Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Tatonga le Dim 17 Jan - 22:49

Que s'est-il passé au juste à Cologne le soir du 31 décembre ?
On ne le saura probablement jamais ! Bizarrement, la presse n'a commencé à en parler pour pointer du doigt les réfugiés qu'une semaine après.
Dans cet intervalle de temps, tout le monde reste silencieux, y compris les victimes.
Il y a eu certainement des harcèlements ou des agressions cette nuit là, mais l'affaire n'a pris de l'ampleur qu'à partir du moment où les réfugiés ont été pointés du doigt par une certaine presse et certaines parties.
Ce qui parait évident, c'est que ces incidents n'ont pas été le fait d'individus isolés, mais ont bien été organisés et orchestrés.
A cela, il faut ajouter les détails saugrenus avancés par la presse, des indices ridicules qui dénonceraient les réfugiés musumans, dans le style " on a trouvé des pages du coran sur les lieux!"
Il n'y a pas de doute, des femmes ont été agressées, c'est absolument inadmissible, mais par qui ? Par des truands saouls parmi lesquels il est possible de trouver aussi bien des hommes d'origine arabo/musulmane que des Allemands et d'autres agresseurs d'origine européenne, ces deux derniers étant de loin moins respectueux des femmes que les premiers cités, cela est bien connu, mais bien que seouls, ils participaient à une opération programmée.
Voici, ci-dessous le témoignage d'une jeune femme sauvée par des Syriens, ce soir-là.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/agressions-sexuelles-a-cologne-une-americaine-secourue-par-des-refugies-syriens_1754350.html
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Boemboy le Dim 17 Jan - 23:51

Je viens de consulter ton lien. Les différents articles sur ce sujet restent dans le doute quant à une organisation de cette manifestation.
Les agresseurs semblent appartenir surtout au milieu maghrébin, probablement en liaison avec une mafia locale de maghrébins. La participation d'autres personnes n'est pas exclue, ni confirmée.
Un article signale qu'il existe des manifestations de violence avec des violences sexuelles déjà repérées et il existe un mot arabe pour les nommer.
La jeune femme sauvée par des Syriens était une étudiante américaine. Son sauveur est un instituteur syrien aidé de ses copains.

Il n'est pas évident que ce soit, comme le prétendent les extrême-droite allemands, le fait d'une majorité de migrants. Peut-être qu'on en saura plus dans les prochains jours, suite aux nombreuses plaintes déposées...

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Tatonga le Lun 18 Jan - 20:23

Je trouve absolument inconcevable que des réfugiés, des gens fuyant la guerre, qui ont perdu tous leurs bien, leur pays et certainement une partie de leur famille, fêtent le nouvel an en investissant les bars et encourant derrière les femmes sur les places publiques.
Ce genre de discours est juste bon pour nourrir les fantasmes de ceux qui s'imaginent qu'il existe là-bas, dans une contrée lointaine, appelée Syrie, des êtres étranges, aux moeurs bizarres, incompréhensibles et barbares, dont on ne peut comprendre les mécanismes mentaux. Voilà à quoi sert ce genre de discours.
La Syrie, les Syriens !!!! Une grande, immense et très ancienne civilisation, et je n'ai jamais connu de peuple au mode de vie, aux arts et aux moeurs plus raffinés et plus délicats. Les Syriens courir derrière les femmes, on ne les confondrait pas par hasard à de vulgaires boches ?
Ce qui s'est passé pourrait parfaitement être le fait de gens dont certains pourraient être d'origine étrangère, je ne le nie pas, ou d'adolescents qui ont voulu s'offrir une tranche de rire, mais de réfigiés, non, c'est impensable.
Je suis convaincu que cette histoire a été montée de toutes pièces avec sans doute la complicité de certains truands d'origine arabe, installés de très longue date en Allemagne, pour mettre en cause les réfugiés....en ce moment où justement ils font l'objet de violente polémiques.
Elle tombe un peu trop juste cette histoire, non ?
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Invité le Lun 18 Jan - 23:02

Tatonga a écrit:Je trouve absolument inconcevable que des réfugiés, des gens fuyant la guerre, qui ont perdu tous leurs bien, leur pays et certainement une partie de leur famille, fêtent le nouvel an en investissant les bars et encourant derrière les femmes sur les places publiques.
Ce genre de discours est juste bon pour nourrir les fantasmes de ceux qui s'imaginent qu'il existe là-bas, dans une contrée lointaine, appelée Syrie, des êtres étranges, aux moeurs bizarres, incompréhensibles et barbares, dont on ne peut comprendre les mécanismes mentaux. Voilà à quoi sert ce genre de discours.
La Syrie, les Syriens !!!! Une grande, immense et très ancienne civilisation, et je n'ai jamais connu de peuple au mode de vie, aux arts et aux moeurs plus raffinés et plus délicats. Les Syriens courir derrière les femmes, on ne les confondrait pas par hasard à de vulgaires boches ?
Ce qui s'est passé pourrait parfaitement être le fait de gens dont certains pourraient être d'origine étrangère, je ne le nie pas, ou d'adolescents qui ont voulu s'offrir une tranche de rire, mais de réfigiés, non, c'est impensable.
Je suis convaincu que cette histoire a été montée de toutes pièces avec sans doute la complicité de certains truands d'origine arabe, installés de très longue date en Allemagne, pour mettre en cause les réfugiés....en ce moment où justement ils font l'objet de violente polémiques.
Elle tombe un peu trop juste cette histoire, non ?

Je ne sais pas si ça doit forcément être un coup monté. Mais plutôt un pétage de plomb collectif. En effet les Syriens ne sont certainement pas les auteurs de tout ça, je penche aussi plus pour des jeunes vivant sur place depuis longtemps, qui s'amusent et s'assurent aussi qu'on en leur prenne pas leur territoire en sachant que ce sont les réfugiés et pas eux qui seront sur la sellette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Tatonga le Mar 19 Jan - 11:18

Voici sur ce sujet une chronique du journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud...dans son style atypique.

La «Colognisation» du monde

Colognisation. Le mot n'existe pas mais la ville, si : Cologne. Capitale de la rupture. Depuis des semaines, l'imaginaire de l'Occident est agité par une angoisse qui réactive les anciennes mémoires : sexe, femme, harcèlement, invasions barbares, liberté et menaces sur la Civilisation. C'est ce qui définira au mieux le mot « colognisation ». Envahir un pays pour prendre ses femmes, ses libertés et le noyer par le nombre et la foule. C'est le pendant de « Colonisation » : envahir un pays pour s'approprier ses terres. Cela s'est donc passé dans la gare de la ville allemande du nom de ce syndrome, pendant les fêtes du début de la nouvelle année. Une foule des «Autres», alias maghrébins, syriens, « arabes », refugiés, exilés, envahisseurs, a pris la rue et s'est mise à s'attaquer aux femmes qui passaient par là. D'abord fait divers, le fait est devenu tragédie nationale allemande puis traumatisme occidental. « Colognisation » désigne désormais un fait mais aussi un jeu de fantasmes. On y arrive à peine à faire la différence entre ce qui s'est passé dans la gare et ce qui se passe dans les têtes et les médias. Les témoignages affluent, mais les analyses biaisent par un discours sur le binôme Civilisation/barbarie qui masque le discours sur la solidarité et la compassion. Au centre, le corps, la femme, espace de tous, lieu du piétinement ou de la vie.
Pour l'agresseur, cela est clair : il vient de ces terres où c'est le sexe qui est un crime, parfois, pas le meurtre. La femme qui n'est pas « fille de », ou « épouse de », est un butin. Une possibilité de propriété. Un sexe à prendre. Un corps à emporter sur son dos vers la broussaille. Le spectacle de la femme libre en Occident n'est pas vu comme l'essence même de la liberté et de la force de l'Occident, mais comme un caprice, un vice ambulant, une provocation qui ne peut se conclure que par l'assouvissement. La misère sexuelle du monde « arabe » est si grande qu'elle a abouti à la caricature et au terrorisme. Le kamikaze est un orgasme par la mort. Et tout l'espace social est une prison du désir qui ne peut s'exprimer que dans la violence, la dégradation, la fuite vers d'autres terres ou la prédation et la clandestinité. On parle peu de la misère des sens dans les terres à turbans. Et paradoxe détestable, la sexualité, ce sont les islamistes qui se chargent de l'exprimer, la baliser, la coder ou la réduire à l'expression Hallal de la procréation. Tuant le désir par la posologie. Au point où c'en est devenu une véritable obsession dans le discours de prêche. Une sorte de libido-islamisme conquérant.
Mais la « Colognisation » a fait renaître le fantasme de l'autre menaçant dans un Occident qui ne sait pas quoi faire de nous et du reste du monde. Les faits tragiques et détestables survenus dans cette gare sont venus cristalliser une peur, un déni mais aussi un rejet de l'autre : on y prend prétexte pour fermer les portes, refuser l'accueil et donner de l'argument aux discours de haine. La « Colognisation » c'est cela aussi : une peur qui convoque l'irraisonnable et tue la solidarité et l'humain.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Invité le Mar 19 Jan - 17:09

Et ben en voilà un monsieur qui a des choses à dire!
Tient, on pourrait l'inviter dans notre forum lol

Il force un peu le trait de la caricature de l'analyse des médias mais en effet c'est ce qui ressort parfois et ils n'ont pas 100% tort.
Par contre utiliser ce sujet pour fermer la porte à la solidarité et stigmatiser une population entière est inacceptable. Mais n'y a-t-il pas un entre deux? Entre nier le problème et jeter toute un civilisation en pâture aux haineux et aux politiciens populistes?
Il n'y a pas besoin d'inventer de nouvelles lois, ni de renvoyer les étrangers. On a déjà fait évoluer les mœurs. On a fait accepter à notre propre population, avec le temps, qu'une femme à le droit de se promener en rue, de sortir la nuit... Ca c'est fait avec du temps, parfois de heurt et des dérapages encore maintenant d'ailleurs mais ça c'est fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Boemboy le Mar 19 Jan - 19:03

Je ne suis pas sûr que nous comprenions tous cet article de la même façon, mais j'y adhère totalement.

Boemboy

Messages : 303
Date d'inscription : 04/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Tatonga le Mar 19 Jan - 19:07

Oui, Amandine, il force un peu le trait. Le genre l'exige, il ne fait pas un reportage pour informer, mais dresse un portrait, un tableau...et, comme à l'accoutumée, il n'a pas résisté à la tentation d'écorcher en passant le conservatisme et l'islamisme.
Mais bon, on a écouté ce qu'il avait à dire sur la question.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Invité le Mar 19 Jan - 19:29


Boemboy : où penses-tu qu'on ne comprends pas tous la même chose?



Tatonga : Au passage, il faudra que tu nous dises si tu as fini "Meursault, contre-enquête" et ce que tu en as pensé (dans notre rubrique littéraire par exemple Wink ) que je sache si ça vaut le coup de braver la froidure de chez moi pour aller le commander à la libraire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Tatonga le Mar 19 Jan - 22:06

amandine a écrit:
Tatonga : Au passage, il faudra que tu nous dises si tu as fini "Meursault, contre-enquête" et ce que tu en as pensé (dans notre rubrique littéraire par exemple Wink  ) que je sache si ça vaut le coup de braver la froidure de chez moi pour aller le commander à la libraire.
Tu sais, Amandine, je ne suis pas une référence en matière littéraire, j'ai même très mauvais goût en ce domaine, mais ce roman, considéré comme le premier roman de K.D, a eu des dizaines de prix et a terminé finaliste avec une dame au prix Goncourt, le plus prestigieux prix littéraire français, il lui a manqué une voix pour l'arracher et faire de ce coup d'essai un coup de maître.
K.D. force souvent trop sur la métaphore au point dêtre parfois totalement opaque, incompréhensible.
Enfin, K.D. n'est pas le sujet ici, mais tu viens de me donner une idée, je vais mettre dans littérature l'un de ses textes riche en métaphores (mais compréhensible) qui m'a beaucoup plu et pas seulement à moi.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4028
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cologne des Syriens au secours d'une femme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum