Le mystère du temps.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mystère du temps.

Message par Tatonga le Sam 30 Avr - 7:58

L'espace est né du big bang, d'après ce que j'en sais. En témoigne la fuite des galaxies, projetées de plus en plus loin par la formidable explosion, étendant ainsi sans cesse l'espace.
Le temps est-il né du big bang avec l'espace ou a-t-il existé avant, s'il y a eu un avant ? On ne le sait pas. On peut supposer que oui, mais seulement supposer, puisqu'on sait maintenant que le temps est en étroite liaison avec l'espace dont il constitue une dimension.
Mais trève de préambule, passons aux questions:
1/Le temps existe-t-il ?
2/Qu'est-ce que le temps ? Hawking disait: " il est impossible de dire en quoi consiste le temps". Bien avant Hawking, Saint Augustin disait " Si tu ne me demandes pas ce qu'est le temps, je sais ce que c'est. Dès que tu me le demandes, je ne le sais plus."
3/ La flèche du temps est-elle réversible, comme l'affirment certains savants contemporains? Comment est-ce possible ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par 3mondes le Sam 30 Avr - 17:23

Deux remarques :

- Le Big bang n'est pas un fait scientifique mais un modèle théorique.

- Le temps et sa flèche sont liés à l'entropie elle-même liée à la mesure de l'ordre, donc à la théorie algorithmique de l'information, c'est-à-dire : à un point de vue subjectif.
avatar
3mondes

Messages : 386
Date d'inscription : 31/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Dim 12 Mar - 20:51

Le temps existe-t-il ?

Oui !

3/ La flèche du temps est-elle réversible, comme l'affirment certains savants contemporains? Comment est-ce possible ?

Oui !

Car le temps est replié sur lui même.
On ne peut pas aller en arrière, mais en faisant un cycle complet ont peut revenir à la position de départ.

Qu'est-ce que le temps ? Hawking disait: " il est impossible de dire en quoi consiste le temps". Bien avant Hawking, Saint Augustin disait " Si tu ne me demandes pas ce qu'est le temps, je sais ce que c'est. Dès que tu me le demandes, je ne le sais plus."

Le temps est une fluctuation d'un paramètre/vecteur.

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Invité le Dim 12 Mar - 21:01

Mandarion, je suis ravie de ta participation, mais si tu pouvais te présenter dans la rubrique ad hoc, je pourrais te souhaiter la bienvenue ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Dim 12 Mar - 21:20

Madarion a écrit:
Le temps existe-t-il ?

Oui !

3/ La flèche du temps est-elle réversible, comme l'affirment certains savants contemporains? Comment est-ce possible ?

Oui !

Car le temps est replié sur lui même.
On ne peut pas aller en arrière, mais en faisant un cycle complet ont peut revenir à la position de départ.

Qu'est-ce que le temps ? Hawking disait: " il est impossible de dire en quoi consiste le temps". Bien avant Hawking, Saint Augustin disait " Si tu ne me demandes pas ce qu'est le temps, je sais ce que c'est. Dès que tu me le demandes, je ne le sais plus."

Le temps est une fluctuation d'un paramètre/vecteur.
Alors de quel paramètre s’agit-il et quel est la référence du vecteur pour en savoir sa grandeur et direction? Ca me permettra peut-être de comprendre le repliement du tempsson!

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Dim 12 Mar - 21:26

Alors de quel paramètre s’agit-il et quel est la référence du vecteur pour en savoir sa grandeur et direction? Ca me permettra peut-être de comprendre le repliement du tempsson!

oui !

Ce vecteur est quelques chose qui est dans la matière.

Je pense que c'est dans la molécule.
Je pense que le temps influs sur les liaisons moléculaire, mais pas en dessous.
C'est a dire que les atomes et les particules élémentaires ne sont pas influencés par le temps.

Ce vecteur est tributaire des astres qui nous entourent, essentiellement du soleil et de la Lune.
Comme des sortes de mini-boussoles qui pointeraient continuelle vers eux ?

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Dim 12 Mar - 22:31

Madarion a écrit:
Alors de quel paramètre s’agit-il et quel est la référence du vecteur pour en savoir sa grandeur et direction? Ca me permettra peut-être de comprendre le repliement du tempsson!

oui !

Ce vecteur est quelques chose qui est dans la matière.

Je pense que c'est dans la molécule.
Je pense que le temps influs sur les liaisons moléculaire, mais pas en dessous.
C'est a dire que les atomes et les particules élémentaires ne sont pas influencés par le temps.

Ce vecteur est tributaire des astres qui nous entourent, essentiellement du soleil et de la Lune.
Comme des sortes de mini-boussoles qui pointeraient continuelle vers eux ?
J'ai comme l'impression que vous aimez compliquer les choses ou vous êtes prisonnier du modèle de l'espace temps d'Einstein qui à son tour s'est réduit aux modèles mathématiques qui n'ont rien à voir avec la réalité mais à des "pourrait être ceci ou peut-être cela"; engendrant des supposés énergie noire et matière noire pour expliquer la réalité de ce que nous observons pour ne pas dire protéger le modèle qui ne cadre pas avec.

Ce que je comprend du temps dans l’application de la physique c'est tout simplement une mesure d'un événement physique comparé à un autre. Rien de plus rien de moins. Le temps n'a aucune propriété par lui-même; comme c'est le cas de la matière ou de la lumière.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Dim 12 Mar - 22:58

Chacun observe le monde par son niveau d'éveil.

Si pour vous le temps se borne à la mesure de deux évènement physiques,
alors vous voila rassuré ?

Le temps n'a aucune propriété par lui-même; comme c'est le cas de la matière ou de la lumière.

Vous avez oublié l'air ?

Il est indéniable que le temps est en étroite relation avec l'air.
Si vous voulez trouver une propriété du temps, étudier l'air.

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Dim 12 Mar - 23:38

Madarion a écrit:Chacun observe le monde par son niveau d'éveil.

Si pour vous le temps se borne à la mesure de deux évènement physiques,
alors vous voila rassuré ?

Le temps n'a aucune propriété par lui-même; comme c'est le cas de la matière ou de la lumière.

Vous avez oublié l'air ?

Il est indéniable que le temps est en étroite relation avec l'air.
Si vous voulez trouver une propriété du temps, étudier l'air.
Alors donnez moi un exemple...

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Dim 12 Mar - 23:41

Shocked

Pourquoi voulez que je vous donne des preuves ?

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Lun 13 Mar - 2:23

Madarion a écrit: Shocked

Pourquoi voulez que je vous donne des preuves ?
Parce que je ne comprends pas votre lien de l'air avec le temps pour leur propriété.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Lun 13 Mar - 2:29

je n'ai pas vraiment étudié ces mécanismes physiques.
Mais je peut vous dire que j'ai remarqué plusieurs fois des liens étroits.

Par exemple, isoler un aliment alimentaire de l'air permet de ralentir le pourrissement.

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Lun 13 Mar - 2:54

Madarion a écrit:je n'ai pas vraiment étudié ces mécanismes physiques.
Mais je peut vous dire que j'ai remarqué plusieurs fois des liens étroits.

Je peut par exemple vous dire qu'isoler un aliment alimentaire de l'air permet de ralentir le pourrissement.
Et en quoi cela modifie le temps?

Je m'explique. Disons que vous coupez à votre conscience totalement toutes informations référentielles d'événements autres que celui de l'isolement alimentaire. Comment ferez vous pour évaluer une modification du temps dans la putréfaction de l'aliment?


chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Mar 14 Mar - 19:08

Le fait que vous ne me répondez pas suggère que vous avez compris l'incohérence d'attribuer à la notion du temps des propriétés....

En fait sans le mouvement il n'y a pas d'événement; et sans événement il n'y a pas de notion du temps; qui n'est en fait qu'une construction mentale d'une perception de la différence du nombre d'événements comparativement (donc relativement) à d'autres événements dépendantes de l'énergie qui s'y trouve en chacun d'eux.

La quantité de l'énergie "E" c'est la quantité de mouvement de la masse (matière) "MC^2".  Donc le temps des événements a une valeur universelle de base qui est lié à l'énergie induit dans l'univers au pont zéro degré (PZE) de Plank.

C'est pareille pour l'ombre et le froid. Ils n'ont aucune propriété, et ne sont que des constructions mentales de notre cerveaux. Cette construction mentale se repose sur la différence de luminosité pour l'ombre ou de degré de chaleur pour le froid. Il n'y a aucun instrument qui mesure l'ombre ou le froid mais des instruments qui mesurent la luminosité ou la chaleur qui ont tous les deux des propriétés vérifiables.

chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Madarion le Mar 14 Mar - 21:43

chretien a écrit:En fait sans le mouvement il n'y a pas d'événement;

Et un liquide qui change de couleur ?
Et un glaçon qui fond ?
Et un feux de foret qui démarre ?
Et une lumière qui s'allume ?

D'accord, le mouvement est bien lié par le temps, mais à mon avis il ni a pas que ça qui peut qualifier le temps ?

Madarion

Masculin Messages : 369
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Mer 15 Mar - 0:20

Madarion a écrit:
chretien a écrit:En fait sans le mouvement il n'y a pas d'événement;

Et un liquide qui change de couleur ?
Et un glaçon qui fond ?
Et un feux de foret qui démarre ?
Et une lumière qui s'allume ?

D'accord, le mouvement est bien lié par le temps, mais à mon avis il ni a pas que ça qui peut qualifier le temps ?
Non, c'est l'évaluation du temps qui est déterminé par le nombre d'événements dans la matière dont ces derniers sont liés au mouvement de la matière qui est proportionnel à l'énergie accumulée en elle.

Tous les exemples que vous énumérez sont toujours liés à des mouvements d"électrons (entre autres) qui sont des particules de matière.

Et un liquide qui change de couleur ? Rééquilibre dans les échanges (mouvement) d'électrons qui modifient la fréquence électro-magnétique de la nouvelle combinaison atomique.
Et un glaçon qui fond ? Changement du niveau d'énergie accumuler dans le H2O diminuant la cohésion (mouvement) entre les atomes.
Et un feux de foret qui démarre ? Accumulation critique d'énergie dans la matière favorisant les réactions chimiques restabilisant les énergies électriques (mouvement d'électrons) entre les atomes en présences.
Et une lumière qui s'allume ? Évacuation (mouvement) électromagnétique d'une surcharge d'énergie par les électrons du métal devenant incandescent.


chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Invité le Mer 15 Mar - 7:50

(sorry de ne pas avoir lu le dialogue, j'ai mis "chrétien" en ignoré. Je me rapporte donc aux premières interventions.)

Mes connaissances en relativité et physique quantique étant nulles, je ne pourrai pas dire grand'chose d'intéressant... Juste rappeler que le Temps est une des composantes de notre Univers, comme le disait Einstein: "matière, énergie, espace, temps) Ces composants sont indissociables. Aucun ne peut exister sans les autres. Si on supprime l'un, les autres cessent d'exister.

Le Temps est donc relatif et interdépendant. Comme diraient les bouddhiste: "il n'a pas d'existence propre". Il n'existe qu'en combinaison avec les autres.

Qu'il soit relatif n'a donc rien de surprenant.

Que nous puissions en inverser la flèche est sans doute possible, mais pas dans les autres conventions qui ont permi notre existence en tant qu'humain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le mystere du temps

Message par universel le Jeu 19 Oct - 8:41

Premièrement le big-bang est réel non pas une (Teo-rit).
Deuxièmement le Temps n'a pas commencé par le big-bang .
Troisièmement le Temps n'a pas de commencement ni fin Car le Temps C'est Dieu .
Au
avatar
universel

Masculin Messages : 71
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 53
Localisation : Sétif Algerie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le mystere du temps

Message par universel le Jeu 19 Oct - 8:48

Premièrement le big-bang est réel non pas une (Teo-rit).
Deuxièmement le Temps n'a pas commencé par le big-bang .
Troisièmement le Temps n'a pas de commencement ni fin Car le Temps C'est Dieu .
(Quatri-y-est- ne-ment) Dieu est le Temps antérieur/postérieur Rien ne peut être avant ou après Lui .
(Saint-qui-aime-me-ment) Sont les bouddhistes idolâtres.
avatar
universel

Masculin Messages : 71
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 53
Localisation : Sétif Algerie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Dede 95 le Jeu 19 Oct - 13:12

Premièrement le big-bang est réel non pas une (Teo-rit).
Thé au Riz . C'est un modèle .

Deuxièmement le Temps n'a pas commencé par le big-bang .
Si, dans la mesure ou on admet un commencement au temps!

Troisièmement le Temps n'a pas de commencement ni fin Car le Temps C'est Dieu .
Pauvre Dieu....

(Quatri-y-est- ne-ment) Dieu est le Temps antérieur/postérieur Rien ne peut être avant ou après Lui .
Quatre, y est, me ment. Amen.

(Saint-qui-aime-me-ment) Sont les bouddhistes idolâtres.
Sein qui haï me ment! Sont les religieux qui parlent pour ne riern dire et se faire valoir!

Moralité?
Hue nie vers celle qu'il croit l'avoir enfanter, la religion!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1157
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par chretien le Sam 21 Oct - 13:51

Bonjour universel

universel a écrit:Premièrement le big-bang est réel non pas une (Teo-rit).
....

À mon point de vu, c'est une affirmation gratuite càd qui n'est pas basée sur des faits scientifiques. Nul n'a observé ce phénomène qui n'est qu'une déduction basée elle même sur une autre déduction sur le redshift de l'onde électromagnétique à qui le pape infaillible des scientifiques contemporains (Einstein) lui attribut la référence dogmatique de la propagation limite de l'information dans l'univers. Ce qui est contredit par le phénomène d'entrainement (entanglement) au niveau quantique perçus comme instantanée à l'infini dans l'univers; sans oublier ce même type d'entrainement au niveau gravitationnel perçus aussi comme instantanée entre les étoiles séparés par des milliers d'années lumières dans leur galaxie.
Ce que Isaac Newton avait pris en considération dans sa formule d'attraction gravitationnelle qui attribut l'effet de la force d'attraction comme instantanée peut importe la distance.



chretien

Masculin Messages : 559
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 66

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Dede 95 le Sam 21 Oct - 14:15

À mon point de vu, c'est une affirmation gratuite [le big bang] càd qui n'est pas basée sur des faits scientifiques.
Si sur un modèle mathématique scientifiquement étudié!

Nul n'a observé ce phénomène qui n'est qu'une déduction basée elle même sur une autre déduction...
C'est une vérité de La Palisse. Et si c'est une déduction ce n'est pas une affirmation gratuite!
Tu te contredis.

Quand à Einstein tu confond avec Hubble, c'est normal tu n'es pas scientifique mais chrétien!
Explication:

Le décalage vers le rouge (redshift en anglais) est un phénomène astronomique de décalage vers les grandes longueurs d'onde des raies spectrales et de l'ensemble du spectre — ce qui se traduit par un décalage vers le rouge pour le spectre visible — observé parmi les objets astronomiques lointains. À la suite des travaux de Tolman et Hubble c'est un phénomène bien documenté, considéré comme la preuve initiale de l'expansion de l'Univers et du modèle cosmologique avec le Big Bang. Dans cette acception, ce phénomène n'est pas produit par effet Doppler-Fizeau, mais est une conséquence de la dilatation de l'espace provoquée par l'expansion de l'univers.

Le terme est également employé pour la notion plus générale de décalage spectral, soit vers le rouge, soit vers le bleu (décalage vers le bleu), observé parmi les objets astronomiques selon qu'ils s'éloignent ou se rapprochent, indépendamment du mouvement général d'expansion. Dans cette acception, il est synonyme d'effet Doppler-Fizeau.
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1157
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le mystere du temps

Message par universel le Sam 21 Oct - 21:19

J'espère Dede0,25 ya quelque chose qui te fait mal en lisant mes (arts-gui-ment ) j'espère que c'est pas le creux de ton tronc ---merci
Le Temps C'est Dieu Espèce de Dede0,0001 une mauvaise note et par charité encore . L'espace c'est le royaume de Dieu et le Temps c'est Dieu . Ya pas de date qui passe chez Dieu tout le temps est en lui soi postérieur ou antérieur , tout Le passé et tout le futur est inclu en Dieu .
avatar
universel

Masculin Messages : 71
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 53
Localisation : Sétif Algerie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Dede 95 le Sam 21 Oct - 22:32

Et alors? en Français compréhensuf sur Leffe(*) hors Home ?

(*) Pub gratuite!
avatar
Dede 95

Masculin Messages : 1157
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par gaston21 le Lun 23 Oct - 19:24

Quelle mélasse! Quand on veut "plier" la science aux doctrines religieuses. C'est pathétique!
avatar
gaston21

Masculin Messages : 883
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 84

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère du temps.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum