L'âme et le sang.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par Ase le Jeu 5 Mai - 10:25

Oh merci misterbe, tu m'as remis entre les mains le travail de Spartakus Freeman, ça faisait longtemps !! Et ça fait plaisir de voir que tu connaisses.

L'humanité se dit en hébreu Adam
Alef représente non seulement le Un valeur numérique mais l'Eternel
le sang se dit Dam en Hébreu...Donc oui,le principe de toute vie est véhiculé dans le sang
Je vais un peu plus loin sur la racine alef dalet mem...on construit aussi la couleur rouge
Adom

Je n'ai pas bien compris où tu veut en venir ?
Si tu veut bien nous éclairer.



N'est-ce pas ce que vous faites lorsque vous célébrez l'Eucharistie?
D'une manière symbolique mais vous conservez quand m^me le concept sacrificiel par une sorte de théophagie...

Je vois et comprends ce que tu veut dire.
Mais je crois qu'il faut éclairer ce point-là plus précisément. Tu as raison l'Eucharistie est de la théophagie (merci pour le mot que je ne connaissais pas). Je ne suis pas le mieux placé pour t'en parler, ce que je vais te dire là il faudra le compléter avec des analyses plus poussées et sérieuses.

Pour moi, il y a deux sortes de relations à Dieu : la relation de l'âme à Dieu et la relation de l'esprit à Dieu. La relation de l'âme à Dieu est une relation d'altérité et d'extériorité, tandis que la relation de l'esprit à Dieu est une relation d'intériorité et d'unité de communion.
L'Eucharistie est de cette nature-là, l'acte permet d'exulter l'esprit en Dieu.

Dans l'acte de l'Eucharistie ("l'action de grâces"), le pain et le vin évoquent des réalités spirituelles. Je ne saurais te dire lesquels, il faudrait approfondir. Cet acte est un acte de reconnaissance et de mémoire, constitué de trois éléments le vin, le pain et l'atmosphère rituelle. Dans les évangiles, le pain n'est pas coupé au couteau, mais rompu à la main, il n'est pas coupé en morceaux, il est distribué. Autrement dit, il y a partage et non pas séparation. C'est un signe de communion et non de division.
C'est dans l'esprit de Communion qu'il faut donc comprendre le sens sacrificiel de ce rituel.

Jésus assimile le pain à sa chair, et le vin à son sang. Qu'est-ce que cela signifie ?
Je ne sais pas. Je constate seulement qu'ils sont associés par analogie et qu'ils renvoient à une nourriture spirituelle, substantielle.

Bien à toi,
Ase

avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par mister be le Jeu 5 Mai - 12:33

Ase a écrit:Oh merci misterbe, tu m'as remis entre les mains le travail de Spartakus Freeman, ça faisait longtemps !! Et ça fait plaisir de voir que tu connaisses.

L'humanité se dit en hébreu Adam
Alef représente non seulement le Un valeur numérique mais l'Eternel
le sang se dit Dam en Hébreu...Donc oui,le principe de toute vie est véhiculé dans le sang
Je vais un peu plus loin sur la racine alef dalet mem...on construit aussi la couleur rouge
Adom

Je n'ai pas bien compris où tu veut en venir ?
Si tu veut bien nous éclairer.

Chaque lettre hébraïque contient une signification,un sens propre...
La langue hébraïque se construit sur des racines des lettres généralement trilitères
Ainsi Alef, Dalet et le Mem sont la base de mots comme humanité,sang et rouge...
Alef représente aussi le domaine du divin;le dalet représente une porte et le mem un écoulement de liquide mais aussi la première lettre du mot messie...
Le dalet est aussi la première lettre du mot David...comprends-tu les liens qu'on peut y faire et qui ne sont pas du concordisme pour moi mais une véritable révélation


Je vois et comprends ce que tu veut dire.
Mais je crois qu'il faut éclairer ce point-là plus précisément. Tu as raison l'Eucharistie est de la théophagie (merci pour le mot que je ne connaissais pas). Je ne suis pas le mieux placé pour t'en parler, ce que je vais te dire là il faudra le compléter avec des analyses plus poussées et sérieuses.

Jean 6
…52Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger? 53Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 54Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.…

J'ai une théorie qui ne plaît pas aux Chrétiens car je refuse le concept vampirique et cannibale de l'Eucharistie,la sainte Cène ou le kiddoush messianique


Pour moi, il y a deux sortes de relations à Dieu : la relation de l'âme à Dieu et la relation de l'esprit à Dieu. La relation de l'âme à Dieu est une relation d'altérité et d'extériorité, tandis que la relation de l'esprit à Dieu est une relation d'intériorité et d'unité de communion.
L'Eucharistie est de cette nature-là, l'acte permet d'exulter l'esprit en Dieu.

Selon ce que je comprends,on n'est pas conscient de la réalité de notre âme mais bien conscient de l'esprit qui peut nous connecter à l'Eternel
L'Eucharistie n'est-elle pas une commémoration de l'instauration de la nouvelle alliance?


Dans l'acte de l'Eucharistie ("l'action de grâces"), le pain et le vin évoquent des réalités spirituelles. Je ne saurais te dire lesquels, il faudrait approfondir. Cet acte est un acte de reconnaissance et de mémoire, constitué de trois éléments le vin, le pain et l'atmosphère rituelle. Dans les évangiles, le pain n'est pas coupé au couteau, mais rompu à la main, il n'est pas coupé en morceaux, il est distribué. Autrement dit, il y a partage et non pas séparation. C'est un signe de communion et non de division.
C'est dans l'esprit de Communion qu'il faut donc comprendre le sens sacrificiel de ce rituel.

Le pain a un lien spirituel avec le tabernacle, la manne et Yéshoua(pain de la vie)
Le vin symbolise le fruit de la vigne mais le sang où se trouve aussi la vie et l'Eternel comme précisé plus haut...



Jésus assimile le pain à sa chair, et le vin à son sang. Qu'est-ce que cela signifie ?
Je ne sais pas. Je constate seulement qu'ils sont associés par analogie et qu'ils renvoient à une nourriture spirituelle, substantielle.

Bien à toi,
Ase



avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par Séléna_7 le Jeu 5 Mai - 13:38

Chalom mister be
L'âme et le sang ah !
Justement j'ai mes règles en ce moment selon la Loi de Moïse c'est à dire 7 jours d'effusion + 7 jours :
mes " tourments " prennent fin demain... Je suis à 7+6 là Sad
C'est dur !

Je viens de parcourir le lien du Rabbi Adin Steinsaltz et en effet rien de pire pour l'âme d'une femme lors de cet état d'effusion de sang car elle subit le dybouk qui d'après ce que j'ai lu n'est pas forcément toujours mauvais en soi mais l'occurrence lors des menstruations il l'est !
L'âme de la femme est alors en danger.
Comment font les femmes juive s'il te plait mister be ?
Car je me demande comment, à part réciter par 3 fois le psaume 91, me délivrer de ces tourments en face à face avec moi-même...

Séléna_7

Féminin Messages : 158
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par mister be le Jeu 5 Mai - 14:08

Petite fleur du désert,

Attends -tu  une réponse mystique, hilhatique, technique, medicale, hassidique... ?

Au niveau medical:
La femme a 3 périodes pendant le mois.
Au niveau de la halaha:
1. perte de sang (au moins 5 jours)
2. 7 jours 'propres'.
3. permises a son mari.
Dans les périodes 1 et 2 la femme est interdite a son mari.

Au niveau biologique:
1. La période de menstruation.
2. La période ou le corps refait la membrane, qui entraine ensuite la période ou elle peut procréer.
3. Période ou il n'y a pas de menstruation.

Il ressort que l'éloignement hilhatique le nida a une logique médicale. Au moment de la menstruation, les microbes peuvent pénètrer facilement, de plus au niveau psychologique la femme est plus stressée et plus vulnérable qu'à la normal.(la mienne était infernale durant cette période Mad )
Pendant les 7 jours qui suivent la menstruation, la femme, reconstruit sa membrane qui est tombe lors des règles, pendant cette période la 'plaie' est encore ouverte, la peau est sensible, c'est d'ailleurs pour cette raison que l'ovule n'est pas encore mis en place. Conséquence direct sur l'humidité vaginale, qui n'apparait que vers la fin des 7 jours.
Apres cette période, l'ovule est fecondé, et la situation naturelle est idéal.
Ce cheminement correspond au 5 et 7 jours ou la femme est interdite à son mari(pas de boogie-boogie avant la prière du soir!), après le compte des 7 jours génèralement la nuit du mikvé correspond a la période de fécondation.
http://www.modia.org/infos/etudes/femme%20juive.pdf
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par Séléna_7 le Jeu 5 Mai - 14:35

C'est compliqué ces décomptes ( je subis également les enfers durant cette période )
J'attends une réponse qui me rassurera et qui me donnera la solution pour contrer le dybouk seule, vu que je n'ai pas de mari pour m'apaiser.
La Loi de Moïse est on ne peut + claire dans le Tanakh : 7 + 1 +7 ça fait quand même pas beaucoup de place pour la pureté et la tranquilité de l'esprit de la femme dans le mois.
7 jours d'effusion + le 8ème jour ( maudit comme tu le sais ) + 7 jours en effet, de prolongations du dybouk.

Séléna_7

Féminin Messages : 158
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par mister be le Jeu 5 Mai - 15:23

Tu penses vraiment être possédée d'un esprit impur?


De nos jours, on n'entend plus que rarement parler de ces histoires de possession. On rapport au nom du 'Hafetz 'Hayyim (1838-1933) que le dernier dibouk aurait eu lieu à son époque, et qu'il n'y en aurait plus ensuite. Donc pas trop de soucis à te faire.

En cas de dibbouk, il fallait effectivement procéder à un exorcisme. On tentait de faire sortir l'âme "intruse" en invoquant des noms de D.ieu, en sonnant du choffar, etc., je te recommande le livre suivant de Gedalyah Nigal, qui est aussi complet que possible pour ce qui se passait il y a 2 ou 3 siècles en Europe de l'Est:

http://www.amazon.com/Magic-Mysticism-Hasidism-Supernatural-Thought/dp/1568210337/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1325987498&sr=8-2
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par Séléna_7 le Jeu 5 Mai - 15:44

mister be a écrit:Tu penses vraiment être possédée d'un esprit impur?

Pendant mes règles, y'a de grandes chances oui.
Je n'irai pas jusqu'à dire possédée mais attaquée ça c'est certain !
Je résiste de toutes mes forces ce qui me conduit à des dissensions psychologiques, hélas...
Le lâcher-prise est une solution et me semble t'il, tous les jours doivent converger vers le temps de Shabbat selon Benjamin Gross.


" />

Qu'en penses-tu ?
La condition féminine est mal aisée , je me demande même pourquoi le judaïsme se transmet par la femme.
Au temps d'Abraham il en était autrement.
Pourquoi la Loi de la descendance a t'elle changé ?

Séléna_7

Féminin Messages : 158
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par mister be le Jeu 5 Mai - 16:01

je ne crois pas trop au dybouk...
Ma femme avait des problèmes de comportements :elle était agressive, irritable, et avaient des sautes d'humeur avant et pendant ses règles et en plus elle était au début irrégulière dans ses règles

Des remèdes existent contre ces symptômes, mais tout dépend de l'intensité de l'irritabilité ressentie. Les nutritionnistes conseillent de limiter la consommation d'excitants comme le thé ou le café à l'approche des règles. On peut aussi se supplémenter au long cours en magnésium, en zinc ou en vitamine E pour mieux vivre la période prémenstruelle.

Si les femmes ont une irritabilité "légère" et si elles sont plutôt branchées plantes, l'angélique est pleine de vertus. L'angélique agit sur le système nerveux central et peut atténuer l'agressivité. Enfin, les femmes peuvent en parler avec leur gynécologue car il existe des traitements progestatifs qui vont compenser la baisse du taux de progestérone et qui peuvent donner de bons résultats sur l'humeur.C'est ce que la mienne a fait!
On lui a trouvé un e hormone de synthèse qui a régularisée ses périodes et au niveau humeur,c'était bien bien...

Va consulter un gynécologue juif et il te dira ce qui est bon à prendre et à faire...

Mihou yehoudi?voilà un beau sujet à débattre
Initie un sujet là-dessus,je te suivrai
avatar
mister be

Masculin Messages : 620
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 58
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme et le sang.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum