Les médecines alternatives.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les médecines alternatives.

Message par Invité le Ven 29 Juil - 13:03

Bonjour à tous !

Je vais ouvrir un volet sur un sujet très peu traité sur ce forum décidément trop stressé Very Happy, la médecine. Et plus précisément, les médecines alternatives. Ces dernières années, en France il y a un engouement réel pour ces dernières, et même si le premier pas d'un patient reste son médecin traitant, il se laisse de plus en plus séduire et se dirige volontairement vers les médecines alternatives qu'il juge plus proche du patient. Ces dites "médecines" ne sont pas forcément pratiquées par des médecins, et la communauté scientifique reste sceptique vis à vis de leur efficacité, surtout en l'absence de possibilité d'effectuer de vrais essais randomisés.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout, il existe à ma connaissance 8 médecines alternatives ayant chacune un profil différent: l'acupuncture, la mésothérapie, l'ostéopathie, la chiropraxie, l'hypnose, le thermalisme psychiatrique, la méditation et l'auriculothérapie.

J'ai moi-même par curiosité testé l'acupuncture qui est une médecine à visée préventive, dont le but est de rééquilibrer l'énergie de la vie qui alimente notre corps, souvent ce rééquilibrage se fait lors des équinoxes. Je vais donc vous conter ma petite expérience.

Tout d'abord, j'ai choisi avec soin, un médecin acupuncteur, une dame d'un certain age, d'origine coréenne. En entrant au cabinet, après quelques questions d'usage, elle m'a demandé de m'allonger et  a commencé à poser les petites aiguilles sur des endroits clés du corps. hmmm ...ça pique, mais ce n'est pas douloureux du tout. Son constat est rapide:

- vous êtes une boule d'énergie ! à présent, je vais sortir et vous laisser, je ne veux pas que vous me la transmettiez....

Hein ?  quoi   Moi qui étais déjà sceptique ça commençait fort  Suspect . Elle m'a laissée donc seule dans la pièce et j'ai décidé de me concentrer pour faire ma séance jusqu'au bout. Elle est réapparue au bout d'un quart d'heure:

- ça va ?
- oui, ça va.
- vous vous sentez bien ?
- euh ... oui. (J'avoue que je ne voyais pas trop la différence à part qu'il faisait froid dans son cabinet.)
- ok je vous laisse encore un peu.

et c'est reparti pour un nouveau quart d'heure, mais manque de bol, je commençais à avoir des fourmillements partout ...et voilà le froid a fini par avoir raison de moi.

- ça va ?
- oui ...  mais ça fourmille.
- ah voilà, je vous laisse encore un moment.
-heu ...  c'est peu être pas nécessaire ...
-si si , à tout à l'heure.

Shocked

En fait j'avais des fourmillements partout qui circulaient dans le corps à la vitesse de ma circulation sanguine  Shocked , dix minutes plus tard, elle est entré, et m'a ôté les aiguilles, on a continué de discuter un moment, il fallait cinq séances en tout lors d'une première consultation Shocked  ... eh oui j'ai fini mes cinq séances, la curiosité est un vilain défaut, il n'y a pas à dire.

Lorsque je suis rentrée chez moi ce jour là, je n'ai pas pu bouger de la journée Shocked je n'avais plus un iota d'énergie Shocked plus rien que dalle. Le vide le plus total et le plus absolu, moi qui déborde d'entrain Shocked . Si elle m'avait rééquilibré mon énergie, j'aurai bien aimé savoir où elle l'avait planquée, parce que même mon cerveau était hors usage  Shocked . En fait j'étais devenue un légume apathique, on m'aurait vidé mon compte bancaire ce jour là que je n'aurai même pas réagi,  lol  j'étais zen .... ou amorphe ... cette question légitime se pose.  Rolling Eyes

Bon vous imaginez que j'ai évité l'équinoxe d'après, et que je suis restée sceptique sur cette seule pratique physique que j'ai testé.

Si l'un d'entre vous a vécu une expérience heureuse avec une de ces médecines alternatives, s'il veut bien la partager avec nous, nous sommes tout ouïe.  Pour le moment je n'en ai pas vu des masses, ça ressemble plus à un traitement psychique et à une gestion de l'émotionnel via un placebo et une écoute patient plutôt qu'une vraie pratique médicale. Il m'a été par contre rapporté, que dans certains cas de blocages émotionnels, l'hypnose en complément à la médecine traditionnelle a pu aider les patients à en arriver à bout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Jeu 5 Jan - 9:14

Bonjour tout le monde !

Tiens j'ai ressorti ce dossier pour avoir débattu sur un autre forum avec une acharnée des traitements à l'écorce d'orange et aux jus de fruits, persuadée que la médecine traditionnelle n'est qu'une grosse arnaque, et est à proscrire et à mettre à la poubelle.

Qu'en pensez-vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Jeu 5 Jan - 9:48

je comprends que tu sois sceptique après tes expériences lol

Moi, sauf cas graves, je n'emploie QUE les médecines alternatives que je considère comme beaucoup plus "traditionnelles" que la médecine actuelle (la plus récente de toutes). Mais le danger effectivement est de tomber sur des charlatans, et ils pullulent. J'ai la chance d'avoir une belle sœur médecin véritable chercheuse, qui est allé chercher le meilleur partout, n'arrête pas d'étudier, mais de façon scientifique. Elle emploie la méthode qui convient à chaque cas, parce qu'aucune n'est valable dans tous les cas.
Elle m'envoie à l'hôpital faire des radios ou des traitements quand c'est nécessaire, et prescrit des antibiotiques quand il le faut. Pour le reste: acupuncture, homéopathie mais surtout aromathérapie (huiles essentielles) et phytothérapie (extraits de plantes).

Mes enfants n'ont jamais eu besoin d'antibiotiques, pourtant elle me disait de les acheter et de les donner si le mal ne passait pas dans l'heure qui suit, et les autres remèdes ont toujours marché.

La prescription la plus fréquente est de s'alimenter plus sainement, de bien respirer, bien dormir, faire de l'exercice, mais la plupart des gens n'aiment pas ça, ils préfèrent continuer à mal soigner leur corps et prendre des pilules pour compenser cela.


Elle part aussi du principe chinois de faire de la prévention: les médecins chinois sont payés quand leurs clients sont en bonne santé, et ne le sont pas quand ils sont malades: a change tout, non ? À l'opposé, il y a notre système dans lequel des fortunes se bâtissent sur une population malade... cherchez l'erreur.

Les médecines alternatives, à condition de trouver un bon médecin, sont donc un mode de vie, et non pas une prise de remèdes ponctuels. On pourrait soigner son corps aussi bien que sa voiture, pour laquelle on comprend que des entretiens réguliers, mettre de la bonne huile et le carburant adapté permettent de la garder "en bonne santé" et de minimiser le risque de pannes.

La médecine actuelle est géniale dans certains domaines: la chirurgie, CERTAINS vaccins, les antibiotiques quand on n'en n'abuse pas (sans eux, je ne serais pas parmi vous...) et aussi pour faire le tri entre les remèdes "traditionnels" qui fonctionnent et ceux qui sont de l'arnaque. La recherche permet des découvertes fabuleuses.

Donc pour moi les deux sont nécessaires et même indispensables, complémentaires, MAIS IL FAUT TOUJOURS ALLER CHEZ DES MÉDECINS DIPLÔMÉS, et pas chez le premier charlatan venu. Il y a des exceptions: les guérisseurs et magnétiseurs existent et il y en a de bons, j'ai aussi été guérie d'un problème invalidant que 12 spécialistes n'arrivaient pas à soigner,... mais en général ils sont recommandés par un médecin honnête qui vous le conseille discrètement... De plus en plus d'hôpitaux chez nous y font appel officiellement, par exemple les "coupeurs de feu" à la clinique universitaire de Mont Godinne.
Ils constatent que cela marche, alors ce serait de la mauvaise foi et "non assistance à personne en danger" que de ne pas faire appel à eux.

Le moment où la médecine officielle aura compris pourquoi "ça marche" sera une nouvelle ère: il lui suffit d'admettre l'importance de "l'esprit" sur le corps, et d'énergies pas encore mesurables. Ce moment approche à grand pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Jeu 5 Jan - 12:02

je suis tout à fait d'accord avec Aurae , et j'ai le même genre de témoignage personnel
il faut peut être avoir été  gravement malade et s'en être sorti grâce aux medécines alternatives (en gros la médecine traditionnelle chinoise qui englobe les différentes spécialités citées MTC) , et bien sûr après avoir tout essayé ( sans résultats définitifs ) de la médecine classique habituelle dans nos pays occidentaux
moi aussi j'ai eu la chance de tomber sur un très bon médecin spécialisé en homéopathie et acupuncture qui , on peut le dire , m'a sauvé , on voit le résultat avec la forme olympique que j'ai à 73 ans
je précise que l'acupuncture ne fonctionne pas seulement en prévention mais également pour la guérison

depuis l'age de 39 ans je n'ai plus pris un antibiotique , alors que à cet âge avant de voir ce médecin , j'en prenais tous les jours , impossible de m'en passer , tellement mes défenses immunitaires étaient tombées à zéro
maintenant c'est le contraire , je suis regonflée à bloc
je pourrais vous en dire beaucoup sur ce sujet
Tala , c'est tout à fait normal , la réaction que tu as eue , d'être amorphe après une séance d'acupuncture  , le docteur a du te prévenir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Ven 6 Jan - 19:41

Super témoignages ! merci les filles, je devrais vous cloner sur d'autres forums lol

Je précise quand même que je ne suis pas contre les médecines alternatives mais bien encadrées comme vous le citez toutes les deux, et sans rejet de la médecine traditionnelle. Il faut dire que j'ai débattu un certain temps avec une personne très fermée sur le sujet, une intégriste du vert Shocked  si, si ça existe ... lol

ps: peux tu m'en dire plus te concernant sur cet état post-acupuncture ? le médecin a beau te prévenir le ressentis est loin de la réalité, personnellement je suis passée d'un extrême à l'autre  Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 10:28

Bonjour à toutes

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée globale qui se dégage de vos témoignages. La médecine officielle est nécessaire pour les cas graves.

Je n'ai quasi aucune expérience avec les médecines alternatives, j'ai l'impression que ça nécessite un grand investissement : beaucoup de rendez vous, longs, sur de longues périodes, chères, ect... Ce qui n'est pas vraiment compatible avec ma nature impatiente lol

Par contre j'ai bien le sentiment d'abuser des antibiotiques, tant pour moi que pour mes enfants. Mais c'est flagrant qu'on guérit beaucoup plus vite. Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 11:11

Mais c'est flagrant qu'on guérit beaucoup plus vite.
sauf qu'après un traitement antibiotique, tes défenses immunitaires sont détruites et pendant 1 à 3 mois, tu restes très fragile et attrape n'importe quelle maladie très facilement.

ll faut vite reconstituer sa flore intestinale (yaourt VIVANT, fromages crus fermentés)

Tandis que li le traitement alternatif est bien adapté, tu guéris tout aussi vite et tu en sors renforcée, puisque leur principe est d'aider l'organisme à se défendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 16:10

Aurae a écrit:
Mais c'est flagrant qu'on guérit beaucoup plus vite.
sauf qu'après un traitement antibiotique, tes défenses immunitaires sont détruites et pendant 1 à 3 mois, tu restes très fragile et attrape n'importe quelle maladie très facilement.

ll faut vite reconstituer sa flore intestinale (yaourt VIVANT, fromages crus fermentés)

Tandis que si le traitement alternatif est bien adapté, tu guéris tout aussi vite et tu en sors renforcée, puisque leur principe est d'aider l'organisme à se défendre.

tout à fait ! et c'est encore plus flagrant quand le traitement alternatif est utilisé dès les premiers symptômes , souvent le problème est carrément enrayé à la base

mais là dans toutes ces médecines il s'agit de trouver le bon docteur qui donnera le bon traitement adapté à chacun
après il y a des cas classiques de base comme par exemple pour les abcès : mercurius solubilis est efficace pour tout le monde en homéopathie

si le problème est chronique , oui , le traitement peut être long , mais ça vaut bien le coup vu que le problème chronique s'éternise lui même et que c'est la meilleure façon de s'en sortir , par exemple pour les cystites à répétition
mais après pour un problème aigu , le traitement est très court et simple comme avec la médecine occidentale
et l'homéopathie n'est pas chère du tout , bien au contraire ( environ 2 € le tube de granules et souvent remboursé en partie par la sécu en plus )

Tala pour ta question , la réaction est proportionnée au problème , tu avais un gros problème d'excès d'énargie , c'est normal que tu sois tombée dans cet état de léthargie , mais cet état ne dure qu'un jour , maximum 2 , peut être que cette personne ne t'avait pas assez prévenue , ou alors elle a eu peur que tu refuses de te traiter si tu avais vraiment compris l'ampleur de cette réaction , au final je pense que cela t'a fait du bien , tu aurais pu faire ce que l'on appelle un "burn out "
quand à reessayer , écoute ton corps et ne le fais que si tu te sens au bord de l'explosion , sachant maintenant ta réaction ensuite, et ton état inverse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 19:01

amandine a écrit:
Par contre j'ai bien le sentiment d'abuser des antibiotiques, tant pour moi que pour mes enfants. Mais c'est flagrant qu'on guérit beaucoup plus vite. Sad

amandine, tu as dû pourtant l'entendre des centaines fois: "les antibiotiques ne sont pas automatiques " Very Happy  et effectivement, c'est un peu la solution de rapidité et de facilité, alors que beaucoup de maux guérissent spontanément, après c'est sûr que si ça traine beaucoup autant traiter, mais essaye la prochaine fois de les laisser au cas où et tu verras bien, sache simplement qu'une fièvre virale peut aller jusqu'à 5 jours chez l'enfant lorsque l'infection est coriace. Pour le nourrisson mieux vaut consulter au bout de 48 à 72 heures de fièvre.

ps: pense que la sur-consommation des antibiotiques provoque des résistances plus ou moins importantes selon la répétition des prises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 19:06

Tala a écrit:la sur-consommation des antibiotiques provoque des résistances plus ou moins importantes selon la répétition des prises.

c'est ce qui m'est arrivé , mais au départ j'étais jeune et mes parents ne connaissaient pas les médecines alternatives
enfin , pas vraiment une résistance, mais une accoutumance et surtout la destruction de toutes mes propres défenses immunitaires

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 19:10

loli83 a écrit:
Tala pour ta question , la réaction est proportionnée au problème , tu avais un gros problème d'excès d'énargie , c'est normal que tu sois tombée dans cet état de léthargie , mais cet état ne dure qu'un jour , maximum 2 , peut être que cette personne ne t'avait pas assez prévenue , ou alors elle a eu peur que tu refuses de te traiter si tu avais vraiment compris l'ampleur de cette réaction , au final je pense que cela t'a fait du bien , tu aurais pu faire ce que l'on appelle un "burn out "
quand à reessayer , écoute ton corps et ne le fais que si tu te sens au bord de l'explosion , sachant maintenant ta réaction ensuite, et ton état inverse

Merci pour ta réponse loli Je t'avoue que l'expérience était originale, mais l'état apathique ne me correspond pas du tout, et je me suis senti encore plus mal après, qu'avant, Sad  réellement. J'avais fait mes 5 séances parce que j'avais sympathisé avec le médecin qui attendait ma venue pour me confier ses soucis personnels lol  si, si je t'assure que c'est vrai, entre le première et la dernière séance les rôles se sont inversés, j'ai surement dû lui refiler toute mon énergie  lol .  Personnellement mon meilleur médecin est ma salle de sport Very Happy , mais ça reste vraiment à titre personnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 19:12

loli83 a écrit:
Tala a écrit:la sur-consommation des antibiotiques provoque des résistances plus ou moins importantes selon la répétition des prises.

c'est ce qui m'est arrivé , mais au départ j'étais jeune et mes parents ne connaissaient pas les médecines alternatives
enfin , pas vraiment une résistance, mais une accoutumance et surtout la destruction de toutes mes propres défenses immunitaires

Effectivement le revers de la médaille fait mal, et le déséquilibre de la flore du corps entraine aux fragilité accrue même aux infections les plus banales, les antibiotiques sont une invention extraordinaire, mais ils qui doivent être utilisés à bon escient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 21:25

Au sujet des antibiotiques, effectivement je sais déjà qu'il ne faut pas en abuser. Mais pour les enfants dès qu'ils ne se sentent pas bien, on s'inquiète, alors 5 jour de fièvres, je n'ai jamais le courage de patienter autant. J'ai surtout très peur que ça aille en s'aggravant.

Et pour soi même en temps qu'adulte, c'est surtout pour ne pas me retrouvé complètement KO et ne plus pouvoir assurer travail et maison, si j'en viens jusqu'à aller chez le doc, il est rare que je refuse l'antibiotique. Surtout que l'alternative est souvent : "ça devrait passer dans quelques jours"

Mais j'ai bien conscience que ce ne sont pas de bon choix. D'ailleurs, j'ai une belle sinusite, enfin, je suppose parce que je ne suis pas docteur, mais ça me fait mal tout un côté du visage et d'autre symptômes qui vont dans ce sens, et jusqu'à maintenant, je n'ai même pas pris un dafalgan. Je résiste lol Mais j'ai pris sur moi de reconnaitre ma limite, j'ai confié les enfants à mon mari et j'ai dormi tout l'après-midi. Je culpabilise un peu d'avoir abandonné tout le monde, mais il fallait bien que je récupère un peu après une nuit malade.

Au fait si vous avez de bon conseils je suis preneuse, j'ai renoncé aussi à la Nesivine qui est un décongestionnant parce que le pharmacien m'a dit que même ça il ne faut pas dépasser une semaine sinon on s'accoutume. J'ai vu que des vapeurs d'infusion au thym c'est pas mal, et surtout j'ai tout sous la main (j'ai du thym dans mon jardin et de l'eau au robinet) j'hésite à essayer mais je ne sais même pas quelle quantité, ni si ça doit infuser longtemps ou si ça disparait quand c'est trop cuit comme les vitamines.
Enfin, les bon conseils déjà essayés sont les bienvenus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 22:14

oui essaye l'infusion de thym , ça ne peut pas te faire de mal , quand j'étais jeune avant les antibiotiques , ma mère nous faisait mettre avec une serviette sur la tête au dessus d'un bol fumant d'infusion de thym , pour respirer la vapeur , la quantité n'a pas trop d'importance , tu mets une poignée de thym pour une casserole moyenne

fais attention avec le paracétamol (le dafalgan en fait partie ) , prends plutôt de l'aspirine effervescent

mon problème avec les antibiotiques a démarré quand j'avais 14 /15 ans , quand on m'a fait 3 fois le vaccin du BCG qui ne voulait pas prendre , et qui n'a toujours pas pris vu que j'ai décidé d'arrêter , mais je pense que c'était trop tard et que cela m'avait fragilisé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 22:45

amandine
L'homéopathie fonctionne immédiatement si on a le bon remède ou pas du tout si ce n'est pas le bon. La difficulté est de savoir lequel convient à chacun: comme ce ne sont pas des médicaments chimiques mais des substances très subtiles qui déclenchent des réactions de défenses de l'organisme, chacun est différent. Il y a bien quelques remèdes "passe partout" mais la tentation est alors de suivre des conseils sur internet ou d'un bouquin, on fait de l'auto-médication et cela n'est pas une bonne idée, il y a beaucoup de chance que ça ne marche pas puis on va dire que l'homéopathie c'est du bidon. Nous avons la chance d'avoir un excellent médecin dans la famille, c'est l'idéal parce qu'il faut bien connaître ses patients, c'est pour cela que la première visite est très longue (1h minimum), mais une fois que le médecin a cerné le "type" du patient, c'est beaucoup plus facile, souvent on peut se contenter de téléphoner. Quand j'étais partie en Arabie pour 3 ans avec les 2 tout petits, elle m'avais constitué une pharmacie homéopathique. Quand il y avait un problème, j'allais chez le médecin du camp qui prescrivait des antibiotiques même pour un rhume, je l'achetais mais je téléphonais à mon médecin, lui disais le diagnostique et elle me disait que faire: le remède a toujours été efficace, et les flacons d'antibiotiques fermés. Pour la petite histoire: rentré en France, ce médecin a complètement viré de bord et est devenu homéopathe (4 ans d'étude quand même...). Il était magnétiseur sans le savoir: j'avais été pour un muscle froissé, et j'ai bien senti que l'effet dépassait le massage. Il était connu pur ses succès pour des problèmes musculaires. En plus il était super beau, inutile de dire que toute les nanas du camp se trouvaient facilement avoir besoin urgent de massage ! lol
Nous avons longtemps gardé le contact, il m'a même consulté plusieurs fois pour des problèmes de magie noire, fantômes, lieux néfastes, et il a réussi des guérisons spectaculaires... (j'ai fait de la radiesthésie). On passait parfois 3h au téléphone, chacun avec notre pendule pour comparer chaque mesure que nous faisions...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 23:00

Loli, je tente l'infusion au thym demain matin si ça va pas mieux, je crois qu'avoir dormi cet aprèm m'a déjà bien remonté. Si ça se trouve ça touche à sa fin

Pour les vaccins, je connais peu de gens qui ont eu des effets secondaire, je reste assez confiante. Avec un bémol pour les vaccins tel que grippe, grippe aviaire, ect... Il faut otut de même avoir un peu de recule et bien connaitre une maladie avant de vacciner à grande échelle.

Aurae, l'homéopathie, j'ai beaucoup de mal à comprendre et encore plus de réticences à y croire. J'ai le sentiment que c'est très lié à la personne. C'est un peu comme les voyants qui te disent qu'ils doivent te connaitre pour te dire ton avenir, ou encore qu'il faut croire en eux pour que ça se réalise. Je ne vois pas pourquoi un remède ne pourrait fonctionné qu'en fonction de la personne qui le prescrit.
Par contre tu as tout à fait raison pour ce qui est des infos internet, ça renseigne mal et le risque de prendre l'info de travers est très grande.
Rien que pour ma douleur au sinus, j'ai vu que ça peut être une banale infection, ou encore totu un tas de chose comme des champignon ou une tumeur!!! Bon, il y a peu de chance mais c'est juste pour dire que sur internet, on ne devient pas des docteurs. Tu as raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 23:05

amandine , il est un peu tard , mais il faudra que je te fasse un cours sur l'homéopathie , en effet on voit que tu ne comprends pas du tout comment ça peut marcher Very Happy

Tala , oui j'ai tendance à dire comme toi , le sport il n'y a que ça de vrai ! cheers
mais il faut dabord se mettre en bonne santé et ensuite le sport l'entretient

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Sam 7 Jan - 23:35

Aurae, l'homéopathie, j'ai beaucoup de mal à comprendre et encore plus de réticences à y croire. J'ai le sentiment que c'est très lié à la personne.
J'étais aussi sceptique que toi au début, mais j'ai essayé pour faire plaisir à ma belle soeur, et aussi parce que je lui faisais confiance.  Ça a marché.  À la limite, je n'ai pas besoin de comprendre: ou bien ça marche, ou bien ça ne marche pas.

Maintenant si un organisme a l'habitude de prendre beaucoup de médicaments, il devient +/- insensible à l'homéopathie, donc il se peut que ce n'est pas ce qui convient.
Quant à l'effet placebo, c'est tout aussi vrai pour les médicaments chimiques, c'est même avec eux que le pharmacien Emile Coué a découvert ce principe extrêmement important (il faut lire son livre parce qu'on a déformé son message: http://www.methodecoue.com/livre.htm )
Beaucoup de maladies ont aussi une origine psychosomatique.  Alors ?   siflotte
Les otites de mon aîné (vers 3 ans) étaient psychosomatiques: elles se déclaraient chaque fois le jour où son père partait à l'étranger.  Il a suffit de lui faire exprimer son chagrin et elles ne sont plus revenues.  Idem pour mes angines à répétition.  Diagnostique: des colères refoulées.  Mon autre fils (vers 8 ans) avait assisté à la consultation.  Mon médecin me donne comme seul traitement: me défouler en criant dans un coussin ou en tapant sur un matelas.  Pas de remède d'aucune sorte. Du coup, mon gamin me disait de temps en temps: "maman, tu dois te mettre en colère maintenant sinon tu vas encore avoir une angine".
Je trouve que le principal apport de l'homéopathie, c'est le principe qu'il faut guérir le patient, le rendre résistant aux maladies, alors que la médecine moderne "soigne de maladies" : on soigne un rhume, une grippe...  Non mais est-ce que vous avez déjà réfléchi ce que cela signifie réellement : "soigner des maladies ?". affraid   Fameuse erreur d'aiguillage... non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 0:46

loli83 a écrit: Tala , oui j'ai tendance à dire comme toi , le sport il n'y a que ça de vrai ! cheers
mais il faut dabord se mettre en bonne santé et ensuite le sport l'entretient  

Pour rebondir en même temps sur le post d'Aurae, j'ai pratiqué un certain temps le body combat qui allie arts martiaux et musique rythmée, ou pas, selon les mouvements pratiqués, j'adorais ça, ça défoule énormément.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 0:51

amandine a écrit:Loli, je tente l'infusion au thym demain matin si ça va pas mieux, je crois qu'avoir dormi cet aprèm m'a déjà bien remonté. Si ça se trouve ça touche à sa fin

eh ben sinon, n'oublie pas de piocher dans le stock des dosettes de sérum physiologique des petits, tu devras te faire subir la même torture de lavage, si tu veux te débarrasser de tes virus .

Bon rétablissement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 1:01

Aurae, je crois parfaitement aux vertus de la parole. Là tu prêches une convaincue
Ainsi, qu'aux dommages des colères et des chagrin refoulés, mais je ne vois pas le rapport avec des gélules homéopathique.
Après, je veux bien croire que ça puissent être faits par des gens corrects et respectueux. Mais ce qui me dérange dans l'effet placebo c'est de cacher au patient la réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 1:03

Tala* a écrit:
amandine a écrit:Loli, je tente l'infusion au thym demain matin si ça va pas mieux, je crois qu'avoir dormi cet aprèm m'a déjà bien remonté. Si ça se trouve ça touche à sa fin

eh ben sinon, n'oublie pas de piocher dans le stock des dosettes de sérum physiologique des petits, tu devras te faire subir la même torture de lavage, si tu veux te débarrasser de tes virus .

Bon rétablissement.

Déjà fait, ma fille était morte de rire. lol
Et aussi rassurée que ce ne soit pas pour elle lol lol lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 1:26

amandine a écrit: mais je ne vois pas le rapport avec des gélules homéopathique.  
c'est pour répondre à l'argument fréquent que si l'homéopathie fonctionne, c'est uniquement par effet placebo.   J'ai eu beaucoup d'expériences prouvant le contraire, aussi bien par rapport à l'homéopatie, la médecine moderne (j'y croyais et elle ne m'a pas guérie) qu'à un magnétiseur (je n'y croyais pas et j'ai été guérie en une séance) ça faisait 8 mois que j'étais clouée au lit avec des douleurs atroces, j'avais vu 12 médecins "spécialistes", et ie dernier m'a prescrit de la morphine.  Pareil pour l'homéopathie: elle marche pour des bébés, des animaux et même les plantes (ce qui n'exclut pas l'effet placebo:à mon avis ils "sentent" l'état d'esprit de leur soigneur).

amandine a écrit:Mais ce qui me dérange dans l'effet placebo c'est de cacher au patient la réalité.
il paraît qu'un tiers des médicaments chimiques prescrits sont des placebos.  Comme ils n'ont pas d'effet secondaires et qu'ils marchent souvent, pourquoi ne pas les utiliser encore plus, dans une période de transition, tout en éduquant le patient en lui montrant l'importance du mental et en lui apprenant à s'en servir.  Ce qu'ils se garderont de faire: ils perdraient trop de bons clients !
On peut aller jusqu'à l'auto-hypnose, qui donne aussi des résultats remarquables dans certains cas.

Un article intéressant à ce sujet: LIEN

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 1:36

Un tiers des médicaments qui marchent en effet placebo, ça me surprend pas. Mais il en reste 2/3 dont on a besoin.
Ce qui est honteux, c'est qu'on commercialise ce tiers de médicament inutile. Je me demande à qui ça bénéficie, surtout lorsqu'ils sont remboursés, on est en droit de se demander ou va cet argent.

L'effet placebo sur les bébés, je crois que c'est parfois de salut public. Le nombre de mère qui doivent rendre leur bébé malade à cause de leur stresse à elle. Il doit être énorme. Moi même pour mon premier, j'ai été très stressée, et j'ai passé les premiers mois à me torturer l'esprit pour savoir à chaque fois qu'il pleurait s'il n'avait rien de grave. Si qqn avait donné une cuillère de sucre au bébé et m'avait dit : voilà il est guéri, ça m'aurait peut-être aidée lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Invité le Dim 8 Jan - 19:02

on peut incriminer l'effet placebo quand le problème n'est pas grave ou bien s'il s'agit d'un problème psychologique

mais dans mon cas par deux fois l'homéopathie m'a guérie de maladies graves , la première était devenue chronique j'étais tous les jours sous antibiotiques sans pouvoir arrêter sinon la maladie redémarrait le lendemain ,
ensuite à un moment bien plus tard parce que je m'étais trop fatiguée physiquement et moralement j'ai fait une très grave infection pulmonaire avec pleurésie , j'étais prête exceptionnellement à reprendre des antibiotiques et puis cela n'a pas été utile , au départ cachets d'aspirine pour transpirer et puis homéopathie adaptée et pour finir une séance d'acupuncture

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médecines alternatives.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum