Les animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les animaux

Message par Invité le Lun 5 Sep - 7:11

Tatonga a écrit:
Bonjour, bonne journée à tous flower Nous sommes lundi 5 septembre Rolling Eyes
Aujourd'hui, c'est le grand Pythagore qui va nous parler Rolling Eyes

" Tant que les hommes massacreront les Bêtes, ils s'entre-tueront."
ça ne me parait pas faux, mais ce qui me parle davantage est ce qui suit.  Shocked

"Quiconque tranche avec un couteau la gorge d'un boeuf et reste sourd aux meuglements d'effroi, quiconque est capable d'abattre de sang-froid le chevreau hurlant et mange l'oiseau qu'il a lui-même nourri, est-il encore très éloigné du crime ?"  Shocked
C'est là une grande vérité qui nous échappe souvent. Il suffit pourtant de se départir de sa routine, de ses habitudes et de regarder d'un oeil neuf ce que nous faisons subir à nos congénères, oui, ce sont nos congénères, faits de chair et de sang comme nous, pour comprendre que leur ôter la vie est le plus grand crime qui puisse se commettre, un sacrilège par lequel nous nous condamnons nous-mêmes, qui nous déchoit du droit même à une vie sprituelle ou à l'invocation d'un dieu.  Shocked





Mais l'homme moderne ne tue plus de chevreau depuis longtemps. Et il ne nourrit plus de poule dans sa basse cours.
Toutes ces bêtes grandissent dans d'immenses hangars et elles sont abattues dans d'encore plus grands bâtiments. Plus personne ne se salit les mains, sauf quelques ouvriers. Personne ne les entend plus crier, pourtant les bêtes crient encore (on ne leur a pas encore enlevé ça).
Et le citadin n'a pas la moindre idée du lien entre son burger et une vache.

Depuis que l'homme moderne ne supporte plus la vue d'un couteau, il n'a pas cessé de manger de la viande. Il a juste fait faire le boulot par des machines.


L'élevage n'est pas un crime, et c'est bien normal de tuer la bête qu'on a élevé dans ce but. Ce qui est un crime c'est les vache qui ne voient plus l'herbe. Les poule qui ne touchent plus le sol, les animaux qui défilent suspendu sur une chaine avant d'être abattu...


Dernière édition par amandine le Lun 5 Sep - 9:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Tatonga le Lun 5 Sep - 7:35

Pas d'accord !
Tu es le produit d'une culture ancestrale qui a formaté ton esprit et te fait voir les choses d'une certaine manière.
Il faut abandonner toutes ces croyances selon lesquelles il n'y a pas de mal à pratiquer l'élevage et à se nourrir des animaux.
Il faut renoncer à toutes ces idées et observer les choses d'un oeil tout à fait neuf, vièrge de tout préjugé.
C'est ce que je disais dans mon texte.
Le crime de découper des êtres vivants faits comme nous de chairs et de sang apparaitra alors dans toute son horreur et pour ce qu'il est: une négation, une insulte à la vie, un sacrilège, pas un sacrilège comme ceux que dénoncent les livres de religion, mais un vrai, le vrai, le grand sacrilège qui nous déchoit du droit même de nous tourner vers un dieu. Par ce geste, nous nous désavouons nous-mêmes parce que nous sommes aussi de chair et de sang, c'est un crime irrémissible aux yeux du dieu qui a fait la vie.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3916
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Lun 5 Sep - 9:05


Manger les animaux n'a rien d'une habitude ancestral, c'est le cycle de la vie. Le chats, les lions, même les fourmis se nourrissent de la viande (ont elles pris de mauvaises habitudes?)
Crois tu qu'un chat sois plus délicat qu'un humain pour découper son repas?
Et dans cent ans, les insectes et les vers n'auront rien laisser de ta carcasse (pas plus que de la mienne, et grand bien leur fasse) Ca n'a rien d'un sacrilège, c'est notre sensiblerie hypocrite qui est un sacrilège. C'est d'avoir peur d'une goutte de sang alors que les poulet grandissent dans des cage où ils ne peuvent pas lever la tête pour les empêcher de chanter. Parce qu'une centaine de coq qui chante à l'aube dérangerait trop le voisinage. Il n'y a pas de sacrilège, mais il y a de la barbarie quand dans nos élevages aseptisés on ôte tout ce qui fait naturellement la vie d'un animal.

Si on devait aller nourrir nos bêtes tous les matins et nettoyer leurs enclos,  on en ferait surement une moins grande consommation. On manges des tonnes de viande dans notre vie, à s'en rendre malade. On veut toujours plus en se donnant le moins de peine. On consomme les animaux comme toutes les autres ressources sans se soucier des dommages collatéraux. Pour ça je suis d'accord, on est en plein "sacrilège". Tout prendre et rien laisser. Donner au minima, pour gagner un maximum. Même s'il fut fermer les yeux sur l'inadmissible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par tamar35 le Lun 5 Sep - 9:58

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai l'impression que ce qui cloche c'est que la consommation de viande et l'abattage des animaux s'est banalisée jusqu'à la profanation.
Supprimer une vie devrait mériter davantage de respect à l'image de tous les peuples qui accompagnent cette consommation d'actions de grâce à l'intention de l'animal abattu, de la nature ou de telle ou telle divinité.
Mais je crois qu'il n'y a aucune chance pour un retour en arrière.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Tatonga le Lun 5 Sep - 13:10

Ce qui cloche, c'est que nous parlons de crime quand c'est un être humain qui est tué et nous trouvons tout à fait légitime d'abattre un animal et de le manger. Or une vie en vaut une autre, quelle soit animal ou humaine, seul notre égoisme nous fait voir les choses autrement.
Nous parlons de bête féroce quand une bête en dévore une autre.
Mais nous faisons exactement la même chose, voire pire, et c'est bien ce que doit penser de nous un vrai dieu.
Tout le règne animal se comporte ainsi ?
Oui, mais les autres animaux ne prétendent pas à une vie spirituelle, ne prétendent pas avoir notre conscience et notre supériorité et ne se tournent vers aucun dieu. Ils peuvent donc se comporter à loisir en animaux.
L'homme ne peut pas faire la même chose, ôter la vie avec un coutelas, puis se trourner vers dieu pour implorer sa miséricorde, ça ne colle pas.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3916
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Lun 5 Sep - 13:15

tamar35 a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

J'ai l'impression que ce qui cloche c'est que la consommation de viande et l'abattage des animaux s'est banalisée jusqu'à la profanation.
Supprimer une vie devrait mériter davantage de respect à l'image de tous les peuples qui accompagnent cette consommation d'actions de grâce à l'intention de l'animal abattu, de la nature ou de telle ou telle divinité.
Mais je crois qu'il n'y a aucune chance pour un retour en arrière.

C'est une piste très judicieuse. En effet, on ne revient jamais en arrière. Mais reprendre conscience de l'importance d'ôter une vie (même animal) peut déjà être un pas vers plus de respect.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Lun 5 Sep - 13:20

Tatonga a écrit:Ce qui cloche, c'est que nous parlons de crime quand c'est un être humain qui est tué et nous trouvons tout à fait légitime d'abattre un animal et de le manger. Or une vie en vaut une autre, quelle soit animal ou humaine, seul notre égoisme nous fait voir les choses autrement.
Nous parlons de bête féroce quand une bête en dévore une autre.
Mais nous faisons exactement la même chose, voire pire, et c'est bien ce que doit penser de nous un vrai dieu.
Tout le règne animal se comporte ainsi ?
Oui, mais les autres animaux ne prétendent pas à une vie spirituelle, ne prétendent pas avoir notre conscience et notre supériorité et ne se tournent vers aucun dieu. Ils peuvent donc se comporter à loisir en animaux.
L'homme ne peut pas faire la même chose, ôter la vie avec un coutelas, puis se trourner vers dieu pour implorer sa miséricorde, ça ne colle pas.

Oui, parce qu'il y a une différence. Les chats ne mangent pas les chat. Les lions ne mangent pas les lions. Et ce qui est horrible dans le crime d'un humain, c'est l'intention humain qui est dernière de détruire l'autre. D'ailleurs si un homme est tué par un lion, on ne va pas promettre au lion les flammes de l'enfer.
Et ce qui est horrible, c'est par exemple de tuer un animal par sadisme. Là il y a cette mauvaise intension.

Au risque de me répéter, ce qui est également horrible, c'est notre facilité à manger des tonnes de viande sans ses soucier de l'histoire (la traçabilité pour parler en terme moderne) de la bête. Et souvent le pauvre animal n'a jamais vu la lumière du jour. Ca c'est horrible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Tatonga le Lun 5 Sep - 13:39

Oui, ça c'est bien vrai, un lion ne mange pas un lion. Pourtant, diététiquement c'est certainement l'aliment qui lui convient le mieux.
C'est bizarre, mystérieux...
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3916
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par tamar35 le Lun 5 Sep - 15:32

Tatonga a écrit:Oui, ça c'est bien vrai, un lion ne mange pas un lion. Pourtant, diététiquement c'est certainement l'aliment qui lui convient le mieux. C'est bizarre, mystérieux...

C'est contestable.
En effet, se nourrir des protéines de notre propre espèce pourrait favoriser les maladies neurodégénératives à prion. (vache folle, kuru, Kreutzfeld-Jacob...)

avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Tatonga le Mar 6 Sep - 7:39

tamar35 a écrit:
Tatonga a écrit:Oui, ça c'est bien vrai, un lion ne mange pas un lion. Pourtant, diététiquement c'est certainement l'aliment qui lui convient le mieux. C'est bizarre, mystérieux...

C'est contestable.
En effet, se nourrir des protéines de notre propre espèce pourrait favoriser les maladies neurodégénératives à prion. (vache folle, kuru, Kreutzfeld-Jacob...)

Et les lions le savent, alors ils ne se mangent pas entre eux lol lol
Non, ce n'est pas ce que tu dis, mais il est possible qu'ils le sachent par instinct, tant la vie est pleine de mystères, mais ça c'est un autre problème et ça me donne l'idée d'un autre sujet.
Quant aux animaux en général, avons-nous moralement le droit d'écourter leur vie pour les manger, alors que ce sont des créatures vivantes qui se trouvent là pour vivre comme nous ? Si ma question est pertinente, comment peut-on justifier qu'on les tue et les mange ? Je ne vois aucune justification, mis à part la loi du plus fort de la jungle, acceptable pour toutes espèces. Mais comment accepter qu'elle nous serve aussi de ligne de conduite, alors que nous nous targuons d'être différents et de nous conduire selon d'autres règles, d'avoir une morale.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3916
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par lyaqine le Mar 6 Sep - 9:03

bonjour et bon fête de l' aide lkbir.le grand sacrifice.
avatar
lyaqine

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par abdulwahid le Mar 6 Sep - 11:16

lyaqine a écrit:bonjour et bon fête de l' aide lkbir.le grand sacrifice.

l'aîd, c'est la semaine prochaine...
Attention le sacrifice accompli avant la fête n'est pas valide...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par abdulwahid le Mer 7 Sep - 15:12

as salam alaikoum...

Une fois n'est pas coutume, je trouve que l'éxagération de notre ami Tatonga n'est pas déplacée...
Moi même, je ressens de plus en plus une certaine répugnance spirituelle à me nourrir d'animaux...
Et lorsque je lis le Coran, lorsque je vois comment les animaux y sont sacralisés dans leur rapport avec l'homme, et d'autre part le nombre d'interdits concernant la consommation de viande, je ne peux m'empêcher de penser que si Dieu ne connaissait pas la faiblesse de l'homme et l'emprise qu'à sur lui son âme animale, alors Il aurait complètement interdit de manger de la viande...
Et cette possibilité de consommer de la viande est à la fois une miséricorde et une tentation s'il est vrai que l'homme doit apprendre à maîtriser son âme animale...
Et tout ceci est plus vrai que jamais à notre époque ou le désir de spiritualité se trouve en contradiction avec l'appétit de consammation et une gourmandise généralisée...alors que "la sagesse n'habite pas un (individu au) ventre toujours plein"
Pour ma part, je compte bien insister sur ce travail (ce qui n'est pas facile avec mon épouse marocaine...), et j'encouragedans ce sens tout ceux qui n'ont besoin qu'un peu de motivation et volonté supplémentaire...
et "Dieu aime ceux qui se purifient"

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Mer 7 Sep - 15:41

Tu as raison, il faut se motiver mutuellement pour évoluer et changer nos habitudes. Il est de toute façon de plus en plus déconseillé de se nourrir de viandes, pour revenir sur un domaine plus terre à terre, il faut se rappeler la quantité d'antibiotiques et de médicaments dont on bourre ces pauvres bêtes et qui se retrouvent dans nos organismes, sans oublier le traitement infâme qui est leur quotidien comme le souligne Amandine. Je suis moi-même de culture maghrébine, et il existe une multitude de plats qu'on peut proposer y compris aux enfants en se passant aisément de viandes (pas toujours c'est sûr, mais un peu chaque jour, c'est déjà ça), personnellement la viande n'est pas ma tasse de thé, et j'en mange rarement, alors j'ai réglé mon problème lol . Chez nous en Kabylie, toutes les petites mamies centenaires suivent naturellement un régime quasi-végétarien, la viande n'y est présente que pour les fêtes, ou pour honorer un invité. Le reste du temps, leur nourriture est composée de céréales souvent non raffinées avec lesquelles elles roulent leurs couscous, où font leurs galettes, je ne sais pas si quelqu'un d'entre vous à eu le plaisir de gouter un jour à la galette kabyle à l'huile d'olive et à la menthe séchée. Le couscous lui-même est végétarien, à base de plusieurs légumes de saisons, et c'est vraiment un pur délice. Leurs sources protéiques, en dehors des protéines végétales sont en général les œufs, vu le manque de poissons en montagne lol.

Bref, nos petites mamies vieillissent étonnement bien, elles mangent très peu, mais restent très énergiques, et il n'est pas rare de les voir mouvoir encore de leurs bêches alors qu'elles approchent des 90 ans, le regard attentif sur leurs petites plantations saisonnières de fèves, de tomates, de figues (ça c'est une tuerie, je vous le promet) , et j'en passe, elles se nourrissent de vert, se soignent de vert et vivent dans le vert, et ça se voit à leurs mines radieuses. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par abdulwahid le Mer 7 Sep - 16:00

Tala* a écrit:Tu as raison, il faut se motiver mutuellement pour évoluer et changer nos habitudes. Il est de toute façon de plus en plus déconseillé de se nourrir de viandes, pour revenir sur un domaine plus terre à terre, il faut se rappeler la quantité d'antibiotiques et de médicaments dont on bourre ces pauvres bêtes et qui se retrouvent dans nos organismes, sans oublier le traitement infâme qui est leur quotidien comme le souligne Amandine. Je suis moi-même de culture maghrébine, et il existe une multitude de plats qu'on peut proposer y compris aux enfants en se passant aisément de viandes (pas toujours c'est sûr, mais un peu chaque jour, c'est déjà ça), personnellement la viande n'est pas ma tasse de thé, et j'en mange rarement, alors j'ai réglé mon problème lol . Chez nous en Kabylie, toutes les petites mamies centenaires suivent naturellement un régime quasi-végétarien, la viande n'y est présente que pour les fêtes, ou pour honorer un invité. Le reste du temps, leur nourriture est composée de céréales souvent non raffinées avec lesquelles elles roulent leurs couscous, où font leurs galettes, je ne sais pas si quelqu'un d'entre vous à eu le plaisir de gouter un jour à la galette kabyle à l'huile d'olive et à la menthe séchée. Le couscous lui-même est végétarien, à base de plusieurs légumes de saisons, et c'est vraiment un pur délice. Leurs sources protéiques, en dehors des protéines végétales sont en général les œufs, vu le manque de poissons en montagne lol.

Bref, nos petites mamies vieillissent étonnement bien, elles mangent très peu, mais restent très énergiques, et il n'est pas rare de les voir mouvoir encore de leurs bêches alors qu'elles approchent des 90 ans, le regard attentif sur leurs petites plantations saisonnières de fèves, de tomates, de figues (ça c'est une tuerie, je vous le promet) , et j'en passe, elles se nourrissent de vert, se soignent de vert et vivent dans le vert, et ça se voit à leurs mines radieuses. Very Happy

Bien sûr, j'ai passé et je passe encore moi même une partie de mon existence au Maroc, et on ne sert de viande que pour les invités ou pour les fêtes...la plupart du temps, on ne mange que des plats à base légumes et sauces dans lesquels on trempe son pain, un peu de raisin ou de pastèque en dessert, et on se régale largement avec ça...al hamdu li'llah...(louanges à Dieu)
Mais cela ne règle pas le problème de la gourmandise...

abdulwahid

Masculin Messages : 226
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Mer 7 Sep - 16:46

abdulwahid a écrit:
Mais cela ne règle pas le problème de la gourmandise...

Pour ça, j'ai un seul remède, pratiquer le sport de façon régulière et intensive, ça dissipe toute envie de gourmandise lol . En fait, pour courir léger, il faut se nourrir léger Very Happy . On se tourne alors naturellement vers ce que notre corps a besoin en termes énergétiques. Des fruits frais comme les bananes, et des fruits secs (figues, dattes ...), le tout en très petites quantités afin de ne pas alourdir le corps avant l'effort, juste ce qu'il faut de façon à maintenir une sécrétion stable d'insuline et éviter de faire des hypoglycémies, et comme après l'effort on s'hydrate un max, il ne reste pas beaucoup de place pour la gourmandise, et un repas frugal fait très bien l'affaire pour la journée.

Il faut rappeler quand même que nous venons de sociétés qui mangent de façon astronomique Shocked . Je suis partie en vacances dans un grand hôtel au Maroc en all inclusive. Je crois que je n'ai jamais vu de ma vie autant de nourriture ingurgitée Shocked  j'en étais effarée Shocked , pour un minimum d'effort physique fourni, bon ce sont des vacances je veux bien concevoir le principe du farniente pour certains mais quand même Shocked . ça m'a rappelé les tables du ramadan monstrueusement garnies, où un musulman sur deux fini le mois avec un surpoids considérable  Shocked . Non mais il y a vraiment quelque chose à faire avec la nourriture dans notre mentalité, ça il n'y a aucun doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Invité le Sam 10 Sep - 22:22

Tout ce que je lis est très sage et ça me fait revenir sur ma première réponse. Le message de Tatonga était, à la relecture, particulièrement parlant.

J'ai réagit avec emportement car j'étais assez irrité du discourt anti-Aïd, ou tout le monde s'offusque de l'abatage d'un mouton. (à ce sujet je reste irrité, mais j'avais mal compris l'intension du message)

Ce que j'ai qualifié de sensiblerie est plutôt une véritable sensibilité, une qualité de cœur qui fait ressentir instinctivement que quelque chose cloche. D'ailleurs ce sont souvent les enfants qui sont sensible à l'abatage d'un animal...

Après, je ne crois pas pouvoir devenir végétarienne demain, c'est déjà un véritable bouleversement de concevoir un repas sans viande. Alors que, comme le fait si bien remarqué Tala, l'excès de viande nuit à notre santé Sad




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum