Le rien.

Aller en bas

Le rien.

Message par Tatonga le Mer 19 Sep - 15:01



La science pourra toujours expliquer la vie et l’univers, et la métaphysique spéculer autant qu’elle veut. Ni l’une ni l’autre ne seront au bout de leurs peines, elles devront pousser leurs recherches encore et toujours plus loin et ne s’arrêter que lorsqu’il ne restera plus rien, jusqu’à rien, jusqu’à trouver rien et montrer que tout découle de rien.
C’est impossible.

Conclusion : il n’y a donc pas de « découlement ». S’il n’y a pas de découlement et de déroulement, qu’y a-t-il ?
Il y a un état éternel, sans début, sans fin, sans cause. C’est la réponse par défaut, la réponse faute de réponse.
Et où est la bonne réponse ? Elle m’a tout l’air d’être par là, de ce côté-ci : être ou ne pas être c’est la même chose. Ce qui est n’est pas ; ce qui n’est pas est, et donc n’est pas … ou est.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 5007
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rien.

Message par gaston21 le Jeu 20 Sep - 17:35

Aussi clair que le saint mystère de la Trinité! Je me suis tellement plongé dans cette énigme que j'y ai perdu mes dents...
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1462
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum