La duperie du matérialisme.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Dim 1 Sep - 20:43


Le matérialisme vous laisse toujours cette sensation de vide, d'être vide, d’être vidé de votre être, de n’être plus vous-mêmes, mais juste une peau ou un squelette. Vous vous croyiez homme et vous vous découvrez animal empaillé. Vous avez encore vos yeux, mais pas de regard.

Et vous comprenez alors qu’il est faux, que ce n’est pas une doctrine, pas une philosophie, mais la négation de soi malgré soi, la négation du monde malgré le monde, la répudiation de la conscience par l’inconscience.
Un pickpocket qui vous dépouille de votre âme au nom d’une dialectique frelatée. Une duperie, une supercherie, une imposture.

Vous voyez la conscience et vous y voyez Dieu, l'un dans l'autre. Il les dérobe tous les deux, l’un par l’autre en disant qu’il n’y a pas l’un puisqu’il n’y a pas l’autre et qu’il n’y a pas l’autre parce qu’il n’y a pas l’un.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Vous répondez : c’est ça Dieu. Mais le matérialisme ne peut pas comprendre, la sonorité et la résonance des mots lui échappent ; il pense en maçon, "quelque chose" est pour lui un mur, il ne voit que briques et ciment.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Lun 2 Sep - 7:35


Le matérialisme est un mouvement de pensée sur la nature de l'être qui considère qu'il n'existe pas d'autre substance que la matière (monisme). Il défend l'idée que la pensée et la conscience sont des produits secondaires de la matière et donc des illusions. Le matérialisme rejette l'existence de l'âme, de l'au-delà et de Dieu, s'opposant en cela au spiritualisme et à l'idéalisme.

Le matérialisme est étroitement lié au développement de la science et se nourrit de ses résultats pour évoluer et se structurer au fil des siècles. Le matérialisme recouvre donc plusieurs formes qui vont de l'atomisme des philosophes Grecs à la science moderne. Ses différents courants se distinguent par la façon dont est conçu l'esprit, la conscience ou l'entité mentale.



Mais c'est aussi celà
Le matérialisme désigne la manière de vivre, l'attitude, l'état d'esprit de ceux qui ne recherchent que des satisfactions ou des plaisirs matériels.
Merci à Dédéfucius de La Toupie
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par geveil le Lun 2 Sep - 16:12

Il défend l'idée que la pensée et la conscience sont des produits secondaires de la matière et donc des illusions.
Et comme la science et la philosophie matérialiste sont des produits de la pensée, ce sont des illusions. Logique, non ?
geveil
geveil

Masculin Messages : 1023
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 83
Localisation : l'univers

http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Lun 2 Sep - 18:13

geveil a écrit:
Et comme la science et la philosophie matérialiste sont des produits de la pensée, ce sont des illusions.  Logique, non ?
Excellent !
Mais le matérialime ne dit pas que la pensée est illusion ; l'auteur (l'ouvrage) cité par Dédé est un grand... mais con.
Le matérialisme dit que la pensée est pensée de la matière, c'est la matière qui pense.
Autrement dit, la pensée, ça n'existe pas seule, c'est une propriété de la matière ; elle est en quelque sorte pour la matière ce qu'est l'élasticité pour le caoutchouc.(pour les images, tu peux compter sur Tatonga).
Bon tout ça tu le sais.
Et cette matière intelligente... par nature, super intelligent puisqu'elle a créé l'esprit, ne se connait pas et fait de la science pour se connaitre...
Vaut mieux s'arrêter là, parce que si tu continues à tirer toutes les conséquences de cette connerie matérialiste, ça te conduira chez les psy.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Bassmeg le Lun 2 Sep - 18:49

Plein de gens tirent toutes les conséquences du matérialisme et s' en portent très bien, sans aller chez le psy.
La pensée est un produit de l' activité du cerveau, comme le son est le produit de l' activité des cordes vocales, je ne vois rien de paniquant à cela.
Certes, le matérialisme scientifique fait des découvertes qui remettent en cause bien des choses, je comprends que cela soit déstabilisant au début, mais il n' y a rien de grave à cela. Et effectivement, la pensée n' éxiste pas hors de la matière, jusqu' à preuve du contraire.
Le matérialisme s' appuie entre autre sur cette idée: Qui dit, prouve. Quand une chose est dite, mais pas prouvée, elle est invalide.
On sait que le siège de la pensée est dans le cerveau. On peut le prouver, puisque si on dégrade le cerveau, cela impacte la pensée et si on détruit le cerveau, cela détruit la pensée.

Le matérialisme sauve des vies. Nourrit l' humanité. Fait voler des fusées et envoie des gens dans l' espace. Il remplit les estomacs, nous permet de faire ce qui avant était considéré comme de la sorcellerie ou bin juste impossible. Et ce n' est pas le mieux.
Il nourrit aussi la pensée et nous permet de nous emerveiller en observant la complexité de l' univers.

Voici un des trucs matérialistes qui me fascine le plus: les atomes et molécules qui me composent (sauf les dents) sont en permanence renouvellés. Par désquamation, par excrétion. On estime la durée de passage d' une molécule dans un corps humain à à peu près sept ans. Ce qui signifie que même si j' ai le même nom, les mêmes souvenirs qu' il y a 14 ans, je ne suis pas matériellement la même personne.
Tout ce qui me composait a disparu et se trouve dans d' autres organismes. Voila pourquoi le matérialisme est merveilleux. Ce n' est pas une duperie, au contraire. C' est l' inverse de la duperie, en fait.


Dernière édition par Bassmeg le Lun 2 Sep - 18:59, édité 1 fois

Bassmeg

Féminin Messages : 280
Date d'inscription : 27/06/2019
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Lun 2 Sep - 18:54

Et cette matière intelligente... par nature, super intelligent puisqu'elle a créé l'esprit, ne se connait pas et fait de la science pour se connaitre...
Non la matière n'est pas intelligente par nature, elle à mis du temps avant de l'etre, par ailleurs la matière n'est pas identiquement intelligente chez les individus!
En effet chez certains la connerie remplace l'intelligence!
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par HorizonB le Lun 2 Sep - 18:54

Bassmeg a écrit:
On sait que le siège de la pensée est dans le cerveau. On peut le prouver, puisque si on dégrade le cerveau, cela impacte la pensée et si on détruit le cerveau, cela détruit la pensée.
Ceci est incontestable, elle se suffit à elle-même. je sais pas

HorizonB

Masculin Messages : 136
Date d'inscription : 17/07/2019
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Lun 2 Sep - 19:04

Merde ! Cette pétasse est encore là ?
Je croyais que la maitresse des lieux t'avait demandé publiquement, poliment, mais très clairement d'aller faire le trottoir ailleurs.
Tu ne sais pas lire?
Retourne à tes quais, à tes tavernes et à tes dockers, on ne veut pas d'une Bassmerde ici.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Bassmeg le Lun 2 Sep - 19:18

HorizonB a écrit:
Bassmeg a écrit:
On sait que le siège de la pensée est dans le cerveau. On peut le prouver, puisque si on dégrade le cerveau, cela impacte la pensée et si on détruit le cerveau, cela détruit la pensée.
Ceci est incontestable, elle se suffit à elle-même. je sais pas

Je suis d' accord. Quand on tue un cerveau, la pensée meurt, de la même manière, quand on détruit un violon, la musique disparait. Ceci pour prendre une image facile.
Pour aller plus loin, on peut fatiguer un cerveau, il donnera une pensée fatiguée.
On peut déregler un violon, il donnera un son déréglé.
A l' inverse, on peut entretenir sainement nos outils, qu' ils soient cerveaux, violons ou moteurs thermiques et ils fourniront une activité satisfaisante. Quand je veux que mon cerveau fonctionne correctement, je le nourris convenablement. Quand je veux que mon violon donne un son harmonieux, je l' accorde. Quand je veux que ma moto tourne rond, je l' entretiens. C' est cela le matérialisme.
Et cela s' oppose à l' immense nombre des doctrines anti matérialistes, depuis plusieurs siècles, sans qu' aucune n' arrive à le détroner en ce qui concerne l' explication du monde tel qu' il est.
Même des anti-matérialistes le reconnaissent, mis devant l' expérience concernant la prière faite par la fondation Templeton. Quand les faits sont là, il faut s' incliner et les reconnaitre.

Bassmeg

Féminin Messages : 280
Date d'inscription : 27/06/2019
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par gaston21 le Mar 3 Sep - 18:43

Je ne suis absolument pas d'accord avec cet aspect purement matérialiste des choses, Univers compris. Je rappelle que tout est Energie, et cette énergie n'est pas matière; la matière n'est qu'un composé fantastique de l'énergie; ce n'est pas l'inverse. Des particules d'énergie virtuelle apparaissent même dans le vide absolu. La science même récuse cette conception purement matérialiste. C'est comme le hasard qui serait à l'origine de tout; sacré hasard d'où sortirait la plus belle fille du monde...
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1991
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Mar 3 Sep - 20:01

Le matérialisme est manipulateur, il manipule la science ; il est mystificateur, peut tromper facilement et je crois que la plupart des adeptes du matérialisme sont eux-mêmes victimes des mensonges de cette doctrine. Celle-ci séduit souvent parce qu’elle est facile à comprendre.

Voyons à travers quelques exemples :
-le matérialisme dit que si on me coupe la tête, il n’y a plus de pensée, plus de conscience donc tout ça est produit par le cerveau. Voilà bien une grandiose supercherie, mais combien de gens s’y laissent prendre. Pourquoi c’est une supercherie ? Je laisse à ceux qui savent de la découvrir.

-le matérialisme parle de l’évolution pour dire que c’est l’évolution qui fait évoluer les êtres et que c’est scientifique. Or non, les êtres évoluent, poussés à évoluer à travers monts et récifs, et ce qu’on appelle évolution n’est qu’un constat de la manière dont les êtres évoluent. Mais les matérialistes personnifient l’évolution, ils en font un personnage fictif qu’ils placent derrière la voiture (les êtres) pour la faire avancer. Et là, c’est à mourir de rire de les voir créer un être fictif, exactement ce qu’ils reprochent aux spiritualistes.

On n’aura jamais fini de démontrer les supercheries du matérialisme, tout simplement parce qu’il est facile de débiter des mensonges et il faut beaucoup plus de temps et de perspicacité pour les éventer.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Mer 4 Sep - 7:28

le matérialisme dit que si on me coupe la tête, il n’y a plus de pensée, plus de conscience donc tout ça est produit par le cerveau. Voilà bien une grandiose supercherie, mais combien de gens s’y laissent prendre. Pourquoi c’est une supercherie ? Je laisse à ceux qui savent de la découvrir.
Ce n'est pas le matérialisme en soi qui l'affirmes mais les travaux de la science qui l'ont prouvé!
Si on me coupe la t^te mon corps meurs dans l'instants suivant, avec lui mon activité cérébrale!
La preuve ? Il suffit de poser la question à celui qui as la tête coupé!

Tes découvertes pour dire en quoi c'est une supercherie?
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par gaston21 le Mer 4 Sep - 10:53

Je dors fenêtre et volets ouverts; avant-hier matin, vers six heures, une hirondelle , certainement très jeune, vole dans la chambre en faisant des ronds à un mètre du sol; je me lève et l'observe; elle ne semble pas voir l'aube qui se lève et elle est complètement perdue; il lui a fallu un certain temps pour sortir par la fenêtre. Elle a sans doute oublié de rejoindre ses homologues pour émigrer vers des cieux plus cléments...Sa petite tête n'était-elle faite que de matière brute? La pauvre, sans doute destinée à mourir dans un très bref délai...
gaston21
gaston21

Masculin Messages : 1991
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 86

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Mer 4 Sep - 13:31

Dede 95 a écrit:
le matérialisme dit que si on me coupe la tête, il n’y a plus de pensée, plus de conscience donc tout ça est produit par le cerveau. Voilà bien une grandiose supercherie, mais combien de gens s’y laissent prendre. Pourquoi c’est une supercherie ? Je laisse à ceux qui savent de la découvrir.
Ce n'est pas le matérialisme en soi qui l'affirmes mais les travaux de la science qui l'ont prouvé!
Si on me coupe la t^te mon corps meurs dans l'instants suivant, avec lui mon activité cérébrale!
La preuve ? Il suffit de poser la question à celui qui as la tête coupé!

Tes découvertes pour dire en quoi c'est une supercherie?
Bon, tu coupes la tête est tu veux voir l'esprit pour être sûr qu'il existe, sinon il n'existe pas.
D'accord. Comment veux-tu le voir ?
Comme une gerboise qui détale hors de son terrier  ?
Comme une colombe qui s'en va à tIre-d'aile fuyant son nid ?
L'esprit habite le corps, comme disait Brahim, il est incarné pour vivre une exprérience sur Terre. S'il est incarné, ce n'est pas pour se tenir au chaud, mais pour que le corps et ses organes le relient au monde extérieur. Si tu détruis le cerveau ou le corps tout entier, tu coupes la liaison entre l'esprit et le monde extérieur et tu ne peux plus alors voir ou entendre l'esprit ou le voir réfléchir.
C'est comme si tu cassais le téléphone et disais: " vous voyez, je n'entends plus mon interlocuteur, preuve que ce n'est  pas lui qui parlait mais le téléphone." Tu vois la ruse ?
Conclusion: si tu coupes la tête, tu ne prouves pas l'inexistence de l'esprit. Donc, couper la tête, détruire le cerveau ne prouve rien,

Quand il ne s'agit pas de science, il ne faut pas parler de preuve. La science travaille sur de la matière, elle peut mesurer et prouver, je dirais plutôt vérifier; la métaphysique explore un autre domaine qui ne se prête pas aux mêmes expriences, mais cela n'empêche pas la connaissance. D'ailleurs la connaissance à ses débuts et pendant longtemps n'a pas été scientifique. C'est plutôt par instinct, par flair qu'on découvrait qu'une substance végétale ou minérale pouvait soigner ceci ou servir à cela. Et c'est encore valable aujourd'hui : une hypothèse, un préssentiment, guide, oriente l'homme, la science vient vérifier. On peut donc dire que ce n'est pas la science qui découvre mais l'instinct, et le même instinct peut faire pressentir l'esprit. Mais c'est invérifiable, ce qui ne veut pas dire faux. Sur ce point, il y a beaucoup à dire.
Le spiritualisme ne peut pas "prouver" mais il ne manque pas d'arguments, d'arguments logiques très solides.
Je te rapelle afin que tu ne dérives pas qu'il ne s'agissait pas pour moi de te prouver l'esprit, mais de te démontrer que l'argument du cerveau détruit ne prouve rien, contrairement à ce que disent ceux qui l'invoquent
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Amandine le Mer 4 Sep - 20:25

Tatonga a écrit:
Le matérialisme vous laisse toujours cette sensation de vide, d'être vide, d’être vidé de votre être, de n’être plus vous-mêmes, mais juste une peau ou un squelette. Vous vous croyiez homme et vous vous découvrez animal empaillé. Vous avez encore vos yeux, mais pas de regard.

Et vous comprenez alors qu’il est faux, que ce n’est pas une doctrine, pas une philosophie, mais la négation de soi malgré soi, la négation du monde malgré le monde, la répudiation de la conscience par l’inconscience.
Un pickpocket qui vous dépouille de votre âme au nom d’une dialectique frelatée. Une duperie, une supercherie, une imposture.

Vous voyez la conscience et vous y voyez Dieu, l'un dans l'autre. Il les dérobe tous les deux, l’un par l’autre en disant qu’il n’y a pas l’un puisqu’il n’y a pas l’autre et qu’il n’y a pas l’autre parce qu’il n’y a pas l’un.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Vous répondez : c’est ça Dieu. Mais le matérialisme ne peut pas comprendre, la sonorité et la résonance des mots lui échappent ; il pense en maçon, "quelque chose" est pour lui un mur, il ne voit que briques et ciment.

Ou alors on prend le problème dans l'autre sens. Le petit humain ne connaît jamais que lui-même, ses pensés, ses sentiments, son ventre qui gargouille. Il croit être tout. Au mieux il reconnaît que le petit humain à côté est un tout aussi mais très vite, il le range dans son monde, dans ses idées, dans son amour ou sa haine. Bref, le petit homme ne vit qu'à travers lui-même. Sa conscience est son seul monde. Heureusement parfois il rentre dans le mur et il comprend brièvement qu'il n'est pas Dieu. Dieu est partout mais la part de Dieu qu'on a reçu n'est pas tout. Dieu c'est aussi le voisin, le mur, l'arbre et la sauterelle.
Le matériel aussi et heureusement.
Amandine
Amandine

Féminin Messages : 312
Date d'inscription : 03/02/2019
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par geveil le Mer 4 Sep - 22:44

Amandine, à 37 ans, tu as tout compris.
geveil
geveil

Masculin Messages : 1023
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 83
Localisation : l'univers

http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Jeu 5 Sep - 14:00

Mais le matérialisme ne peut pas comprendre, la sonorité et la résonance des mots lui échappent ; il pense en maçon, "quelque chose" est pour lui un mur, il ne voit que briques et ciment.
Et dans un mur qui as t il d'autre que les briques et le ciment ?
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par geveil le Jeu 5 Sep - 16:18

Dede 95 a écrit:
Et dans un mur qu'y a-t-il d'autre que les briques et le ciment ?
 Rien, tu es une machine très complexe avec des tuyaux ( les veines) des conducteurs ( les nerfs), une pompe (le cœur), des filtres, des usines chimiques, etc. Mais à part ça, il n'y a rien, pas de sensations, pas d'émotions, pas de pensée, juste un fonctionnement qui te fait taper sur un clavier, un robot,quoi.
geveil
geveil

Masculin Messages : 1023
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 83
Localisation : l'univers

http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Jeu 5 Sep - 16:22

Dans un mur il y a une barrière ou un soutien.
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Jeu 5 Sep - 22:22

Dede 95 a écrit:
Mais le matérialisme ne peut pas comprendre, la sonorité et la résonance des mots lui échappent ; il pense en maçon, "quelque chose" est pour lui un mur, il ne voit que briques et ciment.
Et dans un mur qui as t il d'autre que les briques et le ciment ?
lol lol Pour une fois, ton humour porte, c'est la première fois.
Ta vocation se révèle, Dédé, tu as trouvé ta voie. Tu fais très bien dans l'autodérision, je t'assure que c'est très bien réussi lol
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Dede 95 le Ven 6 Sep - 7:46

Merci.
Pour une fois que je te dis merci, malgré que tu penses que j'ai l'esprit handicapé!
Sans rancune....
Dede 95
Dede 95

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 76
Localisation : Corse et Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Inti le Dim 8 Sep - 10:10

Bonjour petit Imam

La vraie duperie vient plutôt du dualisme physique et métaphysique et son credo d'une différence de nature entre homo sapiens et le " reste de la nature et ses milieux ambiants.  
Un anthropocentrisme qui sied de moins en moins par rapport à l'arbre phylogénétique et la filière des origines naturelles d'homo sapiens.

Avant de poser la question " pourquoi quelque chose plutôt que rien" tu pourrais demander pourquoi la nature de l'intelligence de homo sapiens serait différente de l'intelligence en la nature en général?    Pourquoi chercher ailleurs qu'au sein des déterminismes naturels et biologiques les origines de la conscience, intelligence ou perception sensorielle?

Les créationnistes invoquent souvent tout le " fine tuning" de l'œil pour justifier la nécessité d'un esprit créateur supérieur.

Mais quand on fait une greffe de cornée prélevée sur un défunt et qu'on redonne la vue, en dehors du génie du chirurgien, c'est la " magie intrinsèque de la matière" qui opère. Le " tissu humain" contient sa " propre intelligence cellulaire".   L'idée que la matière est complète en elle même pour expliquer un " principe spirituel" au sens de pouvoir structurant et d'organisation devient facilement envisageable.   A condition bien sûr de se départir du préjugé spiritualiste défavorable à la matière et nature voulant qu'un principe spirituel supérieur à la matière soit nécessaire.  ( Démiurge ou observateur)

Je t'ai déjà expliqué qu'en " Philosophie première", la métaphysique …" le spirituel n'est pas naturel".   Alors on scinde en deux réalités distinctes et opposées monde naturel inférieur et monde spirituel supérieur.   Le dualisme physique et métaphysique c'est le rapport entre la nature ( physique) et une culture spiritualiste ( Métaphysique). Simple:  physique ( nature) et Métaphysique ( culture morale). .  La duperie elle est peut être dans cette supériorisation d'une culture morale ou culture philosophico religieuse par rapport au monde naturel,  vue comme un entendement supérieur... irréfutable. Tous tes postes ne visent qu'à ça. Rendre un appel au divin irréfutable et incontournable devant le  constat que " la matière s'oriente et s'organise".

En naturalisme philosophique et physicalisme ( matérialisme scientifique) il est facilement admissible que le spirituel est naturel au sens où lois d'organisation universelles intrinsèques ( esprit) et matière ne font qu'un ( monisme).  La matière est complète en elle même pour justifier un pouvoir structurant, contenant son propre pouvoir d'organisation et orientation pour expliquer les développements physiques possibles et propriétés physiques de la matière et nature. Un peu comme un atome d'hydrogène est complet en lui même avec sa masse et ses électrons et possibles interactions.   Atomique et anatomique.  La question du fait anthropique fort ou faible ne vient qu'en second plan quoique que le but du spiritualisme et idéalisme est de la mettre au premier plan de toute la création.  

Surtout quand on comprend que la métaphysique n'est pas la " partie inaccessible, incogniscible, impalpable, immatérielle...de la réalité universelle mais tout simplement une conception du rapport matière et esprit, une idéalisation de la connaissance humaine par rapport à un monde naturel considéré inférieur,  sans intelligence intrinsèque en la nature.  

Par conséquent si la Métaphysique n'est pas un véritable lieu spirituel supérieur gouvernant le " monde sensible", le monde objectif et naturel, que ce n'est qu'une subjectivité, un esprit pensant la réalité, il devient assez évident sinon fort possible que la matière contienne  son propre pouvoir structurant, recèle ses propres lois physiques d'organisation universelles sans dichotomie indue entre matière et esprit, sans duperie sur l'intelligence en la nature et nature de l'intelligence.  

On a le choix. Soit le spirituel n'est pas naturel mais supérieur,  surnaturel, transcendant.  absolu et immuable.   Soit le spirituel est immanent, naturel, faillible, perfectible, évolutif.  Soit le spirituel est surnaturel et surhumain. Soit le spirituel est naturel et humain.  Faire du spirituel un idéal supérieur inaccessible, ou "cause intelligente" exogène au genre humain n'aide en rien le dit genre humain dans sa condition réelle.  Ça ne fait que justifier une morale de domination de la nature vue comme seul salut humain.  Monde naturel inférieur ( physique)  et monde spirituel supérieur (Métaphysique) est le parfait tremplin du despotisme. Comment ne pas rêver d'émancipation avec une telle "philozoufie première"?

Je pense bien qu'un naturalisme philosophique est relativement plus conciliable avec le physicalisme de la science que le spiritualisme ou idéalisme philosophico religieux qui oppose systématiquement les origines de la conscience ( ne serait-ce qu' animal) au monde objectif et naturel.  

On peut " répudier" le matérialisme pour le réduire dans sa dimension " spirituelle" mais la dimension physique des êtres et des choses  demeure la seule porte d'entrée réelle vers un meilleur entendement des fondements de la matière tant du point de vue quantique que macroscopique.   Le matérialisme scientifique, le matérialisme économique, le matérialisme Philosophique il n'y a que ça du lever au coucher. La vie spirituelle se passe plutôt au niveau des sentiments, ressentiments et entendement  qui animent tout ça. "Matérialisme et spiritualité".

Le spiritualisme est dupe de penser pouvoir accéder aux vrais fondements de la matière et nature en cherchant ailleurs qu'au sein des déterminismes naturels ou dans un lieu dit Métaphysique qui n'est rien d'autre que l'esprit qui cherche l'esprit ailleurs qu'au sein de  la réalité universelle ou matérialisme intégral et universel.  Réel fondamental ( physique) et connaissance humaine ( Métaphysique). On risque de tourner en rond encore longtemps avant que la science et la philosophie regardent du même côté de la réalité universelle.   :soleil:
Inti
Inti

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 06/09/2019
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Tatonga le Dim 8 Sep - 15:29

Salut, Inti.
Permets-moi tout d'abord de traduire ta pensée brumeuse en langage limpide de Tatonga Wink, sans pour autant vulgariser.

On peut ramener tout cela à une seule phrase : concernant l'univers, il est interdit de poser la question pourquoi.

Voici maintenant une synthèse ou un résumé personnel.
1/ l'univers n'est pas intelligent, n'est pas conçu ou dirigé par une intelligence ; l'intelligence est une faculté des animaux et de l'homme et n'existe pas en dehors d'eux. Le cosmos (ou l'univers ou le tout, etc.) est juste capable de s'organiser, ce qui est différent de l'intelligence.
2/ il n'y a pas de conscience dans le cosmos, la conscience appartient uniquement à l'homme et à quelques animaux à des dégrés divers.
3/ il n'y a aucune intention ni dans l'univers ni chez un quelconque dieu. L'intention appartient à l'homme et à l'animal. Il n'y a donc aucun but recherché. S'il y avait d'ailleurs un but, l'univers (et le dieu suppoé), qui est capable d'être un univers, l'univers, s'y serait tout simplement installé. La duperie du matérialisme. 569146778
4/ l'univers est là, ni bon gré, ni malgré. L'univers est là, et il n'a ni voulu, ni pas voulu être là. Il est là, c'est ce qui est, point final. Il n'y a aucune volonté derrière, personne n'a décidé de le placer là.

Voilà, je crois avoir tout dit, n'avoir rien oublié : pas d'intellgence, par de conscience, pas d'intention/volonté, pas de but/dessein. On peut ajouter qu'il ne faut pas séparer esprit et matière pour dire que le premier dirige la seconde, mais c'est inutile car cela est dit implicitement dans ce qui précède.

Comme tout cela est clairement dit ! cheers
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5821
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Inti le Dim 8 Sep - 17:49

Bravo pour ton effort de lecture.  Bien résumé mais on ne peut pas avoir de conclusion sans un minimum de développements logiques pour saisir les tenants et aboutissants d'une question sinon la conclusion devient un décret idéologique pas une proposition, suggestion ou théorie. Ça explique mon pavé.

Si ton résumé est relativement correct c'est sans doute dû à ta bonne capacité de raisonnement et une certaine cohérence inhérente à ma grille d'analyse.
 
Pour le reste la question du " pourquoi quelque chose plutôt que rien" n'est pas interdite, bien au contraire.  Pourquoi et comment?  Sauf qu'on cherche une réponse plus d'ordre astrophysique et astronomique que Métaphysique surtout depuis qu'on sait que la métaphysique est une philosophie spiritualiste ( et non pas un lieu spirituel supérieur)  avec un préjugé défavorable envers la matière et nature et  une réponse toute faite basée sur ce dualisme et dichotomie esprit et matière.   Un monde spirituel supérieur détaché du monde naturel n'est d'aucune utilité pour la condition humaine et sa sérénité.  Le spirituel n'est pas naturel. Ok mais ça explique une certaine absence ou anémie au sein de l'esprit pensant.  Un principe spirituel supérieur à l'humanité devient soit une illusion soit une chimère.

En ce qui concerne ma proposition sur un physicalisme ( matérialisme scientifique) et naturalisme philosophique,  j'avais élaboré le concept de "matérialisme intégral et universel" pour signifier l'interdépendance esprit et matière de même qu'une théorie du tout sur l'atomique et l'anatomique.   J'ai dû me rabattre sur le forum d'éliaquim pour élaborer ce concept concurrent à la Métaphysique comme Philosophie car même des soi disants savants évolutionnistes et matérialistes y ont vu une offense à leur positivisme comme seul fief garant de la culture scientifique. Un scepticisme primaire.  Idem pour ma critique de l'idéalisme quantique.  Étonnant de rencontrer une plus grande liberté d'expression et moins de dogmatisme  sur le forum religieux d'éliaquim que sur un forum zézé.  

Bref j'ai enterré le MIU pour me limiter à la critique du dualisme physique et métaphysique comme vieille conception du spatio temporel et source de dissonance cognitive sur l'identité naturelle d'homo sapiens et son rapport à la nature.  On en est justement là, à parler d'écologie, économie, morale sociale et mondiale... comme quoi la philosophie peut coller à la réalité et dépasser sa mauvaise réputation de "masturbation intellectuelle".  
:soleil:
Inti
Inti

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 06/09/2019
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Mic7777 le Dim 8 Sep - 19:29

Inti a écrit:Pour le reste la question du " pourquoi quelque chose plutôt que rien" n'est pas interdite, bien au contraire.  Pourquoi et comment?  Sauf qu'on cherche une réponse plus d'ordre astrophysique et astronomique

Inti, peux tu nous expliquer dans quelle mesure l'astrophysique et l'astronomie (et plus particulierement la cosmologie en fait) pourraient repondre, comme tu l'affirmes, à la fameuse question "pourquoi quelque chose plutôt que rien?". Si Tatonga fait appel à la métaphysique c'est que la cosmologie n'a aucune chance en elle-même de delivrer la moindre réponse.
Imaginons les deux scenarios possibles pour la cosmologie: soit une regression infinie dans le passé à travers les diverses transformations du "il y a", soit la decouverte d'un improbable neant précédant ce même "il y a". Le premier scenario est une impasse sans fin donc la cosmologie y aurait echoué à trouver une réponse et le second, aboutissant à un néant pré- "il y a" et par la même à une création ex nihilo, aboutirait à la reconnaissance d'une création littéralement métaphysique du Cosmos. Donc, pour résumer, dans le premier cas, la cosmologie se mordrait la queue indéfiniment et dans le second cas, elle devrait s'incliner devant le métaphysique (une création ex nihilo depasserait le cadre de la science).

Tout ceci non pas pour dire que la métaphysique pourrait apporter une réponse au fameux "pourquoi quelque chose plutôt que rien", car dans les faits, la métaphysique brasse beaucoup de vaines spéculations invérifiables, mais surtout pour affirmer que contrairement à ton affirmation, la cosmologie n'a absolument aucune marche de manoeuvre en ce qui concerne notre redoutable question "pourquoi quelque chose plutôt que rien ?".

Mic7777

Masculin Messages : 80
Date d'inscription : 19/05/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

La duperie du matérialisme. Empty Re: La duperie du matérialisme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum