L'égo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'égo

Message par Invité le Lun 21 Mar - 20:12

Qu'est ce que l'égo?

Généralement on considère que c'est l'image que l'on a de soi. Ou bien l'importance qu'on se donne.

Ase disait dans un autre sujet que le but d'un cheminement spirituel est de renoncer à l'égo. (Ase, tu modifieras si j'ai mal retranscrit)
La folie se présente avec un panneaux "attention égo dangereux"

Du coup e me demande ce que chacun met derrière cette notion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Lun 21 Mar - 22:38

amandine a écrit:Qu'est ce que l'égo?

Généralement on considère que c'est l'image que l'on a de soi. Ou bien l'importance qu'on se donne.

Ase disait dans un autre sujet que le but d'un cheminement spirituel est de renoncer à l'égo. (Ase, tu modifieras si j'ai mal retranscrit)
La folie se présente avec un panneaux "attention égo dangereux"

Du coup e me demande ce que chacun met derrière cette notion.
Mais non. Renoncer à l'ego ou le renoncement à soi est une fausse humilité chrétienne et bouddhiste qui provoque un effet contraire.  Le superego.  Comme Donald Trump.auxquel Twisted Evil beaucoup.d'Américains s'identifient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Tatonga le Lun 21 Mar - 23:31

inti a écrit:
Mais non. Renoncer à l'ego ou le renoncement à soi est une fausse humilité chrétienne et bouddhiste qui provoque un effet contraire.  Le superego.  Comme Donald Trump.auxquel Twisted Evil beaucoup.d'Américains s'identifient.
Oui, tu as raison. L'ego c'est toutes nos pulsions. Le mot est plus souvent utilisé péjorativement pour désigner nos mauvaises pulsions, et aussi nos appétits, nos désirs, tout ce qui nous fait aimer la vie. Et c'est ça ce que les religions cherchent éteindre en l'homme, l'émasculer.
Et même temps, et paradoxalement, quand les croyants espèrent ressusciter dans un paradis, c'est cet égo là, ces pulsions de vie qu'ils voudraient voir ressuscitées pour pouvoir continuer à croquer à pleine dents la vie, ce qui est absurde car notre égo est le produit de cette vie-ci. Bon là, je suis hors sujet, je referme la parenthèse du paradis pour que ça ne dérive pas.
Mais je ne vois pas comment brider l'égo engendre le superégo, comme tu dis
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Lun 21 Mar - 23:36

Toi tatonga tu es un super ego.  siflotte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Tatonga le Mar 22 Mar - 0:11

Enfin, oui, il faut maitriser son égo.
Parce que c'est lui qui est à l'origine de nos colères, de nos haines, de nos gourmandines, de nos crimes, de nos égoïsmes (tiens, on retrouve égo dans égoïsme Shocked ), enfin de tout ce qui est amoral et immoral, inhumain.
C'est comme ça que je comprends l'égo, mais il ne faut pas exagérer jusqu'à se priver des plaisirs de la vie, sinon on se mue en robots.
Et puis un petit péché par-ci, par-là qu'y a-t-il de mieux pour pimenter la vie lol
On ne va quand même pas vivre et mourir aseptisés, sans goûter aux douceurs et aux parfums de la vie?
Il fait si bon vivre !
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 2:39

amandine a écrit:Qu'est ce que l'égo?

Généralement on considère que c'est l'image que l'on a de soi. Ou bien l'importance qu'on se donne.

Ase disait dans un autre sujet que le but d'un cheminement spirituel est de renoncer à l'égo. (Ase, tu modifieras si j'ai mal retranscrit)
La folie se présente avec un panneaux "attention égo dangereux"

Du coup e me demande ce que chacun met derrière cette notion.

Embarassed  Il est pas dangereux mon égo... il est juste surdimensionné. Razz  C'est juste une question de prétention finalement, y'a des gens qui ont des capacités et qui étouffent devant les possibilités que leur offre leur réalité... moi, je suis un univers à moi seul, je suis une réalité, et mon univers, c'est à moi de le remplir au mieux de mes capacités, de les assumer et de ne pas crouler sous de l'humilité mal placé. Mon égo, c'est cet univers qui m'est offert, tout comme vous en avez tous un et qu'ils s'interpénètrent sans cesse, le vrai but est de maîtriser tout ça, d'équilibrer le tout, d'assumer ce qui s'y trouve et de l'apprivoiser. Toute chose n'est pas là pour rien, il ne s'agit pas de détruire ce qui ne nous plait pas, mais simplement de mettre chacune de ces choses à leur place, de trouver leur utilité sans rien perdre de ce qui nous a été donné. Il s'agit en somme d'harmoniser nos monde de l'intérieur, ils s'harmoniseront sans peine avec les autres ensuite, c'est dans l'ordre des choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 22:28


Embarassed  Il est pas dangereux mon égo... il est juste surdimensionné. Razz  C'est juste une question de prétention finalement, y'a des gens qui ont des capacités et qui étouffent devant les possibilités que leur offre leur réalité... moi, je suis un univers à moi seul, je suis une réalité, et mon univers, c'est à moi de le remplir au mieux de mes capacités, de les assumer et de ne pas crouler sous de l'humilité mal placé. Mon égo, c'est cet univers qui m'est offert, tout comme vous en avez tous un et qu'ils s'interpénètrent sans cesse, le vrai but est de maîtriser tout ça, d'équilibrer le tout, d'assumer ce qui s'y trouve et de l'apprivoiser. Toute chose n'est pas là pour rien, il ne s'agit pas de détruire ce qui ne nous plait pas, mais simplement de mettre chacune de ces choses à leur place, de trouver leur utilité sans rien perdre de ce qui nous a été donné. Il s'agit en somme d'harmoniser nos monde de l'intérieur, ils s'harmoniseront sans peine avec les autres ensuite, c'est dans l'ordre des choses.

Je suis d'accord avec ça, il ne faut pas étouffer l'égo, mais plutôt vivre en harmonie avec.
En fait l'ego devient un problème quand il se heurte à l'égo du voisin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 22:50

Tatonga a écrit:Enfin, oui, il faut maitriser son égo.
Parce que c'est lui qui est à l'origine de nos colères, de nos haines, de nos gourmandines, de nos crimes, de nos égoïsmes (tiens, on retrouve égo dans égoïsme Shocked ), enfin de tout ce qui est amoral et immoral, inhumain.
C'est comme ça que je comprends l'égo, mais il ne faut pas exagérer jusqu'à se priver des plaisirs de la vie, sinon on se mue en robots.
Et puis un petit péché par-ci, par-là qu'y a-t-il de mieux pour pimenter la vie lol
On ne va quand même pas vivre et mourir aseptisés, sans goûter aux douceurs et aux parfums de la vie?
Il fait si bon vivre !

Mais oui, bien sur, il ne s'agit pas d'arrêter de vivre et de s'enterrer dans l'humilité. Comme toujours tout est une question de dosage.
Ou alors pour ceux qui ont du mal a accepter d'être bridé à une certaine dose, c'est une question de timing!
S'abandonner à ses colères et ses gourmandises mais pas au mauvais moment!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 23:29

amandine a écrit:
Mais oui, bien sur, il ne s'agit pas d'arrêter de vivre et de s'enterrer dans l'humilité. Comme toujours tout est une question de dosage.
Ou alors pour ceux qui ont du mal a accepter d'être bridé à une certaine dose, c'est une question de timing!
S'abandonner à ses colères et ses gourmandises mais pas au mauvais moment!!!

Exactement, ce sont les excès qui font mauvaise presse... Very Happy  Le gros problème en rapport avec l'égo, c'est souvent le refus de voir nos torts, de ne pas assumer qu'on n'est pas parfait et qu'on peut se tromper, c'est dans l'amour exacerbé de soi-même ou dans la suffisance affichée qu'il prend ses racines. Moi, je suis comme je suis, je suis différent de vous, mais j'en fais pas un char, vous êtes tous comme ça vous aussi. Par contre, je suis pétri de prétention, j'ai pas peur de dire que je ne suis pas médiocre, que j'ai plus de capacité qu'une simple pierre ou qu'un insecte, j'assume cette différence et je n'ai pas peur de me dire supérieur quant à certains aspects, le problème c'est surtout de ne pas perdre de vue l'aspect complémentarité de tout le reste, à grands pouvoirs, grandes responsabilités... s'agit de s'assumer. Poussière peut-être, mais poussière d'étoile. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 23:33

à grands pouvoirs, grandes responsabilités...

Dixit : le grand-père de Spiderman!!!! Je le cite très souvent.

Oui et oui. oui tout le long. Chaque humain est un trésors. Et certains ont des dons (dans différents domaines)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mar 22 Mar - 23:41

amandine a écrit:
Oui et oui. oui tout le long. Chaque humain est un trésors. Et certains ont des dons (dans différents domaines)

Ouaip! Moi j'ai le don d'avoir le don... Very Happy  Ma mère me le disait souvent quand j'étais tout petit... mais je pense que c'était pas si positif que ça... Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mer 23 Mar - 10:09

Donc déjà tout petit tu avais déjà le don! mdr 2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Assmatine le Jeu 24 Mar - 18:45

Bonjour

L'ego, pour moi, c'est tout ramener à soi.

Il y a Moi et le reste autour de Moi.

En pensant ainsi on se met forcément des points en plus et aux autres des points en moins. Je deviens le centre de l'univers et tout le reste devient inférieur à moi.

Gommer son égo, c'est accepter que je ne sois pas le centre de l'univers et que j'en fasse intégralement parti sans supériorité aucune. Et c'est vrai que ce n'est pas si simple à concevoir.

Pour ma part, je suis fille unique, et j'avoue avoir eu du mal à baisser d'un cran. Pourtant, j'ai toujours été une fille discrète, sage, timide, tranquille, j'ai jamais aimé me mettre en valeur. Mais certains m'ont déjà dit que de vouloir s'isoler comme je le fais est aussi une forme de mépris des autres. Je me sens tellement mieux que tout le monde que je ne veux pas me mélanger aux autres ... Et c'est peut-être pas si faux que ça.

Je ne supporte pas perdre, avoir tort, j'ai d'ailleurs énormément de mal à tendre la main à mon prochain.

Je m'écrase la plupart du temps justement parce que si je m'extérioriserais, je crois que je serais une personne infecte, imbue d'elle-même. Moi je moi je dans toute sa puissance.

Ma mère m'a toujours dit étant gamine "toi, va falloir que tu deviennes chef d'entreprise parce que tu ne supporteras jamais d'être sous les ordres de quelqu'un ..." et c'est vrai. Je pense que c'est un problème d'égo.

Au final, sachant mon défaut, je fais toujours tout pour me rabaisser aux yeux des autres. C'est à tel point que je donne l'impression d'être vraiment en dessous de tout le monde. Mais j'avoue qu'en moi-même, j'ai tendance à me dire que personne ne m'arrive à la cheville ... J'exagère, mais c'est vrai que c'est à double tranchant tout ça ...

En tout cas, je combats mon égo en faisant tout pour ne pas le laisser paraître. Ni dans mes gestes, ni dans mes mots. Mais mes pensées ... c'est autre chose ... Et avec mes proches, je fais rarement preuve de retenue et je peux vite devenir infecte quand ça me prend ...

Bref, pas facile tout ça.

Par contre, depuis que je suis devenue croyante, j'arrive à mettre le centre de l'univers ailleurs que sur moi. Et c'est vrai que de regarder mon environnement d'un autre point de vue change la donne. Mais j'ai quand même parfois envie de dire à Dieu de se pousser parce qu'il me fait de l'ombre ... hein ! Bon ok, je sors ...

Assmatine

Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 08/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Tatonga le Jeu 24 Mar - 21:45

Assmatine a écrit:Bonjour
L'ego, pour moi, c'est tout ramener à soi.
Il y a Moi et le reste autour de Moi.
Je connais pas beaucoup, mais je pense qu'il y a beaucoup de ça
En pensant ainsi on se met forcément des points en plus et aux autres des points en moins. Je deviens le centre de l'univers et tout le reste devient inférieur à moi.
C'est pas simal que ça l'égo, tout compte fait lol
Gommer son égo, c'est accepter que je ne sois pas le centre de l'univers et que j'en fasse intégralement parti sans supériorité aucune. Et c'est vrai que ce n'est pas si simple à concevoir.
Je pense qu'il ne faut pas trop gommer, sinon on devient insipide, on perdrait cette touche particulière, ce grain de sel, qui fait que chacun est ce qu'il est

Pour ma part, je suis fille unique, et j'avoue avoir eu du mal à baisser d'un cran. Pourtant, j'ai toujours été une fille discrète, sage, timide, tranquille, j'ai jamais aimé me mettre en valeur. Mais certains m'ont déjà dit que de vouloir s'isoler comme je le fais est aussi une forme de mépris des autres. Je me sens tellement mieux que tout le monde que je ne veux pas me mélanger aux autres ... Et c'est peut-être pas si faux que ça.
C'est c'est plutôt et très généralement de la timidité, ça n'a rien à voir avec l'égo.
Mais les autres peuvent croire qu'on les snobe
Je ne supporte pas perdre, avoir tort, j'ai d'ailleurs énormément de mal à tendre la main à mon prochain.

Ah ça, j'aime pas beaucoup, parce que tu risques à chaque fois de bouder pour ça et de t'éloigner de nous. Mais je pense que tu exagères ce trait de caractère et que tu as changé un peu
Je m'écrase la plupart du temps justement parce que si je m'extérioriserais, je crois que je serais une personne infecte, imbue d'elle-même. Moi je moi je dans toute sa puissance.
On te supportera mdr 2
Ma mère m'a toujours dit étant gamine "toi, va falloir que tu deviennes chef d'entreprise parce que tu ne supporteras jamais d'être sous les ordres de quelqu'un ..." et c'est vrai. Je pense que c'est un problème d'égo.
Ne pas supporter d'être sous les ordres de quelqu'un, oui, c'est un problème d'égo. C'est très mauvais comme caractère lol ça te rend la vie infernale. Par contre tu ferais un très mauvais chef d'entreprise, ta mère se trompe. Par contre, tu écris bien, mais là je me répète puisque je te l'ai dit il y a 8 mois. Ce n'est pas que tu connaisses la langue mieux que les autres, non, mais ta façon d'écrire, ton style est captivant. Il y a une touche toute particulière.
Au final, sachant mon défaut, je fais toujours tout pour me rabaisser aux yeux des autres. C'est à tel point que je donne l'impression d'être vraiment en dessous de tout le monde. Mais j'avoue qu'en moi-même, j'ai tendance à me dire que personne ne m'arrive à la cheville ... J'exagère, mais c'est vrai que c'est à double tranchant tout ça ...
Là c'est très compliqué, tu es très compliquée. Te forcer à te rabaisser aux yeux des autres au point d'en être vraiment convaincu est une prouesse qui n'est pas à la portée de tous. Il faut avoir un pouvoir d'auto-suggestion terrible. Cepandant ce n'est pas du tout la bonne méthode pour tenir en laisse son égo
En tout cas, je combats mon égo en faisant tout pour ne pas le laisser paraître. Ni dans mes gestes, ni dans mes mots. Mais mes pensées ... c'est autre chose ... Et avec mes proches, je fais rarement preuve de retenue et je peux vite devenir infecte quand ça me prend ...
Tu peux te lâcher ici, c'est uen seconde famille, et puis nous voilà avertis lol
Bref, pas facile tout ça.
Oui, c'est tout un volcan qu'il faut tenir tranquille lol
Par contre, depuis que je suis devenue croyante, j'arrive à mettre le centre de l'univers ailleurs que sur moi. Et c'est vrai que de regarder mon environnement d'un autre point de vue change la donne.
Il doit se trouver sûrement ici des gens qui te comprennent

Mais j'ai quand même parfois envie de dire à Dieu de se pousser parce qu'il me fait de l'ombre ... hein !  Bon ok, je sors ...
Même Dieu ?? Mais tu as raison, et c'est là que je t'approuve vraiment. Si tu laisse Dieu trop s'approcher, il te prendra en otage et il prendra toute la place dans ta vie.[/quote]
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3786
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Ase le Mer 30 Mar - 8:26

"Renoncer à l'ego ou le renoncement à soi est une fausse humilité chrétienne et bouddhiste qui provoque un effet contraire. Le superego. Comme Donald Trump.auxquel Twisted Evil beaucoup.d'Américains s'identifient."

>>>>> Non tu n'as pas compris ce que signifie "renoncer à l'ego" dans une perspective chrétienne ou bouddhiste.

Bonne journée,
Ase
avatar
Ase

Masculin Messages : 964
Date d'inscription : 18/11/2015
Age : 36
Localisation : Strasbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Invité le Mer 30 Mar - 8:52

Tatonga a écrit:Mais je ne vois pas comment brider l'égo engendre le superégo, comme tu dis

Il s'agit de la satisfaction  résultant de la transformation de l'âme. Au cours de son cheminement spirituel le novice développe un sentiment de suffisance et d'auto-satisfaction vis à vis du chemin accompli, il s'agit d'un des pièges les plus durs à franchir dans les étapes de "purification" de l'âme. Je mets le terme purification entre guillemets car à mon sens il ne s'agit pas de brider et brimer l'égo, car cela engendre à coup sûr un super égo par rébellion, mais plutôt de l'apprivoiser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum