La liberté jusqu'où ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La liberté jusqu'où ?

Message par Boemboy le Mer 3 Fév - 8:10

Les moeurs de la société évoluent vers toujours plus de liberté individuelle. La philosophie remet en question toutes les limites de cette liberté et met en évidence la façon dont chaque limite est justifiée.
Les unes sont imposées par les religions, d'autres par des traditions, certaines par l'hygiène.Ces justifications se répandent dans les populations, en se déformant au cours des transmissions. Chacun adapte son comportement à ce qu'il compris.
C'est ainsi qu'en France la pudeur féminine a beaucoup évolué au cours du dernier siècle. La tendance des femmes à montrer ce qu'elles ont de plus beau les pousse à se défaire de ce qui le cache. En 1915 les corsets imposaient leur forme au tronc et la peau nue n'était visible qu'aux mains et au visage. En 2015 le corps est moulé de gaines élastiques révélant toutes ses formes, et la peau nue, par beau temps, ne laisse que peu de place aux tissus habillant les seins et les fesses...Les hommes ont parfois tendance à montrer un corps musclé, mais la plupart d'entre eux ne sont pas très fiers de leur anatomie.
La notion d'autorité statutaire a beaucoup reculé. En famille ou dans la vie professionnelle, l'autorité du chef due à son statut n'est plus systématiquement acceptée. Elle doit être justifiée par une compétence. L'obéissance traditionnelle a largement disparue, remplacée par l'adhésion raisonnée.

La société offre ainsi un espace de liberté individuelle élargi, que chacun utilise en fonction de sa compréhension de la vie en société. Certains en abusent et se croient tout permis, se rendant vite insupportables. D'autres s'insurgent contre toute cette liberté et voudraient la limiter à leur propre norme. Puis il reste ceux qui en usent avec discernement et tolérance, permettant à chacun de choisir sa façon de vivre.

Jusqu'où reculeront ces limites de la liberté individuelle ? Les partisans de sa restriction l'emporteront-ils ?

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Tatonga le Mer 3 Fév - 18:48

Personnellement, Boemboy, je n'aurais pas utilisé le mot liberté ni d'évolution vers toujours plus de liberté individuelle.
Je vois seulement un changement de moeurs. Tu as cité la femme comme exemple de cette évolution en pensant surtout à la femme occidentale et tu considère cette évolution comme un acquis.
Je ne suis pas de cet avis, car il existe dans de nombreuses sociétés comme chez les esquimauds, comme chez les Touregs des libertés de la femme que ne possèderait pas le femme d'Occident. Ceci pour garder ton exemple, la liberté recouvre un large domaine et la femme n'est qu'un détail dans cet éventail.
Personnellement, je parlerais plus simplement de changement des moeurs, et les moeurs changent plus rapidement quand l'homme est à l'aise matériellement.
Dans ma tribu apache, on dit: " Quand le ventre est plein, la tête se met à chanter " lol
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 3798
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Invité le Mer 3 Fév - 21:17

Coucou Boemboy,
Je ne comprends pas bien la question.
Est ce que tu trouve qu'on va vers plus de liberté individuelle, ou au contraire que ces liberté reculent?

Je ne sais pas si je peux répondre à cette question car je n'y connais rien en politique ou en analyse de la société. Mais par exemple je peux dire quelles sont les libertés que je n'accepterai pas de céder. Ou dans l'autre sens quelle sont les choses que je ne sacrifierais pas pour la liberté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Boemboy le Mer 3 Fév - 21:26

Tatonga, la femme n'est qu'un détail dans l'évolution des moeurs. Oui.
Je pense surtout aux femmes des autres continents qui adoptent les moeurs de la femme occidentale dès qu'on leur en laisse la possibilité. Les Iraniennes avant Khomeiny avaient adopté la mini-jupe, conduisaient leur auto et allaient à la fac. Idem pour les Japonaises....Je ne parle pas des Africaines de l'Afrique noire qui vivaient nues avant la colonisation...
J'ai parlé d'un autre exemple: l'autorité statutaire, celle des parents, des patrons, des profs, des chefs...Bien sûr, ce sont des changements de moeurs: des changements dans le comportement en société: ils vont toujours dans le sens de plus de liberté individuelle.
Ajoute à ça le recul de l'autorité du Vatican. Les catholiques prennent de plus en plus de liberté avec leur religion...

Je ne considère pas tout ça comme un acquis: je sais que de bonnes âmes souhaitent revenir à des pratiques moins libres. La tendance vers la liberté n'est pas une mode, mais une propriété de l'espèce humaine.
La Fontaine écrivait "Le loup et le chien" il y a bien longtemps. Il concluait en disant que le ventre plein ne valait pas la liberté individuelle.
Les Sans-Culottes ont fait la Révolution pour plus de liberté ("Liberté, Liberté chérie, combat avec tes défenseurs...)
Les Printemps Arabes n'étaient pas un changement de moeurs, mais un combat pour plus de liberté. On ne s'immole pas par le feu (comme le Tunisien)  en public pour suivre un simple changement de moeurs.

C'est l'éternelle lutte entre les populations qui veulent toujours une liberté sans limites et les puissants qui veulent contraindre les peuples à se comporter conformément à leurs intérêts.

Amandine, je constate que les libertés individuelles augmentent dans tous les pays sous la pression des peuples mieux informés de la vie chez les autres. Je me demande (et je vous pose la question) si ce sont les peuples qui vont continuer à gagner du terrain, ou si les puissants durciront leurs gouvernances et arriveront à faire reculer ces libertés comme le font, par exemple, les islamistes.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Invité le Mer 3 Fév - 21:51


Amandine, je constate que les libertés individuelles augmentent dans tous les pays sous la pression des peuples mieux informés de la vie chez les autres. Je me demande (et je vous pose la question) si ce sont les peuples qui vont continuer à gagner du terrain, ou si les puissants durciront leurs gouvernances et arriveront à faire reculer ces libertés comme le font, par exemple, les islamistes.

Je ne partage pas entièrement ton analyse. Les puissants ne sont pas forcément contre la liberté individuelle, tans que chacun se préoccupe de son individualité, la population laisse le champs libre aux "puissants" pour dirriger les affaire comunes comme ils le désirent. Et puis comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprise à Tatonga, j'ai un peu de mal avec ce fantasme des méchants-puissants.

Et puis la libération des mœurs et la lutte pour la liberté, c'est pas la même chose. Entre ceux qui se sont révolté pour abolir la féodalité et obtenir le droit de posséder leur propre force de travail et leur propre personne et le droit de venir travailler en jean ou encore d'appeler sont patron "salut Patrick!" ou même de ne pas vouloir le saluer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Invité le Mer 3 Fév - 22:24

Pardon je n'ai pas achevé mon message je poursuis ici, je fusionnerais les deux ensuite.

Donc je disais que ce n'est pas juste une question de graduation, la liberté de l'humanité et sa propre liberté individuelle, voir son confort, c'est pas la même cause. Ca manque d'envergure.

Je crois que pour les plus jeunes, il y a un moment ou on a envie de se battre ou du moins de participer pour un monde plus juste, plus beau, plus équitable. La libération de mœurs et la liberté individuelle, c'est pas forcément ce qui répond à cette attente.

Mais je comprends très bien la génération de mes parents qui reste perplexe. Qui s'est battu pour obtenir plus de confort, plus possibilité de choisir pour les générations suivantes, et qui restent perplexe devant notre ingratitude;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Boemboy le Mer 3 Fév - 23:54

Amandine, les puissants ne sont pas des méchants. Ils ne veulent pas le mal pour le peuple, au contraire, ils sont convaincus qu'en se conduisant comme ils le font, il assurent l'amélioration de la vie des autres. Ils sont inconscients de leurs effets sur la population ! Un simple exemple: les indicateurs économiques de la Grèce virent au rouge. Pourquoi ? Parce que leurs gouvernants considèrent que leur laxisme vis à vis des possédants est compensé par des emprunts d'Etat et le niveau de vie moyen est assuré. Tout baigne jusqu'au moment où l'Europe regarde de plus près les comptes grecs: la dette est énorme, le pays est pratiquement en faillite. Alors les puissants dirigeants européens imposent aux dirigeants grecs de redresser la situation financière de l'Etat.Que font les dirigeants grecs ? ils imposent au peuple des mesures drastiques d'austérité pour corriger leur mauvaise gouvernance ! Quand on réduit fortement le pouvoir d'achat des pauvres gens, on réduit leur espace de liberté individuelle ! Le fric est l'une des sources de liberté individuelle.
Voilà comment ces puissants sans méchanceté imposent au peuple des contraintes dont ils n'ont que faire !

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Invité le Jeu 4 Fév - 14:06

Boemboy a écrit: Amandine, les puissants ne sont pas des méchants. Ils ne veulent pas le mal pour le peuple, au contraire, ils sont convaincus qu'en se conduisant comme ils le font, il assurent l'amélioration de la vie des autres. Ils sont inconscients de leurs effets sur la population ! Un simple exemple: les indicateurs économiques de la Grèce virent au rouge. Pourquoi ? Parce que leurs gouvernants considèrent que leur laxisme vis à vis des possédants est compensé par des emprunts d'Etat et le niveau de vie moyen est assuré. Tout baigne jusqu'au moment où l'Europe regarde de plus près les comptes grecs: la dette est énorme, le pays est pratiquement en faillite. Alors les puissants dirigeants européens imposent aux dirigeants grecs de redresser la situation financière de l'Etat.Que font les dirigeants grecs ? ils imposent au peuple des mesures drastiques d'austérité pour corriger leur mauvaise gouvernance ! Quand on réduit fortement le pouvoir d'achat des pauvres gens, on réduit leur espace de liberté individuelle ! Le fric est l'une des sources de liberté individuelle.
Voilà comment ces puissants sans méchanceté imposent au peuple des contraintes dont ils n'ont que faire !

Oui, ceci est très juste. C'est pourquoi à tout pouvoir, il faut un contre pouvoir. Pour que d'autres un peu moins puissants veuille accéder à la première marche et se targuent de défendre la population. Finalement, il se contrôlent un peu les uns, les autres. Mais souvent aussi, il se mettent d'accord pour se partager le gâteau! lol

Mais en parallèle à cela, il faut bien des gens pour diriger. La politique est un mauvais exemple car elle attire des gens pas toujours bien intensions. Mais dans le cas d'une entreprise on peut supposé que le dirigeant veut le bien de son entreprise donc qu'il l'a conduit au mieux.

Je crois qu'on est un peu éloignés du thème de la liberté! siflotte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La liberté jusqu'où ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum