Futuwah: La chevalerie soufie.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 12:11

Arnaud Desjardin nous livre un témoignage précieux sur plusieurs voies spirituelles. Il avait compris que leur message était universel.
Je ne me lasse pas de les regarder.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par abdulwahid le Mar 24 Jan - 13:40

Aurae a écrit:Arnaud Desjardin nous livre un témoignage précieux sur plusieurs voies spirituelles.  Il avait compris que leur message était universel.
Je ne me lasse pas de les regarder.

C'est sur que quand on s'appelle Desjardin, on peut plus facilement comprendre qu'il y a plusieurs voies pour le paradis...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 15:49


Par contre, ce que je sais, c'est que le Dieu que j'adore révélé dans les Saintes Écritures est venu prendre sur lui mes souffrances provenant de ma misère de pécheur afin que je vive la béatitude en Lui et avec Lui pour l'éternité.

Je ne vois pas pourquoi il t'emmènerait toi, alors qu'il laissera tous les autres dans leur misère. Mais je vais arrêter ces conversations m'épuisent moralement. Je crois qu'on a bien compris tous les deux la conception de Dieu à l'autre.


Tala a écrit:Ah ben oui l'égo ... Si je dois lui donner une définition je choisirais "le contentement de Soi" .... j'y ai souvent réfléchi, j'ai lu les uns et les autres en parler, des pratiquants de voies spirituelles de tout horizon, et il en ressortait souvent cette notion de le "briser", ce que je ne comprenais pas. Pourquoi briser une partie de soi au risque de la renforcer ? l'égo est d'une adaptabilité et d'une intelligence redoutable, il peut revêtir l'aspect que tu lui donnes, et te convaincre qu'il n'y est pour rien ...

Donc, non, on ne le brise pas, on le maitrise, pour qu'il observe ses limites, à cela s'ajoute un véritable examen de conscience sur nos défauts et nos points forts afin d'améliorer notre condition humaine ... mais qui dit s'améliorer, dit " contentement de soi" ... ainsi l'égo nous poursuit à chaque étape, de plus en plus affiné et de plus en plus subtil ... rappelons lui simplement qu'il n'est pas la source de notre force ... "la hawla wa la quwata illa biAllah" ....
Voilà qui explicite une chose que je pensais depuis longtemps. Vouloir renoncer à son égo, ça le fait juste évoluer vers une autre forme. Je lis aussi Ase avec cette notion d'image.
On peut se dire : est ce que je veux montrer que j'ai toujours raison, où bien montrer que je sais entendre l'autre? Pour distinguer dans son discours, ce qui est compatible avec mes valeurs primordiale, ce que je peux prendre, de ce que je choisi de rejeter. Peu importe alors d'être le plus fort ou d'avoir raison, l'important est de savoir ou sont nos priorités.

Abdulwahid : je ne comprends pas pourquoi il faudrait blâmer nécessairement le contentement de soi. Au contraire, il faut l'enregistrer, l'emmagasiner pour qu'il nous secourt dans les moment plus creux.
Et l'intimité avec Dieu ou encore plus le bonheur des autres, c'est une source immense de contentement.

Le contentement, d'ailleurs, ça ne veut pas dire être content mais plutôt se contenter, avoir assez. Je trouve ça beau de savoir dire merci, ce que j'ai c'est assez.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par abdulwahid le Mar 24 Jan - 16:20

[quote="amandine"]

Abdulwahid : je ne comprends pas pourquoi il faudrait blâmer nécessairement le contentement de soi. Au contraire, il faut l'enregistrer, l'emmagasiner pour qu'il nous secourt dans les moment plus creux.
Et l'intimité avec Dieu ou encore plus le bonheur des autres, c'est une source immense de contentement.

Le contentement, d'ailleurs, ça ne veut pas dire être content mais plutôt se contenter, avoir assez. Je trouve ça beau de savoir dire merci, ce que j'ai c'est assez.

Ce que nous appelons avec tala "contentement de soi" c'est l'autosatisfaction menant à l'orgueil...
Tu comprendras aisément que l'âme doive se blâmer d'accomplir une bonne action pour que les autres aient une bonne image de toi...Eh bien, accomplir une chose pour se donner une bonne image de soi-même relève du même processus de manque de sincérité, mais comme dirait Tala, à une autre étape, plus subtile...
Ensuite, je comprends bien que cela peut paraître bien austère, et tu as raison de dire que la confiance accumulée par l'autosatisfaction peut avoir des effets bénéfiques pour gérer les affaires de ce bas monde, mais néanmoins il faut nécessairement en passer par là lorsque tu t'engages dans un cheminement spirituel dont le but est de ne mettre ta confiance qu'en Dieu...
Et du reste, cette confiance en Dieu va de pair avec ce que tu évoques finalement, à savoir d'être satisfait en toute circonstance de ce que Dieu nous accorde...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par chretien le Mar 24 Jan - 16:25

abdulwahid a écrit:......En outre, il ne doit chercher son contentement que dans l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créatures...

Mon cher abdulwahid, à part de tout ce qui nous différencie, il y a en tout de même qui nous unie; et cette dernière affirmation en est une.

Mais j'aimerais en savoir plus sur sa porté selon votre compréhension de musulman, comme par exemple:

Est-ce que l'homme qui se contente de l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créature, va au paradis d'Allah même s'il ne croit pas au message coranique de Mohammed ?


Dernière édition par chretien le Mar 24 Jan - 16:48, édité 1 fois

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par chretien le Mar 24 Jan - 16:48

amandine a écrit:
Par contre, ce que je sais, c'est que le Dieu que j'adore révélé dans les Saintes Écritures est venu prendre sur lui mes souffrances provenant de ma misère de pécheur afin que je vive la béatitude en Lui et avec Lui pour l'éternité.

Je ne vois pas pourquoi il t'emmènerait toi, alors qu'il laissera tous les autres dans leur misère. Mais je vais arrêter ces conversations m'épuisent moralement. Je crois qu'on a bien compris tous les deux la conception de Dieu à l'autre.
Pas plus que nous ne pouvons comprend pourquoi dans votre modèle de justice de votre Dieu, il laisse la misère des hommes se propagée depuis des millénaires sans qu'il n'intervienne!

Si vous refusez ce que les Saintes Écritures révèlent sur Dieu pour une raison d'injustice que vous jugez selon vos critères sadique, pourquoi acceptez-vous celle de votre conception de Dieu qui jugé également par vos mêmes critères de justice le démontre aussi dans son choix d’indifférence comme sadique?

Mes questions non pas pour but de vous inciter à répondre. Je respecte votre décision d'arrêter. Mais j'avais besoin de répondre à votre affirmation qui est à mon avis presque qu'une question.

Je n'ai pas la réponse à ce qui vous semble injuste, car les Saintes Écritures ne donne pas la réponse de la raison transcendantale du choix de Dieu. Et c'est là que la foi prend toute sa valeur. Et cette foi je l'ai à cause de ce qui est révélé sur Jésus-Christ dans cette même référence qui sont les Saintes Écritures.

Toutefois, je la réponse du pourquoi moi, et pas les autres. C'est que je crois en Lui sans aucun mérite de ma part. Tout comme tous les autres qui ont ce salut comme moi pour la même raison que moi.







chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 19:07

Toutefois, je la réponse du pourquoi moi, et pas les autres. C'est que je crois en Lui sans aucun mérite de ma part. Tout comme tous les autres qui ont ce salut comme moi pour la même raison que moi.
Shocked Shocked Shocked


hein ! hein ! hein !

C'était ironique! Je voulais t'amener à répondre, Dieu seul sait. Mais visiblement, vous êtes deux, Dieu et toi à savoir qui peut entrer...
Pour un sujet sur l'égo, je trouve que ça ne manque pas d'air.
Ton ordinateur, dis moi, la femme indienne qui s'empoisonnera le sang en en retirant le mercure, Dieu te le pardonnera? Puisqu'à toi il pardonne tout. Par contre, elle il la condamnera, puisqu'elle ignore les belles saintes écritures.
Mais, par modestie, tu reconnais n'avoir aucun mérite, c'est Dieu qui t'a choisi. Toi, tu n'as rien demandé. (Ne me réponds pas oui, ceci est encore ironique)


Est-ce que l'homme qui se contente de l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créature, va au paradis d'Allah même s'il ne croit pas au message coranique de Mohammed ?
Ben faut pas se gêner! Tu exclus les autres de ton paradis, mais ça te poses pas de problème d'aller frapper à la porte de celui du voisin!
Allez, je te donne une réponse en miroir : Non chrétien, tu n'entres pas car tu ne crois pas au message authentique du saint coran.
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 19:18



Ce que nous appelons avec tala "contentement de soi" c'est l'autosatisfaction menant à l'orgueil...
Tu comprendras aisément que l'âme doive se blâmer d'accomplir une bonne action pour que les autres aient une bonne image de toi...Eh bien, accomplir une chose pour se donner une bonne image de soi-même relève du même processus de manque de sincérité, mais comme dirait Tala, à une autre étape, plus subtile...

Oui, je comprends.
Mais ce n'est pas facile de faire le tri entre ce qui me rend heureux car j'ai une bonne image de moi et ce qui me rend heureux parce que j'apporte le bonheur à ses créatures.
Si je dépose ce soir sur la table des choses que mes enfants aiment. Je pense à demain matin quand ils vont les trouver et ça me rend heureuse. Pour leur bonheur. Et aussi parce que je me dit que j'ai bien fait mon travail de maman.



Ensuite, je comprends bien que cela peut paraître bien austère, et tu as raison de dire que la confiance accumulée par l'autosatisfaction peut avoir des effets bénéfiques pour gérer les affaires de ce bas monde, mais néanmoins il faut nécessairement en passer par là lorsque tu t'engages dans un cheminement spirituel dont le but est de ne mettre ta confiance qu'en Dieu...

Ca s'approche de l'idée de délaisser les choses de la terre? Parce que cette idée là aussi, je la trouve étrange. Sauf si on a 80ans et qu'on va bientôt mourir, là il faut laisser la place, apprendre à renoncer au monde. Mais tant qu'on en est pas là, je trouve plus de mérite à se battre pour garder la bateau à flot que de se laisser couler avec le navire qui prend l'eau.

Et du reste, cette confiance en Dieu va de pair avec ce que tu évoques finalement, à savoir d'être satisfait en toute circonstance de ce que Dieu nous accorde...
Là, je suis entièrement d'accord, c'est déjà un premier pas. Remercier pour ce qu'on a. Rien que l'oxygène, c'est déjà un miracle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par abdulwahid le Mar 24 Jan - 19:33

chretien a écrit:
abdulwahid a écrit:......En outre, il ne doit chercher son contentement que dans l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créatures...

Mon cher abdulwahid, à part de tout ce qui nous différencie, il y a en tout de même qui nous unie; et cette dernière affirmation en est une.

Mais j'aimerais en savoir plus sur sa porté selon votre compréhension de musulman, comme par exemple:

Est-ce que l'homme qui se contente de l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créature, va au paradis d'Allah même s'il ne croit pas au message coranique de Mohammed ?

Bonsoir Chrétien...

Déjà en tant que musulman, je ne peux affirmer ce qu'il en sera de moi, donc la sagesse voudrait que je dise que je n'en sais rien...mais comme je ne possède pas encore ce degré de sagesse, je vous donnerai tout de même mon opinion...
D'abord le cas de celui qui n'a pas cru que le message coranique venait de Dieu est très différent de celui qui a cru qu'il venait de Dieu mais s'est refusé à le suivre...Pour ce dernier, cet état de rebellion lui interdit absolument toute intimité avec Dieu, et donc son sort n'est guère enviable, à moins que Dieu le veuille autrement...
Quant à celui qui a repoussé le Coran parce qu'il n'a pas reconnu son caractère divin, mais qui d'autre part a pratiqué sa religion en toute sincérité de manière à se rapprocher de Dieu, Dieu n'est pas tel qu'Il le frustrera des fruits de sa foi...
Et en effet, lorsqu'Allah dit dans le Coran qu'Il n'agréera pas pour ses créatures d'autre norme religieuse que l'Islam, il faut entendre par ce terme le fait de trouver la paix dans la soumission complète à la volonté divine, ce que toutes les religions peuvent permettre à l'homme de réaliser, puisque toutes les religions viennent de Dieu...C'est du reste pour cela que je vous avait conseillé un jour d'approfondir votre propre religion plutôt que de perdre votre temps et votre énergie dans de vaines polémiques envers une religion que vous ne connaissez pas...
Ensuite, il n'en reste pas moins que si l'Islam en tant que religion historique a été la dernière religion manifestée, c'est parce que Dieu en a fait le moyen providentiel d'atteindre cette proximité le mieux adapté aux conditions cycliques qui aboutiront à la fin du monde...et par conséquent, le fait de demeurer voilé devant le caractère divin du message coranique témoigne d'un certain "aveuglement" spirituel qui est incompatible avec une intimité complète avec Dieu, car une telle intimité permettrait à celui qui y est parvenu de reconnaître la Parole Divine en toute chose...
Mais bon, de toute façon, tant que nous ne sommes pas arrivés à ce degré d'intimité, nous avons tous du souci à nous faire, chrétiens, musulmans ou autres et nous ne pouvons compter que sur la Miséricorde Divine...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 19:52

Chrétien et amandine , à vous lire j'ai l'impression que vous n'êtes pas si éloignés l'un de l'autre , tous les deux vous avez un grand amour pour Dieu
(sauf qu'il me semble que chrétien croit à ce triste dogme de la trinité)  
et merci Tala pour ce partage
pour ma part je n'aime pas ce mot "ego " , je suis d'une génération où on ne l'employait pas , parler des défauts comme l'égoïsme , l'orgueil , la vanité , la prétention nous suffisait
on remarque d'ailleurs que ni la bible ni le coran n'emploie ce mot , pour moi c'est un mot à la mode mais inutile
Dieu aime les humbles , Dieu n'aime pas les orgueilleux , c'est simple , pas besoin de parler d'égo
bien sûr , je fais avec ...

P.S mon message s'est croisé avec le dernier message de chrétien

pour moi le message coranique est le même que le message de la bible , il n'y a qu'un seul Dieu , qu'un seul message

re P.S mon message s'est aussi croisé avec celui d'Abdulwalid , et je suis d'accord avec lui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par abdulwahid le Mar 24 Jan - 19:57

amandine a écrit:


Oui, je comprends.
Mais ce n'est pas facile de faire le tri entre ce qui me rend heureux car j'ai une bonne image de moi et ce qui me rend heureux parce que j'apporte le bonheur à ses créatures.
Si je dépose ce soir sur la table des choses que mes enfants aiment. Je pense à demain matin quand ils vont les trouver et ça me rend heureuse. Pour leur bonheur. Et aussi parce que je me dit que j'ai bien fait mon travail de maman.




Si tu prépares quelque chose pour tes enfants avec l'intention de les rendre heureux et que tu te dis après coup que tu as bien fait ton travail de maman, ce n'est pas la même chose que si tu le faisais avec l'intention première de te renvoyer une bonne image de toi même et que tu serais en suite contente de rendre en outre heureux tes enfants...
De toute façon, nous en sommes tous plus ou moins là...A une intention première vient toujours se greffer des intentions secondaires...Mais c'est ce que tu peux déceler de sincérité dans ton intention première qui témoigne de ton état réel...quand aux intentions secondaires, on les gère comme on peut, et tant mieux si on peut également en tirer du positif...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 20:05

excusez moi , par certains côtés mon message doit être bizarre car je m'étais arrêté sur la première page sans voir la 2ème , et puis des messages se sont intercalés ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 20:20

loli83 a écrit:
pour ma part je n'aime pas ce mot "ego " , je suis d'une génération où on ne l'employait pas , parler des défauts comme l'égoïsme , l'orgueil , la vanité , la prétention nous suffisait
on remarque d'ailleurs que ni la bible ni le coran n'emploie ce mot , pour moi c'est un mot à la mode mais inutile
Dieu aime les humbles , Dieu n'aime pas les orgueilleux , c'est simple , pas besoin de parler d'égo

Surtout que ce sont des mots plus faciles à comprendre. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 20:23

abdulwahid a écrit:
Si tu prépares quelque chose pour tes enfants avec l'intention de les rendre heureux et que tu te dis après coup que tu as bien fait ton travail de maman, ce n'est pas la même chose que si tu le faisais avec l'intention première de te renvoyer une bonne image de toi même et que tu serais en suite contente de rendre en outre heureux tes enfants...
De toute façon, nous en sommes tous plus ou moins là...A une intention première vient toujours se greffer des intentions secondaires...Mais c'est ce que tu peux déceler de sincérité dans ton intention première qui témoigne de ton état réel...quand aux intentions secondaires, on les gère comme on peut, et tant mieux si on peut également en tirer du positif...

J'ai le sentiment que se poser ces questions (sauf s'il y a un problème réel) c'est un plus un risque de se perdre que de s'améliorer. C'est comme d'aller chez un psy quand on en a pas besoin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par abdulwahid le Mar 24 Jan - 21:30

amandine a écrit:
abdulwahid a écrit:
Si tu prépares quelque chose pour tes enfants avec l'intention de les rendre heureux et que tu te dis après coup que tu as bien fait ton travail de maman, ce n'est pas la même chose que si tu le faisais avec l'intention première de te renvoyer une bonne image de toi même et que tu serais en suite contente de rendre en outre heureux tes enfants...
De toute façon, nous en sommes tous plus ou moins là...A une intention première vient toujours se greffer des intentions secondaires...Mais c'est ce que tu peux déceler de sincérité dans ton intention première qui témoigne de ton état réel...quand aux intentions secondaires, on les gère comme on peut, et tant mieux si on peut également en tirer du positif...

J'ai le sentiment que se poser ces questions (sauf s'il y a un problème réel) c'est un plus un risque de se perdre que de s'améliorer. C'est comme d'aller chez un psy quand on en a pas besoin.

Oui, il est vrai que tout cela doit paraître compliqué...Je m'en vais donc visionner les vidéos de Ase, puis prière + dhikr et je devrais m'endormir l'esprit serein, incha allah...
Bonne nuit à tous...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Ase le Mar 24 Jan - 21:41

avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par chretien le Mar 24 Jan - 21:41

amandine a écrit:
Toutefois, je la réponse du pourquoi moi, et pas les autres. C'est que je crois en Lui sans aucun mérite de ma part. Tout comme tous les autres qui ont ce salut comme moi pour la même raison que moi.
Shocked  Shocked  Shocked
hein !  hein !  hein !

C'était ironique! Je voulais t'amener à répondre, Dieu seul sait. Mais visiblement, vous êtes deux, Dieu et toi à savoir qui peut entrer...
Pour un sujet sur l'égo, je trouve que ça ne manque pas d'air.
Absolument pas, Dieu et tous ceux qui ont lue avec crédulité les Saints Écritures révélées par Dieu, savent. Même si la majorité des hommes se ferment les yeux.
amandine a écrit:Ton ordinateur, dis moi, la femme indienne qui s'empoisonnera le sang en en retirant le mercure, Dieu te le pardonnera? Puisqu'à toi il pardonne tout. Par contre, elle il la condamnera, puisqu'elle ignore les belles saintes écritures.
Mais, par modestie, tu reconnais n'avoir aucun mérite, c'est Dieu qui t'a choisi. Toi, tu n'as rien demandé. (Ne me réponds pas oui, ceci est encore ironique)
La mort physique en elle même n' a aucun mérite pour le pardon des péchés. Elle est la conséquence du péché.
Concernant la mort hypothétique de la femme indienne, si il y avait un moyen pour moi d'y changer quelque chose et de façon réfléchit et donc par méchanceté (par égocentrisme) je déciderais de ne rien faire, cela voudrait dire que je serais un faux chrétien qui ne croit pas vraiment en Jésus-Christ et par le fait même je ne serais pardonné d'absolument rien de tout ce que j'aurais pu faire de mal de toute mon existence de toute façon.

amandine a écrit:
Est-ce que l'homme qui se contente de l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créature, va au paradis d'Allah même s'il ne croit pas au message coranique de Mohammed ?
Ben faut pas se gêner! Tu exclus les autres de ton paradis, mais ça te poses pas de problème d'aller frapper à la porte de celui du voisin!
Allez, je te donne une réponse en miroir : Non chrétien, tu n'entres pas car tu ne crois pas au message authentique du saint coran.
.
Je n’exclue pas les autres du paradis de Dieu. Et Dieu m'en interdit car c'est un péché pour Lui de faire de la discrimination basée sur notre vision propre et humaines des choses.
Tout comme abdulwahid, lorsqu'il qu'il dit que celui qui a cru au Coran et qui le renie par après (sans prendre en compte s'il cherche l'intimité avec Dieu et le bonheur des autres en adhérant à une autre religion) sera exclu du paradis; à ce que je sache, cela ne vient pas à dire qu'il prétend par là que c'est lui qui l'exclu. Mais ne fait que corroborer ce qui est enseigné dans le Coran en lequel il croit. Comme vous le dites vous même, Dieu donne et ne donne pas à qui il veut.....

Des réponses miroirs ne m'intéressent pas amandine!  


salam alaikoum abdulwahid

Merci de vos explications et ca me permet de mieux saisir votre compréhension islamique.

Je vais toutefois utiliser de vos explications ce qui me semblent plus pertinent avec la discussion immédiate.  
abdulwahid a écrit:
chretien a écrit:
abdulwahid a écrit:......En outre, il ne doit chercher son contentement que dans l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créatures...
.....
Est-ce que l'homme qui se contente de l'intimité avec Dieu et dans le bonheur de ses créature, va au paradis d'Allah même s'il ne croit pas au message coranique de Mohammed ?
Déjà en tant que musulman, je ne peux affirmer  ce qu'il en sera de moi, donc la sagesse voudrait que je dise que je n'en sais rien...mais comme je ne possède pas encore ce degré de sagesse, je vous donnerai tout de même mon opinion...
Ainsi si je vous comprend bien, vous ne savez pas parce que le Coran ne vous donne pas cette connaissance si Allah vous a fait miséricorde ou pas. Car Allah assurément Lui le sait en son omniscience.
Voyez-vous, c'est différent dans les Saintes Écritures. Il est dit très clairement qui sont ceux à qui Dieu fait miséricorde et cette miséricorde est irréversible de son point de vue.  

abdulwahid a écrit:D'abord le cas de celui qui n'a pas cru que le message coranique venait de Dieu est très différent de celui qui a cru qu'il venait de Dieu mais s'est refusé à le suivre...Pour ce dernier, cet état de rebellion lui interdit absolument toute intimité avec Dieu, et donc son sort n'est guère enviable, à moins que Dieu le veuille autrement...
Encore une fois, c'est de l'inconnu pour le musulman. La probabilité est grand pour le rejet du musulman apostat et pour les autres c'est on en sait vraiment rien... là aussi la miséricorde d'Allah envers eux est inconnu, due moins autant que vous musulmans.
 
abdulwahid a écrit:Quant à celui qui a repoussé le Coran parce qu'il n'a pas reconnu son caractère divin, mais qui d'autre part a pratiqué sa religion en toute sincérité de manière à se rapprocher de Dieu, Dieu n'est pas tel qu'Il le frustrera des fruits de sa foi...
Et en effet, lorsqu'Allah dit dans le Coran qu'Il n'agréera pas pour ses créatures d'autre norme religieuse que l'Islam, il faut entendre par ce terme le fait de trouver la paix dans la soumission complète à la volonté divine, ce que toutes les religions peuvent permettre à l'homme de réaliser, puisque toutes les religions viennent de Dieu...
Hummm! Là j'aimerais votre opinion plus précise concernant le cas d'associationnisme (Trinité).

Ce que j'en conclus, c'est que lorsque quelqu'un demande à l'autre 'Est-ce que tu m'aimes?" Et que l'autre ne répond pas ou encore répond "Tu fais ce que je te dis, et on verra!" J'imagine votre compréhension de ce qui en découle. Bien c'est ce que je vois du musulman qui se demande s'il ira au paradis et que le Coran lui dit "Fais ce que je te dis et on verra!" Assurément, le croyant dans ce scénario ne peut dire que "je ne sais pas...!"
Contrairement pour le chrétien que se demande s'il ira au paradis et que les Saintes Écritures lui disent " Croire en Jésus-Christ qui te sauve de tes péchés par pure grâce, et pour le reste fait de ton mieux à aimer ton prochain comme toi-même toujours selon la grâce de Dieu, et tu sera au paradis assurément." Assurément, le croyant dans ce scénario peut dire "je le sais...!"

C'est donc dire que l'exclusion du paradis n'est pas exclusif aux enseignements des Saintes Écritures, et qu'il semble bien raisonnable d'y voir que le mutisme d'Allah sur le cas des non musulmans comme pour les musulmans suggère une majorité des hommes excluent du paradis. Car si cela serait le contraire, il aurait fait comprendre qu'il accorderait sa miséricorde à la majorité des hommes musulmans ou non sauf exceptions selon des critères bien précis.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mar 24 Jan - 22:38

C'est à moi de vous remercier tous pour votre participation à ce sujet, ainsi que l’intérêt que vous lui avez porté. N'oublions pas le contexte dans lequel nous vivons actuellement, et ce fil montre le très bel effort conjugué pour vivre dans l'amour du prochain et dans la paix.

Puisse Dieu vous garder.

ps: Merci pour ton attention Ase , j'en ai visionné une partie, je vais m'en aller les finir

Bonne soirée tout le monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mer 25 Jan - 9:53

amandine a écrit:
abdulwahid a écrit:
Si tu prépares quelque chose pour tes enfants avec l'intention de les rendre heureux et que tu te dis après coup que tu as bien fait ton travail de maman, ce n'est pas la même chose que si tu le faisais avec l'intention première de te renvoyer une bonne image de toi même et que tu serais en suite contente de rendre en outre heureux tes enfants...
De toute façon, nous en sommes tous plus ou moins là...A une intention première vient toujours se greffer des intentions secondaires...Mais c'est ce que tu peux déceler de sincérité dans ton intention première qui témoigne de ton état réel...quand aux intentions secondaires, on les gère comme on peut, et tant mieux si on peut également en tirer du positif...

J'ai le sentiment que se poser ces questions (sauf s'il y a un problème réel) c'est un plus un risque de se perdre que de s'améliorer. C'est comme d'aller chez un psy quand on en a pas besoin.

Ou bien, on peut y voir aussi le refus d'un examen de conscience, c'est loin d'être simple que de se confronter à ce qu'on l'on est et à ce que l'on fait. Et notre égo (dans ce cas je dirais plutôt annafs, mais je ne sais pas comment le traduire) le sait bien, et tu vois il/elle te suggère déjà d'éviter de te perdre ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mer 25 Jan - 12:28

Tala* a écrit:

Ou bien, on peut y voir aussi le refus d'un examen de conscience, c'est loin d'être simple que de se confronter à ce qu'on l'on est et à ce que l'on fait. Et notre égo (dans ce cas je dirais plutôt annafs, mais je ne sais pas comment le traduire) le sait bien, et tu vois il/elle te suggère déjà d'éviter de te perdre ...

Peut-être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Mer 25 Jan - 23:21

chrétien a écrit:Ce qui n'arrive pas souvent lors de conversation avec des musulmans;

chrétien plutôt que de te contenter de conversation avec des musulmans , il serait mieux de lire le coran lui même , tu serais peut être surpris
je trouve qu'il s'accorde très bien avec la bible et c'est normal , il n'y a qu'un seul Dieu et son message est le même , il ne faut pas s'arrêter sur quelques passages qui ne correspondent pas , il faut voir l'esprit des textes et l'ensemble des textes
sais -tu par exemple que presque tous les grands prophètes de la bible sont cités dans le Coran , et de nombreux passages sur Moïse , Jésus , Joseph , jean_baptiste , etc , ainsi que de nombreux renvois vers la bible ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Ase le Jeu 26 Jan - 5:21

J'ai le sentiment que se poser ces questions (sauf s'il y a un problème réel) c'est un plus un risque de se perdre que de s'améliorer. C'est comme d'aller chez un psy quand on en a pas besoin.

Parfois il est aussi bon de se perdre pour mieux se retrouver.
Toute phase d'apprentissage de soi-même et d'amélioration passe par cela.
Comme le dit Tala, on porte tous, à un certain degré, quelque part, un refus d'examen de soi.


Merci pour ton attention Ase

Yes Very Happy

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Jeu 26 Jan - 12:34

Ase a écrit:on porte tous, à un certain degré, quelque part, un refus d'examen de soi.
pourquoi "tous" ? pourquoi généraliser , ?
il y a toujours des exceptions
je déplore que l'on emploie le terme "tous"au lieu de "la plupart"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Ase le Jeu 26 Jan - 13:18

pourquoi "tous" ? pourquoi généraliser ?

C'est dans la nature de l'ego de refuser de mourir à lui-même.

Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Invité le Jeu 26 Jan - 13:58

ah , ok ! c'est la faute à l'égo mdr 2

excuse moi , quelle théorie ridicule ! hein !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Futuwah: La chevalerie soufie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum