Qui sont les salafistes ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Sam 5 Déc - 11:25

Qui sont les salafistes ?
Les salafistes défendent une vision littéraliste et ultra-conservatrice de l’islam. Pour autant, sont-ils tous dangereux ? Que défendent-ils ? Entre approche sécuritaire et liberté de croyance, quelle politique adopter à leur encontre ? Rencontre avec Samir Amghar, sociologue spécialiste du salafisme...........................................................................................................................................................................................................
Le mouvement salafiste est d’une grande diversité, mais trois courants principaux se dégagent : salafisme quiétiste, salafisme politique et salafisme révolutionnaire (djihadisme). Quelles sont leurs divergences ?

Le salafisme quiétiste est ultra-orthodoxe, ultra-conservateur, avec une approche littéraliste de l’islam. Il s’intéresse particulièrement à la prédication et à la formation religieuse, mettant l’accent sur l’éducation islamique. Ses fidèles partent du principe que les musulmans pratiquent un islam galvaudé, et qu’il est important de les appeler au « véritable islam ». Particularité du salafisme quiétiste : il ne s’intéresse pas aux questions politiques. Il est également non-violent : un certain nombre de figures du salafisme mondial ont émis des fatwas condamnant les actions menées par Al-Qaïda ou l’État islamique.
Le salafisme politique reprend la lecture religieuse du salafisme quiétiste, mais prône la nécessité de s’organiser en partis politiques. L’archétype même de ce salafisme politique est le parti salafiste An-Nur (le Parti de la Lumière), en Égypte. Enfin, le salafisme révolutionnaire partage l’approche littéraliste et ultra- conservatrice du salafisme quiétiste, mais considère que le changement passe non pas par l’éducation religieuse, mais à travers l’action armée et l’usage de la violence. Ces trois mouvements entretiennent des relations dans la mesure où ils partagent une matrice idéologique commune, mais divergent sur les modalités du changement social. De plus, ils se jettent mutuellement l’anathème. Salafistes quiétistes et salafistes révolutionnaires s’accusent l’un l’autre d’errance ou d’égarement théologique......................................................................................
http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/quietistes-politiques-djihadistes-qui-sont-les-salafistes-30-11-2015-5122_118.php
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Invité le Mar 8 Déc - 18:02

Une idéologie de base identique. Donc en dehors de l'enfumage de se différencier par la longueur de l'épée ou le tranchant de la lame, et de se jeter l'éponge sur une compréhension de toute façon crasse du texte, le salafisme peut être résumé au degré zéro de la religion, un littéralisme mimétique, sourd et muet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Invité le Mar 8 Déc - 21:43

Sache Kw que si tu n'étais pas là, personne n'aurait jamais répondu à ce sujet!

Pour ma part, je ne peux que répéter comme tu es précieuse dans un forum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Mar 8 Déc - 22:17

Kawthar a écrit:Une idéologie de base identique. Donc en dehors de l'enfumage de se différencier par la longueur de l'épée ou le tranchant de la lame, et de se jeter l'éponge sur une compréhension de toute façon crasse du texte, le salafisme peut être résumé au degré zéro de la religion, un littéralisme mimétique, sourd et muet.
Tu as raison, mais tu n'as le droit de faire des reproches aux Salafistes qu'à une condition: leur crier dans les oreilles que les Livres dits sacrés ne sont pas divin, ni écrits, ni dictés, ni inspirés par Dieu.
Si non, tu ne peux leur faire aucun reproche.
Car moi, je comprends parfaitement que ceux qui croient que ces livres sont divins soient intégristes, fanatiques, dangereux, passéistes.
Que répondrais-tu à quelqu'un qui te dirais: " tiens, lis, c'est Dieu qui le dis!" ?
Tu pourras invoquer tout ce que tu veux: l'humanisme, la raison....Il placera toujours Dieu au-dessus de cela, et à raison, tant qu'il croira que Dieu a parlé.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Boemboy le Mer 9 Déc - 19:09

OK Tatonga ! C'est ça la foi.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Mar 22 Déc - 21:54

dan 26 a écrit:Je ne comprends pas ta phrase , désolé . Au contraire  les salafiste,(comme les sunnites )  n’interprètent pas ils lisent littéralement ces textes , et veulent les faire appliquer.

désolé incompréhensible pour moi !!!Peux tu etre plus clair ?
amicalement

Il ne faut pas citer les sunnites dans le contexte de ce sujet, tu te méprends sur la signification de ce mot.
Maintenant ce que je veux dire:
Si toi même, tu tiens ces Livres pour des livres venant de Dieu, tu ne peux pas reprocher aux autres de les lire littéralement et de les appliquer.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Mer 23 Déc - 20:00

Pour tenter d'éclaircir, je vois que plusieurs termes sont cités : "salafistes", "extrémistes", "modérés", "sunnites", "intégriste", "fondamentalistes", "croyants", "musulmans"..

A ces termes, chacun peut donner une définition, pas forcément identique...; du coup, on parle et il se peut qu'on ne se comprenne pas.

Pour répondre à la question "qui sont les salafistes?". D'abord, le terme "salaf" n'existe pas dans la langue française. Il est une mot en phonétique du mot (سلف) (salaf), qui signifie, (les "ancêtres", les "prédecesseurs").

Ce terme, renvoient donc aux "anciens", à ceux qui ont 'mis en place' la Religion ou l'ont suivi 'comme il le fallait' (comme le Prophète l'a demandé; transposé à Jésus, par exemple, c'est comme si on disait "comme Jésus et Moise ont enseigné" et "comme leurs disciples ont pratiqué").

La tradition des anciens, pieux, s'opposent donc ou est donc 'altérée', par la tradition des hommes (quand ils dévient de la Tradition des anciens (salaf)); cette pensée a toujours existé au sein du Monothéisme (qu'il soit enseigné par Moise, Jésus ou Muhammad), mais on n'en pas conscience parceque c'est un sujet jamais abordé. (Ce qui se dit sur l'Islam, s'est déjà produit avec le Christianisme et le Judaisme).

Il est dit en Marc 7:3 "....Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s'être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens..". Les "anciens" sont "ceux qui ont précédé"; cela a le même sens que "salaf".

Jésus dit "...Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes..." Marc 7:8. On voit ici, la tradition "des hommes".

Les anciens sont bien des hommes, mais lorsqu'on parle de la tradition des hommes, ces derniers sont ceux qui sont "venus après les anciens".

Le commandement de Dieu s'oppose donc aux traditions des hommes; et la tradition des anciens (salaf, de ceux qui ont précédé) s'oppose à la tradition des hommes (actuels) si ces derniers se sont éloignés des 'salafs' (ils pratiquent mais leur culte ne repose qu'en partie sur ce que leur ont transmis les anciens)..

Le retour vers la pratique des 'anciens', c'est donc, se demander en quoi la pratique 'actuelle', diffère de celle des 'prédécesseurs', afin de réformer la pratique 'actuelle' pour qu'elle se conforme davantage à celle des prédécesseurs.

Je ne vais pas citer les paroles et les versets (ce serait trop long) mais il ressort clairement que aussi Moise que Jésus ou Muhammad, ont tous les 3 parlé de suivre les 'anciens' et non pas de se détourner des pratiques ancestrales au point de pratiquer ce que les Textes n'ont pas préconisé.

Le 'salafisme', ( s'il fallait utiliser ce mot qui a pour racine "salaf", et qui n'existe pas dans la langue française (le mot "salaf" ne signifie rien en français)) c'est donc, en ce qui concerne la Doctrine enseignée par Muhammad : "retourner à la pratique des Compagnons, enseignée par Muhammad".

Pris dans ce sens là, ce mot "salafisme" est équivalent de "Islam", puisque l'Islam n'est ni plus ni moins que de suivre le Coran et la Sunna, comme l'a enseigné le Prophète Muhammad.

Il n'y a pas d' "Islam" sans suivi du Coran et de la Sunna (ensemble des paroles de Muhammad, appelées "hadiths") comme l'ont suivi les Compagnons et le Prophète Muhammad.

Celui qui se renseigne sur les préceptes coraniques verra que l'Islam est modération. Un musulman qui suit les Textes est dans la modération; il est dans le juste milieu en toutes choses. Muhammad a dit "...N'exagérez pas dans votre pratique religieuse car on vous tiendrait rigueur. En effet, auparavant, des gens avaient exagéré et Allah a aggravé leurs charges.."..; il ne faut pas s'imposer des actes qui ne sont pas obligatoires en le rendant obligatoires; voilà le sens de l'exagération..

Par exemple un musulman peut prier sans porter de "djellaba"..Supposons qu'un imam rendait le port de la "djellaba", obligatoire, dans sa mosquée, ou qu'il en interdisait l'entrée sans avoir la tête couverte...- il n'a pas à imposer le port d'un tel vêtement ni d'imposer de se couvrir la tête; puisque Muhammad n'a pas imposé cela --..alors cet imam serait rigoriste. Par contre un musulman pourrait se vêtir ainsi, sans qu'il soit rigoriste. Tout dépend de l'intention qu'il y attache.

Le musulman qui suit la voie des 'salaf' ne peut donc être rigoriste; il est en fait modéré puisque l'Islam - est - modération. Plus il suit les préceptes de l'Islam, plus il sera dans le juste milieu, pondéré dans ses propos, modéré. Dire le contraire c'est ne pas avoir les idées claires concernant cette Religion.

Donc en revenant aux termes cités : ("salafistes", "modérés", "sunnites", "fondamentalistes", "croyants", "musulmans") s'équivalent puisque le musulman qui suit les Compagnons (tout musulman suit les Compagnons et le Prophète, sinon ils suivraient qui?) est bien suiveur des "salaf"; l'Islam étant modération, il est, de fait, modéré; il est sunnite (pas chiite).

Le terme "Croyant" signifie qu'un musulman a une foi plus grande. Un musulman n'est pas forcément croyant (= niveau de foi "élevé"). Et un croyant est forcément musulman. Un musulman croyant est celui qui a cru en tous les versets et les Lois coraniques et des autres livres Prophétiques..il croit absolument en les Lois Divines et croit que les lois humaines sont - pour Dieu Lui Même - comme..."invalides"..

Cela ne l'empêche pas de respecter les lois humaines mais il ne les considère pas comme des préceptes qui lui permettront d'obtenir le Paradis, la paix de l'âme, dans l'Au Delà. Il les respecte parcequ'il ne peut faire autrement.

Le vrai Croyant est celui qui a une foi "plus forte que la moyenne"; après lui, vient le musulman..La foi ayant plusieurs degrés selon les individus. Un croyant pécheur récidiviste, qui se repent n'est pas au même niveau qu'un croyant qui essaie du mieux qu'il peut d'éviter de commettre des péchés. Par exemple, le croyant alcoolique qui se repent est pardonné par Dieu, mais ne peut pas avoir la même foi que le croyant non alcoolique.


Les termes "fondamentalistes", "extrémistes", "intégriste".. : si on signifie par "fondamentalisme", "attachement/suivi des Textes, comme au temps des Compagnons alors cela équivaut au fait de suivre "as salaf", l'Islam..qui est de suivre 'la tradition des anciens'.

L'intégriste et extrémiste sont dans l'exagération et l'Islam n'étant pas exagération, mais juste milieu, modération, l'intégrisme et l'extrémisme sont donc condamnés par l'Islam.

Cela dit, les Textes parlent de Lois, se trouvant dans le Coran, issues de Dieu/Allah. Donc tout dépend de la position adoptée : un musulman dira que les Lois de Dieu sont les seules valables mais étant donné qu'il doive s'opposer à l'anarchie, il doit s'opposer à ce 'salafisme' dit "révolutionnaire".

Les Textes disent de respecter les détenteurs de pouvoirs. La rébellion contre les gouvernements est donc interdite. Ce n'est même pas le 'djihad' (au sens islamique) mais plutôt le "fasad" (la perversité), le fait de semer le désordre.

Le 'salafisme' dit "politique" n'est dit politique que parcequ'il veut prendre place au sein d'un système politique démocratique, pour créer une espèce de "système politique hybride", islamico-démocratique..Le problème est que cela équivaut à un 'mélange' entre préceptes religieux et laiques, non religieux..Du coup cela revient à mélanger traditions humaines et préceptes divins..; cela (salaf politique) n'est qu'un autre terme inventé..

S'il fallait 'résumer', je vois qu'il serait plus juste et plus simple de parler de "salafisme" (suivre les 'anciens') et de dérive du "salafisme" (= politique et révolutionnaire).

Le musulman suit donc une seule voie : celui des 'salaf'; il est ne fait pas appel à la violence gratuite, et il n'autorise pas non plus autrui, à lui porter préjudice. Cela est le juste milieu. Il ne se rebelle ni contre les imams ni contre les gouverneurs.

L'extrémiste, rigoriste, salafiste extrémiste, n'est pas vraiment 'salafiste', puisqu'on a dit que le 'salafisme' s'oppose à l'extrémisme. Il existe un autre mot connu des imams, qui est "kharidjite/takfiris". Il un "takfiri" et non pas un "salafi". Le "salafi" s'opposant au terrorisme.

C'est un aperçu des ambiguités causées par l'utilisation de termes dont on ne maitrise pas forcément les définitions...- je n'ai pas expliqué les termes 'khawaridj"/"takfiri"..cela aurait compliqué les choses; mais il suffit de lancer une recherche internet.

Du coup, on pointe du doigt un musulman qui lui même, pointerait du doigt le terrorisme..
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Mer 23 Déc - 20:48

Excellent développement.
A mon avis, pour dire ce qu'est le salafisme, il ne suffit pas de définir le mot éthymologiquement.
Le salafisme est un mouvement porteur d'une pensée et c'est cette pensée qui le définit.
Le salafisme, d'après moi, n'est pas tellement un retour aux pratiques religieuses d'antan, il prône plutôt et surtout un retour au mode de vie et à l'organisation politique, économique et sociale de l'ancien temps et rejette donc toute modernité et tout apport de la science.
C'est cela surtout qui le caractérise.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Invité le Mer 23 Déc - 21:28

Tatonga a écrit:Excellent développement.
A mon avis, pour dire ce qu'est le salafisme, il ne suffit pas de définir le mot éthymologiquement.
Le salafisme est un mouvement porteur d'une pensée et c'est cette pensée qui le définit.
Le salafisme, d'après moi, n'est pas tellement un retour aux pratiques religieuses d'antan, il prône plutôt et surtout un retour au mode de vie et à l'organisation politique, économique et sociale de l'ancien temps et rejette donc toute modernité et tout apport de la science.
C'est cela surtout qui le caractérise.
On se fout totalement des idéologies , c'est le fait de vouloir imposer par la force, par les armes son idéologie, qui pose problème . Tout le fond du problème est là !!
amicalement .


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Mer 23 Déc - 21:35

dan 26 a écrit:
On se fout totalement des idéologies , c'est le fait de vouloir imposer par la force, par les armes  son idéologie, qui pose problème . Tout le fond du problème est là !!
amicalement .
Fais un effort de lecture stp. Pour participer à un forum, il faut au moins savoir lire. Ce que tu écris là n'a aucun rapport ni avec le sujet ni avec mon texte que tu cites.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Invité le Mer 23 Déc - 23:41

On se fout totalement des idéologies , c'est le fait de vouloir imposer par la force, par les armes son idéologie, qui pose problème . Tout le fond du problème est là !!
amicalement .
Alors si tu t'en fous, va lire ou écrire un autre sujet mais laisse réfléchir et discuter les autres!

Abdul, Dimitri,
Si je te suis bien tu veux dire qu'un salafistes sont simplement ceux qui s'en réfèrent aux pratiques des anciens pour appliquer la religion.
Mais c'est aussi un courant politique. Au Maroc ils sont opposés au roi par exemple (je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs)
Et en effets, ils prônent le retour à une société plus traditionnelles, avec des interdictions pour tous et un contrôle social plus fort. Ce n'est donc pas uniquement un choix personnel mais aussi un désir de mutation de la société.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Jeu 24 Déc - 5:28

"...Le salafisme, d'après moi, n'est pas tellement un retour aux pratiques religieuses d'antan, il prône plutôt et surtout un retour au mode de vie et à l'organisation politique, économique et sociale de l'ancien temps et rejette donc toute modernité et tout apport de la science..." :

Cela c'est le salafisme ...comment l'appeler? il faudrait trouver un autre mot pour le caractériser!...alors...cela ne sert à rien de rajouter un autre mot....

Ce 'salafisme', je préfère parler de "salafiyya" (en arabe), (puisque 'salaf+isme' n'existe pas en arabe; 'ism' signifie "mot", en arabe).

Pour faire court : le Coran aborder des sujets tels que les étoiles, le soleil, les pluies, etc...dans un but de méditation sur la Création; les scientifiques musulmans l'avaient compris et n'ont jamais établi de séparation entre Coran et science profane.

Donc ce n'est pas l'Islam [qui n'est "Islam" que s'il y a suivi de 2 sources (Coran et Sunna) , avec les apports/explications des Compagnons éduqués par le Prophète et les apports (tomes écrits) des premiers Imams de la Communauté Musulmane - or cela équivaut à "salafiyya"! --], qui s'oppose à la science profane; donc ce n'est pas as 'salafiyya' qui s'oppose à la science profane;

C'est l'attitude de ceux qui "se prennent pour des 'salafs', juste parcequ'ils sont en djellaba, barbus et parlent un peu l'arabe et ont un mauvais comportement, par orgueil, qui ont donné ne mauvaise réputation à cette religion..et ont cru que, le retour à la voie de leurs pieux ancêtres (modèles, pas 'ancêtres' du point de vue de la lignée, puisque la plupart ne sont pas arabes (il y a des français convertis, par exemple), donc pas d'ancêtres arabes..) signifie un retour au mode vie, moyen ageux...

L'Islam étant un juste milieu, il ne s'agit donc ni d'un retour à la vie version Moyen-Age, ni d'un style de vie version Qatarie (voitures en or, îles artificielles pour riches etc....); Je pense que lorsqu'on parle de juste milieu, en citant ces 2 extrèmes, le lecteur comprend où il faut se placer..--

il y a un mot qui pourrait aussi créer une ambiguité; il s'agit du mot "science". Les musulmans, les imams, parlent de "science"; ainsi que le Coran. Ce mot signifie la connaissance des Textes, leur maitrise et la capacité à les transmettre..un musulman doté de ces capacités est appelé "savant"; il maitrise chaque verset coranique, chaque explication du verset, leur style en langue arabe, leur tournure etc...ainsi que les paroles ("hadiths") du Prophète et toutes les règles de ces paroles, en citant en parallèle les versets coraniques et les avis des premiers imams ayant pris (connaissance) des apports des Compagnons et leurs suivants..(je ne pense pas qu'il existe ce type d'imam en France; en général on retrouve (sur le net) de tels savants imams, dans les pays arabes; ils ne mettent pas leurs pieds en France).

Ce mot "science" en Islam équivaut donc à la "science (savoir important) religieuse"; et elle n'est pas la science dite profane" (physique, chimie, géologie...)..

Pour résumer, l'Islam ne s'oppose donc pas à la science profane tant qu'elle ne s'oppose pas à certains préceptes de la science religieuse. Je pourrais développer mais ce serait trop long.

En gros, un pays musulman étant sensé être dirigé par un Gouverneur musulman choisi par un genre de conseil d'Imams (respectés, connus et respectés par le peuple musulman, en fait, tous, (le peuple et les gouverneurs) sont des "frères et soeurs" dans la conscience (authentique) du musulman; donc il ne faut pas "s'opposer à son frère" puisque c'est un péché; donc le peuple se laisse diriger par le gouverneur, qui, lui, établit un Etat basé sur les 2 sources, Coran et Sunna). Voilà..

Il n'y a pas de danger le seul danger est bien l'attitude, la mauvaise compréhension, faire dire à l'Islam ce qu'il ne dit pas pour ensuite dire que le musulman non terroriste qui s'oppose à cela, est présumé coupable, alors qu'il devrait travailler avec les forces de l'ordre (dans le but de repérer les futurs fauteurs de troubles)..
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Boemboy le Jeu 24 Déc - 10:25

Abdul, Dimitri, à la lecture de tes derniers messages j'ai l'impression que tu parles du salafisme comme de ce qu'est l'islam fondamentalement. Pourrais-tu compléter ton propos en soulignant en quoi les sunnites et les chiites restent d'authentiques musulman qui se distinguent des salafistes ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Jeu 24 Déc - 11:27

abdul, dimitri a écrit:
Ce 'salafisme', je préfère parler de "salafiyya" (en arabe), (puisque 'salaf+isme' n'existe pas en arabe; 'ism' signifie "mot", en arabe).
Cette fois-ci, je n'arrive vraiment pas à suivre.
Dès le début, je lis ce que je viens de citer là.
Et tu dis:
" Salafisme " n'existe pas en Arabe.
Mais oui bien sûr qu'il n'existe pas,  c'est un mot français pour désigner en Fançais le mot arabe salafiyya.
Ensuite, tu ajoutes:
Salafisme, c'est salaf+isme....et "isme", dis-tu, signifie "mot" en Arabe.
Je n'arrive vraiment pas à suivre. " isme" est le suffixe du mot français "salafisme ", pourquoi  chercher à ce suffixe une signification en Arabe et comment pourrait-il en avoir une en Arabe ?  Shocked
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par la mouette 1 le Jeu 24 Déc - 16:01

Paix et salut.

Je ne savais pas que toutes ces divisions chez ceux qui se disent musulmans existaient, il y a peu !
Maintenant, j'en prend conscience, puisque Dieu veut, car on ne prend conscience que ce que Dieu veut, à la volonté de Dieu, le Connaissant, le Sage !

Dieu nous a mis en garde de toutes ces division en faisant dire à Son envoyé :
*Accomplir la religion, n'en point faire matière à division (S XLII)

*ne soyez pas des associants, ni de ceux qui fractionnent leur religion en appartenance, chaque secte se complaint en sa particularité
(S XXX:31)

Il n'y a qu'une sunna, qui signifie "parole" :celle de Dieu.

Certes, je n'en doute pas, Muhammed,pbl, l'Envoyé de Dieu , avait un comportement exemplaire, basée sur la sunna de Dieu, le Coran.

Mais ayant avec complaisance beaucoup joué au téléphone arabe quand j'étais petite,
et constatant que la plupart des "musulmans" que j'ai entendu parler, se basent plus sur des soi-disant "a dit ", plutôt que sur la parole de Dieu Lui-même...
Je conseillerais, à qui veut servir Dieu, de ne s'en remettre qu'à sa conscience, car il est dit que Dieu suffit comme guide !

*Ô mon peuple, vos guides vous fourvoient
(Isaie 3)

Les nôtres aussi,
certains de mauvaises intentions,
d'autres par mauvaises interprétations...

Pour moi, le croyant ne doit suivre que la parole de Dieu en son âme et conscience.

Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur Son prophète, qui n'a assurément pas interdit ce que Dieu n'a pas interdit Lui-même !

Gloire et louange à Dieu !

la mouette 1

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 03/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Jeu 24 Déc - 21:49

Bonsoir tout le monde,

Boemboy, je pense que tu devrais relire ce que j'ai expliqué; parceque le sens de "salafiya" signifiant un suivi/une compréhension/mise en pratique des 2 sources (Coran et Sunna) selon la voie des Compagnons, éduqués par le Prophète Muhammad.

L'Islam étant aussi un suivi du Coran et de la Sunna, selon la voie des Compagnons et du Prophète Muhammad (il faudrait expliquer le sens de "selon la voie des..");

Les Imams ont toujours employé ce mot "salafiya" dans la littérature islamique; il n'est pas un mot inventé il y a "quelques années"; suivre et prendre pour modèle 'as salaf' (les anciens) c'est 'as salafiya';

...c'est comme si on disait à un chrétien actuellement, de pratiquer sa religion comme l'ont pratiqué les premiers disciples de Jésus, persécutés par Rome...Cela supposerait de connaitre exactement quelles étaient les pratiques/croyances des premiers disciples (autres que les disciples proches de Jésus).

Le musulman n'est musulman qu'en suivant cette voie (le suivi des 2 sources, Coran et Sunna); il est en cela "sunnite". Le chiite, lui, est sur une voie différente; sans détailler : il profère des injures contre les Compagnons, ne les respecte pas; il y a un conflit entre sunnites et chiites; le chiite est, pour un sunnite, non musulman..puisque le musulman est sensé respecter les Compagnons.


As salafiya, sunnisme et islam, sont donc synonymes.

Quand maintenant, on parle de "secte" en parle du salafisme (salafiya), c'est que ceux qui se réclament de cette voie, se sont eux mêmes sectarisés, en se séparant de la Umma, comme s'ils étaient mieux que les autres..Or, cela n'est pas la voie de 'as salafiya'..

Un imam a même dit que si celui qui suit cette voie, la suivait comme il se doit, mais se séparait du groupe, même s'il est, concernant l'ensemble de ces croyances, sur le droit chemin, le fait même qu'il s'est éloigné de la Umma n'est pas conforme à la voie droite..; même en étant sur le droit chemin, le fait de s'écarter de ses frères, fait qu'il n'appartient plus à cette voie; puisque l'Islam préconise l'union avec ses frères.

Les imams saoudiens ont même mis en garde les musulmans de France qui se prennent pour des Compagnons en disant qu'ils (les musulmans français) n'ont pas du tout le bon comportement; sont loin de cette voie.
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par la mouette 1 le Jeu 24 Déc - 22:03

Paix et salut.

Il n'y a qu'une voie à suivre :celle de Dieu.

Je ne me croie pas meilleure que mes frères et soeurs en Dieu, juste que je n'ai pas la même affinité avec tous. Et c'est idem avec le chrétien ou le juif...

Qui est sur la meilleure voie ?
Dieu seul le sait.

Pourvu qu'Il nous guide, en notre intimité :
car tu ne peux guider, toi, qui tu aimes. C'est écrit, et notre expérience même de la vie nous le prouve, non ?

Gloire et louanges à Dieu !

la mouette 1

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 03/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Jeu 24 Déc - 22:10

J'aurais quand même souhaité avoir des éclaircissements sur le point que j'ai exposé plus haut et que je reproduis ici. J'aime bien m'instruire.
abdul, dimitri a écrit:
Ce 'salafisme', je préfère parler de "salafiyya" (en arabe), (puisque 'salaf+isme' n'existe pas en arabe; 'ism' signifie "mot", en arabe).
Maintenant ce qu'avait dit Tatonga:
Cette fois-ci, je n'arrive vraiment pas à suivre.
Dès le début, je lis ce que je viens de citer là.
Et tu dis:
" Salafisme " n'existe pas en Arabe.
Mais oui bien sûr qu'il n'existe pas,  c'est un mot français pour désigner en Fançais le mot arabe salafiyya.
Ensuite, tu ajoutes:
Salafisme, c'est salaf+isme....et "isme", dis-tu, signifie "mot" en Arabe.
Je n'arrive vraiment pas à suivre. " isme" est le suffixe du mot français "salafisme ", pourquoi  chercher à ce suffixe une signification en Arabe et comment pourrait-il en avoir une en Arabe ?  Shocked
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Jeu 24 Déc - 23:58

Tatongan oublie ça, j'ai juste signifie que ce mot est francisé, et que le mot 'salaf' n'existant pas dans la langue française, celui qui l'entend ne saif pas à quoi cela renvoie.. :) c'est tout; ensuite j'ai parlé de 'salafiya', mais tu peux utiliser le mot 'salafisme'.

J'avais simplement souligné que la 'salafiya' est strictement un suivi du Coran et de la Sunna en se basant sur les modèles des Compagnons, éduqués par le Prophète. Et que la 'salafiya', ou le 'salafisme', si tu préfères, n'est déjà plus salafisme, si ces 'membres' s'intéressent à la politique ou deviennent des révolutionnaires. Puisque la révolution elle même est la rebellion, elle est comme semer le désordre, ce qu'interdisent les Textes. Et la politique c'est un suivi de lois non coraniques, opposées souvent aux lois coraniques..les musulmans qui veulent faire de la politique, seraient alors dans un pays non dirigé par un gouverneur musulman qui suit la voie citée..

Je parle, dans mes développements d'un pays dirigé par un chef, ne prenant comme lois que celles prescrites dans les 2 sources..

Ceux qui font de la politique, parmi les musulmans (en pays musulman), veulent mélanger coran et constitution démocratique..Je ne sais pas quel nom cela porte mais l'expression "salafisme politique" est en elle même une contradiction. Puisque les préceptes coraniques (salafiya) s'opposent dans beaucoup de cas aux prescriptions constitutionnelles.

C'est pourquoi j'ai dit que le musulman respecte et doit respecter le pays dans lequel il vit, donc ses lois, parceque, même s'il ne s'agit pas totalement des mêmes règles (par ex : l'alcool interdit par le Coran mais pas par la constitution et d'autres exemples) il n'empêche que, il est tenu de ne pas semer le désordre donc il doit suivre les lois;

C'est ce que disent les imams, et s'il veut, il peut changer de pays (un pays stable, musulman, où il pourrait mieux vivre sa foi)..Certains en France ont fait ce choix, en allant par exemple vivre au Maroc..pays à tradition islamique (mais pas non plus dirigé par un gouverneur qui suit la voie citée (Coran et Sunna)).

La mouette, oui il y a bien une seule voie, et nous sommes divisés, chacun sur une voie (3), c'est pour cela que nous échangeons. :)
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Ven 25 Déc - 0:04

Je crois que les musulmans venus en France, y sont venus pour travailler, je parle de la première génération..après la guerre..Donc ils n'avaient pas forcément conscience de ces choses, et c'est après que leurs descendants ont eu accès aux livres, qu'ils ont vu que la religion était pratiquée selon des traditions, coutumes, ...d'où le retour de la dernière génération aux textes fondateurs de leur religion.

Par contre ce qu'on voit c'est un retour mal fait..d'où les actes mauvais, interdits par le Coran, et commis par certains musulmans...C'est l'éducation religieuse qui manque
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Ven 25 Déc - 0:40

abdul, dimitri a écrit:Tatongan oublie ça, j'ai juste signifie que ce mot est francisé, et que le mot 'salaf' n'existant pas dans la langue française, celui qui l'entend ne saif pas à quoi cela renvoie.. c'est tout; ensuite j'ai parlé de 'salafiya', mais tu peux utiliser le mot 'salafisme'.
Salafisme est tout simplement le mot français qui désigne le salafiya. Alors pourquoi tu nous avais servi  toutes ces acrobaties verbales ? Tu voudrais qu'on parle Français avec des mots arabes ?  lol  lol

J'avais simplement souligné que la 'salafiya' est strictement un suivi du Coran et de la Sunna en se basant sur les modèles des Compagnons, éduqués par le Prophète. Et que la 'salafiya', ou le 'salafisme', si tu préfères, n'est déjà plus salafisme, si ces 'membres' s'intéressent à la politique ou deviennent des révolutionnaires. Puisque la révolution elle même est la rebellion, elle est comme semer le désordre, ce qu'interdisent les Textes. Et la politique c'est un suivi de lois non coraniques, opposées souvent aux lois coraniques..
Non, monsieur, ça, c'est ta définition très personnelle du salafisme, inusitée, que tu es le seul à donner à ce mot en t'attachant au sens littéral du mot. Tu fais de l'analyse grammaticale  lol.  Mais ce sens là, on s'en fiche. Le salafisme n'est pas une définition littérale du mot, c'est un mouvement de pensée incarné par des groupes et qui a un contenu qui n'a rien à voir avec ta définition toute personnelle du mot. Tu travailles sur quoi sur la matière ou sur les mots ?  lol  lol
les musulmans qui veulent faire de la politique, seraient alors dans un pays non dirigé par un gouverneur musulman qui suit la voie citée..
Je parle, dans mes développements d'un pays dirigé par un chef, ne prenant comme lois que celles prescrites dans les 2 sources..
Que veux-tu dire par là ? Que les musulmans qui vivent dans un pays musulman dirigé par un chef qui respecte les règles coraniques et de la sunna ne doivent pas faire de la politique ? C'est ça, n'est-ce pas ? Et pourquoi donc ? Et comment sauront-ils que ce chef respecte " les règles " s'ils ne font pas de politique ?

Ceux qui font de la politique, parmi les musulmans (en pays musulman), veulent mélanger coran et constitution démocratique..Je ne sais pas quel nom cela porte mais l'expression "salafisme politique" est en elle même une contradiction. Puisque les préceptes coraniques (salafiya) s'opposent dans beaucoup de cas aux prescriptions constitutionnelles.
C'est ça, n'est-ce pas? Il faut se choisir un "religieux " pour diriger la Umma, puis la boucler.

C'est ce que disent les imams, et s'il veut, il peut changer de pays (un pays stable, musulman, où il pourrait mieux vivre sa foi)..Certains en France ont fait ce choix, en allant par exemple vivre au Maroc..pays à tradition islamique (mais pas non plus dirigé par un gouverneur qui suit la voie citée (Coran et Sunna)).
Ah parce que tu crois qu'un gouverneur qui suit la voie du coran et de la sunna, ça existe et que ça suffit, et qu'il suffit d'en trouver un, d'en faire un gouverneur et ça règle tous les problèmes. Tu en es donc encore là à nourrir ce genre d'utopie !!  lol  lol
Je comprends maintenant pourquoi le monde musulman reste scellé au moyen-âge; pas étonnant, puisque ceux qui se targuent de penser n'ont jamais pu dépasser cette époque-là !!
[/quote]
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Ven 25 Déc - 9:24

Non, je ne parle pas en inventant des choses sur les préceptes de la religion que moi même je suis sensé comprendre et suivre..; je ne suis même pas autorisé à faire cela. Je n'avais pas encore fini, c'était une introduction. Il faut avancer petit à petit :)

Le problème est que, à chaque fois que vous allez entendre ce mot "salafi", il va se créer en votre conscience un enchainement de mots, de pensées, de préjugés et de "vérités" (pour vous, pas pour le musulman, ni pour le Coran) , qui vont (avant même que vous ne vouliez écouter de nouveau ce musulman vous expliquer ces choses) vous pousser à croire que, le 'salafisme' est synonyme de "terrorisme";

Ainsi la discussion sera "close" pour vous avant même d'avoir débuté et ce musulman sera alors déjà "répertorié" dans la catégorie des "délinquants, extrémistes, terroristes potentiels" alors qu'il serait le premier à s'opposer à ces extrémismes -- conformément à ce que préconise le 'salafisme'. Comme j'ai dit, beaucoup de musulmans se "prennent 'presque' carrément pour des 'salafs'" alors qu'il est impossible d'être comme les Compagnons; c'est comme si un chrétien se disait aussi croyant qu'un des disciples de Jésus. On lui rirait au nez. Eux, (musulmans) n'ont ni le comportement, ni la compréhension (ou partielle) et surtout pas la sagesse nécessaires..;

Le problème est que, en se disant "suiveurs des salafs", ils entachent cette religion, al Islam, qui n'est ni plus ni moins, le suivi même des Compagnons et du Prophète et des suivants.




Ce n'est pas de l'analyse grammaticale, j'ai juste expliqué que ce mot "salaf" a un sens, et que "as salafiya" a aussi un sens qui est "suivre les salafs". Les salaf sont les Compagnons et le Prophète Muhammad ainsi que ceux qui les ont suivi directement (les suivants) et ceux qui ont suivi ces derniers (les suivants des suivants). Ils ont tous été sur une voie unique, identique, tant du point de vue de la compréhension des Textes que de leur mise en pratique.

Voici, je cite, le sens de ce mot du site "al baida online" (il y a quelques sites fiables qui expliquent ce sujet; on les connait; de toute façon le sujet est connu et déjà expliqué, on n'a pas à faire une longue recherche internet)

"Le Minhaj as Salafi repose sur le Coran et la Sounnah authentique. C’est la religion de l’Islam pure, libérée de tout ajout, diminution ou altération. C’est adhérer à la voie du Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)et des vrais croyants, les pieux prédécesseurs (As-Salaf us-Salih)"


Ce qui est dit ici, est plus que clair. Cela impliquait que, de nos jours, l'Islam suivi a été altéré par des traditions non islamiques; une simple observation du monde musulman et comparaison/rapprochement de leurs pratiques à celles préconisées par les Textes permettent aisément de montrer la véracité de ces propos.

Je pourrais citer de nombreux exemples, et juste un, au hasard, celui me vient à l'esprit. Concernant les tombes, les rites funéraires.

Un texte dit : Ali bin Abu Tâlib m'a dit : Veux-tu que je t'apprennes ce que le prophète m'avait appris ?.....Ne laisse...(aucune) tombe élevée sans que tu ne la nivelles..".

C'est à dire, "sans que tu ramène son niveau, au niveau du sol"..Cela signifie que la tombe ne doit pas être élevée, qui rien de doit être construite au dessus, et les textes sur le même sujet, montrent que rien ne doit y écrit écrit, ni peint et que personne ne doit prier dessus. Elle peut invoquer Dieu en faveur du défunt mais elle ne peut pas invoquer le mort (qui, n'entend plus). La tradition 'non islamique' ici, serait la coutume de construire au dessus des tombes, comme les chrétiens et les musulmans y mettent même des fleurs; alors que rien ne préconise cela dans ses Textes..


Quand on observe les traditions des pays musulmans, sur le sujet, on voit que des pierres tombales sont déposées. Cela indique une 'déviation' de la voie préconisée par le Prophète, qui dit "nivelez les tombes"..; un autre exemple, sans citer de texte, le Prophète Muhammad a interdit le gaspillage; dont le gaspillage de l'eau.

De nos jours, au moment des ablutions, on voit dans les mosquées, l'eau qui coule de manière excessive, plus que cela n'est nécessaire. Cela montre que personne n'a conscience de la recommandation du Prophète en matière de gaspillage. Dans beaucoup de cas, la quantité d'eau utilisée pour les petites ablutions (lavage de mains, visages et pieds) est suffisante pour les grandes ablutions (lavage du corps entier)!..Cela est un autre exemple, et il y en a d'autres...Le "musulman authentique" serait dans ce cas (selon les exemples cités) celui qui utiliserait peu d'eau, et qui ne construirait rien sur les tombes..;

Je serais tenté de rentrer en détail dans le sujet, mais ce serait trop long (parceque j'ai peur qu'en lisant cela, il y ait encore des choses que tu ne saisirais pas).


"Et quiconque fait scission d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s’est détourné, et le brûlerons dans l’enfer. Et quelle mauvaise destination." S4V115

Cheikh al Islam ibn Taymiya (Qu’Allah Lui fasse miséricorde) commente ce verset : « Tous ceux qui contredisent et s’opposent au Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) , après que le droit chemin leur ait été clairement indiqué, et qui ont suivi un autre chemin que celui des croyants, et tous ceux qui suivent une autre voie que celle des croyants, contredisent et s’opposent au Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) . Si certains pensent que c’est une erreur de suivre la voie des croyants fidèles, alors c’est comme s’ils pensaient que c’est une erreur de suivre le Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) ».



En fait, ce n'est pas que," l'Islam était ce qui avait été toujours pratiqué par les musulmans et qu'Il a été perverti par un "mouvement nommé salafisme""....L'Islam qui est le suivi des pieux Anciens, a toujours été ainsi. Il ne vient pas à l'esprit d'un musulman que l'Islam était autre chose que le fait de suivre les Premiers musulmans...(appelés en haut "as salaf us salih");

C'est plutôt que les musulmans qui ont toujours pratiqué ce qu'ils nomment "Islam" avaient perdu de vue, n'avaient plus conscience de cette voie (nommée 'salafiya') et qu'ils ont identifié le "vrai Islam" à ce qu'ils pratiquaient eux mêmes. Absolument.

Donc au "retour" (=) du Vrai Islam, (perçu faux par eux) ((=) c'est à dire "lorsque la dernière génération des musulmans ayant accès aux livres a compris cela), ils (leurs anciens de la Communauté) ne l'ont pas reconnu, parceque, attachés trop fortement à leurs traditions (en partie non islamiques (comme ces fleurs sur les tombes)) ils ne pouvaient plus accepter les traditions authentiques car ces dernières allaient à l'encontre de leurs traditions.

Si on disait à un musulman Africain de jeter à la poubelle ses colliers, et "gris-gris" (attachés aux cous de ses enfants), parceque cela va à l'encontre de la Tradition (Islamique Authentique), il n'accepterait pas cela, par attachement à ses ancêtres et/ou ses traditions, quand bien même ces dernières contrediraient la Religion qu'il dit suivre...; il ne pourrait donc pas être considéré comme un musulman qui s'est attaché à la voie des "salafs", alors que cela est demandé dans le Coran :

(Et quiconque fait scission d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s’est détourné 4:115) ; les "croyants" ici ne sont absolument pas "tous les croyants, en tous lieux, en tous temps, ou à notre époque, qui sont musulmans" puisque, précisément, ces derniers, sont sur une voie, quelquefois entachée par des traditions étrangères aux Textes; ils sont exclusivement les Compagnons et le Prophète, puisque le Coran parle d'eux. Leur voie est la référence; donc celle des musulmans, si elle n'est pas conforme à la voie des Compagnons n'est pas la référence. Ils sont toujours des musulmans (je ne dirai pas qu'ils ne sont plus musulmans et les imams ne disent pas cela non plus) mais égarés de la "voie de référence";

Par manque d'éducation certains donc, tombent dans l'extrémisme, parceque -- pour eux -- cette voie, celle des Compagnons, est synonyme de radicalisation, d'excès...alors que Muhammad met en garde contre le rigorisme et que le Coran appelle les "croyants" ; par "les musulmans de la communauté du juste milieu". L'Islam étant synonyme de modération et non d'extrémisme.

Je n'ai pas dit qu'un émir dirigeant selon les lois divines existe; il y a des pays plus ou moins dirigés par de tels gouverneurs, mais ils sont des pays a tradition islamique avec un système politique démocratique. Le problème de savoir ou pas s'il existe un tel pays, n'est pas le sujet; j'expose les choses..

J'ai parlé de "musulmans, en terre d'Islam, qui seraient dirigés par un dirigeant musulman avec les Textes Islamiques", pas de musulmans qui vivent en Occident et qui voudraient que leur dirigeant devienne musulman et mette en place un système politique basé sur l'Islam...Les Textes disent que cela suffirait, qu'il suffirait qu'un dirigeant les guide avec les Lois Islamiques pour que la Communauté soit dans une meilleure situation; ils sont (selon ce qui ressort des Textes) persécutés à cause de leurs déviances en religion. En gros, si des musulmans se font tuer dans le monde, ils sont éprouvés à cause de leurs péchés et déviances..Ce n'est pas moi qui le dit. C'est ce qui ressort des Textes.

On en reparlera plus tard,... :)



avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Tatonga le Ven 25 Déc - 10:59

J'avoue ne pas être très versé dans ce domaine, voire pas du tout. Je laisse donc ceux qui s'y connaissent en parler.
Bonne continuation.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Ven 25 Déc - 12:22

Mais non, tu peux poser des questions, s'il y a des choses que tu ne comprends pas..désolé si j'ai fait un pavé (c'est mon habitude, pour ceux qui me connaissent sur l'autre forum), en fait je voulais t'expliquer que, le salafisme politique et le salafisme révolutionnaire, sont deux expressions qui ne font pas partie du lexique islamique.

Parceque la politique, ici, est celle d'un système non islamique, alors qu'un Etat, s'il était islamique, aurait pour lois exclusivement, celles issues des Textes islamiques...et la révolution n'est pas non plus de la doctrine islamique; les Textes interdisant la révolution, synonyme de rébellion, de désordres.
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par abdul, dimitri le Ven 25 Déc - 12:32

La mouette disait qu'elle pense qu'il faut suivre la parole de Dieu en son âme et conscience...c'est vrai...et si on reprend le verset (quiconque fait scission d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s’est détourné) on peut dire que l'Islam n'est rien d'autre que le suivi du sentier des croyants, des Compagnons, du Prophète, de leurs suiveurs..
avatar
abdul, dimitri

Masculin Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : FR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont les salafistes ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum