le peuple est dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le peuple est dangereux

Message par Boemboy le Jeu 10 Déc - 6:54

En France on a opté pour un gouvernement par la majorité relative du peuple. La diversité des opinions est telle qu'espérer 51% des Français adhérents à un même projet de gouvernement est une utopie. On a donc admis que gouvernerait l'équipe qui rassemblerait la majorité des suffrages exprimés. Les équipes minoritaires devraient aider au succès des solutions de majoritaires.
Prenons l'exemple de la navigation d'un grand voilier. Au départ, pour choisir la route à suivre tous les marins sont invités à participer au choix. Puis une majorité relative se révèle et on décide de suivre la route R. La mission du capitaine est alors de commander pour faire un bon voyage et les marins de tout mettre en oeuvre pour aider le capitaine. Si certains marins se mettent "dans l'opposition" il manoeuvrent les voiles selon leur opinion et non selon les ordres du capitaine...qui a bien des difficultés à tenir le cap.
En France les minorités se mettent traditionnellement dans l'opposition. Elles agissent à l'encontre du cap décidé et proclament qu'il n'était pas le bon, alors qu'elles refusent de le respecter !

Pour le gouvernement des régions les partis politiques proposent des candidats. Les électeurs choisissent ceux qu'ils préfèrent. Les résultats du premier tour révèlent une majorité relative en faveur du FN. Aussitôt les minoritaires recherchent les possibilités pour s'opposer à cette réalité. Les minoritaires vont créer artificiellement une nouvelle majorité relative par l'assemblage de frères ennemis. Pourquoi ces minoritaires vont-ils jusqu'à se suicider pour s'opposer à la majorité du FN ? Parce qu'ils déclarent ce parti dangereux pour la gestion du pays. Donc il serait dangereux de laisser le peuple choisir son gouvernement ! Ces minorités trouvent finalement que la démocratie est dangereuse: le peuple choisissant un mauvais projet de gouvernement !...et les minorités osent dire que ce parti FN ne partage pas les valeurs républicaines...

La politique politicienne en France a atteint des sommets d'absurdité avec des partis qui gèrent les carrières de leurs élus et le FN qui fait croire au peuple que le progrès le plus intéressant consiste à revenir quelques siècles en arrière. Un résultat rassurant cependant: l'abstention frôle la majorité absolue ! J'aimerais que nos politiciens professionnels en tire des conclusions vraiment républicaines et démocratiques...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 10:42

Boemboy a écrit:En France on a opté pour un gouvernement par la majorité relative du peuple. La diversité des opinions est telle qu'espérer 51% des Français adhérents à un même projet de gouvernement est une utopie. On a donc admis que gouvernerait l'équipe qui rassemblerait la majorité des suffrages exprimés. Les équipes minoritaires devraient aider au succès des solutions de majoritaires.
Prenons l'exemple de la navigation d'un grand voilier. Au départ, pour choisir la route à suivre tous les marins sont invités à participer au choix. Puis une majorité relative se révèle et on décide de suivre la route R. La mission du capitaine est alors de commander pour faire un bon voyage et les marins de tout mettre en oeuvre pour aider le capitaine. Si certains marins se mettent "dans l'opposition" il manoeuvrent les voiles selon leur opinion et non selon les ordres du capitaine...qui a bien des difficultés à tenir le cap.
En France les minorités se mettent traditionnellement dans l'opposition. Elles agissent à l'encontre du cap décidé et proclament qu'il n'était pas le bon, alors qu'elles refusent de le respecter !

Pour le gouvernement des régions les partis politiques proposent des candidats. Les électeurs choisissent ceux qu'ils préfèrent. Les résultats du premier tour révèlent une majorité relative en faveur du FN. Aussitôt les minoritaires recherchent les possibilités pour s'opposer à cette réalité. Les minoritaires vont créer artificiellement une nouvelle majorité relative par l'assemblage de frères ennemis. Pourquoi ces minoritaires vont-ils jusqu'à se suicider pour s'opposer à la majorité du FN ? Parce qu'ils déclarent ce parti dangereux pour la gestion du pays. Donc il serait dangereux de laisser le peuple choisir son gouvernement ! Ces minorités trouvent finalement que la démocratie est dangereuse: le peuple choisissant un mauvais projet de gouvernement !...et les minorités osent dire que ce parti FN ne partage pas les valeurs républicaines...

La politique politicienne en France a atteint des sommets d'absurdité avec des partis qui gèrent les carrières de leurs élus et le FN qui fait croire au peuple que le progrès le plus intéressant consiste à revenir quelques siècles en arrière. Un résultat rassurant cependant: l'abstention frôle la majorité absolue ! J'aimerais que nos politiciens professionnels en tire des conclusions vraiment républicaines et démocratiques...

Oui, le peuple est dangereux. Impulsif, instable, facile à manipuler. Je m'inclus dans le peuple, je n'ai pas d'autre prétention. Mais en effet, le peuple est dangereux.
Pour ce qui est du barrage au fn, c'est tout de même le choix de la majorité. Car à part les 30% qui votent fn, les autres ne veulent pas ce parti et répondent: "plutôt n'importe qui d'autre qu'eux."

Dis moi quelle sont les conclusions à en tirer? Moi même je me pose la question. Comment y répondre que devraient faire les autorités?
Se retirer? Mais pour laisser la place à qui?
Changer le système? Mais pour le remplacer par quoi?
Ce sont de vraies questions, pas du tout d'ironie. Je me demande vraiment comment réagir sans tomber dans un populisme stérile ( et dangereux! lol )

En tout cas merci d'ouvrir cet intéressant sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Boemboy le Jeu 10 Déc - 17:53

amandine a écrit:
Oui, le peuple est dangereux. Impulsif, instable, facile à manipuler. Je m'inclus dans le peuple, je n'ai pas d'autre prétention. Mais en effet, le peuple est dangereux.
Pour ce qui est du barrage au fn, c'est tout de même le choix de la majorité. Car à part les 30% qui votent fn, les autres ne veulent pas ce parti et répondent: "plutôt n'importe qui d'autre qu'eux."

Dis moi quelle sont les conclusions à en tirer? Moi même je me pose la question. Comment y répondre que devraient faire les autorités?
Se retirer? Mais pour laisser la place à qui?
Changer le système? Mais pour le remplacer par quoi?
Ce sont de vraies questions, pas du tout d'ironie. Je me demande vraiment comment réagir sans tomber dans un populisme stérile ( et dangereux! lol )

En tout cas merci d'ouvrir cet intéressant sujet.

amandine, je fais un constat que je déplore. Comment revenir vers un système plus efficace pour la population?
Peut-être en commençant par interroger la population sur ses attentes: la forme pourrait-être une série de sondages genre cevipof (?) . Actuellement les élections donnent des réponses de supporters, essentiellement subjectives, trop déconnectées des attentes réelles.
Il s'agit de savoir quelles sont les priorités pour faire progresser la société: pouvoir d'achat, justice, inégalités, education,...
D'autre part, je serais assez tenté par une démocratie directe exprimée à travers internet.
Un président élu au suffrage universel pour un mandat par exemple de 5 ans qui s'entoure d'un gouvernement qu'il choisit, comme actuellement.
Ce gouvernement propose des projets orientés par les attentes populaires. La population vote par internet. Si le projet est accepté le gouvernement le met en musique.

D'autre part certaines actions ne peuvent être efficaces qu'au plan mondial. Un gouvernement mondial reste à développer à partir de ce qui existe, l'ONU et ses organismes.Il, faudra du temps pour convaincre les gouvernants locaux d'abandonner un peu de souveraineté pour obtenir un progrès mondial. Mais il me semble que la tendance, bien que lente, progresse dans ce sens...Les gouvernants se rencontrent plus souvent, discutent de problèmes mondiaux...pour le moment ça reste encore assez stérile, mais on ne change pas les mentalités comme les cours des changes...

Il faut étudier ça en détail pour voir les possibilités de réalisation, mais on peut ainsi éliminer cette politique politicienne inefficace et parasitaire.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Invité le Lun 14 Déc - 22:18

Je suppose que tu veux dire qu'il faut classer les priorités. Mais tout le monde est pour la justice, l'égalité, le richesse, l'éducation... Aucun parti n'est contre.
Il vaut mieux éviter de trop pousser les gens à s'exprimer sur internet, sous couvert d'anonymat et sans avoir le sentiment de devoir assumer ce qu'on dit, tout le monde parle sans retenue.
Quand à un gouvernement mondial, c'est une utopie que je partage aussi. Pas pour être tous pareil mais pour comprendre que l'intérêt se place à l'échelle de l'humanité entière, pour ne pas chercher à maintenir un seul peuple à flot en asphyxiant les autres



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Veloth le Lun 14 Déc - 22:38

amandine a écrit:Je suppose que tu veux dire qu'il faut classer les priorités. Mais tout le monde est pour la justice, l'égalité, le richesse, l'éducation... Aucun parti n'est contre.
Je vois ce que tu veux dire, et te le concède en partie -mais en partie seulement, car ces mots sont vagues, pour la plupart. Ils ne disent rien en eux-mêmes, mais ont pour eux d'être connoté positivement, ce qui, effectivement, rallie tout le monde autour d'eux. Et de fait, on n'imagine pas quelqu'un déclarer : « je suis contre l'égalité ». En revanche, quand on demande de définir l'égalité, les désaccords apparaissent, entre communistes, libéraux, etc.
Quant à la richesse : si l'on parle de richesse financière, alors non, tout le monde ne la souhaite pas. Les politiciens semblent avoir de la croissance plein la bouche, mais on peut entendre quelques voix dissonantes (Paul Ariès par exemple).
amandine a écrit:Il vaut mieux éviter de trop pousser les gens à s'exprimer sur internet, sous couvert d'anonymat et sans avoir le sentiment de devoir assumer ce qu'on dit, tout le monde parle sans retenue.
Peut-être les gens parlent-ils sans retenue parce qu'il ont enfin un espace où ils peuvent s'exprimer (plus ou moins) librement. La majorité du peuple voit toujours la même caste qui s'exprime à la télé, tandis que sa voix n'est jamais entendue. Alors sur Internet, on se défoule, et il est peut-être préférable de pouvoir entendre tout et n'importe quoi, que de ne rien entendre du tout.
amandine a écrit:Quand à un gouvernement mondial, c'est une utopie que je partage aussi. Pas pour être tous pareil mais pour comprendre que l'intérêt se place à l'échelle de l'humanité entière, pour ne pas chercher à maintenir un seul peuple à flot en asphyxiant les autres
Mais un gouvernement mondial, n'est-ce pas tendre vers le tous pareils ? Du moins si l'on considère les institutions comme des structures très fortement déterminantes.
avatar
Veloth

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 19/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Invité le Lun 14 Déc - 23:40

ok pour la richesse, il existe encore quelques idées qui sortent un peu du lot.
Mais ce qui mécontente le plus la majorité des électeurs (pouvoir d'achat, chomage, insécurité...) tous les partis essayent d'y palier, seuls les moyens varient un peu.

Peut-être les gens parlent-ils sans retenue parce qu'il ont enfin un espace où ils peuvent s'exprimer (plus ou moins) librement. La majorité du peuple voit toujours la même caste qui s'exprime à la télé, tandis que sa voix n'est jamais entendue. Alors sur Internet, on se défoule, et il est peut-être préférable de pouvoir entendre tout et n'importe quoi, que de ne rien entendre du tout.
Je partage entièrement ton analyse. Mais pas la conclusion. Oui on entend tout et n'importe quoi sur internet, c'est là que l'EI recrute, que les pire propos homophobes, racistes, vulgaires se retrouvent aussi. Et j'ai souvent lu des choses que le silence aurait remplacé avantageusement.


Mais un gouvernement mondial, n'est-ce pas tendre vers le tous pareils ? Du moins si l'on considère les institutions comme des structures très fortement déterminantes.
C'est possible mais ce n'est pas inévitable. Pour cela il faut déjà s'entendre sur ce qui définit un peuple et comment préserver ses distinctions.
Avoir des institutions qui œuvreraient pour le bien de tous les peuples n'est pas la même chose que de tout vouloir standardiser. Je peux vouloir le meilleur pour l'autre sans en faire une copie de moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Boemboy le Mar 15 Déc - 17:19

La France est devenue un seul pays par agglomération de nombreuses provinces, avec des peuples différents, des langues diverses, beaucoup de diversité. Maintenant son unité politique est presque parfaite et tous les Français sont soumis aux mêmes lois...
Cette agglomération a été obtenue par les conquêtes militaires pendant des siècles.
Aujourd'hui, bien des gens ressentent le besoin d'une mise en cohérence des lois des divers pays, mais les gouvernants ne savent pas concevoir un gouvernement mondial.
La littérature, le cinéma évoquent la conquête de la Terre par une minorité. Le maître du monde fait rêver toute une population.
Est-il souhaitable d'attendre la réalisation de ce fantasme ? L'agglomération diplomatique restera-t-elle toujours une utopie ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Invité le Mer 16 Déc - 14:17

Tu fais bien de rappeler que l'unité national française s'est faite par la force. Les bretons, les basque, les chouan, les corses... Il y en as qui ont été très récalcitrants et qui parfois le sont encore, accusant l'Etat de leur avoir fait perdre leur culture. Alors comment unifier en gardant les spécificité de tous, c'est pas simple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Boemboy le Mer 16 Déc - 15:56

amandine a écrit:Tu fais bien de rappeler que l'unité national française s'est faite par la force. Les bretons, les basque, les chouan, les corses... Il y en as qui ont été très récalcitrants et qui parfois le sont encore, accusant l'Etat de leur avoir fait perdre leur culture. Alors comment unifier en gardant les spécificité de tous, c'est pas simple.

Non, ce n'est pas simple parce que ceux qui veulent garder leur culture revendiquent souvent leur autonomie, plus de souveraineté politique par rapport à la République. A l'heure où on cherche à mettre en place des actions mondiales cohérentes face à des dangers mondiaux, climat, Daesh, ...ces luttes pour des autonomies régionales traduisent le pauvre niveau de ces agitateurs.
Je suis un partisan de ma culture villageoise, patoise, occitane, mais aussi française, et puis européenne et je reste convaincu qu'on peut avoir des gouvernements à chaque échelon qui dispose d'une certaine souveraineté, mais dans le cadre de politiques plus générales définies aux échelons supérieurs. En particulier, l'économie est mondiale: les politiques aux différents échelons doivent être cohérentes avec le niveau territorial de l'économie. La Corse ou la Bretagne autonome, est inefficace sur l'économie mondialisée !

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Veloth le Mer 16 Déc - 22:16

Boemboy a écrit:En particulier, l'économie est mondiale: les politiques aux différents échelons doivent être cohérentes avec le niveau territorial de l'économie.
La question économique est une question éminemment politique. Des institutions économiques mondiales seraient, dans l'état actuel des choses, un désastre pour de nombreux peuples. On en a déjà de bons exemples aujourd'hui.

amandine a écrit:Je partage entièrement ton analyse. Mais pas la conclusion. Oui on entend tout et n'importe quoi sur internet, c'est là que l'EI recrute, que les pire propos homophobes, racistes, vulgaires se retrouvent aussi. Et j'ai souvent lu des choses que le silence aurait remplacé avantageusement.
Ôter le droit à la parole aux auteurs de tels propos n'est, selon moi, pas la bonne façon de régler le problème.
avatar
Veloth

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 19/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Boemboy le Mer 16 Déc - 23:43

Veloth:
"La question économique est une question éminemment politique. Des institutions économiques mondiales seraient, dans l'état actuel des choses, un désastre pour de nombreux peuples. On en a déjà de bons exemples aujourd'hui."

Qu'entends-tu par institutions économiques mondiales ? Le FMI, l'OMC n'en sont pas ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le peuple est dangereux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum