10 puissance 10 puissance 123

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 13:03

loli83 a écrit:coucou Amandine , tu veux dire sa planète ou son étoile ?
sa planète c'est la terre , son étoile c'est le soleil
donc je ne pense pas que tu parles de détruire le soleil mais plutôt la terre

si on considère que la terre est son parc , oui , il peut détruire beaucoup de choses à l'intérieur de ce parc , mais le parc lui même , c'est à dire la surface et l'intérieur du sol ce serait quand même pas très envisageable , je pense que l'humanité aurait disparu avant ;
le soleil bien sûr est inattaquable par l'homme , mais il doit en effet disparaitre parait il dans des millards d'années , là je pense qu'il ne faut pas trop s'angoisser , c'est si loin , tout peut s'inverser  Very Happy

Bonjour Loli
Je pensais au soleil, et je me demandais si l'homme saurait expédier ses méfaits jusque là...
Mais tu as raison, on est quand même un peu parqués. Suffisamment pour ne pas pouvoir détruire tout l'univers.
Je ne m'angoisse pas pour le soleil. Je n'en suis pas là lol
On peut déjà se faire beaucoup de mal ou de bien à l'échelle d'une vie entre nous, avec ceux qui sont à porté de notre main. C'est déjà une mission assez prenante sans s'inquiéter en plus de l'évolution du soleil.
Mais c'est tout de même intéressant à apprendre.
On sait déjà comment nait, vit et meurt une étoile...
Je crois que cet après-midi, je vais dessiner l'espace avec mes enfants, surtout qu'il fait un temps tout gris dehors...
Si nos productions ne sont pas trop ridicule, je vous les montrerais Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 13:28

Ase a écrit:salut,

Et oui Amandine on en sait pas mal ^^
Et c'est vraiment passionnant tout ça.
Cependant, ce n'est pas que "notre" Soleil qui va finir par disparaître mais toutes les étoiles et tous les astres au fur et à mesure de l'expansion de l'Univers. Notre Univers se refroidit de plus en plus : on tend vers vers un Univers gelé (sa température se rapproche du zéro absolu dans très longtemps).
Aujourd'hui grâce à une discussion avec loli j'ai réactualisé quelques données en notre possession, et même sans attendre les prochaines données à partir de 2018 du James Webb telescope, on sait déjà que l'Univers est fini (en termes cosmologiques on dit que l'Univers est spatialement plat étant donné que sa constante cosmologique est positive entraînant une courbure nulle), mais son expansion est infinie (toutes les 5 secondes l'Univers augmente d'un volume équivalent à un cube de 100 000 années de lumière de côté, c'est-à-dire du volume de notre Voie Lactée).

Ase

Ase, je ne comprends pas tout ce que tu dis
Mais je trouve que l'espace est un domaine passionnant.



Dis moi si c'est juste de résumer ainsi :
Il y a du gaz et de la poussière dans l'espace. Soudain dans un endroit où c'st très dense et chaud : un point s'allume. Et commence à se contracter.
Ca fait une fusion nucléaire, et il faut qq millions d'années pour que ça devienne une étoile.
Après ça des planètes se forment a partir de poussières qui sont restées à l'écart du centre. (c'est le point de départ de la terre qui était il y a 4.5 millions d'années)
Ensuite le système vit un temps calmement.
Jusqu'à ce que l'étoile ait consommé tout son hydrogène. Elle se dilate, grille tout sur son passage et devient rouge. Pour le soleil, ça devrait être une grosse boule qui va jusqu'à Venus ou même la terre. L'étoile est alors appelé une géante rouge.
La géante rouge qui a une immense surface perd son gaz (je me demande quel gaz vu qu'on a appris au début qu'elle a finit son hydrogène)
Rapidement elle se dégonfle, devient froide, petite et blanche : on l'appelle une naine blanche.
La mort d'une étoile est assez poétique je trouve:
Lorsqu'une étoile est devenue une naine blanche, elle fait environ la taille de la terre. Elle brille encore un peu avant de mourir.
Puis elle devient sombre et invisible dans l'espace. Si j'ai bien compris, il reste un vestige, puisque sa surface devient solide et glacée.

Les étoiles qui ont un noyau très massif, s'effondrent sur elles-mêmes et créent des trou noir. Leur attraction est si forte qu'elles empêchent même la lumière de passer.
Et les trous noirs sont les phénomènes les plus incompris de la science. Personne ne sait ce que devient la matière qu'ils engloutissent.

Est ce que ce résumé (je sais bien que c'est incomplet ) ne comporte pas de chose fausses ou déformées?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 19:27

Tatonga a écrit:
Tala* a écrit:
La probabilité pour que le hasard soit à l'origine de l'univers est quasi - nulle,
Je n'ai jamais dit le contraire. D'ailleurs, j'ai écrit: " on va supposer que les calculs de Penrose sont justes"  lol  lol
Toi et Ase n'avaient pas encore compris que ce ne sont pas les calculs de Penrose que je remets en cause.  lol  lol
Et ce que tu as visiblement du mal à assimiler est que le calcul des probabilités, c'est un peu plus que pile ou face. Rolling Eyes

Vous me faites rire avec votre logique à la noix  lol
Parce que ce que tu dis là revient à ceci: on ne peut pas faire le calcul avant, alors on le fait après. Et c'est là la connerie de Penrose, si tant est que ce texte lui appartient, ce dont je commence à douter fort.
Maintenant si vous voulez une démontration claire (sans recours à vos bluffs), dites-moi que vous êtes prêts à l'examiner sincèrement et je vous la donne en seulement 4 ou 5 lignes. Mais si c'est pour me dire oh oh oh oh, Pentose est un Dieu prosterne-toi, ce n'est pas la peine.

Parfait, j'attends donc ta démonstration sur la probabilité de survenue de l'univers avant son apparition, car dans le cas contraire je considérerais cette démonstration comme nulle et non acceptable. je sais pas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Ase le Dim 26 Fév - 19:49

Globalement c'est correct Amandine
Pour compléter, tiens en deux minutes :https://www.youtube.com/watch?v=E8d9OH1YvUE
Et en peu plus long : https://www.youtube.com/watch?v=FbK-FPwSAFQ

Ase

avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 19:53

Tala* a écrit:
Et ce que tu as visiblement du mal à assimiler est que le calcul des probabilités, c'est un peu plus que pile ou face. Rolling Eyes
Je vous répète pour la 10 puissance 10 puissance 123 fois que ce que je reproche à Penrose ce ne sont pas ses équations, mais d'avoir fait des erreurs plus monumentales. Quand vous aurez compris ça, vous serez peut-être en mesure de comprendre ma démonstration qui est bien prête.
Parfait, j'attends donc ta démonstration sur la probabilité de survenue de l'univers avant son apparition, car dans le cas contraire je considérerais cette démonstration comme nulle et non acceptable. je sais pas
Vraiment vous me décevez, toi et Ase, qui est pourtant grand savant, ami intime de grands savants avec qui il est parfois d'accord et parfois pas d'accord sur certaine théorie, vraiment vous me décevez. Je vous répète pour la 10 puissance 10 puissant 123 fois que je n'ai pas l'intention de calculer une telle probabilité, calcul que je considère d'ailleurs comme secondaire, mais que je veux démontrer que Pensose s'esst fichu le doigt dans l'oeil en interprétant les résultats qu'il a obtenu et en tirant la conclusion qu'il a tirée.
Est-ce que je parle chinois ?
[/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 20:16

Oh je n'attendais aucune démonstration chiffrée,  mais plutôt celle d'un phénomène jamais survenu, il est effectivement  beaucoup trop simple que de spéculer sur un univers déjà existant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 20:31

mais Tatonga , un calcul mathématique , et il s'agit d'un calcul mathématique de probabilité n'est pas littéraire
, la conclusion est un chiffre , et pour ce calcul ici , Ase a donné ce chiffre , ce chiffre n'a rien de littéraire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 20:33

Tala* a écrit:Oh je n'attendais aucune démonstration chiffrée,  mais plutôt celle d'un phénomène jamais survenu, il est effectivement  beaucoup trop simple que de spéculer sur un univers déjà existant.
Je ne sais pas dans quels méandres tu te perds encore. Mais je vais donner ma démonstration, et n'hésitez pas, sortez vos sabres, mais ne me faites pas trop rire
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 20:39

Voici ma démonstration  appuyée sur un exemple concret pour être clair. Je la livre à votre critique. N'hésitez pas, soyez durs, mais gardez votre sérieux. Ne me faites pas trop rire

L’erreur de Pentose (si ce texte est de lui) est de calculer la probabilité d’apparition de l’univers. On ne calcule pas la probabilité d’apparition de l’univers, car l’univers est déjà là. Il n’a aucune probabilité, car il n’est pas beaucoup ou peu probable, il est certain. C’est la première erreur qui l’a conduit à commettre une deuxième erreur plus grave que je vais illustrer par un exemple simple. Si je prends un exemple simple, c’est pour être clair et non simpliste, cela n’enlèvera rien à la valeur de la démonstration.
Donc  Penrose calcule la probabilité de quelque chose qui existe déjà. S’il a calculé une probabilité, c’est qu’il s’est interrogé sur les chances qu’ AVAIT l’univers d’apparaitre, AVANT d’apparaitre. Suivons-le dans ce jeu insensé en l’imitant à travers un exemple.
1/Un fétu, venu de très loin, tournoie dans les airs, emporté par le vent et me tombe sur la tête. C’est un pur hasard n’est-ce pas ?  Le fétu sur ma tête existe maintenant tout comme l’univers. Il n’est pas probable, il est certain, je n’ai pas à calculer sa probabilité, il n’en a pas. Mais je vais faire comme Penrose. Je vais me demander quelle probabilité il AVAIT de me tomber sur la tête AVANT de me tomber sur la tête.
2/Je vais donc calculer cette probabilité et je trouve qu’elle est très faible (normal, puisqu’il est tombé par hasard sur ma tête, ce n’est pas quelqu’un qui l’a posé dans mes cheveux).
3/Je vais maintenant imiter la conclusion de Penrose et dire : « le fétu AVAIT une très faible probabilité de me tomber sur la tête, donc il n’est pas sur ma tête par hasard ». Or c’est FAUX. Nous savons très bien (voir 1°) que la très faible probabilité qu’il AVAIT de me tomber sur la tête ne l’a pas empêché de me tomber sur la tête tout à fait par hasard. C’est la deuxième erreur de Penrose.
NB : pour que le fétu me tombe sur la tête, il faut d’abord que l’univers existe, donc sa probabilité englobe la probabilité de l’univers et est forcément encore plus faible que 1/10 puissance 10 puissance 123. Et malgré cela c’est arrivé… par hasard.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Ase le Dim 26 Fév - 20:52

Encore une fois, tu n'as rien compris.

Tu le fais exprès ?

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 21:08

non , Ase , je le crois sincère

essaye de lui reexpliquer



Dernière édition par loli83 le Dim 26 Fév - 21:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 21:16

Ase a écrit:Encore une fois, tu n'as rien compris.
Tu le fais exprès ?
Ase
Alors vas-y on t'écoute. Mais ne sois pas trop long, et surtout pas de brouillage, ça ne passe pas.
De la clarté et de la rigueur.
On t'écoute
Loli, à caause de toi, j'ai dû refaire ce texte car tu as posté en même temps que moi
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 21:19

Tatonga, je vais te dire ce que je ne comprends pas.

Si je gagne au loto, et que après coup, je calcule la probabilité que j'avais de gagner avant. Je trouve bien un chiffre.
Je peux me dire j'ai eu une sacrée chance, la probabilité était faible.

Par contre ça ne viendra pas dire que je n'ai pas gagné par hasard parce que la probabilité était faible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 21:20

Tatonga : Loli a eu de l'empathie pour toi. C'est pour ça qu'elle est intervenue. Je me permet de t'aider à interpréter le langage humain. A défaut de celui des chiffres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 21:21

loli83 a écrit:non , Ase , je le crois sincère
essaye de lui reexpliquer
Il ne peut rien expliquer, car parler de l'apparition de l'univers alors que personne ne sait s'il est apparu ou s'il a toujours été là est en soi très hasardeux pour un homme de science, mais c'est un autre sujet et une autre ânerie. On va s'en tenir à nos probabilités
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Ase le Dim 26 Fév - 21:23

Mais loli ce qu'il se refuse de comprendre, il le sait déjà (parce que tatonga est un gars sui me semble intelligent) : 1/ la situation n'est en rien comparable, 2/ le calcul des probabilités ne repose pas sur la même signification, 3/ le "pur hasard" de son exemple (comme celui de son stylo) n'en est pas un. Il ne faut pas tout confondre.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 21:27

amandine a écrit:Tatonga, je vais te dire ce que je ne comprends pas.
Si je gagne au loto, et que après coup, je calcule la probabilité que j'avais de gagner avant. Je trouve bien un chiffre.
Je peux me dire j'ai eu une sacrée chance, la probabilité était faible.
Par contre ça ne viendra pas dire que je n'ai pas gagné par hasard parce que la probabilité était faible.
Exact, Amandine, bravo cheers
Très bien, toutes mes félicitations. Vraiment, tu es géniale et c'est sans ironie.
Oui, si la probabilité est faible et que le phénomène se produit quand même, cela peut être par hasard ou par cause.
C'est à dire que le phénomène s'est produit, soit par hasard, soit parce quelqu'un l' a provoqué.
Mais Pentose EXCLUT le hasard. lol lol
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 21:32

ok Ase  !

bravo Amandine pour ton résumé !  cheers

au fait Ase , tu dis que l'expansion de l'univers est infinie , en fait on n'en sait rien à mon avis , on constate juste que oui  l'univers présente une expansion depuis que l'on a pu l'observer  , mais connais tu si cette expansion est à une vitesse continue ? ( pas forcément , ne peut il y avoir des ralentissements suivis d'accélération   ?) et cette expansion ne va t elle pas s'arrêter un jour ? et même l'univers se rétracter  (ça , ça ne me plait pas trop , mais ce n'est pas moi le grand chef d'orchestre )

ce sont des questions que je te pose car tu as bien plus de connaissances que moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 21:38

Ase a écrit:Mais loli ce qu'il se refuse de comprendre, il le sait déjà (parce que tatonga est un gars sui me semble intelligent) : 1/ la situation n'est en rien comparable, 2/ le calcul des probabilités ne repose pas sur la même signification, 3/ le "pur hasard" de son exemple (comme celui de son stylo) n'en est pas un. Il ne faut pas tout confondre.
Ase
Merde, j'ai encore perdu pour la 2° fois ma réponse à Ase à cause de Loli qui nous parle de....l'infini
Allons, allons Ase, on sait bien que le pur hasard, n'existe pas, que le hasard c'est un ensemble de mini-causes.
Et c'est bien de ce hasard là que nous parlons Pentoise et moi.
Tu veux nous entrainer dans une oiseuse définition des mots ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Ase le Dim 26 Fév - 21:42

Oui c'est ce prévoit le modèle théorique actuel appuyé par les observations. Cherche sur internet, constante cosmologique et vitesse d'expansion de l'Univers ou taux d'expansion de l'Univers.

Tatonga, reste avec tes délires littéraires, tant pis.
Et c'est Penrose, ai un peu de respect pour ce chercheur, il n'a pas du tout le même niveau que toi.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Dim 26 Fév - 21:54

Ase a écrit:
Tatonga, reste avec tes délires littéraires, tant pis.
Et c'est Penrose, ai un peu de respect pour ce chercheur, il n'a pas du tout le même niveau que toi.
Ase
D'accord, je me prostèrne devant Penrose.
Et toi, tes arguments, ils sont où ?
Mes délires littéraires ? Où vois-tu du littéraire ?
Bon, ne m'en veux pas de te secouer, c'est ma façon de parler, partout et toujours comme aujourd'hui avec Hitori.
Le plus difficile était de faire la démonstration. En principe le plus facile est de la détruire, mais elle est intact, parce qu'indestructible.
Tout ce que j'entends c'est: Penrose est un grand savant! Toi tu es littéraire! Moi, je suis un scientifique. lol lol
Bon, c'est fini, j'attends de pied ferme Tala, je sais qu'elle sait être rigoureuse et objective et on aura donc un débat sérieux
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Dim 26 Fév - 22:11

Tatonga , au lieu de dire des mots grossiers , fais un peu attention avant d'envoyer définitivement tes messages ( ça s'affiche en haut "nouveau message" quand on écrit en même temps )
merci Ase , je vais aller voir ce qui se dit sur "vitesse d'expansion" ou "taux d'expansion"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Lun 27 Fév - 4:41

Tatonga a écrit:Voici ma démonstration  appuyée sur un exemple concret pour être clair. Je la livre à votre critique. N'hésitez pas, soyez durs, mais gardez votre sérieux. Ne me faites pas trop rire

L’erreur de Pentose (si ce texte est de lui) est de calculer la probabilité d’apparition de l’univers. On ne calcule pas la probabilité d’apparition de l’univers, car l’univers est déjà là. Il n’a aucune probabilité, car il n’est pas beaucoup ou peu probable, il est certain. C’est la première erreur qui l’a conduit à commettre une deuxième erreur plus grave que je vais illustrer par un exemple simple. Si je prends un exemple simple, c’est pour être clair et non simpliste, cela n’enlèvera rien à la valeur de la démonstration.
Donc  Penrose calcule la probabilité de quelque chose qui existe déjà. S’il a calculé une probabilité, c’est qu’il s’est interrogé sur les chances qu’ AVAIT l’univers d’apparaitre, AVANT d’apparaitre. Suivons-le dans ce jeu insensé en l’imitant à travers un exemple.
1/Un fétu, venu de très loin, tournoie dans les airs, emporté par le vent et me tombe sur la tête. C’est un pur hasard n’est-ce pas ?  Le fétu sur ma tête existe maintenant tout comme l’univers. Il n’est pas probable, il est certain, je n’ai pas à calculer sa probabilité, il n’en a pas. Mais je vais faire comme Penrose. Je vais me demander quelle probabilité il AVAIT de me tomber sur la tête AVANT de me tomber sur la tête.
2/Je vais donc calculer cette probabilité et je trouve qu’elle est très faible (normal, puisqu’il est tombé par hasard sur ma tête, ce n’est pas quelqu’un qui l’a posé dans mes cheveux).
3/Je vais maintenant imiter la conclusion de Penrose et dire : « le fétu AVAIT une très faible probabilité de me tomber sur la tête, donc il n’est pas sur ma tête par hasard ». Or c’est FAUX. Nous savons très bien (voir 1°) que la très faible probabilité qu’il AVAIT de me tomber sur la tête ne l’a pas empêché de me tomber sur la tête tout à fait par hasard. C’est la deuxième erreur de Penrose.
NB : pour que le fétu me tombe sur la tête, il faut d’abord que l’univers existe, donc sa probabilité englobe la probabilité de l’univers et est forcément encore plus faible que 1/10 puissance 10 puissance 123. Et malgré cela c’est arrivé… par hasard.

Comme je te l'ai précisé dans mon premier post, il ne s'agit pas d'exclure le hasard mais la somme des hasards. L'univers est une succession de tickets de loto gagnants, au bout du 100 ème peux tu imputer ta chance toujours au hasard ? Si ce fétu de paille était tombé des centaines de fois sur ta tête l'imputeras tu au hasard ? ou irais tu regarder de plus près si ton gel collant n'attirais pas la poisse ?

Il faut que tu comprennes une chose simple, dans ta généralisation grossière, tu balayes l'état microscopique, ces assemblages de molécules qui te paraissent aujourd'hui anodines parce que tu les étudiés dans tes cours de sciences.

Je vais prendre l'exemple simple de la protéine pour me faire comprendre élément constitutif de base de la cellule humaine. Il existe plusieurs sortes de protéines de la plus simple soit, le type I, un simple agencement d'acides aminés, à la plus complexe soit de type IV, incluant des liaisons salines, hydrogènes, des ponts disulfures, puis s'enroulant de manière très complexe pour former une seule protéine.

Nous prendrons l'exemple le plus simple, soit une petite protéine de petite taille incluant une cinquantaine d'acides aminés, de structure basique, un simple enchainement. Il existe des milliards de milliards de combinaisons possibles pour obtenir cet agencement précis d'acides aminés afin de donner naissance à une seule protéine. Et il nous faudrait autant de temps pour en synthétiser une deuxième, et une troisième ... etc, dans une cellule primitive vivante il n'y  a pas une seule mais une centaine de protéines ... tu comprendras qu'à l'échelle moléculaire, le hasard n'a plus de place et plus aucune raison d'être retenu.

Il en est de même pour l'univers. L'univers est un ensemble de combinaisons moléculaires qui prises une par une excluent toute imputation hasardeuse. Car pour étudier la probabilité d’existence d'un phénomène macroscopique, au vu de sa complexité, tu seras dans l'obligation de le fractionner, et de le réduire à son état le plus simple soit, l'échelle atomique, puis de rassembler toutes tes conclusions pour en faire une plus générale. Et le constat est indéniable, il est absolument impossible de reproduire autant de combinaisons gagnantes de façon répétitives, en les imputant simplement au hasard. C'est une généralisation grossière. Alors encore une fois ce que tu critiques est une conclusion, sans prendre la peine de réfléchir au chemin qui y a conduit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Invité le Lun 27 Fév - 8:43

Superbe Tala ! tu as très bien expliqué ! tu n'exercerais pas le métier de professeur ? (je me pose la question à moi même , je ne demande pas de réponse Very Happy )
même si tu n'as pas réussi à convaincre Tatonga , moi je te dis merci et si tu le permets je vais archiver ta réponse pour l'utiliser à l'occasion dans un autre forum
en effet je comprends que Tatonga n'aime pas la conclusion qui pourtant correspond uniquement au nombre trouvé et la critique sans avoir approfondi parce que cela dérange son idée préconçue que le hasard total aurait pu conduire à notre univers si beau mais si complexe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Tatonga le Lun 27 Fév - 12:02

loli83 a écrit:...
en effet je comprends que Tatonga n'aime pas la conclusion... que le hasard total aurait pu conduire à notre univers si beau mais si complexe
Voilà une première victime des manipulations pseudo-scientifiques d'un "savant" et de deux "scientiques" qui insinuent dans leur conclusion:
Pas de hasard, donc Dieu. Conclusion insidieuse, sournoise, souterraine, pour se jouer de l'âme et leurrer des vistimes qui n'attendent qu'à être leurrées. Voilà la science qui prouve Dieu en prouvant le non-hasard, ce n'est pas expressément dit, mais c'est fortement suggéré dans ce but.
Ne pavoise pas trop vite Loli, j'arrive, et si je ne peux pas te sauver toi, j'en sauverai d'autres.
Maintenant arrête de faire du bruit, stp, laisse-moi travailler.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 10 puissance 10 puissance 123

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum