Le blasphème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blasphème

Message par Ase le Jeu 7 Avr - 15:34

Je comprends la notion d'offense en vers quelqu'un, la remise en cause d'une autorité ou pseudo-autorité auto-proclamée, mais je ne comprends rien à cette notion de blasphème. Quelqu'un peut m'expliquer ce problème ? Aussi bien dans le Christianisme que dans l'Islam.

Cordialement Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par 75ninette13 le Jeu 7 Avr - 16:25

Salutations

Le blaspheme en islam n'a pas d'équivalence. On parler plutôt d'apostasie et ceci ne concerne que les Musulmans.
Apostasie par les actes ou par les paroles.
C'est à dire renier que Dieu est Unique, que Mûhammad (SallaLlahû alayhi wa salam ) n'est pas Messager, que les anges n'existe pas, renier l'aumône, le jeûne, le caractère obligatoire de la prière, ou renier le jour de la Résurrection. ..ou encore considérer licite ce qui est en fait interdit... et plein d'autre chose comme renier le Coran comme révélation divine... et cela ne s'applique pas aux enfants qui n'ont pas atteint la puberté, le malade mental jusqu'à ce qu'il reprenne conscience le dormeur jusqu à qu'il se reveille et les nouveau convertis qui ne sont pas acquis le savoir sur cela. En espérant que tu aura un ta réponse ^^

Et dans le christianisme (comme je l'ai étudié par moi même avant le coran ) le blaspheme est e fait de jurer par Dieu à faux et d'attribuer des noms à Dieu inconvenant et injurieux. D'utiliser le nom de Dieu avec injure ...
avatar
75ninette13

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par Dede 95 le Jeu 7 Avr - 18:05

Pas seulement:
Le blasphème est défini par le Larousse comme étant « une parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré».

Du reste le mot blasphème à l'origine n'a rien à voir avec les religions. Seul le verbe blasphémer l'est.

C'est pourquoi le blasphème n'est pas un délit par nombre de loi des hommes, au nom de la liberté d'expression. Et heureusement.

Dede 95

Masculin Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2016
Age : 74
Localisation : Corse et Région Parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par 75ninette13 le Jeu 7 Avr - 18:12

Je sais bien ce que le dictionnaire dit au sujet du mot blaspheme, je répondais uniquement à son questionnement de fin (dans le christianisme comme dans l'islam ) et effectivement je n'ai pas cité toutes les choses blasphématoire en religion car elles sont très nombreuses mais j'ai exprimé l'essentiel je pense afin que la personne qui se questionne puisse comprendre ce qu'il en ai du blaspheme et je pense que ma réponse recouvre ce que tu as dit dans ton premier paragraphe qui est: ..."une parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré» au lieu de dire cette phrase je me suis un peu plus compliqué la vie en citant des exemples... mais bon comme on dit les femmes sont compliquées ^^
avatar
75ninette13

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par Invité le Jeu 7 Avr - 18:17

Coucou Ninette,
Le blasphème, apparenté à l'apostasie, comme tu le décris est un peu le "verrou", qui retient le croyant à l'intérieur du clan. L'interdisant de remettre en cause la loi et l'Histoire. C'est en effet un discours très courant. J'ai du mal a bien le comprendre car il est en opposition avec d'autre notions.
Mais tu as raison d'expliquer que c'est différent de la notion de blasphème chrétienne. Pour blasphémer, il faut avoir l'intension de blesser Dieu (si je peux m'exprimer ainsi)
Alors que par exemple celui qui n'adhère pas à un interdit ou qui le remet en cause n'est pas dans une démarche volontaire de blasphémer.

PS : n'aies pas peur de de t'exprimer, même si les avis divergent, c'est ce qui fait la richesse d'une discussion :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par 75ninette13 le Jeu 7 Avr - 18:22

Oui voilà c'est ce que j'ai voulu expliquer mais jai une manière de formuler les choses qui les font compliquer :-P
Non je n'ai pas peur de m'exprimer mais j'ai peur que quelqu'un prenne mal mes formulations, ce qui me rendrait mal à mon tour. J'ai besoin de me reprendre si je vois que la personne ne comprend pas mais en tout cas je vous assure vous ne me verrez jamais énervée sur les forums je vous le garanti, on peut me frapper me causer du mal je ne vais même pas m'énerver alors pour vous dire... ^^
avatar
75ninette13

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par Invité le Jeu 7 Avr - 18:35

on peut me frapper me causer du mal...
oh ben non, tout de même il ne faut pas partir ainsi. Tout le monde à le droit au respect de son intégrité (physique et moral!)

Après, ce n'est pas toujours très simple à appliquer; mais je crois qu'il y faut y tendre :)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par 75ninette13 le Jeu 7 Avr - 18:38

Ah t'inquiète pas pour ceux qui ne m'ont pas respecté alors que je ne l'avais pas mérité, il y a toujours un retour mais sans être de ma part ^^ il y en a qui l'appelle "la roue" d'autre le "hasard" et d'autre "justice divine" ^^
avatar
75ninette13

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par Ase le Ven 8 Avr - 10:46

quelqu'un a écrit:Le blaspheme en islam n'a pas d'équivalence. On parler plutôt d'apostasie et ceci ne concerne que les Musulmans.
Apostasie par les actes ou par les paroles.
C'est à dire renier que Dieu est Unique, que Mûhammad (SallaLlahû alayhi wa salam ) n'est pas Messager, que les anges n'existe pas, renier l'aumône, le jeûne, le caractère obligatoire de la prière, ou renier le jour de la Résurrection.

Le coran décrit différentes catégories de blasphèmes : le blasphème contre l'unicité de Dieu, contre Marie, contre Jésus Christ et contre Mohammed. Pas d'autres blasphèmes à ma connaissance.

Le coran mentionne les différentes circonstances où les musulmans feront face aux insultes et aux injures, ainsi qu'aux situations blasphématoires, mais en aucun cas une réaction négative, agressive et injurieuse n'est permise.

« Et dans le livre, il vous a déjà révélé que, lorsque vous entendez les mécréants nier et se moquer des signes d’Allah, ne vous asseyez pas en leur compagnie tant qu’ils n’aient changé de conversation, sinon vous seriez comme eux. Assurément, Allah rassemblera les hypocrites et les mécréants en Enfer, tous ensembles ». (Sourate. 4 : verset 141)

« Et quand tu verras ceux qui plaisantent/se moquent avec nos signes, alors détourne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils changent de conversation. Et si Satan te fait oublier ce précepte, alors après t’en être souvenu, ne reste pas assis en compagnie des injustes ». (Sourate 6 : verset 69)

Le véritable Islam ne permet donc à personne de punir les blasphémateurs d'après ces versets.

« Et n’injuriez pas ceux à qui ils en appellent à côté d’Allah, afin que, par dépit et dans leur ignorance, ils n’injurient pas Allah. Ainsi avons-nous fait que les actions de chaque peuple leur semblent attrayantes. Ensuite leur retour est auprès de leur Seigneur ; et il les informera de ce qu’ils faisaient ». (Sourate 6 : verset 109)

D'après cette sourate (sourate Al-An'am) qui évoque le blasphème vis a vis de Dieu, et de tout ce qui peut faire objet d'adoration, elle s'adresse aux seuls musulmans. Dieu leur interdit de blasphémer contre les idoles et les dieux imaginaires des idôlatres. Si l'un d'entre eux le faisait les idolatres pourraient par mesure de représailles blasphémer à leur tour contre Dieu.

Ces versets ne prescrivent aux croyants aucune sanction contre les blasphémateurs.





Quelqu'un a écrit:Et dans le christianisme (comme je l'ai étudié par moi même avant le coran ) le blaspheme est le fait de jurer par Dieu à faux et d'attribuer des noms à Dieu inconvenant et injurieux. D'utiliser le nom de Dieu avec injure ...

Non ce n'est pas cela le blasphème dans le christianisme, ce que tu dis-là est une référence au livre du Lévitique qui n'as pas bien été compris.
Le Psaume 12 est davantage représentatif du blasphème dans le judaïsme : il ne s’agit pas de parler mal de Dieu, mais de le faire mentir en opprimant le malheureux et en écrasant le pauvre. Ce sont ces types d’actions qui provoquent la colère et la justice de Dieu dans l'Ancien Testament. L'intention de ce psaume est que la société juive dans un souci de justice sociale et d'éthique tienne compte de ce jugement. La société israélite d'antan considère que les oppresseurs (caractérisés comme des orgueilleux et des vaniteux) doivent perdre leur pouvoir afin que les opprimés puissent ainsi bien vivre. Et cela s'est traduit, à partir du IVe siècle avant notre ère, par des tentatives de réforme de l'existence sociale sur la Terre d'Israël post-exil. Des innovations ont étés mises en place comme la libération des esclaves pour dette tous les sept ans, ou encore la redistribution de la terre.

Quand aux Évangiles, Jésus suit cette même idée, lui qui prône un nouvel ordre social plus juste. Le blasphème pour Jésus c’est de croire que guérir un homme pourrait être un acte démoniaque. L'épisode du lépreux en Matthieu 8:1-4 l'illustre assez bien.
Dans la société de l’époque, le lépreux incarne le tabou, or un lépreux vient demander à Jésus de le « rendre pur ». Le Christ le touchera, le guérira et en faisant cela il envoie balader un tabou sociétal pour que cet homme vive.
Et on connait tous le passage de l'Évangile de Marc où Jésus affirme à un homme paralysé que « ses péchés lui sont pardonnés ». Les scribes pharisiens pour qui seul Dieu peut pardonner les péchés, considèrent cela comme un blasphème. Vient ensuite l'affaire du sabbat, le sabbat étant ce qu’il y a de plus sacré dans le Judaïsme car c’est une marque identitaire. Jésus rencontre un homme qui a « la main sèche » (sans doute paralysé). Jésus demande aux pharisiens présents s’il est possible de transgresser le sabbat pour faire vivre un homme. Les religieux resteront muets. Jésus se mettra finalement à guérir l'homme.

Vous comprenez mon problème ? Blasphémer c'est seulement nier ce qui est juste, nier la vie tout simplement. Il n'est pas question de sanctions contre les blasphémateurs.

Cordialement, Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par 75ninette13 le Ven 8 Avr - 10:59

"Jurer par Dieu à faux" c'est ce que je disais, mais j'ai été moins explicite que toi c'est tout. J'ai était brève.
Et en islam toutes mauvaises paroles est interdites que ce soit envers un mécréant ou non. Les gros mots sont interdits, la violence est interdite, opprimer l'humain ou l'animal est interdit. Et j'ai bien dit "qui concerne seulement les musulmans " et les "catégories de blasphèmes " que tu cité c'est exactement ce que j'ai dit "l'unicité de Dieu, sur les prophetes. .." j'ai dis qu'en gros c'est de renier ce qui vient de la révélation divine, c'est renier ou remettre en question si tu préfère ce mot tout ce qui touche au Divin. Et tout ceci n'est que pour les musulmans on appel cela de l apostasie. Qui est proche du mot blaspheme peut être. ..
avatar
75ninette13

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blasphème

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum