Petit on shot thème vampire.

Aller en bas

Petit on shot thème vampire.

Message par Mamoru le Dim 6 Nov - 22:22

Bonsoir/bonjour à vous.

Voici un texte que j'ai écris, il y a sans doute nombre de choses qui n'iront pas dedans, j'ai relu au moins entre 5 et 8 fois mais, j'estime que c'est encore très loin d'être bon...

Merci à vous.


Naissance de la Lame Noire.



Les peuples du monde combattaient avec toutes leurs forces une créature dont la seule raison d'être était de tout réduire à néant. Ils l'appelaient l'Entité Argentée, un monstre animé de ténèbres bien pires encore que celles présents dans le monde dualisé des anges et des démons. Ilène est une vampire et appartient à la caste des Nobles, les plus puissants de tous mais aussi ceux qui sont condamnés à une existence immortelle. Leur seule solution est de mettre un terme à leur une malédiction qui finit par devenir insupportable…

Déterminée à faire disparaître l'Entité Argenté, elle dispose d'un laboratoire, gigantesuqe complexe formant le cœur d'un puissant réseau de recherche destiné à essayer de trouver un moyen de supprimer la créature. Elle fit la connaissance d'un humain hors du commun. Surprise par son potentiel, aucun homme ne semblait en mesure de l'atteindre… pas même un Noble aussi âgé et puissant qu'elle…

...


Les lieux, d'ordinaire très animés, restaient silencieux depuis plus d'un mois. Seules quelques visites ou des appels furent les rares voies qui s’y étaient faites entendre devenus sombres, imprégnés de tristesse, de douleur… des ténèbres de celle qui les hantait. Les locaux aux murs écarlates aussi affublés de couleur métalliques à l'éclat aussi épuré que leur aspect polis, tout dormait dans une obscurité aussi oppressante que l'atmosphère était chargée d'une tension maléfique. Une aura de ténèbres enveloppait cette vampire Noble devenue encore plus blême, presque comme les tables ou le plafond.

Elle avait fait en sorte qu'un jour on puisse trouver ses connaissances, toutes les recherches ayant été faites jusqu'à présent ainsi qu'une immense somme de savoirs. Cet endroit serait le dernier bastion de la technologie et de la connaissance avant de disparaître… avant que l'Entité Argenté ne soit envoyée dans le monde dualisé où anges et démons se battaient depuis toujours.

Mais la Noble refusait une telle chose en dépit de sa méfiance envers ces créatures encore plus sombres que ses semblables. Ils ne méritaient pas que l'on fasse s'abattre sur eux un tel fléau. Certains espéraient que ces êtres redoutés pourraient l'abattre. Iléna savait qu'il ne s'agissait que d'un faux espoir, que même si cela arrivait ils seraient prêts à tout pour se venger. Les matériaux de même que les appareils étaient enfin prêts à fabriquer l'arme qui détruirait ce monstre.

En réalité, ils ne savaient plus quoi faire et, mus par le désespoir, ils tentaient le tout pour le tout. Même si cela revenait à presque tout anéantir sur la planète ils le feraient car au moins ils pourraient tout reconstruire.

Envahie d'émotion comme elle ne l'avait jamais été durant son existence, des larmes ensanglantées ruisselèrent sur ses joues, signe qu'une haine, une tristesse et une douleur immenses se déchaînaient en elle. La vampire éprouva un picotement alors que des pointes se plantaient dans son corps dos au niveau de ses muscles, ses bras, son ventre, ses cuisses, son crâne car il fallait contrôler directement la fabrication de la nouvelle arme.

Ses paroles plus sombres que jamais, empreintes de sa souffrance, raisonnaient dans le vide comme ses dernières volontés. Libérant son énergie la plus maléfique, la plus intense, son sang allait nourrir une lame maudite qui ne pourrait tolérer que de rares personnes.

–J'ai vécu durant plus de deux mille spet cent ans… j'ai participé à la création de ce monstre il y a de cela plus de dix-huit siècles… j'ai pensé à cesser de vivre… mais j'ai tenue bon pour finalement te connaître toi, un homme comme je n'en avais jamais vu ni connu de prêt ou de loin. Pour la première fois une lumière m'a traversé, une force sans précédant m'a habité, un amour unique m'a animé… tu m'as donné goût à la vie comme personne. tu m'as appris à aimer comme personne, tu m'as sauvée… et il nous a séparé.

Sa vitalité commençait à la quitter, l'énergie émanait de son corps, véritable aura démoniaque teintée d'un pourpre aussi profond que sombre le tout chargé d'une tension qui semblait grondait dans un silence pas moins explicite quant aux force qui se mobilisaient avec une dévotion absolue vouée à détruire un monstre...

–J'accepte de payer ce prix pour mon crime passé à cause de mon inconscience. Nous cherchions un moyen de ne plus endurer notre immortalité sans pour autant perdre la moindre parcelle de nos pouvoirs. Mais ce qu'il a fait, ce qu'il m'a fait, je ne le pardonnerais jamais et serais toujours vouée à le détruire même si je dois exister durant dix mille ans, cent mille ans, un millions d'années, je l'anéantirai…

Des flammes noires l'entouraient, dansaient autour d'elle, formaient comme des sortes d'arcs électriques, circulaient le long des câbles argentés pour aller sur un socle écarlate où y trônait un matériau bleuté très sombre aux reflets d'argent. Les étincelles jaillissaient de toutes part tandis que les lasers, et autres instruments, le façonnaient, lui donnant la forme d'une épée. Son sang se mit à suivre les gerbes de flammes tout le long des câbles sans qu’une seule goûte ne s’en détache.

–Je ne t'oublierai pas… l'homme avec lequel j'ai souhaité enfanter ! Un humain ! Celui qui avait tellement de compassion, de sensibilité, de bienveillance, celui qui ne cédait pas au désespoir. Je suis fière de t'avoir connue, heureuse de t'avoir aimé… et je ne t'ai jamais mérité ! Pourtant tu m'as choisis, encouragé, aidé, alors que tu savais ce à quoi j'ai participé dix-huit siècles avant ta naissance !

Son sang touchait désormais la matières devenue brûlante et nimbée de flammes rouges qui devinrent plus foncées avec une couleur plus concentrées. Elles Brûlaient avec une violence et une vigueur qu'aucune autre n'était à même d'égaler. Un grondement venu de ténèbres, comme si des feux encore plus féroces qu'un fauve enragé hurlaient d'une rage sauvage plus brutale qu'un cataclysme cosmique.

–Je vois… mon esprit est aspiré par cette chose… tu avais l'intention de te sacrifier pour nous tous. Alors je me sacrifierai à ta place ! Je vais devenir une arme noire alors que tu allais devenir une arme de lumière. Seule une personne digne de toi pourra m'utiliser, une personne pour qui le bien commune, le bien d'autrui, l'amour dans ce qu'il y a de bon en nous, l'amour pour la vie sur cette planète et dans l'univers, la Vérité que tu m’as apprise, sont bien plus précieux que sa propre vie.

Crachant du sang, ses canines sorties, les yeux ne cessant de déverser des larmes devenues noires, elle redoublait d'effort pendant que l'épée apparaissait. Son énergie était comme aspirée par l'arme maudite empreinte de ténèbres cherchant une lumière qui les avait quitté.

–Seule une personne sincère pourra se servir de moi, une personne qui ne cherchera ni à être un guide, ni un sauveur, ni un exemple… une personne qui ne voudra ni de la renommée ni se mettre en avant, une personne seulement animée par l'espoir, la vie, la chaleur qui m'a étreinte avec cet homme et désormais quitté. Je ne suis plus que l'ombre de ce que j'ai été à ses côtés. La simple idée que des humains puissent vivre ensemble avec d'autres peuples, eux que je jugeait si inférieurs, cette idée me répugnait… et j'ai eu envie d'enfanter aux côté d'un humain… de laisser un humain engendre un enfant en moi, un enfant que j'aurai aimé !

Vidée de toute son énergie, de sa vitalité, son corps s'effondra. L'épée rougeoyante refroidit arborant une teinte noire intense. Elle luisait sur une surface lisse, était trop grande pour être maniée par un humain.

« Si mon sacrifice permet de sauver ce monde et d'y amener une paix durable… alors j'aurais au moins fait cela même si ma faute ne sera jamais entièrement réparée, ma conscience me l'interdira toujours... »

Mamoru

Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Tatonga le Lun 7 Nov - 11:25

-Ce n'est pas le genre de texte que j'aime lire, mais ça, c'est une question de goût.
-Le texte est bien écrit.
-Il y a 1/2 douzaine de fautes de frappe.
- Tu ne peux pas mettre vampire au féminin et dire " une vampire ", même si le dit vampire est une femme.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4957
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Mamoru le Lun 7 Nov - 14:17

Ah, savais pas pour vampire... on ne peut pas dire "la vampire?"

Ce qui m'étonne... la langue français est bien belle mais elle aussi bien étrange des fois.^^

Pour les fautes, même après x relecture j'en trouve toujours. Faut surtout pas hésiter à les signaler. C'est quelque chose que je prends de façon plus que positive. Very Happy

Merci en tout cas pour la lecture.

Je suis toujours étonné quand on me dit que c'est bien écrit car pour moi j'ai du mal à trouver cela ne serait-ce que potable... c'est une bonne nouvelle.

Après, j'ignore si des choses sont passées dedans, les sentiments qu'on peut avoir ou éprouver par rapport au personnage, ce que cela évoque, les émotions que le petit texte transmet (s'il y en a.)

J'ai une impression que c'est une histoire tragique ou dramatique, peut-être autre(s) chose(s) encore.

Merci de la lecture.^^

Mamoru

Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Invité le Lun 7 Nov - 21:22

Je note juste ça pour ne pas l'oublier
ténèbres bien pires encore que celles présentes dans le monde

Je t'ai lu, je viendrai te laissé un retour plus détaillé dès que j'ai le temps. En tout cas merci d'avoir partager ton texte avec nous :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Tatonga le Mar 8 Nov - 7:02

Mamoru a écrit:Ah, savais pas pour vampire... on ne peut pas dire "la vampire?"
Ce qui m'étonne... la langue français est bien belle mais elle aussi bien étrange des fois.^^
Non, tu ne peux pas le dire. Vampire est masculin, point barre. Ce n'est pas comme enfant qui peut être féminin ou masculin selon qu'il s'agit d'une fille ou d'un garçon. Si tu consultes ton Larousse, il te dira que "enfant" est un nom et il n'ajoute rien, il ne te dit ni féminin ni masculin. Par contre si tu l'ouvre à la page "vampire", il te dira que c'est un " nom masculin". Et c'est masculin, point final, à moins que tu ne veilles en faire à ta tête.

Pour les fautes, même après x relecture j'en trouve toujours. Faut surtout pas hésiter à les signaler. C'est quelque chose que je prends de façon plus que positive. Very Happy
Tu dois avoir très mauvaise vue pour rater toutes ces fautes après avoir lu 5 ou 8 fois ton texte.
Merci en tout cas pour la lecture.
N'hésite pas à en mettre d'autres, mais un à la fois et qui ne soient pas trop, trop longs pour ne pas décourager les lecteurs.
Je suis toujours étonné quand on me dit que c'est bien écrit car pour moi j'ai du mal à trouver cela ne serait-ce que potable... c'est une bonne nouvelle.
Quand je dis que c'est bien écrit, je veux dire qu'il y a une bonne maitrise de la langue et de la syntaxe.
Après, j'ignore si des choses sont passées dedans, les sentiments qu'on peut avoir ou éprouver par rapport au personnage, ce que cela évoque, les émotions que le petit texte transmet (s'il y en a.)
J'ai une impression que c'est une histoire tragique ou dramatique, peut-être autre(s) chose(s) encore.
ça, ça dépend des personnes, y en a que ça remue, y en a que ça laisse froid. Moi, ça ne me dit rien du tout.
Et puis ça dépend des thèmes, avec un thème comme celui-ci, je crois qu'il est difficile, voire impossible, d'émouvoir.
Mets-nous d'autres textes après celui-ci, une fois que tout le monde l'aura lu !

[/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4957
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Invité le Mar 8 Nov - 9:17

Ilène est un e    vampire, elle appartient à la caste des Nobles

Il faut enlever l'article au féminin de vampire, et tu peux ajouter un pronom pour qu'on comprenne immédiatement que c'est une femme.

Leur seule solution est de mettre un terme à leur ( ?) une malédiction qui finit par devenir insupportable…

Il manque un mot, je suppose. Vie?
Et puis une malédiction qui finit par devenir insupportable, c'est un pléonasme. Si ce que tu veux dire c'est que l'immortalité devient une malédiction avec le temps, choisis d'autres mots. Vise la simplicité.

gigantesuqe
faute de frappe.

Seules quelques visites ou des appels furent les rares voix qui s’y étaient faites entendre devenus sombres
Qui est devenu sombre? Les lieux de la phrase précédentes? Tu ne peux pas renvoyer à un élément qui n'est pas dans ta phrase.

tout dormait dans une obscurité aussi oppressante que l'atmosphère était chargée d'une tension maléfique.
Encore une phrase bancale. Qui est chargée d'une tension maléfique? L'obscurité? L'atmosphère? Les locaux (masculin pluriel)?


Iléna savait ...
Elle a changé de nom, au paragraphe précédent, elle s'appelait Ilène.


Bon, Mamoru, il y a un gros travail à faire de relecture. Juste dans les dix premières lignes, il faudrait reprendre toutes les phrases. Tu manques de rigueur. Et tu veux donner trop d'info dans chaque phrase. Il y a trop de qualificatifs aussi, ça devient alambiqué, lourd à lire et le lecteur est épuisé. Tu n'es pas fluide à lire.
C'est bien de chercher les fautes d'orthographe parce que ça te fait décortiquer la phrase, il faut juste te demander à quoi renvoie ton adjectif ou ton verbe et tu verras comme tes phrases sont complexes et pas toujours justes.

Je vais commenter le fond, parce que c'est ça le plus important.

Un petit clin d'œil d'abord :
Pourtant tu m'as choisis, encouragé, aidé, alors que tu savais ce à quoi j'ai participé dix-huit siècles avant ta naissance !
Haha! Ton humain, lui, il croit que personne (ou un vampire) peut changé!

L'histoire est intéressante, elle parle d'un sentiment qui a fait coulé beaucoup d'encre et qui motive beaucoup de nos actes, c'est la culpabilité.
Ce vampire, elle a créé un monstre (commis un méfait) pour son ne plus être immortel tout en gardant ses pouvoirs (pour son confort, sans devoir en payer le prix).
Et au final, les humains en sont victimes. Et comble du drame, elle est tombée amoureuse d'un humain (espèce qu'elle méprisait) et l'entité argentée (sa faute) l'a tué.
Et tout ton texte est une forme d'expiation de ce péché. Ca me fait penser au sujet sur la peine de mort.
La douleur physique, ajoutée au chagrin immense, le supplice longuement décrit de cette pauvre créature (ton vampire) symbolise cette expiation.
Elle consent à sacrifier sa vie pour fabriquer une arme.
L'arme n'est pas à la taille d'un humain. Donc on ne sait pas encore qui va la manier. Nos deux protagoniste son morts. L'humain, on ne l'a jamais connu. Et Ilène, vient de se sacrifier. Il va falloir nous fabriquer de nouveaux personnages! lol

C'est un bon début. Il y a une notion forte, ça accroche le lecteur que je suis, j'attend une suite!

Mais par pitié, moins de grandiloquence, moins de phrase alambiquées. Rappelle toi que le trop est l'ennemi du bien.

PS : mon avis est l'opposé de Tatonga, comme quoi c'est toujours subjectif. L'écriture ne me convient pas du tout, c'est laborieux à lire. Mais le fond de l'histoire m'a bien accroché, même si j'ai eu du mal à rentrer dans le texte tant il est broussailleux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par abdulwahid le Mar 8 Nov - 9:35

Bonjour...
Je te soumets ici quelques critiques au sujet de ton texte, en espérant qu'elles te seront profitables...

D'abord, sur le fond, on peut dire: encore une histoire de vampires! Alors que notre univers culturel est déjà saturé par ce thème, il faut que tu trouves un moyen de te démarquer de ce qui s'est déjà fait en proposant un univers plus vaste et complexe...Produire un ensemble de nouvelles donnant le point de vue de personnages différents à des époques différentes sur une mythologie cohérente que tu aurais élaborée peut une piste à envisager, à la manière de ce qu'à fait, par exemple, Lovecraft pour son mythe de Chtulhu...

Ensuite sur la forme: passons les fautes d'orthographe, pour lesquelles il existe des correcteurs...Le principal défaut me semble être la concision du récit qui donne une impression d'écrasement...A peine l'imagination du lecteur parvient à se fixer sur l'histoire qu'on arrive à la conclusion...La suite de paragraphes courts et denses en vocabulaire laisse l'impression d'une tentative de description d'un rêve dont on ne se souviendrait que de bribes et qu'on chercherait à réarticuler...
Tu gagnerais donc à tripler la longueur de ton récit, en prenant le temps d'installer le lecteur dans une ambiance de temps et de lieu, en donnant une épaisseur à tes personnages, et de donner du rythme et laissant progressivement la place à l'action jusqu'au paroxysme du sacrifice final...
Qui plus est, cette concision du texte, en voulant dire un maximum de choses en peu de mots, te pousse vers des lourdeurs stylistiques, telles que des fautes syntaxiques, aggravées par la profusion d'adjectifs qualificatifs et de formules de comparaison du style "plus que, comme, autant que...etc"
Ainsi, le fait d'aérer ton récit te permettra également d'affiner ton style en laissant une part égale à ton imagination  et à la possibilité d'interprétation du lecteur...
Voilà, ça suffira pour le moment, je crois, donc bon courage et persévérance!

abdulwahid

Masculin Messages : 230
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Invité le Mar 8 Nov - 11:12

Bonjour Mamoru et bienvenu

J'étais en train de lire et de relire ton histoire de vampire, lorsque j'ai croisé les deux commentaires d'Amandine et de abdulwahid. Je me demandais s'il fallait t'en rajouter une couche personnellement, j'ai lu avec plaisir parce que j'adore les histoires fantastiques, les vampires, les loup-garous, les mondes parallèles, ce méli-mélo étrange entre fiction et réalité, ça me fascine et me transporte complétement , mais comme le souligne amandine, j'ai eu aussi un peu de mal à me projeter à la première lecture. Pour revenir aux commentaires j'apprécie beaucoup celui de abdulwahid, qui est à mon sens très pertinent, et qui rejoint mon ressenti.

Je vais quand même te laisser quelque mots, en t'encourageant d'abord à aller plus loin, j'espère que tu prendras toutes les critiques citées ici comme un moteur qui te poussera à te perfectionner, le but n'étant pas de baisser les bras, ni de casser ton élan, car même si la critique est parfois dure à entendre, dis toi que ce n'est qu'un prélude à la véritable critique de ton best-seller Very Happy

En quelques lignes:

La trame de fond de ton texte n'est pas assez présente, et le fil conducteur n'est pas très clair, la description par contre y est très répandue pour un texte très court et pas assez harmonieuse pour projeter le lecteur, il te faudra donc penser à rééquilibrer ton texte, garde en esprit que tout détail restera inapprécié, tant que le contexte et la ligne conductrice ne sont pas bien tracés.

A mon sens, il te faut en premier lieu revoir ton introduction, mieux présenter les différents mondes, la hiérarchie, les personnages, montrer les relations entre eux, il faut que le lecteur soit complétement absorbé et imprégné par l'ambiance des lieux, avant de rentrer dans le vif du sujet

Il faut donc entre autres expliquer d'où vient cette fameuse malédiction, à quoi est-elle due, qui est impliqué, et surtout détailler la naissance de ce monstre puisque tu le combats avec une lame noire. Le lecteur doit être emporté et transporté dans cette ambiance d'avant le sacrifice, fais lui visiter ces lieux, parle le lui de ses occupants, décris lui son atmosphère, fais le vivre parmi tes personnages, avant de le faire assister à l'apothéose, au sacrifice du personnage principal, un personnage qu'il n'a finalement connu qu'à travers ce dernier, et un sacrifice dont l'essence reste lointaine.

pour cela, il faut donc que tes personnages soient connus jusqu'au profond d'eux-mêmes, ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, prendre le temps de parler de chacun, de le situer dans l'histoire, dans le monde qui lui appartient, de le décrire autant extérieurement qu'intérieurement, ce qui permettra au lecteur de se projeter dans les lieux et parmi tes personnages, participant à l'évolution de l'histoire, guettant la réaction de chacun, ressentant l'âme même des choses, et ainsi ton histoire d'amour vampire-humain prendra aussi une tout autre tournure, de cet humain d'ailleurs qui a causé un tel chamboulement chez ton personnage principal, on ne connait rien. Il te faudra aussi repenser à ton histoire d'amour et à la glisser subtilement, la laissant cheminer au fur et à mesure, parallèlement et de façon harmonieuse avec le reste de ton récit, laisse là grandir à l'intérieur du lecteur avant de la sacrifier elle même.  Elle sublimera le sacrifice final le rendant plus poignant, car elle ne l'empêchera pas, l'amour individuel de deux êtres se voulant être lui même un sacrifice pour un amour plus grand, et une cause plus grande.

Maintenant que veux tu ressortir de ton texte/histoire ? quel en est l'essence ? quel message veux tu faire passer ? réfléchis-y, car c'est de ce message là, sorti du plus profond de toi-même, que tu écriras ton titre.

Il faut parfois passer par le mal pour combattre le mal. Sauf que ne pourra utiliser le mal en personne qu'une personne d'une pureté parfaite et dont la lumière parfaite ne se laissera jamais contaminer par les ténèbres. Qui est cette personne ? comment est-elle ? de quel monde vient-elle ? d'où tire-t-elle sa lumière ? Elle prendra le relai de ton personnage principal qui passera des ténèbres à la lumière ...

Je vais m'arrêter ici, je trouve que ton projet est très beau, il faut continuer

Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Tatonga le Mar 8 Nov - 13:20

Mamoru, tu es vraiment bien tombé.
Tu ne pouvais trouver mieux qu' Amandine, Abdelwahid et Tala comme critiques littéraires. Je ne savais pas qu'il y en avait d'aussi bons ici.
Avec une telle équipe pour te talonner, il faut viser le Goncourt lol
Bon courage
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4957
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Mamoru le Mar 8 Nov - 19:09

lol Tatonga, merci, tu es aussi un bon critique, tes remarques étaient également enrichissantes et intéressantes.

Merci beaucoup à vous, je vais copier/coller vos propositions.

Plutôt que de réparer la barque je vais en fabriquer une autre, je vais réécrire et s'il faut reprendre quelques éléments récupérables je le ferai.

Je n'ai pas pris mal toutes vos critiques/remarques/suggestions/propositions... bien au contraire et je vous en remercie mais j'estime aussi que ma meilleure reconnaissance serait d'arriver à les appliquer et faire un texte qui en soit méritant.

Mamoru

Masculin Messages : 48
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Invité le Mar 8 Nov - 19:59

Tu as raison Mamoru, je crois que c'est mieux de repartir avec une feuille blanche quitte à garder les idées qui te plaisent le plus.

Soumets nous ton prochain texte, on attend tous :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit on shot thème vampire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum