Je suis la porte, le bon berger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis la porte, le bon berger

Message par Ase le Jeu 23 Fév - 21:03

Évangile de Jean chapitre 10:

En vérité, en vérité, je vous le dis : Celui qui n’entre pas par la porte dans le bercail des brebis, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est un berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix, et il appelle par leur nom ses propres brebis, et les mène dehors. Quand il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. Mais elles ne suivront point un étranger ; au contraire, elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. Jésus leur dit cette similitude ; mais ils ne comprirent point quelles étaient les choses dont il leur parlait.

Jésus leur dit donc encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; et il entrera et sortira, et trouvera de la pâture. Le voleur ne vient que pour dérober, et pour tuer et pour détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance.

Je suis le bon berger ; le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Mais le mercenaire, qui n’est point un berger, et à qui les brebis n’appartiennent pas en propre, voit venir le loup et abandonne les brebis et s’enfuit ; et le loup les ravit et les disperse. Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se soucie point des brebis. Moi je suis le bon berger, et je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de ce bercail ; celles-là aussi, il faut que je les amène ; et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. C’est pour cela que le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre.


Qu'est-ce que cela vous inspire ?

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par Ase le Dim 26 Fév - 20:25

Je vais vous communiquer une contribution afin de comprendre mieux cet extrait :

La porte dont il est question est celle de la conscience : toute expérience que nous faisons durant notre vie passe par le filtre de notre conscience.
Nos états de conscience correspondent à ce que nous pensons, sentons, croyons, ce à quoi nous donnons notre assentiment, et rien ne se manifeste dans le monde extérieur qui ne soit déjà passé dans le monde intérieur.

Le voleur, le brigand met de la valeur sur ce qu'il peut prendre. Il se sent toujours incomplet, et ce qu'il ne peut pas voler il l'attaque ou il le tue. C'est très exactement le mécanisme de l'ego.

Les brebis sont les états de conscience : le berger (notre conviction et compréhension de ce qui est bon pour soi) surveille ses brebis (nos états d'esprit).
L'état d'esprit dominant est toujours celui qui nous mène et nous gouverne à la manière dont un général commande une armée. Et nous devenons un véritable berger lorsque nous comprenons le pouvoir et l'autorité créatifs de notre esprit, alors nous plaçons notre confiance et notre foi dans notre aptitude à choisir ce qui est bon et à rejeter toute nourriture mentale peu savoureuse.

La voix des étrangers est la voie de celui qui revendique une chose tandis qu'il croit à autre chose : par exemple quelqu'un peut prier pour sa guérison et croire qu'il est incurable.

Le loup est l'expression de l'ego, équivalent du corps de souffrance, ce qui en nous à le goût du manque et du doute, et de toutes ces peurs qui bloquent et détruisent les idéaux positifs.

Si vous pensez que les circonstances, les évènements, votre âge, votre culture, le manque d'argent, etc. peuvent être un empêchement à la réalisation de votre objectif, vous êtes alors un brigand et un voleur, parce que vous vous privez alors de la joie très simple de devenir qui vous voulez être.

Il nous faut garder une foi inébranlable et indestructible dans ce qui est bon. Sans quoi, nous sommes pareils à un serviteur qui n'est pas propriétaire de ses brebis et nous ne possédons pas les idées dans notre conscience.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par loli83 le Dim 26 Fév - 22:45

moi , je préfère prendre ce texte au premier degré
les autres brebis étant les gens "des nations " (autres que juifs ) du temps de Jésus , à condition bien sûr qu'il apprennent à connaitre Dieu et suivent ses instructions
avatar
loli83

Féminin Messages : 924
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par Ase le Lun 27 Fév - 7:16

C'est justement à cause de cela que le premier degré ne me convint pas : pour moi il n'est pas question ici des religions pré-chrétiennes car on ne peut pas affirmer que les spiritualités pré-chrétiennes sont sans valeur : une telle affirmation me semble fausse et ridicule.

Ase

avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par loli83 le Lun 27 Fév - 9:21

moi , je ne le comprends pas comme cela
si on se remet dans le contexte de ce moment où parle Jésus , n'oublions pas la situation des juifs qui ne supportaient plus la colonisation des romains et qui attendaient un messie qui lutterait contre les romains , les délivrerait et deviendrait un nouveau roi terrestre d'Israêl
beaucoup de juifs ont espéré que Jésus avec ses pouvoirs miraculeux ,  son enseignement exceptionnel , et sa force de caractère allait pouvoir jouer ce rôle , mais à un moment Jésus a bien précisé que cela n'était pas sa mission , messie oui , mais d'une façon plus large , étendue à tous les peuples , il l'a souvent dit et c'est aussi dans ce passage qu'on le retrouve
tout ça pour répondre à ton objection  :
on ne peut pas affirmer que les spiritualités pré-chrétiennes sont sans valeur : une telle affirmation me semble fausse et ridicule.
 
mais personne ici n'affirme cela , ni Jésus , ni moi
( d'ailleurs je ne vois pas dans le texte ce qui te fait dire cela , tu as dû le voir sur un commentaire , pas dans le texte lui même ; ou bien c'est ta propre déduction )
Jésus parle juste de ceux qui sont venus avant lui et les traite de voleurs et de brigands , et c'est pour cela que j'ai rappelé le contexte historique, il me semble clair qu'il fait allusion à plusieurs  juifs qui s'étaient pris pour le messie annoncé par les prophètes , mais qui l'avaient interpréter comme un messie belliqueux et agressant les romains , ce qu'ils ont fait sans succès d'ailleurs
avatar
loli83

Féminin Messages : 924
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par Ase le Lun 27 Fév - 15:51

Je vois ce que tu veut dire, mais je n'y adhère pas. Ce message s'adressait à ses disciples et je pense que ceux-ci ne voyaient plus en lui un messie libérateur (titre qu'il ne s'est jamais attribué) ou un réformateur politique. Il est certain que certains juifs voyaient en jésus un messie, lui attribuaient un rôle politique de réformateur, mais à chaque fois que l'on voit cela dans les évangiles, Jésus montre qu'il ne veut pas de cela et qu'il n'a que faire de cela.
Jésus était surtout un maître spirituel, et comme tout maître spirituel son enseignement vise la libération de l'ego, et le cheminement intérieur pour y parvenir.

Bien à toi,
Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par loli83 le Lun 27 Fév - 19:11

oui , mais non , dans le texte, ses disciples ne comprennent pas ce qu'il veut dire au début , il précise ensuite et je pense que ma compréhension est valable compte tenu de la situation de l'époque encore une fois
c'est sur que c'était un maitre spirituel et même le meilleur , il n'empêche que même au premier degré cet enseignement est beau ,
avatar
loli83

Féminin Messages : 924
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par Ase le Lun 27 Fév - 20:40

Je ne vois pas ce qui te fait penser que les brebis sont les autres nations animées forcément par une spiritualité pré-chrétienne.
Parce que si je comprends bien tes propos, tu vois dans ces quelques versets une universalité du message christique revendiqué par Jésus ?

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par loli83 le Lun 27 Fév - 23:38

oui , en quelque sorte
et je m'appuie aussi sur le passage des Actes des apôtres au chapitre 10 où Pierre comprend la vision que Dieu lui envoie et qui donc étend le témoignage de Jésus aux gentils (gens des nations , pour moi les autres brebis bien disposées envers Dieu et Jésus )
avatar
loli83

Féminin Messages : 924
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 73

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis la porte, le bon berger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum