Les sottises des métaphysiciens.

Aller en bas

Les sottises des métaphysiciens.

Message par Tatonga le Dim 21 Oct - 8:10

Les métaphysiciens se demandent si c’est Dieu ou la nature qui…
La nature ou Dieu, alternative douteuse, viciée, vicieuse.
Que peut-on espérer d’un raisonnement basée sur une alternative dont l’un des pôles est hypothétique, imaginaire ? Peut-on même parler d’alternative quand rejeter l’une des branches (nature) ne valide pas pour autant l’autre branche (Dieu) ?

Certains ont pris conscience que ce raisonnement et l’alternative où ils l’ont enfermé étaient faux, inappropriés ; ils ont alors inventé le mot Energie. Mais ce n'est guère meilleur. Ce concept présente un double inconvénient : il est au fond, et quoi que l’on pense, indéfinissable, flou ; il est également inerte, statique, atone, du moins il ne dit pas expressément, avec suffisamment de force et de clarté, ce qu’on a voulu lui faire dire, savoir une énergie active, agissante, qui fait mouvoir, se meut.

D’autres ont eu recourt au mot Intelligence, tout autant atone que le précédent, sans être certains qu’il y en a une, car qu’est-ce qu’une intelligence ?  Quelqu’un a-t-il jamais vu une intelligence ?

Mais qu’y a-t-il en réalité, en vrai, de non fictif, de réel, de constatable, qui ne relève pas de simples spéculations ? Il y a une action qui agit, qui fait mouvoir, qui fait évoluer, qui dynamise. Cela s’appelle une dynamique. Une dynamique, c’est visible, constatable. Quelle est la nature de cette dynamique, c’est une question insensée et qui nous ramènerait aux erreurs précédentes. Il y a une dynamique, et c’est à ses actes qu’il faut la juger, de ses actes qu’il faut parler,  sa dynamique qu’il faut interroger. Il ne faut pas lui dire qui es-tu, car  elle répondrait je suis la dynamique, mais qu’est-ce que tu fais et où vas-tu ; et pour l’entendre, il faut ouvrir… les yeux, de grands yeux pour embrasser du regard toute la genèse de son histoire et voir l’empreinte de ses grands pas. On verra alors que, oui, elle marche, avance et se dirige.
Était-il besoin qu’il y ait autre chose qu’une dynamique, et une dynamique a-t-elle besoin d’appartenir à…, d’être la dynamique de… ? Une dynamique est une dynamique ! La Dynamique universelle.

L’autre sottise du métaphysicien, peut-être faut-il dire de l’homme tout simplement, est de se personnifier. Il dit faire, il dit avoir fait, il dit avoir écrit l’Histoire, il parle de sa volonté, met en avant son savoir, sa science, sa technologie. Prétentieux, il se personnifie comme s’il n’était pas logé à la même enseigne que le vent, les marées, le feu et les abeilles, comme s’il était un dieu autonome qui en fait à sa tête,  alors qu’il n’est qu’un objet, une chose parmi les choses passées, présentes et à venir, qu’un pignon de l’engrenage, tout aussi soumis et mu par la Dynamique.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 5011
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum