Bouddhisme et monothéisme.

Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Bouddhisme et monothéisme.

Message par Tatonga le Dim 30 Oct - 4:48

Peut-on dire que les concepts boudhistes de Karma et de Samsara ont leurs pendants dans les religions monothéistes ?
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par tango le Dim 30 Oct - 12:00

C'est une vaste question, tant il y a d'écoles différentes et dans le bouddhisme et dans les religions monothéistes.

Certains croient à une réincarnation et d'autre non.
D'ailleurs parmi les bouddhistes, il y en a qui croient en l' existence d'un Dieu.
Pour exemple Bouddha n'a jamais parlé de l' Absolu, ni d'un Dieu, mais ce silence ne prouve pas qu'il rejetait ces idées.
Il a peut-être touché l'indicible !...mais l'indicible reste indicible...
Bouddha a choisi de décrire une voie pour l' atteindre, mais ce contact avec l' Absolu (ou Dieu si tu préfères) ne peut être qu'une expérience intime... la voie qu'il propose est une voie, mais le maitre ne peut pas sauter à la place de l' élève.

tango

Masculin Messages : 129
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Tatonga le Lun 31 Oct - 5:34

Je suis pourtant convaincu que au-delà des particularités culturelles il y a de grande similitude entre toutes ces croyance, tant les hommes se ressemble partout. Il n'y a peut-être que l'imagerie et les scénarii qui changent mais pour finalement dire la même chose.
Réincarnations et résurrection, est-ce finalement si différent ?
Le karma n'est-il pas tout compte fait le solde des péchés et des mauvaises action ?
Le Samsara n'a-t-il pas d'équivalent chez les monothéiste.
Les réincarnations éternelles emportant souffrances, n'est-ce pas celà notre enfer ?
La fin des réincarnations n'est-ce pas cela le paradis ?
Derrière les façons de dire, je suis convaincu qu'il y a la même pensée, parce qu'il y a le même homme.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par tango le Lun 31 Oct - 10:26

Tatonga a écrit:Je suis pourtant convaincu que au-delà des particularités culturelles il y a de grande similitude entre toutes ces croyance, tant les hommes se ressemble partout. Il n'y a peut-être que l'imagerie et les scénarii qui changent mais pour finalement dire la même chose....Derrière les façons de dire, je suis convaincu qu'il y a la même pensée, parce qu'il y a le même homme.
Bien sur, si vérité il y a, elle ne peut être qu’ Une.
Or cette vérité est indicible (non-forme), et chaque philosophie ou religion utilise ses propres métaphores (formes) pour l’ évoquer.

Réincarnations et résurrection, est-ce finalement si différent ?
il y en a qui disent qu’il y a vie après la mort, et d’autres non.
Pour exemple parmi les pratiquants zen il y a déjà les 2 écoles…
Certains maitres disent que la renaissance est à chaque instant, puisque chaque instant meurt…. d’autres disent qu’il y a vie après la mort avec de nouvelles réincarnations, jusqu’à devenir Bouddha.
Ainsi, on peut entendre ces idées de karma/samsara, pour une seule vie ou pour succession de plusieurs vies.

Dans le christianisme, ils disent qu’après la mort c’est soit l’enfer, le purgatoire, ou le paradis…l’ idée d’une résurrection sur terre, me semble devenir obsolète…mais il y aurait bien une survie quelque part…une autre dimension ?…qui sait ?

Et qu’en dit le Coran ?

Le karma n'est-il pas tout compte fait le solde des péchés et des mauvaises action ?
Oui tu me sembles avoir raison.
Le Samsara n'a-t-il pas d'équivalent chez les monothéiste.
Les réincarnations éternelles emportant souffrances, n'est-ce pas celà notre enfer ?
La fin des réincarnations n'est-ce pas cela le paradis ?
Oui ça se ressemble tout ça, mais la grande question reste: que se passe-t-il après notre mort ?

tango

Masculin Messages : 129
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Invité le Sam 5 Nov - 3:38

Trêve de balivernes!  Soit l'homme est d'origine naturelle comme un virus ou bison des plaines malgré son intelligence, son génie et sa cruauté sans aucune mesure animale soit il est d'origine surnaturelle de par son intelligence,  son génie et sa cruauté sans aucune mesure avec le virus qui saura  le trucider dans les pires souffrances. Conclusion... Le naturel est réel et le surnaturel, irréel. Wakevup!  .

Le bouddhisme est un refuge pour les occidentaux décus du monothéisme et un refuge pour les orientaux fiers de leur système de caste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Tatonga le Dim 6 Nov - 13:19

inti a écrit:Trêve de balivernes!  Soit l'homme est d'origine naturelle comme un virus ou bison des plaines malgré son intelligence, son génie et sa cruauté sans aucune mesure animale soit il est d'origine surnaturelle de par son intelligence,  son génie et sa cruauté sans aucune mesure avec le virus qui saura  le trucider dans les pires souffrances. 
Nou définissons Dieu comme l'Etre qui est esprit-conscience-intelligence.
Or ces facultés existe bel et bien et elles sont UNIQUEMENT en l'homme. N'est-il pas venu le moment de conclure que c'est l'homme qui est Dieu.
Qu'y a-t-il d'aberrant à cela ? Après des millions de millénaire d'évolution, Dieu est enfin apparu dans la peau de l'homme et il est probablement promis à un avenir époustouflant et éternel. Où est l'empêchement ?
D'ailleurs, si un Dieu il doit y en avoir, c'est comme ça qu'il devait apparaitre et se développer, et non sortir du néant pour créer un monde, ce qui est ridicule.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par prisca le Dim 6 Nov - 16:03

Tatonga a écrit:Peut-on dire que les concepts boudhistes de Karma et de Samsara ont leurs pendants dans les religions monothéistes ?

Oui, pour ma part je dirais oui, car sachant que les religions d'Asie ont été initiées par transmissions orales, et que de ces transmissions sont restées pour mémoire des dessins représentatifs faute de ne maitriser l'écriture, et qu'ensuite ces dessins furent mis sous forme de statues représentatives, nous pouvons aisément dire que toutes les statues sont autant de versets de la Bible sous une forme picturale.

Pour moi, les religions d'Asie ont été initiées et l'initiateur n'est pas autre que Dieu.
prisca
prisca

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par tango le Dim 6 Nov - 16:19

@prisca
il me semblait que dans le bouddhisme on ne parlait pas de Dieu.
Bouddha ne parlait jamais de l' Absolu, il disait seulement qu'il avait une recette pour échapper à la souffrance.

tango

Masculin Messages : 129
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Invité le Dim 6 Nov - 17:44

Bouddhisme ou monothéisme ils n'ont rien à voir avec la création de l'univers. C'est la création d'une culture sur les mystères de la création. Tout comme la bible qui aurait des droits d'auteur sur l'univers et son déploiement pour avoir trouvé dieu derrière un bouquet d'étoile.

S'il y a une religion à laquelle je pourrais croire c'est le syncrétisme, un tourbillon de cultures humaines diverses qui se se sont fait l'amour et la guerre avec des gagnants et des perdants. Et quand je parle de cultures humaines je parle aussi des préhistoriques, avant l'écriture, et qui remontent à 30,000 ans et plus.

Le monothéisme est un plafond de verre qui empêche l'esprit de se projetter plus loin que le paradis terrestre et sa conception toute récente du spirituel.
Bouddhisme, monothéisme etc.. ce sont des cultures cosmogoniques sur l'univers et son ordre, pas des causes de la création. La.cause, on la cherche toujours avec moins d'obscurantisme et de mysticisme et plus de clarté et perspicacité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par prisca le Dim 6 Nov - 18:17

tango a écrit:@prisca
il me semblait que dans le bouddhisme on ne parlait pas de Dieu.
Bouddha ne parlait jamais de l' Absolu, il disait seulement qu'il avait une recette pour échapper à la souffrance.

Le Bouddhisme tire ses origines en Inde au Ve siècle av. J.-C. à la suite de l'éveil de Siddhartha Gautama et de son enseignement.

Gautama aurait passé ses vingt-neuf premières années dans le respect de l'hindouisme.

Par conséquent Gautama a tiré ses enseignements dans l'hindouisme.

Râma et Krishna sont depuis des milliers d’années des manifestations du divin.

Maintenant, je dirais, qu'à l'image de nos interprétations des Ecritures Bibliques, chacun fera des liens.

Pour ma part, l'éveil se matérialise par des étapes d'introspection ou méditation profonde, et la souffrance telle qu'elle est décrite dans le bouddhisme est l'épreuve sous forme d'ascèse.

Pour arriver à l'abnégation je pense qu'il faille déjà renoncer à beaucoup de choses afin d'affronter ses peurs qui elles sont source de tourment.

Le but est le renoncement pour vivre dans le dépouillement de l'inutile et accéder à son moi divin. Mais lorsque je dis "moi divin" je dirais plus simplement que le bouddhiste s'il suit les traces de Gautama, sera en étroite liaison avec Dieu.

C'est peut être personnel, mais c'est de cette manière là que je vois les choses.
prisca
prisca

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Invité le Dim 6 Nov - 18:59

Pour ma part, l'éveil se matérialise par des étapes d'introspection ou méditation profonde, et la souffrance telle qu'elle est décrite dans le bouddhisme est l'épreuve sous forme d'ascèse.

Pour arriver à l'abnégation je pense qu'il faille déjà renoncer à beaucoup de choses afin d'affronter ses peurs qui elles sont source de tourment.

Le but est le renoncement pour vivre dans le dépouillement de l'inutile et accéder à son moi divin. Mais lorsque je dis "moi divin" je dirais plus simplement que le bouddhiste s'il suit les traces de Gautama, sera en étroite liaison avec Dieu

Je suis ici pour faire mon rabat joie. Tout ça ce n'est que du refoulement sublimé dans la meilleure tradition orientale, bouddhiste et hindouiste, avec ses systèmes de caste et intouchables question de somatiser et accepter les inégalités, iniquités et injustices sociales entre munis et démunis ( par les munis) Shocked

D'ailleurs le contraste entre la réputation spirituelle de ces cultures mystiques et sacrées tranchent avec leur matérialisme et les conditions d'existences matérielles des populations. Une très belle conjugaison de l'abnégation et du divin comme dans être "divinement pauvre" et "humblement riche". siflotte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par prisca le Lun 7 Nov - 17:55

inti a écrit:
Pour ma part, l'éveil se matérialise par des étapes d'introspection ou méditation profonde, et la souffrance telle qu'elle est décrite dans le bouddhisme est l'épreuve sous forme d'ascèse.

Pour arriver à l'abnégation je pense qu'il faille déjà renoncer à beaucoup de choses afin d'affronter ses peurs qui elles sont source de tourment.

Le but est le renoncement pour vivre dans le dépouillement de l'inutile et accéder à son moi divin. Mais lorsque je dis "moi divin" je dirais plus simplement que le bouddhiste s'il suit les traces de Gautama, sera en étroite liaison avec Dieu

Je suis ici pour faire mon rabat joie.  Tout ça ce n'est que du refoulement sublimé   dans la meilleure tradition orientale, bouddhiste et hindouiste, avec ses systèmes de caste et intouchables question de somatiser et accepter les inégalités, iniquités et injustices sociales entre munis et démunis ( par les munis) Shocked

D'ailleurs le  contraste entre la réputation spirituelle de ces cultures mystiques et sacrées tranchent avec leur matérialisme et les conditions d'existences matérielles des populations.  Une très belle conjugaison de l'abnégation et du divin comme dans être "divinement pauvre" et "humblement riche". siflotte

Oui tu n'as pas tort, il y a de fortes chances que certains croient à des chimères.

Pour ma part introspection rime avec connaissance de soi, et je pense maintenant me connaître parfaitement.

Faire table rase des démons intérieurs rime avec combat, et ce combat je l'ai gagné, et en suis ravie.

Affronter les peurs les phobies, je n'en ai plus aucune, à part la peur du vide, mais les autres n'existent plus, j'en suis satisfaite.

Et tu as raison, car comment dialoguer dans un forum sans mot dire, l'humilité m'aurait contraint à me passer de le faire, et en soi, je ne suis pas ce que je dis avoir découvert être, une personne sensible.

Mais l'anonymat a du bon, je vais me vanter, ça fait du bien à l'autre, car mon côté chrétienne, me donne le droit de partager, pour le bien d'autrui afin qu'il s'instruise que tout peut arriver.
prisca
prisca

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Invité le Lun 7 Nov - 18:34


Pour ma part introspection rime avec connaissance de soi, et je pense maintenant me connaître parfaitement
Ton cheminement t'appartient de même que l'endroit où tu penses être rendue.
Moi, par divertissement intellectuel,  je questionne les religions, leurs mysticismes, leurs rapports au sacré, au divin, au spirituel.  

J'essaie de tracer la frontière entre une philosophie surnaturaliste et un naturalisme philosophique.  Deux mondes, deux logiques.  Pérrileux de passer de l'un à l'autre. Difficile de passer du surréalisme des religions à un réalisme ontologique. La culture façonne l'humain ...plus ardue de refaçonner une culture. Pour initier une culture il faut être créateur soi même.  Sinon on ne fait que reproduire des moules et remouler les récalcitrants.

Les philosophes sont des emmerdeurs sans pouvoir sur le réel.  Il y a la vie matérielle et la culture morale, rigide , libérale ou oscillante.  Le mythe d' un sauveur universel vient de là.  Libérer le genre humain de son absolutisme culturel.  Philosophe est un.métier dangereux. Mieux vaut le faire en dilettante et par divertissement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par tango le Lun 7 Nov - 20:59

prisca a écrit:Affronter les peurs les phobies, je n'en ai plus aucune, à part la peur du vide, mais les autres n'existent plus, j'en suis satisfaite.
Tu as fait un premier pas vers ce vide...
Il est souvent évoqué la vacuité en toutes choses, mais rassures-toi ce ne sont que des évocations... la vacuité ne veut pas dire qu'il n' y a rien, ça veut dire que ce qu'il y a est divin, dans le sens que lorsqu'on fait le vide de toutes illusions persiste quelque chose d'indescriptible, et que seul celui qui a vécu ça peut en être certain, sans pouvoir en parler.
Il n' y a que celui qui a sauté dans l' eau qui peut authentifier que l' eau est mouillée....Hihi

Et tu as raison, car comment dialoguer dans un forum sans mot dire, l'humilité m'aurait contraint à me passer de le faire, et en soi, je ne suis pas ce que je dis avoir découvert être, une personne sensible.
Ne t'inquiète pas, tu es une personne sensible, ta façon de parler en témoigne.

Mais l'anonymat a du bon, je vais me vanter, ça fait du bien à l'autre, car mon côté chrétienne, me donne le droit de partager, pour le bien d'autrui afin qu'il s'instruise que tout peut arriver.
Tu peux te lâcher, l'espace de ce forum permet tout lâcher prise. (Merci à Tatonga de m' accorder quelques ''bons points'' pour mes dires...Hihi)

tango

Masculin Messages : 129
Date d'inscription : 19/10/2016
Age : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bouddhisme et monothéisme. Empty Re: Bouddhisme et monothéisme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum