Boujloud. Le Bélier Sacré.

Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Ven 22 Juin - 15:34

Voilà Amandine, je t'explique ce qu'est le Boujloud. J'ai fait aussi court que possible.

Selon El Bekri (1014-1094), géographe et historien de l'Hispanie musulmane, le dieu Bélier était encore adorés par plusieurs tribus de l'Atlas, et plus précisément, les Beni-Lamas au XIe siècle (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104409x). L'événement principal de l'année était le sacrifice du Bélier par le grand-prêtre qui, une fois l'animal écorché, se couvrait la tête et les épaules de la peau. La chair était alors partagée et consommée par tous les participants.
Ce sacrifice était appelé Tafaska, nom qui fut adopté sur une grande étendue de l'Afrique du Nord, aussi bien par les Berbères que par les populations sahariennes, les Touareg, les Iullemmeden et même les Sénégalais.

L'adaptation de la fête de la Tafaska à la fête islamique de l'Aïd el Kebir avait déjà été précédée par l'adaptation du sacrifice primitif du Bélier Libyen à la fête judéo-chrétienne. Dans cette fête comme dans la fête musulmane plus tardive, les Berbères virent une similitude avec leur propre rituel traditionnel qu'ils transférèrent à leur fête.

La Tafaska du Bélier a perdu son caractère saisonnier qu'elle partageait avec les Pâques chrétiennes, ce qui en faisait une fête de printemps et donc de renaissance. La Tafaska du Bélier était fêtée depuis la plus haute antiquité ce qui prouve la victime est imprégnée de vertu divine. Cette vertu reste cependant attachée à la peau. Aussitôt la victime écorchée, le prêtre sacrificateur se revêt de sa peau avant d'y envelopper des malades et plus particulièrement des enfants atteints de maladies dermatologiques ou de variole, car la peau conserve ses vertus jusqu'à son dessèchement complet.

Cette coutume répandue en Afrique du Nord, l'était aussi en Amérique Centrale  pré-colombienne, tout comme en Egypte où les morts étaient "passés par la peau" des béliers sacrifiés. Après le sacrifice du Bélier sur le Djed, le gibet d'Osiris, la peau était drapée autour de la statue d'Amon-Rê, avant que les défunts y étaient enveloppés et transportés sur un traîneau comme le fut Osiris.

Ce rite qui vient du fond des âges et qui était d'une telle importance, ne peut être issu du hasard et le prototype du Bélier Sacré ne pouvait être qu'Osiris - Ba-neb-Tatu - le Bélier Seigneur du Gibet, la première victime.

Le sacrifice d'Osiris (Atlantide, grande île atlantique effondrée au large de l'Europe et de l'Afrique), et sa résurrection sur l'Atlas (Haut-Tifnout), explique la raison pour laquelle les plus anciennes représentations de béliers à sphères et uræus, ancêtre d'Amon-Rê, ont été gravés sur les rochers des montagnes où les premières commémorations de ce sacrifice eurent lieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Tatonga le Ven 22 Juin - 23:37


Jloud signifie peaux (au pluriel)
Boujloud peut être traduit par " l'homme aux peaux ".
C'est tout ce que je sais.
Tatonga
Tatonga

Masculin Messages : 5591
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Sam 23 Juin - 19:38

Bonsoir Cheyenne,
je te remercie pour ce récit. Ce que moi je sais de l'Aïd et de commun à ton histoire c'est que le mouton doit obligatoirement être un mâle. Pour ce qui est de la peau, chez ma belle famille, elle est salée et sèche au soleil sur le toit, ensuite elle rejoint les autres des années précédentes, elles sont utilisées pour isoler du sol les autre couches de tapis pour dormir. Une année j'ai vu des peaux au bord des routes, mon beau-père était furieux car il trouvait inconvenant de les abandonner avec les déchets. J'ai alors appris que les peaux étaient récupérées par d'autres qui les transforment mais qu'il est interdit d'en faire commerce, rien du mouton de l'Aïd n'a le droit d'être vendu.
Je sais aussi que les anciens interdisent de toucher la viande le premier jours, seul les abats dans une préparation appelée douara et le foie enrobé de crépine cuit sur le feu sont autorisés. Et ça ce n'est pas de tradition islamique car ils ont prélevé un peu de viande pour moi car je n'étais pas capable de manger les abats et il n'était pas question que je ne participe pas au repas de fête.
Ma belle-mère a pris pour moi un bout de viande dans un coin caché du mouton, et a demandé pardon (je ne sais pas à qui) ça a fait rire mon mari car pour lui ce sont des superstitions.
Je ne sais pas non plus grand chose sur l'Aïd, sauf bien sur l'histoire du coran qui est la même que celle de la bible, Dieu qui demande à Abraham de sacrifier son fils et l'obéissance entière du prophète qui lui vaut de pouvoir garder son fils et le mouton qui est envoyé par Dieu pour prendre sa place dans le sacrifice.

Ton récit est interpellant car il se retrouve dans des civilisations sans liens connus. Tous comme je suis surprise de voir comment Brahim et toi dites souvent les mêmes choses avec des mots différents, et ce sont des choses que je n'ai jamais entendu avant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Dim 24 Juin - 12:47

Et après combien de jours commencent-ils à manger la viande ? 3 ou 4 ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Dim 24 Juin - 15:30

La viande peut-être mangé le lendemain, dès tôt le matin. (à ma grande surprise, on se réveille et on déjeune avec des cotelettes grillés sur le feu, du thé et du pain qui vient d'être cuit)
J'ai oublié aussi que lorsque la viande est coupée, ma belle mère jette quelques pincés de sel à la volée sur le mouton, avec quelques mots comme "bismillah" "hamdoullah" c'est à dire : "au nom de Dieu, remerciement à Dieu..."
Le lendemain et le surlendemain les familles se rendent visite. Et chaque fois un peu de mouton est servi, il est très impoli et presque impossible de refuser. Moi qui sature vite, j'ai compris qu'il faut manger au moins un petit bout et tout le monde est satisfait.
Il y a une expression que tout le monde dit pour encourager les invités à manger, c'est "choua doua" ça veut dire : la viande grillée est un médicament.
Il m'est déjà arrivé de dire que j'allais être malade de trop manger car si on rend visite à 4 maisons dans la journée, on nous sert 4 fois les côtelettes grillées. On me répond chaque fois que le mouton va me donner des forces.
Et une dernière chose à laquelle je pense, c'est que certaines années, le mouton est décoré au henné. Il est "teint" sur la tête par un gros rond et un autre sur le dos. C'est année inch'Allah, je serais au Maroc pour l'Aïd, je ferai des photos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Dim 24 Juin - 16:16

Merci de toutes ces informations. L'Aid el Kebir reste donc, comme à son origine, une fête du partage, et c'est le principal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par lyaqine le Mer 27 Juin - 19:00

boujloud on l' appelle chez nous (akhou n'tachourt) ou le monstre de Achoura. c'est que à l'occasion d'Achoura des groupes d'enfant se déguisent par la peau du mouton et font le tour du village pour chanter et danser et demander de l' aumône.quand ils ramassent une somme d'argent ils organisent une fête entre eux.
lyaqine
lyaqine

Masculin Messages : 440
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 53

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Mer 27 Juin - 20:25

Il semblerait qu'il y ait un jeu d'homonymes entre le mot Achour et le nom d'un homme. Les femmes de la tribu des Ichqern allument un feu autour duquel elles se réunissent et s'abandonnent à le douleur. Elles se lamentent, défont leur coiffure et se déchirent le visages avec leurs ongles en invoquant a'Achour. Elles sautent ensuite par-dessus les flammes. Dès le lever du soleil,  leurs enfants se rendent au cimetière pour enterrer une poupée mâle qu'ils appellent a'Achour.
Dans la vallée du Sous, à Tanant, là encore a'Achour est une poupée mâle revêtue d'une robe et d'une pèlerine que des jeunes filles vont déposer près de la tombe de Sidi Said, sous un grand arbre ombrageant la tombe. Après avoir partagé une collation, elles vont poser la poupée au pied d'un figuier qu'elles encerclent. Elles simulent alors une grande douleur, défont leurs cheveux et se lacèrent le visage. Elles chantent les lamentations des morts comme cela se pratique dans les familles des défunts. "C'est la nuit de la mort d'Achour, le personnage énigmatique représenté par la poupée". Ce rituel accompli, les jeunes filles rentrent chez elles pour se retrouver à nouveau à la prochaine aube afin de procéder à l'ensevelissement de la poupée et déposer dans la petite tombe des œufs et des dattes. La poupée recouverte de terre, elles retournent dans leurs foyers. Aussitôt qu'elles sont parties, des jeunes hommes arrivent sur les lieux, saccagent la tombe et déterrent la poupée. Ils lui arrachent les vêtements et la jette nue sur le sol en criant :"Voici la pluie!".
Ces rites sont tellement proches de la Tragédie osirienne qu'il est impossible de ne pas y voir une similitude.
D'autres rites encore ont été observés chez les Aït Bou Zemmour et les Aït Ndhir (entre les deux guerres mondiales).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par lyaqine le Sam 30 Juin - 10:55

merci cheyenne pour ces informations.
je veux simplement signaler quelque remarques:
le mot "Achour" doit avoir une liaison avec les achoriens(avant les pers)( je n'en sais rien)
Achoura est une occasion fêté avant l' islam et que les juifs jeune ce jour là.
les amzighes étaient païens avant l' islam et peu d'eux étaient juif ou chrétiens.les mœurs que tu cites ressemblent beaucoup aux mœurs des chiira c'est à dire des pers.que ces mœurs étaient l'influence des pers avant l' islam ou après ,je ne sais pas.dans notre région on utilise aussi ce symbole d'une poupée en cane de rosier pour demander de la pluie.et quand on arrive au barrage on y jette un flambeau de feu ,s'il reste allumer longtemps ça veut dire qu'il y aura de la pluie l'année prochaine.
lyaqine
lyaqine

Masculin Messages : 440
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 53

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Sam 30 Juin - 15:26

cheyenne a écrit:Merci de toutes ces informations. L'Aid el Kebir reste donc, comme à son origine, une fête du partage, et c'est le principal.

Oui!!! J'ai oublié d'en parler mais le partage est le plus important. Le mouton est partagé en trois tas, un tiers est offert à des personnes sans revenus (veuves, malades, ect...) Un tiers doit être consommé pendant les jours de fêtes, partagés avec les amis, familles et divers invités qui se présentent à la maison, pour souhaiter bonne fête. Et seulement un tiers du mouton à le droit d'être mis de côté. Avant les congélateurs, ils faisaient aussi de la viande séchée, je ne l'ai jamais vu mais ma belle-soeur qui est encore jeune s'en rappelle.
Aujourd'hui encore quand on découpe le mouton, c'est partagé scrupuleusement en trois et le poids et la qualité doivent absolument être équilibrés. Le caractère religieux s'exprime pleinement, il est absolument interdit de tout garder pour soi, et les femmes (qui sont chargées du partage) étudient longuement les tas en s'assurant de ne pas avoir désavantagé le tas de ce qui est pour donner, car ce serait très grave, en général, elles ajoutent un dernier morceau sur le tas "fisa billah" pour être certaine d'être bien en règle.
Je ne sais pas si c'est pareil dans tout le Maroc et un Algérie aussi (Lyaqin et Tatonga, pourront le dire) mais je crois que cette partie est dans l'islam donc devrait normalement être identique partout.

Pour l'histoire de la poupée, c'est très intéressant de vous lire. Boujloud. Le Bélier Sacré. 569146778

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Brahim le Mar 3 Juil - 9:43

Quand j'étais petit en Algérie, il n'y avait pas d'électricité dans notre village et par conséquent on ne possédait aucun appareil électroménager.
La viande était découpée en tranches ou en petits morceaux, puis salée, avant de la faire sécher à l'air libre. Une fois complètement sèche, elle pouvait être conservée à température ambiante pendant des mois.
Les oranges, les citrons, les poivrons, etc, étaient conservés pendant des mois, en les enterrant dans du sable et en humidifiant régulièrement celui-ci avec de l'eau.
Quant au mouton de l'aïd, il était partagé en trois parties : un tiers pour les pauvres du village, un tiers pour les voisins et un tiers était gardé pour la famille.
La peau du mouton était traitée pour en faire des petits tapis individuels.
Brahim
Brahim

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 76
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Invité le Mer 4 Juil - 9:25

Bonjour Brahim,
La grand-mère et la mère de mon mari faisaient de la viande séchée, et du fromage! Ma belle soeur me raconte très bien tout ça, elles faisait du lait caillé et ensuite le cassait et le filtrait dans des tissus. Quand on sait comme c'est sensible et dur à faire avec des chambres froides aux température contrôlées, avec des présures ultra sélectionnées, ect... Elles étaient vraiment fortes, sans aucune infrastructure.
On a quand même de la chance d'avoir des frigos lol

Mes parents continuent à faire leur bocaux de ratatouille, de cerises aux sirop, parfois des confitures, ect... Pourtant ils ont des frigos depuis longtemps, comme quoi il y a des gens qui aiment ça lol Ils me font rire, ils se mettent à deux sur la grande table de la cuisine et ça leur prend la journée, chaque fois me mère dit : c'est la dernière fois! lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Boujloud. Le Bélier Sacré. Empty Re: Boujloud. Le Bélier Sacré.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum