéniable que, par son existence même, la Vie était en quelque sorte incrite dans l' "ADN" du Cosmos.
Je reproduis ici un texte de Mik pour en faire un sujet.
Je voudrais d'abord le réinterpréter à ma manière, on me dira si je me trompe, et ajouter quelques commentaires
Tout ce qui existe devait nécessairement (obligatoirement) exister, ne pouvait pas ne pas émerger et rien d'autre ne pouvait apparaître à sa place.
Voilà, je pense avoir correctemeent transcrit.
Personnellement, j'adhère sans réserve à cette vision parce qu'elle me parait être l'évidence même.
Mais alors que faut-il en déduire?
-La première chose est que donc tout est déterminé, car tout est généré par la nature même de notre Cosmos, qui de toute façon est l'unique à exister, parce qu'il est lui-même l'unique possible. Parenthèse: on constate à ce niveau une grande analogie avec le Dieu unique des religions monothéistes, une analogie qui interpelle.
-La seconde chose à déduire c'est que l'homme qui a résulté de ce Cosmos est doué de raison et de sentiments. Il ne pouvait pas être différent, il est ainsi, nécessairement, par volonté pour ainsi dire du Cosmos.
Le Cosmos a voulu donc qu'il y ait de la raison, des sentiments, de l'amour et de l'espoir dans l'homme, dans sa "création".
Ces choses, sentiments et raison, sont donc en le Cosmos lui-même, découlent du Cosmos lui-même, insufflées à l'homme.
Que faut-il en tirer, que faut-il penser de tout celà ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 5011
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité.

Message par 3mondes le Ven 8 Avr - 16:19

Tatonga a écrit:-La seconde chose à déduire c'est que l'homme qui a résulté de ce Cosmos est doué de raison et de sentiments. Il ne pouvait pas être différent, il est ainsi, nécessairement, par volonté pour ainsi dire du Cosmos.
Le Cosmos a voulu donc qu'il y ait de la raison, des sentiments, de l'amour et de l'espoir dans l'homme, dans sa "création".
Non, non, non ! L'homme n'est pas là du fait d'une volonté du cosmos l'ami ! L'homme n'est là que parce qu'il est une possiblilé au sein de ce cosmos.

Si nous sommes là c'est simplement du fait de notre possibilité. Ne cherchons donc pas dans notre existence autre chose qu'un possible en soi.

( Je rappelle que la Nécessité peut se définir aussi comme l'ordre des possibles en soi, à distinguer de ceux que nous jugeons tels de manière purement hypothétique. )

Tatonga a écrit:Ces choses, sentiments et raison, sont donc en le Cosmos lui-même, découlent du Cosmos lui-même, insufflées à l'homme.
Oui. Nous autres êtres humains, tout ce qui nous habite et tout ce dont nous sommes capables, découlons de l'ordre des possibles en soi.

Mais quand tu dis que notre esprit nous aurait été "insuflé", c'est une façon de dire qui sonne très bizarrement et fort mal à mes oreilles...

Tatonga a écrit:Que faut-il en tirer, que faut-il penser de tout celà ?
Bien il faut simplemement en penser que ce que nous sommes, tout autant que le fait que nous soyons, est une nécessité.
avatar
3mondes

Messages : 386
Date d'inscription : 31/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité.

Message par Tatonga le Ven 8 Avr - 22:07

3mondes a écrit:
Tatonga a écrit:-La seconde chose à déduire c'est que l'homme qui a résulté de ce Cosmos est doué de raison et de sentiments. Il ne pouvait pas être différent, il est ainsi, nécessairement, par volonté pour ainsi dire du Cosmos.
Le Cosmos a voulu donc qu'il y ait de la raison, des sentiments, de l'amour et de l'espoir dans l'homme, dans sa "création".
Non, non, non ! L'homme n'est pas là du fait d'une volonté du cosmos l'ami ! L'homme n'est là que parce qu'il est une possiblilé au sein de ce cosmos.

Si nous sommes là c'est simplement du fait de notre possibilité. Ne cherchons donc pas dans notre existence autre chose qu'un possible en soi.

( Je rappelle que la Nécessité peut se définir aussi comme l'ordre des possibles en soi, à distinguer de ceux que nous jugeons tels de manière purement hypothétique. )

Tatonga a écrit:Ces choses, sentiments et raison, sont donc en le Cosmos lui-même, découlent du Cosmos lui-même, insufflées à l'homme.
Oui. Nous autres êtres humains, tout ce qui nous habite et tout ce dont nous sommes capables, découlons de l'ordre des possibles en soi.

Mais quand tu dis que notre esprit nous aurait été "insuflé", c'est une façon de dire qui sonne très bizarrement et fort mal à mes oreilles...

Tatonga a écrit:Que faut-il en tirer, que faut-il penser de tout celà ?
Bien il faut simplemement en penser que ce que nous sommes, tout autant que le fait que nous soyons, est une nécessité.
Je crois comprendre.
Tu veux dire qu'on peut comparer le cosmos à un mico-climat. Il y a apparait ce que ce climat permet, rend possible, et c'est ça que tu appelles " l'ordre des possibles" ou "le champs des possibles"
Il y a des choses qui peuvent apparaitre dans cet univers et des choses qui ne peuvent pas apparaitre.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 5011
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité.

Message par 3mondes le Sam 9 Avr - 21:45

Tatonga a écrit:Je crois comprendre.
Tu veux dire qu'on peut comparer le cosmos à un mico-climat. Il y a apparait ce que ce climat permet, rend possible, et c'est ça que tu appelles " l'ordre des possibles" ou "le champs des possibles"
Il y a des choses qui peuvent apparaitre dans cet univers et des choses qui ne peuvent pas apparaitre.
Je n'ai pas encore évoqué directement la question ici, mais oui : c'est bien ce que je pense. Wink

Notre univers, celui qui que nous percevons, n'est en soi qu'une infinitésimale portion de la trame des possibles *.

* note : il s'agit ici des possibles en soi, nécessaires, à distinguer des possibles hypothétiques.
avatar
3mondes

Messages : 386
Date d'inscription : 31/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nécessité.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum