Le blanchiment.

Aller en bas

Le blanchiment.

Message par Tatonga le Mar 3 Juil - 14:33

Il semble que le mot blanchiment, blanchir l’argent sale, nous vient des années de la prohibition.  La mafia newyorkaise rachetait les blanchisseries qui brassaient beaucoup de liquidités. Chaque soir, les mafiosi ajoutaient à la recette l’argent mal acquis durant la journée et le tour était joué. Bien sûr, cela impliquait qu’il fallait payer un peu plus d’impôts, mais cet argent sale, et le mafioso du même coup, se trouvaient blanchis et propres comme un sou neuf.  
Méthode un peu artisanale, les techniques ont beaucoup évolué de nos jours. A voir ce qui se passe un peu partout dans le monde, on ne peut que constater que le phénomène de la corruption et autres manoeuvres malhonnêtes a pris une telle ampleur qu’il est devenu banal.
Les temps sont difficiles, la concurrence est féroce, n’épargnant personne. Le métier n’est plus affaire de professionnels. Même les pauvres malfrats ont le moral au plus bas de voir débarquer dans leur pré carré des prédateurs en cols blancs, dents longues et aiguisées.
Ça gâche le métier !  Sad
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4872
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blanchiment.

Message par Amandine le Mar 17 Juil - 13:24

Tu me fais penser à une chanson de Soprano où il dit : "le diable ne s'habille plus en prada, depuis que l'homme lui a fait les poches".
Et oui, même le voleur de petit larcin ne s'y retrouve plus face au monde la finance. Après, je me dit que ça doit être dur quand on est un riche homme d'affaire, de choisir si oui ou non on veut bien respecter l'argent publique, aider son pays à être juste, influencer dans le bon sens, ect... Ou remplir ses poches!
avatar
Amandine

Féminin Messages : 156
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum