L'univers en quête de plaisirs.

Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Ven 9 Aoû - 1:23

L’univers est une gigantesque machine à la recherche du plaisir (bonheur, pour ceux qui préfèrent ce mot). Méditons bien cela. Si l’univers devait servir à quelque chose, s’il devait avoir un but, que pourrait bien être ce but, à part le plaisir ? Réfléchissez et cherchez bien, il n’y a pas, il ne peut pas y avoir d’autre but, vous n’en trouverez pas ; le seul valable, le seul qui en vaille la peine, c’est le plaisir.  Shocked

C’est pour cela qu’il a créé la vie, et la vie, dame vie, ne se manifeste que dans les champs féconds où elle "sent", renifle qu’il y a du plaisir à tirer. Alléchée, elle se glisse alors dans le vivant qu’elle tisse et dote d’organes, yeux, oreilles, nez, langue, pour capter du plaisir. Jamais elle n’apparait là où elle sait qu’elle ne peut rien cultiver et rien cueillir, et disparait quand les conditions de vie disparaissent.
Tout comme l'univers qui l'a produite, rien n'intéresse la vie que le plaisir ; c'est l'odeur du plaisir qui la fait sortir de son trou, tout comme la graisse, la souris. Cela n'est-il pas édifiant ?  Shocked

Nous voyons que dans le monde il y a plaisir et souffrances, joie et peines, bonheur et malheur et nous passons à côté sans nous interroger sur le pourquoi ; l’habitude, la routine, nous fait croire que tout cela est normal, banal et naturel, alors que tout le secret est là.
Les rouages, les engrenages de l’univers tournent, tournent, il leur faut trouver des sons, de nouveaux sons, des couleurs, d’autres couleurs, des senteurs, d’autres senteurs, de nouveaux goûts, et des capteurs adaptés pour  capter ces nouveaux plaisirs.

Eh oui, l’univers se bat, il doit faire triompher le bien sur le mal, fuir l’enfer pour construire de plus en plus de paradis, combat titanesque de l’univers. Dieu contre Diable. Nos Anciens avaient deviné et nous demandaient de pousser à la roue.
L’univers en lutte. La lutte, raison d’être de l’univers ; car il n’y a aucun sens à être, s’il n’y a de combat à mener. (Tatonga)
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par gaston21 le Ven 9 Aoû - 16:51

Le seul but que poursuit l'Univers, la recherche du plaisir... Depuis la maman qui meurt en couches au nouveau-né écrasé sous les bombes ou dans un séisme, de la gazelle bouffée par le lion à l'ablette avalée par le brochet, oui, effectivement, tout n'est qu'orgasme...
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1906
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Sam 10 Aoû - 1:07

gaston21 a écrit:Le seul but que poursuit l'Univers, la recherche du plaisir... Depuis la maman qui meurt en couches au nouveau-né écrasé sous les bombes ou dans un séisme, de la gazelle bouffée par le lion à l'ablette avalée par le brochet, oui, effectivement, tout n'est qu'orgasme...
Tu crois qu'il est comme ça ?
Il nous faut un croyant qui accepte de nous parler "direct", sans détours, qui nous dise comment il faut faire pour composer avec tout cela, quelqu’un qui nous sorte de notre perplexité. Ils sont quand même des milliards, certains d’entre eux sont même venus ici, mais je ne me souviens pas de ce qu’ils disaient, peut-être n’ont-ils pas abordé la question, peut-être ne les a-t-on pas interrogés sur ce point. Mais enfin que dit le Pape, que disent tous les Pape de toutes les religions, leurs adjoints, leurs subordonnés ? Eux savent, et depuis le temps qu’ils parlent, ils ont bien dû un jour ou l’autre, une fois ou deux, donner quelques explications sur toutes ces questions qui nous intriguent. On ne leur demande d’ailleurs même pas d’expliquer, mais juste de dire comment il faut faire pour composer avec un Dieu qui, un coup est bon, un coup est vache. Comment ils font pour concilier ces contraires et ces contradictions chez un même Dieu, pas seulement chez le Dieu des religions, mais chez le vrai Dieu de l’univers, car c’est plutôt ce dernier que les hommes subissent.
Faut-il croire que ce Dieu lutte encore contre un adversaire trop puissant qu'il n'arrive pas à terrasser ?

En attendant d'en savoir plus, revenons au sujet et accrochons-nous à l'essentiel, il ne faut surtout pas le lâcher, sinon il ne nous restera rien entre les mains : le plaisir, le bonheur est le seul but sérieux, le seul digne d'un univers ou d'un Dieu. Il ne faut pas lâcher cet acquis !
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par gaston21 le Sam 10 Aoû - 9:50

Le Judaïsme puis le Christianisme ont trouvé la solution, le péché originel! Cette brave Eve qui sacrifiait sa vertu pour redonner du moral à un Adam dépressif! Les papes n'ont pas varié d'un pouce sur le sujet. Sans baptême, pas de salut! Le plaisir, le bonheur, il vaut mieux essayer de l'avoir sur terre; un tiens vaut mieux que deux tu l'auras! Pas vrai, la Marie?
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1906
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Dim 11 Aoû - 0:29


Attention, si le mal disparait, Dieu disparaitra aussi. Il n’aura plus de raison d’être et personne ne comprendra ce qu’il fait là et à quoi il sert. Lis dans ma signature ce que dit le sage Tatonga : il n’y a aucun sens à être, s’il n’y a de combat à mener. Plus dramatique encore, tout le personnel religieux va se retrouver au chômage, un personnel difficile à recycler, et les hommes en général n’auront plus rien à espérer dans un monde où tout sera "bien". Une vie sans rien à espérer, je ne sais pas si tu imagines comme ce serait triste. Le mal, tu vois, finalement, c’est très utile : ça donne de l’espoir, un but, un sens à l’existence.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Brahim le Dim 11 Aoû - 11:21

Tatonga a écrit:dire comment il faut faire pour composer avec un Dieu qui, un coup est bon, un coup est vache. Comment ils font pour concilier ces contraires et ces contradictions chez un même Dieu, pas seulement chez le Dieu des religions, mais chez le vrai Dieu de l’univers, car c’est plutôt ce dernier que les hommes subissent.

Comme je l’ai déjà dit précédemment, en ce qui concerne Dieu, il y a deux domaines où je ne m’aventure pas trop, par peur de dire des bêtises, ce sont :
- Qui est Dieu ?  Comment est-Il ?  D’où vient-Il ? etc
- Quel est le dessein de Dieu pour l’univers en général et pour l’être humain en particulier ?
Donc, jusqu'à ce jour, ces domaines restent un Mystère pour moi … à moins qu’un jour, Dieu par Sa Grâce, ne daigne m’illuminer par Sa Lumière et Sa Science.

Ce dont je suis à peu près certain, c’est qu’à l’origine, il y avait Dieu (non manifesté), UN, au-dessus du bien et du mal.
Du Dieu non manifesté (UN) est apparu le Dieu manifesté (DEUX), que l’on pourrait appeler « l’Intelligence naturelle ». Cela correspond à l’apparition de l’univers et de tout ce qu’il contient.
C’est à ce niveau-là que sont apparus le tout et son contraire, les Anges (symboles du bien) et Satan (symbole du mal, le (+) et le (-) en électricité, etc …
Le bien et le mal sont les deux faces d’une même pièce de monnaie, on ne peut pas supprimer l'une et laisser l’autre.
Le bien et le mal sont un "mal" nécessaire et indispensable au fonctionnement du monde et de l'univers.
Le bien et le mal sont d’ailleurs des notions relatives, car ce qui est bien pour les uns peut être mal pour les autres et inversement.

« Comment il faut faire pour composer avec un Dieu qui, un coup est bon, un coup est vache ? »
Nous venons de voir que le monde et l’univers sont ainsi faits, avec tout et son contraire. Je reste convaincu que Dieu a des raisons très valables, raisons que nous ne connaissons pas, pour avoir adopté un mode de fonctionnement pareil. Nous ne connaissons en réalité que peu de choses.
Oh ! on peut très bien se révolter contre ce système et son Initiateur, mais les « petites poussières » faibles, ignorantes et périssables que nous sommes n’y peuvent strictement rien et à la fin, c’est nous qui pourrions être perdants.
Personnellement, j’ai une confiance absolue et sans limite à Dieu. Je suis convaincu qu’un Être aussi puissant et aussi intelligent que Lui ne peut être que juste et indulgent envers Ses faibles créatures. Donc, je n’ai aucune inquiétude de ce côté-là.

La question qui me parait intéressante et qui est à notre portée est de savoir quelle devrait être notre attitude face à ce que nous appelons le « mal ».
Voici quelques éléments de réponse (Réponse non exhaustive) :

Coran 2 (216) : « Il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Dieu qui sait, alors que vous, vous ne savez pas ».

Avis de Omraam Mikhaël Aïvanhov (un mystique chrétien) :
« La vie nous envoie à tous des épreuves. Mais ces épreuves qui ont des effets bénéfiques pour les uns ont des effets néfastes pour les autres, Pourquoi ?... Pourquoi certains succombent-ils ou deviennent-ils méchants, alors que d'autres au contraire renforcent leur volonté, leur amour, leur lumière ? Pour que les épreuves soient bénéfiques, il ne suffit pas d'être costaud ou volontaire, il faut que la pensée, le bon raisonnement puisse venir dire son mot. La première chose que doit faire le disciple devant une épreuve, c'est de l'accepter en se disant que, puisqu'il est fils de Dieu, il possède en lui-même les moyens de la surmonter. Puis il doit chercher ces moyens, qui peuvent être de toutes sortes. Mais la première chose à faire reste d'accepter l'épreuve, ne pas dire : « Comment ? Ce n'est pas possible qu'il m'arrive à moi une chose pareille ! » Eh bien si, justement, c'est à toi, et tu dois essayer d'en tirer les éléments les plus utiles pour ton évolution. C'est pourquoi il faut aimer les épreuves ! Mais les aimer ne signifie pas les chercher stupidement. De toute façon elles viendront sans que vous les cherchiez. Il faut aimer les épreuves seulement parce que c'est la meilleure façon de les affronter ».

En résumé, toute épreuve que nous traversons dans la vie a en elle des « ingrédients » qui nous permettent de nous améliorer, de nous transformer, de grandir et d’en sortir vainqueurs.
En d’autres termes, dans chaque épreuve, il y a :
- Du mal, qui nous fait souffrir. Sachons tenir bon !
- Du bien, qui nous permet d’apprendre, de nous renforcer et d’avancer.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 76
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Dim 11 Aoû - 14:29

Brahim a écrit:
Ce dont je suis à peu près certain, c’est qu’à l’origine, il y avait Dieu (non manifesté), UN, au-dessus du bien et du mal.
Du Dieu non manifesté (UN) est apparu le Dieu manifesté (DEUX), que l’on pourrait appeler « l’Intelligence naturelle ». Cela correspond à l’apparition de l’univers et de tout ce qu’il contient.
Voilà qui m'inspire une autre idée, plus réaliste, plus sérieuse, plus objective, dénuée de tout mythe.
Pour une raison que nous ignorons, je crois que le néant est tout simplement impossible, les matheux et les physiciens l'expliqueront peut-être un jour.
Le néant étant impossible, le non-néant devait, contraint, forcé et obligé, de ce manifester. Il n'y a donc pas de non manifesté, mais il y a un manifesté.
Le non-néant devait donc se manifester sous forme d'univers, sous forme de toutes sortes de choses possibles, au nombre infini, et c'est l'univers.
C'est simple, très plausible et très réaliste.
Mais il y a quelque chose qui m'em....de. Et ce n'est pas l'intelligence. L'intelligence, bof, ce n'est que la cohérence des choses, et elles se doivent d'être cohérentes.
Ce qui m'em...de, c'est la conscience chez l'homme. J'appelle conscience cet éveil, cette faculté de l'homme à se rendre compte qu'il y a un univers et qu'il en fait partie. Faculté qui lui permet même de se détacher de l'univers, de s'en éloigner et de l'observer de loin ou d'en haut comme un objet extérieur, de l'observer, de l'analyser et de l'interpeller. C'est ça qui m'emm...de. et qui chamboule toutes mes hypothèses. Je comprends que toute chose apparaisse dans l'univers pour que soit le non-néant, mais pas cette conscience, car cette conscience n'est pas une chose : elle observe les choses, c'est différent. Cette conscience n'aurait pas dû exister, c'est le cheveu dans la soupe, c'est un intrus, une contre-nature.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Brahim le Dim 11 Aoû - 16:44

Je vais redire la même chose, mais autrement, avec un peu plus de précision :
A l’origine, il y avait Dieu (non manifesté), « 0 » (zéro, car Il est non manifesté, donc invisible). Il n’y a que Lui qui est conscient de Lui-même. « 0 » est au-dessus du bien et du mal. A ce stade, le bien et le mal n’existent pas.
Du Dieu non manifesté « 0 » est apparu le Dieu manifesté « 1 ». Cela correspond à l’apparition de l’univers et de tout ce qu’il contient.
C’est à ce niveau-là que sont apparus le tout et son contraire, les Anges (symboles du bien) et Satan (symbole du mal) pour les religions, le (+) et le (-) en électricité, le yin et le yang en énergie, etc …

L’apparition de l’univers (ou du Dieu manifesté « 1 ») n’entraine pas la disparition du « 0 » (Dieu non manifesté). « 0 » existera toujours en parallèle avec le « 1 ». C’est un peu l’histoire de l’araignée : au départ elle est seule, puis elle crée sa toile (à partir d’elle-même), une fois la toile finie elle se met au centre et contrôle tout à partir de là.
« 0 » est Dieu non manifesté ; Il est éternel, d’une nature impossible à imaginer pour nous. Il a toujours existé et existera toujours. Il est la Conscience primordiale et celle de l’univers et de tout ce qu’il contient.
« 1 » est Dieu manifesté ou Univers ; Il n’est pas éternel. Il est voué à disparaitre et à réapparaitre périodiquement.

Voir le schéma suivant, le Dieu non manifesté n’y est pas mentionné, mais Il est sous-entendu. Ceci ne change rien au reste.
L'univers en quête de plaisirs. Le_pre12

La conscience de l’Homme, « cette faculté de l'homme à se rendre compte qu'il y a un univers et qu'il en fait partie. Faculté qui lui permet même de se détacher de l'univers, de s'en éloigner et de l'observer de loin ou d'en haut comme un objet extérieur, de l'observer, de l'analyser et de l'interpeller », vient de la Conscience primordiale ou Dieu non manifesté. Seul Lui est capable de voir l’univers à partir de l’extérieur.

PS : Comme par hasard, 01 est le système de numération binaire (base 2) utilisé en informatique.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 76
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Brahim le Dim 11 Aoû - 17:11

Dieu non manifesté n'est pas synonyme de néant.
Cela signifie existence de "Quelque Chose" sous une forme inconnue pour nous.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 76
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Dim 11 Aoû - 17:53


Mon explication par le néant impossible et le non-néant contraint de se manifester se voulait purement physique.
Mais la conscience en l’homme la remet en cause. Force est d’admettre qu’il y a une Conscience, un Esprit, un Dieu… conscient. Conscient, au sens plein du terme, c’est-à-dire qui n’est pas seulement intelligent, qui n’est pas seulement ingénieur et encore moins une simple énergie, une simple source énergétique qui aurait déclenché le manifesté.
Il y a une grande Conscience, trop grande pour que nous puissions en connaitre l’ampleur, le contenu, ce qu’elle embrasse ; la nôtre ne fait que nous la suggérer, nous révéler son existence sans nous la dévoiler.
De quoi est consciente cette grande Conscience ? Il faudrait être cette grande Conscience même pour le savoir, il faudrait être aussi conscient que cette grande Conscience pour le savoir; voilà pourquoi nous ne savons pas.
Il nous reste une certitude : en dotant l’homme d’une conscience, Dieu l’a mis dans la confidence, sans tout lui révéler, juste un clin d’œil.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par gaston21 le Lun 12 Aoû - 11:17

Je peux toujours me dire: "Je vais m'améliorer, je vais sortir vainqueur" ! Ca ne mange pas de pain! Brahim prêche l'espoir et c'est très bien. Pourtant l'âge vient, même chez lui; ses os danseront bientôt la danse macabre...Nous sommes tous condamnés à l'érosion et à la décomposition fatale; curieux d'ailleurs que Dieu, dans sa miséricorde infinie, ne nous ait pas pas accordé le privilège réservé à certains de sentir l'odeur de sainteté; nous sentirons la charogne...L'odeur de la charogne serait-il un clin d'oeil de Dieu? Marrant, le mec!
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1906
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Tatonga le Lun 12 Aoû - 18:15


Les êtres arrivent invisibles sur la Terre, et Dieu avec les matériaux locaux leur tisse un habit. "Je vous ai faits de glaise", avait-il dit. Puis, il repartent invisibles rejoindre leur seigneur après avoir abandonné leur costume local sur place.
Non, mais qu'est-ce que tu crois, où est-ce que tu te crois ? Tu ne vas tout de même pas rejoindre le Seigneur dans ses palais engoncé dans un costume de fibres végétales ou synthétiques !
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Dede 95 le Mar 13 Aoû - 9:00

Moi je serais poussière (et celà au bout d'une heure), du reste c'est écrit....alors ....
Avec cette poussière il en fera ce qu'il veut, si il veut s'en amuser en faisant des patés pour son plaisir!
L'éternité ça doit être lassant, non ?
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par gaston21 le Mar 13 Aoû - 11:14

Jean-Pierre Mocky vient de se faire enterrer...à l'église! "Un drôle de paroissien" , a dit le curé avec humour...E avec sur la tête un chapeau, et un slip play-boy pour protéger ses bijoux de famille...Pensait-il vraiment qu'il en aurait usage dans l'au-delà?
A Dieu rien n'est impossible...

https://www.huffingtonpost.fr/entry/jean-pierre-mocky-avait-une-tenue-etonnante-dans-son-cercueil_fr_5d5170f8e4b0fd2733f365ce
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1906
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'univers en quête de plaisirs. Empty Re: L'univers en quête de plaisirs.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum