Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Poisson abyssal le Mer 20 Fév - 0:07

Salam alaykoum, bonjour à tous,

J'entend souvent dire que l'inégalité homme-femme serait inscrite dans le Coran et serait donc une loi divine, de la part de gens prenant exemple de versets du Coran concernant soit les règles de l'héritage, soit les règles de témoignage.

La question des règles de témoignage mériterait un post à part entière mais j'ai pas le temps pour le moment. Je me contenterais de dire que cette question est mal comprise et que le Coran affirme au contraire l'égalité du témoignage de l'homme et de la femme.

Restons donc dans un premier temps sur la question de l'héritage.
Beaucoup de musulmans croient en une prétendue règle divine selon laquelle le mâle aurait droit à une double part d'héritage sur la femelle.
On va donc regarder ensemble ce qu'il en est, sans se soucier du fiqh ni des "codes de la famille" de pays dits "musulmans". Juste le Coran, rien que le Coran...

D'abord, il faut préciser le contexte de la Révélation. Au VIIème siècle, que ce soit en Arabie ou partout ailleurs dans le monde, la femme n'avait aucun droit à l'héritage. Au contraire, elles faisaient même partie des biens mobiliers à partager après un décès...

La femme n'était d'ailleurs pas la seule à être exclue de l'héritage, certains hommes l'étaient aussi. Les vieux, les enfants, ou plus généralement tout homme non apte à la défense de la tribu, ne possédant pas une monture, un sabre, ne participant pas aux combats, étaient interdits d'accès au patrimoine.

Le Coran est venu corriger toutes ces inégalités de manière révolutionnaire pour l'époque.

La Révélation du Coran a été un tel vent de liberté et d'égalité que des femmes exprimaient face au Messager dans des assemblées mixtes des revendications qui seraient qualifiées aujourd'hui de "féministes".

C'est d'ailleurs à la suite d'une de ces revendications publiques, celle de la femme de Sa'd ibn al-Rabi, à la mort de celui-ci, qui se sentait spoliée elle et ses deux filles par le frère de Sa'd qui avait accaparé tout l'héritage, que furent révélés certains des versets sur l'héritage.
Et cette femme obtint ainsi gain de cause puisque près de 80% de l'héritage furent retirés à cet homme pour les distribuer à la femme et à ses filles.

Le Coran distingue l'héritage en deux notions distinctes :

la wasyya - le legs par testament qui est une obligation pour le croyant
Définie par les versets 2:180-182, 2:240 et 4:7-8
La règle (indicative puisque la répartition testamentaire est libre, mais quand même) est l'égalité entre l'homme et la femme, comme précisé dans le verset 4:7

al warth - l'héritage par quoteparts du reliquat des biens
Défini par les versets 11, 12, 32 et 176 de la sourate An Nissa
Cette forme d'héritage est facultative, et ses modalités de répartition ne sont qu'une recommandation.

C'est dans le warth que se trouvent les deux versets présentés comme inégalitaires au détriment de la femme (4:11 et 4:12)

Voici le verset 4:11 pour que vous puissiez visualiser ce qui est dit:

Dieu vous recommande, en ce qui concerne vos enfants : pour le fils l'équivalent de la part des deux filles ; s'il y a au moins deux filles elles auront deux tiers de l'hoirie ; s'il n'y en a qu'une seule, elle aura la moitié.
Quant au père et à la mère, à chacun d'eux un sixième de la succession, si le défunt n'a laissé qu'un garçon ; s'il n'en a pas laissé, et qu'héritent de lui ses père et mère : à la mère ira le tiers ; s'il y a des frères, à la mère ira le sixième, déduction faite de chose testée ou due...
- De vos père et mère ou de vos enfants, vous ne savez qui vous touche de plus près par le service rendu.
- Tout cela d'attribution divine. Dieu est Connaissant et Longanime.


A priori, lu rapidement, ce verset semble en effet confirmer la thèse de la demi-part d'héritage due à une fille par rapport à son frère lors du décès du père.

MAIS la règle coranique de base reste la wasyya (le testament), et ce verset précise bien qu'une telle recommandation de répartition n'intervient qu'après que le testament ait été acté ("déduction faite de chose testée" ).

D'autre part, ce verset nous parle uniquement d'un cas particulier d'héritage, certes fréquent à l'époque de la Révélation, mais moins fréquent de nos jours : celui où à la mort du père, un fils doit assumer la charge de deux de ses soeurs. En effet, sa double part est "brute" puisqu'il devra prendre sur ses biens pour entretenir ses soeurs, mais celle des soeurs est "nette", garantie et intouchable.

Dans le Coran sont évoqués bien d'autres cas où la femme a au contraire une part égale voire supérieure à celle de l'homme.

La règle est donc le legs testamentaire (obligatoire). L'héritage par quoteparts n'étant qu'une indication de la manière de répartir les biens pour le cas d'un musulman n'ayant pas respecté cette obligation de testament, ou bien pour la quotité éventuellement non répartie déjà par le testament.

En matière de testament, la règle est l'égalité. En matière d'héritage par quoteparts, la règle est basée sur le mérite.

Le verset 4:11 déjà cité évoque cette notion de mérite en parlant de "service rendu".

Mais le verset 4:32 est encore plus explicite :

N’enviez pas les faveurs par lesquelles Dieu a élevé certains d’entre vous au –dessus des autres ; aux hommes reviendra la part (nassib) qu’ils auront méritée par leurs œuvres et aux femmes reviendra la part (nassib) qu’elles auront méritée par leurs œuvres

Dans le cas d'une famille contemporaine où ce serait l'une des soeurs qui entreprendrait de prendre en charge deux de ses frères après le décès de leur père, alors le mérite lui revient à elle, et évidemment la part d'héritage correspondante.

Mais revenons à la véritable obligation coranique concernant l'héritage : le testament.

Le Coran précise que ce testament doit être fait au profit de la mère et du père (sans distinction entre l'une et l'autre) et de la famille proche, ce qui inclut les enfants (2:180)

Si le testament est inéquitable (volontairement ou pas), les héritiers doivent trouver un arrangement amiable pour rétablir l'équité (2:182)

Une part revient toujours à la veuve correspondant à au moins un an d'entretien (2:240)
Dans certains cas, cela peut donc représenter plus de la moitié du patrimoine si le défunt n'était pas riche.

Et surtout le verset suivant (4:7) confirme bien le principe d'égalité entre l'homme et la femme :

Il revient aux héritiers hommes une part (nassib) dans l’héritage laissé par leurs parents ou leurs proches ; de même qu’il revient aux femmes une part (nassib) dans l’héritage laissé par leurs parents ou leurs proches ; et ce, quelle que soit l’importance de la succession, cette quantité est une obligation (nassiban mafroudan)
Poisson abyssal
Poisson abyssal

Masculin Messages : 44
Date d'inscription : 22/01/2019
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Dede 95 le Mer 20 Fév - 8:05

A ce propos, un musulman français se réfère a quelle loi pour l'héritage ?
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1747
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par gaston21 le Mer 20 Fév - 11:13

Il me semble parfaitement idiot de se référer au Coran pour parler de l'héritage. La femme à cette époque était partout inférieure à l'homme , comme chez les juifs et les chrétiens. Chez les chrétiens le voile en était le signe caractéristique (voir St-Paul). La revendication de l'égalité homme-femme est très récente historiquement. Heureux temps où la femme faisait la vaisselle et épluchait les patates... Mahomet en son temps a effectivement apporté un peu plus d'équité dans le partage; mais depuis on a progressé!
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1941
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Dede 95 le Mer 20 Fév - 12:58

....et surtout l'héritage n'est pas une question religieuse mais purement politique !
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1747
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Poisson abyssal le Mer 20 Fév - 13:37

Dede 95 a écrit:A ce propos, un musulman français se réfère a quelle loi pour l'héritage ?

La loi française me convient très bien.

Elle permet la possibilité du testament écrit, et en plus interdit de déshériter les enfants ou conjoints.
Poisson abyssal
Poisson abyssal

Masculin Messages : 44
Date d'inscription : 22/01/2019
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Poisson abyssal le Mer 20 Fév - 13:42

gaston21 a écrit:Il me semble parfaitement idiot de se référer au Coran pour parler de l'héritage. La femme à cette époque était partout inférieure à l'homme , comme chez les juifs et les chrétiens. Chez les chrétiens le voile en était le signe caractéristique (voir St-Paul). La revendication de l'égalité homme-femme est très récente historiquement. Heureux temps où la femme faisait la vaisselle et épluchait les patates... Mahomet en son temps a effectivement apporté un peu plus d'équité dans le partage; mais depuis on a progressé!

C'est sans doute idiot pour toi, mais mon but est de démonter l'argument de certains prétendant que l'inégalité homme-femme serait inscrite dans le Coran.
Il suffit de lire les versets un par un pour s'apercevoir que c'est en fait le contraire.
Poisson abyssal
Poisson abyssal

Masculin Messages : 44
Date d'inscription : 22/01/2019
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Amandine le Mer 20 Fév - 18:51

Bonsoir Poisson,
Merci pour ce grand travail, à mes yeux il montre surtout que quand on veut trouver le bien, on le trouve, au risque de te choquer, pour moi une lecture est toujours orientée et dans la plupart des cas on peut trouver une chose et son contraire.

Au delà de ça, il y a l'esprit de la loi. Et j'ai lu plusieurs passage du coran où il est question des femmes, je crois juste de dire que le but est de les protéger (là c'est antispéciste qui va bondir contre mes propos "patriarcal" Very Happy ) Mais en essayant d'être juste dans mon ressenti global, il y a surtout cette idée. Et aujourd'hui encore les musulmans du Maroc par exemple considèrent que l'argent que gagne un homme doit servir à faire vivre sa famille, celui que gagne une femme, elle en dispose comme elle veut.
Evidement cette protection est à double tranchant : l'homme peut s'il le souhaite demander à sa femme de rester à la maison, et il garde (au moins en façade) un ascendant. En pratique, dans chaque couple il y a de plus ou moins puissants rapport de force, des relation plus ou moins saines, des hommes et des femmes qui pour la plupart font de leur mieux dans l’intérêt commun. Finalement la religion donne un cadre et dans ce cadre, il s'y passe les mêmes choses qu'ailleurs.
Amandine
Amandine

Féminin Messages : 280
Date d'inscription : 03/02/2019
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Amandine le Mer 20 Fév - 18:57

gaston21 a écrit:Il me semble parfaitement idiot de se référer au Coran pour parler de l'héritage. La femme à cette époque était partout inférieure à l'homme , comme chez les juifs et les chrétiens. Chez les chrétiens le voile en était le signe caractéristique (voir St-Paul). La revendication de l'égalité homme-femme est très récente historiquement. Heureux temps où la femme faisait la vaisselle et épluchait les patates... Mahomet en son temps a effectivement apporté un peu plus d'équité dans le partage; mais depuis on a progressé!

Tu pars mal mais tu finis avec une trèèès juste conclusion. Le prophète Mohammed a apporté plus d'équité, et c'est cette progression qui est à préserver. Se référer au coran, c'est se référer aussi au prophète Mohammed et on doit donc garder en tête ce mouvement. Pas en le figeant mais en en gardant l'esprit.
Évidement si on garde les mesure d'autrefois, on dit n'importe quoi. J'ai lu en jour qu'il fallait donner à un pauvre l'équivalent de x mesures de blé pour son repas. Aujourd’hui si tu décrètes que les personnes incapable de se nourrir ont droit à 22 centimes par jour et que tu index le chômage là dessus, tu ne seras pas dans l'esprit du coran...
Amandine
Amandine

Féminin Messages : 280
Date d'inscription : 03/02/2019
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par gaston21 le Jeu 21 Fév - 17:57

J'ai vu pendant tant d'années des ouvriers nord-africains se sacrifier sur des chantiers (logés dans des wagons à bestiaux jusqu'à ce que Mitterrand mette le holà , manger des boites de sardines à midi...), tout ça pour envoyer l'argent au bled que je ne doute pas une seconde du respect qu'ils avaient pour leur femme et leurs enfants.
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1941
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

Héritage, le Coran est-il inégalitaire ? Empty Re: Héritage, le Coran est-il inégalitaire ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum