Le paradoxe d'Easterlin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le paradoxe d'Easterlin.

Message par Tatonga le Sam 4 Fév - 11:34

"Le paradoxe d’Easterlin tient son nom de l’économiste qui l’a mis en évidence en 1974 : une hausse du PIB ne se traduit pas nécessairement par une hausse du niveau de bien-être ressenti par les individus. Les explications avancées font notamment appel au paradoxe de l'abondance. Le paradoxe d’Easterlin est l'une des réflexions à la base de l'économie du bien-être." (wiki)
Bon, je ne vais pas vous casser la tête avec une théorie économique. Je vais traduire partiellement ce paradoxe à ma manière quitte à courir le risque de trahir la pensée de cet éminent économiste mondialement connu. D’après ce spécialiste de l’économie du bien-être, une fois le minimum vital acquis, l’argent ne fait plus le bonheur. Lorsqu’on s’habitue à l’argent, on finit par vite s’en lasser ; cette lassitude laisse une impression de vide autour de nous, nous plonge dans le spleen et nous fait perdre le goût de vivre. Car la vie est luttes et rêves.
Bon, ça fait déjà long comme énoncé de sujet, je m’arrête là, on a compris l’idée. Bien sûr, l’étude d’Easterlin porte sur les nations et non les individus, mais c’est bien le bien-être des individus qui est au centre de sa réflexion.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3595
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paradoxe d'Easterlin.

Message par Invité le Sam 4 Fév - 13:05

je suis entièrement d'accord au point que je n'y vois aucun paradoxe...
C'est du simple bon sens, pas besoin d'être un éminent économiste pour le comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paradoxe d'Easterlin.

Message par Tatonga le Sam 4 Fév - 13:24

Aurae a écrit:je suis entièrement d'accord au point que je n'y vois aucun paradoxe...
C'est du simple bon sens, pas besoin d'être un éminent économiste pour le comprendre.
Ne reproche pas à cet éminent économiste mon simplisme. lol
Ensuite, ce n'est pas moi qui l'ai appelé paradoxe, il s'appelle comme ça, donc c'est un paradoxe...au moins pour le sens commun.
Il n'y a rien à dire, d'accord, mais il y a cette petite phrase que j'ai placée (car la vie est luttes et rêves) qui explique le pourquoi des conclusions de cet économiste, qui explique si tu veux ce qu'est la vie, ce qui donne l'appétit de la vie, et qui mérite à mon sens d'être disséquer. Serions-nous malheureux, si nous n'avions pas de problèmes ? Il y a bien un paradoxe dans cette question, non ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3595
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le paradoxe d'Easterlin.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum