Pas sérieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas sérieux.

Message par Tatonga le Ven 5 Aoû - 21:11

Qu'il s'agisse de politique, de philosophie ou de science, seul un discours cohérent, rigoureux, sérieux, robuste et précis peut retenir un tant soit peu l'attention et avoir des chances de susciter quelques adhésions.
Mais comment expliquer qu'en matière religieuse, des hommes d'un haut rang social, d'une grande culture, assumant par ailleurs de grandes responsabilités, sévères, très sérieux, voire très austères, redeviennent des enfants, accordent du crédit à des textes franchement burlesques, totalement décousus, abscons, invraisemblables, infantiles, puériles, abracadabrantesques, farfelus, fantasmagoriques ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3554
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas sérieux.

Message par Zenon le Sam 6 Aoû - 11:03

2 axes de réponses indépendants :


1) "le haut rang social", "la grande culture", "des hautes responsabilités" "austères", etc etc ne sont que de l'esbroufe, des chimères du matérialisme, et aussi une preuve d'imbécilité dans certains cas :

- le haut rang social, ça veut dire qu'on a gardé beaucoup de richesses inutiles pour soi, pendant qu'autrui crêve de faim, c'est hideux, criminel, abscons, infantile, illusoire, fantasmagorique, farfelu, etc, c'est un bas rang social, et non un haut rang social. Ou l'inversion des valeurs.

- "la grande culture", c'est aussi très souvent du bluff, du vent, du snobisme, promu là encore par un monde matérialiste, les salles de concert de musique classique sont remplies de gens n'écoutant pas de l'intérieur, qui ne sont là que parce que c'est leur rang social  Rolling Eyes , ce qui fait qu'ils n'arrêtent pas de tousser. (il y a 4 ou 5 ans, Anne sophie Mutter, la grande violoniste allemande, a quitté sur le champ le theatre des champs elysées, à Paris, parce que des gens n'arrêtaient pas de tousser, preuve qu'ils ne sont pas concentrés sur l'écoute et qu'ils n'apprécient pas la musique, sinon ils ne tousseraient pas ! Elle avait raison, la plupart des auditeurs sont là par snobisme, parce qu'ils se croient profonds, parce qu'ils ont le porte monnaie bien rempli avec un classeur rempli de diplomes).
Le même snobisme voit de l'art dans un plug anal vert pétard sur la place vendôme. De l'art de bobo, quoi...

- "les grandes responsabilités" peuvent être très mal exercées, ce n'est donc pas un critère non plus, l'Histoire est pleine de responsables criminels et idiots qui détruisent la civilisation, ou simplement d'incompétents forcenés.

- "austère" aussi ne veut rien dire, tout le monde peut être austère, comme disait l'autre :
"les gens sérieux ne sont pas sérieux".


On tire de ça que, vu le côté fumeux et illusoire des valeurs sociales, il n'est pas étonnant que les personnes concernées se fassent avoir par du n'importe quoi, faibles par rapport à l'argent, faibles ils seront aussi envers quoi que ce soit, c'est cohérent.

2)
- le discours robuste ne sert que pour les choses matérielles, la science, la politique, etc.
En spiritualité, ce même discours, c'est du vent, car là, la crédibilité est fondée non pas sur la parlote, mais sur la recherche spirituelle intérieure réelle de celui qui parle.

- un texte peut n'être "burlesque, décousu, invraisemblable, infantile, fantasmagorique", que pour les gens qui ne comprennent pas ce qu'ils lisent. Qui est infantile dans ce cas là ? Le texte ou celui qui juge quelque chose qu'il ne cherche pas à comprendre ?
Avant de juger, il faut mettre de côté les interprétations courantes absurdes des religieux et des athées qui leur répondent, et chercher par soi même, spirituellement, le sens réel du texte. (comme je l'ai fait par exemple ici :
http://forum-religions-ines.forumactif.be/t414p75-bonjour#6910 ).

ensuite, il y a 2 cas de figures :
- soit le texte est sérieux, si on a pu se le démontrer (à soi et pas aux autres), par approfondissemnt de sa propre compréhension spirituelle.
- soit le texte reste idiot et inauthentique, même après recherche spirituelle pour comprendre. Dans ce cas, on peut le mettre de côté, mais on n'aura pas perdu son temps, car la recherche spirituelle pratiquée servira à discerner le bon grain de l'ivraie, pour d'autres textes.

Voilà, je vois les choses de cette façon.
bonne journée.
avatar
Zenon

Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas sérieux.

Message par lyaqine le Dim 7 Aoû - 7:48

merci cher Zenon de ton explication.j' ajoute simplement que dans la religion ce qui compte c'est le soi sa sincérité et clarté l' honnêteté et les valeurs.pour Dieu être roi ou ministre ou ingénieur ou docteur ne le rapproche pas de lui ;ce qui compte c'est qu' il fasse son travail avec sincérité et sérieux. et la moral n'est crédible qu' avec les texte dit sacré et non dit n' importe quoi.
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 264
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas sérieux.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum