10 puissance 10 puissance 123

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Lun 27 Fév - 14:46

Tala* a écrit:
Comme je te l'ai précisé dans mon premier post, il ne s'agit pas d'exclure le hasard mais la somme des hasards. L'univers est une succession de tickets de loto gagnants, au bout du 100 ème peux tu imputer ta chance toujours au hasard ? Si ce fétu de paille était tombé des centaines de fois sur ta tête l'imputeras tu au hasard ? ou irais tu regarder de plus près si ton gel collant n'attirais pas la poisse ?

Il faut que tu comprennes une chose simple, dans ta généralisation grossière, tu balayes l'état microscopique, ces assemblages de molécules qui te paraissent aujourd'hui anodines parce que tu les étudiés dans tes cours de sciences.

Je vais prendre l'exemple simple de la protéine pour me faire comprendre élément constitutif de base de la cellule humaine. Il existe plusieurs sortes de protéines de la plus simple soit, le type I, un simple agencement d'acides aminés, à la plus complexe soit de type IV, incluant des liaisons salines, hydrogènes, des ponts disulfures, puis s'enroulant de manière très complexe pour former une seule protéine.

Nous prendrons l'exemple le plus simple, soit une petite protéine de petite taille incluant une cinquantaine d'acides aminés, de structure basique, un simple enchainement. Il existe des milliards de milliards de combinaisons possibles pour obtenir cet agencement précis d'acides aminés afin de donner naissance à une seule protéine. Et il nous faudrait autant de temps pour en synthétiser une deuxième, et une troisième ... etc, dans une cellule primitive vivante il n'y  a pas une seule mais une centaine de protéines ... tu comprendras qu'à l'échelle moléculaire, le hasard n'a plus de place et plus aucune raison d'être retenu.

Il en est de même pour l'univers. L'univers est un ensemble de combinaisons moléculaires qui prises une par une excluent toute imputation hasardeuse. Car pour étudier la probabilité d’existence d'un phénomène macroscopique, au vu de sa complexité, tu seras dans l'obligation de le fractionner, et de le réduire à son état le plus simple soit, l'échelle atomique, puis de rassembler toutes tes conclusions pour en faire une plus générale. Et le constat est indéniable, il est absolument impossible de reproduire autant de combinaisons gagnantes de façon répétitives, en les imputant simplement au hasard. C'est une généralisation grossière. Alors encore une fois ce que tu critiques est une conclusion, sans prendre la peine de réfléchir au chemin qui y a conduit.

J’ai lu ton texte 6 fois. Tu fais ni plus ni moins que dire qu’il y a une très faible probabilité. Tu ne fais ni plus ni moins que justifier le 1/10 puissance 10 puissance 123.
Pourquoi t’acharnes-tu dessus ? Est-ce je l’ai remis en cause ?  L’ai-je remis en cause malgré vos supplications maintes fois répétées ?  « Viens, Tatonga, stp, viens, dis que ce calcul est faux, n’aie pas peur, approche, pose donc ta tête ici. ». Je vous ai répété mille fois que je ne remets pas en cause ce calcul, mais rien à faire !
Ce speech que tu nous sers était destiné à me répondre dans le cas où je dirai que les calculs de Penrose sont faux. Or ce n’est pas ce que je dis… et tu nous le sers quand même. Le plus grave  est que tu nous parles de cellules, alors que Penrose parle de l’univers « à son commencement ». Tu nous balances donc n’importe quoi. Pour des esprits scientifiques que vous vous prétendez, vous avez la tête vraiment mal faite, la rigueur et vous ça fait 2.

Et ma démonstration, tu n’en dis rien ? Tu te contentes de la citer et de dire que le fétu de paille ce n’est pas comme l’univers ? Tu dis que ce n’est pas comparable pour nier le hasard dans mon exemple et dire que c’est le gel de mes cheveux qui attire la paille. Ridicule ! Après les bégayements de ton camarade pour me répondre, tu viens à ton tour nous servir une bouillie de cellules à la sauce tomate, alors que Penrose parle du commencement de l’univers. Vous des scientifiques ? Je vous avait pourtant dit de ne pas me faire rire.

Venons-en maintenant aux choses sérieuses.
1/ La science a-t-elle validé cette conclusion de non-hasard ? Non, elle n’a pas validé. Ce n’est toutefois pas une raison pour ne pas s’intéresser aux travaux de Penrose, je te le concède. Mais ça n’explique pas que vous n’émettiez aucune réserve et défendiez sans la moindre prudence une conclusion non validée. Fanatisme ou idolâtrie dans des esprits « scientifique » ?
2/ Penrose a trouvé donc beaucoup d’intelligence dans l’atome, la cellule, l’univers, etc. C’est bien ça ce que tu nous dis, n’est-ce pas ? Maintenant, dis-moi, Tala, un homme de science ne devrait-il pas se limiter à dire : « il y a beaucoup d’intelligence » et non dire : «  ce n’est pas dû au hasard ». Car entre les 2 conclusions, il y a une immmmmeeennnssse différence qui peut échapper à un littéraire comme Tatonga. Mais comment a-t-elle pu échapper à un grand savant et à des scientifiques comme Ase et Tala ?  (j’attends une réponse sur ce point, car c’est là encore une autre entourloupe)
3/ Dis-moi, Tala, toi qui as le nez très fin. Dans ce passage de « beaucoup d’intelligence » à « pas de hasard », n’as-tu pas senti une forte et suffocante odeur de cuisine mystico-religieuse-pseudo-scientifique ? Tu n’as rien senti ?
4/ Et dis-moi, Tala, toi qui as très bonne vue, ne vois-tu pas dans vos bricolages pseudo-scientifiques une autre manipulation des âmes des pauvres mamys de mes Aurès que j’essaie d’arracher aux griffes des mystificateurs religieux ? Votre mystification n’est-elle pas plus insidieuse et plus dangereuse, car malheureusement il n’y a pas que ce texte  qui sente la mystification.
Pour terminer, je formule un souhait : qu’on nous fournisse le lien de ce texte. Je veux juste m’assurer qu’il est bien de Penrose  et qu’il dit bien ce que vous lui faites dire. Même s’il est en anglais, ça ne fait rien, je le donnerai à traduire à ma sœur-ennemie Aurae quand elle sera là, elle est très calée en anglais.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Mar 28 Fév - 7:24

Tu n'avais pas besoin de lire mon texte six fois. Il est écrit dans un français très basique avec une démonstration niveau collège. Tu as remis en cause non pas les calculs mais la probabilité que tout soit imputé au hasard, et tu viens d'y répondre tellement brillamment que même Penrose ne tient plus la route.

Sinon je te présente la liste des crétins du siècle:
Pasteur, Newton, Planck, Copernic, linné, Volta, Ampère, Cauchy, Goss ....

Sur ce, je te souhaite une bonne continuation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Mar 28 Fév - 10:48

Bah, tu aurais dû te relire avant de parler de ton français impeccable, parce que moi j'y ai relevé 6 grossières fautes, mais comme je n'idolâtre ni le français ni les Français, Wink je ne vais pas t'en tenir rigueur. J'ai toujours évité d'idolâtrer, ce qui m'a épargné de cuisantes déceptions. Wink
Je n'affectionne pas non plus les "savants" et leurs arguments d'autorité. Je leur préfère de loin les épistémologues, ces vilains philosophes littéraires...qui leur servent de guides.
Longue route à toi.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Mer 1 Mar - 12:35

Je t'accorde que mes fautes d'orthographe ne sont pas très élégantes, mais elles sont loin d'être ce qu'il y a de plus grossier dans cette page.

Sur ce j'espère que la contemplation de ton nombril t'apporte entière satisfaction.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Mac le Mer 1 Mar - 14:52

Tatonga sait parfaitement que d'un point de vue rationnel, 1 chance sur 10 puissance 10 puissance 123 est une probabilité tellement infinitésimalement infinitésimale qu'elle revient en quelque sorte à 0. Ce nombre est tellement gigantesque qu'il echappe à toute représentation car il est impossible de s'en faire une image. Meme le nombre d'atomes dans tout l'univers est ridicule par rapport à cet inimaginable 10 puissance 10 puissance 123. Alors pourquoi ne s'accroche t il pas à ce nombre, lui qui crève d'envie que Dieu soit, que la Vie et sa Grande Fête continuent à tout jamais pour que la Beauté de la symphonie cosmique résonne sans fin dans son âme ?
Hé bien simplement parce que la déception est un couteau planté au plus profond du coeur et une douleur sans pareille. Alors parfois on préfère ne pas croire à ce qu'on attend le plus au monde, de peur de souffrir trop si ce qu'on attend n'est pas réel. C'est bien normal de ne pas vouloir souffrir.

Je conseillerais à Tatonga, pour trouver la foi qui lui manque, lui qui ne jure que par la logique, d'essayer de se concentrer sur les synchronicités qui peuvent arriver dans sa vie. S'il arrive à les remarquer en nombre suffisant, il sera bien obligé de reconnaitre empiriquement  - et donc rationnellement - qu'absolument tout est lié.
Ainsi il comprendra que le hasard est un mythe. Le mythe du monde moderne, le mythe chéri par la nouvelle grande religion occidentale: la science. Ainsi, il aura l'information cruciale qui manquait à sa puissante logique. Avec cette nouvelle information, il remodèlera probablement sa représentation du Cosmos de manière plus juste. Car la logique est bien un merveilleux outil de compréhension, ainsi que Tatonga le pense, bien qu'elle soit un peu froide et mecanique. Mais encore faut il posséder toutes les informations pour que l'articulation logique des données reflète correctement la réalité.

Mac

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Mer 1 Mar - 15:16

Donc tu affirmes, Mac que Penrose a découvert dieu par un calcul de probabilité, dieu ou qq chose qui y ressemble, tu préciseras... et me corrigeras, si besoin.
Enfin c'est bien ce qu'il laisse entendre, il me semble,c'est pourquoi, dès mon premier texte, tout à fait en haut, j'ai posé la question de savoir qu'elle était son intention.
Mais comme c'est un homme de science, je préfère qu'on ne lui impute pas cette idée, tant qu'il ne l'auras pas formulée expressément.
Cela dit, on peut discuter de tout ça, Mac
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum