pouvoir d'achat

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Lun 7 Déc - 14:03

Tatonga a écrit:
L'impôt reste pourtant un précieux instrument aux mains de l'Etat pour impulser l'économie et redistribuer les revenues.....à condition que ls tenants du pouvoir n'en usent pour favoriser et enrichir leurs copains... comme l'a fait en France Sarkozy, entre autres.
Précieux instruments dont il faut limiter les effets . Pour ceux qui est de ton parti-pris , tous les dirigeants depuis Giscard d'Estain, on exagéré dans tous les domaines, Faut il te rappeler le livre, Mitterrand  et les 40 voleurs . Aucun pour rattraper l'autre , à ce niveau là il vont tous à la soupe .
Comment peut on imaginer un seul instant , qu'un parti,qu'un homme,   qu'un mouvement politique, ou philosophique , soit parfait, ait tout les solutions . Ha j’oubliai pardon .............quand on est  trés jeune seulement.
Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Lun 7 Déc - 17:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Lun 7 Déc - 14:51


Mieux consommer, c'est plutôt acheter des produits locaux,
Ok seulement si ils sont moins cher , que dans les magasins .

Ca c'est très égoïste. Je ne prétends pas être une consommatrice parfaite, loin de là. Mais il y a des critères autres que le prix qui entrent en jeu. Un produit local a gaspillé moins d'argent pour le transport, on sait que les producteurs ont payé leurs salariés correctement, et il répond aux normes de production obligatoire (hygiène, sécurité...)
Vouloir les moins chères sans se soucier de rien, c'est ne pas penser aux producteurs locaux qui n'ont parfois plus de débouchés, aux producteurs éloignés qui sont peut-être exploités, à la planète, à la sécurité...
Bref, il y a d'autres critères que le prix qui compte.


Dernière édition par amandine le Lun 7 Déc - 23:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Lun 7 Déc - 18:14

Consommer mieux, je rejoins Amandine:
Pas de gaspillage: adapter strictement les approvisionnements aux besoins, en qualité et en quantité. La comparaison des prix ne doit intervenir qu'à qualité égale.
Refuser de participer aux abus de faiblesse sur des éléments faibles des circuits d'approvisionnement: producteurs, fabricants ou transporteurs... Pour détecter ces situations il faut rechercher les infos sur les medias spécialisés (ONG, Associations de défense,...)

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Tatonga le Lun 7 Déc - 19:25

Boemboy a écrit:Je ne crois pas à la notion de trop d'impôt. C'est l'impôt mal utilisé qui tue l'impôt !
Si l'Etat use efficacement de l'impôt pour corriger les injustices et améliorer le pouvoir d'achat de l'ensemble des citoyens, qui s'en plaindra ?
De nos jours nos gestionnaires publics sont trop souvent des amateurs visant de mauvais objectifs. Sans parler des malhonnêtes qui mettent la main dans le pot de confiture...Alors que si on lit "les comptes de la Nation" publiés par l'INSEE, on peut voir que le budget de l'Etat est suffisant pour améliorer le sort de bien des citoyens en difficulté.

L'impôt est un instrument très délicat à manier. Il faut d'abord le collecter et cela n'est pas sans risque. Si l'Etat impose trop d'impôts, cela décourage l'investissement, met en faillite les entreprise, donc chômage, moins de pouvoir d'achat, moins de consommation, une demande moindre, et c'est la dépression, le marasme, la crise, l'effondrement de l'économie.....et au final moins de contribuables et moins de ressources pour l'Etat. Trop d'impôts tue l'impôt, tue la poule aux oeufs d'or.
L'impôt ensuite, il faut savoir s'en servir et c'est un outil d'intervention très efficace pour réguler l'économie. C'est un sujet très vaste, mais pour l'anecdote, Keynes par exemple, économiste britannique de la première moitié du 20° siècle, faisait creuser et combler des tranchées aux chômeurs, en période de crise, juste pour leur distribuer un salaire, donc un pouvoir d'achat pour relancer la consommation, la demande, donc la production, l'offre d'emploi, etc.
Donc et pour contredire Dan 26 Wink l'Etat providence qui te remplit les poches pendant que tu te roules les pouces Wink , c'est pas toujours bête et nuisible, au delà de l'aspect social, ça peut servir à relancer l'économie..... à condition que cela se fasse dans certaines conjonctures bien précises.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mar 8 Déc - 10:22

amandine a écrit:
Mieux consommer, c'est plutôt acheter des produits locaux,
dan a dit : Ok seulement si ils sont moins cher , que dans les magasins .
Amandine a répondu : Ca c'est très égoïste. Je ne prétends pas être une consommatrice parfaite, loin de là. Mais il y a des critères autres que le prix qui entrent en jeu.

Sincérement je ne suis pas d'accord, on n'a pas le droit de reprocher aux nombreux intermédiaires de faire trop de marges cumulées, et quand on vend en directe prendre plus de marge que 4 ou 5 intermédiaires .

Un produit local a gaspillé moins d'argent pour le transport, on sait que les producteurs ont payé leurs salariés correctement, et il répond aux normes de production obligatoire (hygiène, sécurité...)
comme dans toutes les entreprises en france.

Vouloir les moins chères sans se soucier de rien, c'est ne pas penser aux producteurs locaux qui n'ont parfois plus de débouchés, aux producteurs éloignés qui sont peut-être exploités, à la planète, à la sécurité...
Bref, il y a d'autres critères que le prix qui compte.
"il y a d'autres critères que le prix qui compte", pour ceux qui en ont las moyens , tout le fond du problème est là donc moins d’intermédiaire dans la mesure où on leur reproche induit forcement moins de frais , meilleur prix . Dans de très nombreux cas la vente directe coute plus cher que ce que l'on trouve dans les grandes enseignes , même avec des produits français .
Donc deux conditions sont impératives pour la réussite des circuits courts , et le bio : le prix par rapport aux enseignes , et l'obligation de gagner sa vie en vendant en directe, donc de faire du volume .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Mar 8 Déc - 19:45

Pour consommer un produit, il faut qu'il soit produit et amené à la disposition du consommateur.
Dans la vente directe, c'est le producteur qui amène son produit au consommateur, ou bien le consommateur va s'approvisionner chez le producteur. Le coût de la mise à disposition est à payer au producteur s'il livre. Sinon, il ne doit pas être facturé au consommateur.

Les intermédiaires sont ceux qui assurent la mise à disposition du produit. Il va de soi que chaque intermédiaire veut vivre de son travail: il ajoute donc son bénéfice au coût du service qu'il rend. Le coût total de la mise à disposition est donc la somme des frais plus les bénéfices des intermédiaires. Plus ils sont nombreux, plus le coût est élevé.

En grande surface, l'enseigne est le plus souvent le seul intermédiaire entre producteur et consommateur. Sa puissance est telle qu'elle arrive souvent à imposer aux producteurs une participation gratuite à la mise à disposition des produits. Elle prélève une rémunération substantielle pour un service qu'elle fait assurer par les autres...Il en résulte que les prix bas proposés aux consommateurs sont obtenus par matraquage des producteurs...Existe-t-il un équilibre efficace consommateur/ producteur ???

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mar 8 Déc - 21:23

Bonsoir boemboy,

Oui il existe de très bon système de vente directe (je le sais car j'y baigne depuis mon enfance) des magasins de producteurs associés qui assurent des permanences, qui sont propriétaire du magasin et qui payer un pourcentage de leur vente pour faire tourner l'asbl. L'organisme qui les certifient s'appellait AVEC mais je crois qu'il ont changé de nom, je vais me renseigner et je te confirmerai.

Pour le prix, c'est le même que dans la vente directe sur les exploitations. Mais c'est plus chère qu'un littre de lait en supermarché par exemple car tu ne peux pas comparer le travail d'emballer, stériliser, livrer et vendre au seul fait de produire et de tout donner (en ce moment on presque plus appeler ça de la vente) au camion qui vient collecter tout ça à la ferme.

Pour le gout, c'est incomparable avec du lait en brique, ça fait (re)découvrir le gout du lait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mar 8 Déc - 22:39

[quote]
Boemboy a écrit:Pour consommer un produit, il faut qu'il soit produit et amené à la disposition du consommateur.
Dans la vente directe, c'est le producteur qui amène son produit au consommateur, ou bien le consommateur va s'approvisionner chez le producteur. Le coût de la mise à disposition est à payer au producteur s'il livre. Sinon, il ne doit pas être facturé au consommateur.
Je ne comprends pas il est gratuit!!! .

Les intermédiaires sont ceux qui assurent la mise à disposition du produit. Il va de soi que chaque intermédiaire veut vivre de son travail: il ajoute donc son bénéfice au coût du service qu'il rend. Le coût total de la mise à disposition est donc la somme des frais plus les bénéfices des intermédiaires. Plus ils sont nombreux, plus le coût est élevé.
raison pour laquelle un produit vendu sur place directement au consommateur doit être moins cher que dans les magasins .


En grande surface, l'enseigne est le plus souvent le seul intermédiaire entre producteur et consommateur.
Non désolé , il y a l'emballage, le transport, le grossiste, la mise en place, la publicité, et surtout les invendus , qui représentent souvent un charge importante .


Sa puissance est telle qu'elle arrive souvent à imposer aux producteurs une participation gratuite à la mise à disposition des produits.
Pas dans les produits périssables , désolé .


Elle prélève une rémunération substantielle pour un service qu'elle fait assurer par les autres...Il en résulte que les prix bas proposés aux consommateurs sont obtenus par matraquage des producteurs..
Ok mais alors pourquoi quand ces même producteur vendent en directe sont ils si cher ?




.
Existe-t-il un équilibre efficace consommateur/ producteur ???
Oui les deux doivent impérativement s'y retrouver dans les circuits courts , ce qui n'est pas le cas .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mar 8 Déc - 23:14

raison pour laquelle un produit vendu sur place directement au consommateur doit être moins cher que dans les magasins .
Mais enfin Dan, si le producteur est le vendeur, c'est un travail énorme. Est ce que tu imagines si le producteur de wisky doit te recevoir dans sa cave, te faire la conversation, te montrer son instalation, t'accompagner à ta voiture, encaisser tes sous, créer un espace pour te recevoir, noter ce qu'il vend, ajouter une ligne à sa compta.
Vendre au particulier c'est un travail.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mer 9 Déc - 9:30

[quote]
amandine a écrit:
Mais enfin Dan, si le producteur est le vendeur, c'est un travail énorme.
Ne pas oublier, la coopérative, l'emballage, le tri, le transport,  le stockage , le murissage pour certains produits , le grossiste, les commerciaux , la mise en place et surtout les déchets .Donc un travail énorme aussi fait par plusieurs entreprises
Alors que le producteur , n'a que la mise en place sur son etal , et limitant les déchets en ramassant au fur et à mesure.
Donc de 9 intermédiaires, plus les déchets , on passe à aucun intermédiaire pas de déchets ou moins, et pas de charges en cascades .  je confirme donc le producteur quand il vend en directe doit être, moins cher que le magasin en bout de chaine .
On n'a pas le droit de reprocher les marges à la distribution,  alors que l'on prend quand on vend plus cher qu'eux beaucoup plus de marge que celle de touts les intermédiaires réunis .
i
Est ce que tu imagines si le producteur de wisky doit te recevoir dans sa cave, te faire la conversation, te montrer son instalation, t'accompagner à ta voiture, encaisser tes sous, créer un espace pour te recevoir, noter ce qu'il vend, ajouter une ligne à sa compta.
Vendre au particulier c'est un travail.
Je suis dans une région vinicole, le vin est moins cher dans les caves avec tout le service que tu indiques, que dans les magasins .
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mer 9 Déc - 11:42

Ca commence a se dessiner, les producteurs agricoles(par exemple) vendent de plus en plus directement aux consommateurs, le hic est que les prix sont a peine moins chers qu' aux points de vente en magasins.
Solution partielle? Produire soi meme..quand c'est possible. l'ete dernier j'ai bati une serre cote sud de ma maison et je compte bien y cultiver tout mes legumes de base. Cette serre fait partie d'un mode de vie appelee: SIMPLICITE VOLONTAIRE.
Cela fait maintenant une dizaine d'annees que je poursuis cette demarche avec bien d'autres  
personnes a travers le pays. Je n'en tire que benefices et depense beaucoup moins que jadis dans tous les domaines de l'economie domestique.vieux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mer 9 Déc - 11:58

Je suis dans une région vinicole, le vin est moins cher dans les caves avec tout le service que tu indiques, que dans les magasins .
Amicalement

Je le sais, nous sommes de la même région et je crois connaître la question au moins aussi bien que toi. Le carton de vin que le supermarché vient acheter à la cave n'a plus qu'à être mis en rayon. Tu as rêvé tes 9 intermédiaires. Suaf si tu parles du vrac qui forcément se vend moins chère mais il faut comparé à produit égal. Nous avons l'immense chance d'être dans une appellation ou les vins se vendent bien et seulement en cas de problème on vend dans les supermarchés. Nos vins sont une exeption, ils ne sont quasiment jamais en supermarchés sauf lorsque ledit supermarché l'utilise pour faire un coup de pub.

Essaie de trouver un viticulteur qui te reçoit à la maison, oui il y en a encore, mais je t'assure que lorsqu'ils passent une heure au caveau pour vendre parfois peu, c'est plus de la promotion pour leur vin qu'un bénéfice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mer 9 Déc - 13:19

amandine a écrit:
Essaie de trouver un viticulteur qui te reçoit à la maison, oui il y en a encore, mais je t'assure que lorsqu'ils passent une heure au caveau pour vendre parfois peu, c'est plus de la promotion pour leur vin qu'un bénéfice.
C'est le problème et le propre de tous les commerces .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Mer 9 Déc - 13:26

En effet et le commerce, c'est un travail.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Mer 9 Déc - 17:58

amandine a écrit:En effet et le commerce, c'est un travail.
Au printemps 2015 nous avons fait une virée en Bourgogne. Les viticulteurs réalisent des produits finis (bouteilles conditionnées, prêtes pour la livraison au consommateur) et assurent la vente directe dans leur caveau.
Etonnant: un site web distribue des vins de producteurs et garantit les mêmes prix que chez eux...Achète-t-il moins cher chez eux ?

Dans l'Hérault, un cousin vigneron préfère la formule cave coopérative: la vente directe consomme trop de temps pour le gain qu'elle lui apporte. D'autres vignerons de la même région ont fait l'autre choix.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 0:01

Boemboy a écrit:
amandine a écrit:En effet et le commerce, c'est un travail.
Au printemps 2015 nous avons fait une virée en Bourgogne. Les viticulteurs réalisent des produits finis (bouteilles conditionnées, prêtes pour la livraison au consommateur) et assurent la vente directe dans leur caveau.
Etonnant: un site web distribue des vins de producteurs et garantit les mêmes prix que chez eux...Achète-t-il moins cher chez eux ?

Dans l'Hérault, un cousin vigneron préfère la formule cave coopérative: la vente directe consomme trop de temps pour le gain qu'elle lui apporte. D'autres vignerons de la même région ont fait l'autre choix.
Ce sont des stratégie différentes .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 10:46

Boemboy a écrit:
amandine a écrit:En effet et le commerce, c'est un travail.
Au printemps 2015 nous avons fait une virée en Bourgogne. Les viticulteurs réalisent des produits finis (bouteilles conditionnées, prêtes pour la livraison au consommateur) et assurent la vente directe dans leur caveau.
Etonnant: un site web distribue des vins de producteurs et garantit les mêmes prix que chez eux...Achète-t-il moins cher chez eux ?

Dans l'Hérault, un cousin vigneron préfère la formule cave coopérative: la vente directe consomme trop de temps pour le gain qu'elle lui apporte. D'autres vignerons de la même région ont fait l'autre choix.

Deux possibilités : soit ils achètent de grandes quantités et s'occupent de la distribution, donc oui ils achètent moins chère et ils prennent une marge, comme les courtiers.
Soit il y a une arnaque quelconque, le vin n'est pas disponible en réalité, le millésime est un mauvais qui a été bradé, une cuvée loupée...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Jeu 10 Déc - 18:56

dan 26 a écrit:Trouvez vous normal, que certains  se tournent vers notre etat obèse ,  ou leur entreprise pour augmenter leurs pouvoirs d'achat ?
pas moi !!!
Amicalement

Je reviens à ta préoccupation initiale.
Je constate que tout le monde, particuliers et chefs d'entreprises, à de très rares exceptions près, cherche à augmenter son pouvoir d'achat.
Tu suggères que le moyen le plus direct est de mieux gérer ses dépenses: c'est vrai ! Mais il me parait normal que chacun revendique un partage plus équitable des richesses produites.
Trouves-tu normal que des gens qui travaillent ne gagnent pas assez pour mener une vie décente ? Que d'autres gagnent 100 fois plus sans travailler ? Que l'échelle des revenus soit aussi ouverte ?

Il existe dans la population des gens qui ne sont pas doués pour trouver de quoi vivre. Trop incultes, trop timides, trop gentils, trop faibles,...ils n'arrivent pas à bénéficier d'un pouvoir d'achat atteignant le seuil de pauvreté ! Que peut faire la société pour eux ? Je sais que pour certains tu les aide à trouver du boulot. Avec un pouvoir d'achat décent ? Sont-ils capables d'autonomie quand tu leur a mis le pied à l'étrier ? Que faire de ces faibles instables qui ne finissent jamais leur premier trimestre dans un poste: des coups de pieds au cul ????
Pour cette couche sociale des plus pauvres ta gestion du pouvoir d'achat par les dépenses n'a aucun sens ! Faut-il les ignorer ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 21:33

Boemboy a écrit:
Je reviens à ta préoccupation initiale.
Je constate que tout le monde, particuliers et chefs d'entreprises, à de très rares exceptions près, cherche à augmenter son pouvoir d'achat.
Tout à fait .

Tu suggères que le moyen le plus direct est de mieux gérer ses dépenses: c'est vrai ! Mais il me parait normal que chacun revendique un partage plus équitable des richesses produites.
Cela existe déjà , faut il te parler de intéressement sur les bénéfices pour une entreprise de plus de% aux actionnaire, et 25 % à la R &D .



Trouves-tu normal que des gens qui travaillent ne gagnent pas assez pour mener une vie décente ?
Ils ont les moyens d'evoluer, dans l'échelle sociale surtout dans les grandes entreprises


Que d'autres gagnent 100 fois plus sans travailler ?
 Cela dépend du capital de chacun . On ne va aps se mettre à jalouser la réussite . Au contraire il faut l'envier pour faire pareil , comme dans les pays anglo-saxons .


Que l'échelle des revenus soit aussi ouverte ?
Je ne suis pas jaloux, cela ne me gène pas. Et j'ai passé l'époque , et l'age de croire de croire que moins de riches feraient moins de pauvres .

Il existe dans la population des gens qui ne sont pas doués pour trouver de quoi vivre. Trop incultes, trop timides, trop gentils, trop faibles,...ils n'arrivent pas à bénéficier d'un pouvoir d'achat atteignant le seuil de pauvreté !
tout à fait mais ce que tu oublies de dire c'est qu'il y a de nombreux ascenseurs sociaux dans notre pays, qu'il faut utiliser si on attend tout de soi, et rien des autres .

Que peut faire la société pour eux ? Je sais que pour certains tu les aide à trouver du boulot. Avec un pouvoir d'achat décent ? Sont-ils capables d'autonomie quand tu leur a mis le pied à l'étrier ?
La grand majorité oui !!!


Que faire de ces faibles instables qui ne finissent jamais leur premier trimestre dans un poste: des coups de pieds au cul ????
Tout à fait , dans les pays sans aide sociale, ils sont bien obligé de se prendre en main .


Pour cette couche sociale des plus pauvres ta gestion du pouvoir d'achat par les dépenses n'a aucun sens ! Faut-il les ignorer
Il faut les aider à trouver des systèmes pour vivre mieux, de leur propre fait . Je vais te donner un exemple simple parmi tant d'autres: les brocantes , pour moi ont un rôle social important . Mais je reconnais qu'il faut faire un effort pour cela .
Je pense que le trop de social à marginalisé une partie de la population, je le vois tous les jours au travers de mes différentes activités bénévoles .
Exemple précis cette année j'ai aidé (au travers d'une association dont je suis président bénévole ) 40 personnes à monter leur entreprise . Plus de la moitiés ont attendu d'etre "en fin de droit" pour se bouger .C'est inadmissible à mes yeux . Ils ne sont pas fautif mais le système est pervers .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 22:21

Tout à fait , dans les pays sans aide sociale, ils sont bien obligé de se prendre en main .


Dan a raison, aux USA, une amie m'a dit à quel point ça l'avait choqué de voir des trisomiques (plusieurs donc ce n'est pas une exception) faire la manche dans la rue.
Donc ils peuvent se prendre en main, il peuvent aussi manger dans les poubelles, il y a plein de solutions pour qu'ils survivent seuls sans que nous, nous soyons obligé de les aider. Qu'ils se démerdent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 22:25

amandine a écrit:
Dan a raison, aux USA, une amie m'a dit à quel point ça l'avait choqué de voir des trisomiques (plusieurs donc ce n'est pas une exception) faire la manche dans la rue.
Donc ils peuvent se prendre en main, il peuvent aussi manger dans les poubelles, il y a plein de solutions pour qu'ils survivent seuls sans que nous, nous soyons obligé de les aider. Qu'ils se démerdent.
Mais ce n'est pas possible de déformer mes propos de cette façon!!!  Qui t'a parlé d'handicapés ?  
Je te parle  d'aides sociales pour des personnes ayant la capacité de travailler . Pourquoi déformez vous mes propos de cette façon
C'est effrayant ces méthodes:affraid: affraid affraid  
Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 11 Déc - 13:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 22:38

En relisant mon message, je le trouve un peu agressif, je m'en excuse.
Non, je ne déforme pas tes propos. Il y a des gens qui sont incapables de tenir un emploi, on est plus au temps ou le simplet du village était garçon de ferme. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas assez fort pour résister au monde du travail. Le trisomique était un exemple indiscutable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 13:48

amandine a écrit:En relisant mon message, je le trouve un peu agressif, je m'en excuse.
Non, je ne déforme pas tes propos. Il y a des gens qui sont incapables de tenir un emploi, on est plus au temps ou le simplet du village était garçon de ferme. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas assez fort pour résister au monde du travail. Le trisomique était un exemple indiscutable.
Relis moi attentivement STP : Je te parle d'aides sociales pour des personnes ayant la capacité de travailler , qui a eu le coté pervers de les maintenir dans la précarité  au regard du peu de différentiel entre le travail non qualifié et les aides . Ce social a marginaliser une partie de la population . Et cela est effrayant .
Et je confirme tu déformes bien mes propos
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Invité le Ven 11 Déc - 13:57

Dan, il y a des gens qui ne sont pas reconnus comme handicapés mais qui ne sont pas assez résistant ou compétant pour se faire une place sur le marché du travail, il y a des inclassables.
Les agences d'interim se battent pour avoir un électricien, la formation est gratuite. Mais il y a des chômeurs à tout va qui ne sont pas capable de prendre ces postes par exemple. Pas juste par ce qu'ils préfère vivre des allocations. Si tu estimes qu'il suffirai de les réduire à la misère pour qu'ils se bougent, je crois que tu as faux.

Mais je te rejoins sur un point. Les aides sociale aide à maintenir les exclus dans la précarité. Leur prime évitant qu'ils soient dans l'incapacité de manger, fait qu'ils acceptent mieux leur condition. S'ils n'avaient rien, ils se révolteraient. Avec un peu, ils se tiennent tranquille. Il faut arrêter de fantasmer sur la vie merveilleuse des chômeurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Boemboy le Ven 11 Déc - 14:44

Dan, tu raisonnes comme un bourgeois en visite chez des pauvres. As-tu vécu quelques années dans la pauvreté ?
Quand je te parle de partage des richesses produites, tu me réponds "intéressement aux bénéfices"...alors que je pense au partage de la VA !
La promotion sociale pour un pauvre exige beaucoup. Il doit avoir l'humilité de se comporter en pauvre, pas de cacher son état avec un reste de fierté ! Les sous-doués de la réussite sociale ont un handicap psychologique qu'on découvre en vivant parmi eux...Souvent il s'agit plus d'un contexte familial que d'un individu isolé.
Récemment j'ai reçu une livraison. Le chauffeur m'a demandé si Mme Machin habitait encore dans ma rue. Il m'a raconté qu'avec elle il a passé 10 années dans la misère. Il lui a fallu tout ce temps pour réaliser à quel point elle l'enfonçait. Il a fini par la quitter en découvrant qu'elle le trompait, et quelque temps après il se sent le plus heureux des hommes en chauffeur livreur célibataire.


Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pouvoir d'achat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum