La conscience du musulman.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La conscience du musulman.

Message par Tala* le Ven 16 Sep - 19:22

En fait, je réfléchissais à comment introduire ce sujet quand je me suis rappelée une histoire qui m'était arrivée personnellement, je vais vous la raconter et vous laisser juger, ça résumera mon sujet:

Il y a de cela une quinzaine d'années (merci ça ne me rajeunit pas  Rolling Eyes ) durant mon internat à l’hôpital ... ce jour là j'étais d’astreinte au laboratoire avec une des biologistes, le service était vide, nous n'étions que deux. La jeune biologiste qui était avec moi, était une jeune femme sympathique, voilée de façon moderne, et qui passait son temps à parler de son copain ... bref, à la fin de la journée alors qu'on s’apprêtait à partir, l'équipe de garde n'était toujours pas là mais passons, un infirmier arrive au pas du service de chirurgie femme un prélèvement à la main, il entre au laboratoire et le dépose, la biologiste était un peu agacée, mais lui pose la question:

-De quoi s'agit-il ?
- Une jeune femme en complications post-op.
- ah ok.

L'infirmier repart, la biologiste prend le prélèvement ouvre le réfrigérateur (qui nous servait à garder certaines géloses et prélèvements au frais), puis retire sa blouse pour partir, sa journée à elle était finie.

J'étais ahurie, je lui demandais alors:

- tu ne traites pas le prélèvement ?
- Oh on le fera Lundi
- cette jeune femme est en surinfection, il n'y en a pas pour des heures, on ensemence les géloses et on lance un antibiogramme d'urgence, l'équipe de garde s'occupera du reste, mais au moins la patiente sera mise d'ici 6 à 12 heures sous antibiothérapie.

Elle savait tout ça, enfin je n'en sais rien, mais quoiqu'il en soit elle s'en foutait complétement, elle m'avait souri; avait rangé sa blouse, et m'avait dit:

-oh tu es encore jeune
-hein ?

Elle savait que je ne pouvais rien faire et rien signer, j'étais interne au service de microbiologie, et que sa présence était obligatoire, mais elle s'en moquait, elle était pressée de sortir. Et si elle sortait, moi je devais sortir.

Bref, j'avais quitté le service la mort dans l'âme, en arrivant Lundi matin j'ai demandé après la patiente, elle était décédée. Le prélèvement était toujours dans le frigo ... le chef de service était hors d'elle, un sale moment à passer ...

Voilà un pays musulman et le comportement d'une jeune femme musulmane élevée selon les préceptes musulmans, voilée et tout bien comme il faut, mais qui n'a pas hésité une seule seconde à se détourner de son travail, alors que des vies humaines en dépendent.

Tout cela pour revenir aux paroles de Farhane al maliki, dans l'interview que j'avais posté, tu trouveras toutes les tares et tous les maux dans les pays qui se disent musulmans, et ils entrainent dans leur infâme comportement les véritables valeurs de l'islam, mais n’hésitent pas à venir te prêcher la "bonne parole" et les longs discours religieux auxquels ils ne percutent que dalle, en trainant leurs tongs sales, de l'endoctrinement bas et vil, personnellement je comprends ceux qui râlent, je comprends ceux qui apostasient, je comprends ceux qui changent de pays, les musulmans sont pour la plupart la pire teigne de l'humanité. Ceci n'est qu'un exemple certes, vous allez me parler de ne pas généraliser, mais croyez moi, pour y avoir vécu, cet exemple est d'une douceur exemplaire par rapport à l'horreur qui sévit sur place, la mensonge, la trahison, les pots de vins à profusion, les insultes à tout va, la saleté des gens et des lieux ... c'est à cela qu'ils associent l'islam ... Lorsque je dis que essentiel s'est perdu, croyez moi que j'exagère en rien.
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par lyaqine le Ven 16 Sep - 20:03

pourquoi tu n'a pas prévenu la police?
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 283
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Ven 16 Sep - 21:32

Il aurait fallut ouvrir une cellule sur place, tu crois que c'est un incident isolé ? c'est ainsi que ça fonctionne, c'est la norme ... Rolling Eyes
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Invité le Ven 16 Sep - 22:25

lyaqine a écrit:pourquoi tu n'a pas prévenu la police?

lollollollol
Lyaqin... Es tu vraiment marocain?

Il est vrai que la conscience professionnel des fonctionnaires (et le respect de la propreté sur la voie publique Wink  ) sont deux gros points faibles de la culture arabe. Enfin celle que je connais. Evidement, il y a plein, plein d'exceptions.

Je peux te citer Tala des choses positives qu'on ne voit que chez les musulmans aussi. Cet été un homme a dit à mon mari que sa grand mère avait sauvé des gens de sa famine dans le passé. C'est une très vielle femme berbère qui est morte il y a qq année. Il y avait eu une famine dans leur région dans les année 50 car la France avait réquisitionné toutes les cultures.
Bref, cet homme a raconté que des gens qui était très affaiblis par la faim étaient venus chez elle et qu'elle les avait remis sur pied alors qu'elle même avaient à peine de quoi nourrir leur enfants. Et des exemples de solidarité de ce genre il y en a plein.

Mais les hôpitaux publics au Maroc, et des docteurs qui refusent de soigner des patients car ils ne prestent pas leur temps de travail, des infirmières qui rackettent les patients pour prodiguer les soins, le matériel et les médicament volés... Ca n'est un secret pour personne.


Dernière édition par amandine le Sam 17 Sep - 8:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tatonga le Sam 17 Sep - 7:52

Après tous ces échanges fort intéressants sur la question, je voudrais aller au fond des choses, expliquer le phénomène, dire pourquoi ce manque de conscience et même comment y remédier.
Intéressant, n'est-ce pas ?
Shocked
Nous savons que chaque communauté humaine a ses valeurs, sa morale, son éthique qui font partie de sa culture et qui sont transmises de génération en génération par l'éducation plus ou moins formelle que donne la famille, l'école et la société.
D'accord ?
Shocked
Or le musulman reçoit une éducation a base religieuse tirée du corpus coranique qui reste qu'on le veuille ou non, qu'on l'accepte ou non un code moyen-âgeux.
Alors que se passe-t-il ?
Le musulman respecte les règles édictées par la religion, mais se fiche pas mal de tout le reste. C'est l'éducation religieuse qu'il reçoit qui le détermine ainsi, comme tout être humain.
- le Coran dit qu'il faut payer l'impôt religieux et ne pas manger le cochon par exemple, alors le musulman s'y conforme rigoureusement. Mais comme il ne dit pas qu'il faut payer le fisc, payer les droits de douanes, qu'il faut respcter les horaires de travail, qu'il ne faut pas cracher par terre, alors le musulman ne se gêne nullement de piétiner toutes ces règles, puisque ce ne sont pas des interdits religieux expressément formulées. Le musulman oeuvre pour entrer au paradis, tout le reste, il s'en fiche.
-le coran parle de la loi du Talion, alors ils sont tous pour la peine de mort. Ils ne cherchent pas à comprendre, Allah a décidé à leur place.
- Allah dit qu'il est possible de se marier et de divorcer à volonté, alors ils n'ont aucun scupule à se payer des jeunes filles puis de les balancer à la rue sans se soucier de leur sort. Allah a dit que c'est faisable.
- Il n'y a aucune chance qu'un élève musulman apprenne dans une école de la planète islam qu'il faut respecter les animaux, une chaine d'attente, les femmes ou être tolérant, d'apprendre qu'il faut respecter les biens collectifs, ne pas balancer de détritus dans la rue ou le balcon du voisin ou d'apprendre un poème sur la liberté.
Shocked
Et comme, cerise sur le gâteau, la religion dit qu'il suffit de faire un pélerinage à la mecque pour que tous les péchés soient effacé, alors tout le monde se laisse aller à ses inclinations.
Shocked
- vous pouvez multiplier les exemples et vous serez surpris d'obtenir le portrait type du musulman.
La solution ????
Ben pas difficile à deviner, il faut lâcher un peu la gandoura d'Allah et opter pour une éducation laique qui seule peut former le citoyen et une conscience.
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3433
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Sam 17 Sep - 9:03

Tatonga, ce que tu dis n'est pas totalement faux. A la différence que toi tu imputes cela à l'islam, et moi je l'impute aux personnes qui l'ont pollué, et détourné de son sens réel. On peut en dire autant du judaïsme et du christianisme, sauf qu'ils ont l'avantage d'être plus conscients que les musulmans de ce qu'ils détiennent entre leurs mains (du moins même s'ils ont leurs intégristes aussi, dans l'ensemble ça reste mieux qu'en islam), le musulman quant à lui est acculé à vie à admirer son nombril par le très très long travail d’endoctrinement qui commence sur les bancs de l'école, l'obligeant à avaler sans broncher et sous peine de s'attirer la colère de Dieu et de finir rôti dans les flammes de l'enfer. Je me suis toujours posée la question, jusqu'à aujourd'hui même sur la valeur que ces gens là donnaient à la foi véritable.
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Sam 17 Sep - 9:25

amandine a écrit:
Il est vrai que la conscience professionnel des fonctionnaires (et le respect de la propreté sur la voie publique Wink  ) sont deux gros points faibles de la culture arabe. Enfin celle que je connais. Evidement, il y a plein, plein d'exceptions.

Je peux te citer Tala des choses positives qu'on ne voit que chez les musulmans aussi. Cet été un homme a dit à mon mari que sa grand mère avait sauvé des gens de sa famine dans le passé. C'est une très vielle femme berbère qui est morte il y a qq année. Il y avait eu une famine dans leur région dans les année 50 car la France avait réquisitionné toutes les cultures.
Bref, cet homme a raconté que des gens qui était très affaiblis par la faim étaient venus chez elle et qu'elle les avait remis sur pied alors qu'elle même avaient à peine de quoi nourrir leur enfants. Et des exemples de solidarité de ce genre il y en a plein.

Bien sûr que les musulmans ont des points positifs, il n'y a pas de doute sur cela, sauf que personnellement je ne citerai pas l'entraide, pour une raison simple, ils le font la plupart du temps entre musulmans, parce que cela est demandé par leur religion, je ne serai pas aussi affirmative si le besoin venait d'un athée, ou d'une personne d'une autre religion, oh après c'est sur ils ont leurs grilles, il y a les gens du livre, et les degrés de polythéisme ...

Tu racontes aussi une histoire en tant de guerre, il y en a des dizaines comme cela, chez les berbères en particulier (sans chauvinisme aucun) en raison de leurs traditions et de leurs caractères révolutionnaires, ce sont les berbères qui ont de tout temps soulevés les bannières de l'injustice plus qu'aucun autre peuple, du moins je parle de mon propre pays, je ne peux pas me prononcer sur les autres. Jusqu'à aujourd'hui si tu échoues dans un de leurs villages tu es prise en charge comme une invité nourrie et logée selon leurs moyens sans rien demander en retour.

Mais les hôpitaux publics au Maroc, et des docteurs qui refusent de soigner des patients car ils ne prestent pas leur temps de travail, des infirmières qui rackettent les patients pour prodiguer les soins, le matériel et les médicament volés... Ca n'est un secret pour personne.

Les hôpitaux, sont sans espoir, j'ai vu trop de mal, de manque de conscience, et de délaissement, on aurait dit qu'il ne s'agissait en aucun cas de vies humaines, je ne vais pas te mentir que personnellement ça me rend malade, je râle, je peste, et je me prends les responsables à dos après.  Maintenant ce n'est un secret pour personne (ce qui est d'autant plus grave !!!) , mais alors il faut dire aux musulmans de savoir se la fermer lorsqu'on a un comportement aussi nauséabond et de ne pas s'ériger en donneurs de leçons de morale et en dispensateurs de paradis et d'enfer, voilà ce qui me révolte !
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tatonga le Sam 17 Sep - 13:53

Tala* a écrit:Tatonga, ce que tu dis n'est pas totalement faux. A la différence que toi tu imputes cela à l'islam, et moi je l'impute aux personnes qui l'ont pollué, et détourné de son sens réel.
Bon pour résumer ce que je disais plus haut. La cause de tout cela c'est que les institutions à vocation éducatives donnent une éducation religieuse qui prépare à l'imamat et forme le croyant au lieu d'une éducation civique qui prépare le citoyen.
J'espère que tu as compris le fond de mon texte.
Shocked
Tu me parle du sens réel de l'islam que personne n'a compris. Bon voyons ça
Shocked
Il n'y a aucune conscience professionnelle d'après toi, parce que l'islam a été mal compris, moi, je crois que c'est toi qui n'as rien compris à mon texte ci-dessus, mais passons. l'islam à été mal compris.
Etat islamique, c'est parce que l'islam a été mal compris
Jihad islamique égyptien, c'est parce que l'islam a été mal compris
Frères musulmans ,c'est parce que l'islam a été mal compris
Boko Haram c'est parce que l'islam a été mal compris
Ansar Addine c'est parce que l'islam a été mal compris
Al Quaida c'est parce que l'islam a été mal compris
Ansar acharia c'est parce que l'islam a été mal compris
Ansar Al Islam c'est parce que l'islam a été mal compris
Al Mourabitoune c'est parce que l'islam a été mal compris
Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, c'est parce que l'islam a été mal compris
Le GIA , c'est parce que l'islam a été mal compris
Les Talibans, c'est parce que l'islam a été mal compris
Ls shababs,, c'est parce que l'islam a été mal compris
Al Qaida au Maghreb islamique, c'est parce que l'islam a été mal compris
Front AlNosra, c'est parce que l'islam a été mal compris
Al Qaida dans la péninsule arabique•  Groupe islamique armé (GIA), c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Mouvement islamique armé (MIA)  Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Front islamique du djihad armé (FIDA) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Ligue islamique pour la daâwa et le djihad (LIDD) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Mouvement islamique pour la prédication et le djihad (MIPD) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Armée islamique du salut (AIS) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Mouvement pour un État islamique (MEI) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
•  Takfir wal-Hijra Algérien, c'est parce que l'islam a été mal compris
L’Arabie Saoudite et consorts, c'est parce que l'islam a été mal compris
L’iran, c'est parce que l'islam a été mal compris
L’afghanistan, c'est parce que l'islam a été mal compris
Al Qardaoui, c'est parce que l'islam a été mal compris
Le voile, la burka, le burkini, c'est parce que l'islam a été mal compris
L'apostasie, c'est parce que l'islam a été mal compris
Shocked
Et ce n'est pas tout.
Shocked
Mais si tout ce monde a mal compris l'islam, qui a bien compris l'islam ?
Shocked
Tatonga ?
avatar
Tatonga
Admin

Masculin Messages : 3433
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par lyaqine le Sam 17 Sep - 18:13

amandine a écrit:
lyaqine a écrit:pourquoi tu n'a pas prévenu la police?

lollollollol
Lyaqin... Es tu vraiment marocain?

Il est vrai que la conscience professionnel des fonctionnaires (et le respect de la propreté sur la voie publique Wink  ) sont deux gros points faibles de la culture arabe. Enfin celle que je connais. Evidement, il y a plein, plein d'exceptions.

Je peux te citer Tala des choses positives qu'on ne voit que chez les musulmans aussi. Cet été un homme a dit à mon mari que sa grand mère avait sauvé des gens de sa famine dans le passé. C'est une très vielle femme berbère qui est morte il y a qq année. Il y avait eu une famine dans leur région dans les année 50 car la France avait réquisitionné toutes les cultures.
Bref, cet homme a raconté que des gens qui était très affaiblis par la faim étaient venus chez elle et qu'elle les avait remis sur pied alors qu'elle même avaient à peine de quoi nourrir leur enfants. Et des exemples de solidarité de ce genre il y en a plein.

Mais les hôpitaux publics au Maroc, et des docteurs qui refusent de soigner des patients car ils ne prestent pas leur temps de travail, des infirmières qui rackettent les patients pour prodiguer les soins, le matériel et les médicament volés... Ca n'est un secret pour personne.

oui cher Amandine je suis bien un marocain et je sais ce qui y arrive.mais ma question n'était pas innocente.c'est parce que quand on parle de conscience personne n'est innocent.Tala a jugé sa collègue de travaille et elle a oublié qu' elle était sa complice.je sais qu' elle n' a pas pensé l' être,mais c'est ce qui parait.donc avant de juger quelqu'un il faut d'abord se juger soi même. ce n'est pas facile et peut être j' aurais agis de la même façon.pourquoi s' attirer des problèmes qu' on ne peut pas résoudre.bref,ce qu' on juge c'est la conscience humaine et n' on pas la religion.donc le titre de ce sujet est déjà faux.il ne fallait pas mettre la conscience islamique ni la conscience Christiane ni judaïque.au contraire la religion telle quelle soit son rôle est de corriger et guider la conscience humaine.ce n'est pas l' islam qui a incité cet infirmière d' agir de la sorte et laisser une patiente mourir de sang froid.au contraire c'est le manque de la foi en Dieu qui l'a laissé agir ainsi.et Tala parce qu' elle a peur de s' attirer des problèmes dans son travaille ou avec sa collègue a préféré se taire.mais le comportement exacte est au moins d' alerter la famille de la victime et se présenter comme témoins pour que comme ces agissement cessent.car ils ne vont pas cesser d' un coup de magique.Tala a essayé de corriger la faute du titre en signalant à Tatanga que que l' islam n'est pas le problème ,mais Tatanga a déjà sauté sur l' occasion pour nous étaler sa vision des choses.
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 283
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Invité le Sam 17 Sep - 21:07

lyaqine a écrit:

oui cher Amandine je suis bien un marocain et je sais ce qui y arrive.mais ma question n'était pas innocente.c'est parce que quand on parle de conscience personne n'est innocent.Tala a jugé sa collègue de travaille et elle a oublié qu' elle était sa complice.je sais qu' elle n' a pas pensé l' être,mais c'est ce qui parait.donc avant de juger quelqu'un il faut d'abord se juger soi même. ce n'est pas facile et peut être j' aurais agis de la même façon.pourquoi s' attirer des problèmes qu' on ne peut pas résoudre.bref,ce qu' on juge c'est la conscience humaine et n' on pas la religion.donc le titre de ce sujet est déjà faux.il ne fallait pas mettre la conscience islamique ni la conscience Christiane ni judaïque.au contraire la religion telle quelle soit son rôle est de corriger et guider la conscience humaine.ce n'est pas l' islam qui a incité cet infirmière d' agir de la sorte et laisser une patiente mourir de sang froid.au contraire c'est le manque de la foi en Dieu qui l'a laissé agir ainsi.et Tala parce qu' elle a peur de s' attirer des problèmes dans son travaille ou avec sa collègue  a préféré se taire.mais le comportement exacte est au moins d' alerter la famille de la victime et se présenter comme témoins pour que comme ces agissement cessent.car ils ne vont pas cesser d' un coup de magique.Tala a essayé de corriger la faute du titre  en signalant à Tatanga que que l' islam n'est pas le problème ,mais Tatanga a déjà sauté sur l' occasion pour nous étaler sa vision des choses.

Lyaqin, je suis entièrement d'accord avec toi. Je crois que l'Islam, comme les autres religions, ont pour objectif d'aider les Hommes à avoir un meilleur comportement et pas l'inverse. Pourtant ce que dis Tatonga dans son premier message est une analyse assez fine de ce qui se passe. Oui, c'est vrai que dans l'éducation des musulmans, on fait passer la religion avant la conscience et finalement, la religion qui devrait parfaire la conscience se retrouve toute seule et parfois les gens passent à côté de l'essentiel.
Si on avait dis à la collègue de Tala de manger du porc, elle aurait refuser car c'est interdit explicitement. Mais laisser mourir une patiente, elle a choisit de prendre le risque. Pourtant, nous sommes bien d'accord que la vie de cette patiente compte plus qu'un bout de cochon. Seulement "faire ce qui est bien" c'est plus dur que suivre un mode d'emploi. Moi j'ai adoré en découvrant l'Islam toutes ces petites contraintes quotidiennes qui me donnaient le sentiment de faire les choses pour Dieu sans devoir me creuser la cervelle sur le fond des choses. C'est vrai que l'Islam, on peut le pratiquer comme ça, si on est pas vigilent.


Dernière édition par amandine le Sam 17 Sep - 21:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Sam 17 Sep - 21:13

Non lyaqine, le titre est parfaitement adéquat, je l'ai moi aussi pas choisi de façon innocente, le pays qui se disent musulmans sont le fief du mauvais comportement en société, et je le dis parce que c'est mon peuple et que je fais partie d'eux, j'ai donc un droit de critique qui n'a pas une once de racisme mais un dégout profond de les voir se complaire dans cette dépravation. Dis moi cours tu à chaque fois que tu vas au marché chez toi dénoncer la contrefaçon des grandes marques, en trainant le vendeur au commissariat le plus proche où fais tu partie au contraire de ceux qui n'hésitent pas à s'acheter sans une once de conscience de la marque contrefaite ce qui considéré comme du vol ? Pourquoi le musulman ne respecte les lois internationales comme tout être civilisé ? sur ce point Tatonga à raison à 1000% ce qui n'est pas écrit texto dans le coran, même ce qui parait contre la loi et la morale est bravé de façon tout à fait naturelle, mais les barbus à tongs, très soucieux de l'image, de la cheville dévoilée, des horaires de prière ... etc, mais jamais de la vie en société !!  donc le titre est parfaitement adapté.

Maintenant concernant cette patiente, c'est sûr que c'est quelque chose qui m'est restée longtemps au travers de la gorge, avec le temps et les années j'aurai envoyé cette biologiste aller se faire foutre ailleurs et j'aurai fait le boulot à sa place, mais voilà j'avais 21 ans et c'était le début de mon internat, je ne sais pas si tu sais qu'est un internat ni si tu connais le statut d'un interne soit pas grand chose, mais quoiqu'il en soit, j'avais insisté beaucoup plus que ce que j'ai rapporté, mais j'avoue que c'était peine perdue, la seule réponse à laquelle j'avais eu droit était: ça peut attendre, et j'avais reçu le décès de cette jeune femme comme un choc en rentrant ce lundi matin, c'était le premier que je croisais dans mon cursus ... 14 ans après je l'ai encore en mémoire. Non, il ne faut jamais se taire, lorsqu'on voit le mal, il faut le corriger, parfois c'est au péril de sa vie, des membres de ma famille en ont fait les frais et se sont trouvés exilés de leur pays pour avoir "trop râlé", d'ailleurs c'est ainsi que j'avais fini mon internat, en "râleuse" ....
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Invité le Sam 17 Sep - 21:24



Maintenant concernant cette patiente, c'est sûr que c'est quelque chose qui m'est restée longtemps au travers de la gorge, avec le temps et les années j'aurai envoyé cette biologiste aller se faire foutre ailleurs et j'aurai fait le boulot à sa place, mais voilà j'avais 21 ans et c'était le début de mon internat, je ne sais pas si tu sais qu'est un internat ni si tu connais le statut d'un interne soit pas grand chose, mais quoiqu'il en soit, j'avais insisté beaucoup plus que ce que j'ai rapporté, mais j'avoue que c'était peine perdue, la seule réponse à laquelle j'avais eu droit était: ça peut attendre, et j'avais reçu le décès de cette jeune femme comme un choc en rentrant ce lundi matin, c'était le premier que je croisais dans mon cursus ... 14 ans après je l'ai encore en mémoire. Non, il ne faut jamais se taire, lorsqu'on voit le mal, il faut le corriger, parfois c'est au péril de sa vie, des membres de ma famille en ont fait les frais et se sont trouvés exilés de leur pays pour avoir "trop râlé", d'ailleurs c'est ainsi que j'avais fini mon internat, en "râleuse" ...

Bonsoir Tala, je crois que tu n'es pas la bonne personne à qui reprocher de suivre le système sans se battre. Je sais que tu es particulièrement sensible aux injustices et je suis persuadée que tu as du beaucoup en souffrir. Je vais encore citer ma tante ! lol On choisit rarement entre le bien et le mal mais plutôt quelle est la moins mauvaise des deux options.
Tu n'avais pas le moyens de lutter à cette époque mais aujourd'hui tu as un autre statu et plus d'assurance qui te permettent de réagir différemment. Mais surtout tu essaie d'éveiller les conscience et ça c'est un travail de fond. Car tu ne peux pas surveiller chaque soignant un par un pour t'assurer qu'ils font tous de leur mieux.

Je crois que Lyaqine essaie de te déstabiliser en te faisant remarqué que toi aussi tu fautes. Mais bien sur Lyaqine, on est tous imparfait, mais certaines choses sont plus graves que d'autres. Et depuis le temps que je lis Tala, je peux être garante de son courage, c'est une personne courageuse et qui se bat pour ses idées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Sam 17 Sep - 22:30

amandine a écrit:
Si on avait dis à la collègue de Tala de manger du porc, elle aurait refuser car c'est interdit explicitement. Mais laisser mourir une patiente, elle a choisit de prendre le risque. Pourtant, nous sommes bien d'accord que la vie de cette patiente compte plus qu'un bout de cochon. Seulement "faire ce qui est bien" c'est plus dur que suivre un mode d'emploi.

Voilà Amandine, c'est exactement cela, il y a un sens de priorités, le musulman (pas tous) s'érige en donneur de leçon aux chrétiens et aux juifs, quant à ceux qui sont athées, bouddhistes and co je n'en parle même pas, car c'est le summum de la mécréance ! et pourtant tu trouveras chez ces personnes des valeurs de respect, de morale et d'éthique mille fois supérieures à celle du crétin barbu qui pense avoir tout compris de la religion.Comme le dis Farhane al maliki dans sa vidéo, tu trouveras peut être plus de "mécréants" selon la définition la plus connue au paradis que de musulmans ...

avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Sam 17 Sep - 22:43

amandine a écrit:
Bonsoir Tala, je crois que tu n'es pas la bonne personne à qui reprocher de suivre le système sans se battre. Je sais que tu es particulièrement sensible aux injustices et je suis persuadée que tu as du beaucoup en souffrir. Je vais encore citer ma tante ! lol  On choisit rarement entre le bien et le mal mais plutôt quelle est la moins mauvaise des deux options.
Tu n'avais pas le moyens de lutter à cette époque mais aujourd'hui tu as un autre statu et plus d'assurance qui te permettent de réagir différemment. Mais surtout tu essaie d'éveiller les conscience et ça c'est un travail de fond. Car tu ne peux pas surveiller chaque soignant un par un pour t'assurer qu'ils font tous de leur mieux.

Je crois que Lyaqine essaie de te déstabiliser en te faisant remarqué que toi aussi tu fautes. Mais bien sur Lyaqine, on est tous imparfait, mais certaines choses sont plus graves que d'autres. Et depuis le temps que je lis Tala, je peux être garante de son courage, c'est une personne courageuse et qui se bat pour ses idées.

Bonsoir Amandine il est clair qu'on est tous imparfaits. Lyaqine ne me déstabilise pas, mon examen de conscience pas toujours reluisant  Rolling Eyes fait 20 lyaqine, alors 1 seul ne me déstabilise pas lol  je ne suis pas du genre à fuir mes actes, si je me trompes je n'ai aucun problème à le reconnaitre et à faire des excuses puis revenir sur mes erreurs pour les rectifier quand je le peux. Merci pour tes gentilles paroles
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par lyaqine le Sam 17 Sep - 23:11

cher Tala pour chercher la vérité il faut aller creuser plus loin.je t' assures c'est en aucun cas la faute de l' islam.l' islam interdit toute injustice.
pour nous les arabes ou le monde musulman ou même le tiers monde, comme tu veux ,la modernité et la civilisation n'est pas à sont grand jour.en occident le peuple a du se battre pendant des siècles pour qu' il ait des droits et des lois convenables.quand on vit en occident aujourd'hui tout parait normal.ce n' est pas la même chose qu' on peut dire dans le monde arabe( par exemple). mais pourquoi ?c'est la question qu' il faut se poser et qu' il faut y répondre en toute sérénité.depuis l'époque Ottoman le monde islamique a connu une telle ignorance incomparable.la scolarité était rare et on vit simplement des traditions des Zawaya et Aouliya .et même les meutes et les bandits étaient fréquentes.et lorsque  les collants étaient arrivés ils ont trouvé un telle désordre qu' il faut d' abord établir l' ordre.et s' était dans leur intérêt.c'est pourquoi la modernisation pour nous c'est une nouvelle venu.on ne s'est pas battu pour l' obtenir ou il ne l' a pas précédé une évolution culturelle.on n' était pas prêt pour la recevoir.les gens soufraient encore de l' ignorance .et ce n'est pas à cause de l' islam mais a cause des régimes qui se sont succédé dans la région.ils ont donné tant d' importance à la sécurité et à leur confort qu' ils ont oublié le peuple.nos parent était encore des ignorant et ils nous ont pas appris les bonne manière.et la plus part des citoyens de la ville étaient à l' origine des villageois.donc le problème est plus historique que religieux.et nous avons encore besoin d' aux moins une génération pour changer.

Ceci est juste en grande partie Lyaqin. Je ne peux pas parler de tous les musulmans du monde, ni même de tous les marocains. Mais je peux te dire au sujet de ceux que je connais qu'ils ont en général un bon fond et ils savent écouter leur cœur, bien plus qu'en Europe.
Il reste un énorme problème. Beaucoup, en religion, s'occupent plus de la forme que du fond. Souvent, les apparences comptent plus que Dieu Lui-même!

avatar
lyaqine

Masculin Messages : 283
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par abdulwahid le Dim 18 Sep - 0:05

Tala* a écrit:
amandine a écrit:
Bonsoir Tala, je crois que tu n'es pas la bonne personne à qui reprocher de suivre le système sans se battre. Je sais que tu es particulièrement sensible aux injustices et je suis persuadée que tu as du beaucoup en souffrir. Je vais encore citer ma tante ! lol  On choisit rarement entre le bien et le mal mais plutôt quelle est la moins mauvaise des deux options.
Tu n'avais pas le moyens de lutter à cette époque mais aujourd'hui tu as un autre statu et plus d'assurance qui te permettent de réagir différemment. Mais surtout tu essaie d'éveiller les conscience et ça c'est un travail de fond. Car tu ne peux pas surveiller chaque soignant un par un pour t'assurer qu'ils font tous de leur mieux.

Je crois que Lyaqine essaie de te déstabiliser en te faisant remarqué que toi aussi tu fautes. Mais bien sur Lyaqine, on est tous imparfait, mais certaines choses sont plus graves que d'autres. Et depuis le temps que je lis Tala, je peux être garante de son courage, c'est une personne courageuse et qui se bat pour ses idées.

Bonsoir Amandine il est clair qu'on est tous imparfaits. Lyaqine ne me déstabilise pas, mon examen de conscience pas toujours reluisant  Rolling Eyes fait 20 lyaqine, alors 1 seul ne me déstabilise pas lol  je ne suis pas du genre à fuir mes actes, si je me trompes je n'ai aucun problème à le reconnaitre et à faire des excuses puis revenir sur mes erreurs pour les rectifier quand je le peux. Merci pour tes gentilles paroles

as salam alaikoum...

Un sage a dit "le signe de la foi n'est pas de ne pas accomplir de péchés mais c'est de regretter d'avoir péché"
Et donc a fortiori, si tu regrettes de ne pas pas voir pu empêcher la faute qu'une autre a pu accomplir sans vergogne, alors c'est plutôt bon signe...
De toutes façons, on traîne tous nos vieilles casseroles...Il faut juste s'appliquer à ne pas arriver devant notre Créateur avec toute la batterie de cuisine...

Moi aussi, je vais y aller de ma petite anecdote sur le sujet, d'un ton plus comique, si on peut dire...

Je me trouvais dans la mosquée qarawiyine à Fès à l'heure de la prière du maghrib, et vraiment lorsque le soleil commence à se coucher, que la fraîcheur s'installe dans la cour de zellige, et que le chant des oiseaux se mêle au bruissement des fontaines, l'âme ressent une atmosphère particulière de recueillement...C'est dans cette disposition d'esprit favorable que je commençais à faire la prière derrière l'imam lorsque retentit une sonnerie de téléphone...oh bien sûr, cela arrive très souvent...sauf que cette fois ci, le téléphone éructa de manière sacrilège le fameux air du french cancan...Mon élan spirituel se trouva brisé net et lorsque la sonnerie satanique s'interrompit enfin, je m'appliquais à retrouver ma concentration...Peine perdue malheureusement, car quelques secondes plus tard ce maudit téléphone reprit son incantation blasphématoire...et ce fut ainsi durant tout le déroulement de la prière...Pas une fois le propriétaire du téléphone n'a bougé le doigt pour éteindre le téléphone...cela aurait invalidé sa prière sans doute...? comme si sa prière pouvait être valide, alors même qu' il a anéanti par sa passivité la prière de dizaines de fidèles en même temps que la sienne...
Après la prière, encore sonné (c'est le cas de le dire) par ce fâcheux incident, je partis interroger l'imam à ce sujet...et lui, forcément fataliste de me répondre que malheureusement, il a beau répéter les mêmes choses des dizaines de fois et mettre des affiches sur toutes les colonnes de la mosquée, les gens n'y font pas attention...cela ne touche pas leur conscience...
Non, les imams ne sont pas de sinistres barbus vociférant du haut de leur minbar leurs menaces à l'adresse des porteurs de pantalons trop courts ou trop longs...pas ceux que je connais en tout cas, et j'en ai rencontré un certain nombre dans mes pérégrinations...Ils ne font pas non plus de la métaphysique, mais justement ils évoquent essentiellement des sujets relatifs au bon comportement individuel et dans les relations sociales...
Mais la vérité, c'est que ce sont les individus qui ne veulent pas...ils ne veulent pas que la religion imprègne en profondeur leur existence, et pour leur petit confort mental ils se contentent d'un vernis superficiel, pensant s'assurer ainsi un paradis version minimum garanti...
Mais que restera t'il de son attestation de foi, de sa prière, de sa zakat, de son jeûne et de son pèlerinage, lorsqu'il sera présenté nu devant son créateur sous un soleil brûlant, que le vernis fondra ne laissant apparaître qu'une misérable coquille vide...

abdulwahid

Masculin Messages : 221
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Dim 18 Sep - 1:25

wa alykoum merci de nous rejoindre bien sur que tous les imams ne font pas de prêches stupides et heureusement si certains peuvent appeler à un meilleur comportement en société c'est tant mieux, mais concernant les barbus à la mi-cheville, ça c'est trop me demander, la plupart sont des concentrés de nifaq, c'est marrant dans les marchés par exemple, ce sont les seuls et je dit bien les seuls qui vendent de la lingerie féminine Shocked c'est fou ça on aurait cru des obsédés  Shocked il n'y a que de ça dans leur étalage, avec une barbe qui arrive au nombril et un pantalon qui n'arrive pas à la cheville, le siwaq à la main, tout bien comme il fait, et entourés de dessous en dentelle Shocked  vraiment des malades mentaux Shocked

 Mais tiens en parlant de la mosquée, ce lundi dernier ... nous voilà tous prêts pour aller à la prière de l'aid, les grands parents les cousins, tous en route vers la petite mosquée, dans un air de fête. Eh oui, la mosquée, en général tu y vas toujours avec un bon sentiment et tu ressors toujours en pestant sur les musulmans (je parle de moi  lol ). Toujours pareil, manques d'éducation et de civisme, méconnaissance totale du respect de l'autre et de la vie en société ... et ça se dit musulman ... désolée abdulwahid, je suis loin d'avoir ton flegme ...
Donc une fois arrivés, après les rituels dhikrs, takbirs, l'imam appelle à la prière, tout le monde se met en ligne et accomplit les 2 rak3ats, tout se passait bien jusque là. Puis la prière pris fin et l'imam commençait sa khotba, absolument vide, il aurait du pour le coup parler du bon comportement parce que pendant qu'il dissertait les femmes s'étaient levées et faisant la queue dans un bouhaha pas possible devant les tables de gâteaux, et de boissons pressées d'avoir de quoi se nourrir Shocked bonté divine de bon matin !! j'en étais écœurée, toutes plus énormes les unes que les autres mais ma parole qu'est ce qu'elles sont venues foutre à la mosquée ? non mais sérieux ? l'une venue raconter sa vie à sa copine, et l'autre venue se remplir la panse, mais c'était une horreur indescriptible, le discours était inaudible, la queue interminable, pour les boissons, le thé, les gâteaux, certaines râlaient parce que le buffet n'étaient pas à leur gout, et bien sur entre temps l'imam continuait son prêche ... un peuple de tarés et d'attardés mentaux voilà ce que c'est ! par contre parmi elles tu trouveras toujours une pour te faire la remarque sur ta "tenue" pas tout à fait dans les normes, sur tes cheveux pas tout à fait couvert .... ah ça elles savent faire :no:

Alors dis moi maintenant lyaqine, est ce la faute de la colonisation ? Dieu seul sait, et ceux qui me connaissent peuvent témoigner que je suis une fervente anti-colonisation, mais là il ne faut pas pousser. Je ne parle pas du degré de sous développement technologique, je parle bel et bien du comportement minable et de l'absence totale de valeurs dans les pays musulmans à tel point pù tu ne peux plus rien faire sans rachwa (pots de vin), qu'à chaque fois que tu stationnes tu te fais racketter avec le sourire des policiers en prime, que  mentir est une norme sociale, être sale fait partie du bronzage, voler n'est pas si grave et j'en passe ...

En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. (13:11)
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par lyaqine le Dim 18 Sep - 20:07

cher Tala je n' accuses pas les collants mais j' accuse l' ignorance.
et ce lui qui ne possède pas une chose il ne peut pas la donner.
فاقد الشئ لا يعطيه
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 283
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Tala* le Dim 18 Sep - 21:19

Ah ouais ? l'ignorance de quoi ? du savoir vivre ? des valeurs humaines ? tu confirmes donc inconsciemment ce que le colonisateur à toujours prôné de façon mensongère, à savoir qu'il a posé les pieds sur des terres peuplés par des indigènes analphabètes, à la limite des animaux de la brousse.

Allez, mieux vaut que j'opère une retraite avant de perdre mon sang froid !

Amusez vous bien !
avatar
Tala*

Féminin Messages : 788
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Invité le Lun 19 Sep - 9:50

abdulwahid a écrit:
Je me trouvais dans la mosquée qarawiyine à Fès à l'heure de la prière du maghrib, et vraiment lorsque le soleil commence à se coucher, que la fraîcheur s'installe dans la cour de zellige, et que le chant des oiseaux se mêle au bruissement des fontaines, l'âme ressent une atmosphère particulière de recueillement...C'est dans cette disposition d'esprit favorable que je commençais à faire la prière derrière l'imam lorsque retentit une sonnerie de téléphone...oh bien sûr, cela arrive très souvent...sauf que cette fois ci, le téléphone éructa de manière sacrilège le fameux air du french cancan...Mon élan spirituel se trouva brisé net et lorsque la sonnerie satanique s'interrompit enfin, je m'appliquais à retrouver ma concentration...Peine perdue malheureusement, car quelques secondes plus tard ce maudit téléphone reprit son incantation blasphématoire...et ce fut ainsi durant tout le déroulement de la prière...Pas une fois le propriétaire du téléphone n'a bougé le doigt pour éteindre le téléphone...cela aurait invalidé sa prière sans doute...? comme si sa prière pouvait être valide, alors même qu' il a anéanti par sa passivité la prière de dizaines de fidèles en même temps que la sienne...
Après la prière, encore sonné (c'est le cas de le dire) par ce fâcheux incident, je partis interroger l'imam à ce sujet...et lui, forcément fataliste de me répondre que malheureusement, il a beau répéter les mêmes choses des dizaines de fois et mettre des affiches sur toutes les colonnes de la mosquée, les gens n'y font pas attention...cela ne touche pas leur conscience...

Ce qui me fait penser à la prière à la maison. Comme chacun le sait, il est interdit d'interrompre sa prière ou de déranger celui qui prie. Pourtant, souvent qqn parle à celui qui prie. Pour dire qqch du genre " quand tu auras fini ta prière, tu me donneras le pantalon que ton fils à craqué, comme ça je le recouds directement" (oui, merci mais je prie qd même! hahahahaha)
Et la personne à qui on parle est censé faire un petit signe imperceptible pour montrer qu'elle a entendu (mais très discrètement car Dieu ne doit pas le voir! lol )

Bon, au delà de tout ça. Ca donne un cadre quand même parce que le christianisme montre bien que si on s'en remets entièrement à la bonne volonté de chacun plus personne ne prie, plus personne ne cherche Dieu et Il se retrouve en dernière position des choses qui comptent.



Non, les imams ne sont pas de sinistres barbus vociférant du haut de leur minbar leurs menaces à l'adresse des porteurs de pantalons trop courts ou trop longs...pas ceux que je connais en tout cas, et j'en ai rencontré un certain nombre dans mes pérégrinations...Ils ne font pas non plus de la métaphysique, mais justement ils évoquent essentiellement des sujets relatifs au bon comportement individuel et dans les relations sociales...
Mais la vérité, c'est que ce sont les individus qui ne veulent pas...ils ne veulent pas que la religion imprègne en profondeur leur existence, et pour leur petit confort mental ils se contentent d'un vernis superficiel, pensant s'assurer ainsi un paradis version minimum garanti...
Mais que restera t'il de son attestation de foi, de sa prière, de sa zakat, de son jeûne et de son pèlerinage, lorsqu'il sera présenté nu devant son créateur sous un soleil brûlant, que le vernis fondra ne laissant apparaître qu'une misérable coquille vide...

Ca fait longtemps que je voulais réhabilité un peu les imams sur ce forum. Merci Lyaqin de le faire. En ce qui me concerne je ne vais jamais à la mosquée, j'ai l'étrange sentiment que c'est un traquenard qui m'attend. Il faut dire que j'ai tenté une fois dans ma vie d'y entrer, quand je voulais apprendre la prière et je n'ai pas franchi la porte qu'on m'a dit qu'il fallait mettre un foulard pour entrer, qu'il se trouvait à l'intérieur des personnes qui prient et que je pourrais perturber.
Bon, je m'éloigne de mon but premier. Donc les imams ne sont pas tous d'horribles personnes avides de pouvoir. Il en existe qui font de leur mieux pour éduquer la population a une relation plus saine à Dieu et à la religion. Et Tatonga écrivait à juste titre que les musulman croient que l'Islam ne commande pas de payer ses impôts. Et bien l'imam de mon coin, il a fait une fois sont rhotbar sur le fait que frauder la communauté est un vol (ET MÊME LORSQUE C'EST UNE COMMUNAUTE A MAJORITE NON MUSULMANE).
Sans compter les nombreux prêches sur la famille, la solidarité, l'éducation des enfants... Les imams font parfois un travail d'éducation de la population qui n'est pas du luxe.
Quand à la dimension spirituelle, j'imagine qu'il doit y avoir des Imams qui y font plus attention que d'autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience du musulman.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum