Les étiquettes des (in)croyances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Sam 4 Fév - 23:03

Je n'aime pas les étiquettes, d'ailleurs aucune ne colle bien sur moi ...

Pourtant, c'est pratique quand on veut se positionner dans une discussion.  

En gros il y a:
- les croyants (en un ou plusieurs Dieu, en général adeptes d'une religion)
- les déistes qui croient en Dieu mais ne sont pas adeptes d'une religion
- les athées "légers" qui rejettent le Dieu des religions mais peuvent admettre l'existence d'autres formes de cause première
- les athées matérialistes ou "scientistes": les matérialistes purs et durs
- les agnostiques qui considèrent la connaissance de la Cause Première comme inaccessible
- les indifférents qui s'en fichent

Je me classais dans les agnostiques pensant qu'il étaient simplement "sans croyance, sans religion", mais en vérifiant la définition, l'étiquette ne colle plus.  Celui qui me convient le mieux est "incroyant".  Ça fait moins chic, mais ça colle mieux. L'ennui, c'est que pour certains croyants intégristes, tous ceux qui ne partagent pas LEUR religion sont des incroyants, mais tant pis pour eux: ce mot dit bien ce qu'il veut dire.
La définition de TLF est "Absence de croyance religieuse; état d'une personne non croyante."
Je me dis bouddhiste parce que c'est le fil rouge que je suis, d'assez de loin mais de façon assez constante, mais la version du bouddhisme que j'ai adoptée est très proche de l'enseignement original et n'est ni une religion, ni une croyance.

Dans ce forum il y a des croyants, et d'autres qui le sont moins.  Pour ceux là: quelle étiquette vous représente le mieux ?  On peut aussi parler de cas qu'on connait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Tatonga le Sam 4 Fév - 23:16

Merci Aurae pour ce sujet.
Pour ce qui me concerne, puisqu'il s'agit pour chacun de dire où il se situe, je crois n'appartenir à aucune de ces catégories.
Mes efforts se limitent à essayer de percer le mystère, tout en sachant que je n'y arriverai jamais, mais c'est à cela que tendent mes efforts et c'est à cela que se limite ma relation à cet inconu qu'on peut appeler comme on veut, Dieu ou autrement.
Cet effort est-il une spiritualité ? Je ne sais pas, je crois que si.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Sam 4 Fév - 23:38

...tout en sachant que je n'y arriverai jamais...
alors tu serais plutôt un agnostique, d'après la définition.

Ces catégories n'ont rien à voir avec la spiritualité à par pour les indifférents: on peut la retrouver dans toutes les catégories même les scientistes, et dans toutes il y a des gens qui n'en n'ont aucune.


Dernière édition par Aurae le Dim 5 Fév - 0:28, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Tatonga le Sam 4 Fév - 23:46

Et pourquoi donc les efforts que fait mon esprit cherchant à comprendre le Mystère ne sont pas une spiritualité, hein ?
Mais je ne suis plus dans le sujet, je vais ouvrir un sujet sur ça Wink lol lol
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Dim 5 Fév - 0:18

Tiens, un petit cadeau pour toi :  Il me semble que tu en as besoin ce soir Wink


J'ai écrit: ...on peut la retrouver dans toutes les catégories même les scientistes.  
Il faut lire les phrases jusqu'au bout avant d'enfourcher son fringuant destrier !  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Dim 5 Fév - 1:39

j'avais un ami qui était agnostique et qui disait simplement : "quand je vois tout ce que je vois ou ne vois pas (l'univers , l'infiniment grand , l'infiniment petit , etc ) , je ne sais pas quoi dire , juste que je reste "baba" Very Happy ,
moi non plus je n'aime pas les étiquettes et aucune ne me convient

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Dim 5 Fév - 9:44

et déiste, c'est à dire croyante en un Dieu mais n'adhérant pas à une religion ?

Flûle alors, quand je vais voir sa définition, en effet ça ne colle pas pour toi parce que le déisme ne s'appuie pas sur des textes sacrés.
déisme: Doctrine selon laquelle la raison peut accéder à la connaissance de l'existence de Dieu mais ne peut déterminer ses attributs. (TLF) C'est dans Wiki qu'il est précisé que le déiste ne suit pas les textes sacrés.

Je trouve "théisme", ça colle déjà plus mais pas tout à fait: ,Doctrine qui admet l'existence d'un Dieu unique et personnel comme cause transcendante du monde`

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Beltane le Dim 5 Fév - 10:43

A mon avis je dois faire partie des "indifférents".
Les histoires de dieu ont tendance à me saouler: truc sait que dieu a voulu dire çi, machin dit que dieu a trois pattes, et bidule l'a entendu hier soir . quoi
Les seuls religieux pour qui j'ai un profond respect sont ceux qui ne parlent pas de la religion ou de dieu mais qui accomplissent chaque jour des actes de bienveillance. Ceci dit il y en a chez les non croyants aussi.
avatar
Beltane

Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Dede 95 le Dim 5 Fév - 14:15

Je suis athée et fière de l'être, ayant quelque peut réfléchi!
Je suis matérialiste, comme tout le monde, par la force des choses!
Je suis spirituel car je crois à la primauté du cerveau dans l'accomplissement de nos actes!
Je suis scientiste (?) car je crois à la science quand elle délivre l'homme de la servitude!
Je suis dédé du 95/2B né d'un papa et d'une maman, qui un jour retournera en poussière!
Je suis celui qui est.

J'aime pas la Philosophie mais j'aime les philodendrons. Les deux font travailler le commerce. merci
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1157
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par dan26 le Dim 5 Mar - 10:30

les athées matérialistes ou "scientistes": les matérialistes purs et durs

pour moi c'est ma meilleure definition, j'y rajouterai la notion de rationaliste et libre penseur si cette notion est possible .

amicalement

dan26

Masculin Messages : 738
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Dim 5 Mar - 19:23

on peut être rationaliste et libre penseur dans toutes les (non) religions, ce n'est absolument pas propre aux athées qui, tout comme les croyants, se basent sur des postulats impossibles à vérifier/prouver, .

Exemples de grands penseurs et savants qui étaient ecclésiastiques et croyants: Georges Lemaître ("inventeur" du Big Bang), Teilard de Chardin géologue, paléontologue et philosophe.  Ces deux prêtres n'ont pas hésité à faire des excursions hors des "rails" catholiques, donc je les considère comme moins coincés qu'un athée qui reste bloqué pendant des années sur quelques idées primaires et simplistes.

J'ai d'ailleurs déjà remarqué que ceux qui se déclarent rationnels et "libres penseurs" le sont souvent très peu: en fait ils sont simplement dans la réaction à un excès précédent (ex: un catholique extrémiste devient athée extrémiste) donc ils ne sont pas libres du tout: ils ont simplement emprunté d'autres rails, mais le train est le même: ils ne font que répéter ce qu'ils lisent/sélectionnent dans les magasines de vulgarisation sans comprendre grand chose...  lol

Il n'est donc pas logique d'en faire une catégorie à part.  C'est pareil avec les extrémistes, les naïfs, les "mous" (indifférents), les idiots, les bornés, les esprits brillants: on les retrouve partout.  Ce sont donc des caractéristiques personnelles et pas des caractéristiques propres à un (in)croyance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par dan26 le Dim 5 Mar - 20:46

Aurae a écrit:on peut être rationaliste et libre penseur dans toutes les (non) religions, ce n'est absolument pas propre aux athées qui, tout comme les croyants, se basent  sur des postulats impossibles à vérifier/prouver, .
Merci de me donner un exemple . tu pourra verifier , et controler ce que je dis

Exemples de grands penseurs et savants qui étaient ecclésiastiques et croyants: Georges Lemaître ("inventeur" du Big Bang), Teilard de Chardin géologue, paléontologue et philosophe.  Ces deux prêtres n'ont pas hésité à faire des excursions hors des "rails" catholiques, donc je les considère comme moins coincés qu'un athée qui reste bloqué pendant des années sur quelques idées primaires et simplistes.
tu sembles oublier qeu jai été croyant pendant plus de 30 ans comme Turmel , Meslier , Loisy, Alfaric etc beaucoup changent dans la vie



J'ai d'ailleurs déjà remarqué que ceux qui se déclarent rationnels et "libres penseurs" le sont souvent très peu: en fait ils sont simplement dans la réaction à un excès précédent
Libre pensée !!!Vaste sujet sommes nous vraiment libre de penser !!!? J'en doute même pour moi, il y a triop d'influences que l'on ne maitrise.


(ex: un catholique extrémiste devient athée extrémiste) donc ils ne sont pas libres du tout:
Je ne le epnse pas dans la mesure ou un croyant à un livre de référence d'où sort sa vérité, pas un athée.

ils ont simplement emprunté d'autres rails, mais le train est le même: ils ne font que répéter ce qu'ils lisent/sélectionnent dans les magasines de vulgarisation sans comprendre grand chose...
Si ce n'est qu'un croyant n'a qu'un livre de référence , et qu'un athée à des centaines de livre qu'il choisit lui même .

ll n'est donc pas logique d'en faire une catégorie à part.
 Oui pour moi, pour les raisons indiquée , exemple la notion de fondamentaliste, et intégriste ne peut s'appliquer à un athée, qui de fait ne eput dire " c'est ecrit sur un seul livre de référence c'est donc vrai "


C'est pareil avec les extrémistes, les naïfs, les "mous" (indifférents), les idiots, les bornés, les esprits brillants: on les retrouve partout.  Ce sont donc des caractéristiques personnelles et pas des caractéristiques propres à un (in)croyance.
Donc dans ce cas ce ne peut etre du fondamentalisme, ni de l'intégrisme, puisque ce n'est pas lié à une seule source

amicalement

dan26

Masculin Messages : 738
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Invité le Dim 5 Mar - 21:24

Le sujet est général: tu es en train de dévier vers ton cas particulier.

De plus je ne peux pas discuter avec quelqu'un qui sort des âneries du style :
Si ce n'est qu'un croyant n'a qu'un livre de référence , et qu'un athée à des centaines de livres qu'il choisit lui même .
 mdr 2
Les bibliothèques et librairies sont ouvertes à tous: on ne demande pas la religion des clients qui viennent chercher un livre et tous sont libres de choisir les livres "de référence" qu'ils veulent et d'en changer aussi quand ils veulent (juste pour information, puisque tu as l'air de l'ignorer) !    

OK, tu as donné ton avis sur la question posée, moi aussi, alors restons en là au lieu de partir dans tous les sens.

Merci



Pour info, je te mets en "ignoré" pour ne plus voir tes messages: inutile donc de me répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par dan26 le Dim 5 Mar - 23:37

Aurae a écrit:
De plus je ne peux pas discuter avec quelqu'un qui sort des âneries du style :
Si ce n'est qu'un croyant n'a qu'un livre de référence , et qu'un athée à des centaines de livres qu'il choisit lui même .
 mdr 2
Les bibliothèques et librairies sont ouvertes à tous: on ne demande pas la religion des clients qui viennent chercher un livre et tous sont libres de choisir les livres "de référence" qu'ils veulent et d'en changer aussi quand ils veulent (juste pour information, puisque tu as l'air de l'ignorer) !    

OK, tu as donné ton avis sur la question posée, moi aussi, alors restons en là au lieu de partir dans tous les sens.
tu n'as pas compris ce que je veux dire !!!Le chrétien n'a que la bible comme source de référence, le musulman, que le coran, et les juifs que la thora , il s'agit la pour eux du livre de vérité . .

Tous disent c'est ecrit dans .............. c'est donc la vérité . Les fameuses religions dites du livre
alors que l'athée n'a aucun livre , commun à tous les athées .
Donc désolé ce n'est pas une ânerie . Raison pour laquelle on ne peut comparer l'athéisme à un fondamentalisme , et à un intégrisme pour moi .

As tu compris mon cher Aurae ?

amicalement






Pour info, je te mets en "ignoré" pour ne plus voir tes messages: inutile donc de me répondre.[/quote]Quelle tolérance !!!
amicalement

dan26

Masculin Messages : 738
Date d'inscription : 17/02/2017
Age : 70

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étiquettes des (in)croyances

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum