Les femmes du Prophète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les femmes du Prophète.

Message par Tatonga le Jeu 16 Juin - 13:17

Voici ce qu’écrit Tabari (839……923), le premier musulman à avoir écrit une chronique de l’islam et la première biographie du Prophète, dans son ouvrage  "Mohamed sceau des prophètes",  dans une édition préfacée par Jacques Berque, à propos des femmes du Prophète.

Il y a à distinguer, parmi les femmes du Prophète, celles avec lesquelles il a consommé son mariage après les avoir épousées ;  celles qu’il a répudiées, sans consommer son mariage avec elles ; celles qui sont mortes ; celles qu’il a convoitées mais qu’il n’a pas épousées ; enfin les esclaves qu’il possédait.
Le Prophète a épousé quinze femmes ; il eut commerce avec treize d’entre elles ; deux furent répudiées par lui sans qu’il les eut touchées. Il avait parfois en même temps onze femmes, parfois dix et parfois neuf.
La première femme que le prophète épousa fut Khadidja…………………………………………..Aussi longtemps que Khadidja  vécut, le Prophète ne prit point d’autre femme ; mais après sa mort il épousa  ‘Aïscha, qui n’était âgées que de sept ans et trop jeune pour qu’il pût consommer son mariage avec elle. Elle resta encore deux ans chez son père Abou-Bekr, et le Prophète ne la conduisit dans sa maison qu’après la Fuite. Dans l’intervalle de ces deux années, il épousa Sauda….Après avoir consommé son mariage avec Aïscha, il épousa ‘Hafça…………………………………………………………………..
Voilà l’énumération complète de toutes les femmes que la Prophète a épousées ou convoitées. Il avait en outre deux esclaves : Raï’hâna, fille de…………., qu’il avait choisie parmi les femmes captives des Béni-Qoraïzha ; et Mâria, fille de Siméon le Copte, qui lui avait été envoyée par Moqauqas, et dont il eut un fils, Ibrahim, qui mourut à l’âge de deux ans.


Et voilà ! Les pointillés sont de moi pour ne pas vous infliger une liste fastidieuse de noms
Tabari précise que selon d’autres sources, le Prophète aurait eu d’autres femmes et qu’il en aurait épousé plus d’une vingtaine.
J’ai le sentiment qu’on avait une autre idée du mariage à cette époque-là. On se mariait et on se séparait sur un coup de tête, pour un oui ou pour un non, plus facilement que cela ne se fait aujourd’hui dans l’Occident  volage.
Ce qu'il y avait de bien selon moi c'est que le Prophète ne prenait pas femme pour qu'elle lui roule son couscous....
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Invité le Lun 20 Juin - 3:56


Tabari n'est qu'une source parmi tant d'autres, ce n'est pas une référence unique. Il y a pléthore d’exégètes et d'historiens dans tous les courants. Tu devrais élargir tes sources et croiser les données si tu veux une information aussi honnête que possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Tatonga le Lun 20 Juin - 13:34

Tala* a écrit:
Tabari n'est qu'une source parmi tant d'autres, ce n'est pas une référence unique. Il y a pléthore d’exégètes et d'historiens dans tous les courants. Tu devrais élargir tes sources et croiser les données si tu veux une information aussi honnête que possible.
Tabari est le premier historien et le plus proche de la source, il a fait un travail très sérieux.
Qu'est-ce qui ne te plait pas dans cette chronique ?
Tu sais, le moyen-âge c'est le moyen-âge, tu n'y peux rien, et la femme était un objet de consommation, rien de plus. Il était légitime que ceux qui avaient les moyens (car c'était une question de flouze=pognon) s'en offrent autant qu'ils veulent.
Il n'y a rien de remarquable dans cette chronique.
Moi ce que j'ai relevé (et que personne n'a relevé) c'est la cas de Khédidja. C'était vraiment une femme à poigne. Tant qu'elle était en vie, pas question d'autres femmes. C'est ce que m'a dit aussi ma femme: " ce qu'il faut aux hommes c'est des Khadidja pour les mener à la baguette". C'est vrai que Khadidja avait l'avantage d'être indépendante matériellement.
Si elle avait vécu plus longtemps, il n'y aurait jamais eu de polygamie en islam.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Invité le Mer 22 Juin - 21:33

Comme je l'ai dit plus haut, Tabari est un historien parmi d'autres, je ne le dénigre pas, je ne fais que te rappeler qu'il n'est pas une source unique. Il appartient à un seul courant or l'Islam, quoiqu'en diront ses détracteurs (les premiers étant ses propres fanatiques) ne se résume pas un seul courant, et penser être plus dans le vrai que l'autre, c'est vraiment passer à côté de l’essentiel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Tatonga le Jeu 23 Juin - 7:28

Tala* a écrit:Comme je l'ai dit plus haut, Tabari est un historien parmi d'autres, je ne le dénigre pas, je ne fais que te rappeler qu'il n'est pas une source unique. Il appartient à un seul courant or l'Islam, quoiqu'en diront ses détracteurs (les premiers étant ses propres fanatiques) ne se résume pas un seul courant, et penser être plus dans le vrai que l'autre, c'est vraiment passer à côté de l’essentiel.  
Voilà un morceau d'anthologie. Je vais le conserver.
Si un jour on me demande de donner un exemple de discours fanatique, c'est ce que j'avancerai.
Tu viens par ce petit paragrahe de renier toute validité à la discipline historique et de récuser tous les historiens, au motif qu'aucun d'eux n'est unique et que tous doivent appartenir à un courant et donc pas objectifs. Tu viens de les mettre tous à la poubelle pour leur ôter tout crédit, mettre ton idole à l'abri et pouvoir ainsi tout à ton aise faire valoir ce que toi tu veux. En d'autres termes t'ériger toi-même en historienne pour écrire l'histoire, du moins en arbitre pour dire quoi croire et quoi ne pas croire.
Tu vas même encore plus loin en laissant entendre que, l'islam étant traversé pas plusieurs courants, il en est parmi ceux-ci qui seraient hostiles au prophète lui-même et noirciraient sa biographie. Des musulmans opposés au prophète, voilà à quelles absurdités mènent la fanatisme !
En attendant, tu ne nous as pas dit ce qui te déplait dans cette biographie. Je te précise que Tabari ne se contente pas de citer toutes ces femmes, mais fournit l'arbre généalogique de chacune d'elle de sorte qu'il est impossible de nier leur existence.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Invité le Jeu 23 Juin - 9:19

Tatonga a écrit:
Tala* a écrit:Comme je l'ai dit plus haut, Tabari est un historien parmi d'autres, je ne le dénigre pas, je ne fais que te rappeler qu'il n'est pas une source unique. Il appartient à un seul courant or l'Islam, quoiqu'en diront ses détracteurs (les premiers étant ses propres fanatiques) ne se résume pas un seul courant, et penser être plus dans le vrai que l'autre, c'est vraiment passer à côté de l’essentiel.  
Voilà un morceau d'anthologie. Je vais le conserver.
Si un jour on me demande de donner un exemple de discours fanatique, c'est ce que j'avancerai.
Tu viens par ce petit paragrahe de renier toute validité à la discipline historique et de récuser tous les historiens, au motif qu'aucun d'eux  n'est unique et que tous doivent appartenir à un courant et donc pas objectifs. Tu viens de les mettre tous à la poubelle pour leur ôter tout crédit, mettre  ton idole à l'abri et pouvoir ainsi tout à ton aise faire valoir ce que toi tu veux. En d'autres termes t'ériger toi-même en historienne pour écrire l'histoire, du moins en arbitre pour dire quoi croire et quoi ne pas croire.
Tu vas même encore plus loin en laissant entendre que, l'islam étant traversé pas plusieurs courants, il en est parmi ceux-ci qui seraient hostiles au prophète lui-même et noirciraient sa biographie. Des musulmans opposés au prophète, voilà à quelles absurdités mènent la fanatisme !

Tatonga, je ne sais pas si tu m'as bien lu, ou si tu fais exprès de me provoquer ... pourtant ma première réponse était à mon sens claire:

Tabari n'est qu'une source parmi tant d'autres, ce n'est pas une référence unique. Il y a pléthore d’exégètes et d'historiens dans tous les courants. Tu devrais élargir tes sources et croiser les données si tu veux une information aussi honnête que possible.

Je ne renie en aucun cas le travail des historiens, c'est même tout le contraire, ils sont à la base même de mes lectures, chaque courant possède ses propres historiens, dans la mêlée il y a l'information juste que tu retrouveras chez tous les historiens de tous les courants et l'information rajoutée et brodée propre à chaque courant, exactement comme pour le hadith.
La pensée à été dangereusement cloisonnée lorsque chaque courant s'est érigé en détenteur unique de la vérité religieuse, en pointant du doigt le courant qui lui fait face comme dangereux et déviant. Un moyen simple et efficace d'empêcher leurs adeptes d'aller voir ce qui se passait chez l'autre.

Si la vérité par exemple sur l'usurpation du pouvoir après la mort du prophète éclatait au grand jour dans l'histoire de saqifa, le courant sunnite s'effondrerait de lui-même, lui qui met les compagnons du prophète à hauteur de ce dernier et au cœur de la religion. Donc ils ont tout intérêt à éviter que certaines vérités ne remontent à la surface.

Tu vas même encore plus loin en laissant entendre que, l'islam étant traversé pas plusieurs courants, il en est parmi ceux-ci qui seraient hostiles au prophète lui-même et noirciraient sa biographie. Des musulmans opposés au prophète, voilà à quelles absurdités mènent la fanatisme !

ça c'est évident, sauf que l'information fait aujourd'hui partie intégrante des connaissances de tout musulman. Le musulman d'aujourd'hui est lobotomisé, a la pensée sclérosée par les longues fatwas, dont l'ont bassiné les très longues barbes, lui rappelant à quel point se poser des questions pourrait mener à la mécréance, tout comme d'aller voir ailleurs, d'autres cieux et d'autres sources.  Le musulman d'aujourd'hui ne fait donc que reprendre ce qu'on lui a prémâché, préparé et servi des siècles durant, sa responsabilité réside dans le fait "d'avaler" sans chercher à comprendre ce qu'il en est de la réalité des faits.

En attendant, tu ne nous as pas dit ce qui te déplait dans cette biographie. Je te précise que Tabari ne se contente pas de citer toutes ces femmes, mais fournit l'arbre généalogique de chacune d'elle de sorte qu'il est impossible de nier leur existence.

Il n'est pas question ici de ce qui me plait ou me déplait. Il est question de retrouver l'information honnête. Je ne sais pas si tu as saisi mon raisonnement et ma démarche.

Bonne journée à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Tatonga le Jeu 23 Juin - 13:41

Tala* a écrit:
Je ne sais pas si tu as saisi mon raisonnement et ma démarche.
Si, je l'ai saisie ! Elle est très joliment décorée. Tu as placé des pots de fleurs, des tableaux, des bibelots aux bons endroits, tu es une très adroite décoratrice. De belles généralités, des principes tout mignons, une méthode très méthodique et une démarche très droite, censés donner des fruits très juteux mais dans la mise en oeuvre, en plus de noyer le sujet à force de le théoriser, ne donneraient pas plus de résultat que la traite d'un bouc ne donnerait de lait. Faire des recoupements ? Ben ça ne donnerait rien, c'est même la meilleure manière pour se leurrer, vu que tous ces historiens sont la source les uns des autres, et le fait qu'ils répètent tous la même chose n'est nullement une garantie de véracité.
J'espère quand même que tu n'es pas dupe de toi-même et que tu as bien conscience de la vanité et de l'inanité de ton approche. Il ne faudrait quand même pas que tu te laisses griser par ton propre bagou.
Attention, c'est comme ça qu'on commence avant de finir gourou. mdr 2
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Invité le Jeu 23 Juin - 14:00

Je pense que depuis le temps que tu me lis sur les forums, tu devrais savoir que le prosélytisme n'a jamais été mon dada. Je n'ai fait que répondre ici aux questions posées, comme je ne l'aurais pas fait ailleurs, ou de moins pas de la même manière.

Mais tu as raison Tatonga, tu as absolument tout saisi. Le vide de ton discours m'informe grandement sur ta connaissance religieuse.

Je te souhaite une bonne continuation, saches que je ne répondrais plus à aucun de tes sujets.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes du Prophète.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum