Le colonialisme.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le colonialisme.

Message par Invité le Mar 15 Déc - 21:11

Saint Glinglin a écrit:
Boemboy a écrit:Les Européens n'ont rien pillé : ils ont trouvé des jungles et il y ont créé des plantations.
...pour leur propre profit, adapté à leur économie, sans se préoccuper des besoins locaux.

Quels besoins locaux ? Il y a une certaine densité démographique avec des cultures vivrières adaptées à cette densité.
Débarquent des Européens en quête de caoutchouc pour leurs pneus de bagnoles.
Ils s'installent dans la jungle un peu plus loin que les cultures vivrières et recrutent des locaux voulant arrondir leurs fins de mois.

Ils ont trouvé des maladies endémique et ont répandu leur médecine
....modérément ! En soignant surtout les colons non préparés à ces agressions.

Mais bien sûr ! Et c'est uniquement par miracle que la population indigène a augmenté....

Le pillage est le fait des dictateurs locaux. ...depuis la décolonisation ! Au lieu de corriger l'économie dans le sens des besoins locaux, ils ont pris à leur compte les exploitations des colons.

Et en quoi est-ce de la faute des Européens ?

Ce sont les Français qui ont trouvé du pétrole dans le Sahara et ce sont les cadres du FLN qui en ont planqué les profits sur leurs comptes en Suisse.  Exact ! Les Français voulaient-ils en faire bénéficier essentiellement l'Algérie ou la France ?

A l'époque, l'Algérie était française.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Boemboy le Mar 15 Déc - 21:42

Saint-Glinglin, tu présentes là le colonialisme sous son aspect clean ! Tu aurais pu y ajouter l'apport de la civilisation dans des terres sauvages... La réalité vécue au cours de cette longue période coloniale n'est pas aussi clean que ça !
Déjà, les Européens se sont partagé les territoires sans tenir compte des ethnies. Les bons sauvages ont été priés de respecter les règles des seigneurs locaux.
Le développement économique n'a pas respecté les cultures vivrières. Quand on étend les champs de colza à la place des céréales locales, on n'aide pas à lutter contre la faim dans le pays !
La population indigène a augmenté globalement grâce à cet apport médical, oui ! Mais il reste que l'apport médical auprès des indigènes n'était pas aussi intense qu'auprès des colons. Les établissements médicaux ne se comparaient pas à ceux qui existaient en Europe !

Les colons Européens n'ont jamais traité d'égal à égal avec les indigènes. Ils ne les ont pas préparés à être des partenaires économiques intéressants. Ils ont entretenu une image de parasites autoritaires, au lieu de les former à la gestion des richesses locales. Après leur départ, les chefs locaux ont chaussé leurs pantoufles. Sinon que les colons roulaient pour des financiers européens, tandis que les nouveaux chefs roulent pour eux !

Quant au pétrole algérien, il est apparu bien tard dans l'Algérie Française. Les Français n'ont pas utilisé ses premiers bénéfices pour amplifier le développement du pays: l'Etat s'est servi d'abord avec une société pétrolière nationalisée me semble-t-il. Là-dessus mes souvenirs ne sont pas très nets, j'ai besoin de revoir l'histoire de cette période...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Jeu 17 Déc - 13:05

Je suis désolé d'avoir à le dire, mais je ne suis d'accord ni avec amandine ni avec Saint Glinglin ni avec Boemboy.
Le colonialisme n'a jamais eu aucun côté positif, c'est un crime inqualifiable, inexcusable, impardonnable qui a été commis. Des massacres sans nom, des crimes contre l'humanité des génocides ont été commis et...reconnus par leurs auteurs mêmes. Le colonisateur avait dévasté les contrées qu'il avait envahi, abattant le bétail, incendiant les cultures et les masures pour exterminer et chasser les autochtones de leurs terres.
Il n'y a jamais eu apport de quoi que ce soit. En arrivant comme en partant, le colonisateur a pratiqué la politique de la terre brûlée, incendiant et détruisant tout ce qu'il avait construit pour lui-même afin de ne pas le laisser derrière lui.
Même les quelques intellectuels, instits ou écrivains autochtones avait été assassinés.
Et si la très grande majorité des Européens avaient quitté le pays aux indépendances, ce n'était pas par peur, mais pour vider le pays de tout ce qu'il avait comme fonctionnaires et enseignants et l'étouffer, faire regretter les luttes pour la libération, montrer que la puissance coloniale esclavagiste est indispensable.
Et puisque l'Algérie est évoquée, il existe des dizaines de témoignages de généraux français qui dès leur entrée au pays ont vanté dans des répports adressés à la métropole les merveilles culturale et culturelles et les richesse qu'ils avaient trouvées sur place.
Rappelons enfin que le taux d'alphabétisation des Algériens était plus élevé en 1830 à l'arrivée des Français qu'en 1962 à leur départ.
Démographiquement, la population autochtone n'a que très peu évolué en un siècle et demi, ce qui donne une idée de la manière dont elle se nourrissait et comme elle était soignées par une colonisation " civilisatrice ".
Quand au pétrole du sud, on en parle ici en disant qu'il a été " découvert " par la France. Cela veut dire quoi ? Qu'elle l'a inventé ??? Que si elle ne l'avait pas découvert, personne ne l'aurait découvert ???
Il fallait dire qu'elle l'a inventé, ç' aurait été plus direct et plus clair.
Et les essais nucléaires dans le sud, qui tuent encore, pourquoi personne ne s'en souvent et les milliers de champs de mines qui continuent d'exploser partout dans les campagnes sous les pieds des enfants.
Les mensonges et les ronds de jambes négationnistes, y en a assez, quand on ne sait rien, il vaut mieux s'abstenir de rapporter les propos aigris des Harkis et des pieds-noirs, alors ques des Bigeard et Aussaresses avaient avoué les crimes, les massacres, les vols et les viols, les pillages, les exécutions sommaires et les tortures qui avaient été pratiqués.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Jeu 17 Déc - 13:16



TATONGA a écrit:Je suis désolé d'avoir à le dire, mais je ne suis d'accord ni avec amandine ni avec Saint Glinglin ni avec Boemboy.
Alors ça c'est un comble : je n'ai rien dit! mdr 2 mdr 2 mdr 2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Jeu 17 Déc - 13:28

amandine a écrit:

TATONGA a écrit:Je suis désolé d'avoir à le dire, mais je ne suis d'accord ni avec amandine ni avec Saint Glinglin ni avec Boemboy.
Alors ça c'est un comble : je n'ai rien dit! mdr 2 mdr 2 mdr 2
Implicitement, si. En reprenant un écrit de Saint Glinglin pour en faire un sujet, tu admettais tacitement qu'il y a du pour et du contre qu'il faudrait confronter. Si tu as bien lu ce que je viens d'écrire (et je t'invite à le relire une 2° fois) tu as dû comprendre que toi-même tu avais une fausse idée de la question, et donc des idées que je récuse.
Enfin, ça n'a pas été tout à fait inutile puisque cela m'as permis de lever les voiles.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Jeu 17 Déc - 13:51

Mon cher Tatonga, je peux t'ouvrir un sujet sur la torture sous le régime des Khmers rouges si tu veux. Ca ne voudra pas dire que j'estime qu'il y a du pour et du contre. Simplement que le sujet mérite d'être abordé. Allez, j'arrête de vous faire dérailler. Je vous laisse poursuivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Boemboy le Jeu 17 Déc - 19:41

Tatonga,:
"Rappelons enfin que le taux d'alphabétisation des Algériens était plus élevé en 1830 à l'arrivée des Français qu'en 1962 à leur départ. "

Surprenante statistique ! As-tu une idée de la façon dont elle a été établie en 1830 ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Jeu 17 Déc - 20:03

Ce que dit TATONGA est vrai, pour l'avoir constate de mes yeux de soldat francais.
Vraiment desole pour ce que les francais ont fait a ton pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Jeu 17 Déc - 20:45

septour a écrit:Ce que dit TATONGA est vrai, pour l'avoir constate de mes yeux de soldat francais.
Vraiment desole pour ce que les francais ont fait a ton pays.

Je ne connais pas tous les détails mais moi aussi j'ai entendu des témoignages d'anciens soldats qui avait vu voir participer à de vraies horreurs. Difficile d'inclure ça dans une collaboration respectueuse.
En tout cas Septour, tu as du mérite de savoir le reconnaître.
J'imagine que ceux qui ont vécu cette guerre en temps que soldats français ça doit être horrible car ils sont dans une position où ils ne peuvent pas facilement en parler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Jeu 17 Déc - 21:09

Boemboy a écrit:Tatonga,:
"Rappelons enfin que le taux d'alphabétisation des Algériens était plus élevé en 1830 à l'arrivée des Français qu'en 1962 à leur départ. "

Surprenante statistique ! As-tu une idée de la façon dont elle a été établie en 1830 ?
Tu sais pourquoi elle te surprend ?
Parce que tu pars de l'idéé préconçue( propagée par le colonialisme) qu'il n'y avait rien en Algérie à cette époque-là, rien que des peuplades en errance, en quelque sorte un territoire vierge, en abandon, où seuls vagabondent quelques sauvages.
Or non, il existait une économie, une vie sociale organisée et des institutions éducatives au sein des Zaouias. Il est donc possible d'avoir des statistiques. Mais il est une question que tu ne te poses pas.
Le chef de la résistance algérienne qui s'était opposé à l'arrivée des Français, c'était qui ?
C'était l'Emir Abdelkader, un homme de lettres et de sciences, un grand poète au savoir immense, de renommée mondiale aussi bien à cette époque-là (début 19° siècle) qu'actuellement. Même aujourd'hui, toi et moi, avoir nos connaissances modernes nous ne serions pas en mesure de l'égaler.
Alors dis-moi, s'il n'y avait que des sauvage, d'où sort cet homme, réputé pour avoir une immense bibliothèque ?
Il est tombé du ciel ?
Ou bien vas-tu me dire qu'il était le seul lettré au milieu d'une meute de sauvages illttrés.
Voilà la bonne question qu'il fallait te poser, et elle aurait décillé les yeux à ceux qui ont un peu de jugeote et sont de bonne foi !!!!!
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Boemboy le Jeu 17 Déc - 23:19

Tatonga a écrit:
Boemboy a écrit:Tatonga,:
"Rappelons enfin que le taux d'alphabétisation des Algériens était plus élevé en 1830 à l'arrivée des Français qu'en 1962 à leur départ. "

Surprenante statistique ! As-tu une idée de la façon dont elle a été établie en 1830 ?
Tu sais pourquoi elle te surprend ?
Parce que tu pars de l'idéé préconçue( propagée par le colonialisme) qu'il n'y avait rien en Algérie à cette époque-là, rien que des peuplades en errance, en quelque sorte un territoire vierge, en abandon, où seuls vagabondent quelques sauvages.
Or non, il existait une économie, une vie sociale organisée et des institutions éducatives au sein des Zaouias. Il est donc possible d'avoir des statistiques. Mais il est une question que tu ne te poses pas.
Le chef de la résistance algérienne qui s'était opposé à l'arrivée des Français, c'était qui ?
C'était l'Emir Abdelkader, un homme de lettres et de sciences, un grand poète au savoir immense, de renommée mondiale aussi bien à cette époque-là (début 19° siècle) qu'actuellement. Même aujourd'hui, toi et moi, avoir nos connaissances modernes nous ne serions pas en mesure de l'égaler.
Alors dis-moi, s'il n'y avait que des sauvage, d'où sort cet homme, réputé pour avoir une immense bibliothèque ?
Il est tombé du ciel ?
Ou bien vas-tu me dire qu'il était le seul lettré au milieu d'une meute de sauvages illttrés.
Voilà la bonne question qu'il fallait te poser, et elle aurait décillé les yeux à ceux qui ont un peu de jugeote et sont de bonne foi !!!!!

Tu ne réponds pas, à ma question.
Je n'ignore pas qu'il existait une civilisation en Algérie avant l'arrivée des Français. Ce qui me surprend c'est l'augmentation des illettrés alors que l'Education Nationale était présente et intense.
Sur quels chiffres appuie-tu ta population d'illettrés en 1830 ? Ton intime conviction ???

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Ven 18 Déc - 0:17

Boemboy a écrit:
Tu ne réponds pas, à ma question.
Si je réponds très bien à ta question, puisque je te dis qu'il existait des institutions éducatives avant la colonisation et tout au long de la colonisation qui ont formé d'innombrables élites arabophones et cela est totalement indépendant du système éducatif du colon. Je fais mieux que répondre à ta question, je l'invalide en te donnant l'exemple de l' Emir Abdelkader, exemple qui montre bien que les Algériens n'avait pas besoin que vienne la France leur dispenser le savoir et que la prétendue colonisation civilisatrice est un odieux mensonge.
Je n'ignore pas qu'il existait une civilisation en Algérie avant l'arrivée des Français. Ce qui me surprend c'est l'augmentation des illettrés alors que l'Education Nationale était présente et intense.
Education nationale présente et intense !!!!! Tu plaisantes ??? Mais bien sûr que les colons ont construit des écoles pour leurs enfants, développé un réseau routier, un réseau électrique, le tout-à-l'égout, l'eau courante, des structures sanitaires, mais pour eux., dans leurs bases-vie, là où ils vivaient à l'écart des indigènes.
Qu'est-ce que tu veux nous faire croire ? Que la France faisait ça pour les autochtones, alors que même les harkis, les collabos qui s'étaient rangés de son côté, elle les parque aujourd'hui dans des ghettos chez elle !!!!
Sur quels chiffres appuie-tu ta population d'illettrés en 1830 ? Ton intime conviction ???
Il y a des historiens qui écrivent l'histoire, figure-toi. Et puis quand on connait dans quel état la France a laissé ses colonies et les exactions et les crimes immondes qui ont été commis, cette question sur laquelle tu insistes prend alors vraiment l'allure d'une diversion [/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Boemboy le Ven 18 Déc - 11:41

Tatonga, as-tu l'occasion de discuter avec des gens qui ont vécu en Algérie ?
Ton opinion est trop excessive pour être réaliste.
De plus, tu proclames une proportion chiffrée, mais quand je te demande tes sources tu vois là une diversion...J'en déduis que tu exprimes ton opinion, ce qui est ton droit, mais tu ne disposes pas de sources très objectives...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Ven 18 Déc - 12:57

amandine a écrit:
Saint Glinglin a écrit:
Boemboy a écrit:Les Européens n'ont rien pillé : ils ont trouvé des jungles et il y ont créé des plantations.
...pour leur propre profit, adapté à leur économie, sans se préoccuper des besoins locaux.

Quels besoins locaux ? Il y a une certaine densité démographique avec des cultures vivrières adaptées à cette densité.
Débarquent des Européens en quête de caoutchouc pour leurs pneus de bagnoles.
Ils s'installent dans la jungle un peu plus loin que les cultures vivrières et recrutent des locaux voulant arrondir leurs fins de mois.

Ils ont trouvé des maladies endémique et ont répandu leur médecine
....modérément ! En soignant surtout les colons non préparés à ces agressions.

Mais bien sûr ! Et c'est uniquement par miracle que la population indigène a augmenté....

Le pillage est le fait des dictateurs locaux. ...depuis la décolonisation ! Au lieu de corriger l'économie dans le sens des besoins locaux, ils ont pris à leur compte les exploitations des colons.

Et en quoi est-ce de la faute des Européens ?

Ce sont les Français qui ont trouvé du pétrole dans le Sahara et ce sont les cadres du FLN qui en ont planqué les profits sur leurs comptes en Suisse.  Exact ! Les Français voulaient-ils en faire bénéficier essentiellement l'Algérie ou la France ?

A l'époque, l'Algérie était française.

 C'est renversant

Amandine,  peux tu nous mettre un lien et nous rediriger sur le fil où ont été tiré ces extraits ? merci :)


Dernière édition par Tala le Ven 18 Déc - 13:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Ven 18 Déc - 13:13

Boemboy a écrit:Tatonga, as-tu l'occasion de discuter avec des gens qui ont vécu en Algérie ?
Ton opinion est trop excessive pour être réaliste.
De plus, tu proclames une proportion chiffrée, mais quand je te demande tes sources tu vois là une diversion...J'en déduis que tu exprimes ton opinion, ce qui est ton droit, mais tu ne disposes pas de sources très objectives...

Qu'est ce qui t'a paru excessif dans les propos de Tatonga ?
Avant les droits de l'homme entre 1830 et 1848 des villages entiers ont été rasé, des familles entières, hommes, femmes et enfants, ont été emmurés vivants, enfumés, décapités, y en avait à toutes les sauces et pour tous les goûts. Rien d'étonnant, il fallait 'nettoyer' le pays des indigènes qu'on présentait comme des sauvages, barbares et illettrés. La mission civilisatrice de l'église, tu dois connaitre non ?
Tu penses que les petits arabes étaient traités de la même manière à l'école, pour ceux qui ont eu la chance d'y accéder ? tu crois qu'un indigène avait la même voix de vote qu'un colon dans son propre pays ? ou les mêmes droits tout court ? Que l'Algérie vivait ces moments de gloire durant le colonialisme ?

La colonisation où qu'elle soit n'a jamais rien eu de positif. RIEN. La liberté d'un peuple n'a pas de prix.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Ven 18 Déc - 13:29

Boemboy a écrit:Tatonga, as-tu l'occasion de discuter avec des gens qui ont vécu en Algérie ?
Ton opinion est trop excessive pour être réaliste.
De plus, tu proclames une proportion chiffrée, mais quand je te demande tes sources tu vois là une diversion...J'en déduis que tu exprimes ton opinion, ce qui est ton droit, mais tu ne disposes pas de sources très objectives...
Le problème est ailleurs, c'est que vous parlez de choses dont vous ignorez tout, et on ne peut pas refaire ici toute l'histoitre de la colonisation en générale et de l'Algérie en particulier.
Ainsi j'ai pu lire ici que la France a trouvé une terre abandonnée et a décidé des planter je ne sais pas quoi. Comment peut-on faire montre d'une ignorance aussi crasse, à moins qu'on ne soit un fieffé menteur qui veut propager des mensonges.
N'importe quel écolier sait que dès l'arrivée des Français un peuple s'était levé pour opposer une farouche résistance organisée qui n'a jamais cessé de lutter pour botter dehors l'envahisseur. Comment ose-ton alors parler de terres sans propriétaire ?
Ce qu'il y a eu lieu est un vol, une spoliation suivi de massacres de masse,non pas contre une armée mais contre un peuple désarmé, qui dépasse en horreur tout ce qui a été commis comme crimes contre l'humanité.
Tiens, lis, juste un petit échantillon, pour te donner une idée de la résistance du peuple et les immondes crimes commis sur des victimes désarmées par les " braves et honorables officiers " de la France "des droits et des libertés" :

18 juin 1845: « Enfumades » de la grotte de Ghar-el-Frechih (Algérie)
Pour la conquête totale de l'Algérie, Bugeaud mena à partir de 1841 une « guerre de ravageur » fondée sur la razzia et la dévastation systématique des régions insoumises. En 1845, la guerre reprend un peu partout dans les « régions pacifiées » à l'appel des confréries. Bou Maza avait enflammé le massif du Dahra en se présentant comme un « mahdi » (envoyé du Prophète) ou chérif (descendant du Prophète).
A Orléanville, le 11 juin 1845, Bugeaud conseille ceci à ses subordonnés pour réduire la résistance des populations de la région du Chélif:
« Si ces gredins se retirent dans leurs cavernes, imitez Cavaignac aux Sbéhas! Enfumez les à outrance comme des renards. »
La répression est rapide et rigoureuse: le colonel Pélissier n'hésite pas à asphyxier plus de 1 000 personnes, hommes, femmes et enfants, des Ouled Riah, qui s'étaient réfugiées dans la grotte de Ghar-el-Frechih75 dans le Dahra (triangle Ténès, Cherchell, Miliana).
Un soldat écrit: « Les grottes sont immenses; on a compté 760 cadavres; une soixantaine d'individus seulement sont sortis, aux trois quart morts; quarante n'ont pu survivre; dix sont à l'ambulance, dangereusement malades; les dix derniers, qui peuvent se traîner encore, ont été mis en liberté pour retourner dans leurs tribus; ils n'ont plus qu'à pleurer sur des ruines. »
Après son forfait, Pélissier répond à quelques bonnes consciences inquiètes: « La peau d'un seul de mes tambours avait plus de prix que la vie de tous ces misérables. »
Le prince de la Moskowa, fils du Maréchal Ney, fait une interpellation à la Chambre des Pairs. Cela n'empêche pas Pélissier d'obtenir son bâton de maréchal et d'être nommé gouverneur général de l'Algérie de 1860 à 1864.
Le 12 août 1845, Saint-Arnaud à son tour, près de Ténès, transforme d'autres grottes « en un vaste cimetière » , « cinq cents brigands » y furent enterrés.

http://jacques.morel67.pagesperso-orange.fr/ccfo/crimcol/node58.html
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Ven 18 Déc - 13:52

Tala, voici le lien vers le début de la conversation : http://forum-religions-ines.forumactif.be/t90-le-reactionisme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Ven 18 Déc - 13:58


Le problème est ailleurs, c'est que vous parlez de choses dont vous ignorez tout, et on ne peut pas refaire ici toute l'histoitre de la colonisation en générale et de l'Algérie en particulier.

Mais ne vaut il pas mieux en parler que de rester dans l'ignorance? Oui l'époque colonialiste est mal enseignée et nous sommes mal informés. Mais tu dois savoir que ce n'est pas facile d'en discuter chez nous, il y a encore dans les familles des gens qui ont vécu la guerre d'Algérie, il y a encore beaucoup de cadavre dans les placards et de pression pour empêcher les choses de se dire.
C'est une chance de pouvoir en parler avec toi qui l'a vécu de l'autre côté, mais il est bien plus facile de tout ignorer et de ne pas en parler. Je ne trouve pas les interrogations de Boemboy choquantes. Il te répète seulement ce que nous on nous a appris ici. Et il ne le répète pas bêtement, il s'interroge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Ven 18 Déc - 14:17

amandine a écrit:
Le problème est ailleurs, c'est que vous parlez de choses dont vous ignorez tout, et on ne peut pas refaire ici toute l'histoitre de la colonisation en générale et de l'Algérie en particulier.

Mais ne vaut il pas mieux en parler que de rester dans l'ignorance? Oui l'époque colonialiste est mal enseignée et nous sommes mal informés. Mais tu dois savoir que ce n'est pas facile d'en discuter chez nous, il y a encore dans les familles des gens qui ont vécu la guerre d'Algérie, il y a encore beaucoup de cadavre dans les placards et de pression pour empêcher les choses de se dire.
C'est une chance de pouvoir en parler avec toi qui l'a vécu de l'autre côté, mais il est bien plus facile de tout ignorer et de ne pas en parler. Je ne trouve pas les interrogations de Boemboy choquantes. Il te répète seulement ce que nous on nous a appris ici. Et il ne le répète pas bêtement, il s'interroge.
Oui, tu as raison. En fait, je ne reproche strictement rien à Boemboy, il ne fait que s'interroger. C'est un très vaste sujet.
Mais je crois que les liens que j'ai donnés, et ils sont nombreux, et surtout la vidéo placée par Tala, où il est dit en substance que les barbares ne sont pas ceux qu'on croit, suffisent amplement à briser les préjugés et les idées reçues, du moins pour ceux qui, comme Boemboy, cherchent honnêtement à savoir.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Ven 18 Déc - 14:50

La colonisation, c'est du vol organise, du pillage, du mepris, du mensonge, du banditisme a grande echelle. Ecoeurant!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Dim 20 Déc - 23:22

Tatonga a écrit:


Implicitement, si. En reprenant un écrit de Saint Glinglin pour en faire un sujet, tu admettais tacitement qu'il y a du pour et du contre qu'il faudrait confronter. Si tu as bien lu ce que je viens d'écrire (et je t'invite à le relire une 2° fois) tu as dû comprendre que toi-même tu avais une fausse idée de la question, et donc des idées que je récuse.
Enfin, ça n'a pas été tout à fait inutile puisque cela m'as permis de lever les voiles.

Effectivement il y a du pour et du contre .
Mais pour avoir visité certaines anciennes colonies ou protectorats , force est de constater que pour moi il y a eu plus de positif que de négatif .

Et deux points me préoccupent sérieusement : depuis que les méchants colons , sont partis certains pays n'ont plus evolué, ou très peu .

Et plus grave après avoir chassé ces méchants colons , certains maintenant viennent se réfugier chez ceux qui ont été chassé du pays .
Quelqu'un peut il essayer de m'expliquer cela
Je ne comprends plus .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Dim 20 Déc - 23:25

septour a écrit:La colonisation, c'est du vol organise, du pillage, du mepris, du mensonge, du banditisme a grande echelle. Ecoeurant!!!
Je ne suis pas d'accord , il suffit d'aller voir ce que sont devenus ces pays, pour se rendre compte que c'est moins négatif que cela.

Par contre vouloir aller imposer la démocratie dans certains pays pour moi est une forme de colonialisme intellectuel .
Qui sommes nous pour aller imposer nos méthodes de gouvernance au reste du monde ? Nous ne représentons que 1 % de la population mondiale
amicalement .
d

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Lun 21 Déc - 11:12


Par contre vouloir aller imposer la démocratie dans certains pays pour moi est une forme de colonialisme intellectuel .
Qui sommes nous pour aller imposer nos méthodes de gouvernance au reste du monde ? Nous ne représentons que 1 % de la population mondiale

Je ne sais pas qui est "nous" et qui est "le reste du monde", il n'y a tout de même pas 1% de pays démocratiques dans le monde?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Tatonga le Lun 21 Déc - 12:28

dan 26 a écrit:
Je ne suis pas d'accord , il suffit d'aller voir ce que sont devenus ces pays, pour se rendre compte  que c'est moins négatif que cela.
 
J'en ai marre de ce discours raciste !!
Tantôt tu dis que dès que les colons étaient partis, ces gens colonisés n'ont pas été fichus de se prendre en charge.
Et quand ça t'arrange, tu dis le contraire, que le colonialisme les a sorti de leur état sauvage.
Il ne t'est pas venu à l'esprit que s'ils n'avaient pas été colonisés, ils s'en seraient beaucoup mieux sortis ?
Non, bien sûr, cette idée ne pouvait pas te venir à l'esprit, puisque tu pars de l'idée que ce sont des êtres inférieurs qui ne peuvent rien faire tous seuls.
Le colonialisme est un crime. Les instances internationales l'ont reconnu comme crime et ne cessent d'oeuvrer pour en débarrasser l'humanité des 2 ou 3 cas qui perdurent encore.
Tous les peuples, toutes les nations, tous les Etats condamnent le colonialisme comme une plaie dans l'histoire humaine.
La liberté n'a pas de prix et on ne fait pas l'apologie du crime.
Alors des propos racistes et négationnistes je n'en veux plus ici.
Ce forum n'a pas vocation de s'en faire le vecteur.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Invité le Lun 21 Déc - 20:13

amandine a écrit:

Je ne sais pas qui est "nous" et qui est "le reste du monde", il n'y a tout de même pas 1% de pays démocratiques dans le monde?
je parle bien sur de la France , qui veut donner des leçons au monde entier . N'est ce pas une forme de colonialisme intellectuel que de vouloir imposer sa façon de penser aux autres pays du monde ?

amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colonialisme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum