Révolte.

Aller en bas

Révolte.

Message par Tatonga le Dim 3 Juin - 4:37

A Toulouse, un mioche de l’école primaire bat son enseignante à coups de poings et de pieds. Les syndicats appellent à la grève pour demander plus de moyens, plus de postes d’enseignants.

Quel aveuglement ! Fuite en avant ! Solidarité corporatiste stupide ! Et si on écoutait plutôt l’enfant, encore faut-il le mettre en confiance pour qu’il s’exprime ! Pour en arriver là, il a fallu que les enseignants aient perdu tout ascendant moral, toute crédibilité par leurs comportements. Cet enfant est plutôt doué, il fait montre d’un esprit critique aigu qui lui fait voir des réalités inacceptables chez un éducateur, et exprime sa révolte à sa manière.

A ce niveau-là, il ne suffit pas d’enseigner, il faut éduquer, et on ne peut éduquer que par  l’exemple, en ayant un comportement irréprochable à tous points de vue. Etre un modèle pour forcer plus que le respect, l’admiration.
Davantage de moyens ? D’accord !! Pourquoi pas alors des caméras et des micros dans les classes pour voir et entendre ce qui se passe, ça coûte pas cher.

Cela dit, c’est un peu partout pareil. Platon s'étonnait déjà à son époque de ces nouvelles  générations irrévérencieuses. Les enfants naissent avec un œil critique redoutable, plus ils découvrent le monde, plus ils découvrent l’adulte, plus ils sont déçus.
avatar
Tatonga

Masculin Messages : 4958
Date d'inscription : 11/11/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par gaston21 le Dim 3 Juin - 17:08

Beaucoup de problèmes à Toulouse, et depuis longtemps. Mieux écouter les enfants? Et si, justement, on les avait trop écoutés? Vaste débat! Jadis, le maître était sur son estrade; cette simple position suffisait à montrer qu'il était supérieur à ses élèves, et que ceux-ci lui devaient le respect et l'écoute. A la casse, l'estrade! Le maître au niveau des p'tiots, assis au milieu d'eux; on se tutoie souvent, on blague...Et surtout ne pas traumatiser ces petits anges! "Mr Rouget, vous avez été mon premier maître, depuis le CP et jusqu'à mon entrée au collège; pourquoi me tiriez-vous les oreilles ou les cheveux à cet endroit quand je causais à ma copine jeannette? Le premier apprentissage de la drague! Eh bien, je vous remercie infiniment de votre sévérité! C'est en bonne partie grâce à vous que j'ai acquis les valeurs de la vie".

avatar
gaston21

Masculin Messages : 1430
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 85

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par cheyenne le Dim 3 Juin - 21:49

Je te rejoins sur ce point de vue Tatonga. Les gens ne savent plus écouter tranquillement ce que l'autre a à dire et les enfants on ne les écoute jamais trop. Ils ont besoin d'attention et de beaucoup d'affection. Un enfant qui ne reçoit pas d'amour est comme une plante qui ne reçoit pas d'eau. Et quand il en manque il le fait savoir à sa façon en s'exprimant comme il peut.

Mais je suis aussi d'accord avec Gaston. De la discipline il en faut. Mon père était bon mais extrêment sévère avec nous ses enfants. Nous ne l'avons jamais regretté car il a fait de nous des êtres forts, capables d'affronter n'importe quelle situation dans la vie, même la mort, et aucun de nous ne l'a jamais regretté.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 403
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par Amandine le Lun 4 Juin - 11:33

On ne peut jamais répondre à ces questions là par une généralité.
Est ce qu'il s'agit d'un enfant auquel on a pas su donner un cadre? Il s'est construit sans structure avec toute l'angoisse que ça génère? Dans ce cas en effet c'est à l'école d'être plus cadrante et de lui donner ce qu'il ne trouve pas chez lui. Cadrant et bienveillant car il ne s'agit pas non plus que l'enseignant passe sur l'enfant toute sa colère et ses frustrations. Mais il ne faut pas trop s'alarmer non plus, il n'y a pas tant que ça de passages à l'acte grave dans nos écoles quand il y en a un on en parle beaucoup. La plupart des enseignants font bien leur travail et aiment les enfants, ils arrivent à faire une place et donner un cadre à des petits bouts aux profils variés.
Et puis il y a aussi les cas de grandes détresse, il y a des enfants qui vivent des choses très dures et qui ne peuvent pas trouver de solution dans leur monde familiale et qui pètent les plombs à l'école. Quand on est enfant, on a pas beaucoup de droits et pas beaucoup de possibilités pour résoudre un difficulté.

Pour ma part, je suis très contente de l'enseignement que reçoivent mes enfants, surtout en Belgique Flamande ou ça ressemble aux méthodes scandinaves. Et je crois vraiment qu'on peut donner une éducation cadrante sans arracher les oreilles des enfants. Après, à la maison, c'est autre chose, il faut poser les bases et savoir trancher. Un enfant ne peut pas tout décider, surtout quand ils ont la chance d'être plusieurs, ils sont obligés d’apprendre à partager le temps et les choses, ils ne peuvent pas tous être LE premier.

Après, une fois devenu adulte, malheureusement on est pas une société très respectueuse, ça je ne sais pas pourquoi...
avatar
Amandine

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par Amandine le Lun 4 Juin - 12:45

cheyenne a écrit: Les gens ne savent plus écouter tranquillement ce que l'autre a à dire et les enfants on ne les écoute jamais trop. Ils ont besoin d'attention et de beaucoup d'affection. Un enfant qui ne reçoit pas d'amour est comme une plante qui ne reçoit pas d'eau. Et quand il en manque il le fait savoir à sa façon en s'exprimant comme il peut.
.

Très bien dit. Un enfant a besoin d'amour mais j'ajoute aussi de sécurité.
avatar
Amandine

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par cheyenne le Lun 4 Juin - 13:21

A partir du moment que l'on aime un enfant, qu'on le lui dit et redit souvent, que l'on s'occupe bien de lui non seulement en soignant et en nourrissant son corps mais encore son esprit, il se crée alors un espace maternant ou paternant où il se sentira aimé, soutenu et en parfaite  sécurité.
avatar
cheyenne

Masculin Messages : 403
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par Amandine le Lun 4 Juin - 15:55

Oui, on doit faire de notre mieux pour ça, c'est la seule chose qui compte vraiment et qui change le monde.
Dans un autre sujet Tatonga a écrit "que devient un enfant dont la mère est partie pour vivre libre"
Je veux juste rebondir la dessus. Depuis toujours il y a des femmes qui ne peuvent pas s'occuper de leur enfants. Ce n'est pas garanti d'avoir l'instinct maternel ni les conditions pour qu'il se déploie. Il y avait autrefois aussi des gamine qui tombaient enceinte à 17 ans et qui quittaient leur campagne pour aller tenter leur chance à Paris. Il existe la même chose dans tous les pays. Des mères meurent ou qui disparaissent qui abandonnent leurs enfants parce qu'elles ont un besoin vital de changer de vie. Avant il y avait toujours une grand-mère, une sœur, une voisine ou une tante pour recueillir l'enfant, ou un peu tout le monde. C'est ça qu'on a perdu. Et je crois qu'on est pas responsable que de nos enfants qu'on a porté dans notre ventre, mais aussi de ceux de notre entourage. Et on peut beaucoup, énormément pour eux.
Après il y a aussi un phénomène de société. Et ça je l'ai ressenti personnellement. Quand on a été des enfants rois et qu'on se retrouve soudain parent, l’abnégation que ça demande, la constance, l'endurance, la patience on est obligé de l'apprendre en accéléré. Mais on le fait! Et j'en connais des pires que moi, j'ai eu des amies qui ont fait les 400 coups, qui n'ont jamais eu le soucis de rien ni de personne et qui devienne de merveilleuses mamans!
avatar
Amandine

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 10/05/2018
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révolte.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum