Aimer la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aimer la vie

Message par Tatonga le Ven 16 Sep - 6:45

Toutes les 40 secondes, une personne se suicide dans le monde, sans compter ceux qui ratent leur coup, selon l'O.M.S. Le suicide fait davantage de victimes que la guerre ou les catastrophes naturelles et concerne le monde entier, avec toutefois de fortes disparités.
Si le taux mondial se situe à 11,4 suicides pour 100 000 personnes, l'Asie du sud-est est la région la plus durement touchée, avec un taux de 17,7. Le taux est légèrement plus élevé dans les pays riches (12,7) que dans les pays à revenu faible et intermédiaire (11,2).

A quel désespoir faut-il être acculé pour renoncer à la vie ?
Et que dire alors de la vie, si précieuse à ce qu'on dit ?
Que de drames, et quel malheur est celui de l'humanité !
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Invité le Ven 16 Sep - 14:29

Ouf tu m'as fait peur, en lisant le titre de ton message j'ai cru que tu allais ton pondre un texte optimiste!!!

Donc sur 100 000 personnes dans le monde, 99 989 choisissent de continuer à vivre quand même. Quelle folie!

Plus sérieusement lorsque le suicide touche les ado et jeunes adultes, ça me brise toujours le cœur que personne n'ait su leur dire que l'incertitude et le mal être n'est qu'un moment à passer car même chez les personnes les plus dépressives, il y a toujours des moment où l'on entend "heureusement que je suis toujours là".

A chacun d'être attentif à ceux qui sont autour de nous, il parait que l'enfer c'est les autres. Alors essayons de ne pas faire de la vie de notre entourage un enfer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Invité le Ven 16 Sep - 19:40

Tatonga a écrit:Toutes les 40 secondes, une personne se suicide dans le monde, sans compter ceux qui ratent leur coup, selon l'O.M.S. Le suicide fait davantage de victimes que la guerre ou les catastrophes naturelles et concerne le monde entier, avec toutefois de fortes disparités.
Si le taux mondial se situe à 11,4 suicides pour 100 000 personnes, l'Asie du sud-est est la région la plus durement touchée, avec un taux de 17,7. Le taux est légèrement plus élevé dans les pays riches (12,7) que dans les pays à revenu faible et intermédiaire (11,2).

A quel désespoir faut-il être acculé pour renoncer à la vie ?
Et que dire alors de la vie, si précieuse à ce qu'on dit ?
Que de drames, et quel malheur est celui de l'humanité !

Eh ben voilà, pour une fois que ce n'est pas l'Islam ... oui je sais ce n'est pas très élégant de ma part Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par lyaqine le Ven 16 Sep - 20:18

on ne sait plus qui déplorer est ce les vivant ou les mort?
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 370
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Invité le Ven 16 Sep - 21:45

Ben ceux qui se suicident sont mort-vivants tu peux donc sans crainte déplorer les deux. Rolling Eyes

Bon je fais dans l'ironie pas sympathique, mais il faut rappeler que la dépression est une véritable maladie, et ce quelque soient les causes qui l'induisent. J'ai tellement souvent entendu répéter les musulmans autour de moi que c'était un manque de foi Shocked que ça me met hors de moi. Non à leur grand désespoir, nous sommes face à une pathologie en bonne et due forme qui demande d'être traitée et qui a des chances de guérison lorsqu'elle est prise en charge et non pas snobée comme un tabou honteux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Invité le Lun 19 Sep - 13:15

lyaqine a écrit:
donc on déplore les suicidants à cause de leurs attitude et on déplore les vivants à cause de ce qu' ils sont devenu;ils ne voient que leur intérêt.

Peut-être que pour choisir de vivre, il faut en effet borner sa satisfaction à ce qui est à notre portée. Je ne sais pas si les vivant ne voient que leur intérêts mais en tout cas il est douloureux de comprendre la limite de sa possibilité d'action, et le vivant doit bien s'y soumettre. Accepter ce que le monde a de laid, aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Invité le Lun 19 Sep - 13:16

Lyaqine, excuse moi, j'ai effacé ton message en voulant y répondre Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par lyaqine le Lun 19 Sep - 21:15

l' homme est sur terre pour tenir le bâton au milieu.
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 370
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Triomphe christique le Sam 12 Nov - 11:57

Il convient de préciser et de conscientiser que bon nombre de ces personnes en venant à se suicider le font parce qu'elles sont à bout, suppliciées par d'horribles injustices face auxquelles elles sont souvent réduites à l'impuissance.
Nous trouvons par exemple parmi elles des victimes de pervers(es) narcissiques qui se retrouvent avec la majorité à dos, tellement ridiculisées et dépréciés par les gens de leur entourage qu'elles ne peuvent faire entendre leurs souffrances et faire reconnaître le mal qui leur est fait. Souvent, leurs bourreaux et leurs complices leur assène des violences psychologiques et les culpabilisent pour les monter contre elles-mêmes et les pousser au suicide.
Il y a aussi des personnes merveilleuses, morales, sages qui se font rabaisser au statut de moins que rien et qui, ne supportant pas cette injustice et se heurtant à des diffamations comme à des moqueries dès qu'elles se plaignent finissent par vouloir quitter ce monde.
Les pousses-au-suicide entretiennent un mystère concernant les cause de ces suicides pour ne pas qu'ils soient reconnus comme des conséquences d'injustices et d'une certaine perversité collective. Puis ça arrange beaucoup de gens malhonnêtes de dépeindre les victimes suicidés comme des dépressifs sans raisons, comme des négativistes de nature qui n'aimeraient pas la vie. C'est tellement facile.
Nous vivotons à une époque où la haine de la moralité est à son paroxysme et où, dès que l'on se montre un minimum mature, sage, discipliné, responsable et intelligent on passe pour fou, pire encore pour une sous-merde et on se mange des diffamations à tout va. Beaucoup de gens sont de fascistes immoralistes qui vouent une haine insondable pour les gens biens en rejetant leur différence, en leurs imputant leurs torts, en les bouc-émissairant et en les poussant souvant au suicide.
Il ne vous pas les laisser faire et en venir à ce suicider car c'est alors être complice avec eux contre soi-même. Certains se suicident vraiment pas souffrance et par raz-le-bol de l'infernalité qu'ils subissent et d'autres se suicident par culpabilité déraisonnable, en en venant à se croire ignobles. Quand des pervers inversent les rôles et prennent leurs victimes pour bouc-émissaires en leur foutant tout sur le dos, il n'est pas rare que celles-ci, à bout ou à l'usure en viennent à se croire in fine vraiment ignobles et coupables. C'est alors qu'elles se suicident et ensuite les responsables de cela, les agresseurs sous cape jouent un rôle pour simuler les regretter et ne pas comprendre ce qui s'est passé, jouant les anges, les innocents.
Ce phénomène est épouvantable.
Il y a des gens qui vivent vraiment l'enfer sur sut Terre quand d'autres s'en délectent et fondent leur bonheur sadiquement, sur le malheur d'autres gens. D'ailleurs on cherche à nous conditionner à accepter ça comme normal, comme étant dans l'ordre des choses avec des adages immonde comme "le bonheur des uns fait le malheur des autres", tout pour qu'on en vienne à penser que c'est la vie, que c'est comme ça et que ça ne peut être autrement.
On nous ment.
Ça peut être autrement et si des gens (aussi nombreux soient-ils) fonde sadiquement leur bonheur sur le malheur d'autres, profitent, exploitent sans scrupules, ils sont fautifs, c'est une injustice, une anomalie qui ne devrait pas être. Ils pourraient changer et arrêter en se responsabilisant mais avec tout ce discours immonde selon lequel "c'est comme ça, c'est la vie" les gens se mettent à l'accepter dans un certain fatalisme.
Bien sûr ces gens ridiculises le discours que je viens de tenir et se disent intelligents alors qu'ils sont pour le sadisme dans le fait de se faire plaisir sur le malheur d'autrui.
Celui qui fonde son bonheur sur l'exploitation et le malheur d'autres gens est la bonheur laid. Il peut se targuer d'être heureux et brandir ça comme pseudo-preuve qu'il aurait raison, il reste quelqu'un d'ignoble. On ne mesure pas le degré de raison et t'intelligence d'une personne à son degré de bonheur. Le bonheur oui mais bien conditionné et sans que ce soit au détriment d'autres gens.
Beaucoup de gens ne croient absolument pas en la possibilité d'être heureux sans faire du mal à autrui. Ils ne considèrent le bonheur que dans l'immoralité et pour eux, sagesse, morale, bon sens, responsabilité sont synonymes de souffrance, relèvent du masochisme. C'est immonde de bêtise.

Triomphe christique

Masculin Messages : 12
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Tatonga le Sam 12 Nov - 12:20

Il me semble certain que certains suicidés ont subit des pressions et des agressions psychologiques qu'ils n'ont pas pu supporter.
Mais il me semble tout aussi certain que ceux qui se suicident sont fragiles psychologiquement.
Ces personnes sont assez facilement reconnaissables, aussi faut-il leur accorder une attention plus accrue.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Triomphe christique le Sam 12 Nov - 12:32

Tatonga a écrit:Il me semble certain que certains suicidés ont subit des pressions et des agressions psychologiques qu'ils n'ont pas pu supporter.
Mais il me semble tout aussi certain que ceux qui se suicident sont fragiles psychologiquement.
Ces personnes sont assez facilement reconnaissables, aussi faut-il leur accorder une attention plus accrue.

Ces personnes ont été fragilisées psychologiquement par les agressions psychologiques qu'elles sont subis, notamment par les diffamations, les camouflets et les rabais de leur personne qui leur ont occassionnés des blessures narcissiques parfois profondent. Il faut faire très attention à ne pas commettre un fâcheux anachronisme, à ne pas inverser cause et conséquence. L'idée reçue que ces susicidaires seraient fragiles psychologiquement de nature, dès la naissance et que ça serait un trait caractéristique de leur personnalité et inné est fausse et dangereuse car elle conduit à nier la vrai cause de leur fragilité, leur statut de fragilisés, à déresponsabiliser leurs agresseurs et à rajouter à ces gens de la culpabilité déraisonnable en les rendant responsables de leurs fragilié. C'est même la dernière chose à faire avec ces victimes car c'est alors les dépracier encore davantage avec un condescendance très mal venue, en les considérant comme des gens qui "ont du mal dans la vie". c'est aussi se méprendre sur le sujet car quiconque a un minimum d'expérience en la matière sait parfaitement que ces personnes étaient pour la plupart des gens très équilibrés et solides avant d'être fragilisés par les agresseurs injustes.
Beaucoup de gens lâches qui n'ont pas le cran de soutenir ces victimes et d'aller à l'encontre des agresseurs se dérobent à leur devoir moraux d'aide et alors s'en tenir à la considération (fausse) que ces victimes sont coupables de fragilité et qu'elles n'ont qu'à ne pas être impactées par les agresseurs les arrangent bien. Il est bien plus facile de charger les victimes dans une forme de complicité subtile avec les agresseurs que de s'opposer à l'orgueil et à la méchanceté de ces derniers.
Les gens qui traitent les victimes de chochottes qui n'encaissent rien et qui leur donnent des leçons de positivistes et de combativité sont des personnes qui ne savent pas ce que c'est que de subir des violences et qui ont souvent très peu de vécu en la matière. Le comble est que quand ce sont eux qui subissent des agressions ils ne supportent alors pas que d'autres leurs disent qu'ils sont fragiles et qu'ils n'ont qu'à prendre sur eux et être forts. Ils ne veulent pas que ça s'applique à eux, ce qui montre bien qu'ils sont malhonnête. Ensuite, ils vont trouver des gens qui vivent l'enfer et les prendre de haut pour jouer les forts, les profs du bon moral, etc...
Sachez que cette attitude qui consiste à juger les vraies victimes comme étant victimes uniquement de leur fragilité et à ainsi les culpabiliser est immonde et relève d'une forme de complicité, par lâcheté, avec leurs bourreaux.

Triomphe christique

Masculin Messages : 12
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Tatonga le Sam 12 Nov - 12:53

C'est trop complexe.
Moi, des agressions et des pressions psychologiques ne suffiraient jamais à me conduire au suicide. J'aurai au contraire une réaction énergique pour y mettre un terme.
Et puis les causes des suicides sont multiples, il y a des gens qui se suicident parce que leur vie a été brisée, d'autres suite à une déception parce qu'ils ont été trahis, d'autres parce qu'ils ont été éconduit par la femme qu'ils aiment, d'autres parce qu'ils se trouvent ruinés suite à un mauvais coup du sort, d'autres parce qu'ils sont devenus impuissant sexuellement (ça existe), d'autres parce que devenus tout simplement chauves et ont perdu l'espoir de plaire aux femmes, etc........
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer la vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum