Marie Mère de Dieu

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par mister be le Jeu 12 Mai - 16:03

yehouda26 a écrit:Une humaine qui engendre un D.ieu c'est un peu gros quand même.

Et pourtant:

Ésaïe 7
…13Esaïe dit alors: Ecoutez donc, maison de David! Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, Que vous lassiez encore celle de mon Dieu? 14C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. 15Il mangera de la crème et du miel, Jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien.…
Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

Ésaïe 9:6
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.




avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Jeu 12 Mai - 16:07

"" Il n'y a que les athées matérialistes que ça choque car ils ne peuvent concevoir la conception miraculeuse de Jésus!
Pour les Juifs et les Musulmans, l'incarnation ébranle le concept de la toute puissance divine""

Comme tu le dis les juifs sont choqués par ça. Mais c'est pas seulement ça, dire que jesu est D.ieu c'est tout simplement de l'idolatrie, c'est pour celà que dans la loi juive il est permis d'entrer dans une mosquée mais pas dans une eglise car c'est considéré comme un lieu idolatre à cause de cette conception de jesus.
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Jeu 12 Mai - 16:19

""C'est qu'un enfant nous est né, un fils nous est accordé: la souveraineté repose sur son épaule, et on l'a appelé Conseiller merveilleux, Héros divin, Père de la conquête, Prince de la Paix.""

Ce passage fait référence au roi hizkiyaou qui devait être le mashia h potentiel de sa génération. Le mot "el" n'évoque pas seulement le nom de D.ieu mais évoque aussi la force, le pouvoir d'une créature. Il apparaît aussi dans d'autres endroits où il qualifie des hommes.

D'ailleur quand on veut désigner D.ieu avec ce terme on dit: "E,l elyon" et non "e,l guibor" comme il est dit dans ce verset.
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Jeu 12 Mai - 18:48

yehouda26 a écrit:Si elle a vraiment accouché de D.ieu (hypothétiquement parlant) il y a un autre problème: Est ce que D.ieu a besoin d'une femme pour arriver sur terre? Ne pouvait-il tout simplement pas descendre sous l'apparence d'un homme?
C'est très rabaissant pour D.ieu cette théorie.

C'est votre point de vue.
Je n'aime pas trop l'idée que cet accouchement serait subi par Dieu comme vous le suggérez.

Je crois que l'on peut poser l'hypothèse assez banale que Dieu n'a besoin de rien, qu'il n'est soumis à aucune contrainte ni nécessité et que Dieu peut tout faire.

Dès lors cet accouchement est un choix divin, c'est précisément parce que Dieu pouvait faire autrement que c'est un choix.
C'est peut-être un choix étrange, une choix qui nous révolte peut-être... On peut être révolté par certains choix divins.

C'est peut-être un choix que vous trouvez dégradant, mais alors c'est Dieu qui a choisi de s'humilier.

Si cet accouchement est un choix libre et éclairé, et je ne crois pas qu'il soit très facile de démontrer que Dieu n'est pas libre et éclairé, il reste alors à ceux qui l'admettent de chercher si ce choix véhicule un message ou pas, une signification ou pas.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par mister be le Jeu 12 Mai - 22:16

yehouda26 a écrit:""C'est qu'un enfant nous est né, un fils nous est accordé: la souveraineté repose sur son épaule, et on l'a appelé Conseiller merveilleux, Héros divin, Père de la conquête, Prince de la Paix.""

Ce passage fait référence au roi hizkiyaou qui devait être le mashia h potentiel de sa génération. Le mot "el" n'évoque pas seulement le nom de D.ieu mais évoque aussi la force, le pouvoir d'une créature. Il apparaît aussi dans d'autres endroits où il qualifie des hommes.

D'ailleur quand on veut désigner D.ieu avec ce terme on dit: "E,l elyon" et non "e,l guibor" comme il est dit dans ce verset.

On reviendra certainement sur les noms attribués à l'Eternel...Oui il y a une différence entre el elyon et el guibor

Premièrement pour bien comprendre le texte, il faut en connaître la portée. Est-il historiquement prouvé que ce texte est en relation avec la génération du prophète Isaïe ou une prophétie éloignée ?
Souvent la prophétie a une double réalisation ou celle-ci est incorporé comme Le texte en Isaïe 9:6 Ou un événement futur éloigné est ajouté à un événement proche à venir. Ce texte,enseigne mais la divinité établi du Christ, qui doit naître, Par inspiration, Isaïe désigne tour à tour ce Fils qui va naître comme un D.ieu fort, un admirable conseiller, et le Père Eternel. Les chrétiens ne se basent pas uniquement sur le texte de Isaïe pour démontrer que Jésus soit D.ieu incarné. Voilà d’autres textes qui accréditent l’incarnation par une vierge d’un enfant divin. Voyons L’ordre chronologique

Sa préexistence éternelle

Jean 8:58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.

Jean 1 :1 Au commencement était la Parole le était avec Dieu et la parole était Dieu

Son Abaissement : Philippiens 2 :5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, 7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes;8 et ayant paru comme un simple homme, (2-Cool il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

Sa naissance prédite : Tout d’abord Isaïe 7:14. C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.

Réalisation : Jean 1 :14 La parole a été faite chair

Isaie 9 :6 Un fils nous est donné

Hébreux 10:5 C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m‘as formé un corps

Le Père a donc formé un corps à sa Parole. Donc celui qui existait en forme de Dieu et égal à Dieu (le Père) qui était avant Abraham est né d’une vierge en Israël il y a environ 2000 ans. Celui qui était caché dans le sein du Père a été révélé au monde.

Colossiens 1:26 le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, 27 à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.

Les titres de Dieu et de Père Eternel ennuient terriblement les unitariens, et les musulmans et les Juifs. Ils ne peuvent être comprit qu’en étudiant la vie de Jésus dans ses aspects humain et divin. Comment donc Jésus pourrait il être son propre Père ?

Premièrement : il ne faut pas confondre le Père Eternel, donc le créateur, avec les notions biblique du mot Père. Jésus ne peut être son propre Père !

Il y a plus d’un type de Père dans les écritures.

כִּי־יֶ֣לֶד יֻלַּד־לָ֗נוּ בֵּ֚ן נִתַּן־לָ֔נוּ וַתְּהִ֥י הַמִּשְׂרָ֖ה עַל־שִׁכְמֹ֑ו וַיִּקְרָ֨א שְׁמֹ֜ו פֶּ֠לֶא יֹועֵץ֙ אֵ֣ל גִּבֹּ֔ור אֲבִיעַ֖ד שַׂר־שָׁלֹֽום
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par mister be le Jeu 12 Mai - 22:21

Dede 95 a écrit:bah tu sais yehouda, avec les religions faut s'attendre à toutes les inepties!
Regarde la prière aux juifs à la messe qui disais qu'ils étaient un peuple déicide (sic), un peuple qui aurait tué un dieu....faut le faire.
« Oremus et pro perfidis Judaeis : Ut Deus et Dominus noster auferat velamen de cordibus eorum ut et ipsi agnoscant Jesum Christum Dominum nostrum. (Non respondetur Amen, nec dicitur Oremus aut Flectamus genua, aut Levate, sed statim dicitur Omnipotens sempiterne Deus qui etiam judaicam perfidiam a tua misericordia non repellis; exaudi preces nostras quas pro illius populi obcaecatione deferimus, ut agnita veritatis tuae luce quae Christus est, a suis tenebris eruantur. Per eumdem Dominum nostrum Jesum Christum Filium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitate Spiritus Sancti Deus, per omnia saecula saeculorum. Amen. »

L'antisémitisme chrétien a perduré jusqu'au concile VII
Depuis lors l'église catholique a demandé pardon au peuple juif et un dialogue interreligieux s'est établi entre les deux communautés...ce n'est pas parfait car 2000 ans de fractures laissent des traces trop profondes mais un pas est fait vers l'olivier de réconciliation
Vous retardez d'une guerre,mon bon Dédé! je sais pas
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par mister be le Jeu 12 Mai - 22:27

Dede 95 a écrit:
yehouda26 a écrit:Comme je l'ai déjà dit, si on a réussi à tuer D.ieu, c'est que ce n'était pas lui.
Ca c'est une vérité de La Palisse, mais c'est juste pour toi, pas pour le milliard de Chrétien (et surtout de catho), c'est pourquoi l'enseignement de cette Marie est ridicule, et je passe sa virginité, qui jusqu'au moins 1968 était enseignée par les catho comme une virginité physique et non morale, comme ils tentent de se rattraper aujourd'hui...c'était un mystère, ils répondaient aux plus curieux, surtout aux couples mariés comme moi. Very Happy

Vous vous êtes seulement demandé d'où venaient les dogmes mariaux?
Pourquoi cette virginité? trop facile de dire que c'est ridicule...?
Il faut se pencher sur les textes et essayer de comprendre le pourquoi...Je n'adhère pas à ces dogmes mais je peux comprendre pourquoi on s'égare de bonne foi!
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Jeu 12 Mai - 22:58

כִּי־יֶ֣לֶד יֻלַּד־לָ֗נוּ בֵּ֚ן נִתַּן־לָ֔נוּ וַתְּהִ֥י הַמִּשְׂרָ֖ה עַל־שִׁכְמֹ֑ו וַיִּקְרָ֨א שְׁמֹ֜ו פֶּ֠לֶא יֹועֵץ֙ אֵ֣ל גִּבֹּ֔ור אֲבִיעַ֖ד "שַׂר־שָׁלֹֽום"

Mister be, El n'est pas seulement le nom de D.ieu, il peut aussi qualifier des homme. De plus qui nous dit que celà fait référence à jesu?
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Ase le Jeu 12 Mai - 23:37

Coucou ^^

Pour conclure, à proprement parler le concile d'Éphèse ne dit pas "Mère de Dieu" mais "Théotokos", c'est à dire "celle qui a accouché de Dieu" en opposition à la thèse de Nestorius : "Christotokos".

Oh ! Intéressant ! Je devrais faire des recherches là-dessus.
Voilà une piste à explorer.


J'ajouterais que dans la mentalité antique il n'y a aucune symétrie entre "celle qui a accouché de XXXX" et "celui qui a engendré XXXX". Le titre théotokos est donc plutôt passif et fonctionnel, ce que traduit mal aujourd'hui la locution "mère de Dieu" qui prend une autre dimension.

J'ai pas compris Embarassed

Pour les Juifs et les Musulmans, l'incarnation ébranle le concept de la toute puissance divine

Ah bon, pourquoi ?
J'y vois de l'humilité là-dedans.



Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel.

Pour moi, de ce passage, Marie est spéciale. Elle joue le rôle d'une matrice permettant d'accueillir Emmanuel dont le sens est bien "Dieu est avec nous".
Du coup lorsqu'on dit Mère de Dieu, le sens n'est-il pas Matrice de Vie ?

Bien à vous,
Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par mister be le Ven 13 Mai - 0:06

yehouda26 a écrit:כִּי־יֶ֣לֶד יֻלַּד־לָ֗נוּ בֵּ֚ן נִתַּן־לָ֔נוּ וַתְּהִ֥י הַמִּשְׂרָ֖ה עַל־שִׁכְמֹ֑ו וַיִּקְרָ֨א שְׁמֹ֜ו פֶּ֠לֶא יֹועֵץ֙ אֵ֣ל גִּבֹּ֔ור אֲבִיעַ֖ד "שַׂר־שָׁלֹֽום"

Mister be, El n'est pas seulement le nom de D.ieu, il peut aussi qualifier des homme. De plus qui nous dit que celà fait référence à jesu?

Merci ça je le sais bien...Emmanuel veut bien dire D.ieu prami nous?Donc D.ieu prophétiquement doit s'incarner en la personne d'emmanuel.
Et le verset plus haut Isaie 7,14...et d'autres versets aussi Isaie 53 pour le même auteur mais il y a d'autres prophètes et Yéshoua
Mais revenons à Marie
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Ven 13 Mai - 17:04

Ase a écrit:
J'ajouterais que dans la mentalité antique il n'y a aucune symétrie entre "celle qui a accouché de XXXX" et "celui qui a engendré XXXX". Le titre théotokos est donc plutôt passif et fonctionnel, ce que traduit mal aujourd'hui la locution "mère de Dieu" qui prend une autre dimension.

J'ai pas compris (...)
Pour moi, de ce passage, Marie est spéciale. Elle joue le rôle d'une matrice permettant d'accueillir Emmanuel dont le sens est bien "Dieu est avec nous".
Du coup lorsqu'on dit Mère de Dieu, le sens n'est-il pas Matrice de Vie ?


Ce que je voulais dire par "passif et fonctionnel" correspond largement à votre "rôle d'une matrice permettant d'accueillir".
Dans leur ignorance, les anciens ne connaissaient pas le rôle génétique de la femme et voyaient plutôt le corps féminin comme une terre fertile où le male dépose une graine,.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Ven 13 Mai - 17:12

Encore un petit mot

yehouda26 a écrit:Si elle a vraiment accouché de D.ieu (hypothétiquement parlant) il y a un autre problème: Est ce que D.ieu a besoin d'une femme pour arriver sur terre? Ne pouvait-il tout simplement pas descendre sous l'apparence d'un homme?
C'est très rabaissant pour D.ieu cette théorie.

Posons l'hypothèse Dieu...
Pensez-vous donc qu'il y a des opérations simples et d'autres compliquées pour Dieu ?
Vous ne pensez peut-être pas que Dieu est tout puissant.

N'est-ce pas rabaissant à l'égard de Dieu de songer que "descendre sous l'apparence d'un homme" serait plus simple pour Dieu que de féconder l'ovule d'une jeune vierge ?

Dieu aurait choisi de s'incarner en demandant sa collaboration à une jeune vierge, c'est quand même un choix qui ne manque pas de profondeur, non ? Au moins ça alimente le débat...
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Ven 13 Mai - 18:04

@misqter be
"Merci ça je le sais bien...Emmanuel veut bien dire D.ieu prami nous?Donc D.ieu prophétiquement doit s'incarner en la personne d'emmanuel."

D.ieu est parmi nous ne veut pas dire D.ieu s'est incarné en homme.

@tamar
"N'est-ce pas rabaissant à l'égard de Dieu de songer que "descendre sous l'apparence d'un homme" serait plus simple pour Dieu que de féconder l'ovule d'une jeune vierge ?"

Non c'est simplement de l'idolatrie. Croire qu'un être materiel est D.ieu c'est ce qui caractérise l'idolatrie.
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Ven 13 Mai - 22:07

yehouda26 a écrit:Non c'est simplement de l'idolatrie. Croire qu'un être materiel est D.ieu c'est ce qui caractérise l'idolatrie.

Mince !
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Tatonga le Ven 13 Mai - 22:44

yehouda26 a écrit:

Non c'est simplement de l'idolatrie. ....
lol Idolâtrie par rapport à quoi ? Quelle est la référence pour dire: " ceci est idolâtrie, celà n'est pas idolâtrie " ?
C'est quoi la référence ? La foi juive ? La fois musulmane ?
Les Chrétiens ne sont pas Juifs ou musulmans, ils sont Chrétiens; et s'ils ont choisi d'être chrétiens, il ne faut pas les juger à l'aune de la foi juive ou de la foi musulmane ou à l'aune d'une logique qquelconque car ce n'est pas un problème de géométrie.
Personne ne détient la vérité, ou tout le monde a sa vérité.
Il n'y a rien à critiquer ou a juger dans une croyance, tant que cette croyance n'est pas une doctrine du mal, ne prône pas la mal, n'est pas une idéologie funeste pour l'homme, et le christianisme n'est rien de tout cela, bien au contraire.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Sam 14 Mai - 2:33

On peut penser « Si j’avais été Dieu, je ne me serais pas incarné, car c'est dégradant, et surtout pas comme ça car c'est trop compliqué », mais si Dieu existe, est-il libre de faire ce qu'il lui plaît ?

On peut néanmoins s'interroger sur la cohérence de ses choix.

Opérer le Salut par un homme en réponse à une faute commise par un homme, ce n’est pas surprenant. Saint Paul en a beaucoup parlé.

De même,
Le serpent s’est acquis la collaboration de la femme pour faire chuter l’homme, il ne me paraît donc pas très étonnant que Dieu ait souhaité s'assurer la collaboration d’une femme pour relever l’homme conformément à :

« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Ase le Sam 14 Mai - 6:03

Merci Tamar je comprends mieux le sens de l'expression cu coup.
L'idolatrie yehouda ? la bonne blague. T'es sérieux là ?
Écoute le Rav Dynovisz lorsqu'il explique ce qu'est que l’idolâtrie, tu n'y es pas du tout.

Cordialement,
Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Sam 14 Mai - 22:58

Quelle est la différence entre une personne qui confère le caractère divin à un objet (une idole par exemple) et celle qui confère le caractère divin à un homme? (Les deux ne sont que materielle)
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Ase le Dim 15 Mai - 6:35

Pleins toi à la Torah lol

Pour être plus sérieux, tu ne dois pas confondre entre idolâtrer et honorer.
Honorer et vénérer ce n'est pas la même chose. Parler et chanter non plus.

Et puis, tu sais, "l'adoration" des catholiques n'est pas très différente de celle juifs pratiquants au fond.

Sur le site Docteur angélique, on y lit ceci :

Voici ce qu'en dit le CEC :

L’idolâtrie

2112 Le premier commandement condamne le polythéisme. Il exige de l’homme de ne pas croire en d’autres dieux que Dieu, de ne pas vénérer d’autres divinités que l’Unique. L’Écriture rappelle constamment ce rejet des " idoles, or et argent, œuvres de mains d’hommes ", elles qui " ont une bouche et ne parlent pas, des yeux et ne voient pas ... ". Ces idoles vaines rendent vain : " Comme elles, seront ceux qui les firent, quiconque met en elles sa foi " (Ps 115, 4-5. 8 ; cf. Is 44, 9-20 ; Jr 10, 1-16 ; Dn 14, 1-30 ; Ba 6 ; Sg 13, 1 – 15, 19). Dieu, au contraire, est le " Dieu vivant " (Jos 3, 10 ; Ps 42, 3 ; etc.), qui fait vivre et intervient dans l’histoire.

2113 L’idolâtrie ne concerne pas seulement les faux cultes du paganisme. Elle reste une tentation constante de la foi. Elle consiste à diviniser ce qui n’est pas Dieu. Il y a idolâtrie dès lors que l’homme honore et révère une créature à la place de Dieu, qu’il s’agisse des dieux ou des démons (par exemple le satanisme), de pouvoir, de plaisir, de la race, des ancêtres, de l’Etat, de l’argent, etc. " Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon ", dit Jésus (Mt 6, 24). De nombreux martyrs sont morts pour ne pas adorer " la Bête " (cf. Ap 13-14), en refusant même d’en simuler le culte. L’idolâtrie récuse l’unique Seigneurie de Dieu ; elle est donc incompatible avec la communion divine (cf. Ga 5, 20 ; Ep 5, 5).

2114 La vie humaine s’unifie dans l’adoration de l’Unique. Le commandement d’adorer le seul Seigneur simplifie l’homme et le sauve d’une dispersion infinie. L’idolâtrie est une perversion du sens religieux inné de l’homme. L’idolâtre est celui qui " rapporte à n’importe quoi plutôt qu’à Dieu son indestructible notion de Dieu " (Origène, Cels. 2, 40).

IV. " Tu ne te feras aucune image sculptée... "

2129 L’injonction divine comportait l’interdiction de toute représentation de Dieu par la main de l’homme. Le Deutéronome explique : " Puisque vous n’avez vu aucune forme, le jour où le Seigneur, à l’Horeb, vous a parlé du milieu du feu, n’allez pas vous pervertir et vous faire une image sculptée représentant quoi que ce soit ... " (Dt 4, 15-16). C’est le Dieu absolument Transcendant qui s’est révélé à Israël. " Il est toutes choses ", mais en même temps, " Il est au-dessus de toutes ses œuvres " (Si 43, 27-28). Il est " la source même de toute beauté créée " (Sg 13, 3).

2130 Cependant dès l’Ancien Testament, Dieu a ordonné ou permis l’institution d’images qui conduiraient symboliquement au salut par le Verbe incarné : ainsi le serpent d’airain (cf. Nb 21, 4-9 ; Sg 16, 5-14 ; Jn 3, 14-15), l’arche d’Alliance et les chérubins (cf. Ex 25, 10-22 ; 1 R 6, 23-28 ; 7, 23-26).

2131 C’est en se fondant sur le mystère du Verbe incarné que le septième Concile œcuménique, à Nicée (en 787), a justifié, contre les iconoclastes, le culte des icônes : celles du Christ, mais aussi celles de la Mère de Dieu, des anges et de tous les saints. En s’incarnant, le Fils de Dieu a inauguré une nouvelle " économie " des images.

2132 Le culte chrétien des images n’est pas contraire au premier commandement qui proscrit les idoles. En effet, " l’honneur rendu à une image remonte au modèle original " (S. Basile, Spir. 18, 45 : PG 32, 149C), et " quiconque vénère une image, vénère en elle la personne qui y est dépeinte " (Cc. Nicée II : DS 601 ; cf. Cc. Trente : DS 1821-1825 ; Cc. Vatican II : SC 126 ; LG 67). L’honneur rendu aux saintes images est une " vénération respectueuse ", non une adoration qui ne convient qu’à Dieu seul :

Le culte de la religion ne s’adresse pas aux images en elles-mêmes comme des réalités, mais les regarde sous leur aspect propre d’images qui nous conduisent à Dieu incarné. Or le mouvement qui s’adresse à l’image en tant que telle ne s’arrête pas à elle, mais tend à la réalité dont elle est l’image (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 81, 3, ad 3).


Cordialement Very Happy ,
Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Dim 15 Mai - 9:40

@Ase
Quelle est la différence entre une personne qui "honore" en lui conférent le caractère divin à une statue (celà reste de l'idolatrie à mon sens) et une personne qui honore en conférent un caractère divin à un homme?

Ce que dis ce docteur est très interessant :

"Il y a idolâtrie dès lors que l’homme honore et révère une créature à la place de Dieu"

C'est exactement ça l'idolatrie.
Donc que penser de jesu?

avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Tatonga le Dim 15 Mai - 12:35

Pour les chrétiens, Jésus n'est pas un homme, du moins pas seulement, donc ils n'adorent pas un homme, c'est aussi simple que ça.
Et puis chacun est idolâtre d'une façon ou d'une autre, d'ailleurs tout le monde idolâtre son prophète et ses saints.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3851
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Dim 15 Mai - 17:29

yehouda26 a écrit:"Il y a idolâtrie dès lors que l’homme honore et révère une créature à la place de Dieu"

Ouf !
Je peux donc honorer Baal, Yaô et Astarté sans être idolâtre.
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Dim 15 Mai - 17:54

@tamar

Si déjà une créature c'est de l'idolatrie alors à plus forte raison des idoles sans vies
avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par tamar35 le Dim 15 Mai - 18:36

yehouda26 a écrit:
Si déjà une créature c'est de l'idolatrie alors à plus forte raison des idoles sans vies

Les prophètes comme Isaïe qui brocardent les autres croyants au motif qu'ils adorent un bout de bois sont, à mes yeux du moins, à la limite de la mauvaise foi. Les païens ne sont pas assez sots pour confondre la statue et leur Dieu.
Et, si on reste dans la logique des prophètes du Premier Testament, les Dieux des Assyriens, des Babyloniens, d'Alexandre ou de Titus ont montré une grande supériorité sur les Dieux du peuple hébreu.

C'est bien ce qui est embarrassant dans l'accusation d'idolâtrie : Il faut être sûr que l'on a raison et que l'autre à tort. C'est un peu redondant avec l'accusation "ton Dieu n'est pas un vrai Dieu".

Si quelqu'un croit sincèrement qu'Astarté est une déesse il n'est idolâtre qu'aux yeux de celles et ceux qui contestent sa foi.

N'en déplaise à saint Thomas d'Aquin, le vrai idolâtre devrait être celui qui sait très bien que ce qu'il adore n'est pas divin, celui qui idolâtre du non-divin en toute connaissance de cause... ce qui est, peut-être, assez courant.

On peut par exemple s'interroger si celui qui croit que ses Livres Saints sont divins ne friserait pas l'idolâtrie. Il sait que ce sont des Livres et pas un dieu...


PS : Incidemment je signale que Yaô est probablement le nom que donnaient les Juifs d'Éléphantine (en Égypte) à YHWH, voir aussi un papyrus en grec trouvé à Qumran attestant cette façon d'écrire en parlant de YHWH. On trouve encore Yaê...
avatar
tamar35

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 11/05/2016
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par yehouda26 le Dim 15 Mai - 18:59

"Et, si on reste dans la logique des prophètes du Premier Testament, les Dieux des Assyriens, des Babyloniens, d'Alexandre ou de Titus ont montré une grande supériorité sur les Dieux du peuple hébreu."

Bien au contraire, alors que ces cultes idolatres ont disparus, le culte du D.ieu des hebreux lui est encore d'actualité.


avatar
yehouda26

Masculin Messages : 384
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Mère de Dieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum