Un monde sans Dieu.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Mer 2 Déc - 22:16


Peut-on imaginer, supporter, l'idée d'un monde, d'une humanité sans Dieu ?
Je pense que l'idée d'une humanité sans Dieu serait insupportable, l'homme se verrait réduit à une chose quelconque, ne valant pas plus que n'importe quel autre objet.
Je le pense, bien que n'étant moi-même accro d'aucune religion et n'ayant sur cette question divine aucune certitude.
Mais je crois que si l'humanité acquerait la certitude absolue de l'absence de Dieu, elle serait désemparée et que même les athées nourrissent en secret, inconsciemment, sans se l'avouer, l'espoir de l'existence de Dieu.
Que serait le monde, que seraient les hommes, sans Dieu ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Saint Glinglin le Jeu 3 Déc - 11:41

Sans dieux, il y aurait des tas de Tatonga pour en inventer et dire que c'est le seul vrai et qu'il faut être débile pour ne pas y croire.
avatar
Saint Glinglin

Messages : 74
Date d'inscription : 18/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 11:51

Tatonga a écrit:
Peut-on imaginer, supporter,  l'idée d'un monde, d'une humanité sans Dieu ?
Je pense que l'idée d'une humanité sans Dieu serait insupportable, l'homme se verrait réduit à une chose quelconque, ne valant pas plus que n'importe quel autre objet.
Je le pense, bien que n'étant moi-même accro d'aucune religion et n'ayant sur cette question divine aucune certitude.
Mais je crois que si l'humanité acquerait la certitude absolue de l'absence de Dieu, elle serait désemparée et que même les athées nourrissent en secret, inconsciemment, sans se l'avouer, l'espoir de l'existence de Dieu.
Que serait le monde, que seraient les hommes, sans Dieu ?
Avant   1700 ans avant JC, personne n'avait eu encore l'idée d'un dieu unique . Preuve que pendant  500 000 l'idée d'un dieu unique n'etait pas venue à l'idée des hommes .
Donc cette humanité n'avait pas cette notion, et le monde a bien évolue malgré cela .
Si dieu n'existait dans l'imaginaire humain pas il faudrait l'inventer
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Jeu 3 Déc - 12:27

Saint Glinglin a écrit:Sans dieux, il y aurait des tas de Tatonga pour en inventer et dire que c'est le seul vrai et qu'il faut être débile pour ne pas y croire.
Ce n'est pas cela Saint Glinglin, mais sans Dieu, sans l'idée d'un Dieu, sans l'idée qu'il y a un Dieu et que l'homme est sa créature privilégiée, que l'homme est le centre de tout et qu'il est partie prenante dans le dessein de Dieu, l'homme se trouverait alors ravalé au niveau d'un vulgaire animal.
Non, je pense que sans Dieu, l'homme ne serait plus l'homme, l'humain...
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Jeu 3 Déc - 12:30

dan 26 a écrit:
Tatonga a écrit:
Peut-on imaginer, supporter,  l'idée d'un monde, d'une humanité sans Dieu ?
Je pense que l'idée d'une humanité sans Dieu serait insupportable, l'homme se verrait réduit à une chose quelconque, ne valant pas plus que n'importe quel autre objet.
Je le pense, bien que n'étant moi-même accro d'aucune religion et n'ayant sur cette question divine aucune certitude.
Mais je crois que si l'humanité acquerait la certitude absolue de l'absence de Dieu, elle serait désemparée et que même les athées nourrissent en secret, inconsciemment, sans se l'avouer, l'espoir de l'existence de Dieu.
Que serait le monde, que seraient les hommes, sans Dieu ?
Avant   1700 ans avant JC, personne n'avait eu encore l'idée d'un dieu unique . Preuve que pendant  500 000 l'idée d'un dieu unique n'etait pas venue à l'idée des hommes .
Donc cette humanité n'avait pas cette notion, et le monde a bien évolue malgré cela .
Si dieu n'existait  dans l'imaginaire humain pas il faudrait l'inventer
Amicalement
Mais, Dan, que l'homme se soit de tout temps trempé de Dieu, qu'il ait de tout temps mal imaginé Dieu, que l'homme se soit de tout temps trompé sur le compte de Dieu, cela signifié-t-il que Dieu n'existe pas, cela empêche-t-il Dieu d'exister ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Saint Glinglin le Jeu 3 Déc - 15:48

Tu t'inventes un dieu parce que tu as peur de mourir.

Et tu inventes que les athées croient secrètement à ce dieu pour ne pas t'avouer que ton dieu n'est que ton invention.
avatar
Saint Glinglin

Messages : 74
Date d'inscription : 18/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 21:09

Tatonga a écrit:
Non, je pense que sans Dieu, l'homme ne serait plus l'homme, l'humain...
Et pourtant c'est ce qu'il a été pendant plus de 500 000 ans puisque le monothéisme est la religion imaginée par les hommes la plus ressente , seulement 1700 ans avant JC , soit 300ans avant Moise !!!! affraid
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 21:12

Tatonga a écrit:


Mais, Dan, que l'homme se soit de tout temps trompé de Dieu, qu'il ait de tout temps mal imaginé Dieu, que l'homme se soit de tout temps trompé sur le compte de Dieu, cela signifié-t-il que Dieu n'existe pas, cela empêche-t-il Dieu d'exister ?
tu le dis toi même involontairement, cela démontre bien que ce sont les hommes qui l'on imaginé , en le faisant evoluer en fonction de leur environnement immédiat .
Amicalement .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Jeu 3 Déc - 21:19

dan 26 a écrit:
Tatonga a écrit:
Non, je pense que sans Dieu, l'homme ne serait plus l'homme, l'humain...
Et pourtant c'est ce qu'il a été pendant plus de 500 000 ans puisque le monothéisme est la religion imaginée par les hommes la plus ressente , seulement 1700 ans avant JC , soit 300ans avant Moise !!!! affraid
amicalement
Tu sais, Dan, qu'il ne faut pas confondre Dieu et religions.
Je sais pour t'avoir beaucoup lu que pour toi qui dit Dieu, dit religions et qui dit religion dit monothéisme.
Et quand tu récuse l'idée de Dieu, ce sont les religions monothéistes que tu récuses.
Tu n'as pas tort, puisque ce sont ces religions qui parlent de Dieu.
Et pourtant, Dan, le prodige est tel, qu'il doit y avoir quelque chose de grandiose, de sublime qui ne soit pas vain, qui a fait que l'homme est esprit, pensée, conscience, et qu'on pourrait appeler Dieu
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Jeu 3 Déc - 21:28

Saint Glinglin a écrit:Tu t'inventes un dieu parce que tu as peur de mourir.
Et tu inventes que les athées croient secrètement à ce dieu pour ne pas t'avouer que ton dieu n'est que ton invention.

Oui, Saint Glinglin, l'homme ne devrait pas mourir.
Une vie, un souffle, ne doivent pas être détruits. Je ne sais pas qui disait que le premier homme à mourir a dû être bien surpris.
Je n'ai pas de dieu particulier, inutile de me coller une étiquette. Mais je refuse tout simplement l'absurde; et sans un dieu, tout serait absurde.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 22:01

Tatonga a écrit:
Tu sais, Dan, qu'il ne faut pas confondre Dieu et religions.
tout à fait mais dieu, est un produit de la religion monothéistes


Je sais pour t'avoir beaucoup lu que pour toi qui dit Dieu, dit religions et qui dit religion dit monothéisme.
non toutes les religions ne sont pas monotéhites . Dans l'évolution des cultes et des religions on cite dans l'ordre l'animisme , le panthéisme,le polythéisme , qui c'est muté en hénothéisme , pour devenir tardivement un monothéisme avec ce fameux dieu interventionniste


Et quand tu récuse l'idée de Dieu, ce sont les religions monothéistes que tu récuses.
Sans le monothéisme personne ne ferait mention du dieu seul et unique .

Tu n'as pas tort, puisque ce sont ces religions qui parlent de Dieu.
Et pourtant, Dan, le prodige est tel, qu'il doit y avoir quelque chose de grandiose, de sublime qui ne soit pas vain, qui a fait que l'homme est esprit, pensée, conscience, et qu'on pourrait appeler Dieu
Il doit y avoir quelque chose!!!!affraid affraid est ce une espérance ? qui réconforterait et qui permettrait de répondre aux 3 questions fondamentales ?
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 22:04

Tatonga a écrit:
Je n'ai pas de dieu particulier, inutile de me coller une étiquette. Mais je refuse tout simplement l'absurde; et sans un dieu, tout serait absurde.
cela confirme ce que j'essaye de vous expliquer depuis que je suis sur ces forums. l'etre humain trouve insupportable sa finitude(ce qui est assez logique ), et de fait cherche à se réconforter au travers de ses croyances . pour ce que cela peut intéresser il y a d'autres méthodes , pour accepter sa conditions humaine .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Jeu 3 Déc - 22:17

dan 26 a écrit:
non toutes les religions ne sont pas monotéhites . Dans l'évolution des cultes et des religions  on cite dans l'ordre  l'animisme , le panthéisme,le polythéisme , qui c'est muté en hénothéisme , pour devenir tardivement un monothéisme  avec ce fameux dieu interventionniste
N'est-ce pas là le signe que l'homme a toujours refusé l'absurde, que de tout temps l'homme a cherché Dieu, sachant intuitivement ou rationnellement qu'il doit nécessairement y en avoir un ?
Comment expliques-tu que l'homme ait en lui l'exigence du sens, le refus de l'absurde, la raison et la logique et que l'univers dont il fait parti en soit épourvu ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 22:34

Tatonga a écrit:
N'est-ce pas là le signe que l'homme a toujours refusé l'absurde,
Qu'il n'ait pu accepter sa finitude je suis d'accord, tout tourne autour de cela, il ne peut accepter sa condition humaine cela lui est insupportable .
que de tout temps l'homme a cherché Dieu,
il n'a pas cherché dieu, il a cherché une solution afin de se rassurer . Il semblerait qu'à l'origine du fameux sentiment religieux, c'est sa capacité à réver au défunt disparu , qui lui a fait imaginer ce fameux au delà . On en retrouve des traces au travers des premières sépultures équipées d’ustensiles de survie .


sachant intuitivement ou rationnellement qu'il doit nécessairement y en avoir un ?
non désolé pour moi la première cause première recherchée par l'homme étant l'origine des faits naturels dont il ne connaissait pas les causes. Les dieux de l'orage, de la pluie du tonnerre, de la neige, etc étaient les premières divinités imaginées par les êtres humains, et ces divinités ont évolue en même temps que l'etre humain au travers de sa structure sociétale . Le dieu suprême n 'est apparu qu'au moment ou l'homme érigé en pharaon, a été divinisé par son peuple(voir Akhenaton ) , une forme d'évhémérisme qui a évolué en monothéisme en partant d'un hénothéisme .
.
Comment expliques-tu que l'homme ait en lui l'exigence du sens, le refus de l'absurde, la raison et la logique et que l'univers dont il fait parti en soit épourvu ?
Rien de plus simple la peur de la mort, et de faits dont ils ne comprenaient pas les causes ont été à l'origine de ces mythes imaginés par les hommes et qu'ils ont su faire evoluer au fil du temps .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Boemboy le Ven 11 Déc - 23:30

Je vois aujourd'hui autour de moi beaucoup de jeunes qui n'ont pas eu de formation religieuse et qui vivent dans l'indifférence par rapport à Dieu. Ils voient bien qu'il existe des croyants de diverses religions, mais ils voient ça comme des clubs de supporters de foot ou de partis politiques. Ils n'y voient rien de philosophique ou d'absurde...
Leur vie est strictement humaine, dans la société humaine, avec les préoccupations des humains par rapport à leur société. Mais Dieu n'est pas un sujet important pour eux.
N'est-ce pas là une préfiguration de ce que pourrait être une société sans Dieu ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Ven 11 Déc - 23:42

Boemboy a écrit:Je vois aujourd'hui autour de moi beaucoup de jeunes qui n'ont pas eu de formation religieuse et qui vivent dans l'indifférence par rapport à Dieu. Ils voient bien qu'il existe des croyants de diverses religions, mais ils voient ça comme des clubs de supporters de foot ou de partis politiques. Ils n'y voient rien de philosophique ou d'absurde...
Leur vie est strictement humaine, dans la société humaine, avec les préoccupations des humains par rapport à leur société. Mais Dieu n'est pas un sujet important pour eux.
N'est-ce pas là une préfiguration de ce que pourrait être une société sans Dieu ?
Pas seulement ces jeunes !!
Les enfants aussi !
Ces jeunes dont tu parlent n'ont tout simplement pas la curiosité de s'interroger.
Ils ne se sont pas posés de questions sur le monde, sur l'uniers, sur eux-mêmes. Ils ne se sont jamais demandé qui ils sont, d'où ils viennent et où il vont, et pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien.
Sans vouloir les dénigrer, ils vivent un peu comme les animaux, sans se poser de question.
Personnellement, je n'adhère à aucune religion, mais je m'interroge sur Dieu, car s'interroger sur Dieu, ce n'est rien d'autre que chercher une explication, chercher un sens.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Sam 12 Déc - 0:13

Tatonga a écrit:

Personnellement, je n'adhère à aucune religion, mais je m'interroge sur Dieu, car s'interroger sur Dieu, ce n'est rien d'autre que chercher une explication, chercher un sens.
merci c'est ce que je m’évertue à vous expliqué depuis que je suis sur les forums, Dieu, les dieux, les déesses, les esprit, etc etc sont les mots jokers qui permettent de répondre aux 3 fameuses questions existentielles que se posent tous les êtres humains un jour .
Certains ont besoin de ces réponses et d'autres d'autres réponses . Sans les religion monothéistes tu n'utiliserait pas ce mot .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Sam 12 Déc - 0:53

dan 26 a écrit:
Tatonga a écrit:

Personnellement, je n'adhère à aucune religion, mais je m'interroge sur Dieu, car s'interroger sur Dieu, ce n'est rien d'autre que chercher une explication, chercher un sens.
merci c'est ce que je m’évertue à vous expliqué  depuis que je suis sur les forums, Dieu, les dieux, les déesses, les esprit, etc etc  sont les mots jokers  qui permettent  de répondre aux 3 fameuses questions existentielles que se posent tous les êtres humains un jour .
Certains ont besoin de ces réponses et d'autres d'autres réponses . Sans les religion monothéistes  tu n'utiliserait pas ce mot .  
amicalement
Je suis plus athée que toi, mais tu te trompe. Dieu n'est pas seulement le Dieu des monothéistes.
S'interroger sur Dieu, ce n'est qu'une façon de dire que l'on est intrigué par ce qui existe, par le monde, par l'univers, par la vie, par cette créature étrange qu'est l'homme, car c'est bien une créature étrange n'est-ce pas? S'interroger sur Dieu, ce n'est rien d'autre que refuser l'absurde et chercher un sens à tout cela, à ce mystère, à ces énigmes. Dieu, c'est ce qui donne sens.
Pour les hommes, ce n'est donc pas un moyen de se rassurer ou d'accepter leur finitude ou de calmer leurs angoisses existentielles, comme tu ne cesse de le répéter, bien qu'il y ait un peu de tout cela, mais de comprendre, de trouver du sens.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Sam 12 Déc - 7:11

Tatonga a écrit: Dieu, c'est ce qui donne sens.
Pour les hommes, ce n'est donc pas un moyen de se rassurer ou d'accepter leur finitude ou de calmer leurs angoisses existentielles, comme tu ne cesse de le répéter, bien qu'il y ait un peu de tout cela, mais de comprendre, de trouver du sens.
Trouver du sens c'est répondre aux 3 questions fondamentales,
D'où venons nous
Que faisons nous sur terre , et surtout où allons nous
accepter en quelque sorte sa condition humaine .
Certains ont besoin de divinités,de mirages d'autres pas . C'est parfait comme cela chacun peut choisir sa réponse , et se réconforter .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Boemboy le Sam 12 Déc - 11:42

dan 26 a écrit:
Trouver du sens c'est répondre aux 3 questions fondamentales,
D'où venons nous
Que faisons nous sur terre , et surtout où allons nous
accepter en quelque sorte sa condition humaine .
Certains ont besoin de divinités,de mirages  d'autres pas . C'est parfait comme cela chacun peut choisir sa réponse , et se réconforter .  
amicalement

L'homme cherche des réponses à des questions qui le dépassent. Avec son expérience à son échelle il se demande ce qui se passe à l'échelle de l'univers. Il ne pourra jamais accéder à des réponses vérifiables. Il devra toujours se contenter d'hypothèses plus ou moins cohérentes avec ses observations..
Ceux qui admettent cette impossibilité limitent leurs ambitions au domaine accessible.
Ceux qui ont besoin de réponses en trouvent dans les religions...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Sam 12 Déc - 12:07

dan 26 a écrit:
Trouver du sens c'est répondre aux 3 questions fondamentales,
D'où venons nous
Que faisons nous sur terre , et surtout où allons nous
Oui, se poser des questions, chercher des réponses. Depuis que l'homme est homme, chaque fois qu'il voyait quelque chose, il se demandait: " mais qu'est-ce que cela ? " S'interroger, se poser des questions d'ordre métaphysique est une spécifité de l'homme, c'est ce qui distingue l'homme du monde animal. La pensée ne répond pas à un besoin biologique, elle est en quête  de vérité pour rendre le monde intelligible.
Le dialogue de l'esprit répond à un besoin, le besoin de comprendre. L'homme a soif de connaissances.
Cela n'a rien à voir avec la peur, la terreur et les angoisses.
accepter en quelque sorte sa condition humaine .

Excuse-moi, mais cette phrase, écrite après les précédentes, n'a aucune place ici et ne veut strictement rien dire.
Certains ont besoin de divinités,de mirages  d'autres pas . C'est parfait comme cela chacun peut choisir sa réponse , et se réconforter .  
amicalement
Là encore, cela n'a aucun lien avec ce qui précède. Quel rapport y a-t-il entre ce que tu as appelé les 3 questions fondamentale, d'une part, et le besoin de divinités/mirages qui réconfortent, d'autre part ? En quoi se poser de telles questions serait se réconforter ? [/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Sam 12 Déc - 21:27

Boemboy a écrit:
L'homme cherche des réponses à des questions qui le dépassent. Avec son expérience à son échelle il se demande ce qui se passe à l'échelle de l'univers. Il ne pourra jamais accéder à des réponses vérifiables.
pour le moment

Il devra toujours se contenter d'hypothèses plus ou moins cohérentes avec ses observations..
Où se contenter d'attendre les réponses , pouquoi tant de précipitation pour avoir ces réponses ?

Ceux qui admettent cette impossibilité limitent leurs ambitions au domaine accessible.
Non il se contentent d'attendre, simplement et s'en satisfont .

Ceux qui ont besoin de réponses en trouvent dans les religions..
. Les religions, les sectes, les mouvement philosophiques , et s'en contentent . C'est parfait comme cela . Preuve que nous sommes tous différents . Où est le problème
Amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Sam 12 Déc - 21:36

[quote]
Tatonga a écrit:
Oui, se poser des questions, chercher des réponses. Depuis que l'homme est homme, chaque fois qu'il voyait quelque chose, il se demandait: " mais qu'est-ce que cela ? " S'interroger, se poser des questions d'ordre métaphysique est une spécifité de l'homme, c'est ce qui distingue l'homme du monde animal. La pensée ne répond pas à un besoin biologique, elle est en quête  de vérité pour rendre le monde intelligible.
Pourquoi utiliser le mot vérité, certains hommes sont en quête de réponses, de comprendre tout simplement . et pourquoi d'après toi ont ils tant besoin de réponse ?Alors qeu pour d'autres énigmes ils se contentent d'attendre d'après toi ?

,
Le dialogue de l'esprit répond à un besoin, le besoin de comprendre. L'homme a soif de connaissances.
Tout à fait mais pourquoi utilises tu le fameux mot de vérité ?


Cela n'a rien à voir avec la peur, la terreur et les angoisses.
Alors dit nous pourquoi ils ont tant besoin de réponses , d'après toi ?

Là encore, cela n'a aucun lien avec ce qui précède. Quel rapport y a-t-il entre ce que tu as appelé les 3 questions fondamentale, d'une part, et le besoin de divinités/mirages qui réconfortent, d'autre part ? En quoi se poser de telles questions serait se réconforter ?
Ce n'est pas se poser les questions qui réconfortent , mais surtout apporter une réponse surtout à la dernière fameuse question fondamentale , où allons nous ?. C'est cette question qui sans réponse angoisse tant de personne. La prise de conscience de sa finitude, ce que j'appelle trompeusement la prise de conscience de sa condition humaine . Attention ce n'est pas une critique de ma part, ce n'est qu'un constat , devant cette angoisse naturelle face à la mort, l'etre humain a besoin de se réconforter(et c'est normal ) , et c'est là que le fameux sentiment religieux apparait .
amicalement .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Tatonga le Sam 12 Déc - 22:13

dan 26 a écrit:
Pourquoi utiliser le mot vérité, certains hommes sont en quête de réponses, de comprendre tout simplement . et pourquoi d'après toi ont ils tant besoin de réponse ?Alors qeu pour d'autres énigmes ils se contentent d'attendre d'après toi ?
Oui, ils sont en quête de réponses, donc de vérité, ils ont besoin de comprendre.
Ils ont besoin de réponses, parce que la curiosité intellectuelle est une composante de l'être humain, c'est ce qui le différencie de l'animal. Je te l'ai écrit, pourquoi me le fais-tu répéter.
Non, il n'attends pas, il s'interroge toujours à propos de toutes les énigmes qui se posent à lui. Et avant même que la science nu puisse lui fournir des preuves, il a toujours des hypothèses toutes prêtes pour expliquer les phénomènes qui l'interpellent, y compris et pas seulement à propos des 3 questions ques tu as appelées fondamentales. Quand l'homme n'a pas sous la main une explication strictement scientifique, il n'attend pas, il ne peut pas attendre, il se forge une hypothèse et se conduit en fonction de cette hypothèse, car il sait qu'il vaut mieux se tromper que de se condamner à l'immobilisme. Ceci, dans tous les domaines et c'est pourquoi il arrive souvent que la connaissance finit parfois par dévoiler des idées reçues, des préjugés, etc. Mais l'homme, ne peut attendre, ne peut se passer de préjugés. Il lui en faut en attendant que la science arrive.
Alors dit nous pourquoi ils ont tant besoin de réponses , d'après toi ?
J'ai déjà répondu à cette question. L'homme ne peut pas se regarder, regarder ce qui l'entoure, observer la voûte céleste étoilée, sans se poser de questions et chercher des réponses.
Même une vache ruminant dans un pré suivrait du regard un train qui passe...Peut-être se pose-t-elle aussi des questions. Qui sait ?
Ce n'est pas se poser les questions qui réconfortent , mais surtout apporter une réponse surtout à la dernière fameuse  question fondamentale , où allons nous ?. C'est cette question qui sans réponse angoisse tant de personne. La prise de conscience  de sa finitude, ce que j'appelle trompeusement  la prise de conscience de sa condition humaine . Attention ce n'est pas une critique de ma part, ce n'est qu'un constat , devant cette angoisse naturelle face à la mort, l'etre humain a besoin de se réconforter(et c'est normal )  , et c'est là que le fameux sentiment religieux apparait .
amicalement .
Il est tout à fait normal que l'homme soit angoissé par se finitude, bien que ce ne soit pas le cas de tout le monde. Mais ce qui semble t'échapper, c'est que cette angoisse n'invalide pas les questionnements de l'homme, même ceux qui ne sont pas angoissés se posent des questions métaphysiques. Ce n'est pas cette angoisse qui est cause et justifie les questionnements. Crois-tu que si l'homme était immortel, il ne se poserait pas de questions et ne chercheraait pas un Dieu, la Cause, le Créateur de ce qui est ? Moi, je suis sûr que si [/quote]
[/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3924
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Invité le Sam 12 Déc - 22:35

[quote]
Tatonga a écrit:
Oui, ils sont en quête de réponses, donc de vérité, ils ont besoin de comprendre.
Les réponses ne sont pas toutes des vérités.  
Ils ont besoin de réponses, parce que la curiosité intellectuelle est une composante de l'être humain, c'est ce qui le différencie de l'animal. Je te l'ai écrit, pourquoi me le fais-tu répéter.
J'ai répondu pourquoi ne pas avoir la patience d'attendre les réponses ?

Non, il n'attends pas, il s'interroge toujours à propos de toutes les énigmes qui se posent à lui. Et avant même que la science nu puisse lui fournir des preuves, il a toujours des hypothèses toutes prêtes pour expliquer les phénomènes qui l'interpellent, y compris et pas seulement à propos des 3 questions que tu as appelées fondamentales.
Ok mais tu n'as pas répondu, pourquoi il n'a pas la sagesse d'attendre  ? Alors que dans d'autres domaine, il a cette patience . C'est là que la question devient intéressante.


Quand l'homme n'a pas sous la main une explication strictement scientifique, il n'attend pas, il ne peut pas attendre, il se forge une hypothèse et se conduit en fonction de cette hypothèse, car il sait qu'il vaut mieux se tromper que de se condamner à l'immobilisme.
Il y a de nombreuses questions sans réponses , qui ne posent pas tant d’impatience , pourquoi ?


Ceci, dans tous les domaines et c'est pourquoi il arrive souvent que la connaissance finit parfois par dévoiler des idées reçues, des préjugés, etc. Mais l'homme, ne peut attendre, ne peut se passer de préjugés. Il lui en faut en attendant que la science arrive.
Désolé pas sur toutes les questions et énigmes , exemple toutes les énigmes  sur les sciences, cognitives sont sans réponse à ce jour, et personne n'en imagine !!!



Il est tout à fait normal que l'homme soit angoissé par se finitude, bien que ce ne soit pas le cas de tout le monde.
C'est le cas pour al grande majorité des humains à un moment de leur vie, c'est la raison pour laquelle les religions sont universelles .


Mais ce qui semble t'échapper, c'est que cette angoisse n'invalide pas les questionnements de l'homme, même ceux qui ne sont pas angoissés se posent des questions métaphysiques.
ET non désolé ce qui ne sont plus angoissés c'est qu'ils ont trouvé leur placebo


Ce n'est pas cette angoisse qui est cause et justifie les questionnements.
En est tu bien sûr ? Il suffit de voir comment les paléontologues, ont fixé la date de l'apparition du sentiment religieux, dans l’histoire de l'humanité !!!c'est flagrant CQFD  


Crois-tu que si l'homme était immortel, il ne se poserait pas de questions et ne chercherait pas un Dieu, la Cause, le Créateur de ce qui est ?

Moi je suis sur  que immortel l'etre humain n'a plus besoin de placebo, de divinité , d'espérance, de merveilleux   .
Le   seul point   commun entre toutes les religions , et sectes. Le détail de l’apparition du sentiment religieux,  l'explication eschatologique  que l'on retrouve dans toutes les religions, les rites funéraires , le mot mort lié aux religions, cette fameuse notion d'espérance , des expériences dans ce domaine semblent le prouver et le démontrer parfaitement .
amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde sans Dieu.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum