La démocratie.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Invité le Sam 20 Fév - 11:22

Dede 95 a écrit:La democratie c'est le pouvoir DU Peuple, PAR le peuple, POUR le peuple.

On est d'accord qu'il s'agit là d'une utopie irréalisable, le peuple étant conditionné à la servitude ... volontaire. Ceux qui osent se révolter finissent toujours ou au côté de la crasse dirigeante, ou 6 pieds sous terre. je sais pas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Dede 95 le Sam 20 Fév - 12:13

Tala a écrit:
Dede 95 a écrit:La democratie c'est le pouvoir DU Peuple, PAR le peuple, POUR le peuple.

On est d'accord qu'il s'agit là d'une utopie irréalisable, le peuple étant conditionné à la servitude ... volontaire. Ceux qui osent se révolter finissent toujours ou au côté de la crasse dirigeante, ou 6 pieds sous terre. je sais pas
Oh NON on est pas d'accord, en quoi c'est une utopie irréalisable ? Une utopie peut devenir une réalité, l'histoire humaine nous le prouve.
Non le peuple n'est pas conditionné à la servitude, ça c'est une invention contenu dans un livre qui prétend donné des leçons à l'humanité, mais qui n'était là que pour dire au peuple: Fermez là le chef c'est le Roi qui détient son pouvoir d'un Dieu.
Ce temps là est bien fini.....heureusement, nous sommes au XXIème siècle et pas dans les "déserts" du moyen orient il y a 2500 ans.

Ceux qui se révoltent ont fait avancer l'humanité et n'ont pas toujours finis 6 pieds sous terres.
Les esclaves se sont révoltés, l'humanité condamne l'esclavage.
Les serfs se sont révoltés, la seigneurerie à engendrée la royauté, les serfs sont devenus des artisans.
Les artisans se sont révoltés la royauté n'est plus que l'ombre d'elle même, elle est remplacée par la république.
Reste aujourd'hui a transformer le prolétaire en acteur de son PROPRE pouvoir, ce qui arrivera fatalement un jour, comme hier les esclaves et les serfs l'ont fait, c'est ce qu'on appelle l'émancipation sociale.
Quand, et comment, c'est un autre sujet.

Dede 95

Masculin Messages : 839
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Invité le Lun 22 Fév - 19:31

Dédé, lorsque je parle de servitude, je ne vise pas seulement le premier plan. Il ne s'agit certes plus de la même forme de servitude, ni de la même façon de procéder, aujourd'hui par exemple les médias sont des médiateurs de bourreaux par excellence, le savoir passant par l'information, l'être humain curieux et évolué du 21 ème siècle est leur proie idéale. Sous couvert de "transparence" ces médias véhiculent un mélange toxique de propagande, et de mensonge édulcorés de quelques informations, que la plupart avalent avec un grand sourire, persuadés de partager la confidence des élites. La preuve, si l'esclavage ou la colonisation soulèvent aujourd'hui des cris indignés, retournent les droits de l'homme, Amnesty et l'ONU, s'insurger dans les affaires internes d'un pays afin d'aider des peuples à s'émanciper produit exactement les mêmes résultats, crimes de guerre compris, avec beaucoup moins de bruit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Dede 95 le Lun 22 Fév - 20:02

Mais les médias on les accepte ou pas, on peut même les choisir.
L'esclave aujourd'hui c'est celui qui pour vivre , vend sa force de travail à un propriétaire.
A la différence avec l'esclave d'autrefois, c'est qu'il peut choisir son maitre.
Et la Démocratie fait partie de ce choix.

Dede 95

Masculin Messages : 839
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Invité le Jeu 25 Fév - 15:21

Les esclaves se sont révoltés, l'humanité condamne l'esclavage.
Les serfs se sont révoltés, la seigneurerie à engendrée la royauté, les serfs sont devenus des artisans.
Les artisans se sont révoltés la royauté n'est plus que l'ombre d'elle même, elle est remplacée par la république.

Ca fait plaisir de voir des gens qui croient encore que les choses peuvent aller dans le bon sens.
Moi les révolutions me font toujours peur, peur pas de la révolution en elle-même, s'il faut passer par là. Mais peur que ce soit pire après.
Tes exemple sont encourageants. Il est vrai qu'il n'y a plus d'esclaves dans les champs de cotons en Amérique.

Pour la république tu simplifie un peu. Ce sont les bourgeois qui ont amorcé la révolution car ils trouvaient injuste de ne pas avoir les même droit que les nobles.

Et puis dire que travailler pour un salaire c'est de l'esclavagisme, c'est un peu abusé aussi. Il y a quand même une différence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Dede 95 le Jeu 25 Fév - 17:03

Amandine a écrit:Pour la république tu simplifie un peu. Ce sont les bourgeois qui ont amorcé la révolution car ils trouvaient injuste de ne pas avoir les même droit que les nobles.
Non pas pour moi, ce sont les artisans/bourgeois (au sens rapports sociaux du terme), qui ont virés les nobles, ( la preuve les révoltés du faubourg St Antoine), ces artisans sont devenus les bourgeois/capitalistes (toujours au sens de classe sociale), et ainsi on divisés la société en deux classes bien distinct -les bourgeois qui possèdent l'outil de travail- et les prolétaires qui vendent leur travail aux premiers.
Vendre son travail à quelqu'un d'autre par nécessité, ce n'est pas de l'esclavage ?


Amandine a écrit:Et puis dire que travailler pour un salaire c'est de l'esclavagisme, c'est un peu abusé aussi. Il y a quand même une différence.
La seul différence avec l'esclave et son maitre c'est que le prolétaire peut (en théorie) le choisir.
L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes.

Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot oppresseurs et opprimés, en opposition constante, ont mené une guerre ininterrompue, tantôt ouverte, tantôt dissimulée, une guerre qui finissait toujours soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la destruction des deux classes en lutte.

Dans les premières époques historiques, nous constatons presque partout une organisation complète de la société en classes distinctes, une échelle graduée de conditions sociales. Dans la Rome antique, nous trouvons des patriciens, des chevaliers, des plébéiens, des esclaves; au moyen âge, des seigneurs, des vassaux, des maîtres de corporation, des compagnons, des serfs et, de plus, dans chacune de ces classes, une hiérarchie particulière.

La société bourgeoise moderne, élevée sur les ruines de la société féodale, n'a pas aboli les antagonismes de classes Elle n'a fait que substituer de nouvelles classes, de nouvelles conditions d'oppression, de nouvelles formes de lutte à celles d'autrefois.

Cependant, le caractère distinctif de notre époque, de l'époque de la bourgeoisie, est d'avoir simplifié les antagonismes de classes. La société se divise de plus en deux vastes camps ennemis, en deux grandes classes diamétralement opposées : la bourgeoisie et le prolétariat.

Des serfs du moyen âge naquirent les "bourgeois" des premières agglomérations urbaines; de cette population municipale sortirent les premiers éléments de la bourgeoisie. Manifeste de la Ligue des Justes Engels et Marx

Dede 95

Masculin Messages : 839
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Ase le Dim 28 Fév - 10:34

Moi je suis d'accord avec dede, sur ces derniers points.
Et pour moi aussi travailler pour un salaire est une forme de l'esclavagisme moderne. A quand un revenu solidaire de citoyenneté ? Very Happy Bon même avec un tel salaire, je continuerait de bosser mais pas de la même façon (psychologiquement je me sentirais plus libre)
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum