La libération de Mossoul. Crimes de guerre.

Aller en bas

La libération de Mossoul. Crimes de guerre.

Message par Tala le Mar 25 Juil - 10:07

Dans le vent de l'actualité du MO, la libération de Mossoul fait la une. Voici pour vous quelques brèves nouvelles.


Le président Donald Trump a publié une déclaration lundi célébrant la « libération de Mossoul » comme une « victoire contre les terroristes qui sont les ennemis de tous les civilisés ».

Le sort de la deuxième plus grande ville d’Irak et de l’ensemble du pays a cependant prouvé que, en ce qui concerne les ennemis de l’humanité, l’État islamique joue un rôle secondaire comparé à l’impérialisme américain.

Cette ville, qui, il y a trois ans, avait une population de près de deux millions d’habitants, a subi un siège meurtrier qui a duré près de neuf mois. Les scènes de destruction à Mossoul ne sont comparables qu’à la dévastation infligée sur les villes européennes dans la Seconde Guerre mondiale. La vieille ville de Mossoul-ouest, le cœur de cette ville ancienne, a été largement écrasée par des missiles, des bombes et des obus américains, de sorte que presque aucun immeuble résidentiel ou commercial ne reste intact.

Les crimes commis contre la population civile sont d’une ampleur digne de Hitler. Près d’un million de personnes ont été expulsées de leurs domiciles. Ceux qui étaient piégés dans la ville ont été soumis à un bombardement continu par des avions de combat américains, des hélicoptères d’attaque et de l’artillerie lourde. Au début du siège, la destruction des infrastructures de base et la coupure de toutes les routes d’approvisionnement ont privé des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants d’électricité, d’eau potable et d’accès à une alimentation et aux soins médicaux adéquats.

https://www.wsws.org/fr/articles/2017/jul2017/pers-j13.shtml



Les estimations les plus basses ont mis le nombre de civils tués à plus de 7000. Le groupe de surveillance basé à Londres Airwars a établi avec certitude la mort de 5805 civils entre février et juin de cette année. Il y a sans doute beaucoup plus de décès qui n’ont pas été signalés, sans parler des personnes tuées au cours des quatre mois précédant cette période, ainsi que de ceux qui sont morts lors des assauts intenses menés dans la région de la ville au cours des trois dernières semaines de combats.

Les responsables de Mossoul rapportent que les travailleurs de la protection civile ont déjà sorti quelque 2000 cadavres des décombres créés par des bombes américaines d’entre 225 et 910 kilos ainsi que par des bombardements d’artillerie lourde et des frappes par des hélicoptères d’attaque.

Il est clair que ni le gouvernement irakien ni le Pentagone n’ont intérêt à ce que toute la lumière soit faite sur l’ampleur du carnage qui s’est déchaîné sur la ville.

Selon un reportage publié au Washington Post samedi, la tâche lugubre de récupérer les morts des décombres de Mossoul a été reléguée à une « unité de défense civile de 25 hommes avec un bulldozer, un chariot élévateur et un seul véhicule pour transporter les cadavres ». Le Post rapporte que l’unité a « trouvé des centaines de personnes étouffées sous les ruines de leurs maisons » après avoir été aplaties par des attaques aériennes américaines. La plupart des victimes seraient des femmes et des enfants.

L’ampleur des pertes civiles, la destruction massive causée par les bombes, les missiles, les obus américains, ainsi que le phosphore blanc que l’armée américaine aurait utilisée (une arme que les conventions internationales interdisent dans des zones peuplées), donnent à ces crimes de guerre américains des proportions historiques.

Ce crime continue, car les survivants du massacre de Mossoul font face à des punitions collectives aux mains de forces soutenues par les États-Unis. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le siège de neuf mois a obligé 1 048 044 personnes à fuir leurs maisons. Vendredi dernier, selon l’OIM, 825 000 personnes sont toujours considérées comme « déplacées » par l’offensive.

Le retour de la majorité de ces réfugiés de guerre déplacés à l’intérieur du pays est impossible. Beaucoup n’ont plus de maisons pour y revenir à la suite des attaques aériennes américaines. La plus grande partie de la ville n’a pas accès à l’eau et à l’électricité, la nourriture est rare et les écoles et les hôpitaux ont été détruits.

Pendant ce temps, les décombres de la ville regorgent de munitions non explosées. On estime qu’au moins 10 pour cent des explosifs largués ou tirés sur Mossoul par la « coalition » dirigée par les États-Unis n’ont pas détoné, ce qui signifie qu’il y a des milliers de bombes et d’obus qui n’attendent que d’être déclenchés, en plus des pièges laissés par l’État islamique. Les experts ont prévenu que cela pourrait prendre une décennie pour débarrasser la ville des explosifs.

Les hommes, les femmes et les enfants qui ont échappé à la destruction de Mossoul ont été logés dans des camps de tentes, souvent sous la forme de quasi-prisonniers. Les femmes et les enfants soupçonnés d’être membres de la famille des combattants de l’État islamique tués dans le siège sont envoyés dans des « camps de réhabilitation » désolés.

https://www.wsws.org/fr/articles/2017/jul2017/mosl-j18.shtml

Selon les informations des renseignements irakiens, le massacre dirigé par les États-Unis à Mossoul a coûté la vie à un nombre bien plus grand de civils irakiens que ce qui a été rapporté précédemment.

Plus de 40 000 hommes, femmes et enfants ont été tués pendant ce siège sans répit long de neuf mois à Mossoul, la deuxième ville d’Irak, selon un article publié jeudi par le correspondant expérimenté au Moyen-Orient du quotidien britannique The Indépendant, Patrick Cockburn.

https://www.wsws.org/fr/articles/2017/jul2017/irak-j22.shtml
avatar
Tala

Féminin Messages : 308
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La libération de Mossoul. Crimes de guerre.

Message par Beltane le Mar 25 Juil - 12:12


avatar
Beltane

Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum