Les versets et le Manifeste contre l'antisémitisme.

Aller en bas

Les versets et le Manifeste contre l'antisémitisme.

Message par Tatonga le Mer 2 Mai - 4:42

Y a-t-il des versets anti-juifs dans le corpus coranique ? Je ne saurais répondre, n’ayant pas tout lu. Je crois cependant me souvenir de 2 ou 3 versets où il est dit qu’ils ne  seront pas tous condamnés à la géhenne d'Allah, je sais aussi que le Coran ne fait aucune différence entre Moise, Jésus et Mohamed et que les musulmans ont une égale vénération pour les trois prophètes.
Mais peu importe tout cela, je ne crois pas que les gens se réfèrent aujourd’hui à ces corpus religieux anciens pour savoir qui ils doivent haïr et qui ils doivent aimer.

Ce qui est sidérant c’est l’inculture des auteurs du fameux Manifeste contre le prétendu nouvel antisémitisme. Ils veulent que le corpus coranique soit expurgé. Mais qui pourrait le faire, ignorent-ils qu’il n’y a pas de clergé en islam ? Ignorent-ils que c’est au contraire l’entité sioniste israélienne qui commet les pires abominations, les crimes les plus immondes en se prévalant de l’Ancien Testament ?

Je reconnais toutefois qu’il a existé dans le passé un antisémitisme chez les musulmans, dont les origines remontent certainement à des millénaires, qui a duré très longtemps mais qui n’est plus. Mais je ne pense pas qu’il faut l’imputer à la religion ou qu’il a pu donner lieu à des violences contre les Juifs. Je ne le pense pas du tout. J’en veux pour preuve les très longues périodes où Juifs et musulmans ont coexisté pacifiquement en pays d’islam où synagogues et mosquées se faisaient face.

Mais ce sentiment anti-juif a bien existé. Il suffisait par exemple de sillonner le Maghreb de bout en bout pour le constater. Chaque fois que le mot Juif était prononcé, il était suivi automatiquement de la formule rituelle  "que Dieu le maudisse", même par les athées ou les gens complètement soûls, ça fusait instinctivement comme pour conjurer le mal. Inévitablement, comme une profession de foi ou comme ceux qui se signent. Le mot a aussi servi à désigner toute personne exécrable ; être traité de yahoudi était la pire des insultes. Et je passe sur les nombreuses histoires que j’ai pu lire à ce sujet, comme le fait de prendre dans les poubelles des halles les fruits pourris pour ne pas avoir à les acheter, etc. C’est déplorable, mais c’était le passé.

A quoi faut-il imputer ce sentiment anti-juif ? Mystère, mais sûrement pas à la religion. Mystère d’autant que les Italiens, les Espagnols et les Français qui ont pourtant colonisé cette région n’étaient pas ainsi maudits, rien à voir donc avec la xénophobie. Mystère encore quand on sait que la détestation du juif a existé et existe encore chez de très nombreux peuples qui ne connaissent ni christianisme ni islam.
Voilà bien un phénomène étrange.
Alors  expurger le Coran, je ne vois pas à quoi cela servirait...
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4614
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum