Une vie de m....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une vie de m....

Message par Tatonga le Sam 11 Fév - 11:19

J’ai la conviction que si les hommes avaient été consultés et avaient su d’avance ce que serait leur vie et celle de leurs ascendants et comment ils finiraient eux et leurs descendants, aucun n’aurait accepté de venir en ce monde.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Sam 11 Fév - 11:37

"avec des "si" on met Paris en bouteille" lol

Ou l'art de se faire mal pour pouvoir pleurer sur son sort ...

L'auto-apitoiement est quelque chose d'insupportable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Sam 11 Fév - 20:53

Ben non.
Parce que depuis quelques décennies, l'Homme peut choisir de donner la vie ou ne pas le faire, et visiblement on continue à se reproduire. Donc on doit aimer la vie. Au moins assez pour la refiler à nos enfants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Tatonga le Sam 11 Fév - 21:28

Ben oui, maintenant qu'on y est plongé jusqu'au cou, que veux-tu qu'on y fasse ?
On joue le jeu.
Mais il faut avoir une vue large et non se focaliser sur un segment. Regarder très loin derrière et très loin devant, pour voir comme la vie est absurde avec ses générations qui se succèdent et disparaissent
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Sam 11 Fév - 21:37

Ce qui amène la question; la vie a-t-elle un sens?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Sam 11 Fév - 21:44

Bonne question Hitori. Parce qu'en fonction du sens qu'on lui donne, elle est bien moins M...dique ou bien plus.

Tatonga, je n'ai pas une si mauvaise idée de ce qu'on vécu les générations précédentes, ni de ce qu'on vit. Après, il y a des aléas. La souffrance n'exclu pas la valeur des vies.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Tatonga le Sam 11 Fév - 21:48

Hitori a écrit:Ce qui amène la question; la vie a-t-elle un sens?
Aucun sens Hitori.
Mais elle a été goupillée de telle sorte qu'on ne puisse pas lui échapper et qu'on soit obligés de la supporter.
Enfin, c'est simple, " celui " qui nous y a mis use du bâton (les souffrances) et de la carotte (les plaisirs), pour nous faire avancer comme des ânes lol
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Dede 95 le Dim 12 Fév - 9:30

La vie est la vie tout simplement.
Il y a les pessimistes et les optimistes.
Moi je suis optimiste maladif car je suis humaniste!
Si vous saviez comme c'est bon de ne pas se triturer l'esprit dans la philomachin...
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 960
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Ase le Dim 12 Fév - 10:36

la vie a-t-elle un sens?

Bien sûr.
Apprendre à se laisser accorder par la vie.


Donc on doit aimer la vie. Au moins assez pour la refiler à nos enfants.

"On doit" ?

Ce n'est pas "la vie" que "tu" refiles à "tes" enfants, mais une éducation.
Et éduquer un enfant c'est lui permettre d'être un adulte heureux, de poser en lui les fondations pour qu'il soit heureux. Et non pas lui transmettre un monde de jugements, d'indignations et de peurs.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Tatonga le Dim 12 Fév - 11:58

Hitori a écrit:Ce qui amène la question; la vie a-t-elle un sens?
Merci Hitori.
C'est la question qui se pose effectivement, et tu as bien fait de la poser. Ce qui va me permettre de l'expliquer, car je vois qu'on l'a prise à la légère et que certains ont pris la tangente lol lol
D'abord, il faut distinguer 2 choses: le sens que chacun donne à sa vie et le sens de la vie.
La question qui se pose est: quel est le sens de la vie, c'est à dire la vie a-t-elle un sens ?
Et là, on ne voit pas, du moins moi je ne vois pas, quel sens elle a.
Je crois que je peux avancer que c'est parce que les hommes ont vu que la vie n'avait aucun sens qu'ils ont pensé à un Dieu qui aurait un dessein et assurerait une vie après la mort, une façon de reporter à plus tard la réponse à la question, une fuite en avant si l'on veut.
Mais là où ça se corse et que ça devient vachement dur à résoudre, c'est que même si la vie avait un sens, nous poserions quand même la question du sens de ce sens. C'est à dire qu'on dira toujours: d'accord, la vie a tel sens, mais à quoi bon? A quoi bon ce sens, quel est le sens de ce sens ?
On se trouvera donc pris ou lancés dans une chaine infinie de pourquoi, de quel est le sens du sens du sens....
Et on se trouvera entrainés dans la même chaine à propos du paradis par exemple ou de Dieu: un paradis à quoi bon finalement, quel sens a-t-il ? Et Dieu, quel sens ça a, etc.
La seule réponse à ces questions du sens à mon avis est que rien ne peut avoir un sens, rien n'a de sens, que tout est absurde, bêtement absurde.
Et c'est pas réjouissant. La seule issue, la seule solution est d'enfouir la tête dans les sables et d'attendre que ça passe, que cette vie absurde passe.
Le sens est impossible, c'est une fiction. D'après moi
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Dim 12 Fév - 14:35

sur le sens de la vie , on te donne des explications Tatonga ( dans d'autres sujets ) , manifestement elles ne te conviennent pas , c'est ton choix , mais du coup on ne peut rien pour toi
moi je me pose la question de savoir si vraiment tu as pris la peine de réfléchir sur ces explications , j'ai l'impression que tu les as balayées d'un revers de main méprisant , et donc on ne peut même pas dire qu'elles ne te conviennent pas mais plutôt que tu refuses de les envisager et donc on peut encore moins pour toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Dim 12 Fév - 18:30

Bradou a écrit:La question qui se pose est: quel est le sens de la vie, c'est à dire la vie a-t-elle un sens ? Et là, on ne voit pas, du moins moi je ne vois pas, quel sens elle a.
Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas le sens que pourrait avoir la vie que forcément elle n’en aurait pas…. Mais bon admettons qu’elle n’ait aucun sens, soit.
Alors que fait-on? on se suicide? Ou a-t-on une autre alternative? La solution, car il y en a une, c’est de créer son propre sens. Nous humains, avons le devoir de donner un sens à la réalité.

Tiens, voici le texte de l’astrophysicien Hubert Reeves, que j’avais mis sur mon forum, dans lequel il sous parle du sens que doit donner l’humain à la réalité:

« Ainsi, toutes ces combinaisons infiniment fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses interstellaires, cette fièvre biochimique exubérante de l'océan primitif, tout n'aurait d'autre sens que de préparer l'holocauste nucléaire ? La conscience n'émergerait-elle - en quinze milliards d'années - que pour s'éliminer en quelques minutes ?

« L'univers engendre la complexité. La complexité engendre l'efficacité. Mais l'efficacité n'engendre pas nécessairement le sens. Elle peut aussi conduire au non-sens.
Potentiellement, le conflit est inscrit depuis les temps les plus reculés, dans le développement de l'univers et l'édification de la complexité. Avec l'homme, il prend sa dimension tragique.

Simultanément, une issue se dessine. Il revient à l'être humain de donner un sens à la réalité.
Nous (notre génération) sommes les témoins et les acteurs de cette période de l'histoire où ce problème entre dans sa phase décisive. Si nous avons un rôle à jouer dans l'univers, c'est d'aider la nature à accoucher d'elle-même. L'être le plus menaçant est aussi le seul qui puisse faire réussir l'accouchement.

L'intelligence n'est pas nécessairement un cadeau empoisonné. L'absurde est encore évitable. L'éveil de la jubilation est, peut-être, l'antidote le plus efficace. »


C’est aussi ce que je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Tatonga le Dim 12 Fév - 21:18

Hitori a écrit:
Tiens, voici le texte de l’astrophysicien Hubert Reeves, que j’avais mis sur mon forum, dans lequel il sous parle du sens que doit donner l’humain à la réalité:

« Ainsi, toutes ces combinaisons infiniment fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses interstellaires, cette fièvre biochimique exubérante de l'océan primitif, tout n'aurait d'autre sens que de préparer l'holocauste nucléaire ? La conscience n'émergerait-elle - en quinze milliards d'années - que pour s'éliminer en quelques minutes ?

« L'univers engendre la complexité. La complexité engendre l'efficacité. Mais l'efficacité n'engendre pas nécessairement le sens. Elle peut aussi conduire au non-sens.
Potentiellement, le conflit est inscrit depuis les temps les plus reculés, dans le développement de l'univers et l'édification de la complexité. Avec l'homme, il prend sa dimension tragique.

Simultanément, une issue se dessine. Il revient à l'être humain de donner un sens à la réalité.
Nous (notre génération) sommes les témoins et les acteurs de cette période de l'histoire où ce problème entre dans sa phase décisive. Si nous avons un rôle à jouer dans l'univers, c'est d'aider la nature à accoucher d'elle-même. L'être le plus menaçant est aussi le seul qui puisse faire réussir l'accouchement.

L'intelligence n'est pas nécessairement un cadeau empoisonné. L'absurde est encore évitable. L'éveil de la jubilation est, peut-être, l'antidote le plus efficace. »


C’est aussi ce que je pense.
j'appelle ça résignation.... En un mot l'homme doit se résigner à se résigner. C'est du pragmatisme, pas de la métaphysique, pas du sens.
L'homme et l'univers seraient-ils incompatibles au point de ne point se comprendre ? Faut-il se résigner à conclure que l'homme est spirituellement dépaysé en ce monde ?
L'homme est en quête de réponse métaphysique, et tout son être, sa conscience, ses pulsions, ses élans, lui disent qu'il doit y en avoir une, nécessairement
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Lun 13 Fév - 18:47


Tatonga a écrit:L'homme est en quête de réponse métaphysique, et tout son être, sa conscience, ses pulsions, ses élans, lui disent qu'il doit y en avoir une, nécessairement
Je ne pense pas qu’il faille vouloir à tout prix avoir la réponse, car en philo on ne cherche pas à connaître les réponses, on cherche à comprendre les questions. Et souvent quand on comprend ce que signifie la question, la réponse devient inutile.

C’est en ce sens que la philo se démarque des religions qui donnent des réponses toutes faites et souvent, pour ne pas dire toujours, à côté de la plaque.
Ce qui fait que les gens acceptent les réponses et ne font pas l’effort d’analyser les questions dans une étude personnelle rigoureuse.*

* Ceci rejoint la discussion que nous avons sur DM au sujet de Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Tatonga le Lun 13 Fév - 22:21

Je voulais surtout dire que nos questionnements métaphysiques ne sont pas purs délires, mais une tension vers l'Absolu, une tête levée, une nostalgie, un regard vers l'Absolu comme si nous voulions quitter notre pesanteur charnelle pour nous y élever, pour y retourner.
Nous n'avons pas de réponses, parce que nous sommes imparfaits; en s'incarnant en nous, en se manifestant par nous, en nous, Dieu s'est fait imparfait.
Notre nature est d'être imparfaits par volonté de Dieu. Mais alors devons-nous dire que pécher n'est pas un péché, car pécher est aussi une manifestation de Dieu. Pourquoi ne pas faire le mal et pourquoi ne pas pécher, puisque tout est Dieu manifesté? Mais on s'éloigne du sujet.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Mar 14 Fév - 11:23

tatonga a écrit: Pourquoi ne pas faire le mal et pourquoi ne pas pécher, puisque tout est Dieu manifesté? Mais on s'éloigne du sujet.
je ne trouve pas que l'on s'éloigne du sujet , car déjà que tu trouves que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue , si tu ajoutes du mal ce sera pire encore
je ne suis pas d'accord avec cette notion que tout est Dieu manifesté , si c'est la cas pour les êtres , ce n'est pas le cas pour les sentiments , les pensées , etc ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Ase le Mar 14 Fév - 11:35

Il n'y a pas de pêché. Le péché c'est de rater la cible, c'est à dire de ne pas se laisser s'accorder par la vie.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Mar 14 Fév - 13:12

Le péché c'est de rater la cible,
oui , c'est cela , d'après l'étymologie du mot
tu vois Tatonga , que dans ce cas l'étymologie est utile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Invité le Mar 14 Fév - 18:49

Tatonga a écrit:Pourquoi ne pas faire le mal et pourquoi ne pas pécher, puisque tout est Dieu manifesté?
Parce qu’il y a en chacun de nous un Jiminy Cricket.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vie de m....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum