Le Verbe.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Sam 17 Juin - 12:39

perso, je peine à identifier Énergie et Esprit.
Tu peines?  Courage, encore un effort!
Je serais plus encline à identifier Esprit et Information.
Quelle est la racine du mot " enclin"? La même qu'inclinaison, inclination?  Attention, ça penche!

Bon, ben la voilà la trinité: énergie, esprit et information.  Reste à voir qui serait le père, qui l'esprit et qui l'information?
geveil propose:
L'esprit, serait ce qui ressent, éprouve, perçoit et pense, le lieu des sensations, émotions et pensées, mais attention, pas le cerveau qui n'est qu'un outil, mais ce qui ressent dans le cerveau ( Et peut-être ailleurs).  Ainsi, une vibration acoustique fait ressentir un son par l'intermédiaire du système nerveux, au bout de la chaîne, il y a un son, c'est l'Esprit qui "entend".

L'information serait l'ensemble des relations qu'il y a entre les ressentis et autres pensées, ces relations étant elles-même bien sûr, éprouvées par l'Esprit en tant que connaissance, abstractions.  Elles existent en elles-mêmes mais la connaissance qu'on en a est de l'ordre de la pensée. Donc, de même qu'il faut bien distinguer entre une vibration et le son qu'elle provoque, il faut distinguer entre une relation et l'idée qu'on en a.

L'énergie serait la volonté de vivre ( Cf. Schopenhauer), ce qui provoque l'altérité et ce faisant permet à l'Esprit d'éprouver.

Je vois alors qu'énergie, esprit et information sont trois "composants" de l'Être un, en potentiel. L'énergie permet le manifesté, l'esprit la vie et l'information l'histoire.

Tels sont les concepts que geveil propose, mais bien sûr, Dieu dispose, avec l'accord de Tamar, car ce que femme veut, Dieu le veut.

Reste maintenant à savoir lequel de ces concepts qualifier de Père, lequel de Fils sachant que l'esprit, c'est le Saint Esprit, ainsi soit-il.
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par tamar35 le Sam 17 Juin - 18:21

geveil a écrit:
perso, je peine à identifier Énergie et Esprit.
Tu peines?  Courage, encore un effort !

En effet, il me faut pas mal d'efforts pour pratiquer ce que je pressens comme un "concordisme" consistant à identifier des concepts de la Science à des réalités spirituelles fondamentales.

geveil a écrit:
Je serais plus encline à identifier Esprit et Information.
Quelle est la racine du mot " enclin"? La même qu'inclinaison, inclination?  Attention, ça penche!

Voilà pourquoi, pour me tenir droite, je préfère conserver à l'Esprit sa spécificité.

geveil a écrit:geveil propose:
L'esprit, serait ce qui ressent, éprouve, perçoit et pense, le lieu des sensations, émotions et pensées, mais attention, pas le cerveau qui n'est qu'un outil, mais ce qui ressent dans le cerveau ( Et peut-être ailleurs).  Ainsi, une vibration acoustique fait ressentir un son par l'intermédiaire du système nerveux, au bout de la chaîne, il y a un son, c'est l'Esprit qui "entend".

C'est une proposition tout à fait respectable. Ceci dit, je ne vois pas le rapport entre l'Énergie et cet Esprit qui "entend".

geveil a écrit:L'information serait l'ensemble des relations qu'il y a entre les ressentis et autres pensées, ces relations étant elles-même bien sûr, éprouvées par l'Esprit en tant que connaissance, abstractions.  Elles existent en elles-mêmes...

Je ne crois pas que, en général, les relations existent en elles-mêmes.

geveil a écrit:de même qu'il faut bien distinguer entre une vibration et le son qu'elle provoque, il faut distinguer entre une relation et l'idée qu'on en a.

Oui, il est fort possible que la relation en soi n'existe pas et que seule existe l'idée qu'on en a.

geveil a écrit:L'énergie serait la volonté de vivre ( Cf. Schopenhauer)

Pourtant, à ce qu'il me semble, il n'y a rien de volontaire dans l'énergie qui n'est qu'un aspect de la matière, et rien d'énergique dans la volonté qui ne côtoie l'énergie que dans l'éventuel passage à l'acte.

geveil a écrit:Tels sont les concepts que geveil propose, mais bien sûr, Dieu dispose, avec l'accord de Tamar, car ce que femme veut, Dieu le veut.

Je suis évidemment d'accord pour que tu proposes ces concepts, sans pour autant croire que Dieu se déterminera par rapport à eux.

Je ne crois pas que ma féminité ait la moindre importance dans notre échange.

geveil a écrit:Reste maintenant à savoir lequel de ces concepts qualifier de Père, lequel de Fils sachant que l'esprit, c'est le Saint Esprit, ainsi soit-il.

Il est en effet possible que ce concordisme soit une impasse.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Sam 17 Juin - 23:49


Pourtant, à ce qu'il me semble, il n'y a rien de volontaire dans l'énergie qui n'est qu'un aspect de la matière, et rien d'énergique dans la volonté qui ne côtoie l'énergie que dans l'éventuel passage à l'acte.
Aahhh! Tu es dualiste! Il y aurait la matière d'un côté et l'esprit de l'autre? Je me demande si c'est l'esprit ou la matière qui a écrit ton message?
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par tamar35 le Dim 18 Juin - 21:55

geveil a écrit:
Pourtant, à ce qu'il me semble, il n'y a rien de volontaire dans l'énergie qui n'est qu'un aspect de la matière, et rien d'énergique dans la volonté qui ne côtoie l'énergie que dans l'éventuel passage à l'acte.
 Aahhh! Tu es dualiste! Il y aurait la matière d'un côté et l'esprit de l'autre?  Je me demande si c'est l'esprit ou la matière qui a écrit ton message?

Aaaahhh ? tu crois que l'opposition "dualisme vs non-dualisme" a encore une pertinence quand on aborde la question de la Trinité ?

Ceci dit, je ne vois pas le rapport entre ma réponse et le dualisme.
Le non-dualisme n'excuse pas tout.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Lun 19 Juin - 1:04

tamar35 a écrit:
Aaaahhh ? tu crois que l'opposition "dualisme vs non-dualisme" a encore une pertinence quand on aborde la question de la Trinité ?
Et oui, je suis impertinent! Twisted Evil


Ceci dit, je ne vois pas le rapport entre ma réponse et le dualisme.
Vraiment? Evil or Very Mad
Le non-dualisme n'excuse pas tout.
Si, si, il autorise l'impertinence! Twisted Evil
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Lun 19 Juin - 16:21

gaston21 a écrit:

J'ai un corps et un esprit et rien de plus; l'âme est synonyme d'esprit. Ca n'a rien de comparable avec le "montage " de la Trinité. Et cet esprit, c'est ce qui donne la vie à tout. Pour moi, l'esprit, on le trouve dans toute particule; c'est l'esprit qui l'anime. Je pense même que tout est est Esprit, l'Esprit étant pour moi synonyme de l'Energie fondamentale, seule Réalité ultime. La matière est énergie...
Gaston, je suis entièrement d’accord avec ce que tu penses de l'Esprit. Tout a un Esprit. L’Esprit est la nature profonde individuée de la Force Vitale ou Source. Il est la force de propulsion de toute entité. Mais pour l’âme là, je suis d’un tout autre avis. Elle est un système d’expression qui permet à l’Esprit à qui a été attribué une forme individuelle, de s’exprimer à tous les niveaux :  conscient, inconscient, subconscient et supraconscient.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Lun 19 Juin - 17:03

Elle est un système d’expression qui permet à l’Esprit à qui a été attribué une forme individuelle, de s’exprimer à tous les niveaux : conscient, inconscient, subconscient et supraconscient.
Donc l'âme, c'est le corps? C'est le corps qui grâce à se organes permet à l'esprit d'expérimenter la vie, consciente, inconsciente, subconsciente , et supraconsciente, non?
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Lun 19 Juin - 19:27

geveil a écrit:
Elle est un système d’expression qui permet à l’Esprit à qui a été attribué une forme individuelle, de s’exprimer à tous les niveaux :  conscient, inconscient, subconscient et supraconscient.
Donc l'âme, c'est le corps?  C'est le corps qui grâce à se organes permet à l'esprit d'expérimenter la vie, consciente, inconsciente, subconsciente , et supraconsciente, non?
L’âme n’est pas le corps mais elle est réellement très proche de nous. Elle gaine le corps à environ 2-2,5 cm de la peau, elle est un hologramme d’énergie pure et sa substance est son énergie qui véhicule son intelligence à l’intérieur du corps physique. On peut dire quelle est le double ou jumeau du corps en ce sens qu’elle lui ressemble parfaitement. Dans les jours qui suivent le décès, elle perd l’aspect ou les traits du corps qu’elle vient de quitter afin d’être prête à prendre l’empreinte d’un nouveau corps.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Lun 19 Juin - 21:06

L’âme n’est pas le corps mais elle est réellement très proche de nous.
Qui c'est, "nous", le conscient, l'inconscient, l'esprit?
hologramme d’énergie pure et sa substance est son énergie qui véhicule son intelligence à l’intérieur du corps physique.
Qu'est-ce qu'un hologramme?
Quelle est la définition scientifique de l'énergie, quelles sont les diverses formes connues de l'énergie?
L'énergie est-elle une substance?
"L'énergie véhicule son intelligence dans le corps. " Sans âme, n'y aurait-il pas d'intelligence?
Les animaux ont-ils une âme?
Quel rapport y-a-t-il entre l'aura et l'âme?
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par tamar35 le Mer 21 Juin - 13:31

geveil a écrit:
Qu'est-ce qu'un hologramme?
Quelle est la définition scientifique de l'énergie, quelles sont les diverses formes connues de l'énergie?
L'énergie est-elle une substance?
"L'énergie véhicule son intelligence dans le corps. " Sans âme, n'y aurait-il pas d'intelligence?
Les animaux ont-ils une âme?
Quel rapport y-a-t-il entre l'aura et l'âme?

C'est assez marrant...

Quand je te disais
Il est en effet possible que ce concordisme soit une impasse.
...
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Mer 21 Juin - 14:11

tamar35 a écrit:C'est assez marrant...
...
Tu te marres, Tamar, je m'en réjouis!  




Quand je te disais
Il est en effet possible que ce concordisme soit une impasse.
Possible mais pas certain. Dans la tête de geveil, le monde est de la nature du rêve, la vie individuelle est un rêve beaucoup plus long qu'un rêve nocture, c'est tout.  Dans la tête de geveil, il y a un acte de foi, la foi en ce que " les autres" sont vivants.  Non pas au sens biologique du terme, ou parce qu'ils bougent, les voitures aussi bougent, mais en ce qu'ils sont le lieu de sensations, perceptions, émotions, pensées, etc. C'est un acte de foi parce que c'est indémontrable.
Cet acte de foi posé, je suis moniste idéaliste et puisque tout est de la nature du rêve, il n'y a pas de matière sous forme de particules fondamentales éternelles, les particules aussi ont une durée.  Non, pour moi, tout est un rêve de l'Être.
Mais je constate que dans ce rêve que je fais,il y a des constantes, la valeur des constantes de la physique par exemple, du moins à l'échelle humaine.  Sur plusieurs milliards d'années, je ne sais pas.
Mais je m'égare, alors pour en revenir au concordisme, je pense que vouloir interpréter les textes dits sacrés à la lumière de la science est vain, et c'est, d'une certaine façon accorder à la science un statut religieux.  Or la science n'est pas une religion, elle nécessite une certaine ascèse, patience, persévérance, humilité, logique, imagination, courage, etc, mais ce n'est pas un corpus de croyances, elle remet souvent les théories en doutes et parfois même les remanie complètement.  En ce sens, un chercheur ( Un vrai, pas un vendu aux lobbies qui est capable de fausser ses résultats pour plaire  à ses employeurs) est beaucoup plus proche d'une démarche spirituelle qu'un religieux.
Il est vrai, ô paradoxe, ô complexité de la nature humaine, qu'il existe des chercheurs croyants, mais sont-ils concordistes pour autant?

Et puisque le sujet de cette discussion est le Verbe, j'ai entendu récemment sur France Inter, un savant linguiste, qui connaît des dizaines de langues, dire que le langage est le fondement de l'humanité.  D'après la Genèse, il est aussi le fondement du monde. Et justement, Dieu est en train de se raconter une histoire, en tous cas, les hommes se racontent des histoires.  J'ai d'ailleurs pondu un texte que je t'invite à aller voir dans http://diamehito.forumactif.org/t353-les-hommes-se-paient-de-mots#7397
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Mer 21 Juin - 15:14

@geveil
Qu'est-ce qu'un hologramme?
Une image en 3 dimensions.
Sans âme, n'y aurait-il pas d'intelligence?
Sans âme la vie n’aurait pas de sens.
Les animaux ont-ils une âme?
Oui et une conscience bien que quelque peu différente de la nôtre ainsi qu’un esprit de groupe.
Quel rapport y-a-t-il entre l'aura et l'âme?
L’âme fait partie de l’aura. Elle est l’une des gaines entourant le corps.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par gaston21 le Mer 21 Juin - 18:59

Mais alors, qu'est-ce-donc que l'âme? J'ai l'impression parfois qu'on lui donne une existence à part, alors que le mot âme est synonyme d'esprit. Et cet esprit, on le retrouve dans tout être vivant, et, pour moi, dans toute particule et même au-delà. Je signale d'ailleurs que l'Eglise dit que l'homme est "esprit et corps" (article 2516 du catéchisme).
avatar
gaston21

Masculin Messages : 386
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par Fondcombe le Mer 21 Juin - 19:38

Voilà ce que dit le catéchisme sur l'esprit et l'âme :

367 Parfois il se trouve que l’âme soit distinguée de l’esprit. Ainsi S. Paul prie pour que notre " être tout entier, l’esprit, l’âme et le corps " soit gardé sans reproche à l’Avènement du Seigneur (1 Th 5, 23). L’Église enseigne que cette distinction n’introduit pas une dualité dans l’âme (Cc. Constantinople IV en 870 : DS 657). " Esprit " signifie que l’homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle (Cc. Vatican I : DS 3005 ; cf. GS 22, § 5), et que son âme est capable d’être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu (cf. Pie XII, Enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3891).

En d'autres mots : L'homme est matériel et immatériel. On parle d'âme quand on signifie que la partie immatérielle a vocation à être renouvelée, à ressusciter, comme le corps, finalement.
On parle d'esprit quand on signifie que, dès la conception, il y a un lien entre l'homme mortel et temporel et l'éternité.

Certains font de l'âme le siège des émotions, du psychisme, et de l'esprit celui de la volonté.
avatar
Fondcombe

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 05/06/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Jeu 22 Juin - 10:37

Fondcombe a écrit:


En d'autres mots : L'homme est matériel et immatériel. On parle d'âme quand on signifie que la partie immatérielle a vocation à être renouvelée, à ressusciter, comme le corps, finalement.
Encore un bobard de l’église ! Comment, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, peut-on encore croire à la résurrection des corps ? Nos corps se composent d’atomes et chacun d’eux a fait partie une fois ou l’autre d’une quantité inimaginables d’autres corps rendant impossible leur résurrection !
(Bon, là nous sommes hors sujet, je n’ai donc qu’entrouvert une parenthèse que je referme).
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par Tatonga le Jeu 22 Juin - 12:51

cheyenne a écrit:
Encore un bobard de l’église ! Comment, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, peut-on encore croire à la résurrection des corps ?
Mais qu'est-ce que tu racontes Cheyenne ? La résurrection ne se fait pas selon un processus naturel, mais par volonté de Dieu.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3423
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par Fondcombe le Jeu 22 Juin - 13:47

cheyenne a écrit:
Encore un bobard de l’église ! Comment, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, peut-on encore croire à la résurrection des corps ? Nos corps se composent d’atomes et chacun d’eux a fait partie une fois ou l’autre d’une quantité inimaginables d’autres corps rendant impossible leur résurrection !

Si on ne ferme pas tout à fait la parenthèse, je me permets alors de préciser que, pour l'Eglise, la résurrection du corps n'est pas forcément à considérer comme un fait lié à la physique, et notamment la physique atomique.
Quand l'Eglise enseigne la résurrection du corps, elle enseigne le renouvellement d'interagir avec l'extérieur, de ressentir, de communiquer... tout ce que peut faire ou tout ce qu'implique un corps matériel avec le monde matériel dans cette vie ici bas.
Dans ses épîtres, par exemple, Paul parle d'un corps spirituel. On est loin des atomes.
avatar
Fondcombe

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 05/06/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Jeu 22 Juin - 14:58

Tatonga a écrit:
cheyenne a écrit:
Encore un bobard de l’église ! Comment, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, peut-on encore croire à la résurrection des corps ?
Mais qu'est-ce que tu racontes Cheyenne ? La résurrection ne se fait pas selon un processus naturel, mais par volonté de Dieu.

lol Hahaha ! As-tu déjà essayé d'imaginer un seul instant le Grand Sachem ordonner à tous les morts, mortellement morts depuis des centaines de milliers d’années, de se relever comme un seul homme ou une seule femme, en les aidant à rassembler ce qui peut bien rester de leurs os, etc… y compris leur Ego, etc. détruits au moment de la mort ? Aïe, aïe, aïe, le Grand Manitou n’aurait pas fini de faire les poubelles ! Je me demande si nous, les vivants vivants et non vivants morts ressuscités, nous pourrions encore nous allonger ou même nous asseoir… Il ne serait pas impossible que nous serions entassés méli-mélo en quinconce, comme des boites de conserve ! lol
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par cheyenne le Jeu 22 Juin - 15:04

Fondcombe a écrit:
cheyenne a écrit:
Encore un bobard de l’église ! Comment, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, peut-on encore croire à la résurrection des corps ? Nos corps se composent d’atomes et chacun d’eux a fait partie une fois ou l’autre d’une quantité inimaginables d’autres corps rendant impossible leur résurrection !

Si on ne ferme pas tout à fait la parenthèse, je me permets alors de préciser que, pour l'Eglise, la résurrection du corps n'est pas forcément à considérer comme un fait lié à la physique, et notamment la physique atomique.
Quand l'Eglise enseigne la résurrection du corps, elle enseigne le renouvellement d'interagir avec l'extérieur, de ressentir, de communiquer... tout ce que peut faire ou tout ce qu'implique un corps matériel avec le monde matériel dans cette vie ici bas.
Dans ses épîtres, par exemple, Paul parle d'un corps spirituel. On est loin des atomes.
Cela m'est bien égal, je ne suis pas modérateur mais, par principe, je respecte le sujet sinon il part dans tous les sens.

Paul de Tharse considérait l’homme comme un être ternaire et la résurrection concernait l’âme et l’esprit, rien de plus. A partir du VIIIe siècle, on commença à confondre âme et esprit et au XIe siècle, seule cette théorie binaire était encore reconnue par l’église. La résurrection de la chair ou des corps fut intercalée tardivement dans le Credo alors qu’il ne figure pas dans le texte original. Le Credo est le symbole de Nicée, concile eut lieu en 325 et qui fut complété en 381 par celui de Constantinople.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par Fondcombe le Jeu 22 Juin - 15:26

La résurrection de la chair dont il est question dans le concile de Nicée a toujours été enseignée comme une résurrection de la personne  humaine entière, c'est à dire dans toutes ses possibilités, dans toute sa "puissance". Pas comme un re-surgissement du corps matériel avec des atomes...
avatar
Fondcombe

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 05/06/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par gaston21 le Jeu 22 Juin - 19:24

Fondcombe a écrit:Voilà ce que dit le catéchisme sur l'esprit et l'âme :

367 Parfois il se trouve que l’âme soit distinguée de l’esprit. Ainsi S. Paul prie pour que notre " être tout entier, l’esprit, l’âme et le corps " soit gardé sans reproche à l’Avènement du Seigneur (1 Th 5, 23). L’Église enseigne que cette distinction n’introduit pas une dualité dans l’âme (Cc. Constantinople IV en 870 : DS 657). " Esprit " signifie que l’homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle (Cc. Vatican I : DS 3005 ; cf. GS 22, § 5), et que son âme est capable d’être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu (cf. Pie XII, Enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3891).

En d'autres mots : L'homme est matériel et immatériel. On parle d'âme quand on signifie que la partie immatérielle a vocation à être renouvelée, à ressusciter, comme le corps, finalement.
On parle d'esprit quand on signifie que, dès la conception, il y a un lien entre l'homme mortel et temporel et l'éternité.

Certains font de l'âme le siège des émotions, du psychisme, et de l'esprit celui de la volonté.

Nous n'avons pas le même catéchisme; j'ai celui de JP2, article 2516. Il ne peut pas y avoir à la fois une âme et un esprit: et comme tout animal a un esprit, CQFD.

Quant à la résurrection des corps, qui y croit encore sérieusement ? l'Eglise s'est longtemps opposée à la crémation en invoquant cette raison. Depuis, tout le monde se précipite vers la cheminée!
Tiens, une anecdote que je certifie. La crémation a longtemps été interdite en France pour ces motifs religieux. Dans les années 1960, j'avais un collègue et ami qui menait à Dijon le combat pro-crémation. Le maire de l'époque était le chanoine Kir, un personnage exceptionnel et turbulent! Il prend un rendez-vous avec son équipe pour défendre le projet de crématorium à Dijon, toujours refusé. Le chanoine les accueille avec son rire jovial et tonitruant: "Bonjour, mes amis de la dernière cuite"! Le crématorium a été construit en 1992. Notre célèbre chanoine est mort avant d'avoir pu en profiter...
avatar
gaston21

Masculin Messages : 386
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Jeu 22 Juin - 20:13

De toutes façons, il reste toujours des traces d'ADN de son passage sur terre et à partir de cet ADN Dieu pourra nous ressuciter, mais comme l'homme a une âme disons depuis 300000 ans et que la terre a vu passer environ 100 milliards d'homo sapiens, je ne sais pas où on les casera.
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par tamar35 le Jeu 22 Juin - 21:28

geveil a écrit:Possible mais pas certain. Dans la tête de geveil, le monde est de la nature du rêve

Si l'on veut te suivre, deux questions viennent à l'esprit, l'une naïve "Qui rêve ?", l'autre tordue "Que signifie ici le mot 'nature' ?"

geveil a écrit:Dans la tête de geveil, il y a un acte de foi, la foi en ce que " les autres" sont vivants.  Non pas au sens biologique du terme, ou parce qu'ils bougent, les voitures aussi bougent, mais en ce qu'ils sont le lieu de sensations, perceptions, émotions, pensées, etc. C'est un acte de foi parce que c'est indémontrable.

Veux-tu dire que les voitures ne vivent pas ?

Ou bien veux-tu dire que par un acte de foi tu as renoncé au solipsisme radical comme a pu le théoriser Berkeley ?

Est-ce que cela a une importance dans un rêve ?



geveil a écrit:Cet acte de foi posé, je suis moniste idéaliste et puisque tout est de la nature du rêve

Il n'y a donc qu'une seule nature
Mais si le mot 'nature' se réfère à tout ce qui parcourt ton rêve quelle est sa pertinence ?
Car dans le même esprit, on peut dire que tout ce qui existe partage la même nature, à savoir la nature de l'existant. Et que les différences ne sont pas des différences de 'nature' mais des différences de 'substance', de 'forme', d' 'essence, de ceci ou de cela...

D'où l'intérêt de tenter de préciser ce que l'on entend par 'nature' dès que l'on utilise le mot 'nature'... ce qui n'est pas obligé.

Au fait, qu'entends-tu par "tout" ?
Tout ce que ton rêve aborde ?

geveil a écrit:Non, pour moi, tout est un rêve de l'Être.

Bon ! j'ai la réponse à ma première question naïve, parfait ! Même si le mot "Être" ne satisfait pas tellement la curiosité de Tamar qui, m'a-t-on dit, aurait préféré "Pour moi, tout est un rêve du Non-Être"...

Cela étant, il y a donc un rêveur et un rêve, le rêveur peut-il être de la même 'nature' que le rêve ?

geveil a écrit:Mais je constate que dans ce rêve que je fais,il y a des constantes, la valeur des constantes de la physique par exemple, du moins à l'échelle humaine.  Sur plusieurs milliards d'années, je ne sais pas.

Le rêve paraît très bien organisé.

geveil a écrit:Mais je m'égare, alors pour en revenir au concordisme, je pense que vouloir interpréter les textes dits sacrés à la lumière de la science est vain, et c'est, d'une certaine façon accorder à la science un statut religieux.

La Science a vocation à s'intéresser à tout, y compris tout ce qui concerne la religion ou la spiritualité. Et la spiritualité de Tamar se nourrit de sa vie et donc notamment de ses connaissances et par conséquent elle est ravie que, de temps à autre, la science éclaire sa spiritualité.

Les réticences de Tamar surgissent dès que l'on procède à des identifications très matérialistes du genre "esprit=énergie", même si elle n'est pas contre l'idée que l'Esprit soit énergie, à condition de ne pas trop s'emballer avec le verbe "être" et lui faire dire plus qu'il n'en faut...

Perso, je dirais que Tamar pense d'une part que si l'Esprit est énergie alors d'abord c'est une énergie toute particulière puisque douée de liberté , et d'autre part que cette énergie n'est qu'un attribut, un aspect de l'Esprit.

geveil a écrit:D'après la Genèse, il est aussi le fondement du monde. Et justement, Dieu est en train de se raconter une histoire, en tous cas, les hommes se racontent des histoires.

Il me semble que Tamar a évoqué ici ou ailleurs cette analogie en parlant de l'Auteur, de Sa Parole et de Son Esprit. La Parole raconte une Histoire où se manifeste l'Esprit. Et la Parole peut commenter Son Histoire (par exemple par la Science), et la Parole peut commenter Son commentaire (par exemple par la Religion)... Et ce indéfiniment, l'Esprit se manifeste toujours davantage au gré de la volubilité de la Parole, et ce faisant la Parole révèle l'Auteur...

geveil a écrit:J'ai d'ailleurs pondu un texte que je t'invite à aller voir dans http://diamehito.forumactif.org/t353-les-hommes-se-paient-de-mots#7397

Oup's, faut s'enregistrer... y a pas un autre moyen de populariser ta ponte ?
avatar
tamar35

Féminin Messages : 222
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par geveil le Jeu 22 Juin - 23:07

tamar35 a écrit:Si l'on veut te suivre, deux questions viennent à l'esprit, l'une naïve "Qui rêve ?", l'autre tordue "Que signifie ici le mot 'nature' ?"
1- L'Être, le "il y a".
2- comme un rêve.

geveil a écrit:Veux-tu dire que les voitures ne vivent pas ?
 Pure hypothèse, mais en effet, je ne pense pas qu'elles sentent ou éprouvent quoi que ce soit.



Ou bien veux-tu dire que par un acte de foi tu as renoncé au solipsisme radical comme a pu le théoriser Berkeley ?
C'est exactement cela.

Est-ce que cela a une importance dans un rêve ?
 Du point de vue logique, aucune importance, du point de vue psychologique, cela me rassure.  Quand j'étais petit, je parlais à mon nounours comme s'il pouvait m'entendre, maintenant, je parle aux gens comme s'ils pouvaient m'entendre.  Mais après tout, quelle importance?


geveil a écrit:Cet acte de foi posé, je suis moniste idéaliste et puisque tout est de la nature du rêve

Il n'y a donc qu'une seule nature
Oui

Mais si le mot 'nature' se réfère à tout ce qui parcourt ton rêve quelle est sa pertinence ?
Aucune, c'est une étiquette posée sur ce qui parcourt mon rêve.

Car dans le même esprit, on peut dire que tout ce qui existe partage la même nature, à savoir la nature de l'existant. Et que les différences ne sont pas des différences de 'nature' mais des différences de 'substance', de 'forme', d' 'essence, de ceci ou de cela...
Je serais assez circonspect en ce qui concerne cette déclaration, pour moi, la nature de l'existant est synonyme de substance ou d'essence.

D'où l'intérêt de tenter de préciser ce que l'on entend par 'nature' dès que l'on utilise le mot 'nature'... ce qui n'est pas obligé.
Voilà, c'est fait ci-dessus. Le problème est que lorsque l'on désigne, on fait encore et toujours du dualisme, " il y a la nature et moi qui en parle". Il en résulte que pour éviter cela, il faut dire que tout est moi, et on revient quelque part au solipsisme, sauf que tous les êtres qui peuplent mon rêve disent "moi", dans n'importe quelle langue, ce qui signifie, dans le cadre de mon acte de foi, que Moi est divisé, ou encore que JE suis divisé.
Au fait, qu'entends-tu par "tout" ?
Tout ce que ton rêve aborde ?
Si tu veux, mais à travers toutes les créatures.
geveil a écrit:Non, pour moi, tout est un rêve de l'Être.

Bon ! j'ai la réponse à ma première question naïve, parfait ! Même si le mot "Être" ne satisfait pas tellement la curiosité de Tamar qui, m'a-t-on dit, aurait préféré "Pour moi, tout est un rêve du Non-Être"...
Pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien? Il y a, point barre, et dans la tête de geveil, le "il y a", c'est l'Être.


Cela étant, il y a donc un rêveur et un rêve, le rêveur peut-il être de la même 'nature' que le rêve ?
 Alors ça, c'est une bonne question, qui me tarabuste depuis quelque temps.  Considérons un photon qui frappe ma rétine, au bout d'une chaîne de transmission, il y a une sensation lumineuse. C'est le rêve. Mais le photon,la chaîne de transmission sont-ils de l'ordre du rêve? Oui, car qu'est-ce qu'un photon sinon un sous ensemble de mes qualia, sous-ensemble constitué d'expériences visuelles, tactiles, auditives, à travers des instruments qui sont eux mêmes des "images", des calculs mathématiques qui sont des signes sur une feuille ou un tableau noir associés à des sentiments de vérité ou de fausseté, à travers des collègues scientifiques qui sont des hologrammes, éventuellement sonores, odorants et même tactiles.


La Science a vocation à s'intéresser à tout, y compris tout ce qui concerne la religion ou la spiritualité. Et la spiritualité de Tamar se nourrit de sa vie et donc notamment de ses connaissances et par conséquent elle est ravie que, de temps à autre, la science éclaire sa spiritualité.
 serrez la main
Les réticences de Tamar surgissent dès que l'on procède à des identifications très matérialistes du genre "esprit=énergie", même si elle n'est pas contre l'idée que l'Esprit soit énergie, à condition de ne pas trop s'emballer avec le verbe "être" et lui faire dire plus qu'il n'en faut...
 En fait tout ce qu'on nomme matière, ou énergie, est aussi sujet, et comme le dit Ber, il y a de l'esprit dans la moindre des particules, et je dans la tête de geveil, je vais plus loin, les particules sont des morceaux d'Être.

Perso, je dirais que Tamar pense d'une part que si l'Esprit est énergie alors d'abord c'est une énergie toute particulière puisque douée de liberté , et d'autre part que cette énergie n'est qu'un attribut, un aspect de l'Esprit.
 Soit, ce que tu nommes esprit, je le nomme Être.

geveil a écrit:D'après la Genèse, il est aussi le fondement du monde. Et justement, Dieu est en train de se raconter une histoire, en tous cas, les hommes se racontent des histoires.

Il me semble que Tamar a évoqué ici ou ailleurs cette analogie en parlant de l'Auteur, de Sa Parole et de Son Esprit. La Parole raconte une Histoire où se manifeste l'Esprit. Et la Parole peut commenter Son Histoire (par exemple par la Science), et la Parole peut commenter Son commentaire (par exemple par la Religion)... Et ce indéfiniment, l'Esprit se manifeste toujours davantage au gré de la volubilité de la Parole, et ce faisant la Parole révèle l'Auteur...

geveil a écrit:J'ai d'ailleurs pondu un texte que je t'invite à aller voir dans http://diamehito.forumactif.org/t353-les-hommes-se-paient-de-mots#7397

Oup's, faut s'enregistrer... y a pas un autre moyen de populariser ta ponte ?[/quote] Ah bon, cela m'étonne, il me semble qu'on peut parcourir les textes, mais sans pouvoir y répondre.  De toutes façons, au vu de ta hauteur de vue, ce texte est assez pauvre.
avatar
geveil

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 81
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Verbe.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum