Conscience et bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conscience et bonheur.

Message par Tatonga le Jeu 9 Mar - 12:44

Il n'y a pas de bonheur sans conscience.
Peut-on être heureux si l'on n'est pas conscients ?
La nature a développé la conscience et le bonheur tout ensemble, en parallèle. Ne le voyez-vous pas ?
Plus les êtres sont conscients, plus ils sont à même d'être heureux.
La nature le sait et y travaille depuis des millénaires.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3689
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Madarion le Dim 14 Mai - 18:48

Peut-on être heureux si l'on n'est pas conscients ?

Oui, le bonheur peut passer par un sentiment inexplicable pour l'esprit.
On peut parfois être heureux et n'en prendre conscience que plus tard.
avatar
Madarion

Masculin Messages : 387
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par dan26 le Dim 14 Mai - 19:08

Madarion a écrit:
Peut-on être heureux si l'on n'est pas conscients ?

Oui, le bonheur peut passer par un sentiment inexplicable pour l'esprit.
On peut parfois être heureux et n'en prendre conscience que plus tard.
il suffit de relativiser le malheur met en exergue les moments de bonheur passés . Effectivement
amicalement

dan26

Masculin Messages : 681
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Leela le Mer 12 Juil - 8:22

Tatonga a écrit:Il n'y a pas de bonheur sans conscience.
Peut-on être heureux si l'on n'est pas conscients ?
La nature a développé la conscience et le bonheur tout ensemble, en parallèle. Ne le voyez-vous pas ?
Plus les êtres sont conscients, plus ils sont à même d'être heureux.
La nature le sait et y travaille depuis des millénaires.
je trouve cela très pertinent.  Sans conscience, on ne ressent que le soulagement quand une souffrance disparaît.  Notez que "avec" également !   L'un n'empêche pas l'autre.

Hélas c'est vrai dans l'autre sens aussi: quand la conscience augmente, la possibilité de souffrir également, notamment on ressent plus la souffrance des autres.
Heureusement, la capacité de gérer ses émotions vient en parallèle mais cela demande de la réflexion, un cheminement qui est le début du chemin spirituel.

Après avoir fait le tour de plusieurs religions et sectes, la seule philosophie que j'ai trouvée qui se soit directement et efficacement attaquée à cette question est le bouddhisme*.  Les religions déistes ainsi que la psychologie ne le font que de façon très indirecte et incomplète, le bouddhisme pénètre d'emblée au coeur de la cause des souffrances et de leur solution.  Par conséquence, sa pratique permet réellement d'augmenter sa capacité de bonheur et de paix intérieure.   Il se peut que si je croyais en Dieu, je trouverais encore plus rapide de me fondre en Lui mais voilà... on ne croit pas sur commande...  
Ce n'est pas pour rien que tant de psychiatres étudient le bouddhisme et que la pratique de la méditation se répand dans les hôpitaux et même dans les écoles.  

Certaines personnes comprennent tout cela spontanément, mais souvent, ils refoulent certaines choses ou ferment les yeux sur les souffrances des autres, or on ne peut pas être heureux si les autres ne le sont pas.  C'est très difficile de résoudre cette équation, et, sans vouloir en faire la pub, je redis que c'est dans l'enseignement et la pratique bouddhiste que j'ai trouvé la réponse, mais la notion de "bonheur" doit être revue, affinée...

Pour beaucoup, le bonheur est la suppression des souffrances, des frustrations, et de voir ses rêves ou ses envies comblés.  Mais ce bonheur là n'en n'est pas un et ne dure pas, au contraire, d'autres envies et besoins surgissent parce qu'on a besoin de lutter et de progresser vers quelque chose. De plus certaines souffrances sont inévitables, dont la maladie, la vieillesse...:  
Le vrai bonheur est donc autre chose, heureusement, de supérieur au simple bonheur tel qu'il est conçu généralement !   Il devra nécessairement inclure la souffrance inévitable et non pas la rejeter.


En bouddhisme:
le tout premier sermon de Bouddha après son illumination a été d'annoncer "les 4 nobles Vérités" qui constituent la base de son enseignement.  C'est d'ailleurs aussi la découverte de la souffrance des autres qui a conduit Sakkyamuni à quitter sa famille pour en trouver la solution.  (je remplacerais le mot "vérités", sans doute mal traduit, par "lignes directrices de l'enseignement")

Elles sont:
1. la réalité de la souffrance
2. la connaissance des causes de la souffrance
3. l’extinction de la souffrance,
4. la Voie vers l’extinction de la souffrance

La méditation est UN DES moyens d'augmenter son niveau de conscience et donc d'entamer le chemin qui fait progresser dans ces 4 étapes.

Plus de détails ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_nobles_v%C3%A9rit%C3%A9s
avatar
Leela

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Beltane le Mer 12 Juil - 10:11

Très intéressant leela.

Le vrai bonheur est donc autre chose, heureusement, de supérieur au simple bonheur tel qu'il est conçu généralement ! Il devra nécessairement inclure la souffrance inévitable et non pas la rejeter.

Accepter les épreuves comme les cadeaux... l'un et l'autre sont parsemés sur notre route pour nous aider à grandir.
avatar
Beltane

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Leela le Mer 12 Juil - 10:14

oui, je n'ai pas de problème avec ça, mais là où j'ai le plus de mal c'est par rapport à la souffrance des autres, les injustices dans le monde et pas seulement ce qui est dans mon environnement direct... C'est très difficile à gérer parce qu'on ne peut pas les ignorer.
avatar
Leela

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Beltane le Mer 12 Juil - 10:21

Bien sur, mais on ne peut se mettre seul au milieu de la rivière et arrêter le courant à la seule force de ses bras.

Je pense qu'il faut apprendre à accepter. Modifier ce que l'on peut pour améliorer ce qui est en notre pouvoir (agir), mais ne pas se "flageller" à cause d'évènements contre lesquels nous ne pouvons rien (subir).
avatar
Beltane

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Tatonga le Mer 12 Juil - 12:28


Un animal peut être heureux, mais sans savoir qu'il est heureux. Aussi ne cherche-t-il pas le bonheur et n'est pas en quête de plus de bonheur, ni pour lui ni pour les autres, tout au plus fuit-il ce qui le fait souffir.
Etre heureux sans savoir qu'on l'est n'est pas le bonheur, c'est une aise, un confort.
Quand l'homme est heureux, il a conscience d'être heureux (ce n'est pas le cas de tout le monde, mais bon), et cette conscience d'être heureux ajoute à son bonheur, c'est même ce qui fait son bonheur.
C'est pour cela que je disais tout au début que conscience et bonheur sont liés.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3689
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Beltane le Mer 12 Juil - 13:25

Tu veux donc dire que pour exister, le bonheur a besoin d'être intellectualiser.

A mon avis tu as raison. La conscience d'être heureux renforce la satisfaction, et donc le bonheur. Mais le bonheur est lié à l'accomplissement du désir, et le désir est fluctuant. Certains de nos désirs s'accomplissent mais d'autres non. Alors que la notion de bonheur est plutôt un état pérenne, non passager.
La solution serait peut-être de désirer ne rien désirer...;-)
avatar
Beltane

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Tatonga le Mer 12 Juil - 13:32

Beltane a écrit:.... Alors que la notion de bonheur est plutôt un état pérenne, non passager.
La solution serait peut-être de désirer ne rien désirer...;-)
Hou la la, je vois que Komyo t'a déjà fait enfiler la soutane boudhiste
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3689
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Beltane le Mer 12 Juil - 13:52

ha ha ha... en l'écrivant je m'attendais à cette réponse... porter la soutane moi? J'ai trop de désirs pour ça Very Happy
avatar
Beltane

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par komyo le Mer 12 Juil - 14:16

Beltane a écrit:Tu veux donc dire que pour exister, le bonheur a besoin d'être intellectualiser.

A mon avis tu as raison. La conscience d'être heureux renforce la satisfaction, et donc le bonheur. Mais le bonheur est lié à l'accomplissement du désir, et le désir est fluctuant. Certains de nos désirs s'accomplissent mais d'autres non. Alors que la notion de bonheur est plutôt un état pérenne, non passager.
La solution serait peut-être de désirer ne rien désirer...;-)

ou faire le choix entre ses désirs, certains tirant vers le haut et d'autres vers le bas. On peux spiritualiser le désir, il n'est pas a supprimer, loin de là ! dIsons qu'il y a par contre souvent un choix a faire !
:calin:


Un combat à lieu tous les jours à l’intérieur de moi, un combat terrible entre deux loups : l’un est mauvais – regret, tristesse sentiment de solitude, fermeture, avidité, arrogance, suspicion, apitoiement sur moi-même, distance, colère, envie, culpabilité, ressentiment, égoïsme, complexes, mensonges, fermeture, vanité… –
l’autre est bon – il est en paix, joie, amour, chaleur, douceur, espoir, confiance, bienveillance, générosité, vérité, simplicité, bonté, présence, proximité,… –
Le même combat a lieu en toi-même et à l’intérieur de tout le monde. »
Le petit fils dans toute sa candeur d’enfant réfléchit quelques minutes puis demanda à son grand-père :

« Lequel des deux loups finit par l’emporter ? »
Le vieux chef indien répondit tranquillement et simplement :

« Celui que tu nourris. »

komyo

Masculin Messages : 78
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par dan26 le Mer 12 Juil - 15:22



Beltane a écrit:

Accepter les épreuves comme les cadeaux... l'un et l'autre sont parsemés sur notre route pour nous aider à grandir.
ma devise est simple  toutes épreuves, tous tourments, toutes sensations négative, à un coté positif .
C'est pour moi la meilleure façon d'atteindre  cette sensation  de bonheur . Mais c'est "ma" philosophie  propre, je n'ai pas la prétention de dire qu'elle peut l’être pour tous .

Amicalement


Dernière édition par Amandine le Mer 12 Juil - 22:44, édité 2 fois (Raison : Passage effacés car nombreuses redites ET adressé à une personne t'as mis en ignoré. On propose une ideé, on ne l'impose pas.)

dan26

Masculin Messages : 681
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par dan26 le Mer 12 Juil - 15:33

Beltane a écrit:Tu veux donc dire que pour exister, le bonheur a besoin d'être intellectualiser.

A mon avis tu as raison. La conscience d'être heureux renforce la satisfaction, et donc le bonheur. Mais le bonheur est lié à l'accomplissement du désir, et le désir est fluctuant. Certains de nos désirs s'accomplissent mais d'autres non. Alors que la notion de bonheur est plutôt un état pérenne, non passager.
La solution serait peut-être de désirer ne rien désirer...;-)

la méditation, c'est une façon simple de faire le vide, et c'est plus simple pour certains .
amicalement

dan26

Masculin Messages : 681
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Beltane le Jeu 13 Juil - 8:50

Super l'histoire des deux loups Komyo! Je l'avais déjà entendue et je la trouve très pertinente. Effectivement, celui que l'on nourrit gagne. D'ailleurs, parfois, quand je suis ronchonchon je pense à cette histoire et ça m'aide à cesser de nourrir ce loup

La méditation est très bénéfique, tu as raison Dan.
avatar
Beltane

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par gaston21 le Jeu 13 Juil - 19:00

Tatonga a écrit:
Un animal peut être heureux, mais sans savoir qu'il est heureux. Aussi ne cherche-t-il pas le bonheur et n'est pas en quête de plus de bonheur, ni pour lui ni pour les autres, tout au plus fuit-il ce qui le fait souffir.
Etre heureux sans savoir qu'on l'est n'est pas le bonheur, c'est une aise, un confort.
Quand l'homme est heureux, il a conscience d'être heureux (ce n'est pas le cas de tout le monde, mais bon), et cette conscience d'être heureux ajoute à son bonheur, c'est même ce qui fait son bonheur.
C'est pour cela que je disais tout au début que conscience et bonheur sont liés.

Tatonga, descends de ton chameau! Tu es trop haut perché pour voir de près! Mais si, l'animal sait qu'il est heureux! Sinon, il ne reviendrait pas rechercher le morceau de viande ou la gâterie. Et regarde ses yeux brillants quant tu lui tends quelque chose de bon.
avatar
gaston21

Masculin Messages : 536
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience et bonheur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum