De l'usage du pronom possessif

Aller en bas

De l'usage du pronom possessif

Message par geveil le Mer 7 Nov - 15:22

Dans ce qui suit, je suppose que les autres sont vivants. Lorsqu'on dit «  Ma voiture, mon iphone, ma veste  », on parle d'objets qui vous appartiennent, lorsqu'on dit «  mon bras, mon estomac, ma tête....  » on parle d'organes qui appartiennent au corps, ce sont donc bien des possessions, et lorsqu'on dit «  Mon conjoint, mes enfants, mon ami, mon chat  ...  » on les réifie, inconsciemment on les considère comme des objets, or, un être vivant n'est pas un objet, il apparaît comme un objet, mais dans «  l'objet  » corps, il y a un sujet, ce qui éprouve, pense. Et le sujet n'appartient à personne. Il faudrait donc, pour bien en prendre conscience, ne plus user du pronom possessif quand on parle d'un être vivant, ainsi on ne dirait plus «  ma femme  » mais on la désignerait par son prénom, «  Je vous présente Marie  », ou bien on userait d'une périphrase comme «  Voici celle qui partage ma vie  », on ne dirait plus «  Mon chat  » mais «  Voici Pussy  »..
avatar
geveil

Masculin Messages : 569
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 82
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par Amandine le Mer 7 Nov - 17:21

Mais on a tant besoin d'être relié les uns aux autres. Sans mon mari, mes enfants, mes parents, ma terre, je tombe à pic dans le vide.
avatar
Amandine

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par cheyenne le Mer 7 Nov - 19:50

Notre Ego est essentiellement préoccupé par l'attachement qu'il a aux choses et qu'il croit qu'elles lui apporteront du plaisir. Cependant, notre corps s'identifie à ce qui est à l'origine de ce processus mental et c'est ainsi que nous agissons comme si nous étions nos pensées et comme si les choses matérielles qui nous entourent - et même des personnes - nous appartenaient : mon dentifrice, ma maison, ma fille, ma secrétaire, etc. Comme tout est attachement, ils sont attachés à notre Ego dont ils dépendent pour la simple raison qu'ils dépendent de nos pensées. Et l'Ego veut essentiellement une chose : retenir ce qui est attaché et qui a été créé pour lui-même.
Il faudrait donc, pour bien en prendre conscience, ne plus user du pronom possessif quand on pquote]arle d'un être vivant, ainsi on ne dirait plus «  ma femme  » mais on la désignerait par son prénom, «  Je vous présente Marie  », ou bien on userait d'une périphrase comme «  Voici celle qui partage ma vie  », on ne dirait plus «  Mon chat  » mais «  Voici Pussy  »...
Oui mais ce n'est pas toujours aisé. Si tu peux dire : celui qui est né avant moi ou celle qui est née après moi pour désigner un frère puîné ou une sœur cadette, et quand il s'agit de la mère : celle qui m'a donné le jour, mais pour le père... tu ne peux pas dire "mon" géniteur, alors "celui qui m'a planté" ? c'est tout de même moche pour papa même si c'est juste ! lol
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 403
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par geveil le Mer 7 Nov - 22:00

Amandine a écrit:Mais on a tant besoin d'être relié les uns aux autres. Sans mon mari, mes enfants, mes parents, ma terre, je tombe à pic dans le vide.
 C'est un besoin fondamental, mais je ne vois pas en quoi dire " Je vous présente Jean, l'homme qui vit avec moi", au lieu de " MON compagnon" détruirait le lien.  Au contraire, considérer l'autre comme un sujet, une personne crée bien plus de lien que de la considérer comme une possession, parce qu'enfin les mots "mon", "ma" "mes" sont bien des pronoms
possessifs, non?

Tatonga, je constate que tu as bien compris ma pensée, et comme tu dis, difficile de renoncer au pronom possessif.  Mais parler de son aîné en disant " Kevin est mon frère ainé " n'est pas une formule de possession, par contre, " mon mari" ou " ma femme" est le plus souvent un signe de possession, pas par un démon, bien sûr .  De plus, on peut supprimer le "mon" et dire "Je vous présente,Kevin, l'aîné". Pour le père, tu peux dire " Celui qui m'a engendré". C'est vrai que renoncer au pronom possessif est tout un travail, mais c'est l'avenir, si avenir il y a pour l'humanité. Sad
avatar
geveil

Masculin Messages : 569
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 82
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par gaston21 le Jeu 8 Nov - 18:41

Par définition, utiliser le possessif, adjectif ou pronom, indique "qu'on possède", qu'on en est propriétaire! Par contre, dire de sa femme qu'elle est son" pussy" peut être très mal interprété...
avatar
gaston21

Masculin Messages : 1430
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par Amandine le Jeu 8 Nov - 20:47

geveil a écrit:  Mais parler de son aîné en disant " Kevin est mon frère ainé " n'est pas une formule de possession, par contre, " mon mari" ou " ma femme" est le plus souvent un signe de possession, pas par un démon, bien sûr .  De plus, on peut supprimer le "mon" et dire "Je vous présente,Kevin, l'aîné".  Pour le père, tu peux dire " Celui qui m'a engendré".  C'est vrai que renoncer au pronom possessif est tout un travail, mais c'est l'avenir, si avenir il y a pour l'humanité. Sad

Dans la possessivité de l'autre, il y a aussi une force différente du simple lien. Même si mon enfant tue mille personnes (ce que je ne souhaite absolument pas!) il reste mon enfant, celui que j'ai porté dans mon ventre et je suis sa mère. Il y a une côté fusionnel et indéfectible. Après on le dompte et on le gère au mieux. Le but étant évidement de ne pas étouffer ou englober entièrement l'autre. Mais il y a qqchose de l'ordre du 1+1=1

Tout comme "mon" amour n'est qu'un parmi des millions mais unique pour moi.
avatar
Amandine

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par geveil le Jeu 8 Nov - 22:01

Amandine a écrit:Même si mon enfant tue mille personnes (ce que je ne souhaite absolument pas!) il reste mon enfant, celui que j'ai porté dans mon ventre et je suis sa mère. Il y a une côté fusionnel et indéfectible. Mais il y a qqchose de l'ordre du 1+1=1
Non, parce que n'a pas accès à sa subjectivité, certes, tu peux deviner ce qu'il ressent parce que tu le connais bien, tu peux le deviner, mais tu ne peux pas le ressentir. Nous restons pour le moment séparés.
avatar
geveil

Masculin Messages : 569
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 82
Localisation : l'univers

Voir le profil de l'utilisateur http://geweil15.wixsite.com/gerardweil

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'usage du pronom possessif

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum