pouvoir d'achat

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 16:44

amandine a écrit:Dan, il y a des gens qui ne sont pas reconnus comme handicapés mais qui ne sont pas assez résistant ou compétant pour se faire une place sur le marché du travail, il y a des inclassables.
Mais il y a des organisations pour cela (dont je fais partie ) .
Les agences d'interim se battent pour avoir un électricien, la formation est gratuite. Mais il y a des chômeurs à tout va qui ne sont pas capable de prendre ces postes par exemple.
Mais il y en a à mon point de vue 50 % qui profitent du système . Dans notre région 7000 chomeurs , besoin de 2000 vendangeurs, avons été obligé de faire venir des travailleurs étrangers , malgré le fait que nous avons organisé le transport dans les fermes .



Pas juste par ce qu'ils préfère vivre des allocations. Si tu estimes qu'il suffirai de les réduire à la misère pour qu'ils se bougent, je crois que tu as faux.
Je le vis de trop prêt pour penser que c'est faut . Sur 40 entreprise aidées cette année presque la moitiés attendaient d’être en fin de droit ( perte des aides, ha ces sacrés droits  ), pour se bouger

Mais je te rejoins sur un point. Les aides sociale aide à maintenir les exclus dans la précarité.
Pas les exclus certains ramiers qui profitent du système , j'en ai vu et en vois encore des centaines , je rappelle que j’interviens bénévolement (afin de pouvoir témoigner ), dans ces organisations . Nous avons tous dans nos familles  des exemples de cette chienlit .
Chez moi un ingénieur qui est sollicité    qui préfère travailler 6 mois afin de profiter du chômage après et retape des maisons au noir .
Un Carreleur , qui travaille aussi quelques mois pour profiter des aides et du chômage, et trouve du travail quand il veut !!!
Une personne qui est  chauffeur  routier et  ne veut plus travailler depuis 15 ans, et va tout de même toucher sa retraite et s'en vante .
Nous sommes  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  tous touché par ce cancer social



Leur prime évitant qu'ils soient dans l'incapacité de manger, fait qu'ils acceptent mieux leur condition. S'ils n'avaient rien, ils se révolteraient. Avec un peu, ils se tiennent tranquille. Il faut arrêter de fantasmer sur la vie merveilleuse des chômeurs.
Donc tu confirmes ce que je pense ce n'est plus du social que nous finançons c'est du racket que nous subissons de la aprt de certains :"Si vous ne nous donnez pas on casse tout ". Alors que je rappelle qu'il y a 700 000 emplois techniques ,  sont a pourvoir chez les artisans .  
C'est une honte ce que le  trop de social peut faire
amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 11 Déc - 18:31, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 17:23

Boemboy a écrit:Dan, tu raisonnes comme un bourgeois en visite chez des pauvres. As-tu vécu quelques années dans la pauvreté ?
Cela fait plus de 25 ans que je gravite  bénévolement dans ce milieux, et en vois les dérives  , je suis et été présent dans plus de 15 organisations de ce type . Mission locale, CLI, CLI restrincte, CGD ,CDRA,  association d'insertion, pôle emploi,  CAT , examinateur VAE, cellule emploi  etc etc

Quand je te parle de partage des richesses produites, tu me réponds "intéressement aux bénéfices"...alors que je pense au partage de la VA !
Et alors explique moi c'est quoi la valeur ajouté pour toi ? La marge brute, nette, ou le bas de bilan, ou du compte d’exploitation et comment fais tu pour partager la valeur ajoutée , avec précision et un exemple STP. J'ai l'impression que tu mélanges beaucoup de choses



La promotion sociale pour un pauvre exige beaucoup. Il doit avoir l'humilité de se comporter en pauvre, pas de cacher son état avec un reste de fierté !
Alors là explique moi STP je ne comprends pas !!!


Les sous-doués de la réussite sociale ont un handicap psychologique qu'on découvre en vivant parmi eux...Souvent il s'agit plus d'un contexte familial que d'un individu isolé.

Il y a d'énorme moyens pour evoluer pour ceux qui le désirent , par contre je le rappelle pour les cas difficiles il y a aussi des organisations efficaces et dédiés

Pas plus tard que hier matin je me suis proposé comme parrain  à la mission locale afin  de soutenir des jeunes en difficulté . Ce matin j'etait dans un Lycée pour parler de l'esprit d'entreprise, et l'esprit d'entreprendre.

Tu devies  quand je parle de système social dévoyé , tu réponds cas particulier extrêmes .



Récemment j'ai reçu une livraison. Le chauffeur m'a demandé si Mme Machin habitait encore dans ma rue. Il m'a raconté qu'avec elle il a passé 10 années dans la misère. Il lui a fallu tout ce temps pour réaliser à quel point elle l'enfonçait. Il a fini par la quitter en découvrant qu'elle le trompait, et quelque temps après il se sent le plus heureux des hommes en chauffeur livreur célibataire.
Je confirme tu mélanges un peu tout désolé de te le dire . Il s'agit d'une relation homme femme , cela n'a rien à voir
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Ven 11 Déc - 19:34


Dan, j'avais commencé une réponse détaillée, mais je la crois inutile.
Ton expérience t'apporte des convictions. En particulier tu es surtout irrité par les dérives qu'occasionnent les aides sociales: moi aussi !
Mon expérience m'a mis en présence de sous-doués de la réussite sociale: des ménages qui sont englués dans leur misère et gaspillent systématiquement les rares chances qui s'offrent à eux, par des comportements psychologiques désastreux. Pour ceux-là, la progression par leur propre volonté est impossible et les aider est difficile parce qu'ils sont incapable de gérer leur progression.
Voilà tout ce que je veux dire !
Sinon que, sur un plan plus général, je trouve scandaleux que dans la société française il existe encore une couche sociale au-dessous du seuil de pauvreté.


Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 21:18

Boemboy a écrit:
Dan, j'avais commencé une réponse détaillée, mais je la crois inutile.
Ton expérience t'apporte des convictions. En particulier tu es surtout irrité par les dérives qu'occasionnent les aides sociales: moi aussi !
Mon expérience m'a mis en présence de sous-doués de la réussite sociale: des ménages qui sont englués dans leur misère et gaspillent systématiquement les rares chances qui s'offrent à eux,  par des comportements psychologiques désastreux. Pour ceux-là, la progression par leur propre  volonté est impossible et les aider est difficile parce qu'ils sont incapable de gérer leur progression.
Voilà tout ce que je veux dire !
Sinon que, sur un plan plus général, je trouve scandaleux que dans la société française il existe encore une couche sociale au-dessous du seuil de pauvreté.


Voilà qui résume aussi mon point de vue. Bien illustré par l'histoire du chauffeur marié avec Mm machin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 23:29

Boemboy a écrit:
Dan, j'avais commencé une réponse détaillée, mais je la crois inutile.
Ton expérience t'apporte des convictions. En particulier tu es surtout irrité par les dérives qu'occasionnent les aides sociales: moi aussi !
Et le grand problème c'est que cela (d'après ce que je vois )représente 50 % des aides , qui sont dévoyées

Mon expérience m'a mis en présence de sous-doués de la réussite sociale: des ménages qui sont englués dans leur misère et gaspillent systématiquement les rares chances qui s'offrent à eux,  par des comportements psychologiques désastreux. Pour ceux-là, la progression par leur propre  volonté est impossible et les aider est difficile parce qu'ils sont incapable de gérer leur progression.
Pour eux il y a des organismes qui nous coutent très cher aussi .

Voilà tout ce que je veux dire !
Sinon que, sur un plan plus général, je trouve scandaleux que dans la société française il existe encore une couche sociale au-dessous du seuil de pauvreté.
je suis d'accord mais il est logique de dissocier ceux qui ont subit des accidents de la vie, et qu'il faut aider de ceux qui ont dévoyé le système, où ont refusé au départ la société où nous vivons .
Amicalement


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Tatonga le Sam 12 Déc - 0:02

Dan, les aides sociales est un sujet très intéressant, passionnant pour toi.
Mais ce n'est pas une raison pour ramener tous les sujets à cette question, sinon il n'y a plus de sujets du tout, ni forum, ni organisation, ni méthode.
Chaque intervention doit se faire dans le cadre du sujet soumis à la discussion, sinon c'est la pagaille générale.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3570
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Sam 12 Déc - 0:17

Tatonga a écrit:Dan, les aides sociales est un sujet très intéressant, passionnant pour toi.
Mais ce n'est pas une raison pour ramener tous les sujets à cette question, sinon il n'y a plus de sujets du tout, ni forum, ni organisation, ni méthode.
Chaque intervention doit se faire dans le cadre du sujet soumis à la discussion, sinon c'est la pagaille générale.

bon alors revenons sur le pouvoir d'achat , je continue à penser que nous devons nous même nous le faire .
Je te rassure il y a des dizaines de sujets qui m’intéressent , me passionnent .
J'ai la chance, ou la malchance d'avoir beaucoup vécu
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Tatonga le Sam 12 Déc - 0:38

dan 26 a écrit:
Tatonga a écrit:Dan, les aides sociales est un sujet très intéressant, passionnant pour toi.
Mais ce n'est pas une raison pour ramener tous les sujets à cette question, sinon il n'y a plus de sujets du tout, ni forum, ni organisation, ni méthode.
Chaque intervention doit se faire dans le cadre du sujet soumis à la discussion, sinon c'est la pagaille générale.

bon alors revenons sur le pouvoir d'achat , je continue à penser que nous devons nous même nous le faire .
Je te rassure il y a des dizaines de sujets qui m’intéressent , me passionnent  .  
J'ai la chance, ou la malchance  d'avoir beaucoup vécu
Amicalement

Oui, Dan, tu sais, les forums c'est un peu inhumain, on est tenu de s'en tenir au sujet, alors que dans le vie courante, on discute à bâtons rompus en faisant du coq à l'âne. Mais on ne peut pas faire ça dans un forum, je t'avoue que c'est un peu frustrant, mais on doit rester dans le cadre du sujet, sinon c'est la pagaille.
Oui, tu as une longue expérience de la vie et beaucoup de connaissances aussi, et c'est une chance, pas une malchance !
Revenons donc au pouvoir d'achat et je voudrais te rappeler certaines choses.
Il y a des pouvoirs publics chargés de gérer les affaires de la communauté, qui ont entre les mains les ressources de cette communauté et dispose d'un pouvoir immense pour mobiliser les énergies au sein de la société (toutes les forces, matérielles, financières, intellectuelles....) et d'orienter l'activité de la société.
C'est dans ce cadre, c'est de cette action de l'Etat incitateur, promoteur et régulateur, que la richesse de la nation est créé, qu'il y a développement et croissance économique.... et amélioration du pouvoir d'achat de chacun.
C'est cela qui fait l'essentiel du pouvoir d'achat de chacun.
Cela dit, il reste que chacun peut se débrouiller, ruser, s'ingénier, pour trouver un petit plus à son pouvoir d'achat, mais cela relève de la petite débrouille, du bricolage....et ce n'est pas cela qui ferait bouillir la marmite familiale.
Le chömage est un drame, il a toujours été un drame
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3570
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Sam 12 Déc - 7:07

Tatonga a écrit:
C'est dans ce cadre, c'est de cette action de l'Etat incitateur, promoteur et régulateur, que la richesse de la nation est créé, qu'il y a développement et croissance économique.... et amélioration du pouvoir d'achat de chacun.
C'est cela qui fait l'essentiel du pouvoir d'achat de chacun.
Cela dit, il reste que chacun peut se débrouiller, ruser, s'ingénier, pour trouver un petit plus à son pouvoir d'achat, mais cela relève de la petite débrouille, du bricolage....et ce n'est pas cela qui ferait bouillir la marmite familiale.
Pouvoir d'achat comme son non l'indique c'est pouvoir acheter plus, certains pensent que c'est en gagnant plus , ce qui est possible en évoluant socialement, d'autres que c'est en achetant plus mais autrement, et enfin ceux qui attendent d'etre augmenter pour pouvoir acheter plus en se tournant vers l'etat . Je préfère la seconde catégorie de la débrouille dans un premier temps, l'évolution par soi même, et ensuite l’assistance


Le chömage est un drame, il a toujours été un drame
Attention nous sortons du sujet, le chômage est un drame pour certains une opportunité pour d'autres, un système de vie pour d'autres . Pour régler le problème du chômage , il suffirait d'en etudier les véritables causes afin de fermer le robinet, plutôt que d’éponger parterre .
Personne à se jour n'a osé regarder la véritable cause à savoir ...............l’augmentation phénoménale des personnes qui désirent travailler , donc un changement de société radical . Ne pas oublier que nous avons de plus en plus de personnes en poste de travail malgrè la mutation des métiers , et de plus en plus de chômeurs !!!Il faudra peut être un jour avoir le courage de regarder les choses en face .
Mais nous sortons du sujet tu viens de le dire .
Amicalement


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Dim 13 Déc - 11:04

Dan, si je comprends bien ta pensée, tu considères que chaque personne qui veut améliorer sa situation doit commencer par agir dans le cadre de ce qui existe. En particulier, pour avoir plus avec les mêmes revenus, mieux gérer ses dépenses. On doit d'abord se démener avant de compter sur les autres.
Mais comme tu es un type bien, tu admets que certains ont besoin de ton aide pour trouver des revenus convenables et tu la leur accordes bénévolement et efficacement. Notre société offre déjà bien des possibilités pour aider les plus faibles, mais encore doit-on vouloir progresser pour en tirer profit.
En même temps, il existe une population de tricheurs qui abusent de ces aides sociales et vivent en parasite de notre société. Notre gouvernement est trop tolérant pour ces tricheurs qui vont souvent jusqu'à la délinquance.
Tu préconises donc que la France se dote d'un gouvernement moins laxiste, qui mette de l'ordre dans la société, ce qui réduirait le gaspillage du social.
Est-ce bien là ta pensée ?

De mon côté je pense aux handicapés de la réussite sociale. Ces gens qui n'ont pas les qualités nécessaires pour se faire une place dans la société. Ils manquent d'ambition ou de courage ou de persévérance ou de tolérance ou d'intelligence ou de bonne santé ou d'un environnement moins désespérant ou de motivation pour vivre ou.... Parmi eux, certains ont abandonné toute envie de progrès. Ils survivent avec ce que la société leur offre encore (SAMU social, poubelles et cartons...) D'autres rêvent d'une amélioration de leur sort mais sont incapables de profiter des chances qu'on leur présente.
Pour ces handicapés, ton attitude est inadaptée: tu ne peux pas attendre d'eux qu'ils se bougent, c'est là justement leur handicap ! Alors on les abandonne à leur dérive en attendant qu'ils crèvent ? Ou bien la société les prends en charge et bien des citoyens "normaux" s'insurgent de voir qu'on aide des gens qui ne font aucun effort et se laissent porter comme des parasites...

Je supporterais facilement une société qui assurerait un minimum vital à tous ses citoyens, laissant à chacun le choix de bosser ou pas. Aujourd'hui on trouve chez nous des gens qui bossent et qui en vivent correctement ou non, et des gens qui ne bossent pas et qui en vivent très confortablement...ou qui survivent mal.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Tatonga le Dim 13 Déc - 12:28

Dan n'est pas difficile à comprendre, il fait mine d'ignorer qu'il n'y a pas d'égalité des chances à la base dans la société, que c'est la société qui est resposable de ces inégalités, inégalités qui font qu'il y a des exclus, des gens mis à la marge, refoulés, ignorés, dépréciés, méprisés, stigmatisés en raison de leurs origines, de leur langue, de leurs croyances, de leur faciès, de leur culture, qui se trouvent alors, à leur corps défendant, obligés de recourir à tous les moyens légaux et moins légaux pour survivre, qui vont de l'aide sociale à la délinquance.
Ce qui a manqué à Dan, c'est de naïtre dans ces favélas françaises. Il aurait alors compris qu'il est quasiment impossible de se faire une place quand on part avec un tel handicap. Il aurait aussi ressenti le sentiment de l'injustice et de la révolte, il parlerait un autre langage et serait prêt à se soulever.
Dan est un privilégié qui défend sa citadelle, sa position, ses intérets, ses avantages, son confort et sa caste.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3570
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Dim 13 Déc - 17:22

[quote]
Boemboy a écrit:Dan, si je comprends bien ta pensée, tu considères que chaque personne qui veut améliorer sa situation doit commencer par agir dans le cadre de ce qui existe. En particulier, pour avoir plus avec les mêmes revenus, mieux gérer ses dépenses. On doit d'abord se démener avant de compter sur les autres.
Tout à fait dans le cadre de ce fameux pouvoir d'achat .

Mais comme tu es un type bien, tu admets que certains ont besoin de ton aide pour trouver des revenus convenables et tu la leur accordes bénévolement et efficacement.
je n'admet pas, je les aide seulement si ils désirent s'en sortir eux même , à savoir je les aides à trouver des solutions, je ne leur apporte pas des solutions toutes faites .


Notre société offre déjà bien des possibilités pour aider les plus faibles, mais encore doit-on vouloir progresser pour en tirer profit.
Si l'etre humain ne veut pas s'en sortir lui même, pour moi il n'a pas à se plaindre . Il se réconforte dans sa situation , et cela reste son problème

En même temps, il existe une population de tricheurs qui abusent de ces aides sociales et vivent en parasite de notre société. Notre gouvernement est trop tolérant pour ces tricheurs qui vont souvent jusqu'à la délinquance.
Entièrement d'accord avec toi , il faut impérativement faire le tri
Ceux qui subissent et que l'on doit aider si ils désirent eux même s'en sortir .
Ceux qui profitent du système .
Ceux qui refusent la société où ils vivent .
Je suis pour aider à fond les premiers , et j'y consacre du temps .'


Tu préconises donc que la France se dote d'un gouvernement moins laxiste, qui mette de l'ordre dans la société, ce qui réduirait le gaspillage du social.
Est-ce bien là ta pensée ?
Tout à fait

De mon côté je pense aux handicapés de la réussite sociale. Ces gens qui n'ont pas les qualités nécessaires pour se faire une place dans la société. Ils manquent d'ambition ou de courage ou de persévérance ou de tolérance ou d'intelligence ou de bonne santé ou d'un environnement moins désespérant ou de motivation pour vivre ou.... Parmi eux, certains ont abandonné toute envie de progrès. Ils survivent avec ce que la société leur offre encore (SAMU social, poubelles et cartons...) D'autres rêvent d'une amélioration de leur sort mais sont incapables de profiter des chances qu'on leur présente.
Désolé je suis pour la devise "aide toi et le ciel t'aidera", je suis totalement contre ceux qui refusent de s'en sortir eux même , et qui profitent de nous . .

Pour ces handicapés, ton attitude est inadaptée: tu ne peux pas attendre d'eux qu'ils se bougent, c'est là justement leur handicap !
tout dépend de la notion que tu te fais de handicap, il y a celui que l'on subit , et celui que l'on s'est crée .


Alors on les abandonne à leur dérive en attendant qu'ils crèvent ?
On les intègre dans une structure où ils doivent se suffirent à eux même, se socialiser , et ensuite les remettre dans la société .
Exemple , il y a des quantités de propriété fermières à l'abandon, il faut les regrouper dans ces structures, les faire vivre en ostraci, et une fois qu'ils sont sur les rails les remettre dans le circuit .



Ou bien la société les prends en charge et bien des citoyens "normaux" s'insurgent de voir qu'on aide des gens qui ne font aucun effort et se laissent porter comme des parasites...
C'est exactement ce que je te dis, il faut aider ceux qui le veulent, et punir d'une autre façon les autres .

Je supporterais facilement une société qui assurerait un minimum vital à tous ses citoyens, laissant à chacun le choix de bosser ou pas.
Meilleur moyen de faire des branleurs, et comment tu financerai cela. tu pense sincérement que le courageux serait disposé à payer, à faire des efforts pour les moins courageux . C'est impossible , le monde des bison-ours n'est pas de ce monde


Aujourd'hui on trouve chez nous des gens qui bossent et qui en vivent correctement ou non, et des gens qui ne bossent pas et qui en vivent très confortablement...ou qui survivent mal.
Il est anormal pour moi que ceux qui ne font aucun effort pour la société, vivent confortablement . Désolé .
Exemple tout salaire mérite travail , un allocataire devrait impérativement compenser les aides qu'il reçoit par un travail à la communauté . Cela réduirait considérablement les charges des collectivités locales, et nos impôts . Trop c'est trop .
Attendons encore un peu c'est en train de bouger , on est allé trop loin dans l’assistanat . Je suis intimement convaincu que les aides ont crée la misère . Je peux témoigner , pour participer à de nombreuses organisations d'insertions .
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Dim 13 Déc - 17:34

Tatonga a écrit:Dan n'est pas difficile à comprendre, il fait mine d'ignorer qu'il n'y a pas d'égalité des chances à la base dans la société, que c'est la société qui est responsable de ces inégalités, inégalités qui font qu'il y a des exclus, des gens mis à la marge, refoulés, ignorés, dépréciés, méprisés, stigmatisés en raison de leurs origines, de leur langue, de leurs croyances, de leur faciès, de leur culture, qui se trouvent alors, à leur corps défendant, obligés de recourir à tous les moyens légaux et moins légaux pour survivre, qui vont de l'aide sociale à la délinquance.
Je suis suffisamment impliqué dans ces type d’organisations pour pouvoir témoigner de ce que je vois . Il y a trop de personnes qui profitent du système .
Exemple  sais tu que la misère crée des salaires, et qu'un cas social  représente un chiffre d'affaire , pour de nombreuses associations . Tant que la misère créera des salaires il sera impossible de régler le problème , trop en vivent.  


Ce qui a manqué à Dan, c'est de naïtre dans ces favélas françaises.
Je participe activement à toutes ces organisations  et peu te dire ce qu'il se passe réellement, c'est une honte  que tant de personnes profitent de la misère des autres .


Il aurait alors compris qu'il est quasiment impossible de se faire une place quand on part avec un tel handicap.
Dans d'autres pays peut etre en France non, il y a des possibilités, énormes d’ascension sociale  dans notre pays

Il aurait aussi ressenti le sentiment de l'injustice et de la révolte, il parlerait un autre langage et serait prêt à se soulever.
Cela fait 50 ans que j'agit  bénévolement , envers ceux qui veulent s'en sortir , j'ai horreur des indignés , qui se contentent de pleurnicher .


Dan est un privilégié qui défend sa citadelle, sa position, ses intérets, ses avantages, son confort et sa caste.
Je serai curieux  de comparer  mes engagements bénévoles  d'une vie, et les vôtres . Vous verriez que les donneurs de leçon ne sont pas du bon coté .
Le fait de m'impliquer"bénévolement "  depuis très longtemps pour les autres, me permet d’être RÉALISTE, et de pouvoir témoigner d'un vécu .
aller , une question simple : savez vous ce que rapporte aux différentes organisations sociales " un cas social " quand il veut être aidé .
Excusez moi .
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum